Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les csq de votre manque de compétences relationnelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 11:18

@Dolo a écrit:
c'est marrant car le titre de ton sujet n'a pas trop de rapport avec ce qui est supposé etre ton developpement, au debut j'etais pourtant tres excité d'apprendre qque chose c'est dommage. D'ailleurs je sais pas si tu l'as remarqué mais tu n'as fais que lister des stereotypes dont un bon nombre sont par ailleurs assez flous, pour ne pas affirmer qu'ils sont faux




je suis venue hier sur le forum pour essayer encore et encore de "comprendre" comment marchent les cyborgs et comment dealer avec eux. et c'est en lisant qq messages deci delà d'INTP super légers sur leur manque de savoir-vivre-avec-les-humains que j'ai été agacée. Évidemment qd on parle avec des gens "comme nous", c'est facile de se flatter, "oh moi je suis comme ça !" "ah tiens moi aussi !". Lire tout ça au moment même où ce défaut (c'est bel et bien un défaut) me faisait souffrir, c'était juste la bonne occasion de péter un boulon.

Donc si, il y a bien qqchose à apprendre à travers mon message Dolo : votre manque de compétences relationnelles (ya des degrés évidemment) peut faire bcp de mal autour de vous. c'est très important de développer cet aspect chez vous. Pas seulement pour vous, mais pour votre conjoint, vos enfants, vos amis, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 11:27

Ayahuasca a écrit:
@Dolo a écrit:
c'est marrant car le titre de ton sujet n'a pas trop de rapport avec ce qui est supposé etre ton developpement, au debut j'etais pourtant tres excité d'apprendre qque chose c'est dommage. D'ailleurs je sais pas si tu l'as remarqué mais tu n'as fais que lister des stereotypes dont un bon nombre sont par ailleurs assez flous, pour ne pas affirmer qu'ils sont faux
Apparemment l'auteure n'a pas compris ce que le MBTI peut lui apporter là-dessus : la froideur d'un INTP 5, c'est pas toujours qu'un choix. De même que s'ils affichent souvent peu leurs émotions, ça veut pas dire qu'ils n'en ont pas... Et ils n'en sont pas forcément plus heureux qu'elle.
Stigmatiser c'est un peu facile, et surtout décevant d'une NFP, censée être un peu perspicace quant aux émotions des autres. On mettra ça sur le compte de l'émotion (je crois que ça arrive chez les F).


Luna, parenthèse fermée, t'ouvriras un topic pour parler de ça ailleurs.

je n'ai pas dit que cette froideur était un choix. Pas plus que mon hyper sensibilité que j'apprends à gérer comme je peux.

je trouve juste dingue d'avoir qqun en face de soi et être complètement spectateur de ce qui se passe, ne rien faire, même pas parler. Comment on peut espérer vivre avec qqun si on ne sait pas parler en adulte.

Plutot que de la froideur, je dirais la passivité en fait, l'inaction. "stp fait à ma place parce que je ne sais pas, dis qqchose parce que je ne sais pas quoi dire", voilà ce que je lis dans ses yeux. bein non mon coco, je ne fais plus, parce que je me suis épuisée à te porter sur mon dos tous ce temps, fatiguée je suis.

tel ou tel type à ses caractéristiques, mais est-ce que l'amour est pas censé nous faire évoluer aussi, donner le meilleur de nous-mêmes, nous dépasser ? surtout qd la personne aimée vous dit les choses avec transparence, ses besoins, ses envies, ce qui la touche, ce qui lui manque, ce qui la blesse. à qui bon dire tout ça si en face il ya juste... un énorme vide ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 11:45

Ekaterin a écrit:


Comme les autres INTP qui ont lu ton topic avant moi, je perçois aussi beaucoup de frustration et de colère envers les INTP. J'ignore quelle en est la cause (visiblement c'est un INTP qui t'a fais du mal), mais fais juste attention à ne pas nécessairement mettre tout le monde dans le même sac... On a beau avoir le même profil, on n'est pas identiques. Au moins, comme tu le dis, si le but était de te vider le coeur sur un forum, c'est tant mieux, on aura au moins servi à ça Wink

colère oui, le mot est plutôt à-propos ^_^
comme je disais plus hauts, c en lisant les posts de certains INTP que la moutarde m'est montée au cerveau. ça m'agace un peu les gens qui croient que se décrire est une fin en soi.

