Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Relations et communications N et S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mao
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFJ 3w4
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Exorciste
Inscription : 16/02/2016
Messages : 53

Message(#) Sujet: Relations et communications N et S Mar 26 Juil 2016, 20:41

Voilà je suis N mes amis proches aussi, mais je côtoie pas mal de S au boulot, dans mon cercle plus large de relations, et lors de voyages aussi.

Et j'ai l'impression qu'on parle pas la même langue, que leur humour (concret) et différent du miens (abstrait). De même quand je parle je choisi limite mes mots, c'est pas du tout fluide.
Et les conversations ne sont jamais profonde, elles se limites aux choses simple de la vie.

Vous avez le même soucis de sensation de décalage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Mer 27 Juil 2016, 00:14

Oui, j'ai à peu près la même expérience que toi.
Tous mes amis proches sont N, et avec les S avérés que j'ai pu côtoyer,  il y a souvent des frictions. Ils me trouvent brouillonne parce que je ne soigne pas les détails,  et je les trouve inutilement tatillons...

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mao
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFJ 3w4
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Exorciste
Inscription : 16/02/2016
Messages : 53

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Mer 27 Juil 2016, 00:27

J'ai pas de friction par contre, mais l'impression de parler à quelqu'un qui écoute pas vraiment.
Pas de véritable connexion, mais j'aimerais savoir si on peut outre, et faire en sorte d'avoir des rapports beaucoup plus riches ou c'est peine perdu ?

_______________________________________
"La haine ne mettra jamais fin à la haine, seul l'amour peut le guérir. C'est là l'ancienne et éternelle loi"

"C'est en comprenant la nature de la personne que vous pouvez vous affranchir de la personne."

"Tu vois la beauté là où tu désires la voir. Tu vois la laideur là où tu as peur de voir la beauté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Mer 27 Juil 2016, 00:32

Je ne saurais dire... on peut essayer de comprendre ce qui est important pour l'autre. Par ex, sur les conversations, tu peux écouter la personne pour connaître les sujets qui lui tiennent à coeur et rendre la conversation plus fluide.
Par contre, pour l'humour, il fait appel à des mécanismes plus automatiques de pensée. Je pense que c'est plus difficile de se forcer.
Par ex, pour moi, sarcasme ou absurde -> ça fonctionne instantanément.
Humour gras ou de situation prévisible -> je n'y arrive pas...

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2553

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Mer 27 Juil 2016, 00:34

C'est un problème fréquent quand on est N en effet ! Ce n'est pas nécessairement criant avec tous les S cependant, certains arrivent à avoir un certain recul (les STP notamment peuvent être drôles, même si certains sont lourdingues voire glauques). A l'inverse, l'humour de certains N peut être un peu lourd(les INxP notamment, quand le Si prend le dessus sur le Ne lunette (je ne sais pas si ça me concerne, tiens)).

En effet ce manque de second degré, ce côté terre à terre et parfois cucul (pour les SF surtout) peut être pesant et frustrant, et limitatif comme tu le dis. Je crois qu'ils considèrent ces sujets (ce que l'on a mangé à midi, ce que la voisine a raconté hier...) comme réellement dignes d'intérêt, ce qui a tendance à être handicapant voire gênant car mon attention ne se porte pas du tout sur ce genre de chose. J'ai aussi du mal à parler quand je constate que nos centres d'intérêt diffèrent en tout point (jusqu'à parfois avoir des goûts alimentaires à l'opposé, c'est anecdotique mais troublant). C'est comme si on vivait littéralement dans un univers différent, c'en est presque fascinant. 
Le côté tatillon revient lui surtout chez les SJ (mais pas tous).

