Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -20%
Bon plan rentrée : PC portable Asus à ...
Voir le deal
319 €

Partagez
 

 Matières scolaires et fonctions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Procrastination
Aucun rang assigné


Type : INTP, 5w4 (l'aile en question est marquée)
Age : 20
Lieu : Système solaire (comment ça, l'échelle est trop petite?)
Inscription : 18/06/2020
Messages : 123

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeDim 21 Juin 2020, 10:03

Il existe plusieurs topics sur les matières préférées d'un type donné, mais je voulais synthétiser, en donnant, par matière, les fonctions sollicitées. (je suis en pleine période "et ça, c'est quelle fonction?"). Je vais me concentrer sur le secondaire, et pas sur les champs universitaires. A noter que, surtout au collège, l'apprentissage se fonde beaucoup sur Si, et que moins le travail est du "par coeur" bête et méchant, plus d'autres fonctions peuvent le rejoindre. N'hésitez pas à compléter/corriger.

Maths : Avant la première/terminale S, et sûrement même jusqu'au bac, il s'agit surtout de par cœur, donc je dirais que Si a un rôle à jouer. Évidemment, il faut aussi raisonner, donc Ti est sollicité en maths, surtout quand il s'agit de trouver la solution la moins couteuse, la plus simple. Je ne sais pas si Te (avec sa capacité à organiser des données) est concernée. Quant à Ne, l'imagination en maths apparait longtemps après le secondaire.

Français : En maîtrise de la langue, c'est aussi beaucoup de Si, pour être minutieux et concentré. En littérature, Ne est très sollicité, ainsi que le jugement introverti (surtout Fi, mais Ti peut aussi faire de bonnes analyses.) Pour avoir une "vision d'ensemble" des textes, Ni est sûrement utile.

Histoire-Géo : L'Histoire est sans doute la plus Si des disciplines, même si Ni peut servir (pas pour prédire l'avenir, mais pour "saisir" une époque dans les grandes lignes. Une prof du collège nous disait qu'on se "noyait dans le détail", ce qui sous-entend que trop de Si n'est pas non plus un avantage). Ceci dit, même si mon actuelle prof d'Histoire (dans le supérieur, donc.) nous dit qu'"une réflexion médiocre vaut mieux qu'une récitation parfaite", le secondaire reste axé sur Si.
En géo, ce doit être pareil, beaucoup de Si dans le secondaire, et de Ni pour une saisie globale des problématiques.

Langues : Dans le secondaire, il s'agit beaucoup de pratique, l'écoute (Fe?Se?) est le principal atout. Évidemment, encore du Si pour le vocabulaire. Dans le supérieur où l'approche est plus grammaticale et plus théorique (je préfère largement les langues dans le supérieur !), je dirais que Ti est pas mal utilisé. En linguistique (j'aimerais devenir linguiste), Ti est utilisé (comme l'a écrit Mamy Mougeot sous ma présentation, "la linguistique est un terrain de jeu terrible pour Ti). Pour la littérature étrangère, voir "littérature".

SVT : Je traite la physique et la SVT séparément car les méthodes ne sont pas tout à fait les mêmes. En SVT, beaucoup plus de par coeur (vive le réflexe par coeur = Si), de lecture de documents (je ne sais pas à quelle fonction ça pourrait correspondre), les méthodes sont presques "littéraires"; et, pour la pratique, je dirais Se.

Physique-chimie : Se pour les TP, les méthodes se rapprochent plus des maths, donc Si (mais moins qu'en SVT) et Ti.

EPS : C'est la revanche de Se. Pour le volet vivre-ensemble/être fair-play, Fe.

Art plastique : Fi aidé de la perception extravertie forment un bon duo. Peut-être Ne pour les idées et Se pour la pratique. Ce n'est pas gratuitement qu'on surnomme parfois l'ISFP Fi-Se l'"artiste"!

Musique : également Si, Fi pour la dimension artistique, Se pour la dimension pratique.

Vie scolaire (dans le secondaire il y a tant de "discipline" que c'en est devenu une matière à part entière Solennel ) : Après Si = par coeur, Si = docilité ! Concernant le respect d'autrui, je vois bien Fe pour savoir qu'il ne faut pas harceler ses petits camarades (Message à mes harceleurs : même avec Fe en inférieure, j'ai compris qu'il ne fallait pas harceler ! Votre Fe, vous vous en servez comment?). J'ouvrirais peut-être un topic sur le harcèlement scolaire et le MBTI.

Philo : Du jugement introverti, Fi pour les valeurs et Ti pour la recherche de problèmes philosophique. La philo est le cliché de la matière très N, Ni ou Ne (mais surtout Ni) feront l'affaire. Avec un peu de Si dans le par coeur et dans la lecture de philosophes. Autre chose : le jugement introverti se traduit dans P, et, de fait, la philo me semble beaucoup plus P que J (la philo ne tranche et n'agit pas assez pour eux).