Ekaterin a écrit:

Ceci étant, on ne décide pas de notre profil, c'est comme ça et on fait avec. Tous les INTP ne sont pas forcément froids, hautains, orgueilleux et de vraies machines. C'est souvent l'image que l'on renvoie, mais ça ne veut pas dire qu'elle reflète ce qu'on ressent réellement à l'intérieur. Ce n'est pas parce qu'un INTP n'exprime pas ses émotions au moment où il serait "normal" de le faire qu'il n'en ressent aucune. Et un INTP peut profondément souffrir d'être incapable d'exprimer ces émotions en voyant bien que son compagnon, en face, en a terriblement besoin. Perso, j'apprends depuis peu à faire sortir mon Fe de manière plus spontanée et naturelle, mais ça ne vient pas tout seul, ça s'éduque, et au début c'est toujours très maladroit (ou alors les émotions sortent sous forme de crise incontrôlables et peuvent faire beaucoup de mal à l'entourage... tout autant qu'à l'INTP)

il est pas orgueilleux ni hautain. juste "mort". voilà l'impression qu'il renvoie. il donne l'impression de stabilité d'extérieur, qqun qui a les pieds sur terre. Mais en fait, il a les pieds dans la glaise, une boue bien épaisse dans laquelle il est englué. Alors oui, d'extérieur qqun qui a les pieds dans la vase épaisse donne l'impression d'être stable, équlibrée, mais en regardant de plus près... Il ne peut juste pas avancer.
Moi ce qui me saoule c que je trouve vraiment bête de ne pas profiter des bonnes occasions d'évoluer. Il a vu tout de suite que je pouvais l'aider sur l'aspect "humain", vu ma personnalité, vu notre relation. mais ya des gens qui savent saisir le train en route et d'autres non. Il aurait pu profité de moi, partager avec lui mes facilités à parler, s'exprimer. mais il enfermé à l'intérieur de lui-même. incapable de prononcer les phrases d'usage qd un contexte s'y prête. "qqchose ne va pas ?" "ça va aller" "attends moi un peu" "pars pas" "j'ai envie de" "j'aime" "j'aime pas" "je rêve" "je voudrais" "j'aurais aimé"
La pluie et le beau temps ça va 5 minutes.
encore une fois, c la passivité qui tue.

J’aurais aimé voir une de ces crises au moins, ça m'aurait montré qu'il y a de la vie à l'intérieur de lui. mais non, ni mots, ni crise, juste la surface glacée d'un écran 17 pouces...


Ekaterin a écrit:

Alors non, les INTP ne sont pas que des machines à penser sans aucune chaleur. Ce sont des analytiques, des curieux, qui vont se passionner pour plein de choses mais qui vont tout voir avant tout à travers leur filtre "logique", celui qui décortique le sens des choses, plutôt qu'à travers leurs sensations ou leurs émotions. Ça n'empêche pas de ressentir le mal-être des gens autour de nous, c'est juste qu'on ne sait pas comment réagir. Au contraire, un INTP sain et serein aura tendance à modifier sa façon d'être ou de parler pour s'adapter à la personne en face de lui de manière à ce que leur échange soit le plus précis et enrichissant possible... en autant que cette personne pique sa curiosité, c'est sûr. Oui, c'est vrai, je n'ai pas envie de passer du temps avec des gens dont je me suis rendue compte après un certain temps qu'ils n'ont pas grand chose à raconter, rien qui alimente mon envie de les découvrir, rien qui lance des débats afin qu'on puisse s'enrichir mutuellement. J'ai besoin de plus que des conversation sur la météo, le souper ou la dernière émission de télé à la mode pour stimuler mon intérêt. C'est vrai que j'ai très peu de S parmi mes amis proches (j'en ai, mais ils sont rares), parce que la plupart du temps on ne se comprend pas ou bien qu'ils ne me parlent que de choses tellement terre à terre que ça ne me suffit pas. Mais ce n'est pas pour autant que je vais être méprisante ou agressive vis-à-vis d'eux, c'est juste que je ne perdrai pas mon énergie à essayer d'initier un échange qui ne m'apporte rien. Mais si on était de vraies machines, comme tu dis, on n'aurait pas autant de gens qui viennent nous demander des conseils ou une oreille pour les écouter... comme quoi, le côté analytique et l'absence de jugement ont du bon.
ne pas savoir réagir à 20 ans, ok. mais à 30 ? l'homme est un être social. c inévitable qu'un jour on ait à interragir avec des humains. Apprendre le langage informatique, ça il a su faire, c son travail. mais pourquoi ne pas s'atteler également à apprendre la langage humain ? Comment se passer de cette compétence ? c juste vital !
On a des débats enrichissants, on parle de tout et de rien facilement, on ne s'ennuie pas de ce côté là, mais l'essentiel est absent.

