Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un doute idéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féline
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNFP 4w3 sx/sp
Age : 25
Lieu : Haut-de-seine
Emploi : Étudiante
Inscription : 30/06/2015
Messages : 13

Message(#) Sujet: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 07:08

Bonjour ou bonsoir à toi, lecteur ! Amis

Je suis une idéaliste. Laquelle exactement, aucune certitude, les doutes vont et viennent.
Les tests, ah ça... J'en ai fait de nombreux. Ceux axés sur les préférences me typent NFP, tandis que ceux qui le sont sur les fonctions me typent NFJ.
Certaines personnes pensent que je suis INFP, d'autres INFJ. J'ai longtemps pensé être ENFP avant de statuer sur INFP.
Je me suis donc tournée plus sérieusement vers la théorie, malheureusement les fonctions cognitives les plus significatives pour moi sont Ne, Ni, Fe et Fi.
La tertiaire semble s'être manifestée de manière vive, chez moi, à l'orée de mes 21 ans ; maintenant l'intérêt est de déterminer quelle fonction est impliquée. Je reviendrai sur ce point un peu plus bas.

En ce qui concerne l'ennéagramme et les instincts je n'ai plus aucun doute excepté l'infime sur l'aile, je suis 4w3 sx-dom.

J'ai lu quelques topics pour voir comment d'autres ont structuré leur premier post afin d'être typés, je ne compte pas faire le schéma narratif prenant en compte différentes tranches d'âge, néanmoins si une question concernant mon enfance vous taraude j'y répondrai.  

Mon rapport aux personnes :

J'ai un contact facile avec mon prochain et j'aime les gens de manière générale.
La plupart de mes projets artistiques ont pour but de transmettre ma vision du monde et des messages aux gens.
J'ai longtemps été entourée par de nombreuses personnes que j'ai boycottées au fur et à mesure, non pas parce que je ne les aime pas mais parce que cela était nécessaire.
J'impose des silences radio longs à certains amis car même si j'aime aider, je n'aime pas être aidée quand je considère que je peux me débrouiller seule.
Qu'importe le sexe de mon interlocuteur, on peut dire que parfois je semble chafouiner, paradoxalement lorsque je consens à séduire la distance et la réserve gagnent ma personne.
Au risque de choquer, la manifestation de l'amour par un discours direct me met mal à l'aise, je pense notamment à la fameuse question "Est-ce que tu m'aimes ?" ou encore aux sms d'amies et du petit-ami ponctués de je t'aime et de cœurs à foison. Cela m'a valu des remarques désobligeantes, depuis lors j'abuse de smileys sur internet entre autres pour refléter le visage que je fais derrière l'écran. (encore faut-il que les dits smileys soient jolis Coupebanane quel plaisantin a eu l'idée d'un smiley scatophile sérieusement)
J'aime la manifestation de l'amour dans les gestes et les arts, en particulier la littérature.

Mon rapport au monde du travail :

De la seconde aux premières années post-bac j'ai usé des citations de Stendhal afin de désabuser mes camarades, hélas mon entêtement a fini par les amuser.
Ma favorite : La vocation, c'est d'avoir pour métier sa passion.
Enfant, je savais que faire un métier artistique pour être épanouie sur le plan professionnel et ainsi ne pas avoir l'impression de subir un labeur était une voie à explorer, malgré les doutes et les possibilités inattendues le choix s'est affiné au fil des années.
J'ai eu des expériences professionnelles dans des domaines qui ne me correspondent pas (restauration et téléenquête) et d'autres que j'ai appréciées dans le domaine de l'aide à la personne (baby-sitting) et le bénévolat (soutien scolaire, enchères, restauration, vente, assistance sociale).

Je compte obtenir le statut d'auteur.
Un travail solitaire ne me dérange pas au contraire mais je souhaite tout de même trouver des personnes passionnées par le cinéma d'animation, la musique et la littérature ; et de surcroît ambitieuses et motivées.
J'ai cru trouver ces caractéristiques chez certains camarades, leurre, la plupart ne pensent qu'à faire ce qui rapportera le plus.
Une de mes amies qui fait de l'animation comme moi m'a laissée perplexe lorsqu'après avoir vu Shaun le mouton elle a avoué que finalement elle ne se sentait pas capable de faire des courts-métrages. Un mois plus tôt nous parlions de projets ensemble... J'ai rongé mon frein, je n'ai rien dit.

