Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
kalou
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 54
Lieu : drome
Emploi : travailleur social
Inscription : 12/03/2008
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Mer 09 Avr 2008, 16:34

quelle malchance Leilu !!!! Wink
je compte quand meme sur toi a partir de jeudi matin pour tout me devoiler sur les relations amoureuse INFP / INTP !!!! :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leilu
Pionnier


Type : infp
Age : 34
Lieu : france
Emploi : p.b. en devenir
Inscription : 30/03/2008
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 10 Avr 2008, 18:55

salut kalou me revoilou!

je ne sais pas trop par où commencer.
je crois que je débuterai par ce qui devrait être la conclusion: je crois sincèrement qu'il faut être conscient de ce qu'on est, de l'incidence qu'a sur nous notre histoire de famille et notre parcours de vie, être autant à l'écoute de soi qu'à l'écoute de l'autre, se comprendre, s'accepter, et pour finir être TRES patient!!!

en plus d'être INFP je crois que j'ai un besoin de reconnaissance et d'amour un peu plus exacerbé à cause du sentiment de rejet éprouvé pendant mon enfance. je me suis rendue compte que souffrir de rejet entraine des reactions que je ne trouve pas vraiment saines. ce sentiment peut aussi engendrer des cercles vicieux dans nos comportements et nos relations.
alors j'ai dû commencer par comprendre ces mécanismes pour moins en patir puis inverser les choses. et donc mieux gérer mes doutes mes angoisses et mes besoins affectifs.

le "danger" dans une relation INFP/INTP ce situe là je pense. enfin du moins étant donné mon expérience! j'avais un gros besoin affectif et lui pas. quand je lui exprimais ça le braquait, et ces refus me rendaient mal. c'est à ce moment que ça peut basculer: devant le refus de l'autre on se sent incompris et tenté de passer à autre chose. et comme il y a toujours des occasions, la chose peut être vite faite.

dans ces moments j'ai pris le parti de ne pas écouter mes doutes et mes peurs, ni mes besoins, mais de l'écouter lui, de prendre le temps de le connaitre et de lui laisser le temps de me découvrir. lui laisser aussi le temps d'être en confiance et de "venir à moi" de lui même. c'est un peu comme s'il avait fallu l'apprivoiser quelque part!
je sais que j'ai tendance à vouloir tout très vite (je parle des grandes déclarations, du romantisme, ...) et lui pas du tout (il est même maladroit par moment). et là finalement je trouve ça génial de se laisser le temps. les sentiments sont plus forts et plus "solides", l'attachement est profond. la relation n'est pas fusionnelle mais très complice.

en bref j'ai mis de côté mes doutes et mes besoins pour construire mon couple (mais je ne les ai pas occultés). j'ai attendu le bon moment (cad quand lui était prêt et receptif). j'ai misé sur le temps et la patience. la confiance en soi et en l'autre aussi est importante. en fait être moins centrée sur moi et plus tournée vers lui m'a beaucoup aidé.

après tout ça dépend de l'histoire et de la personnalité de chacun.

j'espère avoir répondu à ta question kalou! si tu en as d'autres n'hésite pas, idem si tu veux approfondir certains points. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bluebluelight
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 67
Lieu : 75014 Paris
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/04/2008
Messages : 69

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 10 Avr 2008, 19:31

Trés fort Leilu... Il a de la chance ton INTP de copain!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leilu
Pionnier


Type : infp
Age : 34
Lieu : france
Emploi : p.b. en devenir
Inscription : 30/03/2008
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 10 Avr 2008, 21:50

eh bé euh... merki Embarassed

mais c'est peut-être aussi moi qui ai eu de la chance d'avoir un INTP comme lui! Wink
mais si , ils sont gentils les INTP, ce sont des braves bêtes! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 52
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 11 Avr 2008, 08:55

lol...

je me posais une question sur les relations sentimentales des infp...

vue leur tendance à éviter les conflits ne seraient-ils pas prédisposer naturellement à s'harmoniser avec un autre type ?