Dans sa fiche sur l'ESFP, la Chouette fait remarquer que le système scolaire est peu adapté à Se (à part pour l'EPS Wink ). Ainsi les cancres sont ils souvent ESXP. Je trouve également que le système scolaire est beaucoup plus J que P, mon manque d'organisation m'a déjà attiré des problèmes. Comme vous l'aurez compris, je trouve le système scolaire très Si, et, plus la classe est petite, plus il est ISTJ. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeLun 22 Juin 2020, 12:33

@Procrastination a écrit:
Il existe plusieurs topics sur les matières préférées d'un type donné, mais je voulais synthétiser, en donnant, par matière, les fonctions sollicitées. (je suis en pleine période "et ça, c'est quelle fonction?")
Tu m'étonnes Cyclope heureux

En vrac, par manque de temps:

- le système scolaire est généralement typé Te + S (d'où le typage "STJ"). On y enseigne généralement des méthodes, habituellement séquentielles. D'où la difficulté parfois pour des Ti qui ne "chopent" pas le Te de l'enseignement (voir le point suivant).

- pour les maths, je vois davantage Te que Ti. La logique mathématique est "universelle", les mêmes méthodes sont appliquées partout de la même façon. Sur un autre fil on parlait des stats et probas... j'ai toujours fait un blocage sur cette partie des maths parce que le Te de ces matières était incompatible avec mon Ti. Pour le reste des maths, pas d'incompatibilité majeure, j'étais bonne en maths, surtout en algèbre où mon Ti allait dans le même sens que le Te imposé.

- Je donne Te aussi pour la chimie et la physique, bien qu'il y ait plus de place au Ti. Et Si, pour tout ce qui est travaux pratiques très minutieux et rigoureux.

- en revanche, je vois du Ti dans les SVT mais aussi (dans une moindre mesure) histoire-géo. Enfin, j'imagine que ça dépend des profs et des systèmes scolaires (je suis belge, ça peut être différent de la France). Là où tu vois bcp de par-coeur (que tu associes à Si), je vois des cascades de mécanismes, de relations logiques de cause à effet. Je pense que l'une ou l'autre approche peut être privilégiée par le prof en fonction de la fonction que lui-même privilégie, mais les deux sont en lice.

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeLun 22 Juin 2020, 13:14

Matières créatives (Art plastique, musique) =Ne, Fi et Se.

Philosophie :Ni et Ti. Ce n'est pas pour rien que L'INFJ est l'archétype du philosophe. Entendre par la, l'amoureux de la sagesse.
Fi n'est pas si philosophe que ça (prenait un ISFP et un ISTP avec un bon Ni est vous verrez ce que je veux dire). D'ailleurs, c'est pour ça que les INFP peuvent être moqué si ils veulent se donner ses airs de philosophe. Et ça vaut aussi pour les INTJ (mis à part les 5 comme moi, peu son vraiment intéressé par ça)
Et Ne mais d'une autre manière.

Maths :Ne et Si. Si parce que c'est un domaine demandant de se souvenir des méthodes de calculs et de leurs applications etc Ne, j'ai pas besoin d'argumenter je pense.

Français /langues étrangères :Fe et Ne et Fi (tout dépend de son utilisateur)

Sciences naturelles :Te/Ni  pour ce qui est de la systématisation générale et globale. Se pour l'application concrète et Si pour la réalisation d'applications dictés. Ti pour ce qui est d'une classification logique (tableaux des éléments, par exemple)


SVT, ce n'est du par cœur que pour les évaluations. Dans la façon de faire, c'est Te (systématisation), Ti (classification /compréhension  ) et Se (découverte par l'expérimentation)

Pour ce qui est de la physique, si c'est la branche plus théorique qu'appliqué ça fera surtout appel à Ne et Ti.
Histoire :Si
Geophaphie :Fe/Te (gestion et compréhension de système et besoin humain)
Après pour ce qui est de la géopolitiques, c'est Ni/Te/Fe. Ni peut aussi aider si on recherche la compréhension globale d'une civilisation /situation historique

Latin /grec et autres langues qui servent à rien. Fe et Si.


Sport :Se et Te (le côté résultat ). Fe pour ce qui est de l'équipe.
Éducation civique :Te, Fe et Si.

Informatique :Si et Ne. Avec du Ti pour la programmation.

Pour ce qui est des domaines plus spécifiques comme la linguistique, c'est Ni/Fe /Ti .
Revenir en haut Aller en bas
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 17:27

"Philosophie :Ni et Ti. Ce n'est pas pour rien que L'INFJ est l'archétype du philosophe. Entendre par la, l'amoureux de la sagesse.
Fi n'est pas si philosophe que ça (prenait un ISFP et un ISTP avec un bon Ni est vous verrez ce que je veux dire). D'ailleurs, c'est pour ça que les INFP peuvent être moqué si ils veulent se donner ses airs de philosophe. Et ça vaut aussi pour les INTJ (mis à part les 5 comme moi, peu son vraiment intéressé par ça)
Et Ne mais d'une autre manière."