Ekaterin a écrit:

Enfin bref, je pourrais continuer longtemps, mais je finirai juste en disant que tous les INTP sont différents et que certains sont plus équilibrés que d'autres. Il y en a des renfermés, il y en a des arrogants. Et non, on ne se complaît pas tous dans notre "différence" en se disant que c'est nous qui avons raison et que ce sont aux autres de s'adapter à nos besoins, et non, on ne ressemble pas forcément à l'image que l'on projette...
tu auras compris qu ce n'est évidemment pas les INTP que j'accuse mais celui-ci. qd on s'est entendu dire à de nombreuses reprises qu'il y un pb à surmonter et qu'on ne fait RIEN, alors là oui on peut nous le reprocher. c'est légitime. Les humains ont des attentes les uns vis à vis des autres. Ignorer ce fait c'est de la pure folie.
La passivité est une plaie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 11:48

Ekaterin a écrit:


Je suis tout à fait d'accord. La première chose qui m'a frappée comme une illumination en ouvrant un bouquin sur le MBTI a été un truc du genre (je cite sans aucune mémoire) : "c'est dans les fonctions inférieures que se trouve le plus grand potentiel de développement".

Un profil qui se développe bien, c'est un profil qui s'équilibre. Il ne faut pas oublier que ce n'est pas parce qu'une fonction est dominante chez un individu qu'il n'utilise jamais la fonction opposée. Il utilise les deux, c'est juste qu'il a une préférence pour la première, qui lui vient naturellement. La seconde est plus maladroite puisque moins souvent utilisée, mais on peut l'améliorer avec du temps et de la volonté... et de la pratique !

Alors non, définitivement, un INTP n'est pas là pour se complaire dans ce qu'il est en se disant qu'il est merveilleux. S'il est analytique et honnête avec lui-même, il se rendra rapidement compte des manques à combler. Encore faut-il qu'il vive dans un environnement où il a la possibilité de s'épanouir, et qu'il ne soit pas en permanence sous stress, à ne survivre que via ses fonctions dominantes.

C'est valable pour tous les individus qui cherchent à évoluer, quel que soit leur type...

le pb c que dans un couple, un seul de ses membres est dans un processus actif de développement, alors l'autre ne peut être qu'un boulet puisqu'il ne fait pas son analyse, n'apporte pas sa pierre dans le pot commun, il ne fait que consommer. J'appelle ça les vampires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 12:05

j'aimerai bien voir des statistiques de "satisfaction" des conjoints des 16 profils-type, tiens !
je suis sûre qu'il y a de "meilleurs" conjoints que d'autres, qqsoit le profil de l’autre conjoint (c’est-à-dire si on retire l’effet « compatibilité » de 2 profils)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 12:15

ceci dit, j'ai rien contre vous les INTP, vous méprenez pas sur la teneur de mon sujet hein Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 12:23

Le jour où je me suis vraiment aimé…
J’ai commencé à percevoir l’abus, dans le fait de forcer une situation,
Ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
Sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts,
Et que ce n’est pas le bon moment… Aujourd’hui je sais que…
Cela s’appelle respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 12:31

trouve-toi autre chose qu'un intp. surtout si tu es *nfp.
Revenir en haut Aller en bas
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 12:37

guineapig a écrit:
trouve-toi autre chose qu'un intp. surtout si tu es *nfp.

je crois oui.
Je suis juste en train d'attendre des choses qu'il est incapable de me donner aujourd'hui. faire rentrer un carré dans un triangle...
La personne avec qui je me suis sentie la plus "connectée" naturellement est INFP. Même langage, un univers qui me parle, belle sensibilité, finesse psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 16:20

guineapig a écrit:
trouve-toi autre chose qu'un intp. surtout si tu es *nfp.