_______________________________________
[url]http://videophotopoesie.canalblog.com[url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
kalou
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 54
Lieu : drome
Emploi : travailleur social
Inscription : 12/03/2008
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 11 Avr 2008, 09:03

pour te repondre Calyssio, je dirai : un certain temps c'est probable !!!!!

mais le danger de cette "predisposition" c'est peut etre d'avoir des difficultés a etre objectif dans cette relation justement .
je m'explique : a force de vouloir eviter les conflits on peut etre enclin a penser que notre relation est bonne et harmonieuse et du coup mettre beaucoup de temps a se rendre compte qu'elle ne l'est pas tant que ca ................

les conflits c'est comme tout , "utilisé" a dose raisonnable , .............ca peut avoir du bon !!!!! Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bluebluelight
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 67
Lieu : 75014 Paris
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/04/2008
Messages : 69

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 11 Avr 2008, 10:46

@calyssio a écrit:
lol...

je me posais une question sur les relations sentimentales des infp...

vue leur tendance à éviter les conflits ne seraient-ils pas prédisposer naturellement à s'harmoniser avec un autre type ?

Je n'ai pas cette tendance, je suis plutôt conflictuel malheureusement et pourtant je suis INFP...

Qu'est-ce qui est intrinsèque à un type ? Qu'est-ce qui est imputable à une histoire personnelle? à des névroses ?

Il y a là une difficulté qui impose de comprendre avec rigueur la portée du MBTI pour savoir ce qui est dans son champ d'interprétation et ce qui ne l'est pas.

Je n'ai pas une compréhension trés claire du MBTI sur divers points, c'est pourquoi j'ai ouvert quatre sujets "Discussion sur..." dans le forum général sur le MBTI dans le sous forum "le-site-www16-typescom" en haut du site pour en débattre avec tous les types...

Malheureusement j'ai mal placé ces sujets et je m'en excuse... J'ai demandé à admin de les mettre au bon endroit dans le sous-forum "Généralités sur le modèle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calyssio
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 52
Lieu : doubs
Emploi : ........
Inscription : 04/03/2008
Messages : 161

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 11 Avr 2008, 12:23

serait-ce alors un coté intp ??????? purée compliqué tout ça !

avant j'étais souvent en conflit jusqu'il y a peu de temps !!! je me suis dit que ce n'était pas possible de continuer comme ça, que les conflits généraient trop de négativité alors j'ai fait un ENORME EFFORT et j'ai pris sur moi ! et quand je ne supporte plus quelque chose je me pose (dans la tete sur autre chose ou si c'est trop dur je prétexte et m'en vais a autre chose) ca aide
:-), c est meilleur pour la santé, c 'est aussi meilleur pour écouter l'autre ! en d'autre terme c'est un enrichissement !

_______________________________________
[url]http://videophotopoesie.canalblog.com[url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videophotopoesie.canalblog.com
leilu
Pionnier


Type : infp
Age : 34
Lieu : france
Emploi : p.b. en devenir
Inscription : 30/03/2008
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Lun 14 Avr 2008, 13:54

et toi kalou comment tu gères tes doutes et tes peurs face à ton couple? et qu'est ce qui te turlupine le plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalou
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 54
Lieu : drome
Emploi : travailleur social
Inscription : 12/03/2008
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Lun 21 Avr 2008, 10:50

mdrrrrrrr !!!! ........ pour te repondre Leilu , j'ai été marié pendant 20 ans et la je suis séparé !!!!........ Rolling Eyes
la raison ??? probablement en partie parce que je me suis laissée "bouffer" par ce couple ..........

