Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INTP & Cognitive illusions ->

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 11:27

Quelles sont selon vous "vos illusions cognitives" ?


L'étude des inférences inductives et des jugements dans l'incertitude suggère que l'esprit humain éprouve des difficultés dirimantes à apprécier les probabilités. Tversky et Kahneman ont découvert que certains problèmes de raisonnement dans l'incertitude engendrent de véritables illusions cognitives lorsque le problème est présenté dans un certain format.
Une illusion cognitive pousse l'esprit à accepter une conclusion que les prémisses ne justifient pas. Cette découverte ne plaide pas en faveur de la rationalité des processus de raisonnement humains. Gigerenzer soutient cependant que l'esprit humain est spécialement préparé pour la manipulation des fréquences naturelles et non pas pour apprécier la probabilité des événements individuels. Ce débat donne raison à Marr, le spécialiste de la vision computationnelle, qui avait souligné qu'un système de traitement de l'information est sensible au format dans lequel l'information lui est présentée.


Si vous avez des expériences à formuler. A savoir si l'INTP dispose d'un stade d'illusion cognitive qui lui est propre. Une cause, une raison... Very Happy

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 12:02

Je pense que je saisis. Mais ouvre le bal en nous donnant un exemple concret a toi d'abord. J'en ai je pense mais je prefere attendre les autres (perception un jour, perception toujours Cool.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 13:25

Un exemple concret, toujours enclin à la réflection (Ti), lorsque je vais penser intuitivement, abduction (interprétation), je peux me retrouver avec mon (Ne) tellement fort que je vais extraire une donnée (une cause), induction (perception), par une prise de décision (raison), hélas qui n'atteindra pas son but initial (ce glorieux cadre intérieur). Qui ne sera pas la mienne, mais qui est sans faute la mienne. Qui ne mets pas destiner en toute finalité. Tu comprends l'enjeu de l'idée. c'est une "illusion cognitive". Car il y a une solution après la déduction (conception). Mais pas avant ! Au minimun que je puisse rectifier le tir.

Donc je remarque que cela génére des erreurs, malgrès un taux d'erreur tout à fait acceptable. Certainement pas sur des points cruciaux et vitaux, mais sur des aléas, sur des prises de risque consciente. Sur des choix approuvable donc valide.

Malgrès cela, je me dis que je peux mieux faire même si l'erreur est humaine, et donc toute la théorie que j'aurais au préalablement mise en avant, en pratique elle est disparate. Souvenance.

Comme disait un de mes proches, "ceux qui réussissent le mieux dans la vie sont ceux qui se trompent le moin". Simple, efficace & percutant pourtant.

Mais dans l'incertitude ?! critères comportementaux ?!

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 15:54

Citation :
hélas qui n'atteindra pas son but initial (ce glorieux cadre intérieur). Qui ne sera pas la mienne, mais qui est sans faute la mienne. Qui ne mets pas destiner en toute finalité. Tu comprends l'enjeu de l'idée. c'est une "illusion cognitive".
Je ne comprends pas cette phrase, pourrais-tu la concretiser d'avantage ?

Citation :
Car il y a une solution après la déduction (conception). Mais pas avant ! Au minimun que je puisse rectifier le tir.
La deduction/analyse est la finalite non ? C'est donc la solution ?
A moins que le cycle reparte encore pour un autre tour d'evaluation avec:

1-Intuition / abduction supplementaire
2-Induction (mise en pratique) / synthese supplementaire
3-Deduction / Analyse par l'elimination / Conception : solution finale !?


Citation :
Donc je remarque que cela génére des erreurs, malgrès un taux d'erreur tout à fait acceptable. Certainement pas sur des points cruciaux et vitaux, mais sur des aléas, sur des prises de risque consciente. Sur des choix approuvable donc valide.
Je suis totalement d'accord et je peux me retrouver enormement dans ce que tu dis.

Par exemple, concretement pour moi: quelqu'un que je rencontre pour la premier fois, mon intuition me dit souvent de ne pas faire confiance a cet homme pour raison X et raison Y... L'intuition est si forte qu'elle est ecrasante/incapacitante car elle compare avec des experiences passees similaires et donc c'est comme si je suis gagne par une emotion physique de rejeter (voir "hair" dans certains cas extremes !) cet individu...

Plus tard, a la seconde ou la troisieme rencontre, je vois les choses un peu differemment, je commence a me dire que j'ai ete hatif dans mon evaluation et que finalement il n'est si mauvais bougre que ca, apres tout on a tous des defauts...

Plus tard encore, je m'apercois qu'effectivement mon intuition initiale avait totalement raison ! C'est vrai qu'on a tous des defauts etc. mais par exemple ceux de cet individus sont "dangereux" a la fois pour lui-meme et pour les autres etc. Donc j'en reviens a ma premiere impression meme si mon emotion a son egard n'est pas aussi forte etc. Donc je prends mes distances, mon intuition m'a averti d'un danger reel et si je venais a ne pas l'ecouter j'en subirai les consequences (j'ai deja fait les frais maintes fois de ne pas ecouter mon intuition dans le passe).

Est-ce que tu peux egalement te retrouver dans ce que je dis ?

Il semble que notre intuition a rarement tort !
Tu penses qu'au plus on peut la ressentir sous une forme physique/emotionnelle/psychosomatique, au plus on peut s'y fier ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 16:10

Autre chose: as-tu deja fait l'experience de synchronicites ?
J'en ai souvent... J'ai remarque que quand elles surviennent je suis TOUJOURS en phase Ne "extreme" ! Est-ce une concidence ?
Tu connais ma theorie connectant un haut niveau d'acetylcholine avec une haute intuition:

Intuition / "RECEPTION" (cognition) = augmentation de l'ACETYLCHOLINE

? ? ? / "EMISSION" (action) = augmentation de l'ADRENALINE


? ? ? = Sensation ?


