Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Différences notables entre ENFP et INFJ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 09:56

@Caféine a écrit:
En tous cas, je ne crois pas du tout à l'hypothèse ENFP car ton axe de perception Ni-Se est vraiment visible. Et je dirais que c'est assez difficile de savoir de quel côté penche la balance, ce qui ne plaide pas en faveur de l'INFJ.
C'est vrai, et d'un autre côté, Leenox chie systématiquement sur "des trucs", pas des gens:
- le côté "abattage" avec des élèves trop nombreux
- les salles (trop petites)
- les programmes (trop abstraits, mal foutus)
- les décisions administratives

--> l'ami Pierrick dirait que c'est des problématiques d'observateur avec double décision Cyclope heureux Le décideur chie sur les gens (perso, pour les cours que je donne, je chie sur les gens "trop cons pour voir comment il faut faire"), l'observateur se prend toujours les pieds dans les choses, pas les gens qui sont derrière.
Ce qui donnerait plutôt INFJ, suivant ce raisonnement-ci.
Est-ce qu'on serait face à une problématique similaire à celle que j'ai cru voir chez Cantona (
des affirmations très axées self>tribe mais un discours qui révèle du double décideur)?
Leenox, est-ce que tu penses que ton ennéatype (quel qu'il soit, je ne sais pas si tu as avancé dedans) ou autre chose dans ton développement pourrait avoir exacerbé cette problématique de place entre toi et les autres, alors que ton processus cognitif ne suit pas naturellement cette trajectoire?
@Leenox a écrit:

J'ai lu que le ENFJ est le Papa ou la Maman ours typiquement dans un groupe lol
Ouais, pourquoi pas, c'est sympa en tous cas comme archétype Cyclope:
Après, on peut travailler à partir des archétypes OU des fonctions, mais je crois qu'il faut choisir son camp, ne pas laisser une interprétation influencer l'autre...

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 10:20

Moi, j'ai déjà prévu que je pourrais me prendre les pieds dans un truc cet après-midi à 16h46 après le goûter, en faisant les 100 pas pour réfléchir à mon super plan pour dominer le monde avec μallollo.
Du coup, y a rien qui traîne par terre chez moi. Very Happy

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 10:29

@Flop a écrit:
Moi, j'ai déjà prévu que je pourrais me prendre les pieds dans un truc cet après-midi à 16h46 après le goûter, en faisant les 100 pas pour réfléchir à mon super plan pour dominer le monde avec μallollo.
Du coup, y a rien qui traîne par terre chez moi. Very Happy
Je ne domine pas le monde moi, je domine les gens Speed Suis un peu Solennel

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 11:01

μαllollo a écrit:

Je ne domine pas le monde moi, je domine les gens Speed Suis un peu Solennel

Lol Lol Lol Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 11:08

μαllollo a écrit:

C'est vrai, et d'un autre côté, Leenox chie systématiquement sur "des trucs", pas des gens:

--> l'ami Pierrick dirait que c'est des problématiques d'observateur avec double décision  Cyclope heureux Le décideur chie sur les gens (perso, pour les cours que je donne, je chie sur les gens "trop cons pour voir comment il faut faire"), l'observateur se prend toujours les pieds dans les choses, pas les gens qui sont derrière.

Toujours sensible à ton retour, je te réponds pour te remercier:
totalement observateur dans ce que tu décris, d'une manière générale ce qui m'énerve dans la vie, c'est que "des conditions matérielles et procédures administratives pèsent trop sur le bien-être des êtres" car j'ai dans l'idée que matériel et procédures devraient fonctionner pour les épanouir globalement (pas l'inverse)

Quand je suis en colère j'ai tendance à l'être contre le matériel, contre des décisions et me sentir ultra solidaires des êtres, même de mon chef qui pourrait prendre des décisions de m*rde qui stressent tout le monde, je me dis que "beh il est dans le même bateau que nous tellement stressé par ce système qu'il prend des décisions de m*rde mais je comprends" et avec cependant désormais la réflexion suivante qui suis "pour autant s'il me blesse je ne peux pas tolérer ça, ce n'est pas parce que je "comprends" ou - pense comprendre - les raisons de son état de stress, soit les causes de ses décisions que j'estime mauvaises - qui font plus souffrir l'ensemble de nous tous que soulager, que je ne vais pas lui dire stop

