Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le MBTI à l'épreuve du réel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Janus, le fou
Aucun rang assigné


Type : INFP/INJ
Age : 24
Lieu : Quelque part
Inscription : 06/05/2020
Messages : 19

Le MBTI à l'épreuve du réel Empty
Message(#) Sujet: Le MBTI à l'épreuve du réel Le MBTI à l'épreuve du réel Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020, 19:48

Bonjour à tous.

Depuis longtemps, j'essaie de vérifier ce modèle à la réalité. Bon, souvent, je compare avec des personnages de fictifs. C'est stupide mais c'est plus fort que moi. Et parfois, ça ouvre des pistes de réflexion.

J'ai quelques réflexions sur quelques fonctions. Je ne sais pas ce qu'elles valent. Peut-être sont-elles banales ou nulles.

Commençons par le Se. J'ai souvent lu que les Se dom étaient des jouisseurs ayant un sens esthétique très développé, un amuseur public et enfin une personne qui ne se soucierait pas du passé. Ils s'opposent donc au Si dom. J'ai essayé de comparer avec mon frère. Celui-ci est vraiment Se. C'est la caricature de l'adolescent qui ne pense qu'à jouer avec ses amis et amuser ses amis. Quel est le problème ailleurs? Je remarque qu'il a tout de même un côté conservateur. Il ne mange que ce qu'il aime sans chercher plus. Il a des goûts esthétiques, certes, comme tout le monde mais sans non plus être un acheteur compulsif. Il aime s'amuser mais souvent dans les mêmes activités. Cela me fait questionner la différence avec les Si-doms. Les Si sont-ils les seuls à compter sur leur habitude? Je n'en suis pas sûr. Je me demande si être Si ça serait plutôt la recherche d'un cocon plus qu'un conservatisme rigide. Les Si agisseraient dans le monde physique de manière calme. J'aime bien la définition de la socionic. Je n'arrive pas à copier coller malheureusement.
En tout cas, il faut différencier les Se en fonction de l'origine sociale. J'ai l'impression que les Se décris appartiennent tous à milieux sociaux ayant des revenus confortables.

Je m'interroge également au Te dom. J'ai déjà lu qu'il ne se concentrait sur les résultats. Sur ce forum, j'ai lu qu'un Te produirait des masques sans évoquer d'arguments moraux. J'ai essayé de rechercher quelques témoignages de Te dom. Malheureusement, je n'arrive pas à copier coller. Mais j'ai trouvé des témoignages d'ENTJ citant des valeurs du type "être soi-même", "tolérance", "sagesse". J'en ai même trouvé qui se reprochait leur manque d'empathie. Enfin, j'ai trouvé un article qui s'appelle "the development of entj children". On apprend que les enfants entj sont des gens curieux qui aiment comprendre le monde. Cela contraste avec l'idée selon laquelle les Te ne seraient que des exécutants. D'ailleurs, Aristote et Darwin sont typés ENTJ alors que leur oeuvre est intellectuelle. Donc soit tous ces gens ne sont pas des ENTJ soit il va falloir revoir la définition.

Voilà. Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le MBTI à l'épreuve du réel Empty
Message(#) Sujet: Re: Le MBTI à l'épreuve du réel Le MBTI à l'épreuve du réel Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020, 20:26

En terme MBTI (typage par lettre), le conservatisme est lié à l'aspect sensation plus que par Se/Si. Donc rien n'enpêche un SP d'être quelqu'un voulant vivre sobrement ni un Si d'être dans la débauche, par exemple.
Si est une fonction qui se réfère à ses propres expériences et accorde un grand intérêt aux règles et traditions que l'utilisateur considère comme fiable et pratique au quotidien. Ils recherchent avant tout se qui fonctionnent concrètement, philosophiquement parlant, ils ont l'esprit de sérieux.
Se est plus dans la recherche pratique de se qui fonctionne, c'est à dire qu'un utilisateur de cette fonction voudra rechercher l'expérimentation direct plutôt que la recherche d'infos qui est corréler à Si.
Ce qui fait qu'un SJ peut très bien se renouveler si cela a montrer son efficacité et un SP peut avoir ses habitudes comme pratiquer la pêche le dimanche avec ses amis, par exemple. 

