Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La joie d'être un INTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Jeu 17 Mai 2012, 02:55

Kirikou, je ne prétends pas éduquer des larves. Quand Je parle d'éduquer, je fais référence au processus qui consiste, en s'éduquant soi, à solliciter chez l'autre, et de façon avisé, ses propres dispositions à s'auto-éduquer. Même avec les meilleures intentions du monde, on peut dire tout ce qu'on veut, l'autre ne retient de celui qui s'offre en éducateur uniquement ce qu'il y a de juste, les seules vérités que l'esprit retient étant celles qu'il sait déjà sans même en avoir conscience.
Et quand je parle de claque, c'est à comprendre de façon symbolique et allégorique (comme pour tout ce que je dis).

Après, il y a un problème de langage. En tant qu'artiste INFJ 4, je suis d'avantage attaché à la musicalité et à la force d'évocation des mots, qu'à leur cohérence logique suivant une lecture linéaire. Naturellement, quand je m'exprime, mon intention est de créer un impact émotionnel et de susciter dans l'esprit des images signifiant bien d'avantage que la définition des mots qui s'y rapporte. Aussi, je suis prompt à user de superlatif et il faut savoir que j'exagère toujours un peu. C'est l'effet qui m'importe avant tout (à défauts des faits :P ), et pour ce qui est de la phrase que tu cites, on aurait vraiment tord de la croire animer d'une volonté de "casser". C'est juste un phrase qui claque, comme claque un bon solo de guitare, c'est tout. Sans doute aurait-il fallut un smiley pour rendre ça plus évident, mais je ne suis jamais tout à fait sérieux, et je l'avoue, très souvent taquin. Hélas, aucuns smileys ne corresponds de prés ou de loin aux intentions que je compte faire passer...

Bref, j'entends tout ce que tu me dis et je t'en remercie, mais pour le coup, je crois que tu t’es quand même un peu trop formaliser de tout ça. Franchement, est-ce que j'ai l'air d'avoir une dent contre les INTP, et est-ce que les autres INTP te paraissent l'avoir mal pris ? Smile



Dernière édition par Exil le Jeu 17 Mai 2012, 12:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Jeu 17 Mai 2012, 03:57

Tout ça me semble cohérent, merci pour ces explications. Je ne sais pas si d'autres INTP ont mal pris certains propos.. Et sur ce coup, oui j'ai trouvé que ça allait trop loin dans l'emploi des mots.

C'est vrai que le coup du solo de guitare et de la musicalité des mots n'évoque pas grand' chose chez moi. Je suis beaucoup plus attaché aux définitions et à la manière d'évoquer ses propres idées.

@Exil a écrit:
Même avec les meilleures intentions du monde, on peut dire tout ce qu'on veut, l'autre ne retient de celui qui s'offre en éducateur uniquement ce qu'il y a de juste, les seules vérités que l'esprit retient étant celles qu'il sait déjà sans même en avoir conscience.

Oui bon... encore de la musicalité je pense... car littéralement, je ne suis pas d'accord non plus. Le mot "uniquement" réduit beaucoup l'ouverture de l'affirmation, et en un clin d’œil fait perdre à mes yeux le sens de la phrase. Mais si je suis le seul dans ce cas, alors c'est peut-être ma névrose personnelle, l'usage des mots, en particulier des adjectifs, superlatifs etc... (j'ai pris cette phrase juste pour l'exemple) Donc oui, un "simple" problème de langage que je prendrai désormais en compte.

Je ne sais plus quoi dire... Peut-être que je me formalise trop... Mais moi, c'est mon truc. De formaliser au maximum pour que tout soit cohérent dans le détail, et qu'avec le temps et le recul, tout ceci puisse former une belle ruche en mosaïque.

Disons que j'ai vu ton solo de guitare comme un coup de pied dans une fourmilière (balancer sur les égocentriques sur un forum à propension égocentrique), ce que je n'ai pas trouvé bien délicat, mais j'attendais de voir naître un débat dont je me serais fait un plaisir de lire tranquillement. Ton message poivré/salé à Jicky m'a fait mal à lire, car j'ai eu de la peine pour elle en la voyant partir. J’espérais apaiser les tensions en essayant de remettre les mots dans leur contexte.