Mon rapport à ma personne, mes passes-temps :

J'accorde beaucoup d'importance au développement de mon esprit et de ma spiritualité.
J'aime les arts, l'art m'anime. Etre plongée dans mon univers est très agréable.
Je suis passionnée par l'écriture, le cinéma d'animation et la musique principalement.
Quand la procrastination sommeille, je m’efforce à progresser dans chacun de ces domaines en lisant, en écrivant et en dessinant. Pour ce qui est de la musique, j'ai fait partie d'une troupe de comédie musicale adolescente, j'apprends actuellement à jouer du violoncelle.
Je suis curieuse alors je me renseigne sur des sujets variés qui parfois me sont utiles pour mes écrits. Mon navigateur est ongletholic et ma carte de bibliothèque risque d'être ciselée.
Je travaille à l'occasion mon niveau en anglais, en espagnol, en douala, en hindi et dans une moindre mesure en japonais. Je ne dirai pas que je suis passionnée, le mot est fort, mais j'aime et surtout le choix des langues est finalement devenu stratégique ; elles sont parlées dans les régions du monde que je souhaite découvrir.
Je lis beaucoup et regarde trop de séries, inutile de préciser que je dors malheureusement peu.
Même si parfois aux yeux de mon entourage je me dévalorise un peu, je crois en mes capacités d'atteindre les objectifs que je me suis fixée.

Mon rapport aux cinq sens :

Hmmmm chocolat...
Incontestablement, tous les hommes sont enchaînés, ils doivent donc éveiller leur esprit, lutter pour se libérer de ces chaînes invisibles afin de se détacher de ce qui est perçu par les cinq sens. Il semblerait que les miennes aient un parfum chocolaté. Le premier pas serait donc d'accepter ce "poids" qui ne représente qu'un obstacle sur le chemin qui mène à la conscience de soi.

Je suis attentive aux odeurs qui m'entourent,  par exemple lors d'une promenade, je ne peux m'empêcher de dire à tout bout de champ "Vous avez senti ?! Suspect Surpris "
Je reconnais généralement l'odeur corporelle d'une personne sur un objet, je mémorise l'odeur des gens contre mon gré.
J'ai fait de la gymnastique, de la boxe et des arts plastiques durant l'enfance, du volley-ball, du basket et quelques séances de tennis durant l'adolescence ; à nouveau du volley-ball une fois majeure.
Maintenant je me contente, à de rares occasions, de faire des activités sportives avec mon frère ISTP principalement.
Le sport devant la xbox compte ? Je suis une loque avec un moteur miniature de Ferrari. Lol
Je cogne les gens dans les transports, je me cogne contre les meubles, je me cogne... moi-même.
Parfois, j'oublie de manger ou alors je mange excessivement.
J'adore les parcs d'attractions et j'aime danser.
Durant de nombreuses années je me suis rendue compte que ma braguette était ouverte une fois rentrée chez moi.
J'adore écouter de la musique durant de nombreuses heures en m'occupant ou non ; au lycée, cette merveille était la cause de mes nuits courtes.
Je médite régulièrement, principalement chez moi et parfois dans le parc.

La tertiaire inconnue :

Je reviens sur ce que j'ai évoqué au tout début. J'ai noté un changement important avant mes 21 ans. C'est à cet âge que j'ai commencé à relativiser sur un bon nombre de choses et à prendre de la distance vis-à-vis de certaines remarques qui auraient pu me blesser quelques années plus tôt.
Aussi, j'ai commencé à écrire à ce moment, j'ai redéfini mes objectifs à courts et longs termes à ce moment, j'ai commencé à affirmer mon opposition aux avis contraires au mien, j'ai commencé à revoir mes croyances religieuses et enfin, j'ai arrêté d'essayer de conformer mon apparence physique et vestimentaire.
Néanmoins, ayant été adepte des colorations capillaires ; avant un entretien, je me suis toujours forcée à retrouver ma couleur naturelle temporairement.

Dire que je pensais ne pas dépasser la quinzaine de lignes...
Au plaisir de lire vos avis !

_______________________________________
On peut tromper n'importe qui, mais on ne peut pas tromper un chat. — La Féline 1942
Vos posts n'auront aucun secret pour moi. Mééééchant — Féline 2015


Dernière édition par Féline le Dim 31 Jan 2016, 07:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féline
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNFP 4w3 sx/sp
Age : 25
Lieu : Haut-de-seine
Emploi : Étudiante
Inscription : 30/06/2015
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 07:09

Ah flûte j'ai raté l'heure miroir ! Purée.

