Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Changer de Type MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ryseol
Aucun rang assigné


Age : 22
Lieu : *
Inscription : 04/11/2015
Messages : 149

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Jeu 23 Juin 2016, 17:59

Sérieusement, la question que je me posais était : "Peut-on changer de type ?" Henri a répondu que oui, mais qu'il fallait en prendre conscience (en s'aidant du MBTI par exemple). Mais que même si nous en prenons conscience, notre zone de confort restera la même.

Donc, imaginons un Se Fi qui s'est mis au MBTI, il veut devenir Ti Ne. Au quotidien il décide alors de fonctionner comme un Ti Ne (avec beaucoup de mal, certes) Cinq ans plus tard, il répète toujours ce fonctionnement de telle sorte que il en a pris l'habitude et que il le fait, désormais, sans s'en rendre compte. (Déjà, est-ce possible ?)

Le problème étant que ces fonctions ne sont pas celles d'origine, il les aura modifié volontairement. Il se sentira alors mal dans sa façon de fonctionner, ou il utilisera Ti de manière caricaturale, s'épuisera etc... Les conséquences sont multiples.

Imaginons maintenant que dix ans plus tard, ce fonctionnement a tellement été répété qu'il en oublie celui de base. Comment reconnaîtra t-il que ce n'est pas là son fonctionnement d'origine ?

(Vous n'êtes à priori pas d'accord avec mon principe des culottes :S Tant pis. Vous n'êtes pas non plus d'accord avec le fait qu'on puisse changer de type, en même temps, le but reste de se connaître soi-même et d'utiliser son potentiel et le fonctionnement qui nous réussi le mieux, non d'aller à contre courant de son fonctionnement et donc de se compliquer la vie inutilement.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Jeu 23 Juin 2016, 19:52

Henri, tu as bien parlé. Je suis d'accord avec toi. C'est comme le QI. On en a un de base. On peut évoluer ou régresser, les changements ne seront pas si espacés de notre QI de base. Tout est écrit. Allah akbar.

C'est surtout le fait de s'enfermer dans un mensonge qui serait dangereux. Et cela peut créer aussi de faux espoirs. Après, ça peut être aussi un enferment d'être d'un type particulier et de rester dedans. Certains ont besoin d'avoir des attaches et le mbti peut flatter notre ego. (L'élitisme n'est pas loin...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 670

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Jeu 23 Juin 2016, 20:35

Quand on utilise un modèle aussi vague, il faut partir de postulat.

Donc, mettons qu'il soit possible de changer de type.
La première question c'est pourquoi ?
Se réadapter à son environnement, c'est la seule raison plausible. Donc on pourrait switcher en X, Y et Z. Et certain serait dominant en X, Y ou en Z.
La question que je me pose c'est "Si les trois sont nécessaires, pourquoi ne pas les avoir directement en dominants ? Pourquoi ne pas être XYZ au lieu d'un des trois ? Un changement est coûteux, c'est plus rapide et efficace d'être à la base tout et de s'en servir au besoin, comme dans une boîte à outil. On survit en étant efficace, ça ne marche pas autrement.". Parce qu'on parle d'autre chose que du mode sympathique/para-sympathique, on parle de base dans la manière de percevoir les choses, y'a pas lieu d'y avoir des "modes" dans lesquels on switch.
Ce qui implique que :
- Soit c'est vrai et le modèle MBTI est caduque dans la forme présente. C'est à dire qu'il n'y a pas de type, mais que des fonctions, les 8 qu'on utilise potentiellement autant les unes que les autres. Dès lors les "préférences" se feraient à cause des expériences négatives et positives et se fixeraient comme des "compulsion" à-la ennéagramme. Et donc, le but ultime d'un individu serait de se détacher de ses automatismes et d'embrasser l'ensemble de ces fonctions.
       Ajout : Comprendre donc que si il n'y a pas de structure fixe, il n'y a pas de type, pas d'axe et aucune mécanique interne à ces deux sous-groupes cité précédemment. Donc que votre corpus de connaissance et votre compréhension est fausse, de a à z.
- Soit c'est faux et on ne peut pas changer de type, et donc la finesse du mbti se trouve ailleurs.

Sincèrement, j'ai la flemme de continuer d'avantage la démonstration, d'autant que c'est suffisant pour comprendre les failles logiques du bordel... Il resterait le "comment", la cohérence mécanique du processus impliqué. Il resterait aussi à vous interroger sur votre maitrise concrète du modèle, des fonctions, de leur ressemblances et différences individuelles, de leur interactions axiale et inter-axiale ainsi que que la mécanique en jeu dans chaque interaction entre tout ce bousin.
Je pourrais continuer pendant longtemps et ça me casse les burnes précisément pour ça, on brasse de l'air et perd du temps sur des évidences sans pour autant les comprendre et encore moins chercher à les comprendre. On juge, on placarde un putain de jugement et c'est plié parce que ça nous convient ou parle à notre histoire avec le modèle.

Donc non, j'irais pas chercher à vous "convaincre" que ça marche pas comme ça et vous laisse avec le choix précédent :
Soit ça marche et vous bazardez complétement ce que vous considérez présentement du modèle.
Soit ça marche pas et vous allez chercher un peu plus ce qu'implique ce foutu modèle.

Bonne journée.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 21
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 995

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Jeu 23 Juin 2016, 22:07

@Sylphira a écrit:
On peut apprendre à fonctionner différemment, mais ce ne sera pas naturel, et extrêmement gourmand en énergie. Mais on ne change pas de type au cours de sa vie, point.
Sylph a écrit:
Non. Si on parle MBTI, le système est ainsi, qu'importe ce qu'on en pense. 


Sylf, je crois que le ton est un peu excessif, débattons calmement c'est le mieux.

Adhérer à tous un système sans le remettre en question ne serait, je pense, que destructeur psychologiquement, ou du moins non utile.

J'imagine que toi aussi tu as, à force de réflexion, adhérer au système, point par point, mais nous devons comprendre que le doute est le meilleur ami du savoir et de la compréhension.  

Infacha a écrit:
1.Quelqu'un qui subit un traumatisme peut être changé du toute au tout, ou encore quelqu'un qui perd la mémoire? 

2.Sinon, il y a la maturité, en vieillissant on apprend plus ou moins développer nos fonctions, alors ok la je suis d'accord, un changement radical est impossible, mais prenons un INFP qui développe son Ne, au point de le voir devenir dominant, ne sera t'il pas amené à changer de type?

1.Oui, mais j'imagine que ça taperai + sur l'ombre du coup. Un INFP pourrait prendre ISTJ ou ESTJ car le traumatisé essayera tous de même de limité la casse en tapant sur son Si Te. D'où le phénomène d'ombre.

2.Le développement du Ne du INFP se fait toujours via le développement de son Fi, c'est comme un engrange en faite. Après si on quitte la théorie, un INFP développant son Ne au max n'a aucun interet particulier de le mettre en priorité sur le long terme


InfaCha a écrit:
Et puis c'est pas un peu rapide, comme conclusion, on a pas vraiment d'exemple concret sous les yeux et il y a plusieurs écoles.

Oui, je suis d'accord avec toi sur ce point, l'idéal serait de déconstruire pour mieux reconstruire le modèle du MBTI afin que chacun se saisisse des principes avec une compréhension fondée de celle-ci.

Oreo a écrit:
Je me demande qu'est ce que donnerais de faire le test dans une maison de retraite.
A l'épreuve d'une vie, des conséquences et de la fin des haricots!

