Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Fonctions et idéologie politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiwi (Lebowskiwi)
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNTP 7w8 sx/sp, (tritype 7w8, 3w4, 1w2) Big 5 : -C -A -N E O RIASEC : IAE
Age : 22
Lieu : Dans un plan à 3(w4)
Emploi : Désolé, mais seuls les utilisateurs avec un accès spécial peuvent accéder à cette information
Inscription : 08/06/2015
Messages : 202

Message(#) Sujet: Fonctions et idéologie politique Dim 02 Aoû 2015, 14:53

Ce sont les fonctions de jugement qui sont les plus décisives en terme d'idéologie sociopolitiques. En effet :
Je (Js) = besoin de structure extérieure.
Ji (Ps) = besoin de liberté extérieure.

Cette opposition constitue la principale distinction (et aussi source de tensions) entre Ps et Js dans la vie quotidienne : les Ps se plaignent du besoin des Js de tout contrôler et ordonner, parfois jusqu'au TOCs, tandis que ceux-ci s'agacent du besoin de liberté des Ps, engendrant paresse et entropie.
Dit de façon tro kl4s é tro d4rk ololz:
Ps = entropie
Js = néguentropie



À présent, penchons-nous sur les corrélations entre fonctions et idéologies politiques :

Les Js (Je-doms/aux) chercheront une structure extérieure, donc un État structuré et solide, soit vertical et hiérarchisé (Te), soit providentiel et égalitaire (Fe).

En tenant compte des fonctions Pi, des nuances s'ajoutent.

En effet, cette recherche de structure est surtout vraie pour les SJs, Si étant conservateur et en quête de structure, tandis qu' Ni est plus individualiste et en quête d' universalité, plus projeté dans l'avenir.

Ainsi, un État SJ s'appuiera sur les traditions, la religion et les valeurs patriotiques, et se chargera de les perpetuer intacts, soit par une structure (STJ) ou des conventions (SFJ) (cf Daesh)
...Tandis que l'État NJ s'appuiera sur le long-terme, l'élitisme (surtout avec Te, donc NTJ) et la stratégie (NTJ)/l'idéologie (NFJ), souvent d'expansion, et cherchera à faire plier d'autres États à sa culture/mentalité (cf Napoléon)

En resumé :
Te : État souverain, républicanisme voire monarchie
Fe : État providence, socialisme voire communisme
dans les deux cas, derive potentielle vers le totalitarisme.

Si : orienté vers la tradition (passé), conservatisme/nationalisme
Ni : orienté vers la stratégie (avenir), libéralisme



Quant aux Ps (Ji-doms/aux) , ils chercheront la liberté extérieure ("vivre et laisser vivre"), donc soit de l'individu (libertarianisme, Ti) soit de la nature, que l'Homme doit traiter comme son égal (écologisme, Fi).

En tenant compte des fonctions Pe, là aussi des nuances s'ajoutent.

En effet, cette recherche de liberté se portera soit sur des actes concrets (tenue, registre de langage, marcher hors des passages, textoter en classe, insulter des flics, etc) chez les SP (Se visant la liberté d'action) , soit sur des idées et leur expression chez les NP (ce qui manifestera par l'affrontement de tabous, du troll (intelligent) en ligne, de l'humour corrosif, etc, vu qu' Ne vise la liberté de penser).

Ainsi, un mouvement SP sera plus porté vers l'anarchie au sens péjoratif du terme, foutrons le bordel, au nom de valeurs (SFP) ou de vérité (STP) (cf Émeutes du 93)
...Tandis qu'un mouvement NP sera quand même plus "organisé" (au sens P du terme :-p), moins frontal car plus axé autour d'idées de valeur (NFP) ou de vérité (NTP) (cf Indignés).

En résumé :
Ti : capitalisme voire ultraliberalisme
Fi : écologisme voire terrorisme vert

Se : liberté d'agir, anarchie
Ne : liberté de penser, libertarianisme
Dans les deux cas, dérive potentielle vers le chaos.