_______________________________________
On peut tromper n'importe qui, mais on ne peut pas tromper un chat. — La Féline 1942
Vos posts n'auront aucun secret pour moi. Mééééchant — Féline 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 14:40

Salut Féline.

On peut dire qu'on ressent bien ton envie de faciliter la tâche à tes lecteurs/typeurs, ou peut-être est-ce un talent. C'est très bien structuré et tu réalises la une solide présentation.

Le soucis étant que celle-ci n'effleure sans doute que trop peu tes mécanismes et se contente de la surface ,ou plutôt, des conséquences.
Enfin, si tu avais accès à leur causes, tu serais déjà typé. Alors tentons l'exploration.

En tout cas, tu as raisons, côté tempérament le doute c'est pour les aveugles. Idéaliste jusqu'à la pointe des cheveux.

Le premier ressenti que j'ai eu en te lisant c'était la passion et l'authenticité, bien que d'autres types MBTI n'en soit pas dépourvu, c'est quelque chose qu'on attribue plus facilement à Fi.
Cependant, même si je connais mal l'ennéagramme, je crois savoir que le type 4 colle à cette image, je vais donc laisser de côté cette impression.

J'aimerai savoir ce que t'inspires les fonctions Fe et Fi. Selon toi, quelles sont les différences ? (Je ne te test pas, je n'ai pas de réponses précises.)

Aussi, il serait intéressant d'analyser ton processus de création, c'est à dire :
- Qu'est ce qui t'inspire ?
- Comment trouves tu de nouvelles idées ?
- Quel est le type de message que tu aimes faire passer à travers tes créations ?
- Quand tu veux créer quelque chose, réfléchis tu longuement à la manière ou est ce pour toi une évidence plus ou moins immédiate ?
- Ton intérêt se porte autant sur l'objectif que sur la manière d'atteindre l'objectif ou la manière importe moins tant que tu arrives à ce que tu souhaitais ?
- Pendant ton processus de création, remets tu souvent ton travail et ta réflexion antérieur en doute ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 16:18

.


Dernière édition par Ivy le Ven 16 Sep 2016, 12:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 16:50

Salut Ivylily.

Pour éviter de parasiter le sujet je vais donner mon avis sur certains éléments de ton message en spoiler.

Ce que j'en pense:
 

Autre chose qui peut caractériser une différence fondamentale entre INFP et INFJ maintenant que j'y pense c'est son empathie.
A priori, un Fi est plus dans la compréhension, et Fe dans la compassion.
L'INFP (Fi) va être triste pour quelqu'un parce qu'il sait, qu'il a déjà vécu ça, qu'il comprend le sentiment de l'autre. (Fi-Si ? Voir Fi-Ne quand il n'a pas connu l'expérience, il se l'imagine.)
L'INFJ (Fe) va être triste pour quelqu'un parce que la personne est triste, elle n'a peut-être pas besoins de comprendre la personne, juste de la voir, c'est un stimuli externe, caractéristique de la fonction, qui est extraverti.
Revenir en haut Aller en bas
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 29
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1287

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 17:05

J'ai peut-être quelques développements qui pourraient t'intéresser, je t'envoie ça par MP.

Ivylily a écrit:
- Je suis une vraie mélomane et auditive je tripe musique, je vis musique depuis toujours --> P

C'est sûr que Bach était probablement un grand P... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 17:20

@Phaedren a écrit:
J'ai peut-être quelques développements qui pourraient t'intéresser, je t'envoie ça par MP.

Ivylily a écrit:
- Je suis une vraie mélomane et auditive je tripe musique, je vis musique depuis toujours --> P

C'est sûr que Bach était probablement un grand P... Razz


Non mais "Bach" ça commence par un grand B je crois.

Après j'ai l'impression franchement franchement que, pour l'une comme pour l'autre, les mauvaises définitions du Fi et du Fe en induisent un certain nombre en erreur. Faudrait repartir de la base, l'axe Ti-Fe et l'axe Fi-Te déjà mais depuis les site anglophone, ça marchera mieux.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 18:49

.


Dernière édition par Ivy le Ven 16 Sep 2016, 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 29
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1287

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Dim 31 Jan 2016, 19:49

Ivylily a écrit:
Oui bon j'avoue que cette réflexion était loin d'être futée on est d'accord...

Le soucis c'est qu'avec le MBTI il y a deux discours j'ai l'impression :
- l'Un qui consiste à dire aux autres de bien étudier et décortiquer les fonctions, de faire marcher son cerveau et de ne pas prendre tout et n'importe quoi à la lettre dans les recherches.
- Et l'autre qui paradoxalement enferme les gens dans des ramassis de clichés les P sont comme ça , les J comme ça.

