Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Relations fusionnelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Relations fusionnelles Jeu 14 Mar 2013, 15:50

@Luna a écrit:
En fait je ne saurais pas vraiment la définir, je ne l'ai pas vécu, ce ne serait que des préjugés de ma part...

Je l'ai vécu et c'est exactement ça Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Owlferein
Chasseur de Trolls
avatar

Type : INFP 9w8 Sx/So
Age : 28
Lieu : Ici
Emploi : Regardez ! Un singe à trois tête !
Inscription : 23/08/2013
Messages : 427

Message(#) Sujet: Re: Relations fusionnelles Ven 04 Avr 2014, 19:33

En ce qui me concerne, j'estime être particulièrement fusionnel, d'ailleurs cette volonté de fusion fait partie de mes principaux idéaux.

Ce qui a tendance a être handicapant pour moi puisque cela me rend exigeant et parfois antipathique XD.

Pour vous donner une idée, je peux très bien développer une très forte sympathie à l'égard d'une personne, mais si je ne ressens pas un lien plus puissant qui nous unis, je peux alors ne plus avoir de nouvelles de cette dernière et ne pas m'en soucier du tout.

Cela est encore plus vrais avec l'amitié au masculin ou je suis deux fois plus exigeant (mais je sais aussi donner de ma personne, la n'est pas la question).

Pour les filles, les choses sont beaucoup plus facile, je ressens facilement de la tendresse envers elles, principalement lorsqu'elles ont des valeurs bien definie et qui me plaisent.
Et si en plus ces dernière sont souvent de bonne humeur, alors j'aurais automatiquement tendance a faire tout ce qui est en mon pouvoir pour les aider à ne pas sombrer dans la tristesse quand les temps se font dur.

Je pense que cela soit due au fait que j'ai passer une partie de mon adolescence exclusivement entouré de femmes et avait des devoirs envers elles.

Je devais veiller sur ma soeur cadette (et la chaperonner de temps en temps sur demande de ma mère), servir ma grand mère (parce que dans notre famille, les anciens sont traités avec respect), et aider ma mère dans differentes tâche.

J'ai donc dû développer un syndrome du chevalier servant, un peu à l'image de Link qui bravait toute sorte de danger pour sauver la princesse Zelda, non pas par amour, mais parce que c'est son devoir sacré...

A cause de ça, je pense avoir mis du temps a avoir un comportement plus sexué à l'égard de la gente feminine. Mais je me suis soigné!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Relations fusionnelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Relations fusionnelles
» Phobie & Relations amoureuses
» Benoît XVI et les relations entre catholiques et musulmans
» Bouddhisme, son image en occident et relations avec ses proches
» relations profs-administration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-