On peut aussi inférer que :
Je = structure verticale (surtout Te)
Ji = structure horizontale

Et d'un point de vue plus franco-français :
Je = clivage droite (Te) - gauche (Fe)
Ji = clivage libéral (Ti) - écologiste (Fi)

Comme on peut aisément l'induire, le clivage droite-gauche est de loin le plus marqué en France : on peut ainsi en déduire que la majorité de sa population est J, et pourquoi l'étatisme, de la monarchie à la République (la majuscule est révélatrice) y est si central (dans les deux sens du terme) Smile, ce qui corrobore que la culture française soit fortement J, avec toutefois un forte ombre P se traduisant par une gastronomie, un cinéma et un art très présents et valorisés (cf cliché du Français ripailleur, gourmet et esthète, très 4 d'ailleurs Smile ).

Ce qui explique que beaucoup de Ps abhorrent la structure et la hierarchie, et réciproquement que la plupart des fonctionnaires sont Js Smile


HS :
Spoiler:
 
[/b]

_______________________________________
J'lis du Barthes, j'mange un grec : SJ, on s'en bat les couilles
Si-dom parle mal, fais Fi, car nous on s'en bat les couilles

Les bonnes philosophies ont de commun avec Brazzers que tout s'y emboite gracieusement

ANTP = FOURMI-P ...voilà, La Fontaine en position perceptive de sécurité maggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 21
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 986

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Ven 11 Sep 2015, 19:13

Je ne m'interesse pas du tout à la politique mais je trouve que le raisonnement est très bon.
Bien sur, ce ne sont que des tendances, il peut avoir d'autre facteurs d'influence en rapport avec le MBTI (exemple un Si Liberal car ses parents le sont aussi) et hors du mbti.
Je dirai même que les facteurs "hors-mbti" ont plus d'influence.
Je vois mal un pauvre immigrés ISTJ être du FN par exemple.
Mais je trouve tous de même le raisonnement intéressant bien que peux concret (un INFP qui parle de concret tout de même). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Ven 11 Sep 2015, 21:09

Pour info, dans les milieux authentiquement libéraux (dis libertariens), les INTJ et INTP sont surepresentés...Smile

Sinon comment connait t'on ses fonctions "J" ?

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Ven 11 Sep 2015, 21:54

Les fonctions de jugements Sont F et T. On utilise J.

Fe Te --> Je
Ti Fi --> Ji

les fonctions de perceptions sont N et S. On utilise P.

Ne Se --> Pe
Si Ni --> Pi

INTJ -Pi-Je-Ji-Pe - Ni Te Fi Se

j'ai fait ça si ça peut aider
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Sam 12 Sep 2015, 12:01

Je te remercie

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katchoke
Aucun rang assigné
avatar

Type : méchant ESTJ sexy 1w2
Age : 25
Lieu : France
Emploi : Musicien (batteur)
Inscription : 04/09/2015
Messages : 11

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Sam 12 Sep 2015, 17:10

Analyse intéressante mais peut être trop systématique pour faire office de prédiction idéologique par rapport à son propre profil jungien. Surtout si l'on prend en compte les tensions actuelles à l'égard de l'élan libéral, multiculturaliste. Un élan émotionnelle peut très bien se justifier d'un argument rationnel (fond Fi et forme Te) et inversement (fond Te forme Fi?).

Aussi je pense que cette soit disante majorité J comme base de notre structure politique et culturelle n'est plus autant d'actualité depuis Mai 68, et avec cette vague "d'émancipation" et de désintégration sociale toujours plus pregnante (pour moi le côté P est bien plus individualiste que le côté J).
Aussi, c'est D'autant plus le cas aujourd'hui avec la montée de la gentrification culturelle et intellectuelle comme base identitaire chez les jeunes (je pense ce que je veux, je fais ce que je veux, je m'identifies à ce que je veux, par contre ne me demandez pas de m'ennuyer!).
L'accaparement et la transformations du symbole ayant pris le dessus sur celui de la matière, de la terre, du "dur", souvent la base de la pensée conservatrice et traditionaliste je pense que notre siècle est celui du retour à un gros P. (sans vouloir paraître grossier...)