Mmm... Suis pas sûre de ça : les profils qui m'attirent comme un aimant sont précisément les ENFP ou INFP. Parce que oui, l'univers que je partage avec ces profils-là est très proche, même si je ne comprends pas nécessairement leurs angoisses (n'étant pas de nature anxieuse moi-même). De tous les profils du MBTI, ce sont eux qui me reflètent comme un miroir et qui font vibrer mon Fe comme jamais.

Pour en revenir à toi, Maji, je suis en fait surprise que tu parles à ce point de passivité chez cet INTP. Comme tu dis, il a l'air vraiment englué dans quelque chose de terrible, parce qu'en toute "logique" (puis que la logique est prépondérante chez nous), il devrait s'analyser lui-même autant (si ce n'est plus) que le reste du monde, et donc bien voir que quelque chose est bancal dans son comportement et chercher à le résoudre. Chez moi, c'est précisément la logique qui me fait passer à l'action, je suis en permanence dans la résolution de problèmes, à chercher des solutions pour avancer, être mieux, être plus efficace/épanouie en tant que personne. On est des architectes, des constructeurs de systèmes qui tiennent debout, on aime les structures complexes mais qui fonctionnent ! Et l'être humain est une structure merveilleusement complexe, donc le réflexe naturel d'un INTP c'est de l'analyser et de s'assurer qu'elle "roule" bien, de résoudre les problèmes quand ils se présentent. Les autres INTP que je connais, s'ils ne sont pas tous aussi proactifs car encore bloqués dans leurs propres peurs ou leur manque de confiance en eux, sont au moins des cérébraux qui passent leur temps à chercher, se renseigner, et savent expliquer qu'ils sont bloqués quelque part même s'ils ne savent pas encore comment se débloquer ou qu'ils n'osent pas. Un INTP, ça communique, bon sang ! C'est vraiment surprenant de voir que le tien ne le fais pas du tout et se repose entièrement sur toi !

Mais oui, effectivement, on peut être un profil plus ou moins équilibré et ce n'est pas une question d'âge. Malheureusement, lorsqu'on utilise trop les fonctions dominantes de notre profil, on tombe dans un comportement extrême qui est nocif pour tout le monde. Il faut se demander pourquoi on en est arrivé-là, parce que ça ressemble à de l'auto-protection à tout prix. Si on n'est pas capable d'utiliser nos zones moins confortables, c'est qu'il y a une peur panique quelque part de se mettre en situation instable, mais par quoi est-elle causée ?

Comme tu le dis très bien, à force d'être stable, on devient mort. Pas de mouvement, pas de vie (c'est ma grande théorie de l'univers, ça Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 16:53

Il est bloqué, c le mot. De ce que je connais de son histoire personnelle, de son enfance, je crois qu’il est comme « paralysé » parce qu’il a vu, vécu, la violence. Et il est resté figé à cette époque. Un enfant dans un corps d’adulte.

Ce qu’il aime bcp chez moi, c que je ne le caresse pas dans le sens du poil comme tous les autres font. Tout le monde lui dit qu’il est parfait comme il est, toutes les filles qu’il a connu sont parties en lui disant « surtout ne change pas », et moi je lui mets sous son ptit nez ses manquements, je lui renvoie en miroir ces défaillances. Je le secoue et il aime ça. Sauf que moi je n’y trouve pas mon compte. Il aime tout ce qui a trait à l’âme, la spiritualité, mais on dirait qu’il se met à l’extérieur de cet objet d’étude. Il ne s’implique pas dedans entièrement. Comme dans notre relation. C’est ce que je lui ai dit « je t’ai ouvert mon cœur tout entier, et toi tu te tiens sur le seuil, sur la pointe des pieds ». Ma capacité à parler de ce que je ressens le déroute. Le fait d’avoir qqun qui l’écoute et cherche à le comprendre est inédit pour lui, et ça aussi il sait pas quoi en faire. Alors il ne fait… rien.

