Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick 2021 avec télécommande vocale Alexa à 22,99€
22.99 € 39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 si tu n'étais pas une femme je te taperais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morphée
Aucun rang assigné
Morphée

Type : INTP 4
Age : 43
Lieu : Provence
Emploi : oui/non/peut-être/autre cas
Inscription : 08/07/2015
Messages : 84

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeJeu 15 Sep 2016, 14:38

Bonjour

Et bien voilà, deux semaines d'"immersion" dans la vrai vie, en groupe pour une réorientation professionnelle.
Deux jours avant d'entendre qu'il fallait que je sois plus réservée, que certains membres du groupe n'appréciaient pas mon attitude. J'ai fait de gros efforts pour me taire, même lorsque les choses me paraissaient débiles et illogiques.
Deux semaines avant la première menace de me faire emplâtrer.
Avec à la clé une énorme envie de m'isoler et plus si affinité avec le néant, car je ne comprends même pas ce qui m'est reproché, et plus encore, comment arriver un jour à supporter l'agressivité des autres. Et ce qui est cocasse, c'est lorsque l'agresseur est excusé car il est "mal dans sa peau", et le formateur, rare mec du groupe, même pas foutu de s 'interposer lorsque les propos dérapent.

C'est juste un post comme ça, pour vous montrer les conséquences d'un profil INTP pour une femme.
Vous me direz : ça dépends des cas et des situations. Evidemment. Vous avez raison. C'est logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeJeu 15 Sep 2016, 17:58

Quels sont les faits ?
Revenir en haut Aller en bas
sanka94
Intervenant polémique
sanka94

Type : INTP /trholl /tro-intélijent
Age : 39
Lieu : Champigny
Emploi : Rien, c'est aux femmes de bosser.
Inscription : 05/05/2015
Messages : 266

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 02:37

Te prends pas la tête, peu de gens en valent la peine.

C'est triste de dire cela, pourtant .....

Une "excuse" c'est pas une autorisation.... Donc, les choses doivent être clair, ou il se calme, ou il se prend un hache dans la face.

Face à des animaux, qui ne comprennent que le langage animal... :-)

En conclusion, Prends soin de toi, et des tiens, qui en valent la peine, et oublie les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 03:46

Ce n'est pas le meilleur moyen d'aider, que de répondre à de la subjectivité sans recul (et tentative), par de la subjectivité du même genre, cela donne uniquement des réponses à côté.

Les seuls faits que je vois ce sont les suivants:
-Deux semaines d'immersion pour réorientation professionnelle en groupe.
-problèmes de cohabitation dans un groupe

Il y à trop de facteurs inconnus pour trouver une solution à ton problème:
-les causes
-la personnalité des personnes ayant un conflit avec toi
-ta personnalité
-le cadre de la situation (espace:lieu; temps:quand)
-etc
Revenir en haut Aller en bas
Auruo
El Senor de ces Dames
Auruo

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Pouet Pouet
Inscription : 07/01/2015
Messages : 800

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 07:51

Je compléterais même en disant que se mettre en position de victime ça sert à rien pour progresser soi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Aucun rang assigné
Morphée

Type : INTP 4
Age : 43
Lieu : Provence
Emploi : oui/non/peut-être/autre cas
Inscription : 08/07/2015
Messages : 84

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 08:05

Bonjour

Effectivement il faut être en situation pour comprendre, et encore, même moi j'ai dû louper une étape.
C'est la fatigue nerveuse, le manque de réaction et d'appui des autres personnes, et l'absurdité de la situation, plus la menace, qui m'ont fait fait littéralement disjoncter.