Plusieurs possibilités, prenant une mémé INTJ (car Ryseol aime les INTJ) :
-Mémé ne sait pas se servir du PC
-Mémé ne fait pas preuve d'un minimum d'objectivité
-Mémé se type/voit INTJ
-Mémé se type/voit ENTJ (elle est d'humeur bavarde à l'hosto)
-Mémé se type/voit ISFP ou ESFP

Tous ça pour dire que j'ai lu les posts de Solem, Luna et Ivy m'ont aidé à comprendre.

Le changement de fonctions cognitives se fait par besoin de l'un des 2 axes F/T, l'un des 2 S/N, ou un besoin de Jugement Complémentaire (Je au service du Ji/Ji au service du Je) Perception Complémentaire (Pe au service du Pays (très drôle Mélos) Pi/Pi au service du Pe).

Pourquoi ? Pour garder un minimum de stabilité, le INTJ en stress ne va pas s'amuser à changer son Te en Fe alors qu'il peut utiliser le Fi qu'importe si c'est un problème de manque de F ou un problème de manque de Jugement Introverti. La où le Fi se contente de remplacer ou de compléter, le Fe ne ferait que lui apporté + de problème car lui ferait renoncé à son fonctionnement Te, et à le détruire de son inconscient, faut vraiment connaitre le système psychique du MBTI et vouloir à tous pris le casser pour faire le malin pour obtenir de telle résultats, et encore, c'est surement ton Fi (ou autre fonctions) qui ta pousser à défier le modèle #INCEPTIONHAHAHA

Ryseol, tu nous divertie mais stp, un effort de cohérence, un minimum  Evil laugh
Bon c'est pa grave, on t'aime bien qu'en même, il faut bien un avocat du mal pour comprendre le bon (tro d4rk poto)



@Sylphira a écrit:
Citation :Sinon, il y a la maturité, en vieillissant on apprend plus ou moins développer nos fonctions, alors ok la je suis d'accord, un changement radical est impossible, mais prenons un INFP qui développe son Ne, au point de le voir devenir dominant, ne sera t'il pas amené à changer de type?
Il peut se penser ENFP, mais il restera introverti, en profondeur. Son premier biais pour recevoir l'information sera forcément le Fi, quoiqu'il y fasse. La tension majeure c'est Fi-Te, qu'il développe son Ne l'aidera à s'équilibrer, il peut se tromper sur son type, mais c'est toujours le Te qui lui remontera dans le nez lors de coups de stress. 


[...]

Citation :EDIT : Nous jouons tous des rôles, un(e) ENFP qui joue le rôle d'un(e) INTJ ça n'existe pas, en revanche une personne qui joue le rôle d'un(e) INTJ alors qu'elle jouait principalement le rôle d'un(e) ENFP, ça me semble plus correct. Tu ne peux pas dire "Au fond, je suis ENFP", c'est n'importe quoi !
Ca n'a aucun rapport. Jouer un rôle et prendre une décision. Le rôle, et les compulsions égotiques pour se protéger, c'est plutôt l'énnéagramme ou l'AT. Le MBTI n'est pas comportemental. Si tu veux révolutionner le modèle, commence par lire Jung, on verra ensuite. 


 Bien dit Sylf !
Moi C'est ce que j’appelle l'inception psychologique appliqué dans le MBTI, un  INFP qui croit être devenu INTP a conceptualisé le Ti dans son Fi, Car c'est son ressenti Fi qui le pousse à croire/essayer qu'il agit en priorité par cohérence interne.




@Ryseol a écrit:
@Sylphira a écrit:Ton analogie est fausse. Les fonctions ne sont pas des "culottes". Mais des "fonctions" du cerveau nous permettant d'avoir une interface "inconscient" "conscient" "extérieur", nous permettant de prendre des décisions. Quelques soient les comportements, nous prendrons, d'après le modèle, nos décisions sur des critères X et Y, même si on apprend avec l'expérience à prendre en compte des critères Z et W (Inf et tierce).
Comment ça mon analogie est fausse ? Pourquoi ne pourrions nous pas les comparer à des culottes ? C'est une manière de voir comme une autre et ça permet de confirmer que les fonctions peuvent être changer tout comme les culottes.
Ainsi, un INFJ deviendrait, du jour au lendemain, ESFP, ISTP puis ENFJ, car rester INFJ toute sa vie diminuerait la qualité de vie du type (Bah oui quoi, c'est gênant la barbe et les cheveux longs en mode prophète), tout comme notre qualité de vie diminueriait si nous ne chagions pas de culotte.
Mais c'est un point de vue comme un autre, j'écrirai peut-être un livre là-dessus.

Le problème c'est que tu vois les types MBTI comme des incarnations au lieu de les voir comme des configuration. Chaque profil regroupe un ensemble de 4 fonctions pouvant ensemble, par configuration différentié celons les situations, convenir à tous usage et à tous problème.

N'oublions pas aussi qu'il est question de préférence, on utilise tous le S, on voit, on touche, on goût... Mais à choisir, dans une situation où le choix serait légitime, la moitié des types (les N) choisissent leur Ne ou leur Ni dom/aux avant. à part en cas de stress occasionné par l'inappropriation remarqué de ces fonctions. 

Ryseol Poto a écrit:
Ravie qu'on puisse s'entendre sur un point  Un INTJ ne peut pas être gai, à moins de simuler, c'est impossible. Par exemple, scorpus qui se considérait comme un INTJ essayait d'être sympa, drôle et cool, mais sa nature d'INTJ ayant repris le dessus, ça a été tout le contraire. On peut enfiler des chaussures qui ne sont pas à notre taille, moi soit on se cassera la gueule, soit on se fera mal aux pieds. Cet INTJ a enfilé des chaussures qui n'étaient pas à sa taille puis a fini par les trouer.
Coooopppaaaaain 

Solèm dirait : "Béhaviorisme maggle"

@Ryseol a écrit:
Chacun son métier ma p'tite dame, je pense qu'au contraire, chaque type devrait faire telle chose, ça nous permettrait de les ranger dans des cases et de construire une société parfaitement structurée.
Les ISTP pourraient être mis en prison avant qu'ils commettent l'inévitable.

On ta quitté :DDJ'me marre.

@Dorloth a écrit:
Dans ce cas, chacun son role : Un INFP ne sait pas réfléchir, donc reste à ta place  


RETENEZ MOI !!!

Stuff a écrit:
Citation :Je viens juste de revenir sur le forum et on me demande déjà de partir ?  C'est c'qui s'passe quand on est de mauvaise foi, les gens ont envie de nous brûler.

Stuff !! Ryseol un fan-boy de Scorpus ! Razz 


Stuff a écrit:
Quand on utilise un modèle aussi vague, il faut partir de postulat.