Et parfois ce sont les même personnes qui tiennent ce double discours (je ne vise personne en particulier sur ce forum : juste ce que je constate sur Internet)...

Donc on a vite fait de tomber dans ce travers là de catégorisation béotienne, petits néophytes influençables que nous sommes.

Le premier discours est clairement celui qu'il convient de suivre. Il est fréquent de tomber sur des caricatures trop réductrices ou erronées du type "je suis souvent dans mes pensées, je suis N" ou "j'aime être seul pour me ressourcer, je suis I", ce qui est bien sûr à éviter. Il existe des stéréotypes, mais il faut les manier avec plus ou moins de pincettes selon la situation (il y a de bonnes chances qu'un P soit souvent plus en retard et désorganisé qu'un J, par exemple, mais ce n'est pas absolu).

En revanche pour la musique, je ne crois pas que ce soit vraiment un cliché de P, ni de J, ou de n'importe quelle lettre ou tendance =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2452

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Lun 01 Fév 2016, 22:38

Salut et bienvenue Féline ! Chat

Ton cas m'a intriguée... De ce que je vois de toi sur ces deux messages, je te typerais xNFJ plutôt qu'xNFP. Ce qui est d'ailleurs assez rare pour être relevé !

- Le ton de ton message me rappelle plus celui d'une Ni-Fe que d'une Fi-Ne. Ton style me paraît plus déterminé, ce qui pointe vers Je (Fe/Te), là où un Pe (Fi/Ti), en particulier avec Ne, tend à être un peu plus éparpillé, un peu plus hésitant, aussi, à partir un peu dans tous les sens.

- Je vois pas mal de Ni-Se dans ce que tu décris de toi, de façon générale. Tu dis notamment  chercher à montrer une vision du monde à travers l'art, comme s'il y avait quelque chose d'assez défini. Ça ramène à Ni. Les NP n'ont pas une vision définie à proprement dit : on pourrait davantage l'assimiler à un patchwork qui prend forme au gré des inspirations du moment. Le côté "stratégique" que tu décris aurait aussi plutôt tendance à pointer vers INFJ (bien qu'avec leur Te, les INFP puissent aussi se fixer des objectifs).
Je vois beaucoup de Se-inf, également, dans ce que tu décris par rapport à tes sens. Ça me paraît même caractéristique : un rapport fort mais comme un peu "déséquilibré". 

- Je te vois également Fe, selon ce que tu décris plus tôt dans ton message, sur ton rapport aux gens. Pour le contact facile, notamment ! Les IxFJ me paraissent souvent plus extravertis en apparence que les IxFP, que le Fi envahissant pousse souvent à se replier et à être peu à l'aise socialement (et c'est chez eux c'est la secondaire Ne ou Se qui vient compenser).

- Je ne vois rien qui m'orienterait vers Ne ni vers Si. Pour le Fi, ça se discute davantage : ton rapport à l'art pourrait en relever. Mais il n'est pas rare qu'on retrouve ce type d'ambiguïté chez les INFJ.

Sinon : qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis sur l'introversion/extraversion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Mar 02 Fév 2016, 13:26

.


Dernière édition par Ivy le Mar 18 Oct 2016, 04:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Féline
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNFP 4w3 sx/sp
Age : 25
Lieu : Haut-de-seine
Emploi : Étudiante
Inscription : 30/06/2015
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Ven 05 Fév 2016, 23:48

Bonsoir à tous !
Merci pour vos retours.

@Nao

Effectivement, lorsque je pense aux causes mon analyse devient un peu plus maladroite alors j'ai préféré y faire abstraction cette fois-ci.

Nao a écrit:
J'aimerai savoir ce que t'inspires les fonctions Fe et Fi. Selon toi, quelles sont les différences ? (Je ne te test pas, je n'ai pas de réponses précises.)

Selon moi, Fe et Fi sont très semblables, l'empathie est le maître-mot de ces fonctions. Toutes deux créent un désir d'instaurer une cohésion avec ses prochains, néanmoins leurs motivations et approches respectives demeurent légèrement différentes.
D'un côté, nous verrons Fi qui conduira un individu à refléter sa propre image sur les autres afin de mieux comprendre leurs émotions et les aider. Tandis que de l'autre, nous verrons Fe amener un individu à intérioriser les émotions et sentiments que lui renvoient les autres afin de mieux les comprendre et les aider.
Fi est silencieuse, elle manifeste chez une personne un besoin de vérifier que ses valeurs personnelles lui permettent d'embrasser le monde avec authenticité.  
Fe, quant à elle, est bruyante, elle manifeste chez une personne un besoin de vérifier que l’absorption des valeurs d'un grand nombre lui permettent d'embrasser le monde sereinement.

