Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mar 17 Juin 2014, 21:55

à force de buter sur le typage de certaines personnes qui ne me paraissait pas clair, j'ai accepté de me pencher sur les tertiaires autrement qu'en les considérant comme des fonctions boiteuses.

pourquoi maintenant ?

Parce-que fort de mon expérience, j’estimais que les deux premières fonctions sont celles qui fonctionnent constamment et plein-pôt, et que les deux dernières sont celles qu'on à du mal à utiliser correctement, ou qui ne nous sont pas du tout évidentes.

Même si c'est généralement le cas, force est d'admettre que ce n'est pas si simple, les trajectoires et vécus des personnes pouvant les amener à sur-utiliser une des deux dernières fonctions.

or ces deux dernières fonctions sont diamétralement opposées aux fonctions principales ce qui est une grande source de confusion.

j'ai une amie que j'ai longtemps considérée comme S, en hésitant entre ISFP et ISFJ : la balance P/J n'était pas bien claire.
elle est très très Fi dom ce qui annonce ISFP mais aussi très Fe et très Si, ce qui augure ISFJ.
mais ni l'un ni l'autre ne collait à 100%, elle me paraissait globalement "F dom".
j'éliminais d'office INFP car je sentais que Ne n'étais pas une fonction naturelle.
mais à force d'en connaitre sur elle je me suis rendu compte qu'elle est Ne mais que son éducation à très sévèrement réprimé cette fonction et qu'elle à mis en place des mécanisme de défense anti-Ne.
de fait elle aurait développé sa tertiaire Si de façon bien plus prégnante, comme une routine automatique, alors que son Ne est lâché d'une façon bien plus restreinte mais d'autant plus surprenante, alimenté de façon délirante par le Fi.
un peu comme si elle avait réprimé son Ne par survie pour installer un Si confortable et rassurant, actif la plupart du temps alors que que Ne fait des apparitions rares, incontrôlées, lors de pics d'euphorie Fi principalement.

autre exemple je connais un ami qui me semblais sur la ligne de fusion ENTP/ENFP, mais plutot ENFP.
je pensais à un ENFP avec un fort Ti (le Te ne collais pas).
manifestement il à un Fe extrêmement développé, pouvant amener à confusion.
il serait donc ENTP avec les 3 premières fonctions très développées.
une personne remarquable.


Connaissez-vous des personnes à la tertiaire plus développée que l'auxiliaire, presque au niveau de la fonction première ?
au point de devoir leur allouer un typage surprenant ?

à vous !

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 10:24

J'aimerai rebondir sur cette intervention.

Je ne sais pas comment vous faites pour typer les autres. C'est un excercice que je trouve vraiment difficile. J'ai déjà entendu dire que percevoir l'usage d'une fonction chez quelqu'un était plus facile de de déterminer sa préférence. Mais je doute que l'observation de quelqu'un quelque instant me donne suffisament d'élément pour trancher et dire, voici tel fonction en dom, en aux (ou autre), et de dire voici tel préférence chez toi.

Je ne peux le faire qu'avec des personnes vraiment proche ou avec des personnes qui me parle de leur propre démarche MBTI.

En plus, je ne suis pas partisant de l'usage unique d'une fonction en matière de comportement visible, mais plutôt de l'utilisation de 2 fonctions d'orientation opposée qui permette alors une forme de dynamisme psychique.

Et fort de ce point de vue, je trouve les 4 axes des préférences plus dynamique en matière de comportement.

Dans ton exemple, Lauterwasser, j'ai l'impression que tu verrouilles ton amie dans ta vision de typage pour elle. Je serai tenté de demander: et elle, elle en pense quoi ?

Je comprends probablement mal ce que tu sous-entends par "tertiaire très développée". Selon moi, la dominante est au commande et la tertiaire sert la dominante, elle ne la supplante pas. La fonction Ti en dominante est différente de la fonction Ti en tertiaire par exemple. Fe dominant fonction différement que Fe auxiliaire.