Citation :
Puharich believes reception is enhanced by “parasympathetic activation” in which there is an increase in released acetylcholine. He claims that telepathic sending of information is easier when there is an increased amount of adrenaline in the system. These metabolic processes are not “causal” but merely correlates of psi. Psi meaning comes through intense visual, auditory, and kinesthetic psychosensory experiences.

This “energized enthusiasm” can be seen in states of emotional involvement and artistic inspiration (Parataxic Mode), as well as creativity (Syntaxic Mode). Parataxic experience consists of relationships with multisensory images whose meaning remains on the symbolic level.

Syntaxic experiences occur when the consciously aware ego cooperates willingly with the subconscious forces. Here knowing and meaning are clearer and fully cognized with minimal distortion. Other higher forms of concentration include biofeedback, meditation, tantra, peak experiences, higher Jhana states of yoga, and so on. Concentration is intense, structured and prolonged.

Gowan's work naturally included both hypnosis and ESP, which he cited as consciously or unconsciously operative at these various levels of dissociation, ego-involvement and levels of arousal (sympathetic and parasympathetic). Puharich (1961) found telepathic reception facilitated by parasympathetic activation, while sending the message was stronger with activation of the sympathetic, or adrenergic system.


http://en.wikipedia.org/wiki/Andrija_Puharich

Citation :
Andrija Puharich, MD original name is Henry K. Puharich, (February 19, 1918 - January 3, 1995). He was an U.S. Army officer in the early 1950s. During that time, he was in and out of Edgewood Arsenal Research Laboratories and Camp Detrick, meeting with various high-ranking officers and officials, primarily from the Pentagon, CIA, and Naval Intelligence. The Edgewood Arsenal is currently officially called the Edgewood Area of Aberdeen Proving Ground. Puharich was a medical and parapsychological researcher, medical inventor and author, who is perhaps best known as the person who brought Israeli Uri Geller and Peter Hurkos to the United States for scientific investigation.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 22:33

HERVE1973 a écrit:
Citation :
hélas qui n'atteindra pas son but initial (ce glorieux cadre intérieur). Qui ne sera pas la mienne, mais qui est sans faute la mienne. Qui ne mets pas destiner en toute finalité. Tu comprends l'enjeu de l'idée. c'est une "illusion cognitive".
Je ne comprends pas cette phrase, pourrais-tu la concretiser d'avantage ?

Effectivement c'est un peu ambigu, je m'en doutais pourtant, je parlais de cette décision qui en résulte un constat, un postulat.

HERVE1973 a écrit:
Citation :
Car il y a une solution après la déduction (conception). Mais pas avant ! Au minimun que je puisse rectifier le tir.
La deduction/analyse est la finalite non ? C'est donc la solution ?
A moins que le cycle reparte encore pour un autre tour d'evaluation avec:

1-Intuition / abduction supplementaire
2-Induction (mise en pratique) / synthese supplementaire
3-Deduction / Analyse par l'elimination / Conception : solution finale !?

Non justement la finalité (solution finale) étant la déduction/conception conforme à ses attentes (contrôle de soi). Généralement tu analyses avant de fournir une raison donc une action (Ti). Comme si le destin était déjà écrit. Sauf que ton souhait initial n'est pas juste. Il y a aliénation, une dépossession de l'individu et la perte de maîtrise de ses forces propre avec son "soi", par des mécanisme telle que l'influence. Very Happy

HERVE1973 a écrit:
Citation :

Est-ce que tu peux egalement te retrouver dans ce que je dis ?
Il semble que notre intuition a rarement tort !
Tu penses qu'au plus on peut la ressentir sous une forme physique/emotionnelle/psychosomatique, au plus on peut s'y fier ?

Tu as entièrement raison, notre intuition est précieux, c'est un très bon guide. Parfois un phare de l'amertume. Il faut savoir se comprendre et prendre les bonnes décisions. Se parfaire, se fournir une discipline, une importance.

Sauf qu'en pratique c'est pas toujours évident. Dans ce contexte d'illusion cognitive.

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 22:41

Un constat édifiant:

Peux-t-on être raciste sans le savoir?


Environ 70% des personnes qui se disent non racistes, sont en fait esclaves de stéréotypes raciaux. Un constat dur et sans appel, tiré d'une singulière expérience menée par le chercheur américain Duncan, dès 1976.

Dans une série de conditions expérimentales, Duncan faisait visionner à des étudiants s'étant proclamé non racistes, une vidéo à l'issue de laquelle un homme donnait un coup volontairement ambigu (le coup pouvait passer pour une marque d'agression ou pour une tape amicale). L'affaire se corse lorsque l'on sait que plusieurs vidéos furent créées, représentant quatre types de situations :

- soit un blanc donnait le coup à un autre blanc
- soit un blanc donnait le coup à un noir
- soit un noir donnait le coup à un autre noir
- soit un noir donnait le coup à un blanc

Chaque participant ne voyait qu'une vidéo. On lui demandait ensuite ce qu'il pensait du geste de la fin de la séquence : était-ce un geste agressif ou amical?

Les résultats furent éloquents : De 13 à 17% des personnes considéraient le geste agressif si l'agresseur était blanc. Par contre, si l'agresseur était noir (et ce alors que les gestes étaient identiques!), de 69 à 75% des personnes considéraient que l'acte était agressif ! Bien que l'interprétation de ces données soit encore sujette à débat, d'autres expériences ont repris l'idée pour montrer des résultats semblables (par exemple, Sager & Schofield, 1980).


Et croit moi, tu refais la même expérience, de nos jours, les chiffres pourraient être pire que ce que l'on pense. En cause, l'abstraction. La pensée abstraite permet aussi à "manipuler" les concepts dans des raisonnements.








_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Lun 27 Aoû 2012, 23:33

Citation :
Tu as entièrement raison, notre intuition est précieux, c'est un très bon guide.
Parfois, cette intuition est meme precognitive/premonitive et quand la coincidence n'est absolument pas plausible (je veux parler de synchronicites; voir mon post plus haut) penses-tu qu'il y ait un cote "surnaturel" ? C'est comme si une intuition extreme transcend le temps, l'espace et la causalite !

