Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A la recherche de mon ennéagramme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Quel ennea pour Luna la 9w4
1w9
4%
 4% [ 1 ]
1w2
0%
 0% [ 0 ]
2w1
4%
 4% [ 1 ]
2w3
4%
 4% [ 1 ]
3w2
0%
 0% [ 0 ]
3w4
0%
 0% [ 0 ]
4w3
18%
 18% [ 5 ]
4w5
0%
 0% [ 0 ]
5w4
0%
 0% [ 0 ]
5w6
4%
 4% [ 1 ]
6w5
4%
 4% [ 1 ]
6w7
0%
 0% [ 0 ]
7w6
0%
 0% [ 0 ]
7w8
0%
 0% [ 0 ]
8w7
4%
 4% [ 1 ]
8w9
4%
 4% [ 1 ]
9w8
4%
 4% [ 1 ]
9w1
54%
 54% [ 15 ]
Total des votes : 28
 

AuteurMessage
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2449

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 16 Déc 2015, 20:56

Facepalm

Niaise

Trop c'est trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 16 Déc 2015, 20:59

Une personne l'a confirmé. C'est très sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 27
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1581

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 16 Déc 2015, 22:17

Je commence à me demander depuis quelques temps si Luna n'aurait pas un QI à 2 chiffres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2449

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Lun 16 Oct 2017, 02:02

C'est vrai que dans le message ci-dessous, écrit en fin 2012, on voit vachement la compulsion du 4 et de l'envie !
Quel manque sidérant on sent ici en Luna, ce vide profond qui pousse les 4 à la haine et au suicide ! Elle était déprimée à ce moment-là, dit-elle ! Et ça se voit, n'est-ce pas ?!
"Souris à la vie, et la vie te sourira !" "Il ne tient qu'à nous d'être heureux" -> voici l'hymne de tous les 4 de ce monde, c'est clair que c'est tout à fait le genre truc qu'ils vont raconter quand ils sont au plus mal !!!!

@Luna a écrit:
Intéressant ton post !
Sinon moi je pense être So- Sp, et je tiens à dire que je comprend la jalousie que tu peux ressentir et la haine que tu peux éprouver, c'est humain, il ne faut pas culpabiliser ! Par contre tu fais bien de te contrôler, là c'est de ton devoir... Tout ce qu'on fait de mal consciemment, mérite des reproches, mais pas lorsque c'est contre notre volonté comme nos pensées ! Là on mérite la pitié...
Moi aussi avant j'étais pas mal jalouse, pas des couples spécialement, mais je pouvais l'être assez facilement pour une personne, mais j'ai appris à changer ce sentiment, en admiration et respect !
Les couples que tu vois, ne les hais pas, essaye plutôt de te réjouir de leur bonheur, et ne te dis pas qu'ils l'ont peut être moins cherché que toi, et qu'ils ne savent pas réellement aimé, comme toi tu pourrais le faire ! En plus d'être de mauvaises pensées, elles sont certainement érronées !
Je sais plus facile à dire qu'à faire, mais tu sais "Souris à la vie, et la vie te sourira !", tout ce qui te parais insupportable, dépend seulement de ton regard, change ton point de vue, regarde la chose sous un angle différent, et tu auras une vision tout autre !
Il ne tient qu'à nous d'être heureux

Non mais parce qu'au bout d'un moment il faut bien en finir avec l'imposture.
S'il y a besoin de ressortir d'autres témoignages du même acabit que celui-là, je le ferai, il y en a à la pelle.

Je veux dire. Tu te vois INFP 4w3 Sx/Sp. Soit quasiment la même chose que moi. On devrait quasiment être des clones, non ? Or manifestement, dans nos échanges sur ce forum, on voit très bien que ce n'est pas le cas. On se comprend mal, nos motivations divergent. D'autant plus que c'est le 4 Sx que j'évoquais là.

Là où un Aya, qui ne se typait pas encore 4w3, lui, disait "Tiens, mais ça me parle, tout ça ?" quand je livrais un témoignage sur mon type.
Toi, tu n'as jamais manifesté la moindre connivence (ou à peine ? de façon légère, par dessus la jambe, comme ici).

Non, tu n'avais pas l'air malheureuse quand tu te typais en 9, dans ce message, où tu livrais quand même quelque chose, tu avais l'air même plus épanouie, moins stressée qu'aujourd'hui.

Tu me répondais quand précisément j'évoquais le sous-type Sx du 4. Sous-type précis dans lequel tu dis te reconnaître, en dépit de toute logique. Parce que si un sous-type du 4 devait te correspondre, ce serait bien le social :
- Identification au conte du Petit canard (ça c'est vraiment du 4 social à 100%)
- Difficulté avec le rejet, le fait d'être rejetée par le groupe (c'est ce que tu avais manifesté en postant une vidéo soit-disant représentative du 4 mais qui faisait 6 d'ailleurs, j'avais failli m'arracher les cheveux parce que c'est devenu un grand tabou de le pointer par ici)
- Manifeste engagement, conscience de la pression exercée par le social ou de l'importance qu'il représente -> on le voit aussi dans tes oeuvres d'art, il y a cette préoccupation-là. Ça pourrait émaner du social, ça pourrait aussi émaner du 6, qui se soucie de la déviance par rapport à des normes imposées. Quand je faisais de l'art plastique au lycée, j'avais eu à développer un projet personnel et il était bien davantage lié à l'identité (pas à l'oppression de la société). Or je pense que notre art nous reflète d'une façon ou d'une autre, que le Corpus qu'on va choisir, les sujets vers lesquels on se tourne, ne sont pas innocents.

Ce qui me marque beaucoup aussi dans tes messages :
Tu as un SURMOI démesuré ! Le sens de la morale semble tout diriger chez toi. Par exemple quand tu dis qu'il est inconcevable pour toi de tromper son conjoint (je parle pas de ton conjoint en particulier, maintenant, parce que si tu l'aimes c'est normal de ne pas vouloir le tromper, je parle de façon abstraite) et que ça te met en colère.
Mais 4 Sx, bordel de merde ! Tu es quand même, en tant que personne de ce type, censée pouvoir AU MOINS concevoir qu'on puisse tromper quelqu'un quand on trouve l'amour fou, que ça puisse présider à tout autre impératif ! C'est quand même ça, le Sx, et 4 par-dessus le marché ! Tu verrais Sur la Route de Madison, tu serais encore en train de faire la morale !? Mais enfin !
Que tu voies les choses comme ça, ça ne me dérange pas en soi, mais que tu puisses les voir ainsi et quand même te typer 4 Sx, ça me dépasse complètement !