(et là désormais plus dans l'affirmation je vais discuter en face à face et dire stop, je privilégie le direct face à face pour éviter qu'on ne parle pour moi et modifie les choses, sinon si c'est une procédure collective, je me joins à la procédure pour arrêter les conséquences de la mauvaise décision du chef)
J'ai une opinion intérieure très tranchée sur ce que j'estime bon et pas bon dans un contexte mais par contre j'ai des scrupules à l'affirmer lourdement car je pense que tous n'ont pas les mêmes besoins et à la place je préfère d'abord écouter ce que l'autre aimerait PUIS alors demander quelque chose pour tous en ayant aussi pris en compte sa remarque. J'ai des difficultés à demander à l'autre ce qu'il voudrait par peur de l'envahir, de me mêler de son intimité (je travaille encore à plus poser de question, plus demander)

μαllollo a écrit:

Leenox, est-ce que tu penses que ton ennéatype (quel qu'il soit, je ne sais pas si tu as avancé dedans) ou autre chose dans ton développement pourrait avoir exacerbé cette problématique de place entre toi et les autres, alors que ton processus cognitif ne suit pas naturellement cette trajectoire?

J'ignore mon énnéatype de façon précise, j'ai toujours tourné autour du 3 (4, 2 un moment vers du 5) et refusé les types 6 à 9 et 1 inclus. Je vais m'y repencher.

Je regarde l'enfant que j'étais, je jouais à "être parfaite pour faire plaisir à mon père" enfant, typiquement être parfaite c'était avoir de bonnes notes, être spirituelle (joliesse éthérée, légèreté d'apparat, prétendre que tout va bien, faire le spectacle pour rendre les autres heureux par cet apparent bonheur et bonne humeur affichées dans mes attitudes, mes sourires, mon apparat, mon "charme" - car gravité de fond en vérité mais cachée longtemps), avoir de la conversation intellectuelle, être touche à tout dans plein de domaines et avoir des connaissances dans plein de domaines et en mettre plein la vue sur ce registre (mais par contre je ne restais pas longtemps pour une conversation car je crois que ce qui primait c'était le "charme" de la conversation pas le fond, et très vite autant d'apparat m'épuisait, faire du "charme intellectuel" m'épuisait donc comme tout spectacle, ça se terminait et bien entendu impossible sur ce mode de créer des relations profondes, on n'a pas de relation avec un personnage de fiction. Je ressentais aussi un syndrôme de l'imposteur me sachant capable de présenter cet apparat de légereté éthérée et d'apparat seulement quelques heures et me sachant parfaitement différente une fois la porte fermée, enfin on dira "très" différente, aspirant à plus d'authenticité, de moins de divertir l'autre pour exister, et plus être appréciée non pas tant pour le divertissement que je procurais mais pour simplement ma présence, mon être, mes qualités et pouvant être écoutée aussi sur mes difficultés, en somme ne supportant plus de divertir uniquement). A un moment ça a dérivé vers faire ce genre de choses vestimentairement et sensuellement à l'âge adulte (mais pas touche) Type 3? Être admirée mais sitôt qu'on s'approche trop (peur de l'intimité et culpabilité d'attirer sur une base d'une personne que je ne suis pas "autant", pas "tout le temps"), fuite.

Pour ma mère j'étais la psy de service, elle toujours mal donc je faisais l'écoute active, j'essayais d'aller chercher avec elle au fond le noyau dur de souffrance, comprendre, expliquer à ma mère ce qu'était aussi la vraie vie (mode professeur) pour qu'elle sorte de sa grisaille mentale étriquée ("la vie c'est dur") Ainsi cette fois non plus en utilisant mon "charme" mais les mots bien concrets, je peignais des visions de beauté et de joie à mon parent, j'appuyais de vrais sourires, de vraies expressions de joie. Le travail inverse, il y avait du fond et je me moquais bien alors de mon apparence physique vestimentaire, par contre là où je m'épuisais c'est que l'autre ne devenait pas plus heureux pour autant et donc au bout d'un moment lassée de ne pas voir de résultats aux heures de conversations que je faisais, je partais. Je me sentais utilisée également et pour aucun résultat. Comme si l'autre s'empiffrais de mon travail et que ça ne payait jamais, un puits sans fond et sans aucun merci, aucune reconnaissance (en tout cas verbale et geste)
Type ?

Je ne me plaisais ni dans le premier rôle (on ne me considérait que pour ma surface, mon apparat langagier intellectuel ou vestimentaire physique et ce sentiment d'imposture, je n'étais pas "que" ma surface ni "que" mon personnage) Ni dans le second rôle, toujours à farfouiner dans la noirceur absolue de la vie de l'autre et essayer de lui montrer la beauté du monde mais moi ne pas avoir le temps pour moi, ma personne.