Je tente l'annalogie suivante: si je produis un travail pour moi-même, je vais être motivé et les bénéfices de ce travail me reviendront entièrement, je suis dans une logique dominante; si je produits pour quelqu'un d'autre, je vais être motivé par un salaire mais je ne toucherai pas les bénéfices de ce travail, ma motivation est donc différente du 1er exemple, je suis dans une logique secondaire, auxiliaire; si un ami vient me trouver pour produire un travail qu'il devait faire pour quelqu'un; je vais être motivé parce que c'est un ami dans le besoin, mais je ne toucherai rien sur ce qui se rapporte au travail mais plus sur au niveau du lien avec mon ami, ma motivation est situé à un autre niveau, une logique tertiaire ? J'évite l'analogie jusq'au point de produire un travail que j'ai pas envie de faire, c'est bas, inférieur Smile

Bien souvent, le domaine proffessionel impose l'usage d'une fonction. Mais passons-nous 24h/24 au boulot ? Non, bien évidement... Dans mon cas, certes, mes collègues peuvent apprécier mon Fe, mais il n'aide pas d'un point de vue strictement professionnel. Je peux regarder les tâches que me sont assignées, nul besoin de Fe ! Par contre, mon Ti, oui... Au boulot, je fonctionne en mode Tertiaire, mais pas 24h/24, ni même 40h/semaine. Alors, oui, ma tertiaire est utile d'un point de vue professionnel mais si tôt que je peux, je repasse en mode Fe. Mais tout cela n'est pas sans compter sur ma dominante qui est au commande.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 12:05

@Lunaire a écrit:
Dans ton exemple, Lauterwasser, j'ai l'impression que tu verrouilles ton amie dans ta vision de typage pour elle. Je serai tenté de demander: et elle, elle en pense quoi ?

Je comprends probablement mal ce que tu sous-entends par "tertiaire très développée". Selon moi, la dominante est au commande et la tertiaire sert la dominante, elle ne la supplante pas. La fonction Ti en dominante est différente de la fonction Ti en tertiaire par exemple. Fe dominant fonction différemment que Fe auxiliaire.

j’entends par la des cas relativement peu fréquents ou la personne va utiliser durablement et développer une des deux fonctions mineures (dans le cas présent la tertiaire) au détriment d'une des deux fonctions majeures, et que de ce fait, il en résulte des difficultés de typage.

ce qu'en pense mon amie ? elle peut pas piffer les trucs théoriques. se pencher sur ce genre de choses plus de 30 secondes la saoule.
c'est pour ça, à la base, que je ne la sentait pas N.
mais il se trouve qu'elle n'est pas très logique/pratique non plus, tout le temps à coté de ses pompes, n'a pas le sens du bricolage, n'aime pas l'action pure (ça lui fait peur et ne l’intéresse pas, donc pas Se)
par contre elle mémorise bien les gens, les faits, elle est très morale et traditionaliste, et mets un point d'honneur à bichonner sa maison, à se créer un cadre rassurant, douillet et agréable, donc Si.
Elle est ultra émotionnelle, Fi à fond, pas du tout du tout Ti : elle est en permanence en "réaction" aux choses, de façon épidermique, et n’analyse rien, ne réfléchit pas.
son Te émerge quand elle est en colère, coincée dans une situation inconfortable ou très fatiguée.
Je me suis rendu compte plus récemment que son Ne se manifeste uniquement dans ses modalités d'expression émotionnelle, et uniquement lorsqu’elle est très enthousiaste/euphorique, de façon imprévisible, surprenante, avec un contenu foufou qui part dans tous les sens.

reprenons du début : étant Fi dom de façon flagrante j'étais d'abord tenté par ISFP, seulement voila : Elle n'est pas Se pour un rond.
je révise ma copie et remarque qu'elle est très Si seulement voila, dans ISFP, point de Si !
j'ai pensé un peu à ISFJ mais ça ne collait pas parce que Fi.
je me retrouve donc avec Fi et Si... pas très commode.
puis j'ai compris comment fonctionne son Ne alors il ne reste plus que INFP, mais bon je trouve ça étrange quand même une INFP au Ne moins développé/installé que le Si.

je connais ses parents (un brin déséquilibrés et tyranniques), ils valorisent une attitude Si et répriment Ne parceque Ne leur fait peur.
j'en déduit que cela à eu de l'influence sur son développement, qu'elle à du s'adapter.


le but de mon post est de savoir si ce genre de difficultés de typage vous est déja arrivé, face à des proches qui utilisent leurs fonctions de façon surprenante.
De même si vous avez des choses à partager quant aux rouages de ceci.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 15:49

Ok, ok...

Son vécu dans l'enfance n'aurait pas masqué son E ? ENFP avec un Se tertiaire qui ne me semble pas si idiot et une boucle Ne-Fi réprimée en extraversion mais avec une grosse capacité d'expression émotionnelle...

