Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un INFP peut il comprendre un ESTJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
floora_fleur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : France
Emploi : Chamelle a plein temps
Inscription : 12/03/2017
Messages : 4

Message(#) Sujet: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Dim 12 Mar 2017, 21:33

Alors voilà j'ai découvert par le biais de mon copain et par son ami le mbti son ami étant INTJ mon copain INFJ et moi INFP.

Je vis avec un très gros problème c'est a dire ma mère elle même ESTJ. Elle me fais du mal constamment et nie se fait là. Pour se faire passer elle pour LA victime. Je n'arrive pas a lui en vouloir et encore moins a comprendre ce qu'il se passe dans ça cervelle. Vivez vous cette situation également comment le gérez vous ?

Toi ESTJ qui li se que j'écris peut tu m'en dire plus ? Ou bien et tu comme ma mère méchante, même s'il y a peux de chance que tu sois là.

Et l'inverse d'ailleur un ESTJ peut il comprendre un INFP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snotra
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 6
Age : 22
Lieu : Fensalir
Emploi : Æsir ಠ_ಠ
Inscription : 05/11/2015
Messages : 67

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Dim 12 Mar 2017, 23:29

Ce que je constate c'est que ta mère est typer à l'exacte opposé de ton profile (si l'on ce fie uniquement au lettre).
Ne l'aurai tu pas typer comme ton antipode sous le coup de la colère/rancœur ?

"méchante" ? il n'y a pas de méchant ou de gentil, mais des conflits d’intérêt ou des divergences d’opinion.
Chercher à les comprendre peut parfois aider à régler certain différend.

_______________________________________
"Malheureusement, malgré toute ma bonne volonté, je ne peux pas vous administrer la neurotoxine plus rapidement."
GLaDOS

Sur le conspirationnisme - L’Art d’avoir toujours raison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2522

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Lun 13 Mar 2017, 00:00

Déjà : comment as-tu typé ta mère ? Est-ce une déduction de ta part, ou es-tu sûre qu'elle est de ce type ? 
Si elle te parais si opposée à ce que tu es, il n'est pas à exclure que tu l'aies typée ainsi par opposition à toi, alors qu'elle serait en réalité d'un autre type. Le fait de se poser en victime est loin d'être propre à l'ESTJ, qui est avant tout un pragmatique, même si ça pourrait relever de son Fi inférieur. 
Dans tous les cas elle ne semble pas être une personne très saine d'après ce que tu décris. 

Le ESTJ est un bulldozer qui agit et raisonne en terme d'efficacité. Difficile à comprendre pour un INFP, bien que les composants de leur personnalité soient en fait les mêmes. Pour un ESTJ standard, qui n'a pas encore été amené à se remettre en question, tout ce qui est Fi relève du caprice. Et celui-ci a tendance à brutaliser le Fi pour qui cette efficacité n'est pas la priorité du tout. De plus, contrairement à l'ENTJ, l'ESTJ a tendance à mépriser plus ou moins l'intuition et tout ce qui est intellectuel, ce qui rend les choses d'autant plus dures à gérer pour l'INFP.

Il me semble que l'INFP est cependant plus à même de comprendre l'ESTJ que l'inverse : par son Fi-Ne, il peut se mettre à la place de l'autre, essayer de voir comment il fonctionne. Le fonctionnement du ESTJ peut lui sembler contre-intuitif mais il va pouvoir tenter de le comprendre, tout en pouvant se faire avoir de cette façon ou trop vouloir le faire  : en se prenant lui-même comme référence, qui est généralement de bonne foi quand il s'agit d'émotions, le INFP pourra prendre les caprices du Fi-inf au sérieux par exemple oups. A l'inverse, le ESTJ serait peut être le moins à même d'entreprendre cette démarche, à moins de passer par une phase de remise en question. Le ESTP le serait peu lui aussi, mais comme il n'a pas ce côté contrôlant, c'est peut être moins gênant, sur le court terme en tout cas. Et le ENTJ a ce Ni qui le pousse à vouloir comprendre les motivations des gens, même si c'est souvent mené de façon expéditive.