J'ai eu 3 synchronicites extremes ces derniers 8 mois... Toutes en phase NE tres poussee !

En as-tu deja fait l'experience toi-meme, ou bien peut-etre est-ce quelque chose qui survient d'avantage avec l'age (ou la folie/schyzoprenie ! Haha !) ?
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mar 28 Aoû 2012, 00:43

HERVE1973 a écrit:
Citation :
Tu as entièrement raison, notre intuition est précieux, c'est un très bon guide.
Parfois, cette intuition est meme precognitive/premonitive et quand la coincidence n'est absolument pas plausible (je veux parler de synchronicites; voir mon post plus haut) penses-tu qu'il y ait un cote "surnaturel" ? C'est comme si une intuition extreme transcend le temps, l'espace et la causalite !

J'ai eu 3 synchronicites extremes ces derniers 8 mois... Toutes en phase NE tres poussee !

En as-tu deja fait l'experience toi-meme, ou bien peut-etre est-ce quelque chose qui survient d'avantage avec l'age (ou la folie/schyzoprenie ! Haha !) ?

Un cas dit de force majeure est un événement exceptionnel auquel on ne peut faire face. l'événement doit être « imprévisible, irrésistible et extérieur »

Alors je ne suis pas fou ou schizophrène. Mais explique tes 3 synchronicites... Que je puisse évaluer tes dons d'INTP.

Peut être que ce que tu appelles surnaturel sont les mouvements d'un monde quantique. Quand la matière rentre en osmose. Pour expliquer ces échanges chimiques entre individu. Ces précepts ancestrale, son pouvoir vertueux et sa vérité absolu.




_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mar 28 Aoû 2012, 00:57

Autre exemple:


L'illusion des séries fait la fortune des sociétés de jeux de hasard. En effet, la plupart des gens refuseraient de jouer une combinaison qui soit une série telle que 1-2-3-4. Ils croient qu'en jouant une combinaison qui semble aléatoire telle que 5-19-23-37, ils ont beaucoup plus de chance de gagner, alors que ces deux combinaisons ont la même probabilité de sortir.


Le biais de confirmation, également dénommé biais de confirmation d'hypothèse, est la tendance qu'ont les individus à privilégier les informations qui confirment leurs idées préconçues ou leurs hypothèses (sans considération pour la véracité de ces informations) et/ou d'accorder moins de poids aux hypothèses jouant en défaveur de leurs conceptions. En conséquence, ces personnes rassemblent des éléments ou se rappellent les informations mémorisées, de manière sélective, et les interprètent d'une manière biaisée.
Les biais de confirmation contribuent à l'excès de confiance dans les croyances personnelles et peuvent maintenir ou renforcer les croyances face à des preuves contraires. Par conséquent, ils peuvent conduire à des décisions désastreuses, en particulier dans des contextes organisationnels, militaires, politiques ou sociaux.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_de_confirmation

Abduction -> Interprétation.

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mar 28 Aoû 2012, 15:10

Citation :
Alors je ne suis pas fou ou schizophrène. Mais explique tes 3 synchronicites... Que je puisse évaluer tes dons d'INTP.
Concretement, et de la derniere a la premiere, parmis les plus impressionnantess et pour faire de facon la plus succinte possible:

#1-Il y a 2 mois environ... Je vais faire mes courses au supermarche (qui est le 3eme plus grand de GB), je suis a la caisse... Soudain les lumieres du supermarche vascillent pendant 1 demie-seconde. La pensee immediate qui me vient a l'esprit est que le magasin va etre evacue ! 10 secondes plus tard, l'alarme incendie retentit, 30 secondes plus tard TOUT le magasin est evacue, tout le monde moi y compris, est evacue dehors !
COINCIDENCE ou SYNCHRONICITE ?


#2-Il y a 8 mois environ... Un documentaire sur Johnny Cash passe a la TV. Pour une raison inconnue, une chanson de lui "Rings of Fire" m'interpelle aussitot (je l'avais deja entendue auparavant dans des films et je l'avais trouvee "amusante"): http://www.youtube.com/watch?v=It7107ELQvY

Ce soir-la, je telecharge plusieurs albums de lui.

Et le lendemain j'ecoute en boucle (une manie que j'ai quand je suis en phase intuitive d'ecouter/reecouter un seul morceau) toute la journee cette meme chanson...
Le soir tard, devant la TV allumee sur une chaine aleatoire, pour une raison "inconnue" j'ai envie de savoir dans quels films cette chanson avait deja ete utilisee, donc avec mon laptop je regarde sur wikipedia et je vois entre-autre dans le film SILENT HILL. Une fois de plus, pour une raison "inconnue" je vais sur Youtube et je recherche ce moment-la: http://www.youtube.com/watch?v=cRNABCXbpXQ

Et environ 10 secondes apres que la video/chanson "Rings of Fire" se soit achevee, a la tele, j'entends la MEME CHANSON ! A la tele, il y avait le film U-TURN et a ce moment-la cette chanson jouait dans le juke box !

Pour m'amuser, pendant que mon amie dort ce soir-la, je change l'alarme de son telephone pour cette meme chanson... Le matin elle est donc reveillee avec ! Smile
Ce soir-la, la mon amie me dit que la meme chanson est passee a la radio... C'est une chanson de 1968 donc pas vraiment un truc habituel !
Ca fait une sacree serie...
COINCIDENCE ou SYNCHRONICITE ?