Donc oui, tu es quand même plus dans le conflit qu'une 9 et il y a ce surmoi très envahissant.
Du coup ça nous laisse quoi, comme type ? Le 6 et le 2.

J'ai déjà parlé du 6. Quasiment tout ce que tu racontes de façon concrète, sur ton vécu (et non en récitant une définition), au sujet du 4 relève de la compulsion d'éviter la déviance plus que du sentiment d'être différent comme le 4 peut le vivre (et, encore une fois, c'est normalement le 4 So qui va ressentir ça le plus douloureusement, chez un So-last ce sera surtout une sensation de décalage avec son environnement - décalage que j'ai voulu décrire au cours de la discussion sur les poils l'air de rien, avant de me dire que c'est bon, ça va 2 secondes de faire semblant de jouer l'étonnée vis-vis de ce genre de décalage par rapport à ce qui se disait là)
Tu es aussi également énormément dans la projection quand tu t'adresses à moi. Tu vas me dire que je suis "vexée" alors que c'est toi qui l'es par exemple.
Tu as du mal à concevoir, à mesurer ton agressivité et les réactions que vont engendrer tes interventions, ce qui est un comportement typiquement 6.
Tu utilises l'argument d'autorité ("tout mon entourage pense que") à tous va quand il s'agit de justifier ton type. Très 6 là aussi.

Pour ta défense les descriptions du 6 sont souvent mal faites. Justement, hier en lisant un topic sur Personality Cafe, il y avait Katherine Fauvre (et oui ! il existe des spécialistes du sujet qui pondent des pavés constructifs sur des forums, dans une optique d'échange !) qui évoquait ça, le fait que du coup il y avait plein de 6 qui écumaient les forums en se prenant pour des 4 en donnant plein de fausses informations.
Pour la différence avec Dorloth : pour en rajouter une couche, pour moi il est vraiment So (comment accorder une telle importance au réseautage, qualifier régulièrement ceux qui n'ont pas une bonne situation de losers, et se qualifier de So-last alors que c'est justement supposé être tout ce que cet instinct recouvre !?), et si tu étais 6, So-last te conviendrait sans doute mieux. De plus c'est un type dont les manifestations sont très variées, parce qu'ils ont tous une source d'orientation différente. Mais il est assez fréquent que les 6 Sx se trouvent des orientations artistiques, et il est aussi fréquent que les 6 Sp aient ce côté... "mignon" et vulnérable.

Bon voilà pour l'hypothèse du 6, qui est manifestement dans ton tritype.



Le 2 maintenant. Jusqu'à très récemment cette option m'aurait parue saugrenue. Et puis je suis tombée sur la description du type 2 Préservation de Beatrice Chestnut. Qui ne correspond sans doute pas à tous les 2 Sp, mais qui collera sans doute à un 2 Sp réprimant l'instinctif plutôt que le mental, ou peut être non SJ (je trouve que ça correspond bien à Dewey dans Malcolm).
Et elle change tout. Elle se tire des conceptions de Naranjo qui décrit le sous-type préservation du 2 (Privilège) comme étant... la Princesse au Petit Pois. Tiens donc. Le surnom que l'on te donne, à ce qu'il paraît ?
Je prends même la peine de la traduire, tiens.

@Apocalypse a écrit:
Le Deux en mode Préservation - "Privilège" (Contretype)

Ce 2 "mignon" exprime son orgueil et un besoin de protection à travers la façon junévile qu'il a d'attirer l'attention sur lui. La stratégie inconsciente du 2 en mode Préservation est, à la façon d'un enfant, de "séduire" les adultes autour de lui. Cela représente un besoin inconscient d'être pris en charge avec l'idée que les enfants seraient naturellement aimables, mériteraient l'affection de façon inhérente et seraient de façon générale plus facilement aimés que les adultes. Ce Deux a une présentation et une façon de s'exprimer enfantine - peu importe leur âge, ces 2 semblent jeunes. Alors que le 2 sexuel peut avoir l'air ouvertement adulte, sauvage, et séduisant dans le sens usuel du terme, le 2 en mode Préservation cherche inconsciemment à attirer l'amour et l'attention sur lui en étant mignon et en exprimant un sens du besoin à la manière d'un enfant.

En tant qu'êtres humains, nous avons un amour spontané pour les enfants, un impératif biologique qui assure que l'on s'occupe des enfants, qui sont dépendants des adultes pour leur survie. Les enfants veulent et ont besoin d'être aimés non pour ce qu'ils font pour les autres, mais pour ce qu'ils sont. C'est le besoin naturel de n'importe quel enfant. Ce qui est donc prééminent chez le 2 en mode Préservation est ce besoin pur et infantile d'amour. Ce deux "reste petit" pour attirer l'attention d'autrui sur lui sans avoir à la demander, comme un enfant ne devrait pas à avoir à demander que l'on l'aime ou qu'on s'occupe de lui, et n'est pas suffisamment mature pour articuler ce type de requête directement.

Le Deux en mode Préservation attire sur lui l'amour universel que l'on a pour les enfants en adoptant l'attitude d'une personne mignonne et enfantine. Cette présentation est une façon d'inviter les gens à les aimer et à prendre soin d'eux, juste comme la naïveté des enfants inspire l'amour. C'est leur façon d'exprimer l'idée qu'au fond d'eux, ils veulent être aimés non en étant plaisants ou via leurs réalisations, mais juste pour ce qu'ils sont ; ils veulent être aimés juste par le fait qu'ils existent. Ce schéma de Deux en mode Préservation fait que la personne prend la position de l'enfant de la famille parce que les besoins d'un enfant viennent naturellement en premier.