Donc, mettons qu'il soit possible de changer de type.
La première question c'est pourquoi ?
Se réadapter à son environnement, c'est la seule raison plausible. Donc on pourrait switcher en X, Y et Z. Et certain serait dominant en X, Y ou en Z.
La question que je me pose c'est "Si les trois sont nécessaires, pourquoi ne pas les avoir directement en dominants ? Pourquoi ne pas être XYZ au lieu d'un des trois ? Un changement est coûteux, c'est plus rapide et efficace d'être à la base tout et de s'en servir au besoin, comme dans une boîte à outil. On survit en étant efficace, ça ne marche pas autrement.". Parce qu'on parle d'autre chose que du mode sympathique/para-sympathique, on parle de base dans la manière de percevoir les choses, y'a pas lieu d'y avoir des "modes" dans lesquels on switch.
Ce qui implique que :
- Soit c'est vrai et le modèle MBTI est caduque dans la forme présente. C'est à dire qu'il n'y a pas de type, mais que des fonctions, les 8 qu'on utilise potentiellement autant les unes que les autres. Dès lors les "préférences" se feraient à cause des expériences négatives et positives et se fixeraient comme des "compulsion" à-la ennéagramme. Et donc, le but ultime d'un individu serait de se détacher de ses automatismes et d'embrasser l'ensemble de ces fonctions.
       Ajout : Comprendre donc que si il n'y a pas de structure fixe, il n'y a pas de type, pas d'axe et aucune mécanique interne à ces deux sous-groupes cité précédemment. Donc que votre corpus de connaissance et votre compréhension est fausse, de a à z.
- Soit c'est faux et on ne peut pas changer de type, et donc la finesse du mbti se trouve ailleurs.

Donnez un VeganBurger à cette homme !

En gros, on pourait penser que le système MBTI est empirique mais en faite c'est en parti vrai.

Résultat d'expérience passé mais laissant des traces irréversible dans la psycho, sans compter que les changement comme dit + haut peuvent se faire d'une façon + maline que de changer de INFP à INTP par exemple, plutot entré en ombre c'est + malin et ça demande moins d'éffort au cerveau.

Comme la dit Stuff ça brasse du vent si on continue, on a compris ce qu'il fallait comprendre je crois, après le reste n'est qu'un combat d'idéaux.

Mes amis Ryseol et InfaCha, je salue votre courage, cassons les murs pour les rendre + solide Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 670

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Jeu 23 Juin 2016, 22:40

Ton post m'a rendu un brin plus disposé.

Citation :
sans compter que les changement comme dit + haut peuvent se faire d'une façon + maline que de changer de INFP à INTP par exemple, plutot entré en ombre c'est + malin et ça demande moins d'éffort au cerveau.
 Ou mieux :
Qu'est-ce qui prouve que le Fi n'est pas analytique, structuré et logique ? y'a bien des INFP 5.

D'un point de vu strictement sémantique, le Fe EST objectif, vu qu'il fait appel au consensus extérieur.

C'est juste des exemples au pif qu'on trouve pas dans StéréotypeMBTI.com

Citation :
N'oublions pas aussi qu'il est question de préférence, on utilise tous le S, on voit, on touche, on goût... Mais à choisir, dans une situation où le choix serait légitime, la moitié des types (les N) choisissent leur Ne ou leur Ni dom/aux avant. à part en cas de stress occasionné par l'inappropriation remarqué de ces fonctions.

Ça c'est la base de base, et avec un peu d'observation, on se rend compte qu'on se retrouve plus souvent à utiliser en tandem immédiat la Dom et la Tierce, parce que l'énergie est plus accessible.
Ce qui implique que, paradoxalement, les IS*P seront plus "intuitif" (du moins utiliseront plus souvent leur fonction intuitive) que les IN*P.
Je parle bien entendu d'un fonctionnement qui n'est pas optimum, mais c'est un peu le cas de tout le monde.

Pis tiens , marrons nous et faisons un peu socio'.
Quel genre d'éducation engendre des fonctions F en dom, et T en dom ? Qu'est-ce que ça privilégie comme préférence et comportement chez l'enfant ?
Question très con mais qui permet de comprendre que la plupart des fonctions telles qu'on les décrit sont bridées. Pour reprendre mon exemple de tout à l'heure, le Fi peut être analytique-froid comme le Ti (toujours selon des critères de ressentit et hiérarchisation Fi) sauf que la plupart des individus Fi n'ont pas ou peu été poussé dans ce sens là.
And so on...
Pourquoi, à votre avis, on a une grosse partie des Fe dom ou aux qui font un ennéagramme 2 ?

Donc partant de là, à quoi bon "changer" de type lorsqu'on peut affiner l'utilisation des fonctions déjà en place ?

Citation :
Sylf, je crois que le ton est un peu excessif, débattons calmement c'est le mieux.

On est d'accord dans l'idée. Le blème c'est que quand tu te fais chier pendant un an à tenter de virer tout les préjugés sur les types, que tu construis une bibliothèques sur un forum qui recense tous les liens de sorte que les bases soit accessible à tout le monde et que malgré tout on te ressort ça :
Citation :
Chacun son métier ma p'tite dame, je pense qu'au contraire, chaque type devrait faire telle chose, ça nous permettrait de les ranger dans des cases et de construire une société parfaitement structurée.
Les ISTP pourraient être mis en prison avant qu'ils commettent l'inévitable.
Avec en plus la prétention de remettre en question le modèle, malheureusement, ça donne pas envie de débattre poliment.

J'commence à comprendre le ras le bol de LeChat et sa flemme de radoter les bases sans arrêts.

Je suis clairement pour le fait d'améliorer et remettre en question le modèle, qu'on soit clair sur le fait que j'ai passé 6 mois à le tordre dans tous les sens pour modéliser les mécaniques internes et y rentrer les fonctions "inverses" de sorte à ce que ce soit cohérent. Mais au bout d'un moment, il faut un peu d'humilité et comprendre que sans une base commune autour de laquelle tourner, c'est juste du vent.

Après, on peut partir sur un autre modèle qui s'inspire du but et de l'idée du MBTI. Mais dans ce cas, balancez moi des études, des bases dans d'autres disciplines qui traite l'humain.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 21
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 995

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Jeu 23 Juin 2016, 23:30

Ok, je comprend  silly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryseol
Aucun rang assigné


Age : 22
Lieu : *
Inscription : 04/11/2015
Messages : 149

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 09:41

NineWingz a écrit:
Ryseol, tu nous divertie mais stp, un effort de cohérence, un minimum  Evil laugh
Bon c'est pa grave, on t'aime bien qu'en même, il faut bien un avocat du mal pour comprendre le bon (tro d4rk poto)

@StuffedBeer a écrit:
On est d'accord dans l'idée. Le blème c'est que quand tu te fais chier pendant un an à tenter de virer tout les préjugés sur les types, que tu construis une bibliothèques sur un forum qui recense tous les liens de sorte que les bases soit accessible à tout le monde et que malgré tout on te ressort ça :
"Chacun son métier ma p'tite dame, je pense qu'au contraire, chaque type devrait faire telle chose, ça nous permettrait de les ranger dans des cases et de construire une société parfaitement structurée.
Les ISTP pourraient être mis en prison avant qu'ils commettent l'inévitable."
Avec en plus la prétention de remettre en question le modèle, malheureusement, ça donne pas envie de débattre poliment.

Qu'on soit bien clair, je n'étais pas sérieux et tout ce qui était écrit de ma part était du troll. Je trouvais que c'était une bonne idée de troll au début, je me suis trompé.
Ça me paraissait évident, enfin je veux dire, à aucun moment vous vous êtes dit que je n'étais pas sérieux en écrivant ça ? J'ai fait exprès de grossir mes erreurs pour que ce soit visible, mais à priori vous pensiez vraiment que je voulais ranger les gens dans des cases et emprisonner des personnes simplement parce-qu'ils sont tel type ou tel type, ok.
Ce topic m'avait l'air d'un topic troll, alors j'ai fait le troll.
Mais le sujet est intéressant et mérite qu'on l'approfondisse, pour ce que j'en pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 09:51

Citation :

"Peut-on changer de type ?" Henri a répondu que oui,
Citation :

Citation :

Au-delà du modèle MBTI, pensez vous qu'il soit possible de changer de préférences fonctionnelles cognitives ?
Oui
Citation :

De changer de type ?
Non

Citation :

Pourquoi ?
Oui, il est possible de changer ces préférences, à une seule condition : Il est nécessaire d'en prendre conscience.