Je crois cependant qu'on peut parfois se rejoindre sur certains points, notamment ceux inhérents à nos lettres/fonctions notamment : un SFP a souvent un côté rêveur et émotif (moins élaboré que chez l'INFP, certes), un ESJ pourra avoir un esthétisme rigoureux que j'apprécie (selon les cas), un ISJ un côté introverti et une discrétion qui peut me ressembler, et un STP un certain recul sur les choses, un certain détachement (à l'opposé des SFJ) qui est plutôt appréciable. Il y a aussi leur qualités inhérentes qui peuvent être rafraîchissantes (naïveté de l'SFP,  côté brut de décoffrage du STP, ...) autant qu'elles peuvent être frustrantes. Mais selon le cas, ça ne passe pas toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mao
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFJ 3w4
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Exorciste
Inscription : 16/02/2016
Messages : 53

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Mer 27 Juil 2016, 00:43

Effectivement Apocalypse, je crois qu'on peut se rejoindre sur certains points, avec mon père ESFJ on se rejoint quand on parle des personnes, de leurs bienfaits, défauts, etc
J'étais avec un ESFP, au début j'accrochais pas puis il à commencé à être un peu absurde dans ses blagues, ca allait deja beaucoup mieux !

J'ai des amis S qui me saoul sauf quand je reste pas mal de temps avec eux et que j'arrive à percer cette carapace pour les intérêts mondains, et qu'on commence à discuter de chose profondes.

On peut avoir une réel connexion mais ca demande du temps, c'est mon expérience.

_______________________________________
"La haine ne mettra jamais fin à la haine, seul l'amour peut le guérir. C'est là l'ancienne et éternelle loi"

"C'est en comprenant la nature de la personne que vous pouvez vous affranchir de la personne."

"Tu vois la beauté là où tu désires la voir. Tu vois la laideur là où tu as peur de voir la beauté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cluster
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w6
Age : 29
Lieu : Paris
Inscription : 10/07/2016
Messages : 41

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Dim 31 Juil 2016, 23:47

J'ai des relations avec certains types S qui fonctionnent très bien, et une communication assez compliquée avec certains N. Les S ne vont peut-être pas m'apporter la même satisfaction intellectuelle pendant une discussion avec eux, et ne pourront pas atteindre le même degré de complicité avec moi que des N, mais on peut très bien arriver à des relations complémentaires. Il vaut quand même mieux partager une vision du monde proche à la base, sinon dépasser la relation superficielle risque d'être un grand challenge.
D'une manière générale, les amitiés N/S peuvent mettre plus de temps à se construire mais elles pourront être sur le long terme plus durables qu'une complicité N/N où l'accroche est parfois aussi rapide que la dispute sans retour.

Les IS-J sont des personnes loyales auxquelles on peut vraiment se fier. D'ailleurs mes plus "vieilles" amitiés encore debout sont avec des ISFJ. Quand ce sont des personnes curieuses, elles apprécient souvent la compagnie d'un N capable de mettre des mots et des concepts sur ce qu'elles ressentent et n'arrivent pas à exprimer. Mes amies ISFJ ont tendance à m'écrire soudainement au sujet de quelqu'un qui les a contrarié pour me demander ce que j'en pense.
Les ISTJ n'attendent pas de conseils, mais ont des connaissances précises utiles (qui font parfois défaut au N) et peuvent apprécier qu'on les pousse à voir au-delà d'un raisonnement évident en leur en soulignant les failles. Mon copain ISTJ me dit adorer les discussions qu'on a et le fait que je n'hésite pas à l'ennuyer un peu pour le sortir de ses certitudes.
J'ai beaucoup d'affinité avec ces deux types parce qu'ils sont souvent en recherche d'exactitude et de vérité. Les choses ne sont pas forcément si figées qu'on pourrait le croire au premier abord. Par contre, je dois éviter de faire de l'humour avec eux, ils auront un regard vide ou me diront "j'ai pas compris".

Un de mes amis très proche est ISTP, et je m'amuse bien avec lui. Je sais juste qu'il ne faut vraiment pas le laisser entrer en conflit avec une personne qui dira des choses qui ne lui plaisent pas et contre lesquelles il a des arguments, car il risque de s'énerver puis bouder. silly

Avec les ISFP, c'est un peu plus problématique. Je les apprécie tout en sachant que je ne dois pas trop approfondir une idée si je sens une résistance. Mais je ne la sens pas toujours... Donc c'est assez quitte ou double. Les malentendus peuvent être irrécupérables.

