Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INxJ ? Je doute donc je suis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DeeV
Aucun rang assigné
avatar

Type : Pas encore défini
Age : 25
Lieu : Agartha
Inscription : 25/03/2017
Messages : 3

Message(#) Sujet: INxJ ? Je doute donc je suis Sam 25 Mar 2017, 19:05

Bonjour à toutes, bonjour à tous


Je m'intéresse depuis quelques temps au MBTI, et de manière générale à tout outil qui pourrait me permettre d'analyser ma personnalité. En effet, j'ai quelques difficultés à me positionner à la fois en tant que sujet de l'expérience et en tant qu'observatrice car :

  • Je manque de recul et d'objectivité par rapport à moi-même.

  • Je change fréquemment de comportement et de mode de pensée en fonction de mes expériences et de ce qui est le plus susceptible de me mener à la vie que je souhaite mener, même si je discerne quelques constantes en comparant la personne que je suis aujourd'hui aux souvenirs les plus lointains de moi-même que j'ai en stock (je ne suis pas schizophrène Evil laugh je me qualifierai plutôt de caméléon, je m'adapte en changeant de couleur en fonction des contraintes de mon environnement et des objectifs que je me fixe). Autrement dit il est difficile pour moi de définir qui je suis réellement, la rédaction de ce post m'a pris plusieurs heures.

  • En rapport avec le point précédent : je ne suis pas la même avec un ami, un membre de ma famille, un inconnu, etc (comme tout le monde je suppose ?). Je ne sais donc pas comment me positionner lorsque je réponds à certaines questions du test (en particulier celles relatives aux interactions sociales), puisque les réponses peuvent radicalement changer en fonction de mon interlocuteur.

  • Certaines questions prêtent à confusion. Lorsque l'on me demande de répondre à une affirmation et qu'elle est tournée de cette manière : "Je préfère ... " : il y a une différence entre la façon dont, idéalement, je préfère agir, et la façon dont j'agis réellement. Je pense que c'est aussi de là où naît ce problème que j'ai à saisir la nature de mon essence : il y a la personne que je suis, et l'idéal que je poursuis. Je me situe actuellement entre les deux. Je vous explique, pour ceux qui auront la patience de me lire : sans rentrer dans les détails, j'ai eu une vie très compliquée jusqu'à mes 18 ans (j'en ai aujourd'hui 24). J'ai vécu des choses que peu de personnes de mon âge vivaient, ce qui m'a amenée à ne devoir compter que sur moi-même pour pouvoir m'en sortir (je dirais même survivre), et donc à totalement changer de comportement pour ne pas courir à ma perte. Je me suis donc glissée dans la peau d'un "nouveau moi" : endurcie, forte, ambitieuse, déterminée, guidée par la raison, méthodique, organisée à l'extrême, assertive, confiante, imposante, méfiante, etc. Ça m'a demandé quelques efforts dans un premier temps, mais j'ai rapidement adopté ce "nouveau moi" dès que j'ai vu que cela portait ses fruits et que je commençais enfin à mener la vie que je voulais. Depuis, certains traits de ma personnalité ont véritablement changé, parfois d'un opposé à un autre : c'est comme si je m'étais reprogrammée, et ce "nouveau moi" initial est devenu moi tout court (même si, en tant que perfectionniste presque pathologique, je n'en suis jamais satisfaite et poursuis toujours ce "moi idéal"). Pour l'histoire du caméléon expliquée plus haut, ce sont des petits ajustements que j'effectue au quotidien pour une qualité de vie optimale, mais une partie du noyau de ma personnalité a été modifiée. Après comme dit plus haut certains traits sont constants comme mon introversion, mes centres d'intérêts, ma curiosité, etc.



Ce que j'arrive à déterminer à propos de moi, qui est valable la plupart du temps :