Donc oui tu peux changer tes préférences, mais ta base inconsciente (en prenant n'importe quel filtre de compréhension MBTI, spirale, énnéagramme, Le Senne, ...) , elle, ne change pas.
Dans tout troll, il y a un fond de vérité. (dixit un troll expert Wink)
Merci, Solem pour ce topic.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 670

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 13:34

L'blème c'est que je te connais pas man, donc je pars du principe que t'es comme une majorité de personne : Complètement con.

Et comme je vois pas l’intérêt que tu aurais à mentir, je pars du principe que t'es simplement un trou du cul comme les autres qui veut se la péter sans entendre raison.

Dans le troll, le but est évidemment que ça passe comme vrai, et donc il faut être capable d'en assumer les conséquence.
Autant dire que là, t'assure pas tripette.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infame Chacal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 21
Lieu : Apée par le Gouffre du Monde
Emploi : *
Inscription : 17/01/2016
Messages : 131

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 15:19

Stuff a écrit:
L'blème c'est que je te connais pas man, donc je pars du principe que t'es comme une majorité de personne : Complètement con.

https://www.youtube.com/watch?v=HYRm4-AYuiI

Ca s'irrite par ici..
Je t'assure, c'est un garçon adorable.  silly

Henri a écrit:
Dans tout troll, il y a un fond de vérité.

Bah quelque part ce troll a vraiment soulevé les questions qu'il fallait. D'un coté on a ceux qui restent sur leur position en mode "non c'est pas possible parce que tu vois, c'est comme ça, et puis c'est tout", puis on a ceux qui proposent des pistes intéressantes ou pas et encore ceux qui sont juste la pour expliquer à la marmaille, que non, le mbti c'est pas un jeu de rôle.

Bref, de mon coté (et après avoir relu les bases histoires de pas foncer dans le panneau, hein Sylph) je pense qu'il est pas impossible de changer de type, peut être tant que ça reste nos fonctions conscientes.... Ou alors, à force d'en travailler une, de notre propre chef ou malgré nous, on finit par s'adapter à elle et perdre dans les autres fonctions. En fait il y a la grande question de l'inconscient et tout ça

Après il est rassurant de croire que notre identité est immuable, mais au fond, l'est elle? et puis le mbti ne prétend pas non plus définir l'identité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zogarok
Co-administrateur
avatar

Type : INfJ-Ti 1μ ou 5μ, 1w9_5w6_4, Melancholic/Choleric
Age : 26
Lieu : L'automne
Emploi : Troll repenti
Inscription : 01/11/2012
Messages : 1585

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 17:05

C'est l'histoire d'un mec, après 25 ans de bons et loyaux services en tant que garde-champêtre : tout d'un coup le jour où il a vu dans "C'est mon choix" que garde-champêtre c'était ultra ringard, il a tout plaqué et avoué un truc dément : depuis 25 ans il trollait !! Il faisait semblant !!

Y a aussi l'histoire du mec qui avait pondu une véritable tribu et tout d'un coup il a réalisé : ces enfants je les ai juste fait pour le troll M Dé aiR ! Du coup les gens ont râlé lors de son départ, incapables d'apprécier cet aveu de trollisme Haussement Comme s'il fallait respecter des devoirs ou assumer les engagements pris dans la vie... :/ comme si une existence n'était pas un éternel recommencement, où je veux quand je veux... faut redescendre, la vie c'est pas fait pour être 100% sérieux, c'est fait pour réaliser de temps en temps qu'on a 100% trollé les jours où ça foirait et avouer que rien n'est sûr et tout est 100% trollo-compatible mais trollo-masqué selon le vent qui tourne.

Sinon y a aussi ce mec qui s'est chié dessus dans le métro ; mais il a gardé son sang-froid le gars ; enfin c'était ses mots du moins "je suis plein de sang froid même si je suis tout mal à l'aise en apparence" "je ne vois pas où est le problème", "je vous ai bien trollé". Oui ses sphincters étaient des trolleurs, comprenez-vous ? Tout ça était prémédité et dépourvu de vérité ; en aucun cas il ne s'est véritablement chié dessus ; l'odeur elle-même était trollique.

Copernic aussi l'avait dit : jé trollé les gars me brulai pas svp. Evidemment que pour lui la Terre a jamais été ronde et que Dieu l'a crée en 6 jours et que le Soleil il tournait autour de la Terre Lol non mais qui pourrait croire que la Terre tourne autour du Soleil ou que lui ait cru une pareille ânerie ? Il était pas si stupide ce monsieur. LA PREUVE : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Copernic y a plein de universités dans son cursus + ses cheveux en forme de chouquette cachent un gros cerveau, comme les martiens mais sur les côtés + activités de "médecine", donc il connait tous les médicaments aux noms compliqués en vente chez toutes les bonnes pharmacies (à moins qu'il trolle en donnant des mauvaises indications aux patients Réflexion intense ).

Pareil pour Cameron : il voulait simplement troller l'Europe. Et voilà que tout le monde prend tout au sérieux affraid les gens croient tout ce qu'on leur dit et tout ce qui se passe, c'est grave Suspect si dès qu'on propose ou lance une chose qui est mal reçue par les autres, on ne peut plus se rétracter en plaidant le trollisme, mais où va-t-on, où est la liberté ????? !! :ohmondieu:

_______________________________________
https://zogarok.wordpress.com/
https://www.senscritique.com/Zogarok


Thy Sinister Bloom : https://www.youtube.com/results?search_query=they+sinister+bloom+serein+falls
Solar Fields : https://www.youtube.com/watch?v=1hBvXu6uZGQ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://zogarok.wordpress.com
Ryseol
Aucun rang assigné


Age : 22
Lieu : *
Inscription : 04/11/2015
Messages : 149

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 20:13

@StuffedBeer a écrit:
Dans le troll, le but est évidemment que ça passe comme vrai, et donc il faut être capable d'en assumer les conséquence.
Autant dire que là, t'assure pas tripette.

Je n'assure pas et pourtant, le nombre de vue a considérablement augmenté, de nombreuses personnes ont déposés leur grain de sel dont professeur ombrage qui a dûe y perdre sa perruque en voyant qu'on osait remettre en question le modèle "Non. Si on parle MBTI, le système est ainsi, qu'importe ce qu'on en pense. "
Puis dit clairement que mon principe des culottes-fonctions est faussé : "Les fonctions ne sont pas des "culottes". Mais des "fonctions" du cerveau nous permettant d'avoir une interface "inconscient" "conscient" "extérieur", nous permettant de prendre des décisions", étrange venant d'une ancienne ENFJ anciennement INFJ et actuellement ENTP.
Il y a eu des réponses, beaucoup de réponses, nous avons fait se dévoiler un terroriste refoulé "Allah Akbar" qui ne pourra sûrement plus ajouter son grain de sel étant donné que les militaires ont dû encercler son lieu d'habitation proclamant la sécurité avant tout.
Un petit clin d'oeil de la part de dorloth pour me dire : "Tu es INFP, tu es INFP je te dis"
Nous avons même eu le droit à un mini cours d'histoire de la part de zogarok, comme quoi.

