Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le coin du poème INFP...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 22 Mai 2014, 05:23



Dernière édition par Pi le Dim 14 Fév 2016, 03:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
michelineINFJ
Intervenant polémique
avatar

Type : INFJ 50-55-75-65 - Humanisme charitaire de bienfaisance
Age : 42
Lieu : Var
Emploi : chomeuse non désespérée avec des rentes en caoutchouc
Inscription : 18/03/2014
Messages : 291

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 22 Mai 2014, 13:23

"Il faut enlever le venin de son coeur pour trouver la paix et la liberté"

_______________________________________
***
Nous regretterons bientôt notre manque de vigilance
***
https://www.youtube.com/watch?v=_e1XUnOSxAs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/MicheMicka
rhuret
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 57
Lieu : Ile-de-France
Emploi : Ile-de-France
Inscription : 16/05/2014
Messages : 4

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 22 Mai 2014, 17:52

Pas innocente

T'as perdu ta virginité
Dans le sous-bois du sacré-coeur
Le jour de la Sainte-Trinité
Pendant la prière des bonnes soeurs

T'as des circonstances atténuantes
T'étais pas vraiment innocente

Tu prenais déjà la pilule
Pour éviter le ridicule
De concevoir un p'tit enfant
Avant que d'fêter tes seize ans

Tu militais pour les anars
Mais tu n'y croyais pas vraiment
Tu fumais déjà des pétards
Ca faisait juste chier tes parents

T'as des circonstances atténuantes
T'étais pas vraiment innocente

T'as jamais accepté de drogue dure
T'as évité tous les coups durs
T'as jamais eu envie de crever
Tu voulais juste un peu rêver

T'as eu ton bac avec mention
Ben quoi ? T'allais pas t'en priver
Pour pouvoir draguer les garçons
Qui hantent les universités

T'as des circonstances atténuantes
T'étais pas vraiment innocente

T'as essayé de faire tes études
T'as même réussi les préludes
Et si tu n'as pas continué
C'est qu'la vie t'a fait un pied de nez

C'est l'jour de ton anniversaire
Pendant que tu faisais l'amour
Que la mort t'a enlevé ton père
Sur la moquette, au petit jour

T'as des circonstances atténuantes
T'étais pas vraiment innocente

T'as fait un pied de nez à la mort
Pour conjurer le mauvais sort
Et puis t'as pris ta vie en mains
Et d'puis t'as fait un bout de chemin

T'as obtenu ton premier job
Au club des informaticiens
En caressant les couilles de Bob
Elles valaient cher, tu t'en sors bien

T'as des circonstances atténuantes
T'étais pas vraiment innocente

Tu voulais être indépendante
Ta solitude, elle est bandante
Y'a bien longtemps que t'as appris
Qu'on est toujours seul dans la vie

T'as des circonstances atténuantes
T'étais pas vraiment innocente
Y'a bien longtemps que t'as appris
Qu'on est toujours seul dans la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lxndr_aeae
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : France métropolitaine
Emploi : Etudiant
Inscription : 17/10/2014
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 23 Jan 2015, 00:50

Je préviens c'est chargé en Ne ^^ :

Que sommes nous si ce n'est
- une montagne de sentiment
- un désert aride ou pousse le froment
- une contrée lointaine aspirée
- une pluie de cratère enneigé

Un bec verseur,
Une fièvre gercée
D'où coule en clameur
L'avoine lactée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 23 Jan 2015, 09:13

merci lxndr_aeae.

Je me suis éveillé, je suis né.
Il n'y a rien, si ce n'est
Des voix dans l'éther,
Me disant de me taire

Est venu la peur, cette angoisse du néant.
Il me manquait un parent
Et toujours cette voix
Qui me parle de toi.

Du courage pour combatre,
Ou me laisser battre.
A ceci peu de joie,
Mais un infini désaroi.

Tout ceci n'a de sens,
Sans cette énergie qui m'ensence.
Du désespoir, nait la souffrance,
De cracher, un jour,  ma vengeance

Sitot criée, sitot regrettée.
La colère est elle vacuité ?
Face à la fatalité de l'ombre,
Seul, mes larmes tombent.

Je renais de mes cendres,
En me croyant Cassandre.
Et toujours cette croyance, cette espérance,
En l'essence de mon engeance.

Je suis éveillé, je suis à nouveau né
Il n'y a rien, si ce n'est
Ces voix bien réelles
Qui murmurent, puis clament, la vie est belle.


Dernière édition par HenriMage_97 le Ven 23 Jan 2015, 13:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lxndr_aeae
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : France métropolitaine
Emploi : Etudiant
Inscription : 17/10/2014
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 23 Jan 2015, 09:51

HenriMage_97 a écrit:
merci lxndr_aeae.