INFJ, amoureux de la sagesse ? Rien que le fait qu'il soit Fe et non pas Fi rend tout cela assez absurde. Les valeurs morales ce n'est pas son dada, alors la sagesse ? C'est un excellent penseur abstrait, à n'en point douter : Ni-dom cherchant la résolution de problèmes de façon inconsciente et Ti intériorisant cette réflexion. Mais ça le rend plus nébuleux qu'autre chose. Dois-je rappeler que Ti peine énormément à exprimer les systèmes qu'il intériorise ? Pire encore : Ni est un résolveur de problèmes inconscient. C'est-à-dire qu'il a besoin de temps pour trier les informations qu'il reçoit, et les formule lors d'un coup de génie. Mais exprimer le déroulement du processus qui lui a permis d'arriver à cette conclusion, c'est une autre paire de manches. Ni peut rationnaliser des informations, mais il lui sera difficile d'exprimer leur systématisation intériorisée par Ti devant autrui.

À contrario, un INTJ qui a son Ni-dom contrebalancé par son Te-aux saura plus facilement retrouver son chemin de pensée (notamment avec quelques échanges pertinents avec d'autres personnes au préalable, histoire de s'assurer de la stabilité de la thèse qu'il souhaite avancer et de comment il va la formuler). De plus, si on parle de philosophie morale, un INTJ aura davantage de facilités qu'un INFJ : les valeurs morales, les principes, il connaît. Pour créer une dissertation de philosophie bien agencée, je pense donc qu'un INTJ serait meilleur qu'un INFJ. Cela dit, si c'est un exercice de récitation, il sera mal en point : il n'a pas de Si. Si la mémoire lui fait défaut, ça lui portera préjudice.

Je tiens aussi à dire que les INTJ type 5 dans l'ennéagramme ne sont absolument pas rares, au contraire. Le type 5 est l'archétype du penseur, chercheur, avide de connaissances, en quête de vérité et d'exactitude.

Les INFP peuvent être très bons pour contre-argumenter des thèses. Avec leur Ne-aux proposant des "imagine si" à tout va, gorgés d'exemples, ils n'auront qu'à choisir l'exemple qui leur plaira le plus pour démanteler la thèse de départ. Leur Fi pourra également servir en philosophie morale (et nourrir leur envie de détruire la thèse principale si celle-ci va à l'encontre de ce qu'ils pensent juste). Leur Si leur confère une plutôt bonne mémoire. Il ne leur manque plus qu'à perfectionner leur Te et modérer leurs ardeurs-... leur Fi pour être simplement excellents, car c'est peut-être ce qui leur fait le plus préjudice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 18:54

Fi est moral selon lui, par conséquent, un INTJ peut très bien être la meilleure des personnes comme le pire être ayant existé sur Terre. Tout dépend de son code moral. C'est tout ou rien. 
Fe par contre, s'adapte selon l'ordre moral ambiant.Il est pas sans moral mais éthique 
Et philosophiquement parlant l'éthique a bien plus de sens que la morale, de par le fait que ce dernier est principalement relative aux religions ou lois (le droit par exemple) alors que l'éthique met bien plus l'accent sur l'humain (ce qui est un sujet primordial en philosophie).
Donc l'INFJ est par essence plus à même d'être philosophe que l'INTJ (même si rien n'interdit l'INTJ de l'être). Ça dépendra de son Fi,en fait.

Donc Fe >Fi 

En parlant de Ti, cette fonction met l'accent sur la théorisation, ce qui a une place de choix en philosophie, ne serait-ce que pour comprendre le choix des mots à employer pour facilité la compréhention de ce que lui indique Ni (pour ce qui est de L'INFJ). 
Te ne va pas chercher à théoriser, il pourra même trouver que cela est une perte de temps ou insencé  (surtout chez les XSTJ). Par contre chez les XNTJ, Ni peut leur donner un côté philosophique, mais là encore, ça sera au bon vouloir de Ni (si un XNTJ n'a jamais prit le temps de s'y intéresser alors il a peu de chance de l'être).

Ti >>>Te

Sans compter que la philosophie fait appel au langage (la linguistique par exemple) qui est une filière qui attire bien plus les Fe et les Ti que les Te et les Fi.