Tour de table (exercice à ma demande, pour booster les troupes car le formateur n'a aucun sens de l'imagination et les autres étaient déprimés) : on doit donner des idées de métier à une personne, car on sent que ça lui conviendrait et elle n'y a pas forcément pensé. L'idée a plu, et je précise que je ne l'ai même pas soufflée directement au formateur (un artisan reconverti), ça l'aurait vexé de ne pas y avoir pensé seul, j'ai pris un "intermédiaire". Toujours avec politesse et le plus tac que je peux, je propose deux métiers à ce fameux mec, il n'y avait pas pensé, et visiblement ça l'interpelle. Peut-être l'aveu de ses faiblesses (Monsieur a peur de l'électricité, et je lui ai fait remarquer qu'on faisait rarement des installations sous tension)
Arrive un malentendu : je rigole quand il m'appelle Madame, tout le monde se tutoie et s'appelle par son prénom, que je lui rappelle deux fois car il semblait ne pas avoir compris, dixit ma voisine.
Quelques minutes plus tard, lorsque le formateur revient à lui, le mec déclare que je l'ai perturbé, qu'il ne me supporte plus (à cause de l"épisode du "Madame") ; je lui réponds que je ne comprends pas ce qui m'est reproché, plusieurs fois, et lorsque je vois le mec qui s'énerve, je me mets à siffler. Je comprend que j'ai affaire à un débile profond, et ça l'a encore plus énervé, d'où la fameuse phrase.
Je suis sortie de mes gonds, c'était pas beau à voir, car depuis le début je faisais un immense effort pour me fondre dans la masse, paraître "professionnelle", et j'ai eu le sentiment d'être arrivé à la limite de mes capacités.
Grosse honte due à la perte de contrôle.
C'est passionnant, pas vrai? oui il parait que c'est la vrai vie. Il faudra toujours se coltiner des débiles profonds et des lâches dans son entourage professionnel, et je suis trop polie et pas assez expérimentée pour les remettre à leur place. Des cours de "répondant", ça existe? Smile Sans parler que vu mon âge, c'est quasi-irrécupérable...
complément par apport au dernier post reçu : comment on réagit à des menaces dissimulées et que personne ne réagit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 08:44

Citation :

comment on réagit à des menaces dissimulées et que personne ne réagit?
en étant objectif.

si tu n'étais pas une femme je te taperais
je ne suis pas un homme, donc tu ne me tapes pas. fin de l'histoire.

pas de phrase genre : je change de sexe dès demain, et je te défonce ta sale gueule.

si tu veux que l'autre soit en colère - soit en colère
si tu veux que l'autre soit calme - soit calme
...
Revenir en haut Aller en bas
Auruo
El Senor de ces Dames
Auruo

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Pouet Pouet
Inscription : 07/01/2015
Messages : 800

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 09:22

Voila ne pas resté dans une position d’agresseur / agressé et on inverse les rôles.

Des cons, t'en a partout, particulièrement quand t'es une femme et quand t'es au volant.
Pas la peine pour autant d'en faire une histoire d'égo.
Prendre du recul, il te parle de violence physique ?

Même pas la peine de chercher à discuter avec un crétin pareil et de t'emporter.
Un simple calmez vous monsieur, vous en êtes arrivez à un stade ou vous ne vous contrôlez plus ...
Merci de revenir sur le cœur de notre formation.

Tu y aura mis toi aucun affect / aucune énergie, tu verras son comportement déplacé comme une curiosité et t'auras gagné l'échange, alors que lui va devoir lutter pour retrouver ses esprits et pour repartir sur un dialogue impersonnel.

Ne pas faire du conflit de personnes dans le milieu de l'entreprise qui touche aux émotions et à la personne en elle même, remettre les gens à leurs places en leur rappelant les faits pour repartir sur un échange gagnant pour tout le monde.

Après pour qu'il ne recommence plus ses conneries, j'en toucherais deux mots dans une lettre à la société qui l'emploi... Ca peut facilement passer pour du harcelement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 27
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Amoureuse de l'amour
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2558

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 12:32

Mes VDD ont bien répondu,

J'ai un autre conseil à te donner lorsque tu sens la colère montée. Je le tiens d'un petit livre "Aucune rencontre n'arrive par hasard" (qui peut être utile pour mieux vivre tes relations de manière générale)

Lorsque tu es face à une personne dont le comportement t'agace ou que tu le trouve con, rappelle toi (sauf quelque cas) "Il ne le fait pas exprès, ce n'est pas volontaire". Il n'est pas responsable et il faut que tu te mette à sa place, il a une autre vision des choses.

Il est aussi plus facile de se changer sois que les autres. Tu peux faire de l'introspection. Pourquoi les personnes bêtes et illogiques t'énervent ?

Le problème est rarement chez l'autre, mais en nous Smile

_______________________________________
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 13:29

Citation :
Il est aussi plus facile de se changer sois que les autres.

Je suis totalement d'accord avec ça. Enfin plus facile je sais pas mais en tout cas le processus est plus efficace.

Si tu attends un quelconque changement ou que le monde soit à tes espérances à mon avis tu pourras attendre longtemps et tu souffriras à te battre dans le vide.
Alors c'est ton droit de t'indigner mais je crois que pour trouver apaisement et équilibre (n'est-ce pas ce qu'on recherche tous ?) le travail à faire c'est un travail sur soi, sur la façon dont l’extérieur t'impacte.
Et c'est un travail difficile (j'en sais quelque chose en tant qu' Fi dom c'est un peu l'histoire de ma vie  Smilaid ).