#3-Il y a environ 1 an... Un ami a moi devait ouvrir un magasin et il m'avait dit que je pourrais devenir son manager une fois qu'il aurait trouve un local... Pendant 2-3 mois je "fantasmais" a l'idee de travailler dans un magasin dans une mini-zone industrielle a 5 minutes a pied a cote de chez moi et accessoirement a 1 minute a pied du magasin (voir #1). Du pur fantasme (comme quand j'etais adolescent que je fantasmais sur une fille pendant des semaines/mois et que finalement souvent j'en conquerissais le coeur), pendant ce temps-la j'etais "chomeur" !! Et bien, quelques mois plus tard quand bien meme j'ignorais qu'il y avait des locaux de libre dans cette zone-industrielle (pourtant j'habite a cote), mon ami me dit qu'il a trouve un local LA-BAS ! A l'endroit exact (c'est un angle a cote du chemin que j'empruntais tous les jours pour me rendre au sport) auquel j'avais fantasme !!! Depuis, j'y travaille !
COINCIDENCE ou SYNCHRONICITE ?


Alors, je suis schyzophrene ou bien cette intuition est pour le moins "surnaturelle" ?


Citation :
Peut être que ce que tu appelles surnaturel sont les mouvements d'un monde quantique. Quand la matière rentre en osmose. Pour expliquer ces échanges chimiques entre individu.
Oui c'est effectivement ce a quoi je pense. Le temps, l'espace, la causalite etant des processus cognitifs du cerveau humain, s'ils n'existent pas vraiment a proprement parle, alors comme le Bouddhisme/Hindouisme l'affirme tout n'est que "Maya"/Illusion... Alors peut-etre une extreme intuition ou une synchronicite est une transcendance, un acces a l'ultime realite dont les philosophies de Schopenhauer et Hegel parle egalement...

Citation :
Māyā (devanāgarī: माया)1 est un terme sanskrit qui a plusieurs sens dans les religions indiennes. Māyā est la déité principale qui crée, perpétue et régit l'illusion de la dualité dans l'univers phénoménal. Pour les mystiques indiens, cette manifestation est réelle, mais c'est une réalité insaisissable. Ce serait une erreur, mais une erreur naturelle, de la considérer comme une vérité ou une réalité fondamentale. Chaque personne, chaque objet physique, du point de vue de l'éternité, n'est qu'une goutte d'eau d'un océan sans limites. Le but de l'éveil spirituel est de le comprendre, plus précisément de faire l'expérience de la fausse dichotomie entre soi et l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mar 28 Aoû 2012, 15:30

Citation :
L'intuition pour Schopenhauer
Pour le sujet qui a une représentation, temps et espace sont indissolublement liés (il n'y a pas de temps sans espace, et réciproquement), et ces deux formes de l'intuition sensible permettent de comprendre l'existence de la matière, matière pensée non en tant que substance, mais surtout, en tant qu'activité : la réalité empirique ou matérielle est donc cette activité dont nous avons l'intuition des effets (Wirklichkeit, réalité, de wirken, agir, avoir de l'effet) et cette matière agissante épuise toute la réalité empirique ou "phénoménale" : autrement dit,pour Schopenhauer, dire cela implique qu'il n'y a pas à chercher de « vérité » de la représentation en dehors de la représentation : en la considérant en tant que telle et d'après la forme a priori fondamentale de l'entendement (principe de raison ou causalité) la réalité empirique est telle qu'elle se donne, et nous la connaissons entièrement et uniquement d'après cette forme : l'objet est la forme de la représentation. La représentation n'est donc pas qu'une apparence, elle s'inscrit dans le cadre de la réalité. Mais, bien qu'elle ne soit pas qu'une apparence, la réalité de la représentation ne se distingue du rêve que par sa durée et par les interruptions que nous remarquons de ce rêve lors de notre réveil (cependant, la naissance et la mort peuvent être rapprochées de ces interruptions brutales). Selon l'image de Schopenhauer, la vie éveillée est un livre que l'on lit page par page, le rêve est ce même livre dont on ne feuillette que quelques pages.


Citation :
La connaissance de la représentation passe, dans cette théorie, exclusivement par la sensibilité, dans le temps et l'espace, et cette connaissance est construite par l'entendement qui nous apprend à rapporter chaque effet à une cause (lorsque cette construction est prise en défaut et quand, par exemple, nous rapportons une cause habituelle à un effet qui peut, parfois, avoir une autre cause, alors se produit l'illusion ou bien l’erreur). La causalité (qui est que la forme principale mais qui n'est néanmoins qu'une forme particulière du principe de raison) est ainsi appliquée par Schopenhauer à la représentation d'un sujet, et non (ce qui est très important) à la relation du sujet et de l'objet, puisque cette dernière relation est toujours déjà supposée par cette forme a priori qu'est le principe de raison. Cela exclut donc que le sujet soit lui-même un effet de l'objet ou bien aussi, à l'inverse, que l'objet soit un effet d'un sujet (cette dernière phrase explique pourquoi, il est assez peu pertinent, en fin de compte, de vouloir faire rentrer à toute force la philosophie de Schopenhauer sous l'une de ces deux étiquettes opposées que sont l'« idéalisme » ou le « matérialisme »).


Citation :
Pour Schopenhauer, nous apprenons donc bien à voir, à toucher, et nous apprenons aussi, par exemple, à connaître notre corps : notre représentation commence par se développer en suivant le principe de causalité, ce qui n'est pas, pour Schopenhauer, un privilège de l'être humain, mais cela caractérise au contraire « l'animalité ». C'est uniquement en s'élevant aux concepts de la raison, c'est-à-dire « aux savoirs » qui organisent les représentations par l'intermédiaire de la raison, que l'homme se distingue des autres animaux et leur est intellectuellement ou « cognitivement » supérieur. Cependant, seule l'intuition (et une intuition particulière, très difficile à définir, une « vie propre » de la réalité, en quelque sorte "une vue exacte des phénomènes") est capable de « supprimer » toute notion de temps et d'espace et aussi, toutes les oppositions conceptuelles « factices ». C'est d'ailleurs la possibilité de la mise en œuvre de cette intuition qui caractérise toutes les « œuvres » du génie proprement humain.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 02:25

Ces péripéties sont intéressante, cela démontre bien que pressentiment est synonyme de l'intuition.