Je me trouvais moi dans un troisième rôle, l'exploration de mon monde (la multiplication des expériences inédites, l'idée était pour moi de faire de ma vie un kaléidoscope d'expériences dans un maximum de domaines et avec un maximum de théories, mettre les pieds dans des domaines aussi éloignés que la philo, la mécanique auto, vivre à 10.000 kms de mon pays de naissance ou encore partir vivre m'isoler dans une ville moyenne de campagne un peu bourgeoise, tout tester aussi avec mon corps et mes vêtements, de Marie-Chantal tailleur et talons à la wesh de la zone avec son sweat américain à capuche lol)
Une façon de me dire aussi probablement que l'expérience douloureuse avec mes parents était juste cela "une expérience de vie", la douleur faisant partie de la vie, j'avais ainsi expérimenté cette partie de la vie, je pouvais cocher comme "vécu" sur ma liste des "choses à vivre" et passer à une autre expérience et ainsi de suite. D'où mon impression que j'avais un profil ENFP ces derniers temps parce que je suis très à avoir une liste d'expériences vécues et apprécier et ainsi voler d'expérience en expérience dès qu'une opportunité se présente (prendre un temps de pose, considérer et tenter, comme une addiction à la nouveauté tout en essayant aussi de garder des attaches notamment relationnelles, ménager le besoin de nouveauté et le besoin de stabilité).
Finalement je me trouve ainsi en ayant une vie qui est une mosaïque d'expériences mais le downside c'est de sentir que j'ai besoin de revenir à ce que je détestais le plus (mon milieu d'origine) pour trouver ce que je n'ai pas assez une stabilité. A tous les niveaux, stabilité géographique, affective, relationnelle, matérielle, etc. Revenir à ce que je fuyais après avoir fait le tour du monde et m'être enrichie d'idées nouvelles pour m'y poser avec ma confiance en moi. L'impression que mes expériences multiples hors de mon domaine d'origine me rendent forte contre des menaces que je pourrais retrouver dans cet endroit et que sans ces expériences je n'avais aucune arme pour me défendre dans cet endroit.

C'est un peu mon fonctionnement aussi pour apprendre je ne sais pas de quel type ou quel modèle énnéa ça pourrait relever: si on me demande de travailler un sujet je vais commmencer par travailler tout ce qui pourrait être autour, comme l'envelopper de connaissances que j'accumule alors pendant la phase préparatoire, puis je vais commencer seulement à saisir le sujet à travailler avec l'impression que si je me perds dedans, je pourrai ainsi aller respirer à l'extérieur en revenant aux connaissanecs acquise en phase préparatoire (je pourrais prendre de la hauteur pour respirer là où je me sentais étouffer trop terre à terre puis revenir ensuite au sujet qui m'étouffais)

Et à force de mouvement de va et vient entre ces hauteurs et ce terre à terre, j'ai l'impression de construire donc m'éloigner de la terre (trop concret) sans pour autant toucher le ciel (trop éthéré)

Je ne sais pas si je suis claire mais je ne sais pas encore dire mieux les choses à ce stade (mots plus précis et concision)


Dernière édition par Leenox le Sam 08 Juin 2019, 11:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 11:29

@Leenox a écrit:


Et à force de mouvement de va et vient entre ces hauteurs et ce terre à terre, j'ai l'impression de construire donc m'éloigner de la terre (trop concret) sans pour autant toucher le ciel (trop éthéré)

Ça, c'est parce qu'il faut que tu viennes construire des maisons en terre-paille avec moi ! Tu vas voir, c'est rigolo. Parfaitement concret. Et en plus on peut attaquer les copains avec des boules de glaise.

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 11:32

@Flop a écrit:
@Leenox a écrit:


Et à force de mouvement de va et vient entre ces hauteurs et ce terre à terre, j'ai l'impression de construire donc m'éloigner de la terre (trop concret) sans pour autant toucher le ciel (trop éthéré)

Ça, c'est parce qu'il faut que tu viennes construire des maisons en terre-paille avec moi ! Tu vas voir, c'est rigolo. Parfaitement concret. Et en plus on peut attaquer les copains avec des boules de glaise.

