Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Discussion sur E et I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bluebluelight
Aucun rang assigné
bluebluelight

Type : INFP
Age : 69
Lieu : 75014 Paris
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/04/2008
Messages : 69

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeJeu 10 Avr 2008, 12:30

Je n'ai certainement pas tout compris du MBTI et je souhaite apprendre dans la discussion avec tout le monde ce que signifie réellemnt E et I dans le modéle MBTI.

N'hésitez pas à dire votre point de vue même si il est imparfait... Car c'est des échanges que viendra l'amélioration des points de vue.
Revenir en haut Aller en bas
bluebluelight
Aucun rang assigné
bluebluelight

Type : INFP
Age : 69
Lieu : 75014 Paris
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/04/2008
Messages : 69

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeJeu 10 Avr 2008, 12:35

E et I indique l'orientation de l'énergie...

Pour moi cela veut dire que I renouvelle son énergie par retour à l'intérieur de lui-même, par intériorisation, dans le silence et la préservation du monde extérieur

Pour moi E se renouvelle au contraire en se mélant au monde...

Il y a surement d'autres aspects de ces deux lettres...
Revenir en haut Aller en bas
bluebluelight
Aucun rang assigné
bluebluelight

Type : INFP
Age : 69
Lieu : 75014 Paris
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/04/2008
Messages : 69

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeVen 11 Avr 2008, 18:30

J'ai du mal à comprendre le distingo entre Te et Ti et entre Se et Si...

La pensée est toujours un acte à l'intérieur de soi non ?
Alors introvertie et extravertie ca veut dire quoi...

Est-ce que c'est objet de la pensée qui est e ou i... ?

Te quand on se péroccupe du monde extérieur ?
Ti quand on se péoccupe de soi ?

Se c'est évidement les sensations du monde extérieur mais Si c'est quoi... les sentiments ?

Merci pour vos éclaircissements !!!
Revenir en haut Aller en bas
larosenoire
Pionnier
larosenoire

Type : INTP
Age : 45
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeSam 12 Avr 2008, 13:34

@bluebluelight a écrit:
E et I indique l'orientation de l'énergie...

Pour moi cela veut dire que I renouvelle son énergie par retour à l'intérieur de lui-même, par intériorisation, dans le silence et la préservation du monde extérieur

Pour moi E se renouvelle au contraire en se mélant au monde...

Il y a surement d'autres aspects de ces deux lettres...

Pour moi le "E" est quelqu'un qui à necessairement besoin de s'affirmer par sa pensée ou son ressenti pour exister. Et le "I" suppose donc le contraire : se retrouver pour se recentrer sur lui ou ressentir les choses intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
http://larosenoire.magix.net/
larosenoire
Pionnier
larosenoire

Type : INTP
Age : 45
Lieu : 74
Emploi : dans la Distribution de la presse
Inscription : 26/02/2008
Messages : 305

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeSam 12 Avr 2008, 14:04

@bluebluelight a écrit:
J'ai du mal à comprendre le distingo entre Te et Ti et entre Se et Si...

La pensée est toujours un acte à l'intérieur de soi non ?
Alors introvertie et extravertie ca veut dire quoi...

Est-ce que c'est objet de la pensée qui est e ou i... ?

Te quand on se péroccupe du monde extérieur ?
Ti quand on se péoccupe de soi ?

Se c'est évidement les sensations du monde extérieur mais Si c'est quoi... les sentiments ?

Merci pour vos éclaircissements !!!

Le "Te" à besoin d'un point de vue exterieur pour se donner une certaine objectivité sur une situation ou un évènement. Tant dis que le "Ti", à besoin de réfléchir intérieurement pour le même résultat (dans l'abstrait évidement).
L'objet de la pensée, est le "T" l'orientation est le "e" ou le "i"
Le "e" extériorise son problême (pour un exemple simple) et attend une "aide" extérieur, tant dis que le "i" va le garder pour lui et le penser intérieurement. Ce n'est pas necessairement le fait de se préoccuper du monde extérieur ou non, mais plutot le contraire : si on a besoin de l'estérieur pour se préoccuper de nous, ou non.

"Se" est quand tu exalte tes sentiments à l'estérieur et "Si" quand tu les gardes intérieurement, sans necessairement que cela soit visible pour les autres.

En effet, la pensée est essentiellement interne, mais à plus ou moins besoin de l'extérieur pour se former. Soit tu construis ta maison (maison=pensée à ton idée (Ti), soit tu as besoin de l'extérieur pour lui donner une forme et la construire (Te).

Je ne sais pas si c'est la reflexion exacte à la chose, mais c'est ce que j'en ai compris.
Revenir en haut Aller en bas
http://larosenoire.magix.net/
Mopsos
Modérateur
Mopsos

Type : INFJ
Age : 34
Lieu : Île-de-France
Inscription : 03/03/2008
Messages : 185

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeSam 12 Avr 2008, 22:05

Oui, je rejoins Larosenoire pour ces explications.