Le bien a triomphé du mal, je m'avoue vaincu, nous arrivons bientôt à la conclusion de ce sujet je suppose, le troll qui était en moi s'est révélé au grand jour, a quitté ce corps (c'est là la stricte vérité) et c'est trollastiquement incroyable de voir que l'harmonie s'est enfin rétablie après l'ambiance scorpustique de ce topic.

Ce troll non assumé jusqu'au bout (je l'avoue) et mal assuré (je l'avoue aussi) a pourtant produit l'effet mouche à merde, et grâce à cet effet, nous avons pu approfondir (vous avez) et donner plus de précisions à Solem ici présent (je sais qu'il l'est, mais il n'ose pas se prononcer, ce troll dissimulé !).

Au final, tout est bien qui fini bien.
_______________________________________________________________________________________________________________________________

Pour ma part, je suis d'accord avec l'explication assez claire (j'ai failli dire concise mais finalement non) de Henri.

"Je suis réellement persuadé que nous pouvons changer de type, mais Henri a déjà répondu à la question de façon très claire (j'ai failli écrire concis mais non finalement) : "Oui, il est possible de changer ces préférences, à une seule condition : Il est nécessaire d'en prendre conscience.

Ce que je veux dire : La grande majorité des gens ne connaissent pas le MBTI, ils n'ont donc pas conscience qu'ils ont une façon de réflechir bien à eux.

Par contre, quelqu'un qui connait le MBTI, et trouve son type, va prendre conscience de son fonctionnement cognitif.

Il peut alors travailler sur les 8 fonctions cognitives, mais sa zone de confort aura toujours la meme base.

ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que le fonctionnement cognitif fonctionne principalement au niveau inconscient. La conscience n'est que l'aspect immergé de l'iceberg.

Donc oui, tu peux changer tes préférences, mais dans l'absolu ça ne change pas grand chose à ce que tu es en profondeur.

Et meme, dans le cas où tu prends conscience de tout ce qui constitue ton inconscient, en vrai tu ne change pas, c'est juste que tu es conscient de ton etre, dans sa totalité.

Ce que je veux dire, c'est que nous avons, tous, les 8 fonctions cognitives, admettons que tu en prennes conscience, voudrais tu etre autre chose que ce que tu es ?

Tu vas me répondre oui, sauf que si tu as conscience de tout ce qui te constitue, cela veut dire que tu te connais entièrement. Donc que ton cheminement, en utilisant ton type de base, t'as amené à cette connaissance.

Après, tu peut prendre en exemple, Pierre ISFP, Paul INFP ou Jacques ESTP, est ce que ça te change toi, de savoir que eux paraissent avoir changé ?

Donc oui tu peux changer tes préférences, mais ta base inconsciente (en prenant n'importe quel filtre de compréhension MBTI, spirale, énnéagramme, Le Senne, ...) , elle, ne change pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infame Chacal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 21
Lieu : Apée par le Gouffre du Monde
Emploi : *
Inscription : 17/01/2016
Messages : 131

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 20:50

Riz au lait a écrit:
"Je suis réellement persuadé que nous pouvons changer de type, mais Henri a déjà répondu à la question de façon très claire (j'ai failli écrire concis mais non finalement) : "Oui, il est possible de changer ces préférences, à une seule condition : Il est nécessaire d'en prendre conscience.

Ce que je veux dire : La grande majorité des gens ne connaissent pas le MBTI, ils n'ont donc pas conscience qu'ils ont une façon de réflechir bien à eux.

Mmmh, je ne pense pas.
A vrai dire, prendre conscience des fonctions du mbti ne suffit pas, il faut avant tout prendre conscience de ce qu'on est, le MBTI donne un faux recul sur les choses.

Est ce que les 4 autres fonctions qu'on a sont si inconsciente aussi? J'ai plutôt l'impression que c'est des trucs qu'on croit ne pas pouvoir utiliser.
Comme quelqu'un qui dit j'aime pas les maths par peur d'être nul alors qu'il est capable d'être réfléchi dans cette matière... ou alors l'exemple est grossier?

Bref, que cherche à définir vraiment le MBTi? notre identité? la possibilité d'un évolution? notre dynamique? nos réflexes et nos facilités? notre manière d'analyser les choses?

Parce que si ce n'est que le biai du recueil de l'information, ça parait beaucoup plus facile de pouvoir changer de type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solèm
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTJ 1
Age : 101
Lieu : Inside The Box
Emploi : Assistant de Mélos (cf. Mes Braves Terriens Idéalistes S2)
Inscription : 17/06/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Ven 24 Juin 2016, 21:10



Alalalalalala !

2 JOURS !

J'ai le dos tourné

2 JOURS !


Je reviens de mes vacances à Bordeaux et que vois-je ? Une orgie psychique de 2 PAGES !!

Bandes de branleurs !
Vous ne pouvez pas me rendre plus heureux.

_______________________________________
"Logique Universelle >  Bien Spirituel > Morale commune > Éthiques personnelles".

- Lawful Evil 8w9 (cf. Alignement D&D + Ennéagramme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 28 Juin 2016, 09:07

@Infame Chacal a écrit:

A vrai dire, prendre conscience des fonctions du mbti ne suffit pas, il faut avant tout prendre conscience de ce qu'on est, le MBTI donne un faux recul sur les choses.
Comment prendre conscience de ce que l'on est ?

Je ne suis pas d'accord avec le mot "faux". C'est, en effet, une prise de recul, elle permet donc de nommer et définir (plutot que faux je dirais approximativement) ce que l'on est.

@Infame Chacal a écrit:

Est ce que les 4 autres fonctions qu'on a sont si inconsciente aussi? J'ai plutôt l'impression que c'est des trucs qu'on croit ne pas pouvoir utiliser.
Les fonctions cognitives fonctionnent principalement inconsciemment.

crois tu, sincerement, utiliser pleinement et consciemment tes fonctions préférentielles  ?

@Infame Chacal a écrit:

Comme quelqu'un qui dit j'aime pas les maths par peur d'être nul alors qu'il est capable d'être réfléchi dans cette matière... ou alors l'exemple est grossier?
Je ne trouve pas l'exemple grossier.
Dans ta phrase tu émets un jugement.
Tu juges qu'il en est capable
Tu juges qu'il a peur d'etre nul

Tu n'en sais rien, tu ne peux pas le savoir. S'il n'aime pas les maths, il y a peut etre une raison plus profonde.

Recentre sur toi-meme, y a t'il des choses que tu n'aimes pas, et que d'autres pensent que tu pourrais faire beaucoup mieux ?


@Infame Chacal a écrit:

Bref, que cherche à définir vraiment le MBTi? notre identité? la possibilité d'un évolution? notre dynamique? nos réflexes et nos facilités? notre manière d'analyser les choses?
Le MBTI n'est rien d'autre qu'une grille de lecture. Il permet de nommer, et définir, approximativement, ce que tu es.

Cognition a écrit:

La cognition est le terme scientifique qui sert à désigner l'ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance tels que la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention.
lien wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Rockman
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 30
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 28 Juin 2016, 09:19

Solem a écrit:
Bandes de branleurs !
Vous ne pouvez pas me rendre plus heureux.

C'est pas bien de troller, Melos-soleM

_______________________________________
@Le Chat a écrit:
Une fille mérite 3 claques ou s'ignore, une femme se respecte.

Corneille a écrit:
Je suis jeune il est vrai; Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infame Chacal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 21
Lieu : Apée par le Gouffre du Monde
Emploi : *
Inscription : 17/01/2016
Messages : 131

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 28 Juin 2016, 11:29

Henri a écrit:
Comment prendre conscience de ce que l'on est ?