Ti/Fe >Fi/Te

Par contre,la philosophie des sciences/épistémologie, ça parle plus à Ni/Te/Fi (à mon sens) 

Pour l'INFP, ouais bof
Revenir en haut Aller en bas
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 19:28

"Fi est moral selon lui, par conséquent, un INTJ peut très bien être la meilleure des personnes comme le pire être ayant existé sur Terre. Tout dépend de son code moral. C'est tout ou rien.
Fe par contre, s'adapte selon l'ordre moral ambiant.Il est pas sans moral mais éthique
Et philosophiquement parlant l'éthique a bien plus de sens que la morale, de par le fait que ce dernier est principalement relative aux religions ou lois (le droit par exemple) alors que l'éthique met bien plus l'accent sur l'humain (ce qui est un sujet primordial en philosophie).
Donc l'INFJ est par essence plus à même d'être philosophe que l'INTJ (même si rien n'interdit l'INTJ de l'être). Ça dépendra de son Fi,en fait.

Donc Fe >Fi"

Au contraire, Fe peut être un défaut. Il s'adapte à la morale ambiante par nécessité émotionnelle, pour pouvoir aider, pour pouvoir interagir. La thèse froide de la philosophie ne lui donne aucun moyen de tourner ça à son avantage...sauf en essayant d'aller dans le sens de ladite thèse. Mais le but étant de la contredire, ça risque d'être contre-productif. Pour faire simple, Fe serait du genre à dire "le grand philosophe machin a dit truc, qui est une thèse extrêmement intéressante blablabla" ce qui va 1) rendre la critique de la thèse plus difficile 2) faire penser au prof qu'il essaie de combler son manque de connaissances du cours avec des compliments à la thèse, sans vraiment l'analyser 3) rendre évidemment sa dissertation mal ficelée, car mal abordée.
Ensuite, Fe n'a jamais construit de codes moraux. Il n'a fait que s'adapter à ceux qu'il connaît. De fait, il lui sera plus difficile d'expliquer pourquoi un code moral est construit d'une façon ou d'une autre qu'un Fi, qui lui, aura eu l'expérience de la création de codes moraux/valeurs/principes etc. Il n'est pas question d'être quelqu'un de bon ou de mauvais quand on fait de la philosophie morale ou éthique, mais de comprendre poourquoi ces codes sont créés de cette façon.
De plus, je te ferais savoir que même si à ton sens "l'éthique a plus de valeur en philosophie que la morale" n'est pas le sujet. Parce que les deux sont abordes, en philosophie. Tu as déjà étudié Kant ?
La morale, comme l'éthique, sont faites pour préserver les individus dans une société. Aucune n'est plus "humaine" que l'autre.


"En parlant de Ti, cette fonction met l'accent sur la théorisation, ce qui a une place de choix en philosophie, ne serait-ce que pour comprendre le choix des mots à employer pour facilité la compréhention de ce que lui indique Ni (pour ce qui est de L'INFJ)."

STOP ! Pardon ? Ti qui sait utiliser les bons mots pour se faire comprendre ? :') Et Ni, encore plus ?! Déjà en tant que fonctions introverties ce n'était pas gagné, mais là...
On ne demande pas à un élève (de lycée ou de fac), ou même à un professeur de philosophie, de théoriser. À un philosophe de profession si tu veux, mais là encore, même si Ti est une qualité... Elle sera vite contrebalancée par ses difficultés d'expression. Imagine : un Ni qui comprend les liens entre les choses de manière inconsciente en peinant à les expliquer, un Ti qui tente de théoriser, systématiser des données en peinant à les exprimer... C'est un coup à lire du Lacan : des ouvrages très riches, mais simplement incompréhensibles. De fait, si Ti a des avantages... Je pense qu'il serait mieux épaulé par Fe par exemple, que par Ni. Fe, avec son expérience au contact des gens, aura davantage de facilités à trouver la bonne expression.


"Te ne va pas chercher à théoriser, il pourra même trouver que cela est une perte de temps ou insencé (surtout chez les XSTJ). Par contre chez les XNTJ, Ni peut leur donner un côté philosophique, mais là encore, ça sera au bon vouloir de Ni (si un XNTJ n'a jamais prit le temps de s'y intéresser alors il a peu de chance de l'être).

Ti >>>Te"

Aucunement. Te agit de manière efficace, il sert donc un but. Si son but est de faire une dissertation ou de créer une thèse philosophique, il trouvera simplement le schéma le plus optimal pour y arriver. Je pense que tu confonds l'habitude de Te d'éliminer les fioritures avec une attitude hautaine qui se détournerait des activités qui semblent futiles à la plupart des gens. Te ne fait que faire abstraction des choses inutiles dans son discours, pour le rendre le plus compréhensible et net possible, tout en optimisant son temps autant que possible, sans que cela entache la qualité du travail.
En disant ce que tu dis, tu présumes d'office que la philosophie n'intéresse pas les Te. Et tu t'écartes du sujets en rajoutant des variables qui faussent ton argumentaire. Si un Te veut faire une dissertation, il la fera, point. Et c'est ça le contexte : vouloir faire de la philo, et trouver la manière la plus fonctionnelle de le faire.


