Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-32%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
339.99 € 499.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 INFP qui ne veut pas d'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 27
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 24 Jan 2013, 00:02

@WALKYRIE a écrit:
Gavée d'hormones, faut pas pousser non plus Very Happy
Sinon quid des dénis, des ivg tardifs... En général, le fait d'être enceinte passe inaperçu, le premier signe est l'aménorrhée, rien de plus visuel que ça !

Et que dire de la couvade masculine !

Tout est possible, j'ai connu un couple où la femme ne voulait pas d'enfant et en a fait un pour son mari, et donc du coup c'est lui qui assumait tout. Je connais un couple où c'est l'inverse, d'ailleurs c'est plus courant.

Malheureusement comme tu dis "dixit maman Bisounours", ce n'est pas toujours le cas, il existe d'ailleurs bien plus de conflit parent-enfant qu'on pourrait le pensé ! Et je ne parle pas de petits conflits (j'en ai lu à ce sujet sur des forums dont je ne cherchais même pas le sujet, mais aussi dans la réalité, d'après ma soeur, oui parce que virtuellement, ce n'est pas vraiment comparable avec la réalité, c'est certain que l'on peu trouver facilement des histoires de ce genre sur le net)

Je n'aime pas l'idée d'être bloqué, de manquer d'échappatoire ! C'est ce qui fait sans doute que je suis claustrophobe (comme je l'ai dit des milliers de fois ^^), lorsque tu parle d'horloge biologique, c'est ce que je redoute aussi, je ne supporterais pas de ne pas pouvoir faire d'enfant, enfin de ne pas avoir le choix ! D'être un jour condamné à ne plus pouvoir en faire... Je trouve cette idée horrible, c'est d'ailleurs ce que j'apprécie dans le fait d'être une femme, on'a d'avantage le choix d'avoir un enfant ou non, on dépend beaucoup moins de notre conjoint.
Oui je sais c'est bizarre, j'ai toujours besoin d'une issue, ne pas être condamné à quelque chose, enfermé. (sinon c'est comme si je suffoqué ! + crise d'angoisse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 24 Jan 2013, 00:43

Lol tu as peut être un peu trop bu Sherkkann ! ^^ Ou bien je ne vois pas le rapprochement que tu cherchais à faire. Pour dire que les hormones ne font pas tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 24 Jan 2013, 00:45

Ouais je suis assez d'accord Sherk. Luna, pourquoi t'es pas d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
WALKYRIE
Aucun rang assigné
WALKYRIE

Type : INFP 5w4 Sp
Age : 40
Lieu : HAUTE GARONNE
Emploi : COMMERCIALE
Inscription : 20/12/2012
Messages : 94

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 24 Jan 2013, 07:39

C'est vrai que le sujet devient stérile

Il y a une émission bientôt sur l'adoption et la procréation assistée pour les couples homosexuels...

Si cela peut relancer le débat!!! En même temps, on passe là dans une dimension différente et finalement proche de celle des couples hétéro.



_______________________________________
Ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delilah
Traducteur
Delilah

Type : INFP
Age : 42
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 24 Jan 2013, 22:05

Si vous voulez débattre sur l'adoption par des couples homosexuels, va falloir ouvrir un autre topic parce qu'on risque de bien embrouiller ceux qui cherchent des infos sur ton témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 24 Jan 2013, 22:09

Oui je suis de ton avis Delilah, sinon moi trop la flemme d'en débattre ! On'en parle suffisamment comme ça irl, pour en reparler sur le net xd
Revenir en haut Aller en bas
Yumi
Aucun rang assigné
Yumi

Type : INTP
Age : 38
Lieu : là où je me sens bien
Emploi : Architecte d'intérieur
Inscription : 12/03/2013
Messages : 13

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 14 Mar 2013, 17:23

Yop,

sujet passionnant et toujours animé...

Je pense pareil que Walkyrie sur ce topic silly

Certes, les gens font ce qu'ils veulent je respecte leur désir d'être parent mais malheureusement nous sommes trop souvent obligés de subir leur choix.
Y'a toujours un gosse chiant où que tu sois (donc des parents qui ne savent pas éduquer leur gamin) et qui gêne parfois plusieurs dizaines de personnes (au restau, ciné, train, à la plage...ILS SONT PARTOUT !!!) et franchement un gosse qui hurle plus de 5 min, c'est atroce physiquement et psychologiquement pour les autres.