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 16:20

non, c'est Te la tertiaire de ENFP.
et puis j'ai beaucoup de mal à l'envisager autrement qu'en Fi dom.

ceci dit ta remarque sur l'influence de son éducation sur son E est intéressante, mais elle à toujours été introvertie, aussi loin qu'elle se souvienne.



pour en revenir au sujet, il y à aussi Sanji de One piece qui pose des difficultés similaires, Hard avait probablement raison de le typer INFP, ce qui parait un peu surprenant du fait de son inférieure Te qui est extrêmement présente, mais en fait il utilise bien toutes les fonctions de l'INFP : son Fi/Ne d'amoureux transi délirant, son Si de cuisinier hors pair, et son Te "carré" qui prends une forme rigide et colérique du fait de son Fi.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Mer 18 Juin 2014, 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 17:43

Heu... Oui, Te est tertiaire chez ENFP... Et alors ?

L'axe P/J peut être trompeur chez les I. Mais peut-on envisager qu'il soit trompeur chez les peu E ?

Je connais beaucoup de E extrêmement timide. Mais clairement, une fois cette timidité passée, une fois en confiance, l'énergie est clairement celle des E. C-à-d recharge ses batteries entouré de monde. Une fois que tu fréquentes quelqu'un dans différent monde, tu peux facilement voir l'attitude I/E. Mais si tu ne fréquentes la personne que dans un seul monde (par exemple, l'école), l'erreur peut survenir. Dans le cas de ton amie, si je poursuis mon délire, chez ses parents...

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 18:11

@Lunaire a écrit:
Heu...  Oui, Te est tertiaire chez ENFP...  Et alors ?


tu as écrit :
@Lunaire a écrit:
ENFP avec un Se tertiaire qui ne me semble pas si idiot

c'était juste pour corriger, mais bon c'est pas très important.

Donc si je te suis tu envisages qu'elle soit Ne dom chez ses parents et que ça les aient agacés ?
c'est bien pensé, mais je ne pense pas, en revanche Ne aux oui, des manifestations plus rares, surprenantes, boostées pas un Fi énorme, et que effrayés par ces pics des folies, ils aient voulu faire taire ces genre d'attitudes.

Cette fille est bien I : dans son travail elle fréquente beaucoup de monde, et ça l'épuise énormément, elle s'en plaint souvent.
c'est paradoxal : elle aime, mais ça l'épuise.
le retour au cocon est un moment qui la ressource.
Sp/So


_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 18:41

Sp/So ça me parle, oui...

Plus tard, elle pourra s'approprier plus d'espace au boulot et ça contrera la perte d'énergie.

Ceci dit... Trop de Fi, ça peut aussi agacer les parents. Et si ses parents sont S, normal que le Ne n'ai pas pu s'exprimer avec eux.

Dans ma famille, avec 2 parents N, j'ai une soeur S (et probablement Se) qui a très mal vécu son enfance. Elle aurait voulu plus de structure, plus de cadre dans le quotidien, partage des tâches, de l'espace, des horaires... Et quand elle voulait instaurer cela, elle n'obtenait pas l'autorité parentale mais une fuite (ressenti comme une démission par elle).

Quand elle me parle de nos parents, j'ai l'impression qu'on a pas vécu au même endroit !!!

INFP Sp/So, c'est presque comme moi ça Very Happy

Il existe aussi un risque de se tromper dans le typage d'autrui par projection. On voit chez l'autre ce qu'on refuse de voir chez soi ou par mimétisme. Et surtout par la fonction inverse. En d'autre terme, tu vois chez elle du Fi parce qu'elle a du Fe en réponse sur ton propre Fi.

Creuse d'avantage l'ENFP pour elle... Ou alors, ENFJ ??? Je sais pas... Je la sens E ton amie !

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 18 Juin 2014, 19:47

maintenant que j'y pense moi aussi j'ai eu des parents SJ qui n'aimaient pas trop mes délires Ne.
je voyais toujours une multitude de façons d'envisager les choses alors que eux sont attachés à "il faut faire comme il faut"

et tu vois très juste lors que tu parles de son Fe : elle est maximalement F, Fi dom mais aussi très Fe effectivement.



_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Jeu 19 Juin 2014, 09:10

Putain, Lauterwasser...

On pourrait discuter de cela devant un verre, ça serait plus conviviale et certainement plus rentable...

Ce n'est pas la première fois que j'entends parler d'une dominante et l'émergence de son pendant d'orientation opposée. Je suis contre cette théorie mais aucun argument à donner par rapport à cela.

Pourtant, je suis moi-même Ni et Ne !

L'exigence des SJ peut-être terrible pour un NF. Adulte, il y a de belle synergie à avoir entre SJ et NF. Mais le rapport parent/enfant...