depuis j'ai pas mal évolué !!!! ......et oui c'est possible !!! :lol!:

rien ne me "turlupine" en particulier (merci pour ce mot leilu , ca fait tres longtemps que je ne l'avais plus entendu, et ca fais du bien !!!! certaine nostalgie ) Very Happy

je ne sais pas si j'ai vraiment des peurs mais ce que je sais c'est que le plus difficile dans un couple c'est d'arriver a garder cette petite flamme du début !!!! ........je pense que si on y arrive , c'est justement ca le secret du bonheur !!!! ....... Wink

bref , pour conclure sans etre trop serieuse ( ca ne serait pas moi sinon lol ), je dirai que chacun fait comme il peut !!!!! :geek:
Il faut au moins tout une vie pour apprendre a aimer ....et encore , ce n'est surement pas suffisant....... !!!!! Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leilu
Pionnier


Type : infp
Age : 34
Lieu : france
Emploi : p.b. en devenir
Inscription : 30/03/2008
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Mar 20 Jan 2009, 20:35

kalou, puisque tu es de retour parmi nous: ça en est où avec ton INTP?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalou
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 54
Lieu : drome
Emploi : travailleur social
Inscription : 12/03/2008
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 22 Jan 2009, 08:54

@leilu a écrit:
kalou, puisque tu es de retour parmi nous: ça en est où avec ton INTP?

mince alors la question que je redoutais !!!! :lol!:

et bien ........il n'y a plus de relation avec mon INTP !!!! Rolling Eyes enfin , plus de relation amoureuse. :lol!:
Ceci dit on reste toujours en contact et ce pour mon plus grand plaisir : en effet c'est quelqu'un que j'aprecie énormement et qui ma beaucoup apporté dans le parcours de "mutation" que j'avais commencé avant de le connaitre

je ne m'etendrais pas plus sur le reste ............ca n'appartient qu'a nous !!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 42
Lieu : Bruxelles
Emploi : Cadre
Inscription : 02/05/2009
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 02 Mai 2009, 14:52

Leilu dit: - est-ce que vous souffrez ou avez souffer du décalage qu'il peut y avoir entre ce que vous attendez d'une relation et sa réalité?
- est-ce que vous avez tendance à imaginer votre relation plutot que de la vivre?


Ca c'est un bon sujet: je suis célibataire depuis 7 ans c'est pas pour rien non plus. Je sais exactement ce que je veux, mon idéal est totalement construit dans ma tête basé sur des valeurs très profondes de communication, écoute, profondeur, authenticité, sentimentalité, un homme sensible, à l'écoute de lui même, capacité de faire un deuil (je n'aime pas les gens qui zappent de relations en relations, j'ai l'impression qu'alors on ne m'aime pas pour qui je suis mais parce qu'ils sont dépendants), etc. Je sais que j'ai besoin de ça pour une relation durable. Je l'avais appelé l'homme qui n'existe pas...

Ca fait 7 ans que je rencontre des hommes qui ne déclanchent aucune envie de vrai investissement de ma part car aucun n'a su toucher nefus qu'une seule de mes valeurs. Ils me laissent du coup plutôt indifférentes, ils ne me touchent pas, même si je peux éprouver de l'attachement.

Jusqu'en novembre, où là j'ai rencontré le mec qui avait TOUT le package!!! Ce fut un vrai choc ou le coup de foudre de ma vie (coup de foudre dû uniquement parce qu'il avait totalement toutes mes valeurs et aspirations les plus profondes). L'homme qui n'existe pas, existe!!! Mais il est justement tellement sensible qu'il est toujours bloqué à entrer dans une relation suite à une rupture justement (capacité à faire le deuil faisant partie de mon package je rappelle).

Ca fait 6 mois que je l'attends et que je rêve de notre relation...
Je suis bien dans la boucle. Mais là il commence à sortir de son blocage et c'est vers moi qu'il vient. Mais il est quand même encore bien bloqué car 1 pas en avant 10 pas en arrière. Bref...
Mais pour moi c'est lui l'homme de ma vie, je ne peux pas faire de concessions avec mes valeurs et lui il me touche et m'ébranle totalement. Déjà sans lui les hommes me laissaient indifférentes, mais depuis lors je ne sais même plus voir les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.self-coach.be
T'POL
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 53
Lieu : Hauts de seine
Emploi : chimiste
Inscription : 26/06/2009
Messages : 1

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 26 Juin 2009, 20:45

@kalou a écrit:
pourrepondre a ta question Leilu , oui je suis maman !!!
J'ai deux filles de 14 et 16 ans . C'est assez genial des filles pour une maman. Surtout a cet age la . ON fait plein de choses ensemble et on partage plein de trucs , meme les petites confidence liées au probleme de coeur . C'est vraiment sympa !!!