  • J'ai une soif de connaissances insatiable et une grande curiosité intellectuelle, que cela soit sur de nouveaux sujets ou pour approfondir ce que j'étudie déjà. J'aime autant appréhender des concepts abstraits (philosophie, théologie, ésotérisme), que ce qui est plus technique et concret (j'étudie l'informatique pour en faire mon métier et j'ai toujours porté un vif intérêt pour les sciences comme les mathématiques, la chimie, la biologie, etc).
  • Je suis très perfectionniste, que cela soit dans mon apparence physique (tirée à quatre épingles, j'entretiens mon corps en faisant du sport, je fais attention à la manière dont je m'habille, je prends soin de moi, etc : tout ceci non pas dans le but de plaire aux autres mais avant tout à moi-même. Il est rare que je me laisse aller à la négligence, aussi bien chez moi que dehors), dans le travail que je fournis (je ne présente rien tant que je ne suis pas certaine que tout soit parfait tout en respectant au maximum les deadlines, je préfère bosser seule pour être sûre que tout soit fait comme je le souhaite, je peux passer des heures à étudier une ou plusieurs notions nouvelles pour être sûre de maîtriser toutes les dimensions du travail que je présente), même dans mes loisirs (pour le dessin, la peinture ou la musique par exemple, je ne compte plus les œuvres achevées ou inachevées que j'ai abandonné ou jeté car je n'en étais pas pleinement satisfaite, il est d'ailleurs extrêmement rare que ce que je produis artistiquement me plaise).
  • Je suis obstinée. Si je rencontre un problème qui est un obstacle sur mon chemin, je vais m'acharner dessus jusqu'à trouver une solution (d'où mon goût pour les casses-têtes). Il n'est pas question de laisser une interrogation en suspens : je me dois trouver une réponse, que cela soit en quelques heures ou quelques années. Je suis également têtue, j'aime avoir raison et si je suis certaine de l'être (ce qui est très souvent le cas, sans prétention aucune, car je n'affirme pas de choses si je ne suis pas certaine de ce que j'avance), je vais m'évertuer à le démontrer par a+b à mon interlocuteur jusqu'à ce qu'il comprenne. (et qu'il le comprenne réellement, pas qu'il affirme que j'ai raison pour mettre fin au débat, sans avoir la conviction réelle que c'est le cas, sinon ça ne marche pas  (()) )
  • Je suis très organisée, à tous les niveaux. Je tiens quotidiennement des agendas pour planifier mes journées à la minute près, j'anticipe tout ce qu'il est possible d'anticiper (il m'arrive même de planifier certains appels, perso ou pro, en rédigeant dans l'ordre tout ce que je souhaite aborder durant la conversation, en prévoyant les questions éventuelles que l'on risque de me poser et les réponses à fournir, les sujets à aborder en cas de blanc, ça va assez loin  silly ), je ne supporte pas les imprévus et tout ce qui est susceptible de chambouler mon emploi du temps bien établi, mon environnement est clean du sol au plafond (tout doit être propre, nettoyé, rangé, organisé, classé, à sa place, et gare à quiconque en change la disposition), je prépare en avance comment je vais m'habiller pendant la semaine, etc
  • J'ai un grand sens des valeurs et ne compte dans mon cercle d'amis que des gens qui les partagent en majorité. Mais je suis très ouverte d'esprit et n'ai aucun problème à discuter et débattre avec quelqu'un qui possède une opinion différente de la mienne, bien au contraire, tant que cela se fait dans le respect d'autrui. Si ce n'est pas le cas et que l'on empiète sur mes valeurs de façon rustre voire insultante, cette personne perdra immédiatement mon estime et ma considération de manière permanente.
  • Je ne supporte pas l'injustice, le lynchage injustifié d'une personne, les gens qui s'attaquent à plus faibles qu'eux, les hypocrites et autres langues de vipères qui passent leurs journées à médire les autres derrière leurs dos. Quand je suis physiquement témoin d'une injustice, mon sang ne fait qu'un tour et je suis obligée d'agir. Quand je ne suis pas physiquement capable d'agir, par exemple en lisant les infos, je ressens une colère viscérale et la frustration de ne pas pouvoir faire quelque chose pour y remédier.
    Quant aux hypocrites, je me tiens le plus éloignée possible de ces parasites et, lorsque je n'ai pas le choix de les éviter (collègues de bureau par exemple, le monde des grandes entreprises est malheureusement un des plus toxique qui soit en la matière) je ne noue aucun lien d'amitié avec eux.
  • Je suis très méfiante, parfois à la limite de la paranoïa. Je ne révèle jamais d'éléments de ma vie privée à des gens que je connais trop peu, et même quand ce sont des amis proches voire des membres de ma famille, je fais très attention à ce que je dévoile et il me faut énormément de temps pour pouvoir le faire (je m'assure d'abord que ce sont des personnes dignes de confiance. Même quand elles le sont, je reste une personne assez secrète, de peur que l'on puisse me nuire un jour, et ne m'ouvre que partiellement. Des amis très proches m'ont déjà dit qu'ils avaient l'impression de ne pas réellement me connaître. Je ne ressens de toute façon que rarement le besoin de me confier, donc le fait de m'ouvrir davantage aux autres ne me manque aucunement. Au contraire, j'ai beaucoup de mal à exprimer mes émotions et à mettre des mots dessus, donc je préfère ne pas le faire car c'est embarassant).
  • Mon intuition est un outil dont je me sers en permanence. J'observe beaucoup, j'ai une capacité à cerner les gens et je ne me trompe quasiment jamais. J'arrive à deviner les intentions cachées derrière les actes et paroles des autres, surtout quand je les côtoie régulièrement, et c'est assez difficile de me duper car je perçois tout de suite quand on tente de me manipuler ou que l'on se fout ouvertement de ma gueule. En revanche je ne catégorise jamais une personne selon cette perception, et je lui laisse l'occasion de faire ses preuves par le biais de ses actes. Je garde tout cela pour moi, ou le partage si d'autres viennent me demander conseil.
  • Je n'aime pas les contacts physiques d'ordre affectif et ne suis pas du tout tactile, même quand je connais bien la personne. Je change immédiatement de position dès que l'un de mes membres entre accidentellement en contact avec celui d'un autre, même si ce sont des amis ou de la famille. Je n'aime pas les câlins, les tapes sur les épaules, les bises, les serrages de main, et encore moins le sexe que je trouve surestimé. Si je veux montrer à quelqu'un que je l'aime, ce ne sera jamais par le biais d'un contact physique, mais plutôt par les actes sur le long terme.
  • Je considère les émotions comme une faiblesse, même si je suis régulièrement assaillie par certaines d'entre elles, notamment la colère qui me cause le plus de difficultés lorsque je veux la contrôler. Quand je dis que c'est une faiblesse, c'est surtout dans mon cas. Plus jeune je ne savais pas du tout les contrôler, et j'ai provoqué beaucoup de chaos autour de moi à cause d'elles. Je rêvais d'être un robot, pour ne plus agir impulsivement et me causer du tort, pour être parfaitement carrée. Avec le temps j'ai appris à les réprimer, et je me base au maximum sur la raison pour prendre des décisions, en étudiant chaque possibilités avant de sélectionner celle qui est la plus avantageuse, car les émotions brouillent notre raison comme un signal radio parasite. Je tente également de les dissimuler aux autres, pour ne pas qu'ils s'en servent comme une arme pour me nuire. Bien entendu je ne suis pas dénuée d'humanité, au contraire, et je ne cherche pas non plus à devenir aussi froide qu'un iceberg.
  • Je suis assez entreprenante dans les interactions sociales lorsque je connais bien les gens, c'est à dire que je peux lancer des conversations si ce sont des personnes intéressantes (les blancs me mettent horriblement mal à l'aise ! Certains silences sont les bienvenues pour ponctuer un échange, mais lorsqu'ils se font oppressants je trouve cela très dérangeant. C'est ce qui peut se produire lorsque je tombe sur quelqu'un d'encore plus awkward que moi. Donc j'ai toujours une liste de sujet à aborder en tête pour éviter cela, j'essaie de m'intéresser à la personne en la faisant parler de chose qu'elle aime, et en général ça fonctionne. Pareil si c'est un groupe de personne que je côtoie souvent, j'essaie d'animer la conversation pour que tout le monde puisse y contribuer, même les plus timides. J'aime aussi apporter ma touche d'humour et mettre à l'aise les gens, souvent en instaurant une ambiance où l'on se vanne les uns les autres, toujours gentiment. Y compris moi-même, car j'ai beaucoup d'auto-dérision). Quand il s'agit d'inconnu(s) je n'initie jamais de premier contact, mais je ne serai pas fermée si l'autre vient vers moi. J'attends de les observer, de voir comment ils interagissent entre eux, avant de commencer à m'ouvrir de manière appropriée (pour m'adapter le mieux possible). Il y a quelques années, avant ma "reprogrammation" je n'étais pas comme ça : j'étais extrêmement timide, voire phobique sociale, et cela m'a empêchée de faire énormément de choses. J'ai beaucoup travaillé sur moi-même en observant les gens, presque en anthropologue, et en tentant sans relâche jusqu'à trouver les bons mécanismes. J'ai toujours du boulot même à l'heure actuelle, et je préférerai toujours passer du temps seule qu'en compagnie d'autrui (ce qui n'est pas un problème), mais je tiens le bon bout. La preuve en est que les rares fois où j'ai admis être timide et anxieuse lors de la prise de parole en public (devant un groupe de personnes, en réunion, etc), les gens étaient étonnés et m'ont dit que ça ne se voyait pas du tout. Tout ceci les amène à penser que je suis extravertie et sociable, or tout cela m'épuise beaucoup et j'ai besoin de temps seule sans causer pour me ressourcer. Et ça peut être perçu comme un manque d'intérêt de ma part voire du boudage, alors que pas du tout : ça représente juste trop d'efforts sur le moment pour moi et je ne peux pas être comme ça tout le temps, c'est plutôt par pics.
  • J'aime être indépendante, seule, et ne dépendre de personne. J'ai dû apprendre à l'être très tôt, et je tire une grande fierté du fait que je me suis débrouillée entièrement seule. Je ne conçois pas ma vie autrement sur le long terme. Je préfère travailler seule car je suis beaucoup plus efficace et performante, et je supporte mal le travail d'équipe car peu sont aussi rigoureux et consciencieux que je ne le suis (c'est en tout cas un constat depuis que je bosse), et je déteste les glandeurs et les incompétents. Je me vois également finir mes jours seule, dans un endroit reculé du monde, avec ce qu'il me faut pour m'auto-suffire (bétail, plantations, etc).
  • Je suis totalement imperméable au soit-disant prestige que certains pensent détenir grâce à leur compte en banque, leur statut social, leur position hiérarchique, leur emploi, leur réputation, leur nom de famille, etc. Pour moi, ils ne représentent rien du tout si ce n'est de la poudre aux yeux pour impressionner les plus idiots, les plus naïfs et les plus opportunistes. Je fuis comme la peste ces gens qui pensent que tout leur est dû.