"Sans compter que la philosophie fait appel au langage (la linguistique par exemple) qui est une filière qui attire bien plus les Fe et les Ti que les Te et les Fi.

Ti/Fe >Fi/Te"

Ça je veux bien te croire. Mais encore une fois, tu rajoutes une variable : l'appréciation de la philosophie par chaque fonction. Déjà, on peut être un très bon philosophe et ne pas aimer ça, et être très mauvais et adorer ça. On en revient à ce que je disais : à but égal (créer une thèse/faire une dissertation), je pense que l'INTJ reste meilleur que l'INFJ en philosophie. Ça ne veut pas dire qu'il sera plus naturellement attiré que l'INFJ par la philosophie ou que sais-je. Je pense juste qu'il sera théoriquement meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 20:26

"Pardon ? Ti qui sait utiliser les bons mots pour se faire comprendre ? :') Et Ni, encore plus ?! Déjà en tant que fonctions introverties ce n'était pas gagné, mais là...
On ne demande pas à un élève (de lycée ou de fac), ou même à un professeur de philosophie, de théoriser. À un philosophe de profession si tu veux, mais là encore, même si Ti est une qualité... Elle sera vite contrebalancée par ses difficultés d'expression. Imagine : un Ni qui comprend les liens entre les choses de manière inconsciente en peinant à les expliquer, un Ti qui tente de théoriser, systématiser des données en peinant à les exprimer... C'est un coup à lire du Lacan : des ouvrages très riches, mais simplement incompréhensibles. De fait, si Ti a des avantages... Je pense qu'il serait mieux épaulé par Fe par exemple, que par Ni. Fe, avec son expérience au contact des gens, aura davantage de facilités à trouver la bonne expression."




" Te agit de manière efficace, il sert donc un but. Si son but est de faire une dissertation ou de créer une thèse philosophique, il trouvera simplement le schéma le plus optimal pour y arriver. Je pense que tu confonds l'habitude de Te d'éliminer les fioritures avec une attitude hautaine qui se détournerait des activités qui semblent futiles à la plupart des gens. Te ne fait que faire abstraction des choses inutiles dans son discours, pour le rendre le plus compréhensible et net possible, tout en optimisant son temps autant que possible, sans que cela entache la qualité du travail.
En disant ce que tu dis, tu présumes d'office que la philosophie n'intéresse pas les Te. Et tu t'écartes du sujets en rajoutant des variables qui faussent ton argumentaire. Si un Te veut faire une dissertation, il la fera, point. Et c'est ça le contexte : vouloir faire de la philo, et trouver la manière la plus fonctionnelle "





Bien sur qu'un Te peut s'intéresser à la philosophie, cependant la logique déductif (Ti) a bien plus sa place que l'induction (Te) . 
Te n'a donc pas une nature philophique, contrairement à Ti qui a le fonctionnement pour.
Revenir en haut Aller en bas
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 20:39

En bonne Te-aux, je répondrai : C'est bien beau d'être déductif, mais si l'on ne peut exprimer au monde nos déductions, c'est justement assez vain pour un philosophe. À moins de trouver un bon vulgarisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 21:09

Les "premiers philosophes" sont  vu pour la plupart comme des utilisateurs de Ti.
La philosophie n'a que pour seule vocation d'expliquer le monde selon l'ordre et la forme qu'on lui donne
Revenir en haut Aller en bas
Meleabrys
Aucun rang assigné
Meleabrys

Type : INFJ
Age : 39
Lieu : Dans ma tête
Inscription : 03/03/2020
Messages : 301

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 21:30

@Hydrean a écrit:
Les "premiers philosophes" sont  vu pour la plupart comme des utilisateurs de Ti.
La philosophie n'a que pour seule vocation d'expliquer le monde selon l'ordre et la forme qu'on lui donne


Ca serait intéressant de faire des statistiques Te/Ti dans les philosophes. Ca éveille ma curiosité (mais la flemme et trop de choses à faire en ce moment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 21:45

"Ca serait intéressant de faire des statistiques Te/Ti dans les philosophes. Ca éveille ma curiosité (mais la flemme et trop de choses à faire en ce moment)."

Il suffit de voir quels auteurs écrivaient de manière lisible et ordonnée, et lesquels ne le faisaient pas. :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 22:08

@Songe d'Automne a écrit:
"Ca serait intéressant de faire des statistiques Te/Ti dans les philosophes. Ca éveille ma curiosité (mais la flemme et trop de choses à faire en ce moment)."