Quel rapport veux-tu donner sur des illusions cognitives ? Fournirais-tu un présentiment dans l'incertitude ? dans l'indétermination ?

l'incertitude produit, fournit une contre-intuitivité ... J'ouvre les portes d'un autre monde, sans doute celui du risque ... Very Happy

L'incertitude de Knight décrit un risque qui n'est pas mesurable.

Il existe selon lui deux types de risques :

1 Le risque assurable, dont l'occurrence est probabilisable et pour lequel on peut s’assurer ;
2 Le risque incertitude, où l'entreprise doit faire plusieurs choix successifs (que produire, en quelle quantité, à quel prix) et où la possibilité d'une erreur est importante. Si l’entrepreneur se trompe dans un ou plusieurs choix, il y aura perte sèche. Aucune assurance ne pourra compenser cette perte, car les erreurs viennent de la politique de l’entreprise et non pas d'aléas indépendants.


_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]


Dernière édition par sierra-alfa-mike le Mer 29 Aoû 2012, 03:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 02:32

Oubli de la fréquence de base -->

Supposons une ville avec un million d'habitants. Sur ce million d'habitants, 100 sont des terroristes connus et 999 900 ne sont pas des terroristes. Afin de détecter les terroristes, la ville souhaite installer des caméras de vidéo-surveillance avec un dispositif de reconnaissance faciale automatique. Cependant, la reconnaissance faciale n'est pas parfaite ; supposons que le taux d'erreur soit de 1 %.

Si une personne prise au hasard parmi les citoyens déclenche une alerte, quelle est la chance que ce soit un terroriste ?

Si l'on raisonne avec oubli de la fréquence de base, on considère uniquement le taux d'erreur de 1 %, et on conclut sur une probabilité de 99 % que le citoyen soit effectivement un terroriste.

Lorsqu'on comptabilise l'ensemble des alertes, deux situations se présentent :

99 % des terroristes feront sonner l'alerte (taux d'erreur de 1% de faux négatifs) ;
1 % des non-terroristes feront également sonner l'alerte (taux d'erreur de 1% de faux positifs).

Cela représente 99 terroristes sur 100 et 9999 non-terroristes sur 999 900, soit un total de 10 098 alertes. Lorsqu'une alerte se déclenche, la probabilité que le citoyen soit effectivement un terroriste est donc de 99 sur 10 098, soit 0,98 %. La probabilité qu'une alerte soit fausse est donc de 9999 sur 10 098, soit 99,02 %.




_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 02:46

Biais mnésique

Biais rétrospectif ou l'effet « je le savais depuis le début »
Effet de récence — mieux se souvenir des dernières informations auxquelles on a été confronté
Effet de simple exposition — avoir préalablement été exposé à quelqu'un ou à une situation le/la rend plus positive
Effet de primauté — mieux se souvenir des premiers éléments d'une liste mémorisée
Oubli de la fréquence de base - oublier de considérer la fréquence de base de l'occurrence d'un événement alors qu'on cherche à en évaluer une probabilité

Biais de jugement

Effet d'ambiguïté (en) — tendance à éviter les options dont on manque d'information
Ancrage mental — influence laissée par la première impression
Biais d'attribution (Attribution causale) — façon d'attribuer la responsabilité d'une situation à soi ou aux autres
Biais d'autocomplaisance — se croire à l'origine de ses réussites mais pas de ses échecs
Biais de statu quo — la nouveauté est vue comme apportant plus de risques que d'avantages possibles et amène une résistance au changement
Biais d'immunité à l'erreur — ne pas voir ses propres erreurs
Biais égocentrique — se juger sous un meilleur jour qu'en réalité
Biais rétrospectif ou l'effet « je le savais depuis le début »
Effet de halo — une perception sélective d'informations allant dans le sens d'une première impression que l'on cherche à confirmer
Effet de simple exposition — avoir préalablement été exposé à quelqu'un ou à une situation le/la rend plus positive
Effet Dunning-Kruger — les moins compétents dans un domaine surestiment leur compétence, alors que les plus compétents ont tendance à sous-estimer leur compétence
Illusion de savoir — se fier à de mauvaises croyances pour appréhender une réalité et ne pas chercher à recueillir d'autres informations
Effet retour de flamme (en) - croyance initale renforcée en face de preuves pourtant contradictoires
Tache aveugle à l’égard des préjugés (en) - tendance à donner plus de poids aux données introspectivement accessibles qu'aux préjugés externes
Aversion à la dépossession - tendance à donner plus de valeur à un bien ou un service lorsque celui-ci est sa propriété
Illusion monétaire - confusion d'un agent économique entre variation du niveau général des prix et variation des prix relatifs

Biais de raisonnement

Biais de confirmation d'hypothèse — préférer les éléments qui confirment plutôt que ceux qui infirment une hypothèse
Biais d'évaluation de probabilités
Biais de représentativité — considérer certains éléments comme représentatifs d'une population
Biais de disponibilité — ne pas chercher d'autres informations que celles immédiatement disponibles
Biais d'appariement — se focaliser sur les éléments contenus dans l'énoncé d'un problème
Cadrage — la façon de présenter une situation influe sur la façon dont elle est interprétée
Dissonance cognitive — réinterpréter une situation pour éliminer les contradictions
Effet rebond — une pensée que l'on cherche à inhiber devient plus saillante
Illusion des séries — percevoir à tort des coïncidences dans des données au hasard
Perception sélective — interpréter de manière sélective des informations en fonction de sa propre expérience
Réification du savoir — considérer les connaissances comme des objets immuables et extérieurs
Effet de domination asymétrique (en) ou effet leurre - choisir pour un consommateur entre deux options celle qui est la plus proche d'une troisième option malgré la forte asymétrie d'information.

