Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 15:36

ton arbitrage actuel c'est en gros :
l'intérêt que je trouve dans mes petits arrangements est supérieur à ma souffrance intérieure.

le jour où la souffrance du mensonge ou du risque de perte de ton équilibre familial actuel l'emporteront, tu referas sans doute ton calcul.

ya bcp de gens qui quittent femme/mari et enfants pour reconstruire ailleurs. C'est un choix, ni pire ni meilleur que celui de rester dans l'absolu, mais au moins c'est un choix "adulte".


Une grande "cause" c'est pas forcément pour les grands hommes. S'améliorer, s'élever, c'est une grande cause. Etre heureux c'est noble. Tu veux être heureux en faisant ce qu'il faut pour ne pas l'être. Je te mets au défi de me trouver une seule philosophie, spiritualité, religion, etc qui enseigne qu'on peut être heureux en étant malhonnête. La paix du coeur réclame qq efforts. La passion pour elle-même ce n'est pas le bonheur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 15:54


J'attendais pas spécialement de compliment. Je ne défend pas mes prises de positions : elles sont essentiellement le résultat d'une grande lâcheté et d'une fuite en avant.
Ne crois pas trop que mon arbitrage actuel est que mes petits arrangements me paraissent meilleur pour moi que ma souffrance intérieure. En fait je suis trop faible. Chaque fois que je fais pleurer quelqu'un, je me dis que j'ai pas le droit de faire ça.
Avec ma femme ça a été terrible, des larmes pendant des semaines et des semaines, des gestes de désespoir. J'ai fini par craquer je suis revenu j'en pouvais plus de la voir souffrir. J'ai aussi essayer de rompre avec ma maitresse, sans y arriver non plus!!! Je ne supporte pas de voir une femme pleurer, encore moins une femme que j'aime!

Le calcul, il est déjà fait. Je ne quitterais plus ma femme. Ma vie n'est plus si importante que je doive la faire passer avant celle que j'avais choisie et celle de mes enfants. Pour le reste, je vis "au jour le jour".

Je sais que je suis immature. Mais être adulte, ça serait ça ? "Tailler dans le vif" et ne plus broncher ? Bah tant pis, je prefère être immature et me dire que j'ai encore un coeur.

Quand à m'améliorer ou m'élever...bof. Etre un modèle pour mes enfants...je sais pas. Je n'ai pas eu de modèle. Plus jeune, j'ai détesté mon père. Aujourd'hui, je comprends qu'il a juste fait "au mieux" et que ce n'était pas lui "le méchant". Je crois que les enfants n'ont cure de la vie de leur parents, ils la trouveront toujours pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 16:09

tu ne supportes pas de voir une femme pleurer, et tu dis que tu "préfère avoir un coeur". Le souci c'est que tu n'imagines pas combien elle va pleurer quand elle se rendra compte de tes années de mensonges. Tu ne fais que reporter le drame.
Bien sûr que nos parents ont fait "au mieux". Et nous aujourd'hui aussi on fait au mieux. Mais un vrai "au mieux". Celui qui nous permet de nous regarder dans une glace et de nous dire " j'ai vraiment du mal mais je fait de mon mieux".

pour un enfant, ses parents c'est ni plus ni moins que Dieu. Tu ne sais pas la valeur que ça a pour un homme ou pour une femme d'avoir admiré son père en particulier. Et tu sais le drame que c'est de l'avoir méprisé, d'en avoir eu peur, d'en avoir manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 16:11

excuse-moi si je te parais "moralisatrice" Odon. C'est que j'ai une grosse intolérance vis à vis de l'irresponsabilité, c'est littéralement physique chez moi. Mais j'ai rien contre toi personnellement, promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 16:25


Pas grave, ça me fait du bien. Même si j'ai les larmes aux yeux là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 16:35

@OdonDeSaintAmand a écrit:

Pas grave, ça me fait du bien. Même si j'ai les larmes aux yeux là.

Je suis désolée. C'est une grande chance que d'être capable de pleurer.
Je te dis ce que je dirais à mon meilleur ami. Ou à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 16:40

quelle chochotte ce odon.
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 16:46

Non mais c'est pas ta faute. Tu me fais juste ouvrir les yeux face à ce que j'ai fait. La faute est mienne.