Lol Lol Lol Lol Et je suppose que c'est les copines qui font le ménage après le b*rdel que vous laissez? Lol Lol Lol Lol Lol Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 12:58

Embarassed
Ma copine bosse avec moi sur le chantier. On a loué un gîte en Dordogne ensemble. Et c'est moi qui fait le ménage. Embarassed
Mais elle a droit à ses boules de glaise aussi. ^_^

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 13:00

@Flop a écrit:
Embarassed
Ma copine bosse avec moi sur le chantier. On a loué un gîte en Dordogne ensemble. Et c'est moi qui fait le ménage. Embarassed
Mais elle a droit à ses boules de glaise aussi. ^_^

Lol Lol Lol Lol Lol Lol  Et ça va elle tient la pression depuis le début du séjour? Lol Lol Lol Lol

Mention spéciale je trolle mon propre topic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 32
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 638

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 13:52

μαllollo a écrit:

C'est vrai, et d'un autre côté, Leenox chie systématiquement sur "des trucs", pas des gens:
- le côté "abattage" avec des élèves trop nombreux
- les salles (trop petites)
- les programmes (trop abstraits, mal foutus)
- les décisions administratives

--> l'ami Pierrick dirait que c'est des problématiques d'observateur avec double décision  Cyclope heureux Le décideur chie sur les gens (perso, pour les cours que je donne, je chie sur les gens "trop cons pour voir comment il faut faire"), l'observateur se prend toujours les pieds dans les choses, pas les gens qui sont derrière.
Ce qui donnerait plutôt INFJ, suivant ce raisonnement-ci.
Exact. Mais en même temps je trouve qu'elle parle surtout des gens, beaucoup d'elle (d'ailleurs peut être que Pierrick dirait Di>De ?) par rapport à Flop par exemple qui parle beaucoup plus de concepts (quand il est en mode sérieux). J'ai plutôt l'impression qu'elle place les gens au centre (et pas seulement parce que c'est le programme de l'éducation nationale), qu'elle ne les met pas à distance en les considérant comme des "objets d'étude" (comme par exemple je peux le faire actuellement en parlant d'elle comme si elle n'était pas là. Désolée Leenox, c'est parce que je suis "double décideuse"^^).

Sinon Leenox, ton post en réponse à Mallollo est hyper intéressant car tout y est MBTIesque. Je pars peut être un peu loin, mais j'imagine ton Ni assimiler progressivement les concepts du MBTI et les intégrer à ton expérience^^.

Citation :
D'où mon impression que j'avais un profil ENFP ces derniers temps parce que je suis très à avoir une liste d'expériences vécues et apprécier et ainsi voler d'expérience en expérience dès qu'une opportunité se présente
Tu veux dire que c'est un aspect de ta personnalité qui te semble particulièrement ressortir "ces derniers temps" ou juste que tu y as pensé "ces derniers temps" ?
Tu voulais multiplier les expériences déjà petite ou c'est venu un peu après ?
En tous cas, oui, ça relève vraiment de l'observation extravertie, et plutôt Se. "Multiplier les expériences", c'est typiquement Se. Surtout que plus bas dans ton post tu décris un aller retour constant entre Ni et Se. Je ne suis pas spécialiste des enfj (ceux que je connais potentiellement en vrai pourraient aussi bien être esfj), mais en théorie, ça ressemble à l'axe aux-ter d'une enfj.

(Bon, sinon, j'ai noté que tu as déjà émis le souhait de laisser un peu reposer tout ça, t'inquiète, je ne compte pas insister lourdement^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 14:24

@Caféine a écrit:

Mais en même temps je trouve qu'elle parle surtout des gens, beaucoup d'elle (d'ailleurs peut être que Pierrick dirait Di>De ?) par rapport à Flop par exemple qui parle beaucoup plus de concepts (quand il est en mode sérieux).

J'avais remarqué que mes difficultés avec les «choses bassement matérielles» tenaient à cela que je conceptualise tous les objets ( et les gens aussi...)
Je vois rarement la chose en elle-même, je vois des utilités, et des possibilités d'usage pour parvenir à une fin.

Mais contrairement à la légendaire maladresse d'un Si-inf (spéciale dédicace à un pote ENFP très très Si-inf à moi qui était capable de rentrer avec ses pompes dans une cuisine que je venais juste de serpillier sans même s'apercevoir que c'était encore trempé par terre, me la laissant encore plus crade qu'avant que j'y passe... ^_^.), je ne suis pas maladroit.

La raison tient à celà que lorsqu'un objet est manipulé par moi, je concrétise une vision que j'ai déjà parcourue en imagination, et j'ai déjà visualisé chaque geste, etc...

Je connais une INFP qui est très tête en l'air et qui a régulièrement des accidents ( bosse en cuisine. Elle s'est faite hospitalisée y a pas très longtemps parce qu'elle a cassé un plat en verre dans la plonge et s'est coupée, par exemple. ) ce qui ne m'arrive jamais. Je n'ai pas d'accidents...

Le problème du Se-inf, à mon sens, c'est sa haine des choses matérielles et sa répulsion face à la matérialité, assimilée à une corvée ou une horrible contrainte. Il est proche du pur esprit, le Ni-dom... Il pense beaucoup, il agit pas toujours...