_______________________________________
Allô Grorier???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwi (Lebowskiwi)
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNTP 7w8 sx/sp, (tritype 7w8, 3w4, 1w2) Big 5 : -C -A -N E O RIASEC : IAE
Age : 22
Lieu : Dans un plan à 3(w4)
Emploi : Désolé, mais seuls les utilisateurs avec un accès spécial peuvent accéder à cette information
Inscription : 08/06/2015
Messages : 202

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Sam 12 Sep 2015, 17:44

@Katchoke a écrit:
Analyse intéressante mais peut être trop systématique pour faire office de prédiction idéologique par rapport à son propre profil jungien. Surtout si l'on prend en compte les tensions actuelles à l'égard de l'élan libéral, multiculturaliste. Un élan émotionnelle peut très bien se justifier d'un argument rationnel (fond Fi et forme Te) et inversement (fond Te forme Fi?).

Aussi je pense que cette soit disante majorité J comme base de notre structure politique et culturelle n'est plus autant d'actualité depuis Mai 68, et avec cette vague "d'émancipation" et de désintégration sociale toujours plus pregnante (pour moi le côté P est bien plus individualiste que le côté J).
Aussi, c'est D'autant plus le cas aujourd'hui avec la montée de la gentrification culturelle et intellectuelle comme base identitaire chez les jeunes (je pense ce que je veux, je fais ce que je veux, je m'identifies à ce que je veux, par contre ne me demandez pas de m'ennuyer!).
L'accaparement et la transformations du symbole ayant pris le dessus sur celui de la matière, de la terre, du "dur", souvent la base de la pensée conservatrice et traditionaliste je pense que notre siècle est celui du retour à un gros P. (sans vouloir paraître grossier...)

merci du feedback Smile

effectivement, mai 68 a amorcé une certaine P-isation de la société française et ses valeurs, mais la plupart des français restent Js, il suffit d'arpenter les commentaires des sites d'actu ou des réseaux sociaux, ou même des forums

et plus spécifiquement en ce qui concerne les jeunes, le complotisme (soral, pas mal de rappeurs, etc) dénonçant le "système", la mainmise du peuple par une élite omnisciente, etc, est en vogue auprès beaucoup d'entre eux, plus rassurés de croire à une pieuvre invisible, à un "système", qu'à l'entropie, ce qui est typiquement SJ (avec, il est vrai, quelques Ps à l''ombre immature dans le lot)

donc je reste convaincu que les français sont majoritairement J, même si cela se traduit différemment et plus souterrainement depuis 68

_______________________________________
J'lis du Barthes, j'mange un grec : SJ, on s'en bat les couilles
Si-dom parle mal, fais Fi, car nous on s'en bat les couilles

Les bonnes philosophies ont de commun avec Brazzers que tout s'y emboite gracieusement

ANTP = FOURMI-P ...voilà, La Fontaine en position perceptive de sécurité maggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Sam 12 Sep 2015, 19:52

Et bien dis-donc c'est vachement subjectif tes définitions et tes exemples kiwi. confused

Rien qu'au début:

Citation :
Je (Js) = besoin de structure extérieure.
Ji (Ps) = besoin de liberté extérieure.
Dans le premier cas on juge la qualité du Jugement en fonction de l'orientation de son énergie. Mais dans le deuxième cas on le fait en fonction de l'orientation de l'énergie de sa fonction de perception correspondante, comme si finalement ce qui se passait au niveau de Ji n'avait plus autant d'importance par rapport à ce qui se passe au niveau de la perception.

Pourtant tu dis que :

Citation :
Ce sont les fonctions de jugement qui sont les plus décisives en terme d'idéologie sociopolitiques.