En fait... j'aurais du dire sur l'autre sujet que je suis un idéaliste. Pour moi la vie devrait être tellement plus simple. Je comprends pas pourquoi c'est mal d'aimer quelqu'un. Je comprends pas pourquoi ça fait de tels drames quand deux personnes font l'amour. Deux personnes qui communient, ça ne devrait pas être la plus belle chose au monde ? On ne devrait pas au contraire les louer de s'être trouver ?

C'est peut-être ça ma quête. Une quête de Don Quichote.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 17:00

mais toi même tu n'arrives à pas à te louer de les avoir trouvé ces femmes puisqu'un jour ça ne te satisfait plus !
l'amour n'est pas mal en soi, jamais. Mais le truc c'est qu'il y a des relations entre les gens : liens de fidélité, de dépendance, de responsabilité, d'attente, de don, etc. tu n'es pas un électron libre qui flotte dans l'univers.

si l'amour seul est ton Dieu, alors vas au bout de ta croyance. est-ce que tu crois que c'est aimer ta femme que de lui mentir ? Est-ce que tu crois que c'ets aimer ta maitresse alors que tu sais qu'une autre opportunité plus excitante l'évincera ? est-ce que tu crois que c'ets t'aimer toi-même que de te faire du mal avec ces souffrances ?

2 personnes qui communient c'est beau oui. Mais je demande à élargir la photo pour avoir la vision d'ensemble siouplè. Alors non, finalement 2 personnes qui communient n'est pas la plus belle chose au monde si leur coeur n'est pas en paix. Et je ne parle pas des coeurs envers lesquels ils s'étaient déjà engagé et des éventuelles familles brisées.

Personne nous a promis que la vie serait facile et douce. Personne nous a dit qu'on serait heureux facilement. Faut juste se demander un moment : ça veut dire quoi être heureux ? avec toutes mes imperfections, mes qualités, mon intelligence, mon coeur, mes faiblesses, mon histoire, etc... comment y parvenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 17:00

@OdonDeSaintAmand a écrit:
Non mais c'est pas ta faute. Tu me fais juste ouvrir les yeux face à ce que j'ai fait. La faute est mienne.

En fait... j'aurais du dire sur l'autre sujet que je suis un idéaliste. Pour moi la vie devrait être tellement plus simple. Je comprends pas pourquoi c'est mal d'aimer quelqu'un. Je comprends pas pourquoi ça fait de tels drames quand deux personnes font l'amour. Deux personnes qui communient, ça ne devrait pas être la plus belle chose au monde ? On ne devrait pas au contraire les louer de s'être trouver ?

C'est peut-être ça ma quête. Une quête de Don Quichote.


Oui mais dans ce raisonnement tu exclu ta femme par exemple, ce n'est pas mal d'aimer une personne, mais c'est mal d'en faire souffrir une autre. En fait tu te mens à toi même Odon, normal ton conscient a tout de même une certaine morale, tu sais lorsqu'on parlé de ça, de moi et de surmoi hier, et bien ton Moi est entrain de sublimer et idéaliser tes pulsions sexuelles afin de les faire accepté par ton surmoi !
Ce que tu fais là en réalité, ce n'est pas une quête de Don Quichote, un amour interdit audessus du bien et du mal, au dessus de la morale considéré comme réductrice, enfermant les gens dans une cage, mais ça s'appel plutôt "se faire plaisir au détriment d'autrui !" .

C'est vrai qu'après tout nous n'avons qu'une vie, mais ce n'est pour autant qu'il faut faire n'importe quoi. Mais je n'ai pas à te juger. J'aime beaucoup cette citation "vivre et laisser vivre".

Je t'aime bien Odon, je ne veux pas enfoncé le clou, mais je tiens à dire que j'ai beaucoup aimé l'intervention de Maji ! C'est exactement ça.
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 17:17