Biais liés à la personnalité

Biais culturel — biais lié au fait d'appartenir à un type de culture donné.
Biais linguistique — ou hypothèse Sapir-Whorf selon laquelle les caractéristiques d'une langue influent sur la cognition de ceux qui la parlent
Conformisme (appelé aussi effet Bandwagon (en)1) — chercher à ressembler à la majorité
Effet boomerang (effet inverse au conformisme) - tentative de persuasion a l'effet inverse de celui attendu
Effet Barnum - accepter une vague description de la personnalité comme s'appliquant spécifiquement à soi-même




http://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif


_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 13:35

Ca me rappelle un peu les mecanismes de defense du Moi?

Pour des exemples personnels, ouvre la danse, peux-tu en donner 1 ou 2 concrets que je comprennes bien.
Mon cerveau fonctionne mieux avec des analogies: ABSTRAIT > CONCRET. Parce qu'apres je peux moi-meme reutiliser le concret pour le rendre abstrait et le cycle redemarre...
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 16:23

Pour fournir 2 exemples:

1.La perception sélective est définie comme étant "la tendance à interpréter de manière sélective ce que l'on observe selon nos intérêts, notre situation sociale, notre expérience et nos attitudes"

Celui ci on peut dire que je le vis au quotidien, chose pouvant servir de modèle, pour peu qu'avec une bonne dose d'imagination marketing sur un produit qu'on me fasse achèter par ma prise de décision (raison) qu'en je vais faire mes courses. Car je suis toujours en quète de construire ma personnalité. Mon oeuvre. Est-ce que le faite d'être dans son cadre intérieur ne rends pas l'amalgame suivant, l'isolation selective, donc une perception sélective ?


2. En fait, certains biais cognitifs résultent de biais émotionnels qui perturbent le processus cognitif.

Celui ci pourrait peut être expliquer ce que j'avais déjà écrit. Ca résume bien un état émotionnel quelques part, avec la bonne dose d'influence qui en découle :

Citation :
Qui ne sera pas la mienne, mais qui est sans faute la mienne.

À croire quelque chose qui a un effet émotionnel positif, qui donne un sentiment agréable, même s'il existe des preuves rationnels contraire.

Et toi ?

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 21:44

Je sais pas trop, j'ai l'impression que non pour ma part. Dumoins depuis quelques mois...

Ou si oui, peut-etre dans certains cas mais il y a toujours une part de verite quelque part. C'est rare quand j'ai totalement tort desormais.

Il faut que je reflechisse d'avantage a ta question.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 22:04

Que conseillerais tu pour la perception sélective ? une idée ?

Pour le second, j'ai trouver la réponse, la proaction. Faire en sorte que le problème devienne un avantage pour soi, anticiper les réponses.

HERVE1973, donne tes infos cognitifs pour ceux que tu doutes. Ca peut être intéressant à résoudre.

Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions. Very Happy

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 22:50

Citation :
Que conseillerais tu pour la perception sélective ? une idée ?
L'isolement face a la societe ? Smile

Citation :
Pour le second, j'ai trouver la réponse, la proaction. Faire en sorte que le problème devienne un avantage pour soi, anticiper les réponses.
Pour moi ca rime avec "pratique", le bon sens ou la partie subjective de la vie. Les gens d'entre-nous qui ont un "vecu" (lire: qui ont fait de grosses conneries ou/et qui ont subi de gros traumatismes = les deux vont d'ordinaire de pair) ont general un certain avantage sur les gens qui ont eu une vie plus stable/rangee, moins en dents de scie.

Par exemple, un ami INTJ lui n'a fait aucune des conneries que j'ai faite. Pour reprendre tes exemples d'infererence (ils m'ont marque en bien et je les ai incorpore a mon propre systeme de pensee depuis; merci !), je dirai que: 1-Il abducte et 2-Il deduit ce qu'il aura abducte... Il ne met rien en pratique, il semble avoir le talent, la faculte (que j'envie !) de sauter ll'etape inductive ! Donc il gagne des annees sur moi (et evite les conneries dans la vie), c'est un pionnier !
De "A", il passe a "C"... Sans passer par "B" (induction).
C'est en quelque sorte le "Maitre du TEMPS". Par contre il n'a pas vraiment de bon sens, ou du moins le siens est remplace par de la logique pure et dure (trop dure parfois ! Car elle n'a aucune place pour l'emotion, le reel).

Alors que moi, INTP et comme tu me l'as explique: 1-J'abducte, 2-J'Inducte en mettant en pratique mon abduction/intuition et finalement 3-Je deduis...
De "A", je passe par "B" (induction) pour arriver a "C"...
Ca me demande donc beaucoup plus de temps que lui ! Neanmoins je gagne en experience, en empirisme, en subjectivite que lui ne connais pas (il peut conceptualiser cette subjectivite a priori, mais il n'aura jamais pu l'endurer comme moi a posteriori).
Donc si lui est le "Maitre du TEMPS"; moi je me vois comme le "Maitre de l'ESPACE". Car apres tout, la mise en pratique, l'induction, dans laquelle je me nois (mais que je savoure !!), c'est la manipulation spaciale je trouve !

Ceci pour en revenir a cela... Je veux dire que mon experience de la vie "reelle" me donne un avantage au niveau de la proaction. Je peux facilement anticiper des problemes que quelqu'un de trop logique ne pourrait concevoir...

Comprends-tu ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Mer 29 Aoû 2012, 23:59

HERVE1973 a écrit:
Citation :
Que conseillerais tu pour la perception sélective ? une idée ?
L'isolement face a la societe ? Smile

Non, pas d'isolement face à la socièté, mais un isolement sélectif suite à une multitude de choix sur tel ou tel type de produit. L'exemple il n'est peut être pas à la hauteur de l'enjeu. Mais je le trouve simple à comprendre. Suis-je le seul ?

Ce biais cognitif je trouve qu'il est très représentatif des INTP. Voir quasi incontournable, ou je me trompe ?

Celui-ci me fait cogiter car très subtil à comprendre. Si tu as une idée ?


Citation :

Comprends-tu ce que je veux dire ?

Oui, tout à fait, j'ai très bien compris ce que tu veux dire. Je reconnais qu'on a tendance à envier, nous INTP, la qualité suivante:

- les INTJ sont très peu influencable.