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Jeu 19 Juin 2014, 13:52

Citation :
je sentais que Ne n'étais pas une fonction naturelle.
mais à force d'en connaitre sur elle je me suis rendu compte qu'elle est Ne mais que son éducation à très sévèrement réprimé cette fonction et qu'elle à mis en place des mécanisme de défense anti-Ne.
de fait elle aurait développé sa tertiaire Si de façon bien plus prégnante, comme une routine automatique, alors que son Ne est lâché d'une façon bien plus restreinte mais d'autant plus surprenante, alimenté de façon délirante par le Fi.
un peu comme si elle avait réprimé son Ne par survie pour installer un Si confortable et rassurant, actif la plupart du temps alors que que Ne fait des apparitions rares, incontrôlées, lors de pics d'euphorie Fi principalement.

C'est juste exactement mon cas. Et franchement c'est pas facile à vivre. C'est juste une stratégie de survie. Maintenant que je le sais j'essaye de rétablir l'équilibre. En tout cas je pense que parfois, sans trop me connaître, on pourrait me typer ISTJ. Oui parce que mon Te passe devant aussi.

Citation :
L'exigence des SJ peut-être terrible pour un NF. Adulte, il y a de belle synergie à avoir entre SJ et NF. Mais le rapport parent/enfant...
Exactement...

_______________________________________
What I've got in the end is a life to try and mend, and all I need is a chance to be myself again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Jeu 19 Juin 2014, 18:46

@Lunaire a écrit:
Putain, Lauterwasser...

On pourrait discuter de cela devant un verre, ça serait plus conviviale et certainement plus rentable...


avec grand plaisir.
mais ce sera moi qui me téléportera chez toi : la boisson est bien meilleure la haut qu'içi.  pirat 
@Lunaire a écrit:

Ce n'est pas la première fois que j'entends parler d'une dominante et l'émergence de son pendant d'orientation opposée.  Je suis contre cette théorie mais aucun argument à donner par rapport à cela.

Pourtant, je suis moi-même Ni et Ne !

pourquoi contre ? c'est observable.

y'en a des wagons de gens ultra T ou ultra F au point d'être Fi+Fe ou bien Ti+Te, et ce au point de brouiller les pistes au niveau de l'axe P/J
(mon toubib par exemple qui est monstrueusement T, je n'arrive pas à le cerner : ENTP ? ENTJ ? il tiens réellement des deux).


je ne savais pas que tu étais très Ne en plus de Ni ! c'est intéressant !

tu as fais le test des fonctions ?
pour ma part j'ai eu un gros score pour ces deux mêmes fonctions, pourtant Ni est une fonction que j'ai plus de mal à cerner, et me parait moins évidente que Ne.


@Maze a écrit:


C'est juste exactement mon cas. Et franchement c'est pas facile à vivre. C'est juste une stratégie de survie. Maintenant que je le sais j'essaye de rétablir l'équilibre. En tout cas je pense que parfois, sans trop me connaître, on pourrait me typer ISTJ. Oui parce que mon Te passe devant aussi.

ça alors !
ça doit pas être contraignant, et peut-être, à force d'avoir pris le pli, te donner l'impression de passer pour ce que tu n'es pas ?

on pourrais se voir pour en parler peut-être, maintenant que l'année est finie, non ?

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Ven 20 Juin 2014, 11:44

J'ai toujours su au fond que je n'étais pas le mec terre à terre et rationaliste qu'on me reprochait souvent d'être. Oui parce qu'au final c'est moi au bout d'un moment qui m'imposait cela, plus tellement les autres, qui du coup à force de me connaitre savaient que je n'étais pas vraiment ISTJ (ils connaissent pas le mbti mais bon...) et préféraient largement l'INFP. Parfois je ne savais plus vraiment qui passait pour qui. Et puis j'ai découvert le mbti, il fallait bien me rendre à l'évidence. J'ai compris beaucoup de choses depuis. Mais quand je vois d'autres INFP, je me dis que j'utilise mes fonctions parfois bien différemment. Enfin on fait tous ça au final.

Citation :
on pourrais se voir pour en parler peut-être, maintenant que l'année est finie, non ?
Elle n'est pas terminée pour moi, j'ai mon mémoire à rendre le 2 juillet. Mais après, ouais.

_______________________________________
What I've got in the end is a life to try and mend, and all I need is a chance to be myself again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Ven 20 Juin 2014, 16:54

Si je me souviens bien de l'empilement de mes fonctions...

Ni, Ne, Fe, Ti, Te, Si, Fi, Se

Je me demande si Si n'est pas mieux classé, mais il est devant le Fi, j'en suis certains. Et je me souviens bien que Se est loin loin derrière tout ce petit monde.

Mais bon, voilà... Pas d'argumentation à proposer, j'ai du mal avec 4 fonctions dont une fait un peu chier... Alors s'il faut tenir compte des 8 fonctions...