Je connais moins les autres S. De ce que j'ai pu observer de manière plus vague, je ne sais pas forcément rebondir sur les blagues absurdes et hors de propos des ESFP mais ça me fait rire pour ces mêmes raisons, et il est toujours amusant de se moquer des F avec un ESTJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mao
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFJ 3w4
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Exorciste
Inscription : 16/02/2016
Messages : 53

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Dim 31 Juil 2016, 23:59

Oui c'est ca, les N/N c'est très intense mais ca peut parfois ne pas durer, alors qu'un S/N c'est lent, ca prends du temps comme si on apprenait une nouvelle langue Smile mais c'est plus durable oui et plus linéaire.

Je viens de passer un week avec une amie ESTJ et grosse impression qu'on était complémentaire à la verticale chacun à son étage, vision courte et vision lointaine alors qu'avec des N/N on se complète mais je vois ca comme quelque chose d'horizontale.


_______________________________________
"La haine ne mettra jamais fin à la haine, seul l'amour peut le guérir. C'est là l'ancienne et éternelle loi"

"C'est en comprenant la nature de la personne que vous pouvez vous affranchir de la personne."

"Tu vois la beauté là où tu désires la voir. Tu vois la laideur là où tu as peur de voir la beauté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyx
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 28
Lieu : Québec, Canada
Inscription : 29/08/2016
Messages : 7

Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S Mar 30 Aoû 2016, 18:51

L'une de mes meilleures amies est ESTJ et, comme je la connais depuis des années, j'ai développé une stratégie pour éviter les discussions violentes disons... Bien sûr, elle est moins intéressée par l'analyse poussée et les choses ''inutiles'' qui amusent et fascinent beaucoup de N, mais elle est très intelligente et informée sur beaucoup de sujets. Donc, une discussion approfondie est très possible entre nous. Elle est d'ailleurs venue passer le week-end chez moi et nous avons ri aux larmes plus d'une fois. C'est l'une de mes amies les plus proches, malgré nos différences et certaines incompréhensions des deux côtés. J'apprécie notamment chez elle qu'elle ne changera jamais d'avis juste pour me plaire.

Sinon, j'ai un ami ISTJ avec qui je m'entends bien, mais il ne me stimule pas intellectuellement. Il est gentil, drôle et fiable. Il a un don pour les réponses sarcastiques ou inattendues. C'est juste que je sais que, si on a une discussion sur un truc poussé, il ne fera pas avancer mes idées ni en leur trouvant un nouvel aspect ni en s'y opposant avec efficacité.

Une autre très bonne amie est ISFJ. Je l'adore parce qu'on peut tout lui raconter et qu'elle est d'un grand soutien. Elle dit toujours la vérité, ne fait pas de cachotteries et est ouverte aux réalités qui diffèrent de la sienne. Néanmoins, avec elle aussi il me faut de la stratégie: certains sujets sont à éviter si je ne veux pas argumenter contre un mur.

Mon père est ISFP et il est très cool, mais il m'arrive, comme velmao, d'avoir l'impression de parler à quelqu'un qui n'écoute pas vraiment, notamment lorsque je parle de quelque chose de trop théorique ou hors de ses champs d'intérêts. Mais nous sommes proches parce que ses fonctions Fi et Se sont extrêmement bien développées, ce qui en fait une personne équilibrée. Il a vécu des choses intéressantes et il perçoit avec justesse les choses concrètes qui peuvent échapper à ma mère (ENFJ) et moi. Pour tout sujet d'actualité, pour ce qui concerne les valeurs personnelles, les décisions à prendre rapidement, il est intéressant et digne de confiance.

J'ai un ami ISTP et ça n'a jamais fonctionné entre nous en profondeur. Nous avons bien cliqué dès le départ (nos épouses sont amies), mais je sens l'impossibilité d'établir un contact profond avec lui. Nous étions plus proches, il me parlait un peu de sa vie, de ses soucis, mais ça s'est espacé et, maintenant, impossible de savoir ce qui se passe dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Relations et communications N et S

Revenir en haut Aller en bas
 

Relations et communications N et S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Phobie & Relations amoureuses
» Benoît XVI et les relations entre catholiques et musulmans
» Bouddhisme, son image en occident et relations avec ses proches
» Discours du Pape aux membres de l'Assemblée plénière du Conseil Pontifical pour les communications sociales
» Discours du Pape aux membres de l'Assemblée plénière du Conseil Pontifical pour les communications sociales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-