Il a été malade ces dernières semaines. J’ai été présente, jme suis tenue à ses côtés, en évitant soigneusement de jouer l’infirmière ou de taire mes besoins. On aurait pu rebondir sur cet événement, j’ai espéré qu’il se rende compte que ma présence lui était précieuse, qu’l avait besoin de moi, qu’il dise qqchose. Moi je ne parle plus, j’ai trop pris les commandes, je le laisse faire, mais il ne s’est rien passé du tout. Juste ce vide. J’ai l’impression que je suis « trop » pour lui. Trop compliquée, trop « sophistiquée » dans mes besoins. Le pb est que s’il n’arrive pas à gérer sa part dans une relation à 2, comment demain fera-t-il s’il y a en plus des enfants, des pb au travail, un enfant malade, la routine qui s’installe, un souci qqconque à gérer ? je crois qu’en l’état actuel des choses, il ne saura pas faire. Il ne sait pas gérer les choses « complexes ». Je crois qu’à l’heure actuelle il ne peut tout simplement pas. Il doit faire un travail sur lui, sinon il continuera de peser sur les femmes qu’il rencontrera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 17:01

"Un INTP, ça communique, bon sang ! "
non lui ne communique pas. Il "consomme" l'énergie des gens, leur joie de vivre, leurs conversations, leur lumière, mais n'apporte rien. Et je suis la première à le lui dire.
C'était peut être ma "mission" vis à vis de lui. Je ne jouerai pas les psy ou les coachs. Non non, c fini. tant pis pour lui, tant pis pour moi.

reste à savoir pourquoi j'ai attiré et été attirée par un homme mort-vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 17:05

dans la description du profil INTP, ils parlent du pb de lenteur dans la compréhension des besoins des autres.
on a en plus ce pb de rythmes très différents. Il est très lent, je suis très vive.
en plus le pb d'énergie : lui énergie froide, moi énergie chaude

ça fait bcp ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 17:06

lui faut une ent*.
quelqu'un qui lui ressemble et le complète.

ça sert à rien de t'épuiser pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 17:12

j'ai une qualité, c que je vais au bout des choses. Les relations kleenex, je connais pas.
dc là encore, je suis allée au bout de mes forces, j'ai compris ce qu'il y avait à comprendre, j'ai analysé, cherché, discuté, partagé, tenter. il a même dit qu'il admirait ma manière d'essayer toutes les choses possibles pour trouver une solution (comme si ça le concernait pas). mais des fois fo juste savoir admettre que ça marche pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 17:14

je sais pas qui sont les ENT

lui en version équilibré m'aurait très bien convenu. C son déséquilibre le pb. on avait une belle complicité intellectuelle, spirituelle, une attirance physique certaine. mais le néant au niveau émotionnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 17:25

je voulais juste ajouter un truc
tous les gens qui interviennent dans ce forum sont a priori plus ou moins en démarche de "développement personnel". ce qui fait que nos "analyses" sont biaisées si on échange qu'entre nous. je veux dire que les intp qui interviennent sur ce forum, sont des intp avec le trait "je me cherche-je veux m'améliorer" peut être plus développé que chez d'autres intp.
c pour ça qu'on peut pas coller nos exemples personnels sur les gens qui ne sont pas dans ce processus.
enfin c évident ce que je dis, mais je voulais juste le souligner. un couple dont la compatibilité est a priori foireuse en termes MBTI mais qui sont tous les 2 sur ce forum (je simplifie) sont surement plus "proches" qu'un perfect match dont un seul des 2 est dans un processus de développement ou aucun des 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 18:09

En tous cas Maji, tu n'es pas la seule à vivre ce genre de situation.

Vu de l'autre côté de la lorgnette, j'ai moi-même beaucoup de souvenirs frustrés par rapport aux gens.

Tout ce que j'aurais pu dire, tout ce que j'aurais pu faire, et ce tiraillement entre la peur de blesser (et donc perdre) la personne par trop de franchise et d'impartialité, et l'envie de la secouer, de lui ouvrir les yeux sur tout ce qu'elle rate de "beauté invisible"...

J'ai l'impression que ton ami est enfermé dans sa tête, parce qu'il s'y sent mieux que dans sa peau... L'envie de disparaître parfois, de devenir de l'air et de se laisser porter par le vent...