Je n'idéalise pas mes pulsions sexuelles. (enfin si, peut-être, mais ce n'est pas le sujet). Au début de ma relation avec ma maitresse, avant qu'elle ne le devienne, notre unique objectif était... de ressouder nos couples respectifs!!! Vous n'imaginez pas les efforts qu'on a fait de part et d'autre en ce sens. Quand on a senti qu'on se rapprochait, on s'était promis de ne rien faire qui puisse casser nos couples respectifs. Puis est arrivé ce qui est arrivé. Mais rien a changé. On s'aime, mais ce qu'on souhaite avant tout l'un pour l'autre, c'est de rebâtir nos couples. Le problème c'est que j'ai avancé plus vite qu'elle à cet objectif. Je ne veux pas la "lâcher" tant qu'elle ne se sentira pas mieux avec son mari. Le côté sexuel dans tout ça est bien accessoire. On est "amant" depuis 2 ans, on s'est vu 3 fois!
Ma maitresse précédente c'est pire. Elle était beaucoup plus sexuelle (et impulsive) que moi. Elle a cassé son couple avant de devenir ma maitresse. J'ai voulu prendre le temps de la réflexion. Elle était trop impatiente et devenait malheureuse. J'étais totalement fou d'elle, mais je lui ai conseillé, par amour, de trouver un homme disponible. Ce qu'elle a fait. Ce qui m'a ravagé au passage.
Vous constaterez que je parle très peu de ma femme. Mais elle n'est pas "toute blanche" non plus. Je vais donner l'impression de me défausser mais je crois que ma situation actuelle est aussi en grande partie du a elle. Alors certes, c'est moi le fautif au yeux de tous.
J'ai toujours eu envie de ne pas être "le salaud de l'histoire". C'est pas grave. J'assume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 17:27

faut arrêter avec ces histoire de "faute". ce qui est fait est fait, ça n'avance à rien de savoir qui a commencé.
La seule chose qu'on porte c'est nos actions à nous.
si ce que ta femme a fait t'es insupportable, tu as le CHOIX de la quitter. dignement.
1 faute + 1 faute = 2 fautes, et pas = 0

à mon avis, tu as bien identifié ta faiblesse : les femmes
C'est ça que tu dois maitriser pour avancer dans ta vie, pour trouver ta sérénité. Passer d'une maitresse à une autre, d'une passion à une autre, ça ne fera que les rendre de plus en plus fades. C'est une course sans fin. et puisque tu a lu L'horloge, tu le sais mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
from me to you
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5 sx/sp
Age : 32
Lieu : un nuage
Emploi : marchand de sable
Inscription : 28/10/2012
Messages : 36

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 17:45

la vie sentimental des infp,pour moi un vide que je n'arrive pas à combler.depuis 4 ans j'ai commencé à vouloir cherché l'amour en pensant que je trouverai facilement un amoureux.
J'ai discuté pendant plus de 3 ans avec quelqu'un ou j'arrivé vraiment à m'exprimé,mettre des mots sur ce que je ressenté seulement je me voyais pas du tout avec lui.

Je suis passé à côtés de plusieurs mecs je pense au milieux quelques désillusions aussi.Seulement cette année une histoire à distance qui à duré un ans à peut prés ,il à était le premier. Je voulais m'engager trop vite en pensant que c'était l'homme de ma vie. A cette période il était séparé depuis peu avec son ex avec qui ça à duré 3 ans et il devais ce pacsé,leur histoire à plutôt mal fini.Je suis tombé à ce moment,ou il était perdu et fragile et j'avais vraiment envie de quelque chose avec lui. J'ai du mal avec ce genre de chose manque de communication,reproche d'être trop dans ma bulle... j'ai rêver de cette histoire longtemps,l'histoire parfaite,le mec parfait. Ma Soeur un jour ma dit que j'essaye de le fabriqué. Depuis quelque temps j'analyse pour comprendre et sortir de cette situation car j'ai besoin d'avoir quelqu'un à mes côtés ...je cherche quelqu'un qui n'aurais pas eux de passé sentimentale,probablement pour le manipulé et faire de lui l'homme que je cherche.

Je n'accepte pas que ma sexualité et arrivé si tard donc je cherche plus jeune que moi forcement un décalage car pas mature.Seulement plus vieux que moi je peut pas.