Tu viens quand tu veux Smile

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Ven 20 Juin 2014, 17:00

@Lunaire a écrit:


Tu viens quand tu veux Smile

j'ai ben peur qu'il s'agisse d'un investissement considérable, donc disons plutot "quand je peux" .
au mieux, je retiens que tu es à 1500 bornes au nord de chez moi, au cas ou je me dirigerais par la un jour ou l'autre Smile


@Lunaire a écrit:
Ni, Ne, Fe, Ti, Te, Si, Fi, Se

Je me demande si Si n'est pas mieux classé, mais il est devant le Fi, j'en suis certains. Et je me souviens bien que Se est loin loin derrière tout ce petit monde.

Mais bon, voilà... Pas d'argumentation à proposer, j'ai du mal avec 4 fonctions dont une fait un peu chier... Alors s'il faut tenir compte des 8 fonctions..
c'est Ne qui t'embêtes ?
bof, disons alors que I-N-Fe te définis de façon plus préçise que INFJ

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Ven 20 Juin 2014, 20:52

Nan, Ne ne m'ennuie pas... Je ne l'explique pas non plus, ni en dominante, ni en auxiliaire.

Je suis assez sensible à l'association de N et de P dans certains textes explicatifs (et même sur ce forum).

Autant on défini les SP et les SJ comme des groupes remarquable, autant on ne dit rien sur les NP et les NJ.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Sam 21 Juin 2014, 15:55

Les gars moi mes fonctions c'est
Fi - Ne - Ti/Ni/Si/Fe - Te/Se (avec un Te bien instable même si la plupart du temps il est loin)

C'est juste qu'à cause des situations stressantes j'ai développé les fonctions introverties, que j'ai un F très fort donc Fe n'est pas à la ramasse non plus, et que j'ai rejeté le reste, même si Te revient de temps en temps. Mais je suis bien INFP. Toi aussi Lauter t'es INFP, tu peux le dire c'est pas une maladie ^^
La fonction inférieure en dernier j'ai remarqué ça chez beaucoup de gens, a priori on la réprime, c'est normal qu'elle apparaisse en dernier. On l'utilise peut-être même plus qu'on ne le croit mais comme elle nous pose problème on lutte contre.


Dernière édition par Maze le Sam 21 Juin 2014, 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Sam 21 Juin 2014, 16:31

J'ai essayé le test des fonctions cognitives:

Ni, Fe, Ne, Ti, Fi, Te, Si, Se...

Ni - Fe - Ne bien distinct

Ti, Fi et Te dans un mouchoir de poche... Mais à vrai dire, je me demande si cela ne traduit pas un comportement maladroit chez moi: tentative de compréhension, tentative d'explication, incompréhension et frustration... Voilà ce qui pourrait bien être un comportement tertiaire.

Si et Se à la ramasse (et on m'annonce que je n'utilise pas Si en prime)

Mais je rappelle, je n'aime pas m'exploser sur 8 fonctions, 3 ou 4, oki Smile Donc, Ni - Fe - Ti - Se en bonne INFJ

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Sam 21 Juin 2014, 19:11

@Maze a écrit:

Mais je suis bien INFP. Toi aussi Lauter t'es INFP, tu peux le dire c'est pas une maladie ^^

Oui, je suis INFP.

Mais :
si je fais une moyenne approximative des tests je suis à :
I=90  N=entre 85 et 90   F=entre 50 et 55    P=90
il est évident que j'ai un fonctionnement différent d'une personne qui n'utilise pour ainsi dire pas Ti et qui plafonne à 90 en F.
Mes relations amicales sont principalement NFP et je vois bien que même si on à beaucoup de choses en commun, l'expression émotionnelle est très différente.

il existe des appellations qui apportent une précision considérable quand on est en bascule entre deux fonctions :
l'orientation du jugement et l'orientation de la perception.

Dans mon cas, il s'agit du jugement introverti :
I-Ne-Ji est donc porteur d'une plus grande exactitude que INFP.

autre exemple, une personne coincée entre ISFJ et INFJ, plutot que de la caser dans un des deux types qui, dans tous les cas, ne tiendra pas compte soit de son Si, soit de son Ni, il est plus simple et plus exact de la définir Pi.
si son IFJ est bien clair alors nous avons à faire à une personne I-Pi-Fe.