Je n'ai pas une seule personne en tête dont le souvenir n'est pas accompagné de la douleur de ne pas avoir su lui dire tout ce que j'avais en moi, tout ce que j'aimerais donner, partager...

Au final, c'est moi qui ai fini par fermer la porte au nez des gens que j'ai côtoyés. Plutôt que de leur faire du mal verbalement (ce qui revenait à ME faire du mal en me rendant de plus en plus frustré), je choisissais de les fuir, sans explications.

Si ça peut te rassurer, je pense que tout le monde est prêt à changer lorsqu'il est acculé, le dos au mur.

Tu pourrais faire en sorte que ton homme comprenne que tu risques de le quitter s'il ne change pas de comportement. Peut-être que ça le ferait remonter à la surface?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 20:49

kirikou a écrit:
Tu pourrais faire en sorte que ton homme comprenne que tu risques de le quitter s'il ne change pas de comportement. Peut-être que ça le ferait remonter à la surface?

par rapport à ce qu'elle explique, j'crois que son homme en a rien à foutre. (seulement en apparence, peut être.)
Revenir en haut Aller en bas
Kiboo
Aucun rang assigné
avatar

Type : intj 9w1
Age : 38
Lieu : Oui
Emploi : Divers
Inscription : 22/09/2012
Messages : 121

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Jeu 18 Oct 2012, 21:12

guineapig a écrit:
kirikou a écrit:
Tu pourrais faire en sorte que ton homme comprenne que tu risques de le quitter s'il ne change pas de comportement. Peut-être que ça le ferait remonter à la surface?

par rapport à ce qu'elle explique, j'crois que son homme en a rien à foutre. (seulement en apparence, peut être.)


J'ai surtout l'impression qu'il n'arrive pas à surmonter l'obstacle que représentent les systèmes de défense qui régissent sa vie depuis si longtemps. C'est surtout le fait qu'il ait l'air autant angoissé par son propre mutisme que par les conséquences de ses éventuelles paroles qui me fait dire ça. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Ven 19 Oct 2012, 10:35

kirikou a écrit:
En tous cas Maji, tu n'es pas la seule à vivre ce genre de situation.

Vu de l'autre côté de la lorgnette, j'ai moi-même beaucoup de souvenirs frustrés par rapport aux gens.

Tout ce que j'aurais pu dire, tout ce que j'aurais pu faire, et ce tiraillement entre la peur de blesser (et donc perdre) la personne par trop de franchise et d'impartialité, et l'envie de la secouer, de lui ouvrir les yeux sur tout ce qu'elle rate de "beauté invisible"...

J'ai l'impression que ton ami est enfermé dans sa tête, parce qu'il s'y sent mieux que dans sa peau... L'envie de disparaître parfois, de devenir de l'air et de se laisser porter par le vent...

Je n'ai pas une seule personne en tête dont le souvenir n'est pas accompagné de la douleur de ne pas avoir su lui dire tout ce que j'avais en moi, tout ce que j'aimerais donner, partager...

Au final, c'est moi qui ai fini par fermer la porte au nez des gens que j'ai côtoyés. Plutôt que de leur faire du mal verbalement (ce qui revenait à ME faire du mal en me rendant de plus en plus frustré), je choisissais de les fuir, sans explications.

mais qu'est-ce que tu aurais dit si tu avais pu ? c'est quoi cette beauté cachée qui n'a pas su sortir ? donner qui, partager quoi ? Moi je cherche, je cherche... mais au bout d'un moment qd rien ne sort, qd rien ne se montre, alors je me dis qu'il n'y a rien pour moi. et e m'en vais.
et pourquoi cette peur de blesser ? qu'avais tu de si horrible à dire ? pourquoi c soit le silence, soit la peur de blesser ? ya pas un milieu ? parler ? dire ce qu'on a sur le coeur ? discuter ?

kirikou a écrit:

Si ça peut te rassurer, je pense que tout le monde est prêt à changer lorsqu'il est acculé, le dos au mur.