Le nom du Deux en mode Préservation, "Privilège", se réfère à l'idée suggérée par cette personnalité : "Je suis jeune, et donc je suis le plus important". Cela reflète l'assertion (inconsciente) de ce sous-type d'une priorité envers l'enfant, qui veut que les autres placent une emphase spéciale sur le fait de couvrir ses besoins. Ces Deux ne veulent pas prouver leur importance pour être importants. Bien que voulant être au centre de l'attention, ils n'expérimentent pas le sentiment d'avoir quoi que ce soit à faire pour cela. Ils veulent être vus sans se montrer.

Les Deux en mode Préservation ont besoin de se sentir uniques et spéciaux - ils ont la compulsion d'être la mignonne petite fille ou le mignon petit garçon qui est aimé de tous. Ils charment ou "se donnent" aux autres pour rester les favoris. Ils excellent quand ils s'agit d'être le chouchou.

Il est moins facile de voir l'orgueil chez ce type. Le Deux en mode Préservation est le contre-type du Deux ; c'est un Deux qui n'a pas l'air d'un deux. Alors que la direction de base de la personnalité Deux (avec son focus sur la séduction) est tournée vers le haut et vers les autres, l'instinct de préservation de ces deux leur fait exprimer plus d'ambivalence vis-à-vis des relations avec autrui. Ce deux va vers les autres, mais a aussi un "contre-mouvement" qui les éloigne des autres par besoin de protection. Ce Deux est tendre et doux, mais plus réservé que les autres Deux.

Comme cela peut être attendu d'une personnalité plus enfantine, le Deux en mode Préservation est plus peureux, moins confiant,et plus ambivalent concernant ses connections avec autrui. Bien que ces Deux puissent ne pas être conscients de leur peur - tous les Deux répriment leurs sentiments - ils peuvent avoir un besoin plus prononcé que les autres Deux de se protéger en présence des autres, ce qui peut être perçu par certains comme un "mur invisible". L'ambivalence que ce type expérimente vis-à-vis du fait d'établir des connexions prend la forme de sentiments mêlés ou confus vis-à-vis du fait d'établir des connexions rapprochées avec autrui, particulièrement lorsque ce sont des intimes ou des êtres chers.

Comme les autres Deux, les 2 Sp se focalisent sur le fait de couvrir les besoins des autres comme un moyen d'attirer de l'amour sur eux, mais ils sentent aussi une forte incitation à se cacher ou à se retirer de peur d'être désapprouvés ou rejetés, ce qui est inhérent à l'interaction avec autrui. D'un côté, les gens et les relations semblent importants, d'un autre, être proche d'autrui semble dangereux car cela implique d'être jugé, d'être humilié, ou rejeté.

Chez ce deux junévile, l'auto-suffisance, l'irresponsabilité, l'humour, l'espièglerie et le charme sont sur le devant de la scène. Jusqu'à ce qu'ils s'engagent dans un travail de connaissance de soi, ce Deux peut facilement être blessé et est hypersensible à des remarques légères ou quoi que ce soit qui pourrait sonner comme une critique ou de la désapprobation. Ils peuvent piquer des colères, bouder, ou se retirer quand ils sont dérangés. Quand ils se sentent blessés, ils peuvent faire la moue, faire des récriminations rageuses ou accuser les autres de façon junévile. Ils peuvent manipuler par les sentiments au lieu de faire un pas en avant et de dire ce qu'ils veulent ou ce qu'ils n'aiment pas.

La dépendance est prééminente chez ce sous-type, mais majoritairement inconsciente. Ces Deux, comme les autres Deux, ne veulent pas se voir comme nécessiteux ou dépendants des autres, pourtant ils peuvent rester dans un schéma de dépendance vis-à-vis d'autrui, voulant que l'on s'occupe d'eux, ou créant des situations dans lesquelles les gens finissent par s'occuper d'eux. A cause de cette position enfantine de dépendance (inconsciente), le Deux en mode Préservation a moins de liberté ; un enfant, après tout, est rarement libre, si ce n'est jamais. Ces Deux recherchent donc souvent la liberté alors que dans le même temps ils se mettent eux-mêmes sous le joug des autres de façon malsaine et inconsciente.

Bien que comme les autres Deux, les Deux en mode Préservation peuvent être très compétents, à un niveau plus profond ils ne veulent pas avoir à prendre leurs propres responsabilités. Le fait de se prendre en charge eux-même les emplit d'anxiété. Ils peuvent se demander "Comment vais-je faire tout seul ?". Ils ont le besoin sous-jacent d'être des enfants qui seront excusés pour leur ignorance, leur innocence, et les sentiments qu'ils peuvent exprimer sur un coup de tête ou "juste parce que". Chez les Deux Préservation plus matures, cependant, ce besoin de structure peut les rendre plus méthodiques et plus organisés que les autres Deux.  

Les Deux en mode Préservation peuvent être auto-indulgent et hédonistes. Ils sont souvent amenés à cultiver un sens de l'"euphorie" à travers des fêtes, le shopping, la boisson ou l'auto-indulgence dans la nourriture et l'amusement - quoi que ce soit qui puisse les distraire du fait d'entrer en contact avec soi-même. Ils recherchent la sensation, et recherchent des expériences plaisantes pour se distraire du sentiment d'auto-abandon et d'auto-privation.

Ce Deux fantasme beaucoup (sur le fait d'être aimé ou admiré) et idéalise les gens, tout particulièrement au début de leurs relations. Ils projètent inconsciemment leur pouvoir sur autrui, qu'ils idéalisent de manière à ne pas avoir à être bons eux-mêmes, ou responsables d'eu-mêmes, ce qui fait qu'il peut être dur pour eux de s'imposer et d'avoir des relations égales et réellement épanouissantes.

Ce Deux en mode Préservation peut ressembler à un Six en mode Préservation dans la mesure où ils sont peureux et ambivalents dans leur relation à autrui, mais chez les 6, l'emphase repose davantage sur une peur plus généralisée, alors que la peur des Deux se manifeste surtout dans leurs relations. Ce Deux peut aussi ressembler à un Quatre dans la mesure où ils expriment plus d'émotions et un désir, une nostalgie d'amour, mais ils répriment leurs besoins et sentiments et se focalisent davantage sur les autres que les Quatre.