Mais lorsqu'il concrétise, il concrétise l'essentiel. Tout est relié à un plan.

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 14:36

Je te rejoins Flop sur la tendance presque pur esprit pour les NFP, je pensais en être une.

C'est un peu bête comme question peut-être mais quel est ton rapport avec les tâches (bassement ^^) matérielle?

De mon côté je les critique depuis toujours mais j'avoue que je trouve un certain plaisir à les faire en fait. Meilleur exemple: je fais la vaisselle à la main, j'apprécie de laver mes instruments de cuisine comme un rituel de simplicité, j'apprécie la chaleur de l'eau sur mes mains, la brillance du verre ça me reconnecte aux sens et au présent. Je refuse d'acheter un lave vaisselle, mon rituel me manquerait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 14:43

Il y a quelques années je vivais dans un éco-lieu alternatif. Et le ménage, c'etait un peu mon rituel du soir pour décompresser aussi. ^_^
Super efficace ! Je passais mes émotions dans le balais ou la vaisselle. C'était mon défouloir...

... Sauf qu'on était une communauté de 9 individus.

Par contre, y avait un chantier commun, charpente... J'y allait par devoir, mais c'était vraiment très chiant pour moi. Mon grand kiff, c'était le potager. Je faisais une formation en permaculture, et j'adorais ça ( mais c'est plein de concepts la perma Lol ).

J'y ai vécu 1 an et demi.

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 14:50

Oh Flop en te lisant (et je trouve au passage ton témoignage juste totalement hyper fascinant parce que ton expérience de vie est tellement unique ^^ donc merci pour le partage) je me dis que tu sembles faire un grand écart entre ta passion pour la manipulation des concepts philosophiques (je me trompe?) et cette expérience tellement concrète de chez concrète, oscillation forte entre tes fonctions?

D'une façon qui me gênait beaucoup j'avais une oscillation entre un milieu assez terre à terre (cultive ses légumes, sème ses fleurs, répare et vidange sa voiture, vit au rythme des saisons et des fleurs/animaux) et un milieu très éthéré (universitaire mais dans le domaine des sciences humaines, grandes villes avec deux pauvres arbres qui se battent en duel et surtout de la brique partout, de l'agitation aussi, rythme artificiel déconnecté des saisons et de la Nature l'essentiel de l'année)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 14:53

@Caféine a écrit:
μαllollo a écrit:

C'est vrai, et d'un autre côté, Leenox chie systématiquement sur "des trucs", pas des gens:
- le côté "abattage" avec des élèves trop nombreux
- les salles (trop petites)
- les programmes (trop abstraits, mal foutus)
- les décisions administratives

--> l'ami Pierrick dirait que c'est des problématiques d'observateur avec double décision  Cyclope heureux Le décideur chie sur les gens (perso, pour les cours que je donne, je chie sur les gens "trop cons pour voir comment il faut faire"), l'observateur se prend toujours les pieds dans les choses, pas les gens qui sont derrière.
Ce qui donnerait plutôt INFJ, suivant ce raisonnement-ci.
Exact. Mais en même temps je trouve qu'elle parle surtout des gens, beaucoup d'elle (d'ailleurs peut être que Pierrick dirait Di>De ?) par rapport à Flop par exemple qui parle beaucoup plus de concepts (quand il est en mode sérieux). J'ai plutôt l'impression qu'elle place les gens au centre (et pas seulement parce que c'est le programme de l'éducation nationale), qu'elle ne les met pas à distance en les considérant comme des "objets d'étude" (comme par exemple je peux le faire actuellement en parlant d'elle comme si elle n'était pas là. Désolée Leenox, c'est parce que je suis "double décideuse"^^).

Sinon Leenox, ton post en réponse à Mallollo est hyper intéressant car tout y est MBTIesque. Je pars peut être un peu loin, mais j'imagine ton Ni assimiler progressivement les concepts du MBTI et les intégrer à ton expérience^^.

Citation :
D'où mon impression que j'avais un profil ENFP ces derniers temps parce que je suis très à avoir une liste d'expériences vécues et apprécier et ainsi voler d'expérience en expérience dès qu'une opportunité se présente
Tu veux dire que c'est un aspect de ta personnalité qui te semble particulièrement ressortir "ces derniers temps" ou juste que tu y as pensé  "ces derniers temps" ?
Tu voulais multiplier les expériences déjà petite ou c'est venu un peu après ?
En tous cas, oui, ça relève vraiment de l'observation extravertie, et plutôt Se. "Multiplier les expériences", c'est typiquement Se. Surtout que plus bas dans ton post tu décris un aller retour constant entre Ni et Se. Je ne suis pas spécialiste des enfj (ceux que je connais potentiellement en vrai pourraient aussi bien être esfj), mais en théorie, ça ressemble à l'axe aux-ter d'une enfj.

