Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Type 5 et l'enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : 5w6 alpha Sx/Sp
Age : 40
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 24/03/2013
Messages : 79

Message(#) Sujet: Type 5 et l'enfance Dim 26 Mai 2013, 22:21

En complément donc du fil sur:

- les généralités relatives au type 5,
- leur hypersensibilité et leur peur des autres,
- leur retrait et leur détachement
- leur avarice
- leur besoin de comprendre et de savoir
- leurs niveaux de développement
- leurs capacités d'action et d'affirmation de soi
- leurs expériences de l'amitié et de l'amour
- des conseils concernant le type 5


Deux types d'enfance sont fréquents : ou bien une absence de communication avec un des deux parents ou les deux : absence physique, refus de communiquer ou relations limitées au minimum vital ; ou bien une impression permanente d'intrusion des autres dans son intimité.

Beaucoup d'enfants 5 ont grandi dans une famille où les limites personnelles existaient à peine ou lorsque l'un ou les deux parents ont constamment dépassé les frontières physiques, émotionnelles ou psychiques de l'enfant. Leur mère, ou le soignant primaire, peut être possessif, peut contrôler, ou étouffer.

D'autres enfants 5 se sont sentis abandonnés par les deux figures parentales, ou sans lien avec leur mère et ont appris à faire face à leur désespoir en se détachant de leurs sentiments.

Ce qui est le plus frappant en ce qui concerne la forme de la privation d'amour dans l'histoire de Enneatype V est qu'elle est précoce, de sorte que l'enfant n'a jamais eu l'occasion d'établir un lien profond avec sa mère. Contrairement à Enneatype IV dont la sensation émotionnelle est celle d'un deuil, d'une perte, Enneatype V ressent un vide et ne sait pas ce qui lui manque.

Le syndrome d'hospitalisme décrite par Spitz-dans lequel les enfants qui ont la nourriture, mais pas de soins maternels peuvent languir au point de mourir, semble emblématique de ce qui se passe de façon plus subtile dans les adultes distants qui souffre d'apathie et de dépression sans tristesse.

La situation de privation maternelle (littéral ou psychologique) peut être compliquée par une manque de relations alternatives lorsque l'enfant est seul dans la famille et le père est lointain ou la mère interfère jalousement dans la relation de l'enfant avec lui.

Ainsi, un élément souvent rencontré dans l'enfance de Enneatype V est celle d'une mère «Dévorante»,  invasive, ou excessivement manipulatrice Avec une telle mère, l'enfant protège sa vie intérieure en se retirant et apprend à garder le secret. Ainsi, la vie s'organise autour du fait de ne pas avoir besoin des autres et de préserver ses propres ressources.

Pour diverses raisons, ils se sont rendus compte qu'il n'y avait pas de place pour eux, que rien de ce qu'ils pouvaient faire était voulu ou nécessaire par leur famille. En conséquence, les enfants 5 se retirent de la participation active dans la famille. Dans l'intervalle, les enfants 5 ont trouvé un moyen de négocier avec leurs parents, qui s'appliquera à l'ensemble de leurs relations ultérieures: «je vous en demande pas trop, alors ne m'en demandez pas trop."

Ayant maintes fois expérimenté le rejet et l'anticipant, ils ont pris le réflexe de s'éloigner d'eux-mêmes. Leurs parents ne représentaient pas des sources fiables d'amour et de réconfort. Le résultat est que ces enfants deviennent ambivalents non seulement vis à vis des deux parents, mais ambivalents à l'égard du monde.

Afin de survivre à la déception de ne pas être entièrement vu - ou chéri - par leurs fournisseurs de soins primaires et pour éviter de sentir la douleur de l'abandon, ils s'adaptent en s'isolant et en cachant leur moi profond.

Ils n'ont pas connu l'expérience d'un environnement empathique, comme des parents venant à eux quand ils avaient besoin de quelque chose et de les laisser seuls quand ils jouaient avec plaisir.

Par la distanciation et en se dissociant eux-mêmes de ce qui se passait autour d'eux, ils se sentaient plus en sécurité. Pour survivre, les petits 5 ont appris à garder leurs sentiments et leurs pensées pour eux. Le monde intellectuel est devenu plus contrôlable et plus sûr que le monde des sentiments et des relations interpersonnelles.