Mes centres d'intérêt sont :


  • Le dessin
  • La peinture
  • La musique
  • L'informatique, les nouvelles technologies
  • Les sports de combats & self-defense
  • Les jeux vidéos
  • L'écriture (je bosse en ce moment sur un scénario SF de saga MP3)
  • Les voyages
  • La littérature
  • La danse
  • Etc.


Le but de ma démarche est donc de mieux comprendre comment je fonctionne pour être le plus efficace possible dans mon plan de développement personnel.
Lors du passage de ce test, j'ai obtenu 3 résultats différents :

  • Le tout premier il y a quelques années (avant la "reprogrammation" vers 16-17 ans) : INFP
  • Les deuxième et troisième par intermittences (après la "reprogrammation", à intervalles de quelques mois entre chaque passage) : INFJ et INTJ. Le résultat du dernier test en date (hier soir) est INTJ.


Je pense effectivement que les deux derniers résultats me correspondent plutôt bien, mais je suis incapable de trancher totalement sur l'un ou l'autre. Je me reconnais partiellement dans ces deux types, tout comme certaines choses ne collent pas.


INFJ / Je ne me reconnais pas dans :


  • L'aversion pour les conflits : non pas que j'aime ça, mais je n'ai aucun mal à entrer en conflit si cela s'avère nécessaire.
  • La volonté d'aider les autres : ce point est à nuancer. Certes je m'indigne facilement face à l'injustice, certes je vais aider l'autre si je constate qu'il est en difficulté et de nombreuses personnes aiment se confier à moi car je leur apporte non pas un soutien émotionnel mais plutôt des solutions éventuelles applicables de manière concrète à leurs problèmes. Cependant, je ne considère pas qu'aider et protéger les gens soit le but ultime de ma vie, je n'ai pas assez de patience pour cela et, même si par politesse je laisse les autres se soulager lorsqu'ils se plaignent de ce qui ne va pas, je ne compatis pas réellement et serai passée totalement à autre chose une fois qu'ils auront terminé. De plus, je trouve cela rapidement épuisant, et je n'aime pas vraiment le faire. Je le fais parce que c'est normal d'offrir une oreille (plus ou moins) attentive à quelqu'un qui est en détresse, mais si je pouvais m'en passer je le ferai, car je n'aime pas lorsque les gens se plaignent.
  • La sensibilité extrême à la critique : au contraire, j'aime les critiques lorsqu'elles sont constructives car elles me permettent de me perfectionner. Ce n'est pas en prenant des pincettes ou en me mentant pour ne pas froisser mon égo que je progresserai. En revanche lorsqu'elle n'est pas fondée et qu'elle est émise dans l'unique but de me toucher, je suis plus susceptible de remettre l'autre en question que moi-même, ça ne m'atteint pas et je trouverai la démarche plus risible qu'autre chose. Les seules fois où cela pourrait me toucher, c'est si elles viennent de personnes très proches que j'affectionne. Mais étant donné que je choisis très bien les gens que je côtoie, cela arrive très rarement.



INTJ / Je ne me reconnais pas dans :


  • La rationalisation des relations sociales : Même si j'ai dû le faire dans un premier temps lors de ma "démarche d'anthropologue" pour combattre ma phobie sociale, je tends de moins à moins à intellectualiser les échanges sociaux car cela devient de plus en plus naturel et intuitif.
  • L'inexpression émotionnelle : Non, j'ai un visage assez expressif et je suis plutôt souriante. J'ai cependant dû mal à exprimer verbalement mes émotions, car elles restent confuses même pour moi. Mais je n'ai pas l'air froide au premier abord, bien au contraire.
  • Le manque d'empathie : Comme expliqué plus haut, il est vrai que je manque un peu d'empathie dans la mesure où je ressens pas l'émotion ou la douleur de l'autre au moment où cela arrive, du moins pas physiquement ou émotionnellement. En revanche je me mets à sa place en me représentant sa situation si elle m'arrivait. Ce qui est une forme d'empathie.