Mais de rien Wink
Ton poème est sympa aussi
Un peu triste mais c'est joliment écrit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 30 Jan 2015, 10:41

De l'insondable création,
Je n'ai point de compréhension.
De la vision de mon avenir,
Je n'ai point de souvenir.

Sur ces océans d'errance,
Je suis la flagrance.

Ainsi va le chemin,
De ce que l'on appelle le destin.
Qu'à coups de hache, j'entache
Priant de voir, un jour, une attache.

Sans retour, mais détour,
Je poursuis mon parcours.
Cherchant un cap, à mon navire,
Je navigue d'un sourire.

Sitôt apaisé, sitôt reposé,
Je repars sans me poser.
Je me hâte, tel un novice
Ne voyant jamais le précipice.

J'aimerais que cela cesse,
Oublier cette promesse.
Finir le travail,
Avant que mes envies ne déraillent.

Faut il que je m'appuie,
Sur les fruits de mes nuits.
Mais où sont les oniriques pommes
Que mon réveil gomme.

Heureusement la bienveillance,
Protège mon engeance.

Ainsi porté, j’espère ne point m’éblouir
Car tout cela ne fait que m'accomplir.
De mon l'ineffable vie, sans faction.
Je retiens ces délicieuses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 35
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 30 Jan 2015, 13:05

je me repais de ton flan
et souffle dans tes hanches
dans le glissement de tes reins
j'adresse ma prière à tes seins
pour quérir ta main

je ne peux plus attendre
l'arrivée de ce moment si tendre
je me meurs
de pénétrer ton coeur

nos corps en sueurs
nos coeurs en sort

un baiser au front
un baiser en joue !

tirez sur cupidon




_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
avatar

Type : *_*
Age : 95
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Sam 31 Jan 2015, 18:21

J'ai retrouvé un poème que j'avais écris au collège ^^. Il sent le Fi-dom à trois milles kilomètres^^.

N'en avez-vous pas marre ?!
N'avez-vous pas de regret ?!
D'avoir laisser une part !
D'avoir encore gaspiller !

Pouvez-vous encore les regarder ?
Alors qu'ils meurent de faim...

Chaque nuit, le ventre vide,
Ils rêvent de partir,
D'avoir à manger et à boire,
Pour remplir ce ventre vide,

Pouvez-vous encore les regarder ?
Alors que vous mangez à votre faim...

Seulement pourquoi nous,
Nous mangeons à notre faim,
Pendant qu'eux souffrent sans fin...
Pourri gâté !

Pouvez-vous encore les regarder ?!
Alors que vous restez là sans rien faire !

Si seulement,
Dans chaque être de ce monde,
Il y avait plus d'empathie,
Les choses changeraient plus vite,

Pouvez-vous encore vous regarder ?!
Alors qu'ils meurent de faim...

Chaque nuit, le ventre vide,
Ils rêvent de pouvoir
Avoir à manger et à boire,
Pour remplir ce ventre vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selhermine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 49
Lieu : Exilée
Emploi : Procrastinatrice
Inscription : 14/01/2015
Messages : 109

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Sam 31 Jan 2015, 19:54

Rhooo c'est tout à fait ce que j'écrivais à 14 ans. Je vais vous en retrouver.
C'est pour ça que j'aime ce forum ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Lun 09 Fév 2015, 16:08

Il y a eu toi, puis lui.
Et nous devînmes trois.
Toi l'arche en bois,
De ce bateau, qui devint moi.

Peut importe la fatalité,
Tu m'as donné la vie,
Ma mère, je t'aime.

Il y a eu toi, puis moi.
Et nous devînmes parents.
Toi l'arche en bois,
De ce bateau, qui devint nous

Peut importe les épreuves,
Tu as donné la vie,
Ma femme, je t'aime.

Il y a eu toi, puis nous,
Et nous devînmes famille.
Toi l'arche en bois
De ce bateau, qui devint tout.

Peut importe nos colères,
Tu donnera peut être la vie,
Ma fille, je t'aime.

Il y a toi, il y a tout,
Nous sommes des milliards
Toi l'arche en bois,
De ce bateau, qui est la vie.

Peut importe ce que j'en dis,
Tu m'as tout donné,
Je t'aime.

Revenir en haut Aller en bas
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 21
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 00:58

J'ai écrit ça 12 ou 13 ans

Nos sens nous permettent de ressentir la beauté de l'univers.

Car tout ce qui nous entour est une beauté, que l'on peut oui ou non apprécier.

C'est entouré de cette beauté que l'on vit, que l'on change et que l'on grandi.

Qu'on devient qui on est, qu'on murit.
Qu'on choisit d'apprécier ou non cette beauté.
Qu'on choisit d'être optimiste ou non.

Car il y a de la beauté partout, mais on peut aussi voir le mal partout.