(Bon, sinon, j'ai noté que tu as déjà émis le souhait de laisser un peu reposer tout ça, t'inquiète, je ne compte pas insister lourdement^^)

Je ne sais pas (mais soupçonne) qu'il y a un indice à y voir mais quand je lis tes posts Caféine, je suis éclairée par plein d'aspects et j'ai envie de te répondre et là soudain je réalise que j'ai du mal lol J'ai des difficultés à te répondre parce que je réalise qu'il va falloir que je prenne du temps d'activer mon mode "rigoureux, cadré, précis", ce mode qui m'est encore difficile, j'ai du mal avec la rigueur, depuis toujours, je peux un peu mais au bout d'un moment ça m'épuise et pourtant quand je fais l'effort, je trouve que j'en sors grandie et plus rigoureuse, plus cadrée, plus dans une expression pleine et saine de mon potentiel. Donc je sais que je reviendrai répondre à ton post quand je sentirai que j'ai assez la capacité de m'exprimer sur le sujet (raisonnablement d'ici quelques heures/jours) et comme tu imagines le Ni intégrer les infos, ben c'est peut-être ça que je te décris justement, ce besoin de sentir que j'ai assez ingurgité d'idées nouvelles pour pouvoir revenir donner et écrire des choses en réponse Smile Aimes tu faire grandir les autres par tes interventions, Caféine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 15:05

@Leenox a écrit:

(et je trouve au passage ton témoignage juste totalement hyper fascinant parce que ton expérience de vie est tellement unique ^^ donc merci pour le partage)

Embarassed merci, je suis touché. ^_^

J'ai même encore une photo qui traîne de cette époque :

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Fb_img10

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 32
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 638

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 15:46

@Leenox a écrit:
Aimes tu faire grandir les autres par tes interventions, Caféine ?
J'ai rarement autant d'ambition^^. Je suppose que j'aime partager ce que je pense avoir compris, et que j'apprécie que ça puisse être utile aux autres (Te).

@Flop a écrit:
( mais c'est plein de concepts la perma Lol ).
Carrément. J'ai une amie INFP qui s'intéresse beaucoup à la permaculture, et quand elle m'en a parlé, je me suis fait la réflexion que c'était vraiment un truc de N. Et de "neoruraux", ces citadins instruits qui retournent vers la nature. Après, je trouve cette approche hyper intéressante aussi. Mais c'est pas nouveau que j'ai des centres d'intérêts assez N^^.

Je prends note de ce que tu dis sur Ni dom Se inf, c'est intéressant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 32
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 638

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeSam 08 Juin 2019, 17:32

(Après, c'est vrai qu'il y a un côté double décideuse et un côté double observatrice chez Leenox. Je ne saurais pas trancher entre les deux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeDim 09 Juin 2019, 13:22

(Intégration des informations en cours - Processeur Intel Vieux bidule - Lenteur du procédé logique (Ti en galère grave mais qui ne désespère pas))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeDim 09 Juin 2019, 22:14

@Caféine a écrit:
(Après, c'est vrai qu'il y a un côté double décideuse et un côté double observatrice chez Leenox. Je ne saurais pas trancher entre les deux)

Bonsoir Caféine, est-ce que tu as une idée sur ce qui pourrait aider à faire la différence entre les deux?
Un type de vécu, d'expérience en particulier dans un domaine? Comment je réagirais dans une situation inventée donnée par exemple? ça pourrait aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeDim 09 Juin 2019, 22:58

Ce qui les différencient principalement, c'est la source des problèmes.

-Pour les double-décideurs, les problèmes viennent des objets ou des choses parce que la fonction de perception introvertie/extravertie est soit en position 1, soit en position 4. Lorsqu'ils ont des difficultés ou des problèmes, ils incriminent des objets, l'organisation au sein d'une structure, des hiérarchies ou encore des administrations.

Ceux qui ont une fonction dominante de perception introvertie sur-organisent les données ( abstraites ou concrètes ), ils sont lents à assimiler les nouvelles données, et ils sont intolérants face à la désorganisation. Ils ont peur du chaos.
Ceux qui ont une fonction de perception extravertie dominante sont trop chaotiques et n'arrivent pas à organiser ( les données concrètes ou les choses matérielles ), et ils n'aiment pas la limitation, le contrôle, ou qu'on leur dise quoi et comment faire.