Quand j'évoque le fait de ne pas avoir de passé sentimental je passe pour anormal donc forcement ils ce posent des questions ou s'imagine que je suis la perle rare. Aujourd'hui je sais plus,plusieurs mecs m'intéresse et je n'arrive pas à exprimer ce que je ressent,le temps passe et plus je m'éloigne de l'amour.Seulement vivre sans amour et impossible car un des but de ma vie,j'essaye d'y croire encore.Je pense que certains mecs sont intèréssé je sais pas trop ce qu'il pense à mon égard,du au problême de communication.Il y à toujours mon premier amour avec qui j'aimerai toujours quelque chose on à garder plus ou moins contact.j'essaye de prendre de la distance car il ne veut pas d'autre chose,je veux pas en souffrir d'avantage.Sinon Je suis tombé sur quelqu'un depuis peu qui me trouble seulement la communication et compliqué,je ressent pas les mêmes choses et j'arrive pas à comprendre donc le flou total.Surtout que j'avais promis à quelqu'un de le voir on discute depuis 1 ans et qu'il serai le prochains sexuellement parlant pour du sérieux je sais pas trop.
J'arrive à communiqué et exprimé plus facilement les choses avec lui.J'ai pas envie de passé à côtés de l'un ni de l'autre et peur de tout perdre,peut être les dernières chance d'avoir quelqu'un dans ma vie.
Tout le monde me sort aussi le blabla habituel tu est beaux,charmant tu trouvera quelqu'un et l'amour tombe quand on s'y attend pas.

_______________________________________
"Sensibilité à fleur d'ébène" Ancrages

"The Darkest nights produce the brightest stars." neurolove

"Je sais qu'elle langue je parle,nôtre abâtardie,défigurée,distordue:compression linguistique,inharmonieuse,brute dissymétrique,Négrifiée,enjuivée,boukakisée..." Ancrages


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 18:23

@from me to you a écrit:
le temps passe et plus je m'éloigne de l'amour.Seulement vivre sans amour et impossible car un des but de ma vie,j'essaye d'y croire encore.

Et oui malheureusement j'ai constaté que plus on prête de l'importance à l'amour, et plus on'a du mal à le trouvé !
Les plus romantiques, sont souvent aussi les plus seuls... Et pourtant ils ne sont pas tellement plus exigeants, mais ils rendent peut être l'amour trop sérieux, plus difficile à atteindre qu'il ne l'ai réellement. + x choses !
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:09

@Maji a écrit:

à mon avis, tu as bien identifié ta faiblesse : les femmes
C'est ça que tu dois maitriser pour avancer dans ta vie, pour trouver ta sérénité. Passer d'une maitresse à une autre, d'une passion à une autre, ça ne fera que les rendre de plus en plus fades.

Je suis pas un collectionneur non plus hein. 2 maitresses, vues chacune tout a fait épisodiquement, je pense pas être "le pire".

Mais tu as raison : je suis fasciné par les femmes. Je leur trouve toute les qualités du monde, je n'y peux rien!
Je suis issu d'un univers ultra masculin : que des frères, un père hyper masculin (et séducteur), une mère totalement désexualisée, des études scientifiques, ...
Si seulement j'avais eu une soeur pour me désacraliser les femmes!!!!
Les filles ont toujours représenté le summum de la perfection pour moi. Je déteste les hommes, leur monde machiste, le foot, toute les conneries de la "virilité" et de "l'esprit de camaraderie masculine". Ça doit aussi être pour ça que je suis très attaché au physique des femmes, ça les différencie d'autant plus.
Loin de les rendre plus fades, la découverte de mes maitresses n'a fait qu'amplifier mon envie de connaitre le monde féminin : elles étaient totalement différente l'une de l'autre, sur tout les plans, et j'ai juste eu l'impression de soulever un voile donnant sur un autre monde.

Je suis pas prêt de lâcher ça.

Et je le répète : l'aspect sexuel de la chose n'est qu'un aspect mineur du problème. Je suis marié, et même si ça va pas forcément de soit, je me sens pas spécialement frustré sexuellement ^^.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:12


En fait je crois que c'est ça qui me manque : des amiEs. J'en ai eu, malheureusement elles sont devenues mes maitresses. Les amis hommes ne m’intéressent pas, j'en ai eu plein, je me suis fait poignardé, et leur monde ne m’intéresse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:15

Exactement l'inverse de moi, j'ai plein d'amies, je m'entends souvent mieux avec les filles que les mecs, mais finalement, je n'arrive pas à avoir plus qu'une amie, une copine...

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:19

@OdonDeSaintAmand a écrit:

En fait je crois que c'est ça qui me manque : des amiEs.