Si on se sent bien chez soi, c'est parce qu'on y a été sensibilisé ou habitué : qu'on s'est familiarisé à sa beauté. Ce qui fait qu'on l'aime encore plus, notre chez soi.



_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tagada
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTJ ou autre TJ sp/so
Age : 29
Lieu : Nantes
Emploi : Diplomatie dans le cirque
Inscription : 28/06/2013
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 13:22

Quand je vois tes pouet
Mon coeur est en pouet pouet
Quand je mange du pouet
La vie devient plus pouet

Pouet pouet pouet pouet
pouet pouet pouet
pouet pouet
pouet pouet pouet pouet


Tagada.

_______________________________________
La vérité http://choucrouteweb.net/Reportages/Ladder_theory1.html

[15:26:07 04/12/13] axolotl : là tu profite de tout les bons ferments et ton intestin il t'aime. et il te fait pas péter parce qu'il est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selhermine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 49
Lieu : Exilée
Emploi : Procrastinatrice
Inscription : 14/01/2015
Messages : 109

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 14:14

Tssst Quelle lettre tu n'as pas compris dans INFP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikadoww
Aucun rang assigné
avatar

Type : Tout est bon dans l'cochon.
Age : 23
Lieu : Montpellier
Emploi : Me comprendre.
Inscription : 02/03/2015
Messages : 176

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 16:39

On dirait que Ciel et Mer,
Se démènent pour faire ,
De ma vie une cerise au goût amer.
Chaque jours à le même atmosphère.

J'me dis que c'est p'tet ma colère,
Dans ce cas là faut pas rester prospère,
J'ai rien à vivre comme j'ai rien à perdre,
Comme dans les films de guerre.


chais pas si ça fait INFP. Mais au fond on m'a dit que c'était joli, alors voilà un peu de décoration :*

_______________________________________
Les oies d'gavage.

“Dieu aussi a son enfer : c'est son amour des hommes.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1858

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 19:13

Citation :
Dans ce cas là faut pas rester prospère,
J'ai rien à vivre comme j'ai rien à perdre,
Désolé, mais ces deux phrases n'ont aucun sens.



_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selhermine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 49
Lieu : Exilée
Emploi : Procrastinatrice
Inscription : 14/01/2015
Messages : 109

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 19:52



Qu'est-ce que je ferais pas pour recevoir un compliment pareil sur un poème Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1973

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 20:06

@Selhermine a écrit:


Qu'est-ce que je ferais pas pour recevoir un compliment pareil sur un poème  Very Happy


Calme toi, tu vas te faire incendié par tout le monde ensuite, et tu seras d'autant plus blessé ! Tu devrais prendre du recul sur ce qui vient d'arriver. Tagada n'a fait que taquiner les INFP, c'était plutôt drôle, et au pire s'ils le pensent réellement, ça montre juste son incompréhension de votre type.

Si ça t'a réellement touché (ou que ça te fait réagir par rapport à ton système de valeur), je peux te comprendre. Il m'arrive souvent ce genre de situation, mais tu verras avec du recul, que tu t'ai sans douté emporté émotionnellement pour rien Adoration

Sinon, je sais que ce n'est pas moi qui vais t'apprendre la vie, tu as sans doute plus d'expérience que moi, aucune prétention dans mon texte. Juste, laisse coulé, calme ton Fi qui a été piqué  Chat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 22
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 883

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 23:03

Comment vous faites pour écrire des poèmes comme ça Très surpris

J'ai jamais réussi !

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julliah
Aucun rang assigné
avatar

Type : Licornisme congénital 7w8 Sx/So
Age : 23
Lieu : L'Antre du Mulet
Emploi : Éleveuse de Chats de Guerre
Inscription : 09/02/2015
Messages : 140

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 04 Mar 2015, 23:35

Que de mélancolie ici ! Il est temps d'entamer LE vrai sujet, universel, immuable. La chose qui nous a tous tourmentés un jour ou l'autre, qui met des petites lueurs dans nos yeux et des feux d'artifice au-dessus de nos têtes :

Il était allongé là, sur une table d'acacia,
Je les voyais toutes et tous le convoiter,
Tant et si bien qu'ils auraient pu se l'arracher.
Mais il ne bronchait pas, il ne le pouvait pas.

La lumière du soleil, faisait briller sa peau,
D'un jaune chatoyant, d'un doré scintillant.
Paisible, il semblait endormi.

Attirée par cette aura superbe, je m'en approchais,
Et humais doucement, sa fragrance ennivrante.
Je l'aurais presque cru parfait.