Je ne suis pas d'accord avec le mot "faux". C'est, en effet, une prise de recul, elle permet donc de nommer et définir (plutot que faux je dirais approximativement) ce que l'on est.

Bah en vieillissant et en réfléchissant. silly (enfin, je vois pas d'autres manières)

En fait, quand je dis "faux" je ne m'attaque pas au modèle du MBTi, au contraire, je ne le remets pas en cause (même si je pense qu'il le faut un peu quand même, mais comme on peut, vu qu'on est pas des psychologues/psychanalystes aguerris pour la plupart), c'est un système qui fonctionne.

Je dis faux parce que le MBTi se présentent parfois comme une solution à des choses qu'on a pas encore compris. Et du coup il fait effet de raccourci sur ces choses.
Par exemple, donner l'impression de connaitre quelqu'un parce qu'on connait son type mbti.
Bref, je pense que le MBTi est pertinent, y a aucun doute.
Seulement, individuellement, c'est pas notre manière de penser, ce n'est pas notre propre reflexion. L'idéal, ce serait de pouvoir faire son propre mbti (c'est pas fantaisiste, c'est une image), et de pouvoir prendre le recul qu'offre le mbti par soi même.
Parce que le mbti, est un raccourci, pas notre propre réflexion. Du coup le mbti donne des points de vue trompeur.
Enfin, c'est ce que je pense en ce moment la dessus, je tiens à ajouter que je donne pas un conseil (j'en suis pas encore capable sur le sujet), je lance juste mon avis dans la masse, voir qui en pense quoi.

Henri a écrit:
Les fonctions cognitives fonctionnent principalement inconsciemment.

crois tu, sincerement, utiliser pleinement et consciemment tes fonctions préférentielles  ?

https://www.youtube.com/watch?v=5jaaovJIAYE

En fait, quand je disais en avoir conscience, c'est se dire, après coup, qu'on la utilisé, ou constater qu'on l'utilise. Par forcément l'utiliser par nous même. Mais ouais, j'avais un soucis de compréhension la dessus.

Henri a écrit:
Recentre sur toi-meme, y a t'il des choses que tu n'aimes pas, et que d'autres pensent que tu pourrais faire beaucoup mieux ?

Je parlais plus d'un comportement, qui parfois m'est propre, de croire que je ne peux pas faire ou de ne pas avoir envie de faire telle ou telle chose, et donc d'éviter d'utiliser tel tel fonction (si on se recentre sur le mbti) pour ça.
Y avait pas vraiment de jugement pour le coup, c'était simplement mal formulé.
Par exemple, j'ai remarqué que les INFPs (et sur moi même parce que j'en suis une) avaient tendance à éviter le Te, en mode, j'ai envie d'écrire/dire un truc, je vais pas forcément l'organiser, pour qu'il soit logique parce que ça me complique la vie.
Après je suis peut être dans le cliché, mais au final, dès qu'on prend conscience qu'organiser sa pensée permet d'être mieux compris, bah, on commence à utiliser les fonctions, liées à tout ça.
C'est un peu à ça que je pensais.

@Rockman a écrit:
@Solem a écrit:
Bandes de branleurs !
Vous ne pouvez pas me rendre plus heureux.


C'est pas bien de troller, Melos-soleM

https://www.youtube.com/watch?v=HYRm4-AYuiI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 28 Juin 2016, 17:08

@Infame Chacal a écrit:

Bah en vieillissant et en réfléchissant. silly (enfin, je vois pas d'autres manières)
On est d'accord Smile. Je completerais juste par réfléchir sur soi-meme, et répondre à cette question pourquoi on est ainsi ?

@Infame Chacal a écrit:

Je dis faux parce que le MBTi se présentent parfois comme une solution à des choses qu'on a pas encore compris. Et du coup il fait effet de raccourci sur ces choses.
Oui c'est vrai. Par contre, si l'on ne comprends pas le pourquoi, il n'y a pas de prise de conscience. Le typage devient :
Je suis INFJ, Je réfléchi ainsi (effet Barnum).

Alors que non, Le type INFJ, dans l'ordre des préférences, se rapproche le plus de mon fonctionnement cognitif.


@Infame Chacal a écrit:

Par exemple, donner l'impression de connaitre quelqu'un parce qu'on connait son type mbti.
C'est vrai.

@Infame Chacal a écrit:

Seulement, individuellement, c'est pas notre manière de penser, ce n'est pas notre propre reflexion. L'idéal, ce serait de pouvoir faire son propre mbti (c'est pas fantaisiste, c'est une image), et de pouvoir prendre le recul qu'offre le mbti par soi même.
Ca peut devenir un fait. lien

@Infame Chacal a écrit:

En fait, quand je disais en avoir conscience, c'est se dire, après coup, qu'on la utilisé, ou constater qu'on l'utilise. Par forcément l'utiliser par nous même.
première étape : le quoi (je fais ainsi) - exemple je suis INFJ, j'utilise Ni en dom
deuxième étape : le pourquoi (Pourquoi je fais comme ça) - Pourquoi je suis plus à l'aise dans l'abstrait ? Pourquoi je ne sais pas exprimer clairement  mes concepts ?
troisième étape : le comment - Je constate que j'ai des liens qui me viennent automatiquement quand on me parle de quelque-chose. Je constate que je n'ai pas de souvenir précis, du moment où j'ai eu l'information.
quatrième étape : prise de conscience - je peux faire de l'écoute passive ou lecture rapide, s'il y a quelque chose d'interessant, ça me reviendra au moment où j'en ai besoin.


@Infame Chacal a écrit:

Je parlais plus d'un comportement, qui parfois m'est propre, de croire que je ne peux pas faire ou de ne pas avoir envie de faire telle ou telle chose, et donc d'éviter d'utiliser tel tel fonction (si on se recentre sur le mbti) pour ça.
éviter d'utiliser une fonction MBTI ?

Comment tu fais ? (je taquine)


@Infame Chacal a écrit:

Après je suis peut être dans le cliché, mais au final, dès qu'on prend conscience qu'organiser sa pensée permet d'être mieux compris, bah, on commence à utiliser les fonctions, liées à tout ça.
C'est un peu à ça que je pensais.
là est la différence : Si tu connais le MBTI, tu connais les fonctions qui ont attraits à l'organisation de la pensée. Si tu connais ton type tu connais tes préférences. et donc tu sais que l'organisation de la pensée est compliquée. Avant de le faire, tu sais déjà que ça va te demander plus d'energie, que de juger en fonction de tes valeurs.

Quelqu'un qui ne connait pas le MBTI, travaillera sur l'organisation de la pensée sans savoir que cela va etre compliqué, il y a donc un risque qu'il abandonne.

Ma conclusion est la suivante :
Tu peux changer tes préférences, si tu as pris conscience de ces préférences.
Tu peux travailler la prise de conscience des autres fonctions, et agrandir ta zone de confort.
Si tu ne fait plus d'effort, et te repose sur ta zone de confort, elle se réduit.
Qu'est ce qui va s'oublier en premier, ce que tu as acquis dans ton enfance (sans avoir eu conscience de tout ce bordel), où ce que tu viens de travailler ?