Qu'en pensez-vous ?
Toutes vos suggestions ou avis éclairés sont les bienvenus, dans la mesure où je ne me suis pas encore sérieusement penchée sur le détail des fonctions cognitives (la différence entre ces deux types résiderait dans le fait que la fonction auxiliaire Fe est extravertie et la fonction tertiaire Ti est introvertie chez les INFJ, tandis que la fonction auxiliaire Te est extravertie et la fonction tertiaire Fi est introvertie chez les INTJ : qu'est-ce que cela signifie concrètement ?)
Je vous remercie d'avoir lu jusqu'au bout ce bon gros pavé et je lirai vos réponses avec plaisir et attention  Smile



Amicalement,

DeeV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1590

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Sam 25 Mar 2017, 21:25

Bienvenue !

Ta présentation ressemble à de la science fiction ^^ (reprogrammation de son cerveau)
Sinon, je ne sais pas si on peut réellement changer de type au cours de sa vie.
De ce que tu dis de toi, tu me fait penser à une INFP de base qui a apprit à développer ses fonctions d'ombre, à un point étonnant, on pourrait croire que tu es INTJ voir ISTJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturne
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 26
Lieu : .
Inscription : 24/01/2017
Messages : 35

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Sam 25 Mar 2017, 21:43

Pour l'instant, là comme ça il y a des passages qui peuvent faire penser a du Fi notamment :

Citation :
J'aime être indépendante, seule, et ne dépendre de personne. J'ai dû apprendre à l'être très tôt, et je tire une grande fierté du fait que je me suis débrouillée entièrement seule. Je ne conçois pas ma vie autrement sur le long terme.

Citation :
J'ai un grand sens des valeurs et ne compte dans mon cercle d'amis que des gens qui les partagent en majorité. Mais je suis très ouverte d'esprit et n'ai aucun problème à discuter et débattre avec quelqu'un qui possède une opinion différente de la mienne, bien au contraire, tant que cela se fait dans le respect d'autrui. Si ce n'est pas le cas et que l'on empiète sur mes valeurs de façon rustre voire insultante, cette personne perdra immédiatement mon estime et ma considération de manière permanente.

(C'est surtout ce qui a retenu mon attention.)

Sinon :

Citation :
Toutes vos suggestions ou avis éclairés sont les bienvenus, dans la mesure où je ne me suis pas encore sérieusement penchée sur le détail des fonctions cognitives (la différence entre ces deux types résiderait dans le fait que la fonction auxiliaire Fe est extravertie et la fonction tertiaire Ti est introvertie chez les INFJ, tandis que la fonction auxiliaire Te est extravertie et la fonction tertiaire Fi est introvertie chez les INTJ : qu'est-ce que cela signifie concrètement ?)

"Concrètement" ça va être difficile ^^
http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html
Tu as sur cette page une description des fonctions assez simplifiée par rapport à d'autres sites.
Ça peut t'être utile pour commencer.

Bonnes recherches et Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSJ 7w3
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1036

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Sam 25 Mar 2017, 21:55

Pas lu. J'ai du mal avec les pavés qui peuvent être résumés avec beaucoup moins de mots et une vraie structure surtout. (C'est très souvent le cas ici, malheureusement.) C'est dommage que certaines personnes ne pensent pas à celles qui lisent...

C'était mon coup de gueule. Lol. Pardon...

Bienvenue sinon ! Amuse-toi bien sur ce forum charmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeeV
Aucun rang assigné
avatar

Type : Pas encore défini
Age : 25
Lieu : Agartha
Inscription : 25/03/2017
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Sam 25 Mar 2017, 22:44

Bonsoir & merci pour vos réponses Wink

@Luna
Luna a écrit:

Ta présentation ressemble à de la science fiction ^^ (reprogrammation de son cerveau)


J'utilise le terme "reprogrammation" à défaut de ne pas pouvoir en utiliser d'autres. Ce que j'entends par là, c'est que j'ai dû entreprendre un travail titanesque sur moi-même pour réajuster tous ces traits de ma personnalité qui m'entravaient et m'empêchaient de vivre comme je le voulais. Ce n'était évidemment pas aussi simple que de lancer un programme ou d'activer un interrupteur !

Luna a écrit:

Sinon, je ne sais pas si on peut réellement changer de type au cours de sa vie.

Je l'ignore également, plusieurs facteurs entrent en compte : comme je l'ai expliqué, j'ai commencé à réellement changer à partir de mes 18 ans en m'imposant une rigueur et une discipline de fer. Mon jeune âge à l'époque l'expliquerait-il ? (j'étais toujours dans une phase où mon type n'était pas abouti, où il était toujours en cours de définition ?)
De plus, j'ai développé des addictions aux drogues très jeune (12 ans), pour m'en débarrasser définitivement à mes 18 ans. Sachant que ce genre de substance a un impact significatif sur le cerveau, cela a certainement eu une influence.

Luna a écrit:

De ce que tu dis de toi, tu me fait penser à une INFP de base qui a apprit à développer ses fonctions d'ombre, à un point étonnant, on pourrait croire que tu es INTJ voir ISTJ.

Qu'est-ce que tu entends par "fonctions d'ombre" ? Je suis néophyte dans le domaine.

Également, puisque tu es INFP : te reconnais-tu dans certains points que j'ai évoqué ? Car en relisant les traits caractéristiques des INFP je ne m'y reconnais quasiment pas, si ce n'est dans quelques éléments épars comme l'attachement aux valeurs (que Saturne a relevé).