Nao a écrit:
Aussi, il serait intéressant d'analyser ton processus de création, c'est à dire :
- Qu'est ce qui t'inspire ?
- Comment trouves tu de nouvelles idées ?
- Quel est le type de message que tu aimes faire passer à travers tes créations ?
- Quand tu veux créer quelque chose, réfléchis tu longuement à la manière ou est ce pour toi une évidence plus ou moins immédiate ?
- Ton intérêt se porte autant sur l'objectif que sur la manière d'atteindre l'objectif ou la manière importe moins tant que tu arrives à ce que tu souhaitais ?
- Pendant ton processus de création, remets tu souvent ton travail et ta réflexion antérieur en doute ?

La vie m'inspire, sa beauté comme ses injustices. Tous les éléments qui m'entourent m'inspirent, que ce soit un inconnu, une musique, un sentiment, une parole ou encore un arbre, un rien peut faire naître une histoire.
Mais je dois dire que les gens sont ma plus grande inspiration, j'ai envie de les entendre, de les analyser, de les comprendre, de leurs rendre hommage à ma manière par écrit.
Généralement une nouvelle idée vient instinctivement, je ne me disperse jamais au début, dès que j'en ai une, je ne la lâche pas.
Ce sont des messages d'espoir et empli de compassion que j'aime faire passer à travers les créations.
Si possible je souhaite que mon travail soit connu et compris par un grand nombre, jusqu'au point d'amener à la réflexion.
Lorsque je veux créer quelque chose le point de départ est toujours une évidence plus ou moins immédiate, je me repose beaucoup sur ma première intuition.
Il m'arrive parfois de remettre en doute certains détails, oui, mais je préfère étoffer que tout reprendre car je me fie quasiment toujours à ma première intuition.
Pour le travail d'écriture, par exemple, une fois que j'ai le cadre je laisse les personnages prendre ma main et me guider.
Exception rare, je suis déjà repartie sur une nouvelle idée de court-métrage, deux semaines avant le rendu final, après quatre mois de travail acharné simplement car une illumination était survenue.

_______________________________________
On peut tromper n'importe qui, mais on ne peut pas tromper un chat. — La Féline 1942
Vos posts n'auront aucun secret pour moi. Mééééchant — Féline 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féline
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNFP 4w3 sx/sp
Age : 25
Lieu : Haut-de-seine
Emploi : Étudiante
Inscription : 30/06/2015
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Ven 05 Fév 2016, 23:52

@Ivy

Quels sont les références du livre en question ?

Ivy a écrit:
L'argument principal pour déterminer si nous sommes INFP ou INFJ serait le fameuse fonction Fi pour l'INFP et Fe pour l'INFJ. Et il semblerait bien que je soit Fi. Apparemment en utilisant d'avantage la fonction Fi nous serions d'avantage sensible à la critique et prendrions les choses un peu plus personnellement.

Voilà là l'un de mes principaux soucis, je relative beaucoup les critiques que l'on peut me faire.
Tout comme toi, je suis hypersensible mais j'arrive à me contrôler depuis quelques années. D'ailleurs, j'ai déjà eu part de l'hypothèse selon laquelle l'hypersensibilité pouvait brouiller le typage, j'ai fait quelques recherches infructueuses. Cela est donc à prendre avec des pincettes.

Ivy a écrit:
Enfin il paraîtrait qu'il y ai aussi un phénomène d'INFP qui voudraient absolument être INFJ.
Pourquoi pas c'est aussi possible, très franchement je ne vais pas le cacher le fait que ce soit le type le plus rare quand on s'est souvent senti à part ben ça peut faire du bien et monter un peu son estime de soi.
Mais entre nous n'allez pas me faire croire que ce n'est pas la même chose pour les INFJ !
Je pense qu'on est tous dans le même bateau sur ça...