Source

(bon le style est hyper lourd)
DONC. Il y a pas mal de choses qui font écho de façon très manifeste à ce que l'on a pu percevoir de toi dans cette description. Il me semble que ça tape fort (à tout le monde de voir).

- La "présentation enfantine" qui n'aura échappé à personne ; la naïveté inénarrable et revendiquée, parfois même à travers des témoignages pour le moins crus ayant trait à la sexualité.
- Le côté tout à fait histrionique de la description. Le terme n'est pas cité mais Naranjo l'attribue au 2 ; et certains membres comme Rockman ont pu déceler cette tendance presque compulsive que tu as à attirer l'attention sur toi.
- Le côté un peu craintif dont tu sembles parfois témoigner aussi (qui peut aussi aller avec le 6).
- L'hyper-susceptibilité.
- De ce que je sais tu n'as jamais vécu seule, et tu accordes beaucoup d'importance à ta mère, à ton copain (tu en parles vraiment beaucoup)... Là je ne sais pas ; mais te sentirais-tu capable de vivre seule, sans eux ?
- Le 2 a une connexion au 4. S'il réprime l'instinctif, c'est en ça qu'il se désintègre. Le premier message ne semble pas en témoigner, mais tu sembles quand même t'y reconnaître. Mais il y a aussi la connexion au 8. Et il me semble (j'ai peut être eu une hallucination) que tu avais mis du 8 dans ton profil à moment donné, puis que vous aviez l'air de dire avec Dorloth que vous vous disputiez sacrément et que tu pouvais être une furie, ce qui là aussi peut faire sens.
- Le sens romantique du 2, la Princesse au Petit Pois
- Par contre la fin ne correspond pas trop et fait très ESFJ (le truc de la fête et du shopping).
- Triade "Surmoi" pour le 2 (le 4 et le 9 sont en "Moi"). Mais aussi triade positive, qui fait écho au message que j'ai cité en début de post (et comme le 9). Où tu témoignes aussi du surmoi d'ailleurs : "c'est ton devoir". (le 4 et le 6 sont en réactif, tout comme le 8, donc tu aurais un lien assez fort avec cette triade tout de même)
- Le côté "dépendance" pourrait éventuellement expliquer l'argument d'autorité aussi.
- Même si tu ne te sens pas la compulsion d'aider, je remarque parfois que tu as la volonté de le faire ; dans le message en haut en tentant de me conseiller par exemple, ou en accueillant les nouveaux, en essayant de montrer ta compassion pour autrui, souvent.
Je t'avoue que là-aussi je ne m'y retrouve pas.
Même ton projet pourrait être rattaché à ça peut être (aider les femmes et la société).

Voilà.

Maintenant que j'ai pu m'exprimer, je laisse chacun juger.
J'ai conscience que cela pourra déclencher une nouvelle salve de conflits mais celle-ci est latente de toute façon, je préfère tout étaler là, à sa place, dans ce topic de typage, comme j'aurais dû être plus réglo après ce typage en 4 lapidaire (au terme duquel le 2 n'aurait de toute façon pas pu émerger car je comprenais alors mal ce type).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 312

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Lun 16 Oct 2017, 13:48

Pardon mais euh... pourquoi? Alien 2

Pourquoi remonter ce fil après pas loin de 2 ans, et alors que Luna n'a visiblement rien demandé ?
J'ignore ce qu'il se passe en coulisses (irl, sur les chats, discords et autres) et s'il s'est passé quelque chose hier soir pour que tu réagisses aussi violemment, Apo. Oui, je trouve ça violent. Pour le coup, c'est ta compulsion de 4 qui t'a menée par le bout du nez, je crois.

Luna 2, 4, 6, 9, 17... "at the end of the day" c'est à elle à décider, et à se tromper éventuellement, si c'est sur son chemin vers elle-même.
Quelle importance qu'elle soit ou non ce qu'elle prétend être? A titre collectif, ce forum est déjà bourré de mauvais typages de bonne foi et de trolls qui caricaturent (et mal, en plus, tellement mal que c'en est presque triste) des types qu'ils ne sont pas... pour le côté "référence", on repassera. Restent les enjeux personnels et individuels. Moi-9, si Luna n'est toujours pas sûre de son type, je veux bien l'aider, la mettre sur la piste. Toi-4, tu as visiblement beaucoup de mal à accepter que Luna incarne si mal le type auquel tu sembles si attachée (pas assez "authentique"?). On pourrait trouver encore 7 autres points de vue sur la question, de 7 personnes de types différents... C'est peut-être plus intéressant que de chercher à tout prix à "ouvrir les yeux" d'une personne qui n'a rien demandé. Surtout si on fait ça avec des hameçons, quoi.  Alien 2

@Apocalypse a écrit:
J'ai conscience que cela pourra déclencher une nouvelle salve de conflits mais celle-ci est latente de toute façon, je préfère tout étaler là, à sa place, dans ce topic de typage
Et paaaaf, c'est la 9 de service qui s'y colle et vient défricher le terrain avant que tout parte en couille. Je préviens, je ne passerai pas la serpillère, j'ai horreur de l'odeur de sang sur le carrelage  Solennel

Bisous bisous.

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.


Dernière édition par μαllollo le Lun 16 Oct 2017, 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Lun 16 Oct 2017, 14:33

Je vous rappelles également que balancer son type dans la tronche de qqn est contraire au code d'éthique de l'international énnéagramm association.

Je sais d'experience que la plupart s'en foutent.

Mais je tenais à le rappeler dans ce monde ou l'éthique est en option

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1613

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Lun 16 Oct 2017, 15:57

Bon, pour une fois je te remercie Apo de remettre mon typage sur la table, car tu me semble moins avec une idée précise en tête, et tu apportes des éléments intéressants.
Je tiens à préciser que si je devais me choisir une aile, ce serait 4w5.