Lol

mais c'est impossible. ou alors, tu peux l'être juste un moment. et après tu leurs sautes dessus. (bon, j'exagère.)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:21

@Desdinova a écrit:
Exactement l'inverse de moi, j'ai plein d'amies, je m'entends souvent mieux avec les filles que les mecs, mais finalement, je n'arrive pas à avoir plus qu'une amie, une copine...

t'es p't'être gay.
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:31

Non, je pense qu'on ne peut trouver plus hétéro que moi.
Je n'ai absolument rien contre les gays hein ^^

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:33

bah alors, pourquoi tu restes qu'ami avec une fille ?
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 19:54

Parce qu'elles n'arrivent qu'à me voir en ami... les INFP sont de bons confidents... c'est un fait, même si ce n'est pas ce que nous recherchons.

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 20:15

@Desdinova a écrit:
Parce qu'elles n'arrivent qu'à me voir en ami... les INFP sont de bons confidents... c'est un fait, même si ce n'est pas ce que nous recherchons.

tu le sais dès le départ qu'elle te plait ? (quand ça arrive.)
Revenir en haut Aller en bas
from me to you
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5 sx/sp
Age : 32
Lieu : un nuage
Emploi : marchand de sable
Inscription : 28/10/2012
Messages : 36

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Jeu 06 Déc 2012, 20:30

tu sais guineapig sais pas par ce que tu reste ami qu'avec des filles que tu est forcement gay... j'ai eux plus d'ami garçon pendant un temps, maintenant plus proche des filles...

oui malheureusement, "ils ne sont pas tellement plus exigeants, mais ils rendent peut être l'amour trop sérieux, plus difficile à atteindre qu'il ne l'ai réellement."

On ma dit que j'était peut être trop exigeant, non je ne le suis pas.Oui beaucoup trop romantique et pour moi l'amour je vie que pour ça malheureusement.Pour moi l'amour est comme une chose inaccessible,d'en recherché le vrai sens,peut être je trouverai cette réponse un jour.
Il mes impensable d'avoir un amant,je préférait être seul et refusé tout sentiment à ce moment là,si je suis incapable de choisir entre plusieurs personne.Je tiendrait probablement pas cette engagement avec le temps,à part si quelqu'un me demande de sortir avec moi alors la je dirai oui temps qu'il y à un minimum.

"Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde." oui si je pouvait

_______________________________________
"Sensibilité à fleur d'ébène" Ancrages

"The Darkest nights produce the brightest stars." neurolove

"Je sais qu'elle langue je parle,nôtre abâtardie,défigurée,distordue:compression linguistique,inharmonieuse,brute dissymétrique,Négrifiée,enjuivée,boukakisée..." Ancrages


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 10:54

@OdonDeSaintAmand a écrit:

En fait je crois que c'est ça qui me manque : des amiEs. J'en ai eu, malheureusement elles sont devenues mes maitresses. Les amis hommes ne m’intéressent pas, j'en ai eu plein, je me suis fait poignardé, et leur monde ne m’intéresse pas.

hello

moi c l'inverse
issue d'une monde féminin, plusieurs soeurs, pas de frères, famille élargie très féminine.
c'est assez tard que le besoin de "masculin" s'ets manifesté pour moi : j'ai souvent eu autour de moi des confidents, des amis, des mentors, que des hommes. Ce qui m'a pas aidé aussi à trouver intéressant un seul homme, puisque aucun n'avait toutes les qualités que je trouvais chez tel ou tel ami.
j'ai aussi d'une certaine façon une image idéalisée de l'homme : il y a l'homme avec un grand H ... et tous les autres qui sont nuls, mous, faibles, etc. voilà pourquoi je me suis engagée avec personne. j'attends celui qui me fera dire : lui c'est un vrai.

concernant l'amitié homme/femme, je suis convaincue qu'elle n'existe pas. Yen a tjrs un des 2 qui finit pas vouloir plus. si au début de la rencontre ya eu une petite attirance, un mini-coup de coeur, c fichu, ça finira par ressortir. et après ça fait bobo à ton ptit coeur si c'est pas réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp

Revenir en haut Aller en bas
 

la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» la vie sentimentale des infp
» vie sentimentale
» Question sentimentale
» Vie sentimentale complexe
» question sentimentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-