Tout ce à quoi j'aspire ici, c'est qu'une atmosphère de paix règne en évitant les frustrations/vexations malencontreuses. Je me dis que la logique des mots peut nous sauver, mais après tout, ça n'est évidemment pas valable pour tout le monde...

Alors bon... merci de m'avoir répondu, ça m'a permis de ranger quelques cases qui ne savaient pas où se mettre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gorge Bouche
Pionnier
avatar

Type : intj
Age : 41
Lieu : Paris
Emploi : Technicien
Inscription : 25/03/2008
Messages : 202

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Jeu 17 Mai 2012, 07:36

@Exil a écrit:
@Gorge Bouche a écrit:
@Exil a écrit:
je prend sur moi les blessures qu'il m'arrivent d'affliger aux autres

Il y a toujours une personne pour être affligé par une autre qui s'auto-mutile!

Et c'est vrai dans les deux sens.

Qu'il y a des personnes qui s'auto-mutilent qui sont affligées que d'autre ne le fasse pas?
En même temps on peut pas tout s'infliger, et l'affliction d'un autre qui s'auto-mutile et une auto-mutilation.

C'est pourtant évident!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Jeu 17 Mai 2012, 12:04

@Gorge Bouche a écrit:
@Exil a écrit:
@Gorge Bouche a écrit:
@Exil a écrit:
je prend sur moi les blessures qu'il m'arrivent d'affliger aux autres

Il y a toujours une personne pour être affligé par une autre qui s'auto-mutile!

Et c'est vrai dans les deux sens.

Qu'il y a des personnes qui s'auto-mutilent qui sont affligées que d'autre ne le fasse pas?
En même temps on peut pas tout s'infliger, et l'affliction d'un autre qui s'auto-mutile et une auto-mutilation.

C'est à la deuxième que je pensais Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heisenberg
Pionnier
avatar

Type : INTP 5w4 - 9w1 - 2w3 Sp/Sx
Age : 30
Lieu : IDF
Emploi : Etudiant
Inscription : 31/12/2011
Messages : 201

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Mer 23 Mai 2012, 03:56

La critique d'Exil nous concernant ne me choque en rien, j'avais d'ailleurs demandé des conseils sur le forum commun afin de pouvoir venir à bout de cet égocentrisme parfois pesant à mon goût et étouffant pour certains. Après, en bon INTP je vais prendre le temps d'y réfléchir et de savoir ce que cela m'évoque sur ce que je peux en ressentir.

Bien que j'évite les conflits, je pense que parfois ils sont nécessaires à l'évolution de tout à chacun, tant que le conflit n'en reste qu'aux mots et que le poids ceux-ci est jaugé selon leur impact selon le ou les interlocuteurs, je ne l'envisage pas comme problématique. C'est souvent le conflit avec nous-même, qui est à l'origine de la remise en question, si ce conflit, cette critique vient d'un élément extérieur et qu'il se trouve justifié, argumenté, et mesuré alors je suis très friand de celui-ci. Lol

Personnellement, je n'aspire qu'à évoluer, à me dépasser, à découvrir de nouveaux horizons et pour moi ça passe par la confrontation des idées, de mon être avec l'environnement extérieur.

PS: comme Caillou, je doute de la pertinence de mon propos, mais il faut bien se lancer et quoi de mieux que l'avis des premiers concerné(e)s. :cyclops:

Edit: Sinon, j'ai eu en partie un sentiment de soulagement (car je me disais "ouf, je ne suis pas seul à être ainsi" et paradoxalement j'ai parfois une infime tentation de le rejeter pour préserver le sentiment d'être unique, qui plus j'avance , plus je le trouve désuet, mettre en avant une forme d'anti-conformisme ne m'a pas rendu plus heureux, elle a surtout incité au rejet des autres. Et une fascination, une intrigue pour ce modèle en lisant le descriptif de mon profil, j'ai tout de suite eu envie de lire celui de la plupart des types et ai présenté le test à mon entourage proche (qui n'a pas toujours compris mon engouement pour cette théorie des types de personnalité, hormis un ami INTJ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
avatar

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 23
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Jeu 17 Jan 2013, 19:53

Mmmh, après lecture de ce sujet, j'ai découvert que j'étais égocentrique, insupportable, trop analytique, sans aucune émotion, vil, horrible, méchant, assassin, nazi...