-Pour ce qui concerne les double-observateurs, ils ont des soucis dans leur relation aux autres/soi-même, pour la raison que la fonction d'identité/rapport aux autres est position 1 ou 4.

Ceux qui ont une fonction de jugement introvertie en position 1 ( = fonction d'identité ) ne pensent pas aux autres et finissent parfois seuls ou reclus. Ou bien ils peuvent blesser les autres sans s'en rendre compte par excès de franchise. Ils pensent rarement aux effets de leurs propos sur les autres parce que leur fonction de rapport à autrui est en position 4, inférieure.
Ceux qui ont leur fonction de décision extravertie en position 1 ont en revanche tendance à s'oublier eux-mêmes pour s'occuper des autres, parce que leur fonction d'identité ou de rapport à soi est en position 4 et vient en dernier. Ils sont sujets aux burn-out et leur fonction inférieure d'identité peut ressortir avec brutalité en cas de désagrément majeur.

L'objectif de μαllollo et Caféine en te posant leurs questions était de déterminer quelle était la source des problèmes chez toi ; si c'était les choses ou bien les gens, car il ne fait aucun doute que ton type est xxFJ.
Or, la grande différence essentielle entre l'ExFJ et l'IxFJ, c'est que l'un est double-observateur, et l'autre est double-décideur. Smile

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leenox
Aucun rang assigné


Type : N/A
Age : 33
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 475

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Juin 2019, 00:48

Dans mon passé, quand un être allait mal et me faisait mal, je laissais passer car je me disais "qu'il avait un bon fond au fond du fond" (lol) Désormais depuis mon burn out de plus d'un an, j'ai changé, je comprends le mal-être de la personne qui fait mal par contre je dis mon mal-être et je demande à être entendue pour que ça cesse. J'essaie de le faire sur le coup, si pas possible, je réagis au plus vite en terme de temps histoire de me respecter (et me faire respecter si possible).

Je me sens mieux aujourd'hui. Mais le matériel reste le truc qui me saoule le plus, les structures, hiérarchies, organisations qui stressent tout le monde et donc causent encore plus d'incidents de personnes cette fois. Oui je dirais que j'ai plus tendance à être puissamment agacée par les hiérarchies, organisations and co et pas tant par les êtres au nom du "on se coltine de toute façon djéà trop tous ce stress sociétal et parfois des niveaux de stress sont tels que même avec sa volonté on ne peut pas pour autant se contrôler" J'aime l'idée du tambour de la machine à laver, on aura beau se dire j'ai pas peur, pour autant je crois que c'est un tel stress qu'on aura tous un taux de stress élevé dans une telle situation.

Dans nos sociétés, mon impression est que c'est l'environnement le problème désormais (certes cause humaine à la base mais générations enterrées depusi longtemps souvent ou trop âgées pour pouvoir réparer) De même que je n'irais pas m'énerver contre le lion qui sous stress parce que son environnement est bousillé par l'homme va manger ses petits ou agresser des humains sur leurs propriétés, je ne vais pas m'énerver contre les humains autour de moi, j'ai toujours le doute de la légitimité de faire ça dans un environnement que j'estime extrêmement dégradé et peu propice à l'épanouissement de notre espèce (qui va donc beaucoup déc*nner) Je dirais la même chose d'un adulte qui a eu une enfance avec des parents totalement dysfonctionnels, je comprends que l'adulte puisse avoir des accès de dysfonction extrême (après voilà je vais aussi ne pas laisser faire pour autant soit contre moi, soit contre d'autres, mais je comprends et j'ai - a priori car au cas par cas quand même pour certains cas extrêmes parfois - plus la haine contre ce qu'il a subi enfant et ce que je pense être le manque de structures pour l'aider que contre "lui" vraiment)

Grosso modo voilà mon mode de pensée Lol Lol Lol Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Juin 2019, 10:34

J'ai quand même des doutes avec le degré d'acuité du principe "double observateur --> les gens vous font chier, double décideur --> les choses vous font chier". Je ne dis pas que c'est faux, mais que c'est peut-être difficile à voir.

