Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Relation Infj/Enfp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosebud
Aucun rang assigné


Type : Enfp
Age : 27
Lieu : Québec
Emploi : Étudiane
Inscription : 06/01/2011
Messages : 2

Message(#) Sujet: Relation Infj/Enfp Jeu 06 Jan 2011, 18:57

Bonjour, je suis Enfp et je suis pas mal confuse en ce moment à propos de mon ami qui est Infj. J'ai passé le test et après avoir vu que le infj était mon partenaire naturel je me suis mise à essayer d'en trouver un dans mon entourage. Mon meilleur ami, que je connais depuis qu'on est tout petit, s'est révélé être un infj. J'ai toujours soupçonné qu'il ressentait quelque chose pour moi. Même si on se connait depuis vraiment longtemps, j'ai mis beaucoup de temps à le saisir, il m'intrigue énormément. On s'est énormément rapproché dernièrement, on a pas toujours été meilleurs amis.

En Enfp que je suis, j'adore avoir plusieurs aventures et j'ai découvert que malgré son côté introverti, calme et discret, il m'attirait beaucoup. Une soirée, alors qu'on avait bu, j'ai tenté des rapprochements et il m'a clairement repoussée. Il a accepté de passer la nuit avec moi dans son lit à se faire des câlins mais pas plus. Je soupçonne que ce soit parce qu'il aurait préféré que ça se passe alors qu'on était à jeuns et que ce serait la raison pour laquelle il m'a dit non. Je dois avouer que j'ai été vraiment surprise, et à la limite... un peu humiliée. Les gens me trouvent généralement attirante et c'est la première qu'on me donne un "non" aussi indiscutable. Ça a simplement fait que je l'ai trouvé encore plus attirant, je commençais à croire que j'avais halluciné et qu'il ne s'intéressait pas vraiment à moi, ou alors, il doit avoir une volonté de fer. J'ai cessé mes avances, parce que j'ai parfois tendance à être un peu trop agressive et j'avais un peu peur de l'étouffer. à ma grande surprise, quelque mois plus tard alors qu'on passait la journée ensemble, il m'a serré dans ses bras et m'a avoué avoir un faible pour moi.

J'ai toujours hâe de le voir, quand je suis près de lui mon coeur bat fort et je deviens anxieuse lorsque je sais que je vais le voir bientôt. On a des conversations vraiment profondes et je ne crois pas connaitre quelqu'un d'aussi intègre et d'aussi authentique que lui. Malgré tout j'ai des réticences à aller plus loin. Je suis une personne très active, j'ai beaucoup d'énergie et j'ai un peu peur de m'ennuyer avec un infj. Je ressens clairement quelque chose de spécial pour lui, notre lien est véritablement unique mais je ne voudrais pas sacrifier une relation d'amitié aussi profonde pour une courte relation amoureuse boiteuse. Est-ce que vous infj (les garçons surtout) avez eu des expériences avec des filles enfp? J'ai peur de toujours trop parler, de l'étouffer et de lui bouffer son énergie.


merci d'avance pour vos réponses

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bassai
Pionnier
avatar

Type : INFP 5 Sx>Sp
Age : 30
Lieu : ...
Emploi : ...
Inscription : 01/06/2009
Messages : 303

Message(#) Sujet: Re: Relation Infj/Enfp Mar 18 Jan 2011, 23:42

@Rosebud a écrit:
Je soupçonne que ce soit parce qu'il aurait préféré que ça se passe alors qu'on était à jeuns et que ce serait la raison pour laquelle il m'a dit non. Je dois avouer que j'ai été vraiment surprise, et à la limite... un peu humiliée.
Bonjour, tu va me faire pleuré toi, quel gachi... même a jeuns personnellement je t'aurai refoulé. Tu crois que sa lui fait plaisir d'être pris pour une saucisse ? Hop je gigote ma barbaque et j'emballe ma saucisse, super vexant, pour un mec qui attend que sa copine percute qu'il est bien plus qu'un simple "gentil gars"...


@Rosebud a écrit:
avez eu des expériences avec des filles enfp?
Oui, le plus gros problème avec l'ENFP, c'est l'immaturité et l'égoïsme, j'en est rencontré 2 de 19/21ans, l'une était obsédé par les cheveux long et l'autre préoccupé par le regard des autre... elles était toutes les 2 encore trop égoïste pour être vivable, de plus entre le tripe "je me prend pas la tète, je profite de la vie", soi tu subit, soi tu dégage et après sa s'étonne d'être jeté. J'ai l'impression que c'est général aux EP...
Heureusement j'en est vue d'autres, une qui est ma soeur avec qui je m'entend très bien. Et l'autre avait 28ans avec une bonne maturité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Relation Infj/Enfp Lun 21 Mar 2011, 11:20

Les personnes qui parlent beaucoup ont tendance à me fatiguer (j'ai 37 ans), mais en même temps cela m'évite d'avoir à parler - lorsque je ne peux pas passer outre une relation sociale. Je pose des questions, j'attends que ça se passe, et c'est très bien ainsi. A 19 ans, je ne pense pas que tu m'aurais fatigué : ma tolérance était sans limites ; cela étant dit je n'aurais pas couché avec toi non plus en raison de mes scrupules. D'ailleurs, à 19 ans, je n'avais encore couché avec personne, en dépit d'un physique plutôt avantageux. J'attendais de rencontrer la femme de ma vie...
Toujours est-il que si tu avais voulu me violer je n'aurais peut-être pas dit non...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Relation Infj/Enfp

Revenir en haut Aller en bas
 

Relation Infj/Enfp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Relation Infj/Enfp
» Relation Infj/Enfp
» INFJ et relations amoureuses
» Pourquoi les INFJ aiment les ENFP ?
» Vos descriptions personnels de l'ENFP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-