Du coup c'est marrant, les utilisateurs de Ne ou de Se se retrouvent instantanément dans le rôle des bons messagers de la liberté, et les utilisateurs de Te ou de Fe dans celui des méchants autoritaires.
Mais ensuite, tu y rajoutes une orientation idéologique bien précise débouchant sur la conviction que tout utilisateur de Ji est un libertarien en puissance ou bien un capitaliste avec un brin d'écologie non-humaniste. Et que les profils accès sur l'extérieure sont des collectivistes étatistes (faisant abstraction de la collectivité anarchiste). Voilà qui est bien réducteur.

Pourtant la perception introvertie ça peut produire de la liberté, associée à une recherche de structures extérieures qui font place à une multitude de perceptions subjectives.
Et à l'inverse, un jugement introverti (qui consiste à structurer subjectivement l'intérieure) peut bien servir à instaurer une dictature de l'esprit, dans la façon de voir le monde, prétendre s'imposer de soi-même parce que ce serait une vérité objective que personne ne serait sensé songer à remettre en cause (c'est même le sujet de toute une grande période de l'Histoire de France), tout en faisant amende honorable sous condition de potentiellement se racheter dans une autre attitude ou même une autre vie (Ne) que celle exclue du schéma (Ti).
Quant aux profils ExxJ, on en trouve une ribambelle dans des conceptions non-étatistes, aussi dans les entreprises actuelles, que la vision soit horizontale ou verticale.

Une personne, dans l'intégralité de son identité, a une dimension introvertie et extravertie; aussi la liberté se conçoit sur les deux plans; pas seulement dans le retrait/ ou l'engagement.
En fait, je pense que les deux principaux problèmes du topic, hormis celui soulevé dans les premières lignes, est de trop s'axer sur les fonctions indépendamment de leur dynamique entre elles, ainsi que de trop interpréter les types comme s'il y avait un lien de causalité direct entre le type de fonctionnement cognitif et la conviction politique.


Aussi, il y a plein de positions très idéologiques dans ton texte; sans toutes les relever, on peut dire par exemple que le totalitarisme repose plus sur une réponse sécuritaire à une volonté d'une population de sortir d'une survie matérielle excessive dans lequel elle serait enferrée (la fameuse contamination du domaine de la vie pleine et créative par le domaine du travail); rien à voir à priori avec exclusivement le républicanisme ou l'abolition des classes.
Pareil pour la notion de liberté, il faut plus que des opportunistes et des marchands pour faire un monde libre; même si la liberté de contracter n'est pas sans lien, le marché en soi repose sur une structure à base de règles et de concepts abstraits dont la logique n'est pas sans conséquences morales sur la vie quotidienne de la personne selon comment il est utilisé. Ou alors ok nous n'avons plus qu'à nous intégrer dans la première mafia du coin. C'est un peu naïf de croire que la liberté se conçoit comme une absence de déterminations dans un monde qui est fait de déterminations.
La liberté est un processus. En matière de liberté, l'introversion nous encourage à prendre conscience de la prudence, et l'extraversion à l'engagement. Retiens en toi ce qui a le potentiel d'une force coercitive et ton environnement (dont tu es) en fleurira d'épanouissement (ou de dépérissement, si aucune autre force ne s'y déploie). Mais intercepte et réoriente une force à priori coercitive et son environnement (dont elle est) regagne en puissance constructive. Rien qu'au niveau du MBTI, on voit bien que la notion implique les deux orientations de l'énergie dans le jugement.


M'enfin bien tenté quand-même. Et au delà de ta petite croisade subjective, il y a une présentation permettant encore de compléter les trous, avec les nuances. Smile

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 27
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1581

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Sam 12 Sep 2015, 21:45

Nan les français sont majoritairement P. Tempérament latin, resquille, farniente et système D. C'est pas pour rien qu'on passe pour des doux fainéants aux yeux des pays du Nord.

Citation :
“In England, everything is permitted except what is forbidden. In Germany, everything is forbidden except what is permitted. In France, everything is allowed, even what is prohibited. In the USSR, everything is prohibited, even what is permitted. “

Bon résumé.

Angleterre, Allemagne, URSS, sont J, la France est P.