Sinon, pour le 2 dans ce que tu cite ça pourrait me convenir au niveau de la dépendance (je ne me vois pas vivre seule, la solitude et le fait de tout gérer seule me fait peur. Je pourrais, mais je finirais déprimée et encore plus anxieuse), j'apprécie aussi le fait qu'on s'occupe de moi (mais un peu comme tout le monde), et surtout je n'aime pas me sentir à la "tête du navire" et ressentir toutes les charges sur moi, bien que je puisse être très responsable. En ce moment dans mon couple, j'ai ma part de responsabilité mais je sais que je pourrais toujours compter sur mon copain et qu'en général c'est lui qui s'occupe de tout ce qui est administratif.
Mais ce n'est pas forcément du 2. J'ai beaucoup de mal à me reconnaître dans le côté altruiste et le besoin d'aider les autres. J'aime aider les autres, comme beaucoup de F, mais ce n'est pas une compulsion. Un besoin vital, que je fais tout le temps. Mon entourage d'ailleurs, trouvent que je n'aide pas assez.

Je connais des personnes qui sont 2, et je trouve le contraste frappant avec moi. Mais je précise que c'était deux personnes Fe (une dont ma soeur), ce qui pourraient les rendre plus aidantes que moi.
Ma soeur s'est beaucoup occupé de moi lorsque j'étais petite, et elle faisait pratiquement tout ce que je lui demandais, alors que je ne lui rendais pas forcément l'appareil. Je me suis déjà fait disputé pour ça.

Sinon, je me reconnais pas non plus totalement dans le 4, particulièrement dans sa recherche esthétique constante, et qui se retrouve dans tout ce qu'il fait.
Le 6 en lisant la partie contrephobique pourrait bien me convenir. Le fait aussi que le 6 non phobique soit une description très SJ pourrait expliquer que j'aille eu l'impression au début que ça ne me correspondait pas du tout.
Je m'entend en plus souvent bien avec les 6, il y a un bon feeling (bon je ne sais pas si c'est vraiment un argument)

Le fait de m'opposer à l'autorité (avoir du mal avec), être du côté des plus faibles ou des victimes d'injustices. Voir une relation que comme durable (même si j'envisage la rupture, je n'envisage pas par contre de papillonner de droite à gauche). Etre très anxieux ect.

Mais là encore, ça peut tout simplement être relié à mon type. J'en discuterais avec mon copain qui me  connait aussi dans le réel. Au final pour le 4, j'ai juste le besoin de me sentir différente et de fuir la banalité et d'être authentique.

EDIT : Je t'avoue que j'ai un peu la flemme de chercher mon ennéagramme (confirmer ou infirmer le 4) avec toutes les informations dont on dispose (d'ailleurs pour le 4 Sx, on m'avait fait lire une définition qui me correspondait très bien, qu'il faudrait que je retrouve), mais je pense peut-être participer à une irl de Lechat sur l'ennéagramme ? Smile Afin de pouvoir poser des questions en direct, et que ce soit moins laborieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Lun 16 Oct 2017, 16:39

J'avais voté 4w3... Chépa c'qu'il m'avait pris. Lol Je voterais (si on pouvait changer son vote) 9 aujourd'hui. C'est vrai que ton comportement fait très 6 en ce moment. Ce coté "réactif". Mais c'est biaisé par le net, je crois. Je suis sûr que ce que tu dis des fois, tu ne le diras pas en face. Même si tu le penses vraiment. Au pire, tu vas t'énerver en pleurant. Ce coté 6 pourrait être confondu avec ton aile 1 aussi. Tu as un coté moral très marqué, je trouve. Ton copain (6) doit apprécier et avoir confiance en toi.

La piste du 2 est intéressante... Mais je pense que dans le passage où tu dis qu'on s'occupait de toi quand tu étais petite et que tu as besoin d'un entourage pour certaines activités, ça sonne plus 9 que 2. C'est de la passivité.

Un des meilleurs arguments pour le 9 est le fait que ta mère t'écrasait en quelque sorte. (D'après ce que tu dis.) Elle Te-dom et toi Fi-dom, ça peut se comprendre.

Et sinon, n'oublie pas que c'est toi qui te typais 9 au début aussi. Ce n'est pas vraiment imposé un type. Et là c'est toi qui as ouvert aussi ce topic ! Je ne vois donc pas le souci de s'exprimer alors. C'est juste sujet à débat. Et c'est intéressant.

Paix & amour.
Cordialement, Guinea Pig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2449

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Lun 16 Oct 2017, 22:51

Je suis soulagée que la discussion ait pris un tour apaisé.

C'est vrai que mon message là était brutal, mais j'y ai quand même exposé mon ressenti : qu'il y a quelque chose qui sonne "faux" dans ce typage. C'est peut être parce que je me recherche beaucoup, que je me compare tout le temps, que ça me paraît si net et que ça compte pour moi. Et puis il y avait un message (ensuite enlevé) où Luna disait que l'idée qu'elle ait pu être typée 9 était carrément risible. C'est ce qui m'a fait sortir de mes gonds sur le coup, parce qu'il y a peu j'étais retombée sur le message que j'ai mis en citation et qu'au final il m'a semblé qu'il était assez loin de cette image "dépressive" qui avait été citée.
Et que là, en faisant des remarques légères (voulant éventuellement voir si on pouvait discuter de ce 2 ?), j'avais l'impression d'être la mère fouettarde alors que je ne disais pas tout ça "comme ça".

Pour info... Je n'ai pas voté en fait. Donc l'idée n'était pas vraiment d'imposer.

En fait pour le 2, récemment, je suis arrivée à ces descriptions selon lesquelles le fait d'être généreux, d'aider, ne serait pas nécessairement constitutif du type (alors pourquoi, je sais pas ; d'où ma supposition de centre réprimé). Et aussi, c'est un peu du vécu, avec certaines personnes dont je me suis rendue compte qu'elles sont dans une dynamique très 2 ... Mais en fait elles n'apportent pas d'aide concrètement, elles "se donnent". Par exemple j'ai une proche ENFP (Sx/So) qui va, excessivement, aller vers les autres, essayer d'être la plus drôle, la plus vivante, la plus intense possible, comme pour rendre tout le monde heureux ; et elle a cette qualité de guérisseuse aussi. Mais quand on ne réagit pas comme elle le voudrait, quand on ne rend pas la pareille ou que l'on se montre trop distant, elle se met dans une colère noire, comme si on lui devait quelque chose. Et dans mon cas il en a résulté d'énormes clash, parce que je peux avoir l'air renfermé/déprimante ou que je n'entrais pas dans ses délires comme elle le voulait. Elle peut ressembler à une 4 (elle est artistique et tout) mais elle est plus dans le positif, elle est moins "complexée" et elle estime que l'on a un devoir envers autrui aussi.