@Saturne Merci, ton lien va effectivement m'être très utile. D'après ce que j'ai compris, corrige-moi si je me trompe, un individu avec un Sentiment Introverti prend des décisions en fonction de son propre système de valeurs. En gros, il se demandera avant d'agir : "Est-ce que ce que je fais est en accord avec ce que je suis réellement et avec l’éthique que je prône ?" ? Si c'est bien ça, bien que je sois très attachée à mon code moral, ce n'est pas du tout la première chose qui intervient lorsque j'agis ou prend une décision (bien qu'évidemment j'aurai beaucoup de mal à agir en ne le respectant pas). Je pense plutôt de cette manière : "Est-ce que ce que je fais est la meilleure chose à faire pour mon bien-être sur le long terme ? Est-ce que la décision que je prends est la meilleure option pour assurer ma pérennité ?"

@Guinea Pig Ce que j'ai écrit là est déjà synthétisé par rapport à ce que j'avais en tête. Je me devais d'être le plus explicite possible pour apporter le plus d'éléments possible aux lecteurs concernant les doutes que j'ai sur mon type. Navrée d'avoir gaspillé quelques minutes de ton précieux temps et d'avoir épuiser ton énergie à scroller cette page avec mon vil égocentrisme pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSJ 7w3
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1036

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Sam 25 Mar 2017, 23:47

DeeV a écrit:
Ce que j'ai écrit là est déjà synthétisé par rapport à ce que j'avais en tête.

Sérieux ?

DeeV a écrit:
Je me devais d'être le plus explicite possible pour apporter le plus d'éléments possible aux lecteurs concernant les doutes que j'ai sur mon type.

Tu tiens compte de l'avis des autres... Pas capable de t'affirmer seule en général ?

DeeV a écrit:
Navrée d'avoir gaspillé quelques minutes de ton précieux temps et d'avoir épuiser ton énergie à scroller cette page avec mon vil égocentrisme pirat

C'est de l'ironie ? Tu te trouves égocentrique ? On t'a déjà fait cette remarque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeeV
Aucun rang assigné
avatar

Type : Pas encore défini
Age : 25
Lieu : Agartha
Inscription : 25/03/2017
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 01:02

Guinea Pig a écrit:


Sérieux ?


Non, j'ai volontairement rallongé mon propos initial pour abîmer la vision des personnes qui allaient me lire, ça tenait sur 3 ou 4 lignes normalement. Je suis un membre actif du lobby reptilo-ophtalmique, dont l'unique but est d'augmenter exponentiellement la vente des lunettes pour presbytes en polluant Internet de posts interminables à se niquer les yeux. Mais bravo, tu m'as démasquée...

Guinea Pig a écrit:


Tu tiens compte de l'avis des autres... Pas capable de t'affirmer seule en général ?




Lol bien sûr que j'en tiens compte, c'est pas pour rien qu'on est sur un forum. En aucun cas le fait de recueillir les avis de personnes ayant plus de connaissances dans un domaine remet en cause la capacité à s'affirmer, je ne saisis pas où tu veux en venir mon p'tit cochon d'Inde. Tu penses réellement que je vais déterminer mon type simplement en discutant ici ? Ça t'arrive souvent de faire des raccourcis aussi simples à propos de gens que tu ne connais pas ?

Guinea Pig a écrit:


C'est de l'ironie ? Tu te trouves égocentrique ? On t'a déjà fait cette remarque ?


Non Monsieur l'Inspecteur/Madame la Juge, c'est pas de l'ironie, je le confesse je suis un monstre d'égo. Et on me le dit souvent, surtout la fille super canon que je croise tous les jours dans les miroirs, les vitrines et les fenêtres Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 27

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 03:02

Bienvenue à toi !

Tu aimes le dessin, l'informatique, l'écriture, la peinture, apprendre des trucs, tu planifies ta journée sans arrêt, tu hais les contacts physiques ? Il ne s'agit que d'une partie des différents points que nous avons en commun ! (Même si je suis plus jeune, n'ai pas le même vécu et suis tout sauf sociable à l'heure actuelle :b) Je suis trop peu sûre de mon jugement pour pouvoir prétendre donner un avis sur ton cas, d'autant que j'ai eu les mêmes hésitations que toi les mois précédents... Cependant, je viens malgré tout te souhaiter bonne chance dans le long périple de la connaissance de soi c'est toujours classe dit comme ça.. puis après ça retourne le cerveau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 797

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 03:25

Salut et bienvenue. Encore un spécimen de INFx ambiguë en vue ? Ca m'en a tout l'air, et je partage ta difficulté avec un modèle qui ne laisse pas beaucoup de place à la spécificité des situations rencontrées chaque jour mais plutôt un vague portrait plus proche de la simplicité de personnages de fiction.

Je ne garantie pas de parvenir à quelque chose mais je reviendrai tenter d'analyser ça un peu plus en profondeur une fois prochaine.

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1810

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 10:15

Citation :
Pour l'instant, là comme ça il y a des passages qui peuvent faire penser a du Fi notamment :

Citation :
J'aime être indépendante, seule, et ne dépendre de personne. J'ai dû apprendre à l'être très tôt, et je tire une grande fierté du fait que je me suis débrouillée entièrement seule. Je ne conçois pas ma vie autrement sur le long terme.
Aucun rapport au Fi.

@DeeV,
Ton typage à 16 ans vaut rien, le MBTI se base sur l'individu à l'age adulte, jeune tout varie trop. (Pas pour rien qu'on déconseille à tous les gosses venant ici d'essayer de se typer avec ardeur)

Citation :
Lol bien sûr que j'en tiens compte, c'est pas pour rien qu'on est sur un forum. En aucun cas le fait de recueillir les avis de personnes ayant plus de connaissances dans un domaine remet en cause la capacité à s'affirmer, je ne saisis pas où tu veux en venir mon p'tit cochon d'Inde. Tu penses réellement que je vais déterminer mon type simplement en discutant ici ? Ça t'arrive souvent de faire des raccourcis aussi simples à propos de gens que tu ne connais pas ?
C'est rationnel.
Pour information, guinéa à un problème avec les femmes, et prend plaisir à les agresser.
Un problème de confiance en soi
Tu as mis que tu étais une femme sur ton profil, donc il t'agressera, désolé pour toi.