La plupart des enfants 5 se souviennent s'être réconfortés seul, en lisant des livres ou en jouant avec des ordinateurs pour s'échapper mentalement. Les petits 5 veulent toujours savoir « Pourquoi y a t-il du stress ? Pourquoi les gens réagissent avec moi ainsi ? "

Messages parentaux contraignants:

- « Sois fort »

- « Débrouille-toi tout seul »: les 4,1 et 5 se montrent indépendants et ne comptent que sur eux-même. Du coup ils ont tendance à se débrouiller seuls, sans l'aide de personne. Ils ont probablement trop entendu dans leur enfance leurs parents leur dire « je n'ai pas le temps » et sont en affinité avec un nouveau message contraignant qu'ils ont intériorisé en conséquence: « Débrouille-toi tout seul ». Ce message est en décalage par rapport aux autres car ici tout espoir de garder l’attention de l’autre est perdu d’avance.

- « Reste calme, réfléchis et renseigne-toi avant de te prononcer et d'agir»: dès la petite enfance, pour se faire aimer, la personnalité du futur 5 s’est articulée autour d’un axe principal : « Reste calme, réfléchis et renseigne-toi avant de te prononcer et d'agir».

Choisissant une stratégie d’adaptation, l’enfant a cru avantageux de surinvestir d’énergie son cerveau Intellectuel croyant y trouver là les qualités qui lui mériteraient enfin l’amour. Bien que souffrant, ce choix lui a permis de développer des points forts, liés à son cerveau dominant.


Dernière édition par Ambre le Mar 11 Mar 2014, 22:03, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Dim 26 Mai 2013, 22:36

Mince je suis désolé j'ai mal appuyé sur mon portable, je voulais mettre un plus et y a pas moyen de changer (c'est nul ça).
En tout cas c'est assez intéressant, merci de partager ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : 5w6 alpha Sx/Sp
Age : 40
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 24/03/2013
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Dim 26 Mai 2013, 23:16

Lol

No soucy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karmit
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 27
Lieu : Paris
Emploi : Etudiant
Inscription : 23/03/2013
Messages : 29

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Lun 27 Mai 2013, 22:31

Ca fait un peu froid dans le dos de lire son enfance quand même Neutre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : 5w6 alpha Sx/Sp
Age : 40
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 24/03/2013
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Mar 28 Mai 2013, 22:12

Je compatis, alors, Karmit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
notocactus évolution
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9W1 7w6 4W5
Age : 27
Lieu : Toulouse
Emploi : http://trixia.over-blog.com/
Inscription : 19/04/2013
Messages : 53

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Mar 28 Mai 2013, 22:25

heu ouais...en fait pareil...je m'étais jamais intéressée à cet ennéatype, jamais lu le moindre description. ça me paraissait grotesque, mais en fait, là je me revois bien gamine. ça serait pas totalement incompatible avec mon 6.
boulala on en apprend tous les jours avec cet ennéagramme ! Shocked

_______________________________________
où que tu ailles, tu restes là.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redwitch
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 40
Lieu : Un peu partout
Emploi : Compliquer la simplicité
Inscription : 17/03/2013
Messages : 30

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Jeu 27 Juin 2013, 14:52

Karmit a écrit:
Ca fait un peu froid dans le dos de lire son enfance quand même  Neutre

+1 et je suis partagé entre l'envie de pleurer en lisant et celle de me rejouir de cette connaissance supplémentaire pour avancer... Rolling Eyes

_______________________________________
Redwitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : 5w6 alpha Sx/Sp
Age : 40
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 24/03/2013
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Jeu 27 Juin 2013, 19:02

Au vu de vos réactions, je me demande si je ne devrais pas mettre un avertissement genre "attention, contenu potentiellement sensible" scratch.

Cela fait quelques temps déjà que j'ai digéré tous ces éléments et les ai intégrés, depuis, comme de simples informations. Je me rends plus trop compte de leur impact émotionnel potentiel en bon 5 désintégré ou F attardé selon que l'on se place ennéagramme ou MBTI oups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redwitch
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 40
Lieu : Un peu partout
Emploi : Compliquer la simplicité
Inscription : 17/03/2013
Messages : 30