Revenir en haut Aller en bas
Infame Chacal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 21
Lieu : Apée par le Gouffre du Monde
Emploi : *
Inscription : 17/01/2016
Messages : 131

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 28 Juin 2016, 17:35

Henri a écrit:
Quelqu'un qui ne connait pas le MBTI, travaillera sur l'organisation de la pensée sans savoir que cela va etre compliqué, il y a donc un risque qu'il abandonne.

Et inversement, quelqu'un qui connait le MBTI, saura d'avance, que tenter d'adopter telle ou telle attitude va être compliqué pour lui, alors que celui qui ne connait pas le mbti, ne le sait pas.
L'un et l'autre on leur avantage, mais oui, le fait est qu'il faut dans les deux cas avoir du recul.

Henri a écrit:
Ma conclusion est la suivante :
Tu peux changer tes préférences, si tu as pris conscience de ces préférences.
Tu peux travailler la prise de conscience des autres fonctions, et agrandir ta zone de confort.
Si tu ne fait plus d'effort, et te repose sur ta zone de confort, elle se réduit.
Qu'est ce qui va s'oublier en premier, ce que tu as acquis dans ton enfance (sans avoir eu conscience de tout ce bordel), où ce que tu viens de travailler ?

Complètement d'accord. J'ai l'impression que c'est la que travaille la maturité, garder une passerelle, entre ce qu'on a acquit durant son enfance et ce qu'on vient de travailler, afin d'atteindre une espèce d'équilibre, de ni renier notre identité profonde, ni notre besoin d'avancer.

Bref, tu as su finir ce que j'avais commencé à dire, je n'arrivais pas organiser le fond de ma pensée Dodo c'est ces raisons qui me font continuer à penser que changer de type n'est pas impossible. Surtout quand le Mbti n'est qu'une grille, logique, qui classe notre manière de percevoir le monde.
Or perçoit t'on le monde de la même manière à 5 ans qu'à 20 ans? à 40 ans qu'à 80 ans? etc...
Un ENFP plein de rêves, idéaliste, créatif et insouciant qui ne connait pas la souffrance le restera t'il si il fait la guerre du vietnam?
J'dis bof...


HenriHenri a écrit:
(je taquine)

On vérifie le Fi dom? silly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 28 Juin 2016, 19:04

Citation :
Un ENFP plein de rêves, idéaliste, créatif et insouciant qui ne connait pas la souffrance le restera t'il si il fait la guerre du vietnam?
J'dis bof...

Bah il ne sera plus aussi idéaliste ou insouciant s'il l'était jeune, par contre sa créativité peut s'exprimer sur le champ de bataille. En somme, il restera ENFP, puisque le MBTI ne parle pas caractère. La tension Ne-Si se fera sentir dans tous les cas. Il aura tendance à se reposer sur le Te tierce parce que seul son Te l'aura aidé à donner un sens à ce qu'il a vécu, à assurer sa survie. Mais ça va le stresser. Son Ne et son Fi vont s'exprimer à travers un Si inf totalement débridé et flippé, il deviendra très probablement le soldat alcoolique ou anorexique du régiment, la forte de tête qui résiste à son supérieur, celui qui organisera des paris avec ses camarades, ou le suicidaire sur le champs de bataille (possibilités non exhaustives...).
Du coup, même traumatisé et ayant fonctionné à contresens, l'ENFP reste un ENFP. Ne pas confondre expériences personnelles, caractère, traumatismes et type MBTI.
Vos arguments ne sont pas suffisants à mon sens pour affirmer fermement qu'on peut changer de type. Il y manque la mécanique interne qui supporterait cette théorie.

Citation :
Je dis faux parce que le MBTi se présentent parfois comme une solution à des choses qu'on a pas encore compris. Et du coup il fait effet de raccourci sur ces choses.
Par exemple, donner l'impression de connaitre quelqu'un parce qu'on connait son type mbti.
Bref, je pense que le MBTi est pertinent, y a aucun doute.
Seulement, individuellement, c'est pas notre manière de penser, ce n'est pas notre propre reflexion. L'idéal, ce serait de pouvoir faire son propre mbti (c'est pas fantaisiste, c'est une image), et de pouvoir prendre le recul qu'offre le mbti par soi même.
Parce que le mbti, est un raccourci, pas notre propre réflexion. Du coup le mbti donne des points de vue trompeur.
Enfin, c'est ce que je pense en ce moment la dessus, je tiens à ajouter que je donne pas un conseil (j'en suis pas encore capable sur le sujet), je lance juste mon avis dans la masse, voir qui en pense quoi.

Ca, c'est pas le MBTI mais les biais de ceux qui l'utilisent. C'est un peu comme un couteau en fait, on peut l'utiliser pour se couper une tranche de sauciflard ou découper le pénis de son mec. Mais ce n'est pas la faute du couteau.
Les points de vue trompeurs sont tous liés à la même chose : le besoin égotique et rassurant, bien naturel d'ailleurs, d'avoir la sensation de maitriser son environnement et sa psyché. D'avoir une vision parfois valorisante de soi, de son groupe social pour se sentir réaffirmer dans son identité et son appartenance. Ou encore avoir la sensation de se connaitre. Le cerveau humain est un gros branleur et si on lui donne l'occasion de simplifier les choses, il la saisira et refusera malgré toute notre bonne volonté d'aller plus loin, jusqu'à un certain point.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infame Chacal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 21
Lieu : Apée par le Gouffre du Monde
Emploi : *
Inscription : 17/01/2016
Messages : 131

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 28 Juin 2016, 19:33

@Sylphira a écrit:
Vos arguments ne sont pas suffisants à mon sens pour affirmer fermement qu'on peut changer de type. Il y manque la mécanique interne qui supporterait cette théorie.

Je comprends ton point de vue. Ce serait quand même intéressant de voir ce qu'il se passe dans la vie réelle et comme le mbti traduit ça. Comment le mbti traduit le traumatisme, la dépression, l'autisme ou encore la folie par exemple.

Après je trouve dommage, le "c'est comme ça c'est comme ça". Y aurait pas des articles de Jung et compagnie qui en parle justement?

Citation :
Ca, c'est pas le MBTI mais les biais de ceux qui l'utilisent. C'est un peu comme un couteau en fait, on peut l'utiliser pour se couper une tranche de sauciflard ou découper le pénis de son mec. Mais ce n'est pas la faute du couteau. Les points de vue trompeurs sont tous liés à la même chose : le besoin égotique et rassurant, bien naturel d'ailleurs, d'avoir la sensation de maitriser son environnement et sa psyché. D'avoir une vision parfois valorisante de soi, de son groupe social pour se sentir réaffirmer dans son identité et son appartenance. Ou encore avoir la sensation de se connaitre. Le cerveau humain est un gros branleur et si on lui donne l'occasion de simplifier les choses, il la saisira et refusera malgré toute notre bonne volonté d'aller plus loin, jusqu'à un certain point.

Oui Totalement d'accord, mais n'oublions pas que le couteau est conçu par la main de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat77bis
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 7W8
Age : 37
Lieu : IDF
Emploi : Bonne soeur
Inscription : 05/01/2017
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 17 Jan 2017, 17:18

Bonjour à toutes et à tous,

je suis nouvelle, soyez cléments svp on tire pas à vue surtout mes bons copains ST hein keep cool suis gentille! Un peu con parfois ok mais GENTILLE Razz

Déjà merci à tous car au delà de la question très intéressante et de toutes vos réponses tout aussi intéressantes, je ME SUIS VRAIMENT BIEN MAREE!!!