C'est clair que c'est avec le ESTJ que je peux avoir le plus de mal, parce qu'ils semblent imperméables aux émotions, ils ont un côté robot de par leur intransigeance. Ca a pu être très difficile quand j'ai eu un moniteur de permis qui était probablement de ce type, très sûr de lui, qui voulait me "reprendre en main", et dont les méthodes ESTjiesques (et totalement stupides à mon sens) n'avaient pas la moindre efficacité. J'étais piégée, comme c'était lui le chef et qu'il n'était pas question pour lui de remettre en cause ses méthodes, c'en était arrivé à une impasse.
Mais dans un contexte plus bref : même si c'est pénible, j'essaie de laisser couler. Mais c'est difficile parce qu'eux vont toujours partir du principe que je suis de mauvaise foi même si ce n'est pas le cas. Il faut essayer de faire abstraction de son Fi un moment pour traiter avec ces personnes, même si on a alors l'impression d'être vide.
Tout ça vaut dans le cas d'ESTJ peu équilibrés et peu ouverts sur leurs deux fonctions inférieures (Ne et Fi). Avec ceux qui le sont davantage, il y a moyen de communiquer plus facilement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanka94
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP /trholl /tro-intélijent
Age : 35
Lieu : Champigny
Emploi : Rien, c'est aux femmes de bosser.
Inscription : 05/05/2015
Messages : 230

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Lun 13 Mar 2017, 06:37



Coucou, sans vouloir être méchant, quel intérêt y a t-il à comprendre l'autre ?

Un peu comme les maths, on comprend pas, mais c'est pas grave.... :-)

J'ai une réponse totalement ouatzefeukésque, basée sur un de vos besoin que l'autre ne parvient pas à combler, et qui vous fait souffrir...

Arrêtez de souffrir, comblez vos besoins comme vous le pouvez, puis apprenez, mot à mot, à reparler.
Si l'effort en vaut la peine, choisissez bien vos tournures de phrases.
N'oubliez pas, quand vous invitez l'autre, il peut aussi refuser... Faut pas le prendre pour soi.

Quoiqu'il en soit, si parler mène à une dispute, autant le silence, non ?
Sinon, le bon vieux sujet verbe complément.... Très difficile de ne pas se faire comprendre avec des tournures simples !

Pour finir, il faut 2 guerriers qui veulent se battre pour un combat, il en est de même pour une dispute.

cela ne sert donc à rien d'exprimer sa frustration, surtout si en face, la personne n'est pas dotée des capteurs pour "lire" ce sentiment.

Ce qui compte, c'est vous, si vous allez mal, comment voulez vous allez "bien" dans vos rapports avec les autres ?

Enfin, vu la jeunesse, fuir ne sert à rien. Ré-apprenez à vous connaître, réapprenez à les connaître,
avec vos yeux d'adultes !

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
floora_fleur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : France
Emploi : Chamelle a plein temps
Inscription : 12/03/2017
Messages : 4

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Lun 13 Mar 2017, 10:56

Ce n'est pas vraiment moi qui a typer ma mère c'est l'ami de mon copain mais d'après lui c'est certain que se soit une ESTJ assez spécial car selon lui elle est censé respecter une recette a la lettre pourtant elle ne le fais pas vraiment mais dans d'autres domaine par exemple le médical dès qu'un médecin ou une émission  passe a la télé c'est immédiatement vrai pour elle il faut donc suivre tous se qu'ils disent...




@Apocalypse a écrit:
Déjà : comment as-tu typé ta mère ? Est-ce une déduction de ta part, ou es-tu sûre qu'elle est de ce type ? 
Si elle te parais si opposée à ce que tu es, il n'est pas à exclure que tu l'aies typée ainsi par opposition à toi, alors qu'elle serait en réalité d'un autre type. Le fait de se poser en victime est loin d'être propre à l'ESTJ, qui est avant tout un pragmatique, même si ça pourrait relever de son Fi inférieur. 
Dans tous les cas elle ne semble pas être une personne très saine d'après ce que tu décris. 

Le ESTJ est un bulldozer qui agit et raisonne en terme d'efficacité. Difficile à comprendre pour un INFP, bien que les composants de leur personnalité soient en fait les mêmes. Pour un ESTJ standard, qui n'a pas encore été amené à se remettre en question, tout ce qui est Fi relève du caprice. Et celui-ci a tendance à brutaliser le Fi pour qui cette efficacité n'est pas la priorité du tout. De plus, contrairement à l'ENTJ, l'ESTJ a tendance à mépriser plus ou moins l'intuition et tout ce qui est intellectuel, ce qui rend les choses d'autant plus dures à gérer pour l'INFP.

Il me semble que l'INFP est cependant plus à même de comprendre l'ESTJ que l'inverse : par son Fi-Ne, il peut se mettre à la place de l'autre, essayer de voir comment il fonctionne. Le fonctionnement du ESTJ peut lui sembler contre-intuitif mais il va pouvoir tenter de le comprendre, tout en pouvant se faire avoir de cette façon ou trop vouloir le faire  : en se prenant lui-même comme référence, qui est généralement de bonne foi quand il s'agit d'émotions, le INFP pourra prendre les caprices du Fi-inf au sérieux par exemple oups. A l'inverse, le ESTJ serait peut être le moins à même d'entreprendre cette démarche, à moins de passer par une phase de remise en question. Le ESTP le serait peu lui aussi, mais comme il n'a pas ce côté contrôlant, c'est peut être moins gênant, sur le court terme en tout cas. Et le ENTJ a ce Ni qui le pousse à vouloir comprendre les motivations des gens, même si c'est souvent mené de façon expéditive.