Il suffit de voir quels auteurs écrivaient de manière lisible et ordonnée, et lesquels ne le faisaient pas. :')

Kant n'est pas lisible et ordonné ?
Revenir en haut Aller en bas
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMar 23 Juin 2020, 22:40

Ce n'est pas ce que j'ai dit, mais je te laisse te faire ton avis, Hydrean. Voici un extrait de la préface de la "Critique de la raison pure" :

“Dans le travail auquel on se livre sur les connaissances qui sont proprement l'œuvre de la raison, on juge bientôt par le résultat si l'on a suivi ou non la route sûre de la science. Si, après toutes sortes de dispositions et de préparatifs, on tombe dans des difficultés nouvelles au moment où l'on croit toucher le but; ou si, pour l'atteindre, on est souvent forcé de revenir sur ses pas et de prendre une autre route; ou bien encore s'il est impossible d'accorder entre eux les divers travailleurs sur la façon dont le but commun doit être poursuivi, on peut être convaincu que cette étude à laquelle on se livre est loin d'être entrée dans la voie sûre de la science, mais qu'elle est encore un simple tâtonnement. Or, c'est déjà un mérite pour la raison que de découvrir autant que possible cette voie, dût-on abandonner comme vaine une grande partie du but qu'on s'était d'abord proposé sans réflexion.„
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meleabrys
Aucun rang assigné
Meleabrys

Type : INFJ
Age : 39
Lieu : Dans ma tête
Inscription : 03/03/2020
Messages : 301

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMer 24 Juin 2020, 06:24

Kant s'exprime dans sa langue, à une époque déjà un peu lointaine, et je ne sais pas de quand date cette traduction. Le fait que les phrases soient alambiquées, ne les rend pas non plus incompréhensibles. Mais demandent pas mal de gymnastique intellectuelle. Après, est-ce que c'est dû à Ti ou au contexte d'écriture (langue, époque, traduction etc) propre à ces textes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMer 24 Juin 2020, 08:40

Ç'a l'air d'être déjà un bon langage soutenu, et des formulations datées. Le traducteur est sûrement récent, mais justement : je parle des traductions emde Kant, je ne demande à personne d'apprendre l'allemand pour le lire. Cela dit, les traductions restent souvent fidèles à l'écriture de base. Les phrases et leur ordre sont respectées, alors ça saute aux yeux si l'auteur avait initialement une expression alambiquée ou non.
Kant a vécu au 18ème-début 19ème, je pense que l'allemand avait déjà une certaine stabilité dans sa formation, dès lors. C'est un peu plus compliqué que l'évolution de la langue française, mais à son époque, l'allemand avait déjà une certaine unité orthographique. C'est probablement un équivalent au Moyen-Français.

Kant est assez simple à suivre, avec de l'attention. Ses phrases sont précises mais pas excessivement longues, on voit où il veut en venir : dans cet extrait, il parle d'emblée de l'impossibilité d'accès à la science (au savoir brut, donc), à cause de notre faillibilité et nos limites intellectuelles. Si l'on se trompe autant en l'abordant, c'est que l'on n'est pas capable d'autant d'objectivité que la science (= le savoir brut, pur) en nécessite. Il ne nous reste plus que notre raison pour tenter de nous guider vers notre but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 39
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 1113

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 17:29

Pour reprendre le sujet initial, je trouve ça intéressant qu'on aie des avis divergents sur la question... est-ce que ça tient à des différences d'enseignements ou à notre propre perception (et donc à notre type)?

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procrastination
Aucun rang assigné


Type : INTP, 5w4 (l'aile en question est marquée)
Age : 20
Lieu : Système solaire (comment ça, l'échelle est trop petite?)
Inscription : 18/06/2020
Messages : 123

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 18:49

J'étais sûr que tôt ou tard, la philo prendrait une place plus importante que les autres domaines... Wink

C'est une question intéressante. Pour le savoir, il faudrait que chaque membre explique comment il a réalisé son typage : sur son expérience (auquel cas cela relève des différences pédagogiques et de notre perception) ou sur ce qu'il sait, ou croit savoir, de la matière (notre perception uniquement). Je ne suis pas satisfait de ce critère car il faut que chaque personne soit sincère et sache bien distinguer les deux. En plus, il ne les sépare pas tout à fait, mais allez m'expliquer comme on isole la perception du  reste, bon courage pour se priver de perception. La différence peut aussi être due au fait que certains typent selon leur expérience et d'autres selon leur pure perception.

Citation :
à notre propre perception (et donc à notre type)?
Si un type se sent valorisé dans une matière (indépendamment de son résultat objectif) il aura tendance à lui prêter ses propres fonctions (sinon non, pas besoin de le rappeler Wink ).  

En ce qui me concerne (toujours à parler de mézigue!), j'ai mélangé une vision très globale de l' expérience que j'ai pu avoir (donc à la fois de mon expérience et  de mon type) et de mes "préjugés" sur les matières. Globalement (si l'on exclut la note personnelle de la vie de classe), mon premier message était assez détaché de mes expériences pour plus se concentrer sur ma perception. Rha ces N, toujours dans les grandes idées !