Et, si j'en avais eu la permission, dans un ultime élan de tentation,
Croyez moi je l'aurais croqué, cet énorme poulet fermier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selhermine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 49
Lieu : Exilée
Emploi : Procrastinatrice
Inscription : 14/01/2015
Messages : 109

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 05 Mar 2015, 08:22

Cerise342 a écrit:


Calme toi, tu vas te faire incendié par tout le monde ensuite, et tu seras d'autant plus blessé ! Tu devrais prendre du recul sur ce qui vient d'arriver. Tagada n'a fait que taquiner les INFP, c'était plutôt drôle, et au pire s'ils le pensent réellement, ça montre juste son incompréhension de votre type.


Very Happy Non pas du tout.
Moi aussi je plaisantai, j'ai dû oublier le bon smiley
J'ai planté mon second degré, quoi. Si j'étais fachée, j'aurai pas choisi la niaise en colère : Niaise en colère
qui me fait bien rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1973

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 05 Mar 2015, 12:42

Ok, j'ai préféré intervenir quand même, parce que ça me rappel des souvenirs... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikadoww
Aucun rang assigné
avatar

Type : Tout est bon dans l'cochon.
Age : 23
Lieu : Montpellier
Emploi : Me comprendre.
Inscription : 02/03/2015
Messages : 176

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 05 Mar 2015, 13:07

Citation :
Dans ce cas là faut pas rester prospère,
J'ai rien à vivre comme j'ai rien à perdre,
@dorloth a écrit:
Désolé, mais ces deux phrases n'ont aucun sens.

Sens numéro un : ça rime, si ! ça rime j'insiste ._. ça donne super bien !
sens numéro deux : quand on a rien à perdre on est forcement quelqu'un qu'il faut pas venir faire chier, parce qu'on fera toujours ce qu'il nous plait.
Sens numéro Trois : C'est écrit avec le cœur en moins de 5 minutes, j'me souviendrais toujours l'instant où j'l'ai écris et que j'hésitais à le mettre sur fb..
Sens numéro zero : je viens de t’écarteler la cervelle, désolé :X

J'risque de me prendre une grosse claque, j'préfère pas t'énerver, surtout t'es tout sensible et que je t'adore ._.

_______________________________________
Les oies d'gavage.

“Dieu aussi a son enfer : c'est son amour des hommes.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selhermine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 49
Lieu : Exilée
Emploi : Procrastinatrice
Inscription : 14/01/2015
Messages : 109

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 05 Mar 2015, 14:12


Mes remerciements à Cerise
Qui a voulu, qu'on se le dise,
M'éviter de creuser la crise,
Qu'elle reçoive ici mes bises.

Car dans la communication
Une petite explication
Vaut mieux qu'une incompréhension
Merci pour ton intervention !

(C'est pas ce que j'ai fait de plus INFP comme poème ! )

"Le poème, cette hésitation prolongée entre le son et le sens." Paul Valery
Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tagada
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTJ ou autre TJ sp/so
Age : 29
Lieu : Nantes
Emploi : Diplomatie dans le cirque
Inscription : 28/06/2013
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 05 Mar 2015, 14:30

@dorloth a écrit:
Citation :
Dans ce cas là faut pas rester prospère,
J'ai rien à vivre comme j'ai rien à perdre,
Désolé, mais ces deux phrases n'ont aucun sens.



Clash de faux INTJ on ouvre les paris héhé

Cerise342 a écrit:
@Selhermine a écrit:


Qu'est-ce que je ferais pas pour recevoir un compliment pareil sur un poème  Very Happy


Calme toi, tu vas te faire incendié par tout le monde ensuite, et tu seras d'autant plus blessé ! Tu devrais prendre du recul sur ce qui vient d'arriver. Tagada n'a fait que taquiner les INFP, c'était plutôt drôle, et au pire s'ils le pensent réellement, ça montre juste son incompréhension de votre type.

Si ça t'a réellement touché (ou que ça te fait réagir par rapport à ton système de valeur), je peux te comprendre. Il m'arrive souvent ce genre de situation, mais tu verras avec du recul, que tu t'ai sans douté emporté émotionnellement pour rien Adoration

Sinon, je sais que ce n'est pas moi qui vais t'apprendre la vie, tu as sans doute plus d'expérience que moi, aucune prétention dans mon texte. Juste, laisse coulé, calme ton Fi qui a été piqué  Chat

Mais non Luna.. toujours la dramatisation les Fi.
Je vais pas lui faire du mal.
Moi aussi je perd mon temps à certains trucs tu sais, les poèmes c'est pas plus mal en fait. Pour vous.

_______________________________________
La vérité http://choucrouteweb.net/Reportages/Ladder_theory1.html

[15:26:07 04/12/13] axolotl : là tu profite de tout les bons ferments et ton intestin il t'aime. et il te fait pas péter parce qu'il est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP...

Revenir en haut Aller en bas
 

Le coin du poème INFP...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le coin du poème INFP...
» S'aimer dans un coin sombre
» Vieillesse (poème d'espoir)
» 6ème Recopier poème étudié
» [6ème] Rédaction d'un poème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-