Toutefois , je rejoindrai aussi Calyssio sur le fait que moi aussi , a l'arivé des enfants je me suis completement "oubliée". Ce n'est que maintenant qu'elles sont plus grande que je commence a penser a moi
si j'ai un conseil a te donner c'est de ne jamais t'oublier dans aucune relation quelle quelle soit . Meme avec tes enfants .
Contrairement a ce qu'on peut penser en tant qu'INFP, si tu es bien avec toi meme tes enfants seront encore plus heureux et épanouis!!!
Et je peux te confirmer que c'est vrai puisque je l'ai experimenté !! Lol

En ce qui concerne l'urticaire je n'en ai pas !!! par contre , je fais de l'allergie et un peu d'asthme.... ce qui a mon avis et tres proche lol !!!!
et oui , quand on est trop introvertie , le risque c'est que ce soit le corps qui prenne la parole !!!

je dirai donc que l'essentiel dans tout ca c'est avant tout de bien se connaitre mais surtout de s'accepter tel qu'on est !!!!
Car le secret du bonheur et de la pleinitude, il est bien la !!! Wink

voila ma petite touche sur ce forum !!! je suis ouverte a toute discution et suis ravie de pouvoir echanger avec vous tous et toute !!!!

Bonjour,

Nouvelle sur le forum. Je suis heureusement surprise. vous avez le même profil, le même âge que moi et surtout 2 filles exactement du même âge que les miennes. Même oubli de moi-même et intérêt pour moi qui se produit seulement.

Contente de vous rencontrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalou
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 54
Lieu : drome
Emploi : travailleur social
Inscription : 12/03/2008
Messages : 79

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 10 Juil 2009, 20:47

merci T'POL !!!!! Wink

Ce qu'il faut retenir je pense , c'est que l'important dans la vie c'est de comprendre que chaque bout de vie , qu'il soit bon ou mauvais , nous permet d'avancer un peu plus chaque jours !!!!! .....
Il n'est jamais trop tard pour bien faire !!! :lol!:
Si j'en suis la aujourd'hui , c'est grace a moi certes , mais c'est aussi grace a tous ces gens que j'ai croisser et qui chacun , a leur maniere , m'ont permis de me decouvrir un peu plus ......

Ce que j'essaye de transmetre a mes filles aujourd'hui , c'est la capacité a trouver ce qu'il y a de bon et d'enrichissant dans chaque situation vecu , aussi difficile qu'elle soit ...... sans utopie aucune : peut etre la clé d'un certain bonheur ???? :geek:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Einherjar M82a1
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 41
Lieu : Paris
Emploi : Cadre Finance
Inscription : 04/09/2009
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 04 Sep 2009, 22:08

Quel plaisir de vous lire Mesdames Smile

l'oublie de soi même est surement un des principaux écueils à éviter pour l'INFP, aussi, il faut de temps en temps être égoïste et n'éprouver aucune honte à agir de la sorte, les autres le sont bien suffisamment, eux !

Se faire plaisir sans penser à ce que les autres vont penser, franchement ça fait du bien.

quand à la question :

- est-ce que vous souffrez ou avez souffert du décalage qu'il peut y avoir entre ce que vous attendez d'une relation et sa réalité?