Oh putain, je suis un méchant de James Bond! ^^

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reset
Aucun rang assigné


Type : INTP, iw-1
Lieu : univers
Emploi : ange gardien psychopathe
Inscription : 13/01/2013
Messages : 281

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Ven 18 Jan 2013, 00:28

heu,
plein de mots, pas un seul sur moi ...

muahahahaha

Sérieusement, je relirai le tout un jour.
J'ai raté nazi assassin.


_______________________________________
Bonne journée à toi Invité !  Angel 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Nico
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 24
Lieu : Lyon
Emploi : vadrouilleur
Inscription : 15/12/2014
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Lun 15 Déc 2014, 21:06

Bonjour, c'est mon premier post sur ce forum. Il m'a l'air rempli de gens intelligents capable d'écrire et raisonner correctement; je regrette déjà de ne pas l'avoir découvert plus tôt.  

J'y ai vu des choses très intéressantes. Notamment sur ce qu'Exil a dit
@Exil a écrit:
Certains [les intp] ont si peu d'égard pour autrui qu'après plusieurs semaines, ils semblent ne toujours pas avoir exploré les autres rubriques du forum, et ne pas se faire la moindre idée des autres profils, tout du moins ceux avec lesquels ils ne sont pas directement en contact, ou qui n'entrent pas dans le cadre de leurs préoccupations égo-centrées.

C'est extrêmement intéressant... et bouleversant. J'espère que tu n'as pas quitté le forum, ton point de vue m'intéresse.

Effectivement, tu as vu juste, je ne suis pas allé voir les autres profiles, ils ne m'intéressent pas, excepté ceux de mes amis, comme tu l'as fait remarqué aussi. Je suis seulement intéressé par notre ("notre"... que c'est difficile à dire!) fonctionnement. Est ce vraiment de l'égocentrisme?
Je ne pense pas que cette chose existe, ou du moins elle est la norme, la nature.

Alors pourquoi ne le faisons nous pas, nous les INTP? D'autant plus que nous avons des difficultés relationnelles.

Pourquoi, Exil, t’intéresses-tu aux autres types? Que t'apportes ils? Pour mieux les comprendre, pour mieux s'adapter, j'imagine, mais dis m'en plus, cette simple réponse ne me satisferait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Nico
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 24
Lieu : Lyon
Emploi : vadrouilleur
Inscription : 15/12/2014
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Lun 15 Déc 2014, 21:20

Laisse tomber en fait, ma question est idiote. Il est aussi difficile d'expliquer pourquoi on s'intéresse à quelque chose que d'expliquer pourquoi on ne s'y intéresse pas.

Je suppose que je voulais juste parler de moi à travers l'intp, nous ne nous intéressons effectivement qu'à nous, tu as vu juste... tellement juste.

Une bonne question serait plutôt: est ce mal de ne s'intéresser qu'à ce que nous sommes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
avatar

Type : *_*
Age : 95
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Lun 15 Déc 2014, 21:56

Je crois qu'Exil vient plus trop sur ce forum.

Citation :
est ce mal de ne s'intéresser qu'à ce que nous sommes?

Chacun aura sa réponse sur la question. C'est pas parce que la majorité des gens te disent que c'est bien, mal, normal, que ça l'ait vraiment. Ce qui compte c'est ton point de vue j'dirai. Et puis si tu ne t'intéresse réellement qu'à ce que tu es, ça prouve au moins une chose, c'est au moins que c'est humain. ( à moins que tu soit ou un psychopathe ou je ne sais quoi ^^ ).