Citation :
Là où tu vois bcp de par-coeur (que tu associes à Si), je vois des cascades de mécanismes, de relations logiques de cause à effet.
Il m'arrivait de comprendre la logique des choses mais on ne nous l'expliquait pas et j'avais l'impression que ma contribution très logique n'était pas spécialement valorisée. Alors que le par-coeur et le respect minutieux des consignes, ça oui (mais peut-être est-ce encore un préjugé). Ce, surtout à l'école primaire et au début du collège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 32
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 638

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 19:03

Le "par cœur" c'est forcément Si ?
Autant je vois bien à quoi sert Te dans un contexte d'apprentissage, autant j'ai toujours du mal à mettre le doigt sur ce que fait Si. Est-ce qu'on peut dire qu'elle "trie" les infos, filtre ce qui est important ?

La matière qui me deconcertait le plus au collège/lycée, c'était la physique. Je ne sais pas si c'est du aux enseignants que j'avais mais ça me semblait "déstructuré". Dans mon souvenir : j'avais du mal à voir ce que j'étais censée faire pendant les travaux pratiques, et quand on faisait des calculs, je ne comprenais pas à quoi ça s'appliquait. Et on ne faisait que ça, on avait pas vraiment de "cours" sur lequel s'appuyer.
Par contre c'etait totalement le domaine de mon frère ISTP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procrastination
Aucun rang assigné


Type : INTP, 5w4 (l'aile en question est marquée)
Age : 20
Lieu : Système solaire (comment ça, l'échelle est trop petite?)
Inscription : 18/06/2020
Messages : 123

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 19:20

Quand je pensais à Si, je me représentais une "base de données" d'infos passées à piocher. Si est en quelque sorte la mémoire, mais peut-être qu'elle a aussi un rôle dans le tri. Je ne pense pas que Si filtre (la vision globale, ce serait plutôt l'intuition), Si se concentre plus sur les consignes et le détail. Cela dit, je me vois mal donner une leçon de Si à une Si-dom. En tant que Si-dom, étais tu à l'aise avec le par-coeur et le respect des consignes ? (ça m'éclairera peut être sur Si)

Quant aux TP (physique et SVT), sauf les quelques uns où je voyais un fil logique et où j'étais passionné, la plupart du temps, j'étais perdu, en plus de ma foutue maladresse (et sans parler du temps limité). Résultat, j'ai toujours préféré les cours aux TP. J'ai donc rageusement typé les TP Se:enfer: car c'est une des fonctions que je maîtrise le moins.
Citation :
Si un type se sent valorisé dans une matière (indépendamment de son résultat objectif) il aura tendance à lui prêter ses propres fonctions (sinon non, pas besoin de le rappeler Wink ).
s'applique ici!Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
Caféine

Type : ISTJ funambule (et 9)
Age : 32
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 638

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 19:56

Oh tu peux y aller, je me type ISTJ surtout par élimination, mais Si n'est toujours pas si clair pour moi en fait^^.
Si est censée être une fonction d'"organisation" dans le modele objective personnality. Contrairement à Se et Ne qui amassent l'information, Si et Ni ont un rôle de filtre quelque part, elles ne retiennent que ce qui fait écho pour elles.
Avec le respect des consignes, oui, j'étais à l'aise. J'étais "scolaire" dans le sens où je comprenais exactement ce qu'on attendait de moi et j'appliquais la méthode. En général j'étais pile dans les clous.
Par contre le "par cœur" n'a jamais été mon mode d'apprentissage privilégié. Je faisais principalement avec ce que j'avais compris du cours. Je faisais souvent l'impasse sur ce qu'il fallait apprendre par cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procrastination
Aucun rang assigné


Type : INTP, 5w4 (l'aile en question est marquée)
Age : 20
Lieu : Système solaire (comment ça, l'échelle est trop petite?)
Inscription : 18/06/2020
Messages : 123

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 20:18

Citation :
Si et Ni ont un rôle de filtre quelque part
J'avais oublié les fonctions qui amassent et qui organisent, ça en donne une connaissance plus fine. Donc Si filtre, mais peut-être pas de la même manière que Ni. A creuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 20:47

"Si est censée être une fonction d'"organisation" dans le modele objective personnality. Contrairement à Se et Ne qui amassent l'information, Si et Ni ont un rôle de filtre quelque part, elles ne retiennent que ce qui fait écho pour elles.
Avec le respect des consignes, oui, j'étais à l'aise."