Le Hic dans le cas de l'influence, et que nous pouvons supposer que le manque de feedback est la même chose que du feedback négatif. D'ou les interrogations autour de la question ? aie-je eu raison ou aie-je eu tord ? Alors finalement on aurait tendance à mélanger la bonne influence et la mauvaise influence. Donc on fait l'erreur de tout jeter. Pour cela je reprends une de tes citations qui me semble les plus évidentes pour ce contexte:

"Prends garde, de peur qu'en chassant tes demons, que tu n'exorcises aussi le meilleur en toi."

Cependant il ne faut pas confondre un shéma de raisonnement propre à tous et le (Ni) en dominante, typique INTJ.
Justement il induis des données interne --> prévoit les implications et probablement les effets sans données externes

Ni=Ni, c'est un pouvoir intérieur, une qualité caché ! Very Happy

Dans l'approche cognitif, oui il y a des distinctions entre un INTP & un INTJ. Mais dans l'approche des processus mentaux tu n'as qu'une lettre qui les sépares, le comportement (J/P).




_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Jeu 30 Aoû 2012, 12:35

Le processus de perception comprend plusieurs étapes :
l’attention (sélection des informations sensorielles),
l’interprétation (informations sensorielles retenues transformées en impressions),
la compréhension (signification donnée à ces informations sensorielles retenues),
la mémorisation (archivage au sein du cerveau des informations sensorielles retenues, interprétées et comprises).


Les biais perceptuels sont de trois natures :
- Situationnelle : la perception est influencée par le contexte ce qui peut la troubler ;
- Individuelle : la perception étant sélective en fonction des individualités et des sélections systématiques des stimuli sensoriels ce qui peut la troubler ;
- Sociale : les représentations sociales perturbant la perception.

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Jeu 30 Aoû 2012, 13:51

Citation :
aie-je eu raison ou aie-je eu tord ? Alors finalement on aurait tendance à mélanger la bonne influence et la mauvaise influence. Donc on fait l'erreur de tout jeter. Pour cela je reprends une de tes citations qui me semble les plus évidentes pour ce contexte:

"Prends garde, de peur qu'en chassant tes demons, que tu n'exorcises aussi le meilleur en toi."
Je reponds vite a ca (j'y ai pense toute a l'heure), je reponds en detail au reste plus tard du travail.

Une fois de plus ca me rappelle les mecanismes de defense de Moi/ego. En particulier celui-ci: RATIONALISATION.
Tu sais quand retrospectivement, tu rationalises et tu te dis oui j'aurais pu faire comme ca c'est vrai et ca aurait certainement ete mieux (effet subjonctif), MAIS il s'est passe ca (cause) donc j'ai du faire comme ca (effet reel). Es-tu d'accord sur le principe/la connection entre ton biais cognitif et ce mecanisme de defense de l'ego en question ?


Citation :
En psychologie

La rationalisation va consister pour le sujet à attribuer à un phénomène des causes et une logique. On nomme rationalisation, dans un sens dépréciatif, le processus conscient ou non par lequel un individu va considérer comme des choix personnels dictés par une attitude rationnelle ce qui est souvent le résultat de concours de circonstances. En ce sens, la rationalisation désigne des causes fictives, sert à justifier des comportements en les fondant sur la raison quand leur ressort est passionnel.

La rationalisation prend parfois des chemins très tortueux. Une expérience consiste à mettre des sujets aux commandes d'un simulateur de vol qui est à leur insu en mode de démonstration, c'est-à-dire que l'avion qu'ils pilotent a une trajectoire sans rapport avec les commandes qu'ils appliquent. On constate que la plupart des expérimentateurs se créent des systèmes explicatifs de plus en plus sophistiqués pour justifier la différence entre le comportement de l'avion et les commandes qu'ils lui donnent (vent, inertie de réaction, dysfonctionnement de volets de direction ou du moteur, etc).

La manifestation extrême ou pathologique de la rationalisation est le délire compensatoire.


J'ai un exemple personnel auquel je viens de penser, je ne sais pas dans quelle categorie parmis tes "biais" le classer mais tu verras (je posterai toute a l'heure) qui illustre bien je crois la deficience quelques fois de notre logique (quand elle est trop extreme) d'INTP face a la logique scientifique d'INTJ par exemple... A plus tard ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Ven 31 Aoû 2012, 00:09

Citation :
- les INTJ sont très peu influencable.
Oui, c'est une qualite souvent mais ca peut egalement etre un defaut.

En tout cas a notre difference, ils semblent extrement doues a reprimer leur F sans vraiment en payer le prix plus tard par des reactions extremistes inconscientes ? Contrairement a nous !! Sad


Citation :
Cependant il ne faut pas confondre un shéma de raisonnement propre à tous et le (Ni) en dominante, typique INTJ.
Justement il induis des données interne --> prévoit les implications et probablement les effets sans données externes
Ni=Ni, c'est un pouvoir intérieur, une qualité caché ! Very Happy
Ce qu'il me semble c'est que (tu me dis si je me trompe, merci):

- Le mot d'ordre de l'INTJ est: COMMENT ?
- Le mot d'ordre de l'INTP lui est: POURQUOI ? Mais surtout POURQUOI PAS ?

- L'INTJ se fout royalement du POURQUOI, meme si en fin de parcours (en fin de vie ?), il semble peut-etre en avoir une idee generale...
- L'INTP n'a pas la faculte/l'aptitude (ou plutot la volonte) de comprendre le COMMENT des choses cad la theorie, alors sans theorie il semble foncer tete premiere dans la pratique pour grace a l'experience personnelle (empirisme) en degager sa propre theorie. L'INTP est donc d'avantage un pragmatique qu'un rationnel a l'etat pur !