@Lunaire a écrit:

Autant on défini les SP et les SJ comme des groupes remarquable, autant on ne dit rien sur les NP et les NJ.

absolument.
et pas que NP et NJ, d'ou Ce topic     /clic\





@Maze a écrit:
Les gars moi mes fonctions c'est
Fi - Ne - Ti/Ni/Si/Fe - Te/Se (avec un Te bien instable même si la plupart du temps il est loin)

C'est juste qu'à cause des situations stressantes j'ai développé les fonctions introverties, que j'ai un F très fort donc Fe n'est pas à la ramasse non plus, et que j'ai rejeté le reste, même si Te revient de temps en temps.
tu parles de ton résultat sur les fonctions cognitives ?
s'il s'agit de cela, j'ai vu ton Fi, puis ton Ne avec une bonne longueur d'avance sur les autres fonctions, ce qui fais de toi un INFP classique, équipé toutefois d'un Ti correct, puisque au-dela du Te.
(n'hésites pas à me contredire si tu estimes que j'ai tord)


relativisons : ce test donne certes une idée, mais il n'a pas semblé probant pour plusieurs personnes concernant le Ni.
plusieurs facteurs peuvent jouer, l’algorithme de comptage, la formulation des questions.

je pense que ce serais formidable qu'il y ait une généralisation des tests sur les fonctions avec pourcentages (ne serais-ce que pour recouper les résultats d'un test à l'autre), je trouve que ça apporte une vision plus pertinente qu'un résultat en quatre lettres, forcément réducteur.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Lun 23 Juin 2014, 08:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Dim 22 Juin 2014, 22:12

Citation :
il existe des appellations qui apportent une précision considérable quand on est en bascule entre deux fonctions :
l'orientation du jugement et l'orientation de la perception.
Dans mon cas, il s'agit du jugement introverti.
I-Ne-Ji est donc porteur d'une plus grande exactitude que INFP.
Ok, intéressant, je regarderai ça quand mon cerveau sera disponible.
Citation :
tu parles de ton résultat sur les fonctions cognitives ?
s'il s'agit de cela, j'ai vu ton Fi, puis ton Ne avec une bonne longueur d'avance sur les autres fonctions, ce qui fais de toi un INFP classique, équipé toutefois d'un Ti correct, puisque au-dela du Te.
(n'hésites pas à me contredire si tu estimes que j'ai tord)
Le résultat que j'avais publié n'est pas le seul que j'ai eu, je recoupe aussi avec le test sur les fonctions de similarminds, mais surtout j'ai synthétisé ça en essayant de m'observer depuis plusieurs mois. Et le test de similarminds et ma propre observation me donnent Ne et Ni à égalité. Le test de keys2cognition je trouve les questions Ni juste complètement illuminées. Et puis ça dit Indicate how often you do skillfully what the phrase describes et comme quand j'essaye d'utiliser autre chose que Fi ou Ne c'est pas glorieux, je m'en tiens à ce que je fais bien. Quand Si et Te passent devant Fi et Ne, je deviens renfermé, instable et agressif... et pas sûr que Ti Ni ou Fe me soient d'une grande utilité non plus. Donc ouais, je suis bien un INFP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Lun 23 Juin 2014, 09:23

oui moi aussi j'ai Ne et Ni egalité, mais je pense qu'il y a une couille dans le paté.
c'est à ma connaissance le seul test francophone ^^



_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reflection
Aucun rang assigné
avatar

Type : Autiste
Age : 25
Lieu : Dolphin rape cave
Emploi : Etudiant
Inscription : 06/11/2013
Messages : 118

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mar 24 Juin 2014, 23:14


  • Une INTP "9" dotée d'une énorme paire SiFe érigée à la surface, parallèlement afin maintenir une façade tout à fait normale mais qui sert également à interagir avec l'extérieur ("extérieur" car c'est loin de se limiter à la dimension sociale de son environnement). Le couplet dominant, discret mais très présent, pouvait donc rester très en retrait sans que ça n'affecte l'apparence ou le comportement de la concernée, de façon à ce qu'il ne soit venu à personne l'idée de soupçonner leur existence; chez les INTP en général, il faut être aveugle pour passer à coté. Parfois quand elle me parlait, j'avais l'impression d'avoir devant moi une ESFJ que j'avais toujours connue... alors qu'il s'agissait en fait d'une INTP qui m'avait compris en quelques secondes. Son âge très avancé doit jouer, ainsi que son passé (ex-prof, mère de 3 gosses)...
    La concernant, je n'ai pas commis d'erreur de typage à proprement parler, mais il est certain que beaucoup sont susceptibles de mal la typer.
  • Le second cas est ENFJ mais avec un Se exorbitant, encore plus titanesque que celui de tous les ESTP que j'ai jamais fréquentés... et ce depuis ses 4 ans.
    J'ai d'ailleurs trouvé amusant de remarquer que ses fonctions se sont manifestées dans un ordre assez étrange:
    - d'abord Se, depuis ses premiers jours jusqu'à aujourd'hui
    - ensuite Ni dès la primaire, une "intelligence" (capacité de traiter et mémoriser l'information) hors du commun
    - Fe, grande aisance sociale mais qui n'a pas donné signe de vie avant la dernière année de collège (avant ça il était assez introverti, peut-être que ce délai de développement est le retard auquel Lunaire fait référence ?)
    - Pour Ti j'ai perdu espoir Lol