Citation :
il suffit d'arpenter les commentaires des sites d'actu ou des réseaux sociaux, ou même des forums

Je vois pas ce que ça a de J. Je ce que je vois surtout c'est la tendance à l'émotionnalisme, dû aux fait que les français sont majoritairement F.

Citation :
et plus spécifiquement en ce qui concerne les jeunes, le complotisme (soral, pas mal de rappeurs, etc) dénonçant le "système", la mainmise du peuple par une élite omnisciente, etc, est en vogue auprès beaucoup d'entre eux, plus rassurés de croire à une pieuvre invisible, à un "système", qu'à l'entropie, ce qui est typiquement SJ


Je vois pas le rapport. D'ailleurs Soral et Dieudo sont P, comme beaucoup de rappeurs. Dénoncer le "système" c'est anti-SJ justement.


Citation :
avec, il est vrai, quelques Ps à l''ombre immature dans le lot)

C'est surtout de ça qu'il s'agit en fait. Plus quelques NJ et NP. Pas tellement de SJ.

donc je reste convaincu que les français sont majoritairement J, même si cela se traduit différemment et plus souterrainement depuis 68
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Sam 12 Sep 2015, 22:31

Citation :
Soral et Dieudo sont P
Soral...Soral...Celui qui dit qu'il a raison, qu'il l'avais écrit il y a 20 ans et qui dit que lui sait et pas les autres qui sont "les cons du mois"?

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INfJ-Ti 1μ ou 5μ, 1w9_5w6_4, Melancholic/Choleric
Age : 26
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1549

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Sam 12 Sep 2015, 23:11

Plutôt d'accord avec Greenbat.

Kiwi NéPéri1 a écrit:

effectivement, mai 68 a amorcé une certaine P-isation de la société française et ses valeurs, mais la plupart des français restent Js, il suffit d'arpenter les commentaires des sites d'actu ou des réseaux sociaux, ou même des forums

et plus spécifiquement en ce qui concerne les jeunes, le complotisme (soral, pas mal de rappeurs, etc) dénonçant le "système", la mainmise du peuple par une élite omnisciente, etc, est en vogue auprès beaucoup d'entre eux, plus rassurés de croire à une pieuvre invisible, à un "système", qu'à l'entropie, ce qui est typiquement SJ (avec, il est vrai, quelques Ps à l''ombre immature dans le lot)

donc je reste convaincu que les français sont majoritairement J, même si cela se traduit différemment et plus souterrainement depuis 68

T'es SJ refoulé ? Ou non, vraiment, tu crois ce que tu dis et t'es bien un N cramé conforme à l'air du temps ? Si "la violence est l'arme des faibles", la projection de "complotismes" est l'arme de quoi ? Des feignasses, des débiles ou juste des flics ?

Tout mouvement politique, dès qu'il est un minimum conceptualisé, est complotiste. On pourrait dire : sauf éventuellement dans le cas où on défend le statut quo ; mais là encore l'interprétation a sa place et si l'interprétation est déviante d'un iota, c'est déjà, dans la perspective du gardien, se laisser happer par la fantaisie ou le délire (et là c'est le tarif pour les innocents et les simples égarés). Par conséquent cette notion de « complotisme » est au mieux l'arme des immobilistes ou des gardiens ; qu'ils soient SJ ou pas.

Sur les sites d'actus tu ne verras que des gens emportés par le courant et l'émotion du moment, éventuellement égocentrés. Je ne vois pas ce qu'il y a de J chez quelqu'un qui crache ses normes, il y a deux-trois milliards de P qui font la même chose continuellement.

Tu confonds le poids de l'establishment en France avec le J-isme de sa population. S'il y a une orientation reflétant le caractère de la France, c'est F (comme l'a dit Speed).


@Le chat a écrit:
Citation :
Soral et Dieudo sont P
Soral...Soral...Celui qui dit qu'il a raison, qu'il l'avais écrit il y a 20 ans et qui dit que lui sait et pas les autres qui sont "les cons du mois"?