Bon voilà donc il y a ce truc avec le fait d'avoir besoin de l'attention d'autrui, et c'est quelque chose qui peut ressembler au 9, en un sens, mais en plus assertif, parce que ce type de 2 demande, au fond. Parce qu'alors que le 9 s'oublie, là on a quelqu'un pour qui c'est tout l'inverse, parce que l'image créée est en quelque sorte délibérée (même si c'est insconscient)... Et c'est un peu pareil pour le 4, qui est moins dans l'affirmation mais qui au fond ne s'oublie pas, et est tout sauf authentique parce que cette image qu'il se crée est artificielle.
Là où le 9 pourra avoir des qualités similaires (authentique, artistique), mais sans forcément y prêter une attention maladive. C'est un peu pareil pour le 6.
Après, les descriptions de cet auteur sont parfois tellement contre-intuitives que c'est difficile de s'y retrouver, de savoir à quel point elle exagère.

C'est vrai que beaucoup de descriptions de 6 font très SJ, ou très... Titi, pour celles du So. :/

Et pour les descriptions de 4 Sx, certaines sont assez édulcorées et semblent plus Sx qu'autre chose au fond... Alors que c'est en fait un sous-type qui peut être très sombre, qui peut être très compétitif (sans forcément s'en rendre compte). Ils peuvent aussi aimer profondément mais la contrepartie est très lourde, c'est une personnalité orageuse.
Le type romantique au sens plus classique du terme serait le 9 Sx, qui recherche la fusion et un amour plus harmonieux (mais paradoxalement, en voulant éviter les conflits il peut en déclencher).  

C'est vrai que cette relation spéciale que tu as avec ta mère interpelle, sinon. Ça me paraît être un élément important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
INTJ****
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 15
Lieu : Israel
Inscription : 10/10/2017
Messages : 60

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mar 17 Oct 2017, 00:42

franchement, 9 ou 4
on s'en fout ? votre temps est limité, arrêter de le gaspiller inutilement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mar 17 Oct 2017, 21:00

Ta réponse est structurée et bien longue Apo,
je vais m'excuser à l'avance, je n'en ai lu qu'une partie et une réponse structurée me convenant prendrait bien trop de temps. J'en ai ressorti une impression, que moult petits détails te font liens avec d'autres points de type différents du 4 tel que le 6 2 et/ou 9, et je vais répondre à ce ressenti.


Je vais donc argumenter le pourquoi luna est 4 pour moi (à sa demande) :

Tout d'abord, elle n'est pas 2 :

Source pour énnéa 2
http://www.enneagramme.com/Theorie/9_type2.htm

Citation :
Le centre émotionnel vers l'extérieur étant préféré, le 2 cherche à aimer et souvent à aider concrètement les gens autour de lui. Il perçoit intuitivement les qualités, les possibilités et les besoins des autres. Il a tendance à dire chaleureusement aux autres ce qu'il y a de bien en eux et à les aider à surmonter leurs problèmes. Il est fier de cette image de personne aimante : la passion du type est l'orgueil. À l'inverse, et c'est la compulsion du type, il ne veut pas reconnaître ses propres besoins et être aidé.
Luna est fondamentalement focalisée sur elle même, et sur son ressenti qui est à tort (pour moi) bien trop mis en avant, parfois au mépris du ressenti des interlocuteurs.
Elle ne perçoit rien des gens en face, faut quasi en permanence lui expliquer que les gens peuvent penser différemment d'elle xD (même si elle évolue très bien sur cela, le chantier reste énorme).

Pour finir, luna adore être aidée (vous avez tous eu le droit ici de voir ma jambe avec du vernis Sad c'est dire !) (joke)

Citation :
En relation avec les autres, le 2 est séducteur. Il sait bien les écouter et les comprendre. Avec lui, on a l'impression d'être la personne la plus importante du monde. Lui-même ne se découvre que peu. Le 2 vit profondément dans le présent et peut passer très aisément d'une relation à une autre, toute aussi aimante. Bien souvent, il fait se rencontrer des gens qui pourraient s'apporter mutuellement quelque chose.
les mots en gras ne conviennent pas du tout, luna n'aimant pas vraiment rencontrer des gens hors de son cercle restreint de connaissances.

Citation :
Souvent le 2 a du mal à rester inactif, si ce n'est à la rigueur pour récupérer de l'énergie afin de retourner aider. Il prend ses décisions rapidement et sur la base de facteurs humains.
Ca va pas, luna aime la passivité comme une bonne INFP née à l'époque d'internet.

Pourquoi luna n'est pas 6 :
http://www.enneagramme.com/Theorie/9_type6.htm
Citation :
L'orientation du 6 est la loyauté. Il aime être intégré à un cadre stable et bien structuré. Souvent, il s'agit d'un groupe formel ou informel, mais cela peut aussi être une idée, un concept, etc. Pour beaucoup de 6, il s'agit tout simplement de leur famille et/ou de leur entreprise. Avec ce groupe, le 6 est totalement dévoué. Quand il est dans son ego, sa compulsion est d'éviter la déviance et sa passion la peur. A ce moment-là, il découpe le monde en deux : le groupe lui-même qui représente la référence absolue et la vérité, et l'extérieur du groupe qui est suspect et dangereux. Vis-à-vis du danger extérieur, le 6 dispose de deux stratégies : la fuite ou l'attaque. Il y a donc deux façons d'être un 6 : l'un, dit phobique, évite le danger et est plutôt craintif ; l'autre, dit contrephobique, brave le danger et est plutôt agressif. Ce peut être la même personne, à des moments différents ou dans des contextes différents de sa vie. Le 6 ne se reconnaît que peu de qualités. Il se souvient peu de ses succès et de ses plaisirs. Il manque de confiance en lui.
Si luna est affilié à un groupe, je serais ravi de savoir lequel Smile.
La loyauté de luna, et sa façon de réagir aux problèmes ne conviennent pas...