Ne jamais oublier que les messages proviennent toujours d'un interlocuteur : celui-ci est confronté à son propres système de croyances, d'ancrages, à son vécu et ses sentiments (ou la relation qu'il a avec son égo s'il ne semble pas en avoir).
Il y aura toujours des gens pour descendre nos idées, nos valeurs, nos raisonnements. Il me semble juste de dire que le travail doit se fait d'abord à l’intérieur de soi pour pouvoir être influant. Il faut être prêt cela dit et avec nos problèmes égotiques (on en a tous) c'est rarement évident.
C'est un travail sur le long terme qui n'a pas de résultat inaliénable (on fait de son mieux et le mieux n'est pas toujours le même au gré des jours) à moins peut-être d'être un grand sage ou un moine Shaolin.


Dernière édition par Ivy le Ven 16 Sep 2016, 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
dorloth

Type : INTJ
Age : 30
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1876

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 13:46

Citation :
Effectivement il faut être en situation pour comprendre, et encore, même moi j'ai dû louper une étape.
Plus d'une si tu veux mon avis.

Citation :
C'est la fatigue nerveuse, le manque de réaction et d'appui des autres personnes, et l'absurdité de la situation, plus la menace, qui m'ont fait fait littéralement disjoncter.
Caliméro ? Ta fatigue, on s'en fout, chacun a la sienne, donc c'est pas une excuse.
Le manque de réaction ? bof, personne va s'impliquer dans une situation épuisante pour rien.
L'absurdité de la situation, ca arrive souvent des situations absurdes, à ton age, tu devrais te dire que c'est à toi d'apprendre à contrôler tes émotions (une NT en plus ... )
La menace, ca arrive et ca trouble toujours, je rejoins henri, tu aurais du agir ainsi.

Citation :
Tour de table (exercice à ma demande, pour booster les troupes car le formateur n'a aucun sens de l'imagination et les autres étaient déprimés)
Arrête de faire ressortir de l'arrogance dans ta façon de t'exprimer, elle est malvenue en l'occurrence. (ya vraiment aucun exploit ici)

Citation :
on doit donner des idées de métier à une personne, car on sent que ça lui conviendrait et elle n'y a pas forcément pensé. L'idée a plu
C'est bien de t'impliquer.

Citation :
Arrive un malentendu : je rigole quand il m'appelle Madame, tout le monde se tutoie et s'appelle par son prénom, que je lui rappelle deux fois car il semblait ne pas avoir compris, dixit ma voisine.
Un quiproquo ou malentendu donc ? La plupart des disputes partent de la.

Citation :
Quelques minutes plus tard, lorsque le formateur revient à lui, le mec déclare que je l'ai perturbé, qu'il ne me supporte plus (à cause de l"épisode du "Madame") ; je lui réponds que je ne comprends pas ce qui m'est reproché, plusieurs fois, et lorsque je vois le mec qui s'énerve, je me mets à siffler.
Analyse avec recul, les pensées que tu avais à ce moment. Aucun de tes comportements ici ne cherchait la paix, mais plutôt montrer que c'était lui le fautif ou l'idiot. Tu faisais donc une attaque dissimulée, qu'il a comprise et très mal reçue.

Citation :
Je comprend que j'ai affaire à un débile profond, et ça l'a encore plus énervé, d'où la fameuse phrase.
Si tu es vraiment intelligente, cette situation ne devrait pas être nouvelle.
A situation habituelle, pourquoi devoir réagir inhabituellement ?

Citation :
Je suis sortie de mes gonds, c'était pas beau à voir, car depuis le début je faisais un immense effort pour me fondre dans la masse, paraître "professionnelle", et j'ai eu le sentiment d'être arrivé à la limite de mes capacités.
Grosse honte due à la perte de contrôle.
Pourquoi sortir de ses gonds ? Si tu voulais éviter le conflit ?
Si tu lui rentres dedans, pourquoi t'étonner qu'il s'énerve ? tu devrais objectivement t'estimer chanceuse d'être une femme, ce qui t'a évité de prendre une correction méritée. (après, ca t'aurait pas tué.)

Citation :
et je suis trop polie et pas assez expérimentée pour les remettre à leur place. Des cours de "répondant", ça existe? Smile Sans parler que vu mon âge, c'est quasi-irrécupérable...
Sinon, ya "YO MOMMA" qui passait sur MTV et qui apprenait des vannes à balancer sur les mamans des gens.