C'est clair que c'est avec le ESTJ que je peux avoir le plus de mal, parce qu'ils semblent imperméables aux émotions, ils ont un côté robot de par leur intransigeance. Ca a pu être très difficile quand j'ai eu un moniteur de permis qui était probablement de ce type, très sûr de lui, qui voulait me "reprendre en main", et dont les méthodes ESTjiesques (et totalement stupides à mon sens) n'avaient pas la moindre efficacité. J'étais piégée, comme c'était lui le chef et qu'il n'était pas question pour lui de remettre en cause ses méthodes, c'en était arrivé à une impasse.
Mais dans un contexte plus bref : même si c'est pénible, j'essaie de laisser couler. Mais c'est difficile parce qu'eux vont toujours partir du principe que je suis de mauvaise foi même si ce n'est pas le cas. Il faut essayer de faire abstraction de son Fi un moment pour traiter avec ces personnes, même si on a alors l'impression d'être vide.
Tout ça vaut dans le cas d'ESTJ peu équilibrés et peu ouverts sur leurs deux fonctions inférieures (Ne et Fi). Avec ceux qui le sont davantage, il y a moyen de communiquer plus facilement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
floora_fleur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : France
Emploi : Chamelle a plein temps
Inscription : 12/03/2017
Messages : 4

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Lun 13 Mar 2017, 10:59

Hum je ne sais pas comme je le répond ce n'est pas moi qui l'ai typer et la personne est sûr de ce qu'elle est. ça dépend il peux très bien y avoir des ESTJ gentils ou bien d'autre méchant une personne peux très bien choisir ce qu'elle préfère être dans tous les cas il y a les deux normalement c'est juste un choix.



@Snotra a écrit:
Ce que je constate c'est que ta mère est typer à l'exacte opposé de ton profile (si l'on ce fie uniquement au lettre).
Ne l'aurai tu pas typer comme ton antipode sous le coup de la colère/rancœur ?

"méchante" ? il n'y a pas de méchant ou de gentil, mais des conflits d’intérêt ou des divergences d’opinion.
Chercher à les comprendre peut parfois aider à régler certain différend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
floora_fleur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 18
Lieu : France
Emploi : Chamelle a plein temps
Inscription : 12/03/2017
Messages : 4

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Lun 13 Mar 2017, 11:05

Euh bah pouvoir vivre bien une relation comprendre ce qui va mal, comprendre le pourquoi du comment et le comment du pourquoi ?
Je pense que quand une relation va mal il faut trouver se qui est mauvais le conflit ?
Mais je ne sais pas si c'est possible de le comprendre quand une personne est fermée.





@sanka94 a écrit:


Coucou, sans vouloir être méchant, quel intérêt y a t-il à comprendre l'autre ?

Un peu comme les maths, on comprend pas, mais c'est pas grave.... :-)

J'ai une réponse totalement ouatzefeukésque, basée sur un de vos besoin que l'autre ne parvient pas à combler, et qui vous fait souffrir...

Arrêtez de souffrir, comblez vos besoins comme vous le pouvez, puis apprenez, mot à mot, à reparler.
Si l'effort en vaut la peine, choisissez bien vos tournures de phrases.
N'oubliez pas, quand vous invitez l'autre, il peut aussi refuser... Faut pas le prendre pour soi.

Quoiqu'il en soit, si parler mène à une dispute, autant le silence, non ?
Sinon, le bon vieux sujet verbe complément.... Très difficile de ne pas se faire comprendre avec des tournures simples !

Pour finir, il faut 2 guerriers qui veulent se battre pour un combat, il en est de même pour une dispute.

cela ne sert donc à rien d'exprimer sa frustration, surtout si en face, la personne n'est pas dotée des capteurs pour "lire" ce sentiment.

Ce qui compte, c'est vous, si vous allez mal, comment voulez vous allez "bien" dans vos rapports avec les autres ?

Enfin, vu la jeunesse, fuir ne sert à rien. Ré-apprenez à vous connaître, réapprenez à les connaître,
avec vos yeux d'adultes !

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Aucun rang assigné
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 23
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1845

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Lun 13 Mar 2017, 11:13

Bienvenue dans le club !

J'ai aussi une mère ESTJ, il est très difficile de les faire changer ou de les faire se remettre en question. De base, ils veulent toujours avoir raison (et pense détenir la vérité), pour eux, reconnaître leur tort est une faiblesse, ce qu'ils fuient. Ils n'ont pas le Ni des ENTJ qui tempère et qui permet de prendre du recul.