Citation :
Qu'est-ce que tu entends par "fonctions d'ombre" ? Je suis néophyte dans le domaine.
Les fonctions d'ombre est un terme généralement associé aux fonctions tertiaires/inférieures, qui provoque parfois quelques comportements que nous pourrions dire paradoxaux par rapport au type initial.
Mais un INFP à 15/16 ans, qui développerait ainsi, ne serait donc plus INFP une fois majeur.
Tu n'as rien d'INFP dans ce que tu dis.

Maintenant que certaines réponses sont clarifiées.

Passons à ton pavé.

Citation :
Mes centres d'intérêt sont :


Le dessin
La peinture
La musique
L'informatique, les nouvelles technologies
Les sports de combats & self-defense
Les jeux vidéos
L'écriture (je bosse en ce moment sur un scénario SF de saga MP3)
Les voyages
La littérature
La danse
Etc.
Tu peux arrêter tout de suite d'essayer d'analyser tes loisirs avec le MBTI.
Ils semblent intéressants, variés, et ne pourront pas te permettre de définir ton type.

Citation :
Le but de ma démarche est donc de mieux comprendre comment je fonctionne pour être le plus efficace possible dans mon plan de développement personnel.
Tu ressens un problème de méthodologie personnelle, que tu aimerais améliorer ?
Le MBTI en général aide à comprendre le fonctionnement, mais ne permets pas vraiment de dire : "Agis comme ca tu iras mieux"
C'est davantage un outil permettant de se comprendre et de comprendre "UN PEU" les autres.


Citation :
La sensibilité extrême à la critique : au contraire, j'aime les critiques lorsqu'elles sont constructives car elles me permettent de me perfectionner. Ce n'est pas en prenant des pincettes ou en me mentant pour ne pas froisser mon égo que je progresserai. En revanche lorsqu'elle n'est pas fondée et qu'elle est émise dans l'unique but de me toucher, je suis plus susceptible de remettre l'autre en question que moi-même, ça ne m'atteint pas et je trouverai la démarche plus risible qu'autre chose. Les seules fois où cela pourrait me toucher, c'est si elles viennent de personnes très proches que j'affectionne. Mais étant donné que je choisis très bien les gens que je côtoie, cela arrive très rarement.

C'est plutôt INTJ, mais je pense que pas mal de types peuvent posséder ce trait Razz
(Comme ils le précisent dans les définitions INTJ : Prouve lui qu'il a tort, et il changera d'avis.)

Pour les non points ressentis avec les INTJ :

Citation :
La rationalisation des relations sociales : Même si j'ai dû le faire dans un premier temps lors de ma "démarche d'anthropologue" pour combattre ma phobie sociale, je tends de moins à moins à intellectualiser les échanges sociaux car cela devient de plus en plus naturel et intuitif.
Je sais pas trop si l'INTJ rationnalise les relations sociales,
Il va plutôt rationnaliser leur intérêt et couper court si ca le soule.

Dixit rockman, INTJ ici, qui adore dire : "Les gens hors de mon cercle de proches, sont des PNJ."

On peut voir une rationnalisation de la relation, quand l'INTJ est totalement mal à l'aise en société, et qu'il tente tant bien que mal, de s'en sortir, mais tous les INTJ ne sont pas ainsi.

Citation :
L'inexpression émotionnelle : Non, j'ai un visage assez expressif et je suis plutôt souriante. J'ai cependant dû mal à exprimer verbalement mes émotions, car elles restent confuses même pour moi. Mais je n'ai pas l'air froide au premier abord, bien au contraire.
J'ai un visage très expressif aussi, le principal défaut est que 90% des photos me semblent horribles !
Je suis pas du tout froid au premier abord, plutôt au second xD
s'exprimer émotionnellement est très compliqué  pour un INTJ, c'est un fait.

Citation :
Le manque d'empathie : Comme expliqué plus haut, il est vrai que je manque un peu d'empathie dans la mesure où je ressens pas l'émotion ou la douleur de l'autre au moment où cela arrive, du moins pas physiquement ou émotionnellement. En revanche je me mets à sa place en me représentant sa situation si elle m'arrivait. Ce qui est une forme d'empathie
Je fais la même chose, tout le monde a ses soucis, et prendre ceux des autres ne m'a jamais donné l'impression d'avoir une utilité, la tristesse du monde, bien que malheureuse, il ne sert à rien de l'absorber pour soi... Tu les rendras pas plus heureux, et tu te seras flingué le moral.
(Ce n'est pas un manque d'empathie, mais une empathie sélective, je suis donc d'accord avec toi).

D'autres personnes, de type différents, n'auront aucune empathie.



J'ai aucune certitude sur ton type (je type pas les gens) mais INTJ, ne semble pas choquant pour moi.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 20
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 986

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 10:31

Bienvenue DeeV !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSJ 7w3
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1036

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 12:09

DeeV a écrit:


Non Monsieur l'Inspecteur/Madame la Juge, c'est pas de l'ironie, je le confesse je suis un monstre d'égo. Et on me le dit souvent, surtout la fille super canon que je croise tous les jours dans les miroirs, les vitrines et les fenêtres Cool


Super canon ? Vantarde en plus d'avoir un ego surdimensionné ! Tu collectionnes les tares... C'est du joli.

Cordialement à vous. Signé l'Inspecteur/Madame la Juge.

(L'enquête n'est pas encore terminée !  Fume pipe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghumi
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTJ 8W7
Age : 31
Lieu : no man's land
Inscription : 08/06/2016
Messages : 51

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 14:06

Bienvenue à toi DeeV !

j'ai eu le courage de lire ta présentation sans perdre mes yeux \o/. Smile

Ps: ne perds pas trop de temps et d'énergie à répondre aux remarques inutiles de Guinea Very Happy

_______________________________________
Haruki Murakami a écrit:
Nous perdons tous sans cesse des choses qui nous sont précieuses... des occasions précieuses, des possibilités, des sentiments qu'on ne pourra pas retrouver. C'est cela aussi vivre. Mais à l'intérieur de notre esprit - je crois que c'est à l'intérieur de notre esprit - il y a une petite pièce dans laquelle nous stockons le souvenir de toutes ces occasions perdues. Une pièce avec des rayonnages, comme dans cette bibliothèque, j'imagine. Et il faut que nous fabriquions un index, avec des cartes de références, pour connaitre précisément ce qu'il y a dans nos cœurs. Il faut aussi balayer cette pièce, l'aérer, changer l'eau des fleurs. En d'autres termes, tu devras vivre dans ta propre bibliothèque.