Oui définitivement. J'ai partagé ma vie pendant 10 ans avec une ESTJ et j'en sors avec des hématomes au cerveau et un certain dégout des femmes (j'espère que ça va vite passer quand même...) . Madame ne pouvait pas se détendre, et donc faire l'amour, si tout les petits soucis du quotidien n'étaient pas réglés...
faire passer le tour de machine avant moi... j'ai jamais réellement compris, et à petit feu ça m'a dégouté tout simplement. INFP oblige, je ne lui disais pas à quel point ça me blessait, ne voulant entrer en conflit, et me sentant aussi coupable de n'avoir pas fait tourner la machine avant !
j'ai attendu tellement de choses qui ne sont jamais venu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HPS-Pow
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 44
Lieu : Europe
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 04/09/2009
Messages : 21

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 05 Sep 2009, 00:26

Citation :
- est-ce que vous souffrez ou avez souffer du décalage qu'il peut y avoir entre ce que vous attendez d'une relation et sa réalité?
Je confirme!

Citation :
- est-ce que vous avez tendance à imaginer votre relation plutot que de la vivre?
Je vis la relation au quotidien..

Citation :
- vous arrive t'il de ne jamais douter des sentiments de votre partenaire?
Cela arrive lorsque le partenaire exprime clairement et sans équivoque ce qu'il ressent.. tant dans les dialogues ouverts que dans les sincères intentions qu'il porte à notre égard..

(mesdames.. les idéaux que vous décrivez tout au long du sujet m'interpellent.. ,))

Citation :
j'ai une question pour messieurs les INFP du forum ! J'aimerai savoir si vous avez trouvé votre ame soeur ?! De quel type elle est ? ET comment l'avez-vus déniché ?
pas trouvé.. pas cherché non plus..
cependant.. toujours espéré..
mais au final.. le peu obtenu me suffit.. ^^'

_______________________________________
HPS-Pow healer
68%(I) (E)32%
68%(N)(S)32%
55%(F) (T)45%
68%(P) (J)32%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zigzag
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 36
Lieu : Rhône Alpes
Emploi : économiste de la construction
Inscription : 19/01/2009
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Lun 26 Oct 2009, 16:17

Citation :
est-ce que vous souffrez ou avez souffer du décalage qu'il peut y avoir entre ce que vous attendez d'une relation et sa réalité?

J'en souffre tous les jours depuis ma plus tendre enfance... Je n'ai jamais eu de véritables amis avec qui je puisse converser de mes grandes rêveries...


Citation :
- est-ce que vous avez tendance à imaginer votre relation plutot que de la vivre?
Oui je me cache dans l'imaginaire pour éviter de vivre une relation sans véritables saveurs pour moi.


Citation :
- vous arrive t'il de ne jamais douter des sentiments de votre partenaire?
Oui parfois, lorsque je ressens la véritable sincérité dans les le regard les faits et les gestes. C'est rassurant


Citation :
j'ai une question pour messieurs les INFP du forum ! J'aimerai savoir si vous avez trouvé votre ame soeur ?! De quel type elle est ? ET comment l'avez-vus déniché ?

Je ne l'ai malheureusement pour moi pas trouvé (pas cherché non plus).
Sinon mon âme sœur serait surement une rêveuse perchée très très haut avec une âme un peu artiste.


Dernière édition par zigzag le Mar 03 Nov 2009, 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novalis
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 30
Lieu : Mercure
Emploi : Etudiant
Inscription : 11/09/2009
Messages : 10

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 29 Oct 2009, 14:25

Zigzag, je te rejoins. Tout est pareil pour moi.

Cependant, j'ai vécu une expérience que je n'oublierais jamais, de par sa différence et son intensité.

A l'âge de 17 ans j'ai rencontré une fille sur internet. Loin de moi l'idée d'un jour la rencontrer pour de vrai, nous sommes fatalement tombés amoureux.

Nous avons conversé pendant plus d'un an, puis, l'envie étant trop grande nous nous sommes vus. C'est la seule fois je crois où je suis réellement tombé amoureux. Elle était d'une élégance rare, avec un esprit très anti-conformiste, très intelligente. Très souvent nous riions tous les deux en nous échangeant quelques regards acerbes et moqueurs sur la société. On se comprenait tellement...