Citation :
complément par apport au dernier post reçu : comment on réagit à des menaces dissimulées et que personne ne réagit?
Ca dépend ce que tu recherches, différentes modulations permette de nombreuses possibilités.
Il n'y a rien de pire que quelqu'un de froid/calme/méprisant pour rendre fou furieux quelqu'un de déjà énervé.
Mais à l'inverse, quelqu'un de paisible/calme a souvent l'effet d'une douche froide envers quelqu'un d'énervé.

Citation :
C'est passionnant, pas vrai? oui il parait que c'est la vrai vie. Il faudra toujours se coltiner des débiles profonds et des lâches dans son entourage professionnel,
Tu veux mon avis ?
Une femme de 38 ans qui se dit Logique et intelligente, qui a besoin de ce genre de réunions, et qui se permet d'être arrogante envers les autres membres de la dite réunion, c'est le comble de la bêtise.
maturité, sagesse et contrôle de soi sont signes d'intelligence. Où sont ces signes chez toi ?

Pour le côté lache en entreprise, il faut juste savoir qu'on est dans une société individuelle et que les relations professionnelles ont toujours une limite, et que comme toute relation, elles se construisent par les efforts fournis.
N'en fais aucun, tu n'en recevras aucun fruit.
Faut voir le verre à moitié plein.

Qu'un mec mal dans sa peau s'énerve, parce qu'une vieille arrogante se permet de siffler ironiquement quand il exprime un malaise (qui est d'ailleurs surement stupide).
Faut juste apprendre à fermer ta gueule Very Happy

J'aimerais finir sur cette citation : "les perdants trouvent des excuses, les gagnants trouvent des solutions".

PS : ( ce message est fait car je le pense, pas pour t'enfoncer)

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Aucun rang assigné
Morphée

Type : INTP 4
Age : 43
Lieu : Provence
Emploi : oui/non/peut-être/autre cas
Inscription : 08/07/2015
Messages : 84

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 14:03

merci à tous, l'avantage de ces messages est bien de pouvoir y réfléchir à tête reposée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
Rex

Type : ESFJ 2W3
Age : 44
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 309

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeVen 16 Sep 2016, 23:11

Salut,
Serais tu capable de typer les profils MBTI des différents protagonistes ? Je te dis ça car il m'est déjà arrivé de considérer certains comportements (d'INTP notamment) comme étant des personnes condescendantes qui me méprisaient et me prenaient de haut... Bref tout ce qui faut pour me braquer !

Et bien avec du recul, je me suis aperçu que ce que je prenais comme de la prétention et de l'arrogance (appelons ça comme ça), n'était en fait qu'une façon de réagir qui m'était totalement incompréhensible car à l'opposé de MON fonctionnement naturel (Fe dom.).

Bref, perso je te conseillerais de faire un petit exercice, juste pour voir à quel niveau c'est pas passé.

Allez quelques signes de douceurs pour apaiser ton humeur Angel love Chat Smiley sauteur amour Big hug Hug Helico pingouin Smiley panda Tourbillon

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Aucun rang assigné
Morphée

Type : INTP 4
Age : 43
Lieu : Provence
Emploi : oui/non/peut-être/autre cas
Inscription : 08/07/2015
Messages : 84

si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitimeSam 17 Sep 2016, 08:43

merci, j'adore ces smileys.
Oui j'ai tenté de typer les profils de certaines personnes du groupe, justement il me semblait que je pouvais me servir du MBTI non seulement pour mieux réagir face à ces personnes, mais aussi pour leur apporter un petit quelque chose au sujet de la réorientation professionnelle. Juste avant le "clash" je m'étais dit que je n'arrivais pas à cerner le mec en question.
L'arrogance doit se lire sur mon visage et dans ma façon de parler(et d'écrire visiblement), et pourtant... je me sens tellement petite parmi ces gens qui ont galéré toute leur vie et fait tant de choses concrètes.
Sincèrement, ça fait longtemps que je fais des efforts : je me suis même teinte en blonde pour avoir l'air plus sympathique !!! (conseil de ma coiffeuse...). Mais le sourire, ça ne se greffe pas!
Non, c'est juste que je sors d'une longue période d'isolement, et que je suis censée me fondre dans le groupe, j'y arriverai après quelques claques, j'aimerais juste éviter les menaces de mort, ça me serait plus agréable. Bonne journée à tous, et merci pour vos messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




si tu n'étais pas une femme je te taperais Empty
Message(#) Sujet: Re: si tu n'étais pas une femme je te taperais si tu n'étais pas une femme je te taperais Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

si tu n'étais pas une femme je te taperais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTP - L'Architecte-