Et je comprends pourquoi maintenant j'ai vraiment du mal à m'entendre avec les STJ mais bon là n'est pas la question! En tout cas perso malgré tout, je suis obligée de leur donner raison!

Alors sois j'ai rien compris au MBTI et dans ces conditions vous me cultiverez un peu, sois il y a d'autres paramètres et en effet nouveaux articles sur les fonctions cognitives et la génétique à prendre en compte! Entre autre sur le développement du cortex cérébral... Je vous laisserai le plaisir de chercher et lire ce genre d'article mais en gros à un stade prénatal, beaucoup de choses peuvent se passer dans notre cher cerveau et ainsi influer sur nos fonctions dites cognitives! Alors c'est la ou je déraille ou le MBTI parle bien de cela?

Si tel est le cas voila ma manière de voir si un type peut changer ou pas :

Changer naturellement de type à l'âge adulte sans gruger ou s'être planté sur l'analyse, test (appelez ça comme vous voulez), non! Pour moi si j'ai bien compris, on est tous un peu des deux de chaque, mais toujours avec une prédominance. On peut par conséquent améliorer une fonction mais de la à la faire passer de tertiaire à dominante je pense pas.

Comme certains l'on dit, en cas de stress ou autre chassez le naturel il revient au GALOP, on est comme on est!

Comme il s'agit d'un test basé sur  nos capacités cognitives, je dirai qu'il y a peut être une caractéristique génétique qui fait que nous aurions plus de possibilité d'être comme si ou comme ça.

Donc sur une échelle, nous pouvons tous régler le curseur en apprenant avec plus ou moins bcp d'efforts. Ex: un N sort de sa zone de confort en cherchant à se mettre en mode détail S et vice versa, mais à force de boulot le curseur bouge c'est indéniable!

Après de la à s'inverser complétement, je ne pense pas, mais peut être que je me trompe...
Oui le cerveau est adaptable surtout après trauma, n'empêche qu'il fonctionne pour certain d'une manière et pour d'autres d'un autre.

Ma question complémentaire serait donc : ok d'un point de vue cognitif ça bouge entre l'enfance, l'adolescence et l'adulte mais qu'est ce qui prédomine?

Les caractéristiques génétiques de chacun qui vont plus forcément amener à un type particulier qui pourra + ou - bouger son curseur comme exposé précédemment, ou ce sont les blessures du passés, éducation et trauma qui génèrent forme le type?

Pour ma part je pense qu'il y a un peu des 2 (et le 1er qui dit que c'est parce que mon P ne sait pas trancher il prends un skud lol), non sérieux :

Pour moi il y a un facteur plus ou moins génétique qui prédomine au statut prénatal et amène progressivement plus à un type qu'à un autre, en revanche nos blessures et traumas exacerbe le type et ses fonctions (d'où mon histoire de curseur).  Et là, je trouve que l'ennéagramme est super intéressant pour prendre le relais!

Voila ma petite réflexion de la journée et ma maigre contribution à la vie de ce forum  Very Happy

au plaisir, bizzz à tous


Dernière édition par kat77bis le Mar 17 Jan 2017, 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 32
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 699

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 17 Jan 2017, 19:11

C'est pas possible de te lire, je commence un peu et puis je décroche au bout de 3 phrases, je sais pas de quoi tu parles mais ça pourrait être en chinois que ca me ferais la même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Infame Chacal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 21
Lieu : Apée par le Gouffre du Monde
Emploi : *
Inscription : 17/01/2016
Messages : 131

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 17 Jan 2017, 21:03

kat---> quand tu dis prénatal, tu parles de quand t'es dans le ventre de ta mère?

Ouais, globalement ça pourrait se tenir, mais en fait, le gosse est incapable d'analyser les informations qu'il reçoit à ce stade, donc, ça tient pas, il les enregistre simplement. C'est un postulat peut être hâtif, mais je pense pas prendre trop de risque en disant ça.

C'est une question d'information selon moi, à partir du moment ou tu es en mesure de les traiter et d'agir en conséquence, et ainsi de les partager, tes fonctions cognitives se mettent en place. Donc tout ce qui est prénatal, bof. Le mbti est pas pointu à ce point, d'ailleurs il est plutôt global (d'ou le risque effet barnum) il brasse énormément de fonctionnements et les classe.

Je sais pas si je suis claire et si j'ai compris la nature de la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 21
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 995

Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI Mar 17 Jan 2017, 22:19

T'inquiète Kat, juste quelques vannes de temps en temps mais rien de méchant ! pirat
Au début j'ai eu du mal à comprendre ta question et je dois avouer avoir eu besoin de relire plusieurs fois Lol


@kat77bis a écrit:

Déjà merci à tous car au delà de la question très intéressante et de toutes vos réponses tout aussi intéressantes, je ME SUIS VRAIMENT BIEN MAREE!!

Oui, c'est parce que Solèm est quelqu'un de très très très drôle Razz (bon d’accord, j'en profite pour annoncer que tout les posts de Solèm était en réalité les miens, pardon  Embarassed ).

En fait, sur ta présentation, je t'avais orienté sur ce topic car je recommençais à avoir des doutes sur ce fait (après avoir acquiescé plusieurs mois avant). Je m'étais dit que l'avis d'une nouvelle pourrait être intéressante et je n'ai pas été déçu, même si j'avais eu du mal à te lire au début. ^^

Je pense qu'en réalité on doit déjà définir ce que nécessite un changement de type. On ne parle pas vraiment d'une amélioration, on parle de préférence. Dans cette optique, je pense qu'une préférence cognitive n'est pas tant que ça intrinsèque/incrusté au développement du cortex cérébral. Il est vrai que quand on entre dans les réflexions touchant au cerveau, le débat peut vite devenir incertain car on ne le connait pas si bien notre cerveau et encore moins le rapport mbti-cerveau.

Après une prédisposition génétique pour certaines fonctions, je pense aussi. Mais je n'irai pas jusqu'à affirmer que l'on ne puisse pas changer de type. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'on peut non plus.  Je n'en sais rien en fait  silly  c'est le seul réel "trou" que je pense avoir sur cette connaissance.

Par exemple si on reprend ton analogie du curseur. J'ai développé (et on peut le voir sur ma signature) un système de classement préférentiel libre (Fi>Ne>Ti>Se>Fe>Si>Te>Ni, ce qui donne INFP pour ma part, fonctionnement optimal restant Fi-Ne-Si-Te). C'est à dire que dans les huit fonctions sont classable selon moi arbitrairement "préféré/moins préféré". Si dans mon cas par exemple, Ma préférence Ne commence à surpasser ma préférence Fi (donc que le curseur bouge), je me verrai changé en ENFP selon ma théorie.

Qu'est ce qui prédomine ? Je pense que c'est plutôt l'expérience, car pour ce coté là je suis assez d'accord avec ma voisine du dessus.

Et pour le énnéagramme, là par contre en ce moment, je suis sûr que l'on puisse le changer, mais ça c'est un autre débat pirat
(mais si tu veux on en reparle sur ce topic, j'aurai des arguments cette fois Very Happy : https://mbti.forumactif.fr/t3288-peut-on-changer-d-enneagramme )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Changer de Type MBTI

Revenir en haut Aller en bas
 

Changer de Type MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Changer de Type MBTI
» Passage d'un type à un autre
» Un refoulement peut-il pousser l'individu à changer de type?
» Type MBTI et dépression : la falsification de personnalité
» les hypersensibles et le type mbti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-