Tu as dit toi-même "sa fierté c'est le mental" (par ici). Etre P ou J ne dis rien de l'humilité ou de l'orgueil. Un utilisateur de Ti pourra également balancer ça. Toutes les fonctions peuvent justifier un tel propos.
Le "con du mois" c'est de l'agressivité, je vois pas en quoi créer une telle rubrique est typable en soi. Au plus on peut dire que les Si et Fe seraient moins enclins, par eux-mêmes, à présenter des "cons du mois".
Là-dessus aussi l'intervention de Greenbat dis des choses pertinentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zogarok.wordpress.com
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Dim 13 Sep 2015, 01:11




Citation :
Tu as dit toi-même "sa fierté c'est le mental" (par ici).
Oui

Citation :
Etre P ou J ne dis rien de l'humilité ou de l'orgueil.
En effet mais, corrige moi si je me trompe, je croyait que "P" impliquait l'idée de "percevoir" cad d'une certaine forme de receptivité face au monde la ou "J" impliquait une attitude plus "active" sous entendue par le fait de croire/savoir quoi faire et comment le faire(selon si S ou N) non?

Citation :
Le "con du mois" c'est de l'agressivité, je vois pas en quoi créer une telle rubrique est typable en soi.
Il me semble que "con" releve quand meme du jugement la ou "P" (mais j'ai ptet mal compris) se contente de relever du genre "XXX pense ceci, YYY dit ca la ou J a des avis plus net sur les choses...C'est pas meme la définition meme de P/J ou j'ai mal compris?


_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INfJ-Ti 1μ ou 5μ, 1w9_5w6_4, Melancholic/Choleric
Age : 26
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1549

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Dim 13 Sep 2015, 01:54

Non c'est pas du tout la même définition, là c'est comme si pour définir un astre nous fonçant dessus, on relevait les petits astéroïdes autour en généralisant leurs qualités manifestes, elles-mêmes jugées de manière superficielles. Je peux dire que la dame en train de balayer l'escalier est P car elle il y a vu des saletés et pour sa qualité de vie c'est nécessaire ; est J parce qu'elle soumet l'escalier à sa méthode consciente, qu'elle applique délibérément et rationnellement. Le plus passif des I a des rituels extravertis. On ne peut pas dire ça. Les deux se nourrissent, dire de quelqu'un "c'est un con" implique la référence à un répertoire donné qui peut être aussi bien Je/Ji que Pe/Pi.

On connaît Alain Soral par les thèmes dans lesquels il s'implique et quelquefois il insulte. Quand il constate une chose, il la colore avec sa personnalité, ses manières, ce qui est le propre de tout individu en 2D.

Si je suis largement déterminé par Pe, alors je peux mettre au point la rubrique "Con du mois" car cela fait écho à des gimmick que j'ai croisés régulièrement dans le monde externe. Un Pe trouve son inspiration ainsi, objectivement. Cette inspiration n'est pas un langage, le langage est rationnel, sa perception et son inspiration vont apporter une couleur au langage commun qu'il emploie.

Les perceptifs aussi évaluent leurs représentations, l'important c'est l'interaction, la chose en elle-même  n'est pas typable ; et serait pas communicable sinon. Ni ou Si n'a pas de formules fixées par lui-même isolément ; si un Ni ou Si n'était que Si/Ni il n'aurait plus besoin de langage.

C'est un peu comme si tu remettais en question la faculté à traiter de "con" d'un P - comme si c'était contre-nature. Quand Soral dit "un libéral-libertaire, c'est-à-dire un con" (au début de la vidéo), c'est l'expression brutale (donc E, ou employant E) d'une appréciation personnelle (Ji - Ti dans son cas). Quand Soral monte son organisation, il n'est pas nécessairement Te.

Pour le reste je comprends pas comment tu peux te fonder sur des éléments aussi rachitiques et si peu significatifs (à cause de cette réduction à eux-mêmes) pour un semblant de typage. Même pour une caricature de cartoon c'est encore le caractère qui s'exprime, sinon c'est juste du contenu sur un contenant indifférencié.