Si on s'arrête aux fonctions dominantes :
- Le Se est un bon vivant, dans le sens où il apprécie d'être généreux et il ne peut pas imaginer faire autrement. Leur notion au temps est souvent élastique, ils ne sont pas pressés, il faut profiter du moment présent. Quand sa fonction inférieure, Ni, prend la parole de façon éruptive, il peut se mettre à faire des scénarios catastrophiques et paniqués pour n'importe quoi.

- Le Si est moins sensible aux stimuli extérieurs mais plus à ce que son environnement lui évoque et sur son ressenti. Il peut emmagasiner une multitude de données et analyse/compare en permanence ce qu'il sait et ce qu'il se passe. Sa notion du temps est plus orienté vers le passé. Ils sont plus proche de leurs sentiments que les Se. Dès qu'il fait quelque chose, tout est calculé pour correspondre à ce qu'il attend. Sa fonction inférieur, Ne, n'apprécie pas le changement.

- Le Te comprend très rapidement les données d'un problème ou d'une situation. Et dès que son analyse s'est mise en marche, il part dans un plan d'actions très efficace. C'est une fonction qui a souvent l'esprit de contradiction.
J'ai déjà constaté que certains Te pouvaient soudain être pris de sentimentalisme outrancier pour des petits rien... sûrement un mauvais coup de leur Fi inférieur.

- Le Ti, quant à lui, se base sur son monde intérieur pour élaborer ses plans et ses théories. Il aime aller jusqu'au bout de ses raisonnements jusqu'à ce que sa théorie soit à l'image de sa logique. Son comportement est souvent lié à sa fonction auxiliaire. Leur fonction inférieure, Fe, fait qu'il a du mal à exprimer ses sentiments. Il peut se complaire dans cette image de personne indépendante et froide alors qu'il a des sentiments mais qu'ils sont tellement enfouis que lorsqu'il veut l'exprimer il est souvent assez maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
bluebluelight
Aucun rang assigné
bluebluelight

Type : INFP
Age : 69
Lieu : 75014 Paris
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/04/2008
Messages : 69

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeDim 13 Avr 2008, 00:27

Laroseoire dit : Pour moi le "E" est quelqu'un qui à necessairement besoin de s'affirmer par sa pensée ou son ressenti pour exister.

BBL: c'est évidemment vrai pour I aussi... non?

LAR dit : Te à besoin d'un point de vue exterieur pour se donner une certaine objectivité... et Mopsos dit : Te comprend très rapidement les données d'un problème ou d'une situation...

BBL : Ma compréhension est que Te est agile pour traiter les problèmes qui sont liés à des événements extérieurs... il est apte à une interactivité rapide... il n'a pas besoin pour réfléchir de se replier dans son for intérieur comme Ti... ce qui va évidement plus vite...
Ceci dit Ti a aussi besoin d'un minimum d'interraction pour penser... du moins pour capter des données à penser... mais il se meut essentiellement à l'intérieur de lui même... à la vitesse des paresseux selon le monde extérieur... parfois bien surpris des résultats produits...

A mon avis Te et Ti ne traitent pas les mêmes types de problémes :
- Te est agile pour les problèmes posés par les événements extérieurs... qui impliquent de l'interactivité... ex : les politiques et les commerciaux...
- Ti est sans doute plus pertinent pour les problèmes longs qui impliquent de la méditation... ex: les philosophes et les scientifiques...

Je suis manifestement Ti.

Etes vous d'accord avec ça?
Revenir en haut Aller en bas
Mopsos
Modérateur
Mopsos

Type : INFJ
Age : 34
Lieu : Île-de-France
Inscription : 03/03/2008
Messages : 185

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeDim 13 Avr 2008, 10:27

Je trouve que c'est une bonne synthèse Smile

Mais on n'a expliqué que S et T... ni N ni F... donc de là à dire que tu es Ti... Wink
Revenir en haut Aller en bas
lyra_ozldor
Aucun rang assigné
lyra_ozldor

Type : INTP
Age : 31
Lieu : Dijon
Emploi : Etudiante en école de commerce
Inscription : 29/03/2009
Messages : 9

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeMar 31 Mar 2009, 17:04

Si j'ai bien compris la théorie dynamique, l'INFP développe au cours de sa vie d'abord sa fonction dominante Fi, puis sa fonction auxiliaire Ne, puis sa fonction tertiaire Si et enfin, à condition de le vouloir, sa fonction inférieure Te!

Donc, cher bluebluenight , tu n'es a priori ni Ti ni Te, mais étant donné ton âge il est probable que tu ais effectivement développé ta fonction inférieure. Après, que tu te sentes plus Ti que Te, je ne me l'explique pas encore... je me demande quelle influence on peut bien avoir sur l'orientation i/e de chaque fonction ?