Pour ma part je n'ai jamais rêvé d'avoir des enfants, ça ne m'a jamais attiré. Je n'en ferai pas simplement parce que je n'en ai AUCUNE ENVIE et puis franchement qu'elle aliénation ! (de mon point du vue donc)
Faut vraiment en avoir très très envie ou besoin (!) pour assumer tout ce que cela implique.


J'ai d'autres buts dans ma vie, pas mieux, pas moins bien, autres c'est tout.

Et puis quand on taxe les sans enfant d'égoïstes, ça me fait bien marrer car Déjà les gens font des enfants par ENVIE (nous : NON-ENVIE) et selon un sondage de Philosophie mag (1000 personnes, plusieurs réponses possibles) :

Un enfant rend la vie de tous les jours plus belle et plus joyeuse 60% (donc 40% qui en chient)

Cela permet de faire perdurer sa famille, de transmettre sa valeur, son histoire 47%

Un enfant donne de l’affection, de l’amour et permet d’être moins seul quand on vieillit 33%

C’est faire le cadeau de la vie à quelqu’un 26%

Cela rend plus intense et plus solide la relation de couple. 22%

Cela aide à devenir adulte, à prendre des responsabilités 22%

Cela permet de laisser une partie de soi sur Terre après sa mort 20%

On peut permettre à son enfant de réaliser ce qu’on n’a pas pu faire soi-même 15%

Avoir un enfant est une nouvelle expérience, cela introduit de la nouveauté 15%

Pour faire paisir à votre partenaire 9%

C’est un choix religieux ou éthique 3%

Autres réponses (non suggéré) 4%

Vous avez eu un enfant sans raison particulière ou par accident 6%


Total:

Ont des enfants, souhaitent ou auraient souhaité en avoir 91%

N’ont pas d’enfants et ne souhaitent pas en avoir 9 %

Rolling Eyes

Et ce qui me choque ce sont les gens qui essaient des convaincre les autres d'en avoir, que "c'est que du bonheur". C'est un MENSONGE.
Avez-vous vu le doc "Mères indignes" sur France 4 ? (dommage il n'est pas en replay, peut être en VOD) Elles le disent elles-même que c'est du pipo, et qu'elle en veulent à leur entourage de leur avoir menti sur la réalité des choses. Je l'ai également lu sur des forums de parents.
Bon, elle auraient pu se poser un peu plus de questions... Rolling Eyes

Et le coup du bâton de veillesse, là aussi faut être un peut limité pour croire que tu ne finiras pas seule PARCE QUE tu auras fait un gamin. Si il veut vivre à l'étranger, tu fais quoi, tu l'enchaînes ??

Et puis les parents qui regrettent, il y en a pleins, mais c'est tellement tabou que les gens pensent à tort que "c'est impossible, ça n'existe pas "


Enfin j'ose espérer qu'il y a des parents heureux de l'être et qui arrive à éduquer correctement leur(s) enfants et à faire en sorte qu'il(s) s'épanouissent et soient équilibrés.
J'ai de la peine en voyant des couples qui partent à la dérive à peine l'enfant arrivé, en fait j'ai beaucoup plus de peine pour l'enfant...

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WALKYRIE
Aucun rang assigné
WALKYRIE

Type : INFP 5w4 Sp
Age : 40
Lieu : HAUTE GARONNE
Emploi : COMMERCIALE
Inscription : 20/12/2012
Messages : 94

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 14 Mar 2013, 20:31

On est bien d'accord ! Wink

les gens qui n'ont pas d'enfants, sont traités d'égoïstes car ils prônent leur indépendance vis à vis d'autrui, et on rejoint le concept du bâton de vieillesse.
En fait, si on ne contribue pas à la génération future, on met en péril l'espèce. C'était peut-être vrai il y a des milliers d'années, mais là, faut pas pousser...

Je considère même que je réduis mon empreinte carbone en ne donnant pas la vie, ou la prendre plutôt, ce serait plus juste. Mais ce n'est pas un choix, alors aucun mérite, je ne me prive pas d'un enfant, je m'en préserve.