Ah tu soulèves un bon point qui ne me correspond absolument pas. C'est d'ailleurs à cause de ce phénomène de mettre les INFJ sur un piédestal que j'étais très réticente au début lorsque l'on m'a évoqué le métypage.
A mon sens, le MBTI étant inné, il ne sert à rien d'être fier de son type, on ne l'a pas choisi... A moins qu'avant notre naissance […].  silent
Chaque personne est unique et rare, chaque type a des qualités et des défauts. Aussi, même si je me rends bien compte que j'ai du mal à trouver des personnes qui me ressemblent j'espère que cela ne soit pas uniquement dû au fait que je sois peut-être INFJ.
Enfin, de toute manière j'ai ce petit défaut depuis toute petite, je n'aime pas être mise sur un piédestal grâce à ma personnalité, ça me met mal à l'aise.
Par contre que mon travail le soit plus tard, là je ne dis pas non, j'aurais contribué à l'amélioration de ce monde à ma manière.

Ivy a écrit:
J'ai accepté l'idée aujourd'hui que je suis certainement INFP (il m'a fallu 2 jours) cependant même si je sais qu'un type ne peut pas décrire totalement un personnalité comment se fait-il que je me retrouve beaucoup plus dans le profil INFJ que celui de l'INFP alors que j'utiliserais ses fonctions. J'essaye pourtant d'être objective...
Je vous assure c'est pas de la mauvaise foi : je me sens vraiment coincé entre deux.

Ne t'en fais pas, je comprends ton désarroi, rares doivent être les personnes qui n'ont jamais hésité une seule seconde.
As-tu demandé l'avis de tes proches ?

Ivy a écrit:
Enfin tout ça pour dire que sur certains conseils je vais continuer de faire des recherches et effectivement comme toi je traverse une période de ma vie un peu spéciale sans rentrer dans les détails donc forcément il peut y avoir des confusions : difficile de distinguer qui ont est vraiment, qui on est face à une situation inhabituelle.

As-tu débuté une analyse des différentes périodes de ta vie ?
C'est vrai, il est parfois difficile de démêler le vrai du faux à cause de l'image que l'on a de soi, celle que l'on pense renvoyer et celle que les personnes ont de nous.

Après avoir pris connaissance de tes passes-temps, une question m'est venue. Qu'est-ce qui te fait penser que tu es 6w5 ?

_______________________________________
On peut tromper n'importe qui, mais on ne peut pas tromper un chat. — La Féline 1942
Vos posts n'auront aucun secret pour moi. Mééééchant — Féline 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féline
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNFP 4w3 sx/sp
Age : 25
Lieu : Haut-de-seine
Emploi : Étudiante
Inscription : 30/06/2015
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Ven 05 Fév 2016, 23:54

@Phaedren

Merci, j'y réponds tout juste après.

@Sylphira

C'est vrai, certaines définitions m'enquiquinent surtout parce que j'ai déjà trouvé tout et son contraire malheureusement. Je ne cesse de glaner les informations sur les sites anglophones, je suis également inscrite sur personality cafe ; site sur lequel deux personnes m'ont typée INFJ.

_______________________________________
On peut tromper n'importe qui, mais on ne peut pas tromper un chat. — La Féline 1942
Vos posts n'auront aucun secret pour moi. Mééééchant — Féline 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féline
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNFP 4w3 sx/sp
Age : 25
Lieu : Haut-de-seine
Emploi : Étudiante
Inscription : 30/06/2015
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Sam 06 Fév 2016, 00:08

@Apocalypse a écrit:
Salut et bienvenue Féline ! Chat

Ton cas m'a intriguée... De ce que je vois de toi sur ces deux messages, je te typerais xNFJ plutôt qu'xNFP. Ce qui est d'ailleurs assez rare pour être relevé !

- Le ton de ton message me rappelle plus celui d'une Ni-Fe que d'une Fi-Ne. Ton style me paraît plus déterminé, ce qui pointe vers Je (Fe/Te), là où un Pe (Fi/Ti), en particulier avec Ne, tend à être un peu plus éparpillé, un peu plus hésitant, aussi, à partir un peu dans tous les sens.

- Je vois pas mal de Ni-Se dans ce que tu décris de toi, de façon générale. Tu dis notamment  chercher à montrer une vision du monde à travers l'art, comme s'il y avait quelque chose d'assez défini. Ça ramène à Ni. Les NP n'ont pas une vision définie à proprement dit : on pourrait davantage l'assimiler à un patchwork qui prend forme au gré des inspirations du moment. Le côté "stratégique" que tu décris aurait aussi plutôt tendance à pointer vers INFJ (bien qu'avec leur Te, les INFP puissent aussi se fixer des objectifs).
Je vois beaucoup de Se-inf, également, dans ce que tu décris par rapport à tes sens. Ça me paraît même caractéristique : un rapport fort mais comme un peu "déséquilibré". 