A moins que tu ne sois J et non pas P. Dans ce cas tu as dû développer la fonction dominante Ni dans l'enfance, puis la fonction auxiliaire Fe à l'adolescence puis la fonction tertiaire Ti à l'âge adulte et enfin ta fonction inférieure ne serait plus Te mais Se. Ce qui permettrait d'expliquer que tu te sentes Ti...
Revenir en haut Aller en bas
Blackmail!
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 44
Lieu : Paname city!
Emploi : Allez savoir...
Inscription : 03/07/2009
Messages : 73

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeJeu 06 Aoû 2009, 00:55

@larosenoire a écrit:


Pour moi le "E" est quelqu'un qui à necessairement besoin de s'affirmer par sa pensée ou son ressenti pour exister. Et le "I" suppose donc le contraire : se retrouver pour se recentrer sur lui ou ressentir les choses intérieurement.

Seul quelqu'un d'introverti pouvait pondre cette phrase, mais passons...

Extraverti, ça signifie donc que l'attention primaire est dirigée vers l'extérieur. Il n'y a nul besoin de "s'affirmer", et d'ailleurs, je connais beaucoup d'extravertis très silencieux, qui passent d'abord leur temps à observer plutôt qu'à dire.

L'individu est souvent passé au second plan, et le tout au profit des systèmes, des réseaux. C'est l'inverse chez les introvertis, qui sont souvent à la fois plus réfléchis, mais aussi la plupart du temps plus égoïstes.

Un vrai extraverti se sacrifiera toujours au profit des autres dans une situation conflictuelle. Et cette règle vaut même pour le pire des ENTJ.

Extraverti, cela signifie que l'on ressent cette poésie des foules urbaines qui foisonnent autour de nous , de cette multitude présente partout, et que tout peut se réaliser par le contact, la négociation, ou par le sourire. Lorsque je me promène sur les boulevards, il y a cette sensation de dépassement, qui tend à me faire oublier moi-même, cette brève communion que j'ai avec l'espèce humaine toute entière, et ce même si c'est illusoire. Tout est possible: les extravertis sont souvent beaucoup plus optimistes que leurs confrères introvertis.

Tout est possible, vraiment. On s'oublie soi-même dans ces milliers d'histoires qui s'entrechoquent, qui se rencontrent même très furtivement, et qui forment une ville, une communauté.

On se sent baigné par cette énergie aveugle, et on ne sait même pas pourquoi. Cet océan de possibilités qui nous fait face.

Extraverti, cela signifie que l'on sert des dizaines de mains chaque matin, sans forcément se rappeler du nom de tout le monde, et que cette sensation est grisante malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Blackmail!
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 44
Lieu : Paname city!
Emploi : Allez savoir...
Inscription : 03/07/2009
Messages : 73

Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitimeJeu 06 Aoû 2009, 01:01

"Il n’est pas donné à chacun de prendre un bain de multitude : jouir de la foule est un art ; et celui-là seul peut faire, aux dépens du genre humain, une ribote de vitalité, à qui une fée a insufflé dans son berceau le goût du travestissement et du masque, la haine du domicile et la passion du voyage.

Multitude, solitude : termes égaux et convertibles pour le poète actif et fécond. Qui ne sait pas peupler sa solitude, ne sait pas non plus être seul dans une foule affairée.

Le poète jouit de cet incomparable privilège, qu’il peut à sa guise être lui-même et autrui. Comme ces âmes errantes qui cherchent un corps, il entre, quand il veut, dans le personnage de chacun. Pour lui seul, tout est vacant ; et si de certaines places paraissent lui être fermées, c’est qu’à ses yeux elles ne valent pas la peine d’être visitées.

Le promeneur solitaire et pensif tire une singulière ivresse de cette universelle communion. Celui-là qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses, dont seront éternellement privés l’égoïste, fermé comme un coffre, et le paresseux, interné comme un mollusque. Il adopte comme siennes toutes les professions, toutes les joies et toutes les misères que la circonstance lui présente.

Ce que les hommes nomment amour est bien petit, bien restreint et bien faible, comparé à cette ineffable orgie, à cette sainte prostitution de l’âme qui se donne tout entière, poésie et charité, à l’imprévu qui se montre, à l’inconnu qui passe.

Il est bon d’apprendre quelquefois aux heureux de ce monde, ne fût-ce que pour humilier un instant leur sot orgueil, qu’il est des bonheurs supérieurs au leur, plus vastes et plus raffinés. Les fondateurs de colonies, les pasteurs de peuples, les prêtres missionnaires exilés au bout du monde, connaissent sans doute quelque chose de ces mystérieuses ivresses ; et, au sein de la vaste famille que leur génie s’est faite, ils doivent rire quelquefois de ceux qui les plaignent pour leur fortune si agitée et pour leur vie si chaste. "


(Baudelaire, le Spleen de Paris)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Discussion sur E et I Empty
Message(#) Sujet: Re: Discussion sur E et I Discussion sur E et I Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Discussion sur E et I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Saint Pape(selon la Bienheureuse Anne Katerine Emmerich
» commentaires sur "Paul, le christianisme des origines..."
» la légende du forum des bannis
» Forum anticatholique
» Honore ton père et ta mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-