Sont égoïstes ceux qui enfantent sans penser aux conséquences, qui sont assistés dans l'éducation des enfants, qui en font sans en avoir les moyens, qui touchent des aides alors qu'ils ont largement les moyens de les assumer, qui ne les éduquent pas et qui les font subir aux autres, qui font porter leurs malheurs sur eux et leurs frustrations, qui s'en servent à des fins malhonnêtes, etc...


_______________________________________
Ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui passons"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylortantyk
Aucun rang assigné
Lylortantyk

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeJeu 14 Mar 2013, 22:14

Citation :
Sont égoïstes ceux qui enfantent sans penser aux conséquences, qui sont assistés dans l'éducation des enfants, qui en font sans en avoir les moyens, qui touchent des aides alors qu'ils ont largement les moyens de les assumer, qui ne les éduquent pas et qui les font subir aux autres, qui font porter leurs malheurs sur eux et leurs frustrations, qui s'en servent à des fins malhonnêtes, etc...

Ils sont peut-être tout simplement eux-même encore des enfants, qui n'ont pas encore construit leur rôle d'adulte? (ni celui du rôle de parent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi
Aucun rang assigné
Yumi

Type : INTP
Age : 38
Lieu : là où je me sens bien
Emploi : Architecte d'intérieur
Inscription : 12/03/2013
Messages : 13

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeVen 15 Mar 2013, 08:59

Très bien dit Walkyrie.


@Lylortantyk a écrit:
Citation :
Sont égoïstes ceux qui enfantent sans penser aux conséquences, qui sont assistés dans l'éducation des enfants, qui en font sans en avoir les moyens, qui touchent des aides alors qu'ils ont largement les moyens de les assumer, qui ne les éduquent pas et qui les font subir aux autres, qui font porter leurs malheurs sur eux et leurs frustrations, qui s'en servent à des fins malhonnêtes, etc...

Ils sont peut-être tout simplement eux-même encore des enfants, qui n'ont pas encore construit leur rôle d'adulte? (ni celui du rôle de parent)

Je ne sais pas, peut être; en tout cas, ceux-là ne se posent pas assez de question (pas du tout parfois), ils se lancent "parce que c'est dans l'ordre des choses" en éludant la réalité des choses et leurs conséquences.

Perso, quand je réfléchis 2 secondes, je vois bien que même si j'en voulais, je serai incapable de faire le quart des choses sans devenir malheureuse ou aigrie (on en voit plein des comme ça). Il faut prendre conscience que la parentalité n'est pas forcément faites pour nous, qu'il vaux mieux s'abstenir pour éviter de rendre malheureux 3 personnes, l'enfant, le conjoint et soi-même.

En vouloir c'est facile, en faire ce n'est pas compliqué non plus, c'est assurer derrière qui pose problème. On félicite toujours les gens alors qui sont à peine parent, à la sortie de la maternité (et même déjà à l'annonce de la grossesse) mais c'est plutôt dans quelques années qu'on pourra les féliciter ou non, c'est pas un exploit d'engrosser une femme ! L'exploit c'est d'éduquer correctement sont gamin et faire en sorte qu'il soit heureux tout en préservant sont couple.
On peut être content pour eux, content aussi que la maman et le bébé aillent bien mais c'est tout!
Nous on les félicite pas, on leur souhaite bon courage ! silly






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylortantyk
Aucun rang assigné
Lylortantyk

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeVen 15 Mar 2013, 09:54

Citation :
Nous on les félicite pas, on leur souhaite bon courage !

C'est ce que me disent les gens qui se sentent incapables de faire ce que je fais souvent; ils font une projection de leurs capacités (réelles ou illusoires) sur moi, et du coup je me retrouve avec une étiquette. Comme quoi soit ce que je fais c'est admirable, soit c'est le contraire. Mais dans les deux cas, ils ne me comprennent pas.

C'est l'expérience qui fait la différence à terme pour construire son point de vue sur le sujet je pense. Il manque un(des?) paramètre essentiel auquel on ne pense pas bien souvent avant. Des paramètres imprévisibles, mais totalement humains, qu'on ne choisit pas quand ils nous tombent dessus.