--> Je tiens assez à ma métaphore de la paire d'yeux:
- de face (l'axe en auxiliaire-tertiaire, où les deux fonctions marchent main dans la main, se nourrissent facilement l'une l'autre sans trop d'accroc, pour donner une image complète en 3D)
- de côté (l'axe dom-inf, où les fonctions s'activent en alternance, avec une grosse difficulté pour passer de l'une à l'autre, et dont les images sont tellement différentes qu'il est difficile de les assembler pour avoir une vision 3D)

Ni-Se me semble plus souple que Fe-Ti chez Leenox. Plus souvent utilisé les deux fonctions ensemble, ça grince moins.
D'autant que si je compare au Ti de Flop, on voit qu'il y a une différence de "maturité de la fonction" (alors que vous êtes tous les deux des personnes très très intelligentes), une envie de Ti très naïve, et une fierté à l'utiliser ("j'ai compris comment je fonctionne, regardez comme j'ai bien décortiqué et analysé le modèle pour y parvenir") qui me fait penser à ma façon d'utiliser Fe ("Moi je fais ça pour vous aider/faire plaisir, je suis l'Idée de Sacrifice même, l'Altruisme fait Homme sur la Terre." - My middle name serait Jésus, si je m'écoutais dans ces moments-là).

Après, cet énervement contre les structures a probablement une raison d'être, mais je penche plutôt sur ENFJ dans ce cas...

(on devrait appeler Rex à la rescousse, vraiment Wanted )

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 32
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 638

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Juin 2019, 12:44

@Leenox a écrit:
Bonsoir Caféine, est-ce que tu as une idée sur ce qui pourrait aider à faire la différence entre les deux?
Un type de vécu, d'expérience en particulier dans un domaine? Comment je réagirais dans une situation inventée donnée par exemple? ça pourrait aider?
Salut Leenox !
Déjà, je précise qu'on essaie d'utiliser tous les outils à notre disposition, mais pour moi aussi, c'est relativement nouveau cette histoire de "double observateur"/"double décideur". J'ai pioché l'essentiel de ce que je sais là dessus dans les vidéos de Pierrick Yah https://www.youtube.com/channel/UClUMkEFtEHnP4hg5dkbUexA. Si un jour tu ne sais pas quoi faire, tu peux regarder des extraits de ses "lives efficaces"^^.
Ensuite, ta réaction dans UNE situation ne te renseignera pas vraiment, il faut voir ce qui revient de façon récurrente.
Est-ce que habituellement, tu fais plus facilement des allers retours entre ta vision des choses/celle des autres ou entre improvisation/planification (ou le monde tel qu'il est/l'idée que tu t'en fais).
Pour donner un exemple (pourri), en tant que double décideuse, si ma collègue me demande si je trouve que ça craint de venir en short au travail, je vais lui répondre spontanément "personnellement, je ne vois pas trop le problème, mais certains risquent de trouver que ça ne fait pas sérieux". Je passe facilement d'un point de vue à l'autre. Par contre, entre intuition et sensation, j'ai beaucoup plus de mal à repérer le moment où se produit le basculement. Je dirais plutôt que j'ai des phases, et j'ai à chaque fois l'impression que c'est mon mode "normal"^^.

μαllollo a écrit:
--> Je tiens assez à ma métaphore de la paire d'yeux:
- de face (l'axe en auxiliaire-tertiaire, où les deux fonctions marchent main dans la main, se nourrissent facilement l'une l'autre sans trop d'accroc, pour donner une image complète en 3D)
- de côté (l'axe dom-inf, où les fonctions s'activent en alternance, avec une grosse difficulté pour passer de l'une à l'autre, et dont les images sont tellement différentes qu'il est difficile de les assembler pour avoir une vision 3D)
J'avoue, cette image est vraiment bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 So/Sx
Age : 26
Lieu : Toulouse - Jean Jaurès
Emploi : Philo - épistémologie
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1147

Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Juin 2019, 13:00

@Caféine a écrit:
Et puis bon, un Fe-dom qui juge régulièrement que "les gens font chier" ?

En fait, si je prends l'exemple de ma daronne ENFJ, ça se voit parce qu'elle est toujours en train de s'occuper des autres. Elle est au petit soin.
Par contre, quand elle est contrariée ou en colère, vaut moeux pas être dans le coin. Ça te balance du : «Moi je suis gentille avec les autres, et tout le monde est méchant avec moi ! Et de toute façon j'en ai rien à faire des autres ! J'ai pas besoin de vois ! Vous m'exploitez !», etc...
C'est assez féroce.

Le pire c'est qiand on lui fait remarquer qu'elle est COLÈRE de ouf !
«—T'es en colère, là. Tu le sens que t'es en colère ?
—NAN, J'SUIS PAS EN COLÈRE !
—Mais si mais si, je te promet...
—J'SUIS PAS EN COLÈRE J'TE DIS !!!!»


_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
—Le réel c'est ce qui se moque du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Différences notables entre ENFP et INFJ? Différences notables entre ENFP et INFJ? - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Différences notables entre ENFP et INFJ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: ENFP - Le Défenseur-