La sensation est classée dans la catégorie des fonctions de perception. Instinctivement, on pourrait s'attendre à ce que la perception soit exclusivement liée à l'extérieur, mais ce n'est pas le cas pour les fonctions introverties. Les fonctions extraverties ont tendance non seulement à prendre l'information à l'extérieur, mais à également interagir avec l'environnement. Les fonctions introverties, elles, ont plutôt une forme d'autosuffisance. Par exemple, quand Si veut savoir quelle est la meilleure action à faire, il va rechercher dans ses souvenirs des situations similaires et s'y calquer pour prendre sa décision. La particularité et la singularité du contexte dans lequel il sera n'aura que peu d'importance. De la même façon, quand Ni veut comprendre comment résoudre un problème, il ne va pas aller chercher des solutions via des connaissances/domaines extérieurs, mais va surtout inconsciemment repérer des schémas qui vont le mettre sur la voie pour répondre correctement.
Je pense que Si, dans l'apprentissage, a des difficultés à aborder de nouvelles choses s'il n'arrive pas à faire des liens avec des connaissances précédentes. La familiarité des cours d'histoire, la stabilité de la conjugaison, tout ce qui pourra lui sembler familier sera, à mon sens, plus facile à saisir pour lui. (En parlant de la conjugaison, je pense que les Si ont beaucoup, beaucoup de mal à assimiler les particularités de la langue française pour les raisons données précédemment). Cette organisation constante lui permet certainement d'avoir une meilleure mémoire, pour sûr. Mais je pense que c'est réservé aux choses dont il a l'habitude, qu'il connaît déjà. C'est comme s'il avait des boîtes dans sa tête, et qu'il pouvait ranger chaque connaissance dans une boîte, en sachant précisément comparer les boîtes, mais se retrouvant dépourvu quand une connaissance ne peut entrer dans des boîtes déjà existantes.

"J'étais "scolaire" dans le sens où je comprenais exactement ce qu'on attendait de moi et j'appliquais la méthode. En général j'étais pile dans les clous.
Par contre le "par cœur" n'a jamais été mon mode d'apprentissage privilégié. Je faisais principalement avec ce que j'avais compris du cours. Je faisais souvent l'impasse sur ce qu'il fallait apprendre par cœur."

Le fait que tu ne sois pas très à l'aise avec le par cœur (de connaissances qui sont forcément en lien, de la maternelle jusqu'au lycée) me ferait plutôt dire que tu n'es pas Si, même s'il me faudrait davantage d'informations pour l'affirmer. Pour le reste, je ne sais pas trancher entre Ti et Te, l'un systématisant les connaissances (souvent abstraites) selon une logique interne pour mieux les comprendre, l'autre saisissant des systèmes extérieurs existants et essayant d'insérer l'information (souvent concrète) dans le monde réel. L'un théorise dans un but de compréhension, l'autre plannifie en vu d'une pratique prochaine.

Si tu peines à expliquer ta pensée, à la structurer même si tu penses en avoir saisi l'essence, je dirais que tu as davantage une attitude Ni que Ne. Ni, puisqu'il est surtout inconscient, aura du mal à expliquer pourquoi il est arrivé à une conclusion. Et comme tu l'as dit, si Ni n'arrive pas à intégrer une nouvelle information dans son système, ça va être difficile de la retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songe d'Automne
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Inscription : 14/05/2020
Messages : 66

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 20:49

"J'avais oublié les fonctions qui amassent et qui organisent, ça en donne une connaissance plus fine. Donc Si filtre, mais peut-être pas de la même manière que Ni. A creuser."

Si aura, je pense, tendance à filtrer en fonction de ce qui lui est familier ou non, quand Ni aura davantage tendance à filtrer en fonction de ce qui est cohérent avec ses systèmes ou non, et donc... Préserver ce qui peut potentiellement l'enfoncer dans ses biais de confirmation. :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020, 22:17

Si cherche à organiser les informations en les répertoriants dans l'optique d'en faire un usage ultérieur. Elle est avant tout guidé par ce qui fonctionne efficacement.

Ni, visualise une certaine conception des choses issu de la conscience de l'utilisateur (ce qui est vu comme mystique)et dont l'objectif premier est de lui permettre d'agir non pas selon ce qui est existant mais selon ce qui existera de son point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Spero Patronum
Aucun rang assigné
Spero Patronum

Type : INFP | 4w5
Age : 26
Lieu : Dans un univers parallèle
Emploi : Éleveur de rêves irréalisables
Inscription : 11/06/2020
Messages : 76

Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitimeMer 01 Juil 2020, 16:01

Pour moi, la philosophie n'appartient pas à un type en particulier, chaque philosophe ayant sa propre vision de la vie et du monde, il va de soi qu'il existe divers types de philosophes et donc de profil MBTI ! Ce qui fait avant tout un philosophe en MBTI, je pense que c'est la dominance du "N" et de la pensée.

Perso, on m'a toujours qualifié de sage et profond d'esprit depuis tout petit, j'aime parler sur des sujets profonds de la vie, de la nature humaine, du monde, etc. Et pourtant, je suis INFP. oups
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Matières scolaires et fonctions  Empty
Message(#) Sujet: Re: Matières scolaires et fonctions Matières scolaires et fonctions  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Matières scolaires et fonctions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-