Tant qu'on le vit pas, c'est dur d'imaginer dans quel état on sera "si" (heureux? malheureux?) (si on pense déjà qu'on va rendre l'enfant malheureux, pourquoi? quel est le décalage entre l'image qu'on se construit d'un role de parent, de ce qu'on peut offrir à l'enfant en restant soi même? est-ce si terrible?) (pourquoi souffrirait-il d'avoir des parents peut-être "hors normes", mais qui s'acceptent en tant que tel, et surtout qui le laisse lui aussi être lui même?)

Pour ceux qui ne veulent pas d'enfants, j'ai souvent remarqué qu'ils ont un remarquable sens éthique; ils savent ce qu'ils ne veulent pas pour l'enfant, et pour moi, c'est justement ça être parent. Faire au mieux pour eux. Ne pas vouloir les rendre malheureux (même si on est manche au début). C'est pas une obligation de résultat du tout!!! C'est une obligation de moyen (on est humains, on est pas des sur-hommes totalement conformes à nos ideaux)

Quand j'ai eu mon deuxième enfant, j'avais peur de moins l'aimer que le premier par exemple au stade ou j'envisageais d'agrandir la famille. Je n'aurais pas supporté ça. Et je m'en suis fait une montagne pour rien: je l'aime tout autant, mais différemment.

Pourquoi? Je suis remontée à mon modèle familial originel; s'il y a eu des conflits entre fratries, des conflits parentaux, ça va forcément influencer :-/

Pour ça que je parle de construire son rôle de parent (et avant ça, construire son rôle d'adulte); c'est de se dire: "moi j'ai été élevé comme ça... y avait ça ça et ça qui m'a plu, ça par contre je ne suis pas d'accord"; et dans ce qu'on m'a appris, qui était "bien" ou "pas bien", je redéfinis aussi cette notion: est-ce bien aussi vu mon fonctionnement? ou était-ce bien de LEUR point de vue? En bref on pose ses propres règles du jeu, celles qui sont en accord d'avec ce qu'on est capable.

Peut-être qu'on le fera mal, que les enfants nous le reprocheront à l'âge adulte, mais au moins, il y a des règles cohérentes (d'avec soi même!), et ils seront libre de construire les leurs plus tard si les miennes leurs vont pas (et je les soutiendrai en ce sens) (l'erreur pour moi serait de penser que ma logique éducationnelle est la meilleure) (elle est bien POUR MOI, dans ce type de contexte, mais pas pour eux plus tard: ils sont trop différents de moi). Ils feront leurs propres choix... J'espère rester ouverte sur ce plan avec le temps.

Tout ça pour dire que quand on voit ça comme ça, on a beaucoup moins de pression, ça laisse la place à d'autres façons de vivre la relation parentale, beaucoup plus épanouissante que de se sentir toujours en mode culpabilité de ne pas être "parfait", ou pas à la hauteur de ses idéaux (et, c'est normal qu'ils soient élevés: indirectement, on projette ce qu'on a souffert nous sur l'enfant; on ne veux pas faire aux autres ce qu'on aimerait pas connaitre)

Il manque juste le paramètre de la différence la encore. Un enfant heureux, c'est pas "vous si jamais vous viviez ça". C'est la surprise totale Smile

Y a des enfants qui ont besoin de règles strictes pour s'épanouir; pour d'autre, ça les agresse... y en a qui adorent ranger leur chambre (alors que pour moi quand je le faisais c'était par punition affraid )

J'ai mis vachement de temps à m'éloigner de mon fonctionnement pour comprendre que ce qui me rendais heureuse ou malheureuse enfant, c'est pas du tout ça pour d'autres. Le MBTI ça aide pour ça en partie Smile (faut être cohérent et prévisible en fonction de son fonctionnement - assumé - quoi)

Je le vis très très bien la parentalité du coup. J'ai été manche au début, mais être mère ça s'apprends avec l'enfant. J'essaye de m'adapter à leurs différences, pour pas les emprisonner dans MA vision du bonheur, c'est ça le plus dur (mais je leur dis tout ça justement, ça leur fait du bien, quand je leur pompe l'air je sais que derrière ils peuvent en prendre et en laisser...)