Le J c'est l'exercice de la rationnalité (sur le monde externe, en tant que Je). L'activité c'est propre à l'extraversion. Par exemple Ne est active et réceptive, elle reflète donc les élans de son époque, les tendances en train de se former ; et elle les encourage. Le Ni est passif et réceptif, mais cette réceptivité se déroule à l'intérieur de lui-même ; le Te ou Fe subordonné le rend plus ferme face au monde externe, mais pas plus actif (avec une inclinaison naturelle à ordonner cette activité et donc la rendre plus efficace que celle d'un IxxP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zogarok.wordpress.com
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Dim 13 Sep 2015, 08:31

Merci pour ta réponse

Tout d'abord je rappelle que je débute en MBTI...Je n'ai en la matiere aucune prétention

Citation :
Le J c'est l'exercice de la rationnalité (sur le monde externe, en tant que Je).
Pour moi la rationalité relevait de T par rapport à F...Quel sens possède la combinaison FJ dans ce cas?
Je veut dire...Si J c'est l'exercice de la rationalité, dois je en conclure que P ne l'est pas? (si P l'est aussi, alors la phrase ''Le J c'est l'exercice de la rationnalité'' n'apporte rien...si P ne l'est pas, rationnel, alors c'est quoi un TP?
Pour moi c'etais une forme de rationnalité "ouverte" cad non basée sur le jugement mais sur le fait d'essayer d'integrer (P) tout ce qui etais percu dans son édifice rationnel, justement.

Citation :
L'activité c'est propre à l'extraversion.
Ha bon? Moi qui pensait que l'éxtraversion voulais juste dire qu'on se rechargeait au contact de l'autre...Mince j'ai vraiment l'impression qu'on a pas la meme axiomatique.
Citation :

Par exemple Ne est active et réceptive, elle reflète donc les élans de son époque, les tendances en train de se former ; et elle les encourage. Le Ni est passif et réceptif, mais cette réceptivité se déroule à l'intérieur de lui-même
ok la oui.

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INfJ-Ti 1μ ou 5μ, 1w9_5w6_4, Melancholic/Choleric
Age : 26
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1549

Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique Dim 13 Sep 2015, 14:34

La rationnalité au sens "vulgaire", c'est la rigueur intellectuelle, c'est T(i). La rationnalité ici c'est le Jugement.
Le sentiment (F) et la pensée (T) sont rationnels, ce sont des fonctions de Jugement. Ils ne fonctionnent pas seuls, mais en interaction avec une fonction opposée (pour le Te, le Fi) et avec le soutien de fonctions de perceptions (pour l'ESTJ, Si et Ne).
Tout le monde a des ressources dans les deux (jugement/perception) ; d'ailleurs, quand l'orientation de l'énergie est trop unilatérale, le E "trop" E ou le I "trop" I, va s'individuer sans changer d'orientation : un ENFP en boucle Ne-Te, un ISTP en boucle Ni-Ti, etc. Dans ces cas-là, le type "moyen" est déformé, il s'écarte de la caricature.
Pour le TP, je suis d'accord avec ton idée quand tu parles de "rationalité ouverte", cependant le TP juge aussi. Ce jugement est individualisé ; le TJ juge plus spontanément selon des normes reconnues. Ils n'ont pas la même conception de l'efficience. Par exemple, un TP refuserait de se justifier, quand un TJ s'en tiendrait à des arguments d'autorité reconnus.

L'activité, comme le fait de se "recharger auprès des autres", ne sont que des portions de l'extraversion. Ce sont des incidences et les incidences peuvent être partout : des introvertis peuvent avoir quelques éléments humains, pour leur apporter leur dose et se réassurer.
L'extraversion c'est la détermination objective ; l'extraverti extrême se dissout dans le monde externe, alors que l'introverti extrême devient incapable de le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zogarok.wordpress.com
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Fonctions et idéologie politique

Revenir en haut Aller en bas
 

Fonctions et idéologie politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La théologie politique chrétienne
» LA POLITIQUE ET DIEU
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Initiation à la vie politique Française Option B
» Voltaire et le système politique anglais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-