Je l'aimais elle, son âme, son esprit, avant d'aimer son corps, et ça, c'est tellement pur et rare que c'est d'une intensité sans pareil. Lorsque nous nous sommes quittés plusieurs mois après, j'en ai énormément souffert. Encore aujourd'hui, après 5 ans, ne pas savoir ce qu'elle devient, ça me fout le moral à zéro.

Suite à cette sensation d'avoir rencontré puis perdu mon alter-ego, ma vie sentimentale est désastreuse.
Plus jamais je n'ai rencontré de fille lui ressemblant, même un peu.

Qui trouve réellement son âme soeur?

Tout, au départ, est tellement influencé par la physique, qu'on est très souvent déçu par la personnalité des gens par la suite.
C'est pour cette raison qu'une rencontre sur internet (mais inopinée, sans arrières-pensées, pas sur un site de rencontres donc), ça a cette magie que la rencontre réelle directe n'a pas.

Ca met tellement de temps de découvrir une personne, que bien souvent la paresse prend le dessus. "Ouais, elle dégage quelque chose qui me plaît, mais elle va forcément me décevoir dans quelques temps, c'est même pas la peine."

Je me souviens qu'il y'a un an, j'avais rencontré une fille à l'université. Je pensais qu'elle était faite pour moi, et il n'aura fallu qu'une soirée pour qu'elle me déçoive. Je la croyais différente alors qu'elle ne l'était pas, et me faisait comprendre qu'elle ne voulait rien de sérieux, juste quelque chose de physique.

Je suis rentré chez moi après cette soirée, seul, et j'ai pleuré comme un bébé sur mon lit.

Cet épisode m'a complètement désillusionné, et dorénavant je baigne dans un fatalisme sécuritaire. Mon âme-soeur sera tout pour moi, mais je ne la cherche plus. C'est à elle de venir à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/strosmkai
zigzag
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 36
Lieu : Rhône Alpes
Emploi : économiste de la construction
Inscription : 19/01/2009
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 30 Oct 2009, 15:07

Novalis, c'est très émouvant, j'ai toujours espéré trouver cet alter ego, mais je crois que finalement ce serait peut-être plus toxique que bénéfique, car la peur de la perdre serait tellement forte que finalement cela ne ferait qu'accélérer cette fin triste et à jamais amère.
Tu dois être très triste.

Si ce n'est pas trop indiscret, dans quelles circonstances avez-vous rompu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novalis
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 30
Lieu : Mercure
Emploi : Etudiant
Inscription : 11/09/2009
Messages : 10

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 30 Oct 2009, 18:42

Mon meilleur ami est dans ton cas. INFP aussi et n'a jamais rencontré son alter-ego.

C'est vrai qu d'un côté, je vous envie. Vous n'avez jamais souffert d'une triste séparation, et vous n'avez pas de regrets, pas de remords. Mais c'est triste aussi de ne pas l'avoir connu, car après tout, nous vivons pour avoir des souvenirs, sinon, à quoi bon?

Aimer et être aimé quand on est INFP, je crois que c'est le bonheur absolu, le Graal entre nos mains! Et qui dit bonheur ultime dit aussi souffrance gigantesque quand tout va mal. Etre INFP est à double tranchant dans tellement de domaine je trouve.. Je crois que nous vivons les sensations et les sentiments de la façon la plus intense, ce qui peut aussi nous détruire.

Elle m'a quitté du jour au lendemain, sans raison précise et avouée, prétextant la distance trop difficile à supporter, et m'a aussi dit qu'elle ne réussissait plus à me suivre, et que je vivais trop "dans un conte de fées", pour reprendre ses mots exacts.

Quelques mois après notre rupture, elle est revenue vers moi, regrettant, car je lui manquais. Par orgueil mal placé je ne lui ai absolument jamais répondu, jamais fait signe lorsqu'elle m'appelait, alors que je l'aimais toujours autant. J'aurais vraiment tout abandonné pour elle. Mais ça me faisait du bien de sentir qu'elle avait un peu de mal, elle, à son tour. Je l'ai perdue pour toujours dans un petit élan de sadisme.