On m'a jamais dit ça moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi
Aucun rang assigné
Yumi

Type : INTP
Age : 38
Lieu : là où je me sens bien
Emploi : Architecte d'intérieur
Inscription : 12/03/2013
Messages : 13

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeVen 15 Mar 2013, 13:13

Je crois comprendre tout ce que tu dis, et je suis plutôt d'accord Smile

Pour l'étiquette par contre, dans notre cas on ne le voit pas comme ça, c'est plus du "soutient" sur le ton de l'humour car on leur souhaite aussi (et on leur dit) de s'épanouir dans leur nouveau rôle malgré les embûches, les doutes. Car on en fréquente des couples avec enfants, et parfois ceux sont eux qui avouent que malgré tout l'amour qu'ils donnent, ils en bavent parfois très durement; alors on fait passer le message à notre façon !
Nous n'avons pas envie de jouer à un rôle, dire ce qu'on ne pense pas.
Et puis c'est juste "moi, je n'en serai pas capable car je n'en n'ai du tout pas le désir (d'être parent)" mais je comprend tout à fait que ce puisse être un épanouissement pour certain(e)s et ce même malgré les galères.

Ce qui me gêne, c'est plus le discours qui poussent trop toutes les femmes à faire des enfants en leur disant qu'il n'y a QUE cette voie pour s'épanouir. C'est totalement faux et tout le monde n'est pas fait pour être parent, dont moi.

Citation :
Tant qu'on le vit pas, c'est dur d'imaginer dans quel état on sera "si" (heureux? malheureux?)

C'est vrai, mais être parent, n'est-ce pas la décision qui a le plus de conséquences? on devient responsable d'un être vivant à vie !
Ce n'est pas comme décider de partir vivre à Tahiti, où on peut changer d'avis.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylortantyk
Aucun rang assigné
Lylortantyk

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeVen 15 Mar 2013, 14:26

Citation :
C'est vrai, mais être parent, n'est-ce pas la décision qui a le plus de conséquences? on devient responsable d'un être vivant à vie !

La responsabilité, c'est quoi? (y a pas de réponse universelle, mais son niveau d'exigence perso doit bien ressortir individuellement si on essaye de définir ça) (on en arrive à la construction du role de parent, que j'évoquais plus haut)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doc House
Aucun rang assigné
Doc House

Type : INFP
Age : 60
Lieu : Lausanne
Emploi : formatrice d'adultes
Inscription : 28/04/2013
Messages : 64

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeDim 05 Mai 2013, 17:03

Hello, décidément je déterre les vieux fils!


Je n'ai pas lu les 10 pages de réponses, par contre je livre la mienne.

Oui, ça existe les femmes qui ne veulent pas d'enfants, que ça n'intéresse pas d'en avoir et c'est tout, voilà.

C'est pas une tare; pour moi, même pas un choix pour faire autre chose.

Jamais ressenti l'instinct dit maternel, les enfants en soi m'ennuient; je peux bien sûr avoir un flash avec un môme, mais pour une question de personnalité, pas parce que c'est un môme.

Mais qu'on tente de me le refiler comme filleul ou à garder ou à prendre une après-midi, que dalle, sans moi vraiment.

Et si on me relance sur le sujet en invoquant que c'est bizarre vu que je suis sage-femme, c'est le genre de remarque à la mords-moi-le-noeud qui me fait voir rouge. Le dernier qui l'a fait compte ses abattis!

Pas intéressée, tout comme pas intéressée par la conduite automobile F1.


C'est tout Very Happy


Dernière édition par Doc House le Dim 05 Mai 2013, 17:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/
Doc House
Aucun rang assigné
Doc House

Type : INFP
Age : 60
Lieu : Lausanne
Emploi : formatrice d'adultes
Inscription : 28/04/2013
Messages : 64

INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitimeDim 05 Mai 2013, 17:17

Tiens, au fait... Esquisser s'est très rapidement abstenu d'intervenir sur le fil... 3 messages, les seuls 3 de tout le forum, et l'est plus là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP qui ne veut pas d'enfant INFP qui ne veut pas d'enfant - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INFP qui ne veut pas d'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-