J'ai abandonné depuis longtemps l'idée que ma mère pourrait d'avantage s'adapter à moi et être plus "Douce", "compréhensive". Un jour je lui ai dit que sa manière d'être me perturbé, qu'elle était trop agressive ce à quoi elle m'a répondu "Tu sais que je suis comme ça, tu ne t'ai toujours pas habitué ?", bein non, j'ai beau avoir toujours vécu avec elle depuis que je suis petite, je m'y ferais jamais.
Et c'est très dur lorsqu'on est petit, de ne pas avoir une mère douce et aimante, bienveillante.

Il sera d'autant plus dur pour toi, de lui exprimer ton point de vu, vu ta position hiérarchique dans la famille, tu es sa fille (de 16 ans), et elle est ta mère. A partir de là, elle aura toujours raison.

Sinon, les autres internautes ont raison, il n'y a pas réellement de gentil et de méchant. Ta mère doit t'aimer, elle ne cherche pas à te blesser sciemment, même si elle peut t'agresser et t'insulter, c'est on va dire sa manière de fonctionner. Et elle ne le vit pas forcément bien.
Ce n'est pas une vertu de l'ESTJ la tolérance, en les condamnant ainsi, nous ne faisons pas plus preuve de tolérance à leur égard.
Personnellement, je n'accepterais jamais la façon d'être d'un ESTJ, ils ont des bons côtés, mais beaucoup trop de mauvais à côté. (selon moi) J'ai eu trop souvent de mauvaises expériences avec eux, la dernière en date, mon patron et une collègue lorsque je travaillais à Carrefour.
J'ai un jour entendu mon patron dire à un employé "Tu sers à un rien" d'un ton méprisant, rabaissant, agressif, tout ça parce qu'il n'avait pas selon lui fait cuir assez de pain. WTF ?
Je les vois comme de parfait esclaves et moutons du système, ils seraient dans une dictature injuste et monstrueuse, qu'ils ne la remettraient pas en question et qu'en plus ils la feront appliqué avec zèle sans même savoir pourquoi. Je ne rentrerais pas dans les détails, ceux qui connaissent des STJ savent pourquoi.

Bref, moi maintenant, j'essaye de comprendre l'ESTJ, pour mieux communiquer avec lui, moins me laisser atteindre, mais j'ai abandonné l'idée que je pouvais m'entendre avec l'un d'entre eux. J'ai pourtant essayé (je n'ai jamais été proche de ma mère). Il y a certaines choses que j'admire chez eux, mais beaucoup trop de choses qui me les rendent insupportables.
Peut e^tre qu'il existe des ESTJ suffisamment tempéré sur leur Te, dans quel cas, ça pourrait être un type super, mais pour l'instant j'en ai jamais rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachronie
Aucun rang assigné


Type : INFP 5.
Age : 25
Lieu : BXL / Agen
Inscription : 11/09/2017
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ? Jeu 02 Nov 2017, 22:59

Je me ressens énormément dans ce que tu dis Luna, dans tes propos je vois exactement ma relation avec ma belle mère ESTJ.

J'ai aussi abandonné l'idée de toute discussion avec une personne comme ça, je me contente de réagir quand on me parle en m'exprimant au minimum. Ma belle-mère a un tel déni des émotions et ressentis des gens qu'elle en est à pouffer de rire comme une folle en racontant des cas d'agressions barbares, des gens qui meurent devant elle en se vidant de leur sang (elle est infirmière). Sa réticence absolue à paraître "faible" ou sentimentale va beaucoup trop loin pour moi, ça devient presque des spectacles de l'horreur avec elle parfois. Elle est très dure, insensible, complètement désintéressée par les envies ou les besoins des autres (elle ordonne souvent, et sa façon de faire à elle est forcément toujours la meilleure, t'as pas à argumenter ou à t'expliquer en fait). Pas une seule seconde elle se dit que la personne avec qui elle parle peut ressentir quelque chose. C'est infâme.

Mais pour autant de mon côté je peux "comprendre" ses réactions, ses agissements, et je n'ai pas réellement un jugement de valeurs sur son comportement en soi, simplement une appréciation en relation avec ma propre personne, je nous trouve incompatible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Un INFP peut il comprendre un ESTJ ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Un INFP peut il comprendre un ESTJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un INFP peut il comprendre un ESTJ ?
» Peut-on comprendre une civilisation extraterrestre?
» Qui peut comprendre les femmes ?
» Peut-on comprendre ou ne peut-on qu'interpréter un philosophe ?
» Qui peut nous comprendre mieux que Dieu, Notre Père ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-