Aujourd'hui, 5 ans après, je le regrette tellement. Vivre avec des remords est pire que tout.
Chaque année, jusqu'en 2007, elle m'a recontacté une fois par an sur mon téléphone, trouvant des excuses pour prendre de mes nouvelles ("j'ai retrouvé ton numéro en rangeant des papiers..." hum Rolling Eyes ), et encore et toujours j'ai refoulé, je lui répondais mais ne donnais jamais suite aux conversations.

En début d'année j'ai essayé de la recontacter, à mon tour, lui demandant même si ça lui ferait plaisir que l'on se revoit après tout ce temps. Elle m'a d'abord répondu qu'elle ne savait pas, puis a finalement dit non, que ça n'était pas une bonne idée après toutes ces souffrances.

Elle était la première fille que j'aimais avec un énorme A, et j'étais son premier amour. Ca restera une trace indélébile, et je n'ai même pas encore dit mon dernier mot...

J'ai toujours au fond du coeur un espoir, même quand tout va mal. C'est INFP ça? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/strosmkai
erache
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 34
Lieu : La Réunion
Emploi : "Informaticien"
Inscription : 03/04/2008
Messages : 114

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Mar 03 Nov 2009, 09:43

Salut à vous,

Je ne répondrai pas là maintenant (ma grosse tendance à repousser les choses !!!)... mais tout ce que vous dites me fait un peu écho Smile
J'essaierai de rebondir prochainement sur ce que vous avez écrit !

A bientôt, compères INFP ^^

_______________________________________
Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable (Thomas d'Ansembourg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zigzag
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 36
Lieu : Rhône Alpes
Emploi : économiste de la construction
Inscription : 19/01/2009
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Mer 04 Nov 2009, 11:41

Citation :
tendance à repousser les choses
coucou à tous,
c'est peut-être pour ça que le forum est si peu actif ? Moi c'est pareil. Rolling Eyes

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: l'amour et les résultats à mes tests Mar 10 Nov 2009, 15:51

L'amour je l'ai connu, premier amour, que je n'arrive pas oublier, peut être parceque j'étais trop sensible à la base. J'en suis tombée malade, et pour d'autres raisons ici familiales. Et ben, maintenant je me suis fait une raison après des années que le monde doit pas s'arrêter pour des trucs qui dépendaient pas de moi en fait, pour moi ça reste quelqu'un de très bien, mais voila, je suis plus du genre à être ouverte d'esprit mais toujours idéaliste. J'ai essayé de sortir avec des personnes qui ne correspondaient pas à mon idéal pour voir comment je réagissais et si ça se passait mieux, ben non ça se passe très mal donc voila, faut rester sur son intuition. J'ai fait le test en présence d'une personne et le premier coup ça m'a donné un résultat INFP aux allentours de 50% pour toutes les fonctions, excepté Introspection nettement plus, et N 50% à S. Je l'ai refait seule ça m'a donné INFJ, pareil proche des 50% dans tous les trucs sauf cette fois ci 50% execo entre F et T ce qui me ferait tendre vers INTJ aussi. Bref. Un avantage aussi de pas être dans les extrèmes mais je reste quand même idéaliste.


Dernière édition par chevalierdelatablederonde le Mer 11 Nov 2009, 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Mar 10 Nov 2009, 15:59

Elle était la première fille que j'aimais avec un énorme A, et j'étais son premier amour. Ca restera une trace indélébile, et je n'ai même pas encore dit mon dernier mot...

Ca va donner! Enfin j'espère que c'est possible de recommencer, si ça serait ton cas, ça serait émouvant, ça fait longtemps que j'ai pas vu des histoires d'amour du style Titanic, ou N'oublie jamais, ça me manque! N'empêche si ça t'arrive écris le sur le forum que je (ou on?) puisse en profiter.


Dernière édition par chevalierdelatablederonde le Jeu 12 Nov 2009, 19:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp

Revenir en haut Aller en bas
 

la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» la vie sentimentale des infp
» vie sentimentale
» Question sentimentale
» Vie sentimentale complexe
» question sentimentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-