- Je te vois également Fe, selon ce que tu décris plus tôt dans ton message, sur ton rapport aux gens. Pour le contact facile, notamment ! Les IxFJ me paraissent souvent plus extravertis en apparence que les IxFP, que le Fi envahissant pousse souvent à se replier et à être peu à l'aise socialement (et c'est chez eux c'est la secondaire Ne ou Se qui vient compenser).

- Je ne vois rien qui m'orienterait vers Ne ni vers Si. Pour le Fi, ça se discute davantage : ton rapport à l'art pourrait en relever. Mais il n'est pas rare qu'on retrouve ce type d'ambiguïté chez les INFJ.

Sinon : qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis sur l'introversion/extraversion ?

Merci pour ton analyse, tu as soulevé certains points que je n'avais pas remarqués...
Tu as un don pour les typages ?!  Cool
Selon toi, les INFJ qui baignent dans le domaine artistique peuvent donc ressembler aux INFP ?
Par exemple, J. K. Rowling, une femme que j'apprécie beaucoup, est considérée par de nombreuses personnes comme étant INFP alors qu'elle se type elle-même INFJ. Qu'en penses-tu ?

C'est grâce à l'accumulation d'informations sur les distinctions entre introvertis et extravertis que j'ai pu trancher. J'ai également demandé son avis à mon frère, qui n'a pas hésité une seconde sur le fait que je sois à ses yeux une introvertie.
Néanmoins parfois je doute en me disant que je suis peut-être dans une période d'introversion extrême qui en reflète pas ma véritable personnalité, enfin c'est un peu bidon. Je ne suis pas timide mais je suis assez solitaire.

@Ivy
Je te donne mon avis sur la vidéo tout juste après.
Il y a une vidéo désormais supprimée (je l'ai regardée il y a deux jours Huh!), dans laquelle un couple INFP-ENFJ exposait leurs similitudes et leurs différences durant trois quart-d'heure. Je me reconnaissais en la femme ENFJ.

_______________________________________
On peut tromper n'importe qui, mais on ne peut pas tromper un chat. — La Féline 1942
Vos posts n'auront aucun secret pour moi. Mééééchant — Féline 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Lun 08 Fév 2016, 22:14

.


Dernière édition par Ivy le Ven 16 Sep 2016, 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Mer 10 Fév 2016, 07:50

Plutôt que de chercher dans un pavé égocentré typique Fi énnéagramme 4 que je n'ai pas lu, arrêtons nous aux faits.

Que fait-tu le plus souvent le week-end ?
Quels type de livres lis-tu ?
Que cherche tu en lisant ses livres ?
Combien de douches prends-tu ?
De combien de personnes est composé ton entourage régulier ?
Comment t'habille-tu régulièrement ?
Quel image pense tu que les autres ont de toi ?

J'ai déjà une idée sans avoir lu, juste par la taille, le soin et la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2452

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Sam 20 Fév 2016, 02:25

Pas de Fi ici, non Smile (il faut lire !)

Je ne pense pas avoir de don particulier, je type depuis un petit moment et ai pas même pas mal participé au MBTI Databank (à une époque, on était pas mal du forum à y aller). C'est devenu plus ou moins un réflexe. En tout cas l'approche selon les fonctions et les relations qu'il y a entre elles m'intéresse bien plus que celle par lettres, qui est à mon sens biaisée. J'y vois quelque chose d'organique. Le Ne ne peut se comprendre qu'à sa relation au Si, le Se qu'à sa relation au Ni (etc). Nous sommes tous composés de ces oxymores qui font de nous des êtres imprévisibles tout en étant parfaitement cohérents.
Prendre ces dichotomies en compte me paraît plus riche que se contenter de simples lettres, qui favorisent les clichés et préjugés simplificateurs. La créativité est souvent associée au N par exemple, alors qu'il semblerait que les gens narcissiques aient tendance à se croire plus créatifs qu'ils ne le sont vraiment. Ce qui biaise à mon sens considérablement l'objectivité d'un typage monolithique, qui ne prend pas en compte les aspects négatifs de son type et la complémentarité des fonctions. (et au contraire, une personne ayant peu confiance en elle pourra avoir tendance à mal se typer en s'attribuant les caractéristiques d'une de ses inférieures sans voir le "bon" côté)