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Sam 29 Juin 2013, 16:52

Je constate pas mal d’éléments intéressants en rapport avec mon enfance. Le sentiment d’abandon est très présent chez moi. J’ai récemment lu un livre très instructif sur le sujet (Lise Bourbeau, Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même, Ed ETC, 2000). Ce livre explique comment nous mettons des masques en place face à certaines « blessures ». Face à l’abandon, nous mettons un masque de dépendant en place… Ce qui ne nous aide pas dans nos relations avec un conjoint ou avec les autres en général… Mais ce comportement de dépendant n’est pas sain dans nos relations, fait peur aux autres ce qui augmente le risque d’être finalement à nouveau abandonné.
Comment devient-on de tel ou tel type ? Ma théorie est qu’il s’agit d’une combinaison entre notre réaction (notre comportement/réaction, notre système de protection, nos masques…) face à notre environnement (parents, frères et sœurs, famille au sens large, professeurs, amis, société…). J’aime penser que chacune de ces deux composantes est responsable à 50% ce qui me permet d’éviter d’accuser les autres et de les rendre responsables de certains de mes malaises.
J’ai envie de dévoiler quelques bribes de mon histoire personnelle… Simplement parce que ça me fait du bien et pour voir éventuellement si certains s’y reconnaissent ou ont envie de commenter…
Mon père était absent, beaucoup trop occupé dans son travail d’indépendant qui lui laissait à peine le temps de dormir. J’ai beaucoup cherché son contact et je parvenais à passer du temps avec lui quand il bricolait ou en voiture en l’accompagnant à son boulot. J’étais content d’être avec lui mais je prends conscience qu’il n’y avait pas beaucoup d’échange, pas de communication.
Ma mère s’occupait essentiellement de l’intendance pour mon père, moi et mes trois autres frères et sœur. J’ai l’impression que ma mère n’avait pas 4 enfants mais bien 6 : mon père qui se comportait comme un enfant, leurs 4 enfants dont un qui est handicapé et qui comptait donc double ce qui fait 6 !
Consciemment ou non, je pense que ma mère ne supportait pas le manque de présence de mon père dans notre éducation ce qui faisait qu’elle essayait de combler son rôle en contrôlant un maximum…

_______________________________________
Redwitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1158

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Dim 30 Juin 2013, 02:27

Citation :
Comment devient-on de tel ou tel type ? Ma théorie est qu’il s’agit d’une combinaison entre notre réaction (notre comportement/réaction, notre système de protection, nos masques…) face à notre environnement (parents, frères et sœurs, famille au sens large, professeurs, amis, société…). J’aime penser que chacune de ces deux composantes est responsable à 50% ce qui me permet d’éviter d’accuser les autres et de les rendre responsables de certains de mes malaises.
m'est d'avis qu'il conviendrait d'éviter de confondre l'énnéatype (qui est inné) avec l'apparition de l'égo de l'énnéatype (qui est effectivement une réaction défensive face au chaos perçu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : 5w6 alpha Sx/Sp
Age : 40
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 24/03/2013
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Mar 02 Juil 2013, 19:42

redwitch a écrit:
il s’agit d’une combinaison entre notre réaction (notre comportement/réaction, notre système de protection, nos masques…) face à notre environnement (parents, frères et sœurs, famille au sens large, professeurs, amis, société…) J’aime penser que chacune de ces deux composantes est responsable à 50% ce qui me permet d’éviter d’accuser les autres et de les rendre responsables de certains de mes malaises.

En même temps, on ne choisit pas le mécanisme qu'on active inconsciemment pour se défendre, surtout quand on est enfant. Pour moi, il apparait difficile de retenir une quelconque responsabilité vis à vis de l'enfant qu'on était. Je n'en dirais pas autant des adultes même si j'ai conscience qu'être un bon parent n'est pas chose facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 5w4/6 sp sx
Age : 23
Lieu : Region Parisienne
Emploi : Procrastinateur
Inscription : 01/06/2014
Messages : 10

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Dim 01 Juin 2014, 15:27

+1, je déterre un peu en fouillant, merci pour toutes ces informations, merci pour tout le travail qui a été fait sur ce forum, je comprends certaines choses, j'en apprends bien plus sur moi en un mois sur ce forum qu'en deux ans "à vide"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CaraS
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP et 5w6
Age : 31
Lieu : neverland.
Emploi : AVS-I
Inscription : 04/04/2016
Messages : 8

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Lun 04 Avr 2016, 22:22

redwitch a écrit:
Karmit a écrit:
Ca fait un peu froid dans le dos de lire son enfance quand même  Neutre

+1 et je suis partagé entre l'envie de pleurer en lisant et celle de me rejouir de cette connaissance supplémentaire pour avancer... Rolling Eyes

Les larmes me sont venues en lisant cet article… Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvo7
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISTP
Age : 21
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 08/04/2017
Messages : 39

Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance Lun 10 Avr 2017, 21:57

C'est exactement ce qui m'est arrivé petit, chapeau et merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Type 5 et l'enfance

Revenir en haut Aller en bas
 

Type 5 et l'enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moyenne, écart type, pourcentage
» GLM type Poisson : validation et valers prédites négatives!
» type de biberons
» "qualité" d'un écart type
» L'alimentation type d'un enfant dans une journée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: L'Ennéagramme et autres tests psycho :: L'Ennéagramme-