Citation :
Le 6 préfère le centre mental. Il veut prendre ses décisions de manière logique. En même temps, le centre mental est paralysé par la recherche d'équilibre entre utilisation intérieure et extérieure. Cela fait du 6 quelqu'un de souvent indécis et qui cherche des conseils. Il accumule des informations sur tous les aspects d'une situation, les positifs comme les négatifs. A la recherche de la sécurité, il imagine et planifie des solutions à tous les problèmes possibles. Une fois cette phase de réflexion achevée, il peut agir vite et efficacement. Il respecte les procédures existantes.
Luna n'agit que rarement conformément à la logique et ne le nie même pas, ni pour les doutes (hormis sur son type ici).
La plannification... c'est pas ça non plus, le respect des procédures quelconques ou même d'une illusoire méthodologie je n'en parlerais même pas. Sad

Citation :
Il n'envisage les relations, surtout intimes, que comme durables. Avec les autres, le 6 peut être indifférent, voire agressif.
Je t'accorde ici la seule ligne qui convient parfaitement à luna (que l'on voit aussi chez les 4), même si j'ai déjà entendu : "Finalement, je n'ai plus envie de voir cette amie elle m'intéresse pas" Concernant une amie de plusieurs années laughing

Citation :
Si quelqu'un est victime d'une autorité injuste, le 6 est toujours prêt à le soutenir. Il se veut du côté des faibles et des opprimés, et en est fier.
On pourrait croire cela au premier abord, mais luna aime bien plus soutenir l'indéfendable, que combattre l'injustice.

Pour finir, pourquoi je la vois donc 4 :

Source du 4 :
http://www.enneagramme.com/Theorie/9_type4.htm

Citation :
Le 4 préfère le centre émotionnel utilisé vers l'intérieur. Il est sensible et attaché à vivre des émotions intenses et authentiques. Son orientation est la recherche du beau. Quand il est dans son ego, cela se manifeste par une volonté, pas toujours consciente, d'être différent : la compulsion du type est d'éviter la banalité. Son désir d'être unique le rend artificiel et lui fait percevoir ce que les autres ont et qu'il n'a pas. Il vit la passion du type, l'envie.
Tout ce paragraphe convient à luna dans la vie de tous les jours.
Même parfois dans une recherche du beau, qui n'est que théorique, par flemme d'agir. (relatif à la citation ci dessous sur l'inactivité)

Citation :
Le 4 a tendance à passer d'une émotion à une autre très rapidement. L'émotion la plus fréquente est une sorte de mélancolie à laquelle il trouve une valeur esthétique. Le 4 aimerait faire comprendre ce qu'il ressent, mais il a l'impression que c'est une tâche insurmontable. Il peut avoir une communication hésitante,
C'est encore une fois assez proche de luna au jour le jour.

Citation :
Le 4 accorde énormément d'importance aux relations intimes. Il attend, parfois toute sa vie, l'âme sœur. Avec ses proches, il a tendance à voir ce qui ne va pas quand ils sont là, et ce qui est bien chez eux quand ils sont loin ; ainsi, il peut alternativement les attirer et les repousser.
Tout cela a même nécessité un apprentissage.

Citation :
Le 4 a un imaginaire très riche. Il le trouve plus important que le quotidien dont il supporte mal la banalité. Bien souvent, il agit peu, à moins que le travail à faire utilise son originalité et sa créativité. Même alors, il a souvent du mal à aller au bout de ses projets.
J'attends toujours ma peinture pour la mettre sur le mur du salon.

Citation :
Quand le 4 va bien, il découvre les vertus du type, l'harmonie et le contentement. Il devient capable de découvrir ce qu'il y a de beau dans le quotidien et de le faire partager aux autres.
Il n'a pas été facile, mais cet état a été atteint, et les progrès sont très beaux.
(Je n'arrive pas à comprendre où tu vois une luna apaisée auparavant, et stressée aujourd'hui.)

Voili voilou.

La source est peut être discutable, le chat nous en parlera s'il le souhaite.  Ne pas faire de généralités est effectivement un objectif important.
Je m'interroge sur le fait que si les généralités concordent vers un résultat, doit-on se pencher sur toutes les petites exceptions pour amener à un type différent (ce dont je ne vois pas trop l'intérêt).
Dans l'essence clichée du 4, sur les différents sites généralisant les types de l'énnéa, luna est ,ou tout du moins semble très fortement, énnéatype 4.
Alors si des petits sites plus que discutables et relatifs voir nuancés, amènent des petits points par ci par la, amenant son type de 2 6 9 et pourquoi pas 5, J'aimerais savoir pourquoi ces petites "spécialités" devraient prendre le pas sur des généralités (discutables, mais le sont elles davantages que tes petits cas particuliers ? )



_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1613

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mar 17 Oct 2017, 22:21

Je suis d'accord avec ce que Dorloth pense/perçoit de moi. Même si je doute plus qu'il ne semble le penser.
Sinon pour la description du 2 sp que tu as mise Apo, je trouve qu'elle me correspond bien, mais parce que j'ai probablement le syndrome de Peter Pan et que la description que tu as mise y ressemble beaucoup. C'est la seule chose qui pourrait me convenir dans le 2 (donc pas grand chose), le reste ce n'est pas trop moi.

Pour le 6, je déteste me sentir appartenir à un groupe, surtout si c'est un groupe "à la mode". Plus tout le reste qui ne me correspond pas.

En ce qui concerne le 9, je me trouve pas mal de ressemblance, par rapport à la passivité, le fait d'être effacé (ce que je déteste) mais lorsque je connais la personne, je ne le suis plus, sinon ne pas aimer les conflits (mais comme beaucoup de Fi), mais ma compulsion ne sera pas de les éviter comme vous avez pu déjà le constater sur ce forum, où j'ai pu également en être à l'origine. Il n'y a également ni oublie de sa personne ect, comme toutes les autres caractéristiques du 9, chose que j'ai déjà répéter à maintes reprises.
Mon père qui est de ce type, il y a une nette différence dans nos comportements. Même chose pour ma soeur qui est 2.