J'hésite cependant à parler de développement dans ces deux cas, car je suis convaincu que leur couplet dominant est relativement plus développé que l'inférieur; et le fait qu'on ait l'impression inverse vient selon moi d'une "spécialisation" extravertie des fonctions inférieures et par symétrie une spécialisation introvertie de celles supérieures.
Pour prendre le cas de l'ENFJ par exemple, il est difficile de remarquer sa Ni à première vue: il ne prend jamais de ton péremptoire mais se fie beaucoup à son intuition, il va jusqu'à feindre d'être convaincu assez souvent, mais le connaissant c'est juste de la diplomatie Fe. De plus il n'aime pas "prédire": ce que son intuition lui murmure il garde pour lui et agît selon, donc ça peut expliquer que Ni soit moins frappante chez lui.
Pareil pour Se, les Ni-dom développent généralement au travers de cette fonction une méticulosité et une inclinaison pour le détail: or cet ENFJ n'en a absolument rien à carrer des détails. Sa Se est aussi extravertie et bourrin(ne ?) que celle d'un ESTP, raison pour laquelle elle se remarque plus facilement... sans que cela ne traduise cependant un développement inhabituel.
Les fonctions peuvent être comme des icebergs: la partie émergée peut sembler ridicule mais cache parfois un coté introverti colossal. Il faut par conséquent veiller à prendre en compte le fait qu'en bien des occasions l'expression des fonctions nous échappent, autrement on ne sera pas à l'abri de voir un (sous)développement là où il n'y a pas lieu.

@Lauter Bizarre pour l'ENTP, d'habitude leur Ne est trop frappant pour pouvoir le confondre; je n'en ai jusqu'à aujourd'hui rencontré aucun qui sache faire preuve d'assez de retenue pour le dissimuler. silly

@Lunaire a écrit:
Ti, Fi et Te dans un mouchoir de poche...  Mais à vrai dire, je me demande si cela ne traduit pas un comportement maladroit chez moi: tentative de compréhension, tentative d'explication, incompréhension et frustration...  Voilà ce qui pourrait bien être un comportement tertiaire.
Spoiler:
 
J'ai eu plusieurs occasions de noter chez toi l'utilisation de Ti (cette citation n'est pas le seul exemple), je la remarque d'ailleurs plus fréquemment chez toi que chez certains qui prétendent posséder cette fonction sans en faire démonstration nulle part. Au delà de ça, si tu considères que cette fonction pourrait être plus développée, c'est une autre histoire... mais je suis d'accord que tu en fais une utilisation maladroite, m'est avis que le problème prend source dans un conflit opposant Ni à Ti.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Mer 25 Juin 2014, 08:30

@Reflection a écrit:
@Lauter Bizarre pour l'ENTP, d'habitude leur Ne est trop frappant pour pouvoir le confondre; je n'en ai jusqu'à aujourd'hui rencontré aucun qui sache faire preuve d'assez de retenue pour le dissimuler. silly

il y a eu mé-compréhension alors.

je parle d'un ENTP ayant très fortement développé son Fe, au point de le croire F par moments, mais en aucun cas il dissimule son Ne.

dans son cas, sa tertiaire bien que très développée, n'a pas dépassé sa dominante.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Lun 30 Juin 2014, 09:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Jeu 26 Juin 2014, 14:59

-> Lunaire:
@Lunaire a écrit:


Creuse d'avantage l'ENFP pour elle...  Ou alors, ENFJ ???  Je sais pas...  Je la sens E ton amie !
En fin de compte je ne pense pas qu'elle soit Ne, mais que ce qui y ressemblait était il me semble un echo sympathique du miens.

j'y ai réfléchi et mon verdict est ESFJ (du moins c'est peut-être la possibilité la moins bancale), avec son ennea 2, c'est cohérent.
Fe Si Ne et enfin Ti (en inférieure encore non utilisée).


son Fi est totalement dirigé vers l'extérieur.

explications :
Ses manifestations émotionnelles (systématiques et envahissantes) sont toujours en réaction à quelque-chose d’extérieur, généralement en réaction aux gens ou aux événements.