Neanmoins ce qui fait le charme de la vie je trouve c'est la pratique/la subjectivite ! L'INTJ, meme s'il est visiblement le genie que nous INTP aurions pu etre si nous etions plus passionnes par des domaines moins scientifique et plus humanistes, il rate totalement cette partie de la vie ! C'est-a-dire tout ce qui a a voir avec la PASSION !

En fin de vie, peut-etre que l'INTJ a des regrets lui aussi, peut-etre que lui aussi se demande POURQUOI ?
Mais pas le meme type de "pourquoi" que l'INTP a tendance a se demander durant la crise existencielle ("pourquoi je me suis marie si tot ?", "pourquoi je n'ai pas plus buche a l'ecole pour obtenir une carriere qui m'aurait d'avantage plu ?", "pourquoi ais-je pris des drogues", etc.), non peut-etre que l'INTJ se dit: "pourquoi n'ais-je pas profite d'avantage de la vie ?", "pourquoi ma vie a-t-elle ete sans passion, sans excitation, sans exaltation emotionnelle ?"

Qu'en penses-tu ?

J'ai cette impression que l'INTJ mais aussi tous les types qui sont trop pratiques ou logiques comme les ISTJ, ESTJ etc. ratent tous les plus beaux delices de la vie parcequ'ils se disent qu'ils vont gacher leur vie ?! Mais la vie est d'avantage une participation qu'une competition...


Autre chose, nous INTP en plein mode d'action, sommes des SYNTHETISEURS de facon consciente...
Mais inconsciemment (en mode de reflexion) nous sommes des ANALYSTES...

J'ai remarque que les INTJ c'est le contraire, leur mode d'action est l'ANALYSE, c'est ce qu'ils font le mieux et de facon consciente...
Mais inconsciemment eux (en mode de reflexion) ils semblent synthetiser l'information !

Qu'en penses-tu la-aussi ?


J'ai egalement l'intuition que cette analyse consciente et synthese inconsciente n'est pas seulement relative aux INTJ mais a TOUS les "J"... J'aimerais avoir ton point de vue.

Parce que pour moi, j'ai l'impression de m'entendre mieux avec les "J" quand ils sont stresses/en soucis... Est-ce parce qu'a ce moment la, eux fonctionnent avec le mode que moi: consciemment synthetique quand je suis consciemment synthetique et inconsciemment analytique quand je suis inconsciemment analytique. Je sais pas si c'est clair ce que je veux dire ? Tu comprends ?


Citation :
Dans l'approche cognitif, oui il y a des distinctions entre un INTP & un INTJ. Mais dans l'approche des processus mentaux tu n'as qu'une lettre qui les sépares, le comportement (J/P).
Ce qui est curieux c'est que les 2 premieres fois que j'ai fait le test MBTI en Octobre l'annee derniere, j'avais ete classe comme un INTJ !! Peut-etre il y avait-il 1 ou 2 questions que j'avais mal compris je sais pas...
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 35
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions -> Ven 31 Aoû 2012, 07:55

- Le mot d'ordre de l'INTJ (Ni): Concrétiser (Réaliser, faire passer un projet ou quelque chose d'abstrait à la réalité.)
- Le mot d'ordre de l'INTP (Ne): Analyser (Soumettre à l'analyse, étudier)

INTP = Ti -> Ne (logique et cohérence du monde des idées) -> traduit « ce qui est » par « ce qui pourrait être »; phase abstraite
INTJ = Ni -> Te -> réalise « ce qui sera » ; phase concrète -> (logique et cohérence du monde extérieur)

L'axe jugement/perception offre dans ce cas:

2 lignes parallèles en dualité: ce qui provoque des forces compatible sur des accents opposés. Tu dois normalement ressentir ces 2 dualités, cette vibration dualistique avec ton interlocuteur. L'un ancrer sur le jugement de son interlocuteur et vice et versa.

---------------
Ti/Ne | Si/Fe
Te/Ni | Fi/Se
---------------



Esprit et matière : Descartes
Fond et forme, formalisme et intuitionnisme, syntaxe et sémantique (et pragmatique) : Aristote, Gadamer ; Frege, Peano, Hilbert, Poincaré, Brouwer
Généricité et spécificité (classification), révolution copernicienne
Autorité et doute ou méthode, déduction et induction : Descartes, Popper
Physique et métaphysique, (socialisme) scientifique et utopique : Marx
Passé et présent, tradition (histoire) et modernité, Querelle des Anciens et des Modernes (même si a priori une querelle littéraire et non philosophique)
Analyse et synthèse (accumulation et discrimination, réductionnisme et holisme, description et prescription, synchronie et diachronie), objets et choses : Latour
Immanence et transcendance
Idéalisme et matérialisme
Être et néant (positivisme et dialectique)
Objectivisme et subjectivisme, absolutisme (universalisme) et relativisme : horizon, Hume, Kierkegaard, Heisenberg
Logos et praxis : Marx, Sartre
Logos et tekhne
Essentiel et accident (superflu, adventice), contingent et nécessaire, dans le contexte de l'expérience : Aristote, Averroès
Être et paraître (phénomène) : Berkeley, Husserl, Sartre
Vérité et apparence, être et agir (puissance et acte, essence, révélation, dévoilement, épiphanie ; authenticité) : Levinas, Sartre
Causalité et éternel retour : Laplace, Nietzsche
Être et avoir, essence et attributs (propriétés) : Erich Fromm
Esprit de finesse et de géométrie : Pascal
Autonomie (cybernétique, systémique) et commande, organisation et structure : Varela, Wiener, von Neumann
dire et parler (perfectif et imperfectif) : Wittgenstein, Gadamer.
loi et jurisprudence, respectivement comme sources et amendements du droit dans les pays de droit écrit.
liberté positive et liberté négative : Berlin



_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INTP & Cognitive illusions ->

Revenir en haut Aller en bas
 

INTP & Cognitive illusions ->

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» INTP & Cognitive illusions ->
» Illusions d'optique
» La restriction cognitive.
» Les élites de Grande -Bretagne et leur illusions....
» Illusions d''optiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTP - L'Architecte-