"Le cœur de l’homme est comme un oiseau de nuit. Il reste calmement dans l’attente de quelque chose, et, le moment venu, il s’envole droit vers sa destination."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : NiFe TeSe
Age : 31
Lieu : Notre peuple vaincra !
Inscription : 07/01/2015
Messages : 654

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 16:11

Hello,
Ton avatar est trop choupinou.
Tu fais INTP / INTJ / INFP / INFJ.
ou peut être quelques choses d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 647

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 16:52

Citation :
J'ai un visage très expressif aussi, le principal défaut est que 90% des photos me semblent horribles !
Je suis pas du tout froid au premier abord, plutôt au second xD
s'exprimer émotionnellement est très compliqué pour un INTJ, c'est un fait.

Le Fi a plutôt tendance à les rendre "tout-ou-rien", soit ils ressentent, soit ils ressentent pas, et il se forcera pas (à moins de vraiment apprécier la personne et ne pas vouloir la blesser/provoquer un conflit inutile). Même si c'est pas de grand sourire ou des éclats de voix, y'aura toujours des intonations, des attitudes ect... qui permettent de lire les émotions de la personne.
L'inexpressivité est plutôt une question de Ti-Fe, au final, vu qu'il n'a pas spécifiquement le besoin ou l'envie d'exprimer quoique ce soit. Non-seulement ça lui est énergivore mais aussi parce que mettre ses émotions "dehors" revient à sortir ses tripes.
De ma propre expérience, à moins d'être hyper impacté ou bien bourré, j'ai besoin de faire un effort conscient pour exprimer une émotion, une réaction ect... Si je me laisse aller ou que je suis fatigué je suis une poêle d'expressivité.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Inscription : 24/08/2015
Messages : 203

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 20:04

Salut Deev,

Sois la bienvenue sur ce site. Ton pavé est joliment structuré, il décrit ta soif de comprendre comment tu fonctionnes, et pourtant personne ne peut rien t'en dire ici (en dehors de considérations générales comme "tu exprimes beaucoup de TJ", qui peuvent être avérées ou erronées), car cela ne te permettra pas de comprendre l'intégralité de ton système de fonctionnement).

Tu es légitime d'avoir des doutes, car tu es peut-être en train d'intégrer une nouvelle fonction de ton profil (vu ton âge, tu expérimentes probablement la dichotomie entre la fonction auxiliaire et la fonction tertiaire de ton profil).

De mon point de vue :
- Rien ne dit que tu aies un profil N - la soif d'apprendre et l'ecclectisme ne sont en rien l'apanage des N. Et c'est l'un des biais majeurs de typage : croire que toute personne avide de connaissance est N.
- Il semble que la fonction Te soit très présente pour toi (tant en expression directe que par l'axe Te-Fi), ce qui laisse les possibilités ESTJ, ISTJ, ENTJ ou INTJ, mais pourquoi pas INFP, ENFP, ISFP ou ESFP avec une stimulation annexe de Te qui la renforcerait malgré son statut tertiaire ou inférieure dans ces quatre derniers profils (ce dernier point n'est pas explicité par MBTI, je me réfère à une autre méthode, que j'utilise avec succès).

A ta disposition si tu veux en savoir davantage.

_______________________________________
SmartMoves -- formations en entreprise, utilisant la typologie du mouvement Action Types et la typologie des profils de Carl Gustav Jung
http://www.smartmoves.fr/fr/faq
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr/fr/faq
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 294

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 20:33

Wilkommen, bienvenue, welcome DeeV Speed

Ta présentation me rappelle assez celle de Sarahlie, il y a quelques temps (ici)... la discussion pourra peut-être t'aider à éclaircir tes doutes?

Sinon, avec une truelle entre les doigts de pieds, je dirais qu'on lit dans ta présentation:
- un axe de jugement Te-Fi plutôt que Ti-Fe
- "du J" quand on s'en tient aux dichotomies
(- pas de signe flagrant de l'axe de perception. Rien qui mette vraiment la sensation hors du tableau)

--> xxTJ en première approche

Taamer a écrit:
et pourtant personne ne peut rien t'en dire ici (en dehors de considérations générales comme "tu exprimes beaucoup de TJ", qui peuvent être avérées ou erronées)
Evil tongue
A la naissance, j'ai pioché les cartes: "Dira tout haut les évidences que chacun pense tout bas" ET "Se trompera une fois sur deux, sauf quand elle aura raison" il faut bien que je les joue de temps en temps Cyclope heureux

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Inscription : 24/08/2015
Messages : 203

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 26 Mar 2017, 20:42

μαllollo a écrit:

--> xxTJ en première approche

Taamer a écrit:
et pourtant personne ne peut rien t'en dire ici (en dehors de considérations générales comme "tu exprimes beaucoup de TJ", qui peuvent être avérées ou erronées)
Evil tongue
A la naissance, j'ai pioché les cartes: "Dira tout haut les évidences que chacun pense tout bas" ET "Se trompera une fois sur deux, sauf quand elle aura raison" il faut bien que je les joue de temps en temps  Cyclope heureux
D'accord, j'ai enfoncé une porte ouverte avec Te... et on est tous sur xxTJ plutôt que sur xxFP pour décrire son axe Te-Fi.


_______________________________________
SmartMoves -- formations en entreprise, utilisant la typologie du mouvement Action Types et la typologie des profils de Carl Gustav Jung
http://www.smartmoves.fr/fr/faq
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr/fr/faq
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2426

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Lun 27 Mar 2017, 01:29

Bienvenue !

Avant de cerner le MBTI, ta façon de fonctionner m'a beaucoup évoqué l'ennéagramme 3 (3w4 Sp/So ?).