Tu pourrais faire en sorte que ton homme comprenne que tu risques de le quitter s'il ne change pas de comportement. Peut-être que ça le ferait remonter à la surface?


faux. Je l'ai quitté une fois et il est revenu demander une 2ème chance, et qu'il allait me montrer. Il a eu son pb de santé, j'ai été présente mais sans oublier ses promesses, dc j'étais plutot dans une "neutralité bienveillante". Je voulais voir comment il allait gérer son ennui de santé + notre relation. et évidemment il a RIEN fait. il a même pas su rebondir sur cette période particulière, en disant des choses simples, ça aurait pu nous rapprocher. je suis meme pas difficile à amadouer, il est pas doué.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Ven 19 Oct 2012, 10:35

guineapig a écrit:
kirikou a écrit:
Tu pourrais faire en sorte que ton homme comprenne que tu risques de le quitter s'il ne change pas de comportement. Peut-être que ça le ferait remonter à la surface?

par rapport à ce qu'elle explique, j'crois que son homme en a rien à foutre. (seulement en apparence, peut être.)

je crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Ven 19 Oct 2012, 10:37

@Kiboo a écrit:
guineapig a écrit:
kirikou a écrit:
Tu pourrais faire en sorte que ton homme comprenne que tu risques de le quitter s'il ne change pas de comportement. Peut-être que ça le ferait remonter à la surface?

par rapport à ce qu'elle explique, j'crois que son homme en a rien à foutre. (seulement en apparence, peut être.)


J'ai surtout l'impression qu'il n'arrive pas à surmonter l'obstacle que représentent les systèmes de défense qui régissent sa vie depuis si longtemps. C'est surtout le fait qu'il ait l'air autant angoissé par son propre mutisme que par les conséquences de ses éventuelles paroles qui me fait dire ça. Shocked

il n'arrive pas mais moi ma patience a atteint ses limites. j'étais là pour l'aider à évoluer la dessus, il le sais. mais il en pas encore à ce niveau je crois. son rythme est plus lent.
ce que je comprends pas c que c qqun de très intelligent et plein de bon sens par ailleurs.
je suis sûre qu'il me regrettera, tant pis pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Ven 19 Oct 2012, 12:51

Les fonctions T et F sont antagonistes. Si ton ami basculait d'un coup vers le versant émotionnel, tu ne retrouverais peut-être plus ce qui te plaît chez lui. Ne fais pas la bêtise de le quitter car tu le regretteras toi aussi si tu l'aimes toujours.

Beaucoup de gens ont l'illusion qu'ils pourront changer l'autre (surtout les filles d'ailleurs) mais c'est quelque chose qui prend du temps. Si tu veux l'aider, accepte le tel qu'il est, ça lui fera énormément de bien. C'est alors qu'il commencera à changer de lui-même.

J'ai un pote INTP qui a évolué de lui-même parce que nous, amis plus ou moins geeks Wink, l'apprécions pour ses qualités et on fait avec ses petites manies ^^.



Revenir en haut Aller en bas
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles Ven 19 Oct 2012, 13:17

Aïkido a écrit:
Les fonctions T et F sont antagonistes. Si ton ami basculait d'un coup vers le versant émotionnel, tu ne retrouverais peut-être plus ce qui te plaît chez lui. Ne fais pas la bêtise de le quitter car tu le regretteras toi aussi si tu l'aimes toujours.

Beaucoup de gens ont l'illusion qu'ils pourront changer l'autre (surtout les filles d'ailleurs) mais c'est quelque chose qui prend du temps. Si tu veux l'aider, accepte le tel qu'il est, ça lui fera énormément de bien. C'est alors qu'il commencera à changer de lui-même.

J'ai un pote INTP qui a évolué de lui-même parce que nous, amis plus ou moins geeks Wink, l'apprécions pour ses qualités et on fait avec ses petites manies ^^.


je veux pas qu'il bascule dans le versant émotionnel, jm'en fou de ça
je veux juste qu'il agisse, qu'il parle, qu'il fasse qqchose. qu'il remplace ce grand vide intersidéral par qqchose, même n'importe quoi. je veux voir de la vie. je suis seule en fait. je sais même pas pourquoi je suis attachée à lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Les csq de votre manque de compétences relationnelles

Revenir en haut Aller en bas
 

Les csq de votre manque de compétences relationnelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sondage : collègues PE, je m’interroge sur votre propension à tout accepter et votre manque de combativité.
» A votre avis quel type manque t-il à notre société ?
» Manque de protéines? attention danger!
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !
» Quel est votre niveau de spasmophilie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTP - L'Architecte-