Par contre, petite correction , Se est plus lié à l'environnement direct où évolue son utilisateur et Si à son environnement familial/social. 

Pour ce qui est du fait qu'un Te puisse être intellectuel, en prenant Aristote comme exemple,Il ne faut pas négliger qu'il était un utilisateur de Ni  qui est une fonction tout aussi abstraite que Ti et orienté vers des recherches intellectuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Janus, le fou
Aucun rang assigné


Type : INFP/INJ
Age : 24
Lieu : Quelque part
Inscription : 06/05/2020
Messages : 19

Le MBTI à l'épreuve du réel Empty
Message(#) Sujet: Re: Le MBTI à l'épreuve du réel Le MBTI à l'épreuve du réel Icon_minitimeMar 26 Mai 2020, 19:53

Merci pour ces définitions. Elles éliminent toutes les contradictions. Mais elles ne sont pas courantes. Comment sont-elles venues à vous?

Si cela ne vous dérange pas, pourriez-vous faire la même chose pour Ne et Ni. J'entend plusieurs définition. Pour certains, Ni c'est une fonction mystique. Elle serait en contact avec des archétypes tirant d'un inconscient collectif improuvable. Pour d'autres, c'est simplement une fonction qui donne des vérités sans réflexion préalable. Et pour la socionic, c'est simplement la capacité d'inscrire quelque chose dans le temps, à la fois le passé et le futur (cf: "socionics" de wikipédia). J'aime bien la définition de la socionic car elle permet d'expliquer pourquoi l'intuition introvertie est accompagnée d'une fonction de jugement. Si Ni serait une fonction intellectuelle, pourquoi ne pourrait-elle pas être accompagné de Ti ou Fi. Je pourrais faire pareil pour Ne mais j'ai la flemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le MBTI à l'épreuve du réel Empty
Message(#) Sujet: Re: Le MBTI à l'épreuve du réel Le MBTI à l'épreuve du réel Icon_minitimeMer 27 Mai 2020, 08:56

Oui, elles proviennent de mes lectures sur le sujet et de mes connaissances en philosophie et autres. 

Dans un premier temps Ni est vu comme mystique de part le fait qu'elle est très interprétatif et est surtout intéressé par la théorisation,cela peut être en linguistique, en science, en théologie, en philosophie etc bref tu l'auras compris dans les domaines où il est surtout question de recherches approfondies dont l'objectif est de comprendre une chose d'une manière holistique. 

Par la suite, les Ni dom pouvant avoir comme volonté première de vivre en étant détaché des choses matérielles, ils peuvent être vue comme des sages dans l'opinion collective bien qu'en réalité ça soit tout autres vue qu'ils sont attachés à leurs propres considérations (de part la vision particulière de Ni). 

Pour en venir à Ni et Ne, ce sont deux fonctions abstraites l'une est relativiste dans le sens où elle aura tendance à vouloir considérer toutes les possibilités afin d'être le plus objectif possible (d'où la vision théorique de l'impartialité de l'INTP même si en pratique il n'est pas si impartial que ça mais c'est un autre sujet) et l'autre est absolu dans le sens elle ne dépend que d'elle-même, d'où le fait que les INXJ sont vu comme étant extrêmement indépendant même si Fe rend l'INFJ un peu plus dépendant tout en étant capable se montrer détaché, c'est l'un des grands paradoxes des Ni dom (l'INFJ en particulier). D'ailleurs pour continuer sur une base philosophique, Ni (absolu) est opposé au relativisme (Ne) et au limité (Se et Si), c'est pour ça que des INXJ déséquilibré peuvent se mettre à rejeter le monde entier et rentrer dans une phase complètement nihiliste (ex nihilo) assez ravageur.

Justement, Ni peut être accompagné de Fi (XNTJ) ou Ti (XNFJ). Cela dit,Fi n'est pas une fonction à proprement parler intellectuelle (bien que pour X raisons un Fi dom peut être dans cette recherche) . Enfin, je pense que chez les XNFP, c'est plus lié à Ne, car les XSFP ne sont pas réputé pour être des grands intellectuels.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le MBTI à l'épreuve du réel Empty
Message(#) Sujet: Re: Le MBTI à l'épreuve du réel Le MBTI à l'épreuve du réel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le MBTI à l'épreuve du réel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-