Au contraire mon Fi est strictement orienté vers l'intérieur, et pour ainsi dire jamais extériorisé, n'étant pas outillé pour cela, je me suis longtemps cru Ti dom, mais force est de constater à force de lire les Ti dom du forum, que mon expression n'est pas aussi neutre et objective qu'un réel Ti dom.

Ce "recul" très net que je pouvais avoir par rapport à un Fi dom classique est, je pense, dû à mon enneagramme 5, mais aussi un N très marqué me laissant plus que circonspect face aux réactions épidermiques que peuvent manifester certaines personnes sur des détail (insignifiants).

ma réflexion actuelle étant que les fonctions se manifestent de façon très différentes si elle sont orientées vers l'intérieur ou l'extérieur, dans le cas présent Fi(i) et Fi(e), que cela vaut pour les autres, et que cela peut entrainer des erreurs de typage, voire, nécessiter de créer une nouvelle représentation du modèle.

je vois un pont très net à mettre en place entre ta proposition et la mienne (je te mp)

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Lun 30 Juin 2014, 09:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2295

Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair Jeu 26 Juin 2014, 20:45

@Lauterwasser a écrit:
-> Lunaire:
@Lunaire a écrit:


Creuse d'avantage l'ENFP pour elle...  Ou alors, ENFJ ???  Je sais pas...  Je la sens E ton amie !

j'y ai réfléchi et mon verdict est ESFJ (du moins c'est peut-être la possibilité la moins bancale).

son Fi est totalement dirigé vers l'extérieur.

explications :
Ses manifestations émotionnelles (systématiques et envahissantes) sont toujours en réaction à quelque-chose d’extérieur, généralement en réaction aux gens ou aux événements.

Au contraire mon Fi est strictement orienté vers l'intérieur, et pour ainsi dire jamais extériorisé, n'étant pas outillé pour cela, je me suis longtemps cru Ti dom, mais force est de constater à force de lire les Ti dom du forum, que mon expression n'est pas aussi neutre et objective qu'un réel Ti dom.

Ce "recul" très net que je pouvais avoir par rapport à un Fi dom classique est, je pense, dû à mon enneagramme 5, mais aussi un N très marqué me laissant plus que circonspect face aux réactions épidermiques que peuvent manifester certaines personnes sur des détail (insignifiants).

ma réflexion actuelle étant que les fonctions se manifestent de façon très différentes si elle sont orientées vers l'intérieur ou l'extérieur, dans le cas présent Fi(i) et Fi(e), que cela vaut pour les autres, et que cela peut entrainer des erreurs de typage, voire, nécessiter de créer une nouvelle représentation du modèle.

je vois un pont très net à mettre en place entre ta proposition et la mienne (je te mp)

Le fait d'avoir de fortes réactions face à son environnement n'est pas Fe, sinon je le serais probablement.
Fi étant très égocentrique, il peut lui-même être réactif et susceptible, l'environnement l'agresse, en quelque sorte. 

Je ne pense pas que ce genre de chose ait à voir avec le MBTI à vrai dire. L'ennéagramme est une piste plus intéressante pour aborder ce sujet.

J'ai déjà posté un topic sur les triades harmoniques, donc je mets le lien ici.

http://mbti.forumactif.fr/t1895-enneagramme-et-conflits

La triade 468 est dite réactive, c'est à dire qu'une personne y appartenant va tendance à avoir des réactions fortes et à en rechercher chez autrui. Ce serait plutôt lié à l'image chez le 4, à la peur/anxiété chez le 6 et à la colère chez le 8. 
Vu que tu es plutôt 5 ou 9, tu dois moins être confronté à ce type de problématique (ce sont les deux types qui sont le plus dans leur "monde", avec... le 4, dont cette réactivité représente cependant une forme d'ouverture).  

Donc, Fi et Fe peuvent suivre ce schéma. Seulement, il sera probablement plus égocentrique chez le Fi que chez le Fe, plus "altruiste", plus tourné vers son environnement. 
Être réactif n'est pas forcément signe d'ouverture consentie. Il peut s'agir de quelque chose de subi, d'un repli, surtout si la réaction en question est agressive. A l'inverse, un Fe 9 sera moins réactif mais plus conciliant de façon générale (à la façon d'un médiateur), ce qui constitue une autre forme d'ouverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair

Revenir en haut Aller en bas
 

érreurs de typage en cas de forte utilisation de la tertiair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Forte hausse de température
» un jeune de 15 ans arrêté pour avoir prêté main - forte à Wikileaks
» la phobie a été plus forte =(
» Eau-forte gravure invention
» "Ma fille plus forte que son épilepsie"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-