C'est presque un jeu parfois, de typer ! En même temps ça permet de mieux situer les gens sur une sorte de carte cognitive. Quand j'observe des divergences, je vois d'où elles viennent et je les accepte mieux. Alors que si je pars du principe qu'on a le même référentiel je peux avoir bien plus de mal et être plus dure et affligée à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Sam 20 Fév 2016, 15:20

Je n'ai pas rencontré une personne qui typait particulièrement de façon correcte. Quasi tout le monde juge n'importe comment et en généralisant. Donc, bref. Si c'est un jeu c'est bien pervers et stupide. Au pire, assumez le fait que vous vous en foutez royalement. C'est surtout le fait de se tromper constamment que je trouve hallucinant. Genre la fille qui passe sa soirée avec des hommes en sachant qu'on désire coucher avec, mais qui nie complètement. Juste le plaisir d'allumer alors. Elle en a conscience ou elle est juste simplette. un otaku amoureux


(Je suis près pour la rafale de moins, lol.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Lun 22 Fév 2016, 09:09

@Guinea Pig a écrit:
Je n'ai pas rencontré une personne qui typait particulièrement de façon correcte. Quasi tout le monde juge n'importe comment et en généralisant. Donc, bref. Si c'est un jeu c'est bien pervers et stupide. Au pire, assumez le fait que vous vous en foutez royalement. C'est surtout le fait de se tromper constamment que je trouve hallucinant. Genre la fille qui passe sa soirée avec des hommes en sachant qu'on désire coucher avec, mais qui nie complètement. Juste le plaisir d'allumer alors. Elle en a conscience ou elle est juste simplette.
Suspect  Pardon mais quel est le rapport ?

Soit dit en passant je pense que chacun peut donner son avis avec bienveillance à partir du moment où l'on n'impose pas à un type à quelqu'un, qu'on évite les jugements négatifs et douteux qui vont avec et que l'on émet simplement des suppositions.
C'est le but de l'échange me semble t'il et surtout le but de cette rubrique.
Au vu de certains messages ici ou ailleurs (désobligeants ou condescendants Dédaigneux  ) certain semblent l'oublier et c'est bien dommage.
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Lun 22 Fév 2016, 09:58

Citation :
C'est presque un jeu parfois, de typer !
Ca l'est même carrément, ca en devient vite une addiction pour certains.

Citation :
Je n'ai pas rencontré une personne qui typait particulièrement de façon correcte
Vrai, le mbti n'est pas fait pour typer les autres mais se typer soi même.
Même si certains sont tout de même cohérents relativement souvent.

Citation :
Quasi tout le monde juge n'importe comment et en généralisant. Donc, bref. Si c'est un jeu c'est bien pervers et stupide
Tant que chacun comprend que le prisme personnel biaise le tout tres souvent.
Après :
Citation :
Soit dit en passant je pense que chacun peut donner son avis avec bienveillance à partir du moment où l'on n'impose pas à un type à quelqu'un, qu'on évite les jugements négatifs et douteux qui vont avec et que l'on émet simplement des suppositions.
C'est vrai, et effectivement bénéfique.

Le principal problème vient du choc idéologique quand quelqu'un sort du référentiel qu'utilise un autre, qui va généralement se battre (verbalement, c'est déjà trop.) afin d'écraser ce potentiel choc qui troublerait voir détruirait son référentiel.
C'est humain, c'est ainsi que Galilée et Copernic l'ont compris à leurs dépens.
Les Fi dom étant les pires à ce jeu, et ce forum majoritairement Fi, ils semblent cohérents de voir se répéter ici le même jeu Smile.

Citation :
Suspect  Pardon mais quel est le rapport ?
Humour, argumentation par choc émotionnel, et complexe surement enfoui Wink

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Lun 22 Fév 2016, 10:47

Ivy a écrit:

Suspect  Pardon mais quel est le rapport ?

Désolé si tu t'es sentie visée ou attaquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Lun 22 Fév 2016, 19:36

@Guinea Pig a écrit:
Désolé si tu t'es sentie visée ou attaquée.
 Ce n'est pas le cas. Il s'agissait là d'une réelle interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal Lun 22 Fév 2016, 21:35

Ivy a écrit:

 Ce n'est pas le cas. Il s'agissait là d'une réelle interrogation.

Indices : tromperie, type MBTI, niaiserie. Toujours pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Un doute idéal

Revenir en haut Aller en bas
 

Un doute idéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Doute point de vue Ruban Moucheté URGENT
» Doute orthographe
» Demi-Foi ou demi doute ?
» Doute grammatical (version 2)
» Petit doute sur le cursus de L3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-