Sinon je veux bien répondre brièvement à ta première question : pourquoi je m'intéresse aux autres types ? Pour mieux comprendre leur fonctionnement, je pense que si tout le monde faisait l'effort de comprendre autrui plutôt que de le juger, les rapports seraient plus harmonieux. J'pense pas que le but soit de s'adapter, en tous cas, pas dans mon cas, je préfère rester moi-même, plutôt que de jouer un rôle pour m'adapter. Mais finalement, si , peut-être que je m'adapte inconsciemment après avoir mieux cerné un individu
Il y a certainement d'autres raison mais je ne les ai pas en tête pour le moment, je reviendrai faire un edit, j'pense.

Bienvenue à toi en tous cas, Nico Nico.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Nico
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 24
Lieu : Lyon
Emploi : vadrouilleur
Inscription : 15/12/2014
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Lun 15 Déc 2014, 22:30

Oui tu as raison, comprendre c'est tolérer, et dieu sait que la tolérance manque dans ce monde.

Mais, nous nous éloignons du sujet du post, "la joie d'être un INTP"!

C'est intéressant cela aussi. Je vois que je ne suis pas le seul à être content, même fier, d'être INTP. Je pense qu'il s'agit de la combinaison idéale de lettre pour vivre sur un chemin lumineux.
Je suis profondément optimisme et confiant dans mon futur et dans celui de la société. Je me sens capable de l'impossible.

Est ce général à tous les INTP? peu de gens ont répondu à la question initiale, le sujet a vite dévié.
Et quand est il des autres types? le sont ils aussi? Y a t il cette même confiance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drakaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ, 5w6, Tritypes : 513_593 , Hémisphères : 58% gauche vs 42% droit , QI : 131-141, Instinct : Sp/Sx, Lawful Neutral/Evil, Melancolique/Colérique, RCOXI, Inquisitive/Reserved, Analysant, Socionics : Te-INTp
Age : 21
Lieu : Québec
Emploi : Étudiant - Futur Ingénieur Géomètre
Inscription : 17/10/2014
Messages : 66

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Mar 16 Déc 2014, 06:48

@Nico Nico a écrit:

Et quand est il des autres types? le sont ils aussi? Y a t il cette même confiance?

En connaissance de cause, je crois que les INTJ et ENTJ sont aussi confiants, sinon plus que les INTP. Ils sont généralement ambitieux et ne font pas attention aux gens qui les entourent, leur unique attention est dirigée vers un but spécifique et si des gens se mettent au travers de leur chemin, ils les enlèveront, parfois de façon brusque et mauvaise, sans aucun remords. L'INTJ est également, souvent qualifié de "pragmatique" et "d'égocentrique". Je connais également un ENTP qui se croit meilleur que la plupart des gens.
Peut-être est-ce un trait de rationnel (NT) ?

Je ne me suis personnellement guère intéressé beaucoup aux autres types sinon simplement en survol pour savoir en gros c'est quoi leur surnom pour ensuite me donner ma propre idée sur eux, mis à part pour ce qui est de l'ISTJ et de l'INTP, car mon seul but était de découvrir quel type j'étais pour savoir comment je pouvais augmenter mon efficacité en société.

_______________________________________

Egoism is the very essence of a noble soul.

Every deep thinker is more afraid of being understood than of being misunderstood.

When you look into an abyss, the abyss also looks into you.

Friedrich Nietschze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rael
Intervenant polémique
avatar

Type : entp
Age : 67
Lieu : haute savoie
Emploi : chomeur
Inscription : 30/07/2014
Messages : 149

Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP Jeu 25 Déc 2014, 23:24

@Drakaël a écrit:

Je connais également un ENTP qui se croit meilleur que la plupart des gens.


Je crois pas Smilaid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: La joie d'être un INTP

Revenir en haut Aller en bas
 

La joie d'être un INTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» La joie d'être un INTP
» La joie d'être mère
» Vos citations ou textes ou images sur le bonheur et la joie
» Béatification de Newman : « Une immense joie spirituelle »
» Le geste ouvre le coeur à la joie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTP - L'Architecte-