Pour le MBTI donc. Je te vois bien INxJ. 
INTJ à première vue, mais l'ambiguïté reste, car :
- Ce changement brusque me paraît assez étrange à expliquer du point de vue du typage. Ce parcours me rappelle cependant celui qu'on pu connaître des INFJ que je connais : effacés et plutôt dociles quand ils étaient enfants, il se sont largement endurcis en développant leur Ti, au point qu'on puisse ensuite avoir beaucoup de mal à voir le Fe (même s'il est en général plus présent IRL). Tu sembles avoir développé le F avant le T, et même si la tertiaire (Ti dans le cas d'un INFJ, Fi dans celui d'un INFP) peut jouer un rôle important, elle se développe toujours en aval de la secondaire.
- Ce que tu cites pour la non-correspondance au INFJ ne me paraît pas nécessairement éliminatoire. Extrême sensibilité à la critique = plutôt Fi (même si effectivement les INFJ peuvent aussi l'être), volonté d'aider les autres = plus présent chez les SFJ ! et les types 2 en particulier, et aversion au conflit = peu caractéristique du INFJ, surtout s'il a développé son Ti !  
Cela dit les points de non-correspondance au INTJ ne me semblent pas trop pertinents non plus Haussement (certaines filles INTJ que je connais sont assez expressives, et ce que tu décris sur l'empathie semble Fi).
- Le fait que tu sois vraisemblablement ennéagramme 3 (type qui essaie au maximum de tendre vers son but quitte à effacer sa personnalité !) peut probablement brouiller les pistes au niveau du type. Il me semble que ça va naturellement donner l'air Te.

Bon bref, je ne pourrais pas être affirmative pour un type comme l'autre. Le fait que tu tendes très clairement vers un but évoque le Te, ta relation ambiguë aux émotions évoque le Fi/Te aussi.

J'aurais beaucoup de mal à te voir INFP car tu me sembles très J et que l'axe Ni/Te me semble présent chez toi, à travers ton rapport ambigu et parfois extrême à tout ce qui est physique (Se inférieur), de ta vision qui semble plutôt axée sur le long terme aussi (ce qui est plutôt Ni(+Te) a priori).
Si-dom pourrait cependant être envisageable à la rigueur (pour le côté ultra-précis qui peut faire Si !).

De la doc !
Je ne suis pas sûre que tu aies étudié les fonctions cognitives, à bien regarder pour bien se typer Oui 
http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html
Le test des fonctions cognitives qui peut parfois clarifier bien des choses Oui 
http://www.keys2cognition.com/explore.htm
Un test pour voir si on est INFJ ou INTJ (marche plutôt bien en général) Oui 
http://www.celebritytypes.com/test/infj-or-intj.php
L'ennéagramme 3 (pour que tu saches de quoi je cause en début de message) Oui 
http://www.approchepearl.com/enneagramme/enneagramme_formation/enneagramme_base-3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
habeas
Aucun rang assigné


Age : 36
Lieu : paris
Inscription : 02/02/2017
Messages : 20

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Mar 28 Mar 2017, 16:00

elle n'est pas xxTJ mais xxFJ. bélier avec ça, mais personne n'est parfait.
manque de recul sur soi-même est la caractéristique du xxFJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayya
Aucun rang assigné
avatar

Type : NP
Age : 18
Lieu : Et dire que je trouvais que j'étais drôle, autrefois.
Inscription : 12/03/2016
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Dim 09 Avr 2017, 20:04

Bienvenuuuuuuuuuuue

Moi je te typerai xNFJ ou xNFP

_______________________________________
Les gens sont du genre "Hey, je suis du type ENFP et j'ai mal au ventre, y'a t-il un lien svp ?" Lol Lol (ça sonnait tellement plus drôle dans ma tête.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Inscription : 24/08/2015
Messages : 203

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Lun 10 Avr 2017, 01:39

Nayya a écrit:
Bienvenuuuuuuuuuuue

Moi je te typerai xNFJ ou xNFP

Les deux types que tu proposes ont zéro fonction en commun.

_______________________________________
SmartMoves -- formations en entreprise, utilisant la typologie du mouvement Action Types et la typologie des profils de Carl Gustav Jung
http://www.smartmoves.fr/fr/faq
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr/fr/faq
Nayya
Aucun rang assigné
avatar

Type : NP
Age : 18
Lieu : Et dire que je trouvais que j'étais drôle, autrefois.
Inscription : 12/03/2016
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Lun 10 Avr 2017, 15:10

Taamer a écrit:
Nayya a écrit:
Bienvenuuuuuuuuuuue

Moi je te typerai xNFJ ou xNFP

Les deux types que tu proposes ont zéro fonction en commun.

oups

_______________________________________
Les gens sont du genre "Hey, je suis du type ENFP et j'ai mal au ventre, y'a t-il un lien svp ?" Lol Lol (ça sonnait tellement plus drôle dans ma tête.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7 BPL *
Age : 28
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1760

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Lun 10 Avr 2017, 19:52

Taamer a écrit:
Nayya a écrit:
Bienvenuuuuuuuuuuue

Moi je te typerai xNFJ ou xNFP

Les deux types que tu proposes ont zéro fonction en commun.

Le 4 du coup.

Nayya pourquoi la typerais-tu NF?

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis Sam 06 Mai 2017, 12:16

J'ai survolé ta présentation, et je te vois bien INFJ ou INTJ, en penchant un peu plus du côté du T, étant donné que tu sembles gérer sans difficulté critiques et conflits, au contraire. L'avatar a un petit côté non-conventionnel / décalé (un animal qui perturbe, mais rose pour adoucir, ce qui ne le rend pas moins "dangereux" potentiellement...) qui me paraît plus correspondre à une INTJ aussi.
Est-ce que les gens viennent spontanément te raconter leurs problèmes ? Sens-tu un gros déséquilibre dans certaines de tes relations (de vagues connaissances te racontent tous leurs soucis sans s'inquiéter des tiens, et sans que tu aies vraiment envie de leur en parler ?). Ce sont des caractéristiques plus INFJ.
Ta réponse à Guinea Pig est aussi très INTJ, humour acerbe "en polluant Internet de posts interminables à se niquer les yeux. Mais bravo, tu m'as démasquée..."

Bonnes investigations futures...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INxJ ? Je doute donc je suis

Revenir en haut Aller en bas
 

INxJ ? Je doute donc je suis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ma fille de 9 ans doute, je suis desemparée !
» doute orthographique
» En plein doute...
» Le doute qui ronge l'âme
» En pleine crise de doute...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-