Sinon je suis quelqu'un de base dépressive qui a tendance à voir le verre à moitié vide (je le tiens de  ma mère), et les citations que j'ai pu avoir étaient là pour me rendre plus optimistes, elles étaient ce vers quoi j'aspirais et non la vision que j'avais réellement. Par contre je comprend que pour toi un 4 aurait au contraire pu plongé dans sa souffrance et aurait trouvé une valeur esthétique à son désarroi, d'être humain tourmenté et maudit ect. Mais, je pense que lorsqu'on est vraiment dépressif, c'est une question de survie de vouloir s'en sortir et d'être de nouveau heureux.

Sinon je suis comme toi sur ce point, je me compare aux autres pour m'identifier. Et c'est ce qui me fait encore douter sur le 4 mais en même temps que j'apprécie, car je détesterais me reconnaître entièrement en quelqu'un.
Et, ce serait possible que je te ressemble plus, si je n'avais pas toujours combattu en moi certain trait que tu représente (le snobisme, le côté J, la froideur)
Toi, Jicky et quelques autres, vous faites hérissez mes poils. Je n'aime pas du tout cet aspect du 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mar 17 Oct 2017, 22:50

@dorloth a écrit:
Luna est fondamentalement focalisée sur elle même, et sur son ressenti qui est à tort (pour moi) bien trop mis en avant, parfois au mépris du ressenti des interlocuteurs.
Elle ne perçoit rien des gens en face, faut quasi en permanence lui expliquer que les gens peuvent penser différemment d'elle xD (même si elle évolue très bien sur cela, le chantier reste énorme).

Je dis peut-être une connerie, mais cet aspect fait tellement 9 pour moi... Une 4 est plus dans l'émotivité, c'est son centre. Elle tient en considération son interlocuteur. Apo ne m'apprécie pas particulièrement, et pourtant, elle ne me nie pas pour autant. Ce n'est pas pour comparer mais c'est plus facile à expliquer. Une 9 a une tendance à éviter. "Ce que tu dis me déplait, je ne veux plus vraiment échanger." Le 6 aussi peut jouer l’indifférence, mais c'est encore d'un autre ordre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jicky
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 27
Lieu : Paris
Inscription : 17/08/2016
Messages : 95

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 08:26

@Guinea Pig a écrit:
@dorloth a écrit:
Luna est fondamentalement focalisée sur elle même, et sur son ressenti qui est à tort (pour moi) bien trop mis en avant, parfois au mépris du ressenti des interlocuteurs.
Elle ne perçoit rien des gens en face, faut quasi en permanence lui expliquer que les gens peuvent penser différemment d'elle xD (même si elle évolue très bien sur cela, le chantier reste énorme).

Je dis peut-être une connerie, mais cet aspect fait tellement 9 pour moi... Une 4 est plus dans l'émotivité, c'est son centre. Elle tient en considération son interlocuteur. Apo ne m'apprécie pas particulièrement, et pourtant, elle ne me nie pas pour autant. Ce n'est pas pour comparer mais c'est plus facile à expliquer. Une 9 a une tendance à éviter. "Ce que tu dis me déplait, je ne veux plus vraiment échanger." Le 6 aussi peut jouer l’indifférence, mais c'est encore d'un autre ordre...

J'enfoncerai encore un peu plus le clou. Un 4 qui ne perçoit rien des individus face à lui, en théorie, ça me paraît invraisemblable. Il suffit de voir les exemples qu'on a sous les yeux, avec Apo, par exemple, ou une Christine Angot, qui sera incapable de ne pas donner son avis face à un point de vue qui lui paraît insupportable. Je veux bien qu'il y ait des variations entre chaque personne d'un enneatype donné, mais le 4, son grand principe, et en partie sa complaisance, c'est de croire fondamentalement à sa différence, vis-à-vis des autres êtres humains. Un "à part" qui ne le place pas nécessairement au-dessus, de son point de vue, mais qui lui fait indéniablement prendre en compte les autres, et surtout leur comportement, leurs émotions et leurs avis. Un 4 peut mépriser le ressenti chez les les individus auxquels il fait fasse, de là à l'omettre, il y a un monde. De toute façon, pour qu'il y ait à ce point une valorisation de sa propre idiosyncrasie, c'est que l'autre y tient ontologiquement une place prépondérante, quoi qu'un 4 puisse affirmer derrière.

Sans associer Luna au 9 nécessairement, que le passage cité paraisse 9, je suis moins convaincue. Les 9 me semblent être des individus diplomatiques, et pour cela, il faut a minima écouter le ressenti des autres. Cela dit, si on rentre concrètement dans le sujet, j'ai été étonnée de la réponse de Luna face à la tartine de Apo, qui m'a fait beaucoup rire Lol. Pour quelqu'un qui est susceptible de "mépriser le ressenti de ses interlocuteurs", Luna a réagi avec une diplomatie assez incroyable. Même Apo ne semblait pas s'y attendre, vu son soulagement, a posteriori.


Dernière édition par Jicky le Mer 18 Oct 2017, 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 09:13

j'ai peut être manquer de clarté :

Luna ne fait fi aucunement de l'avis des autres, et de leur position, avant d'emettre son avis/jugement, ce qui est effectivement bien contradictoire au 9 qui fuira le conflit généralement en s'écrasant.

Pour la réaction de luna sur ce topic,  oui tu as raison, mais j'aimerais rappeler qu'il s'agit de typer un comportement général, et pas chaque fait et geste (vous êtes bien courageux) Puisqu'on parle d'un type général et de gestes généraux : "en général" luna privilégie son avis à celui des autres (j'entends qu'elle n'a en général guère de tolérance pour l'avis des autres) ce qui est très 4 Smile.

De toute façon vous débutez comme toujours par une très mauvaise méthodologie (que vous aimez, chérissez, et maintenez depuis le début) d'éplucher quelques petits "faits" en énumérant les "Ca c'est pas 4" "ca c'est 4" "ca c'est pas 5" etc...

Pour ma part, je parle en généralité, car un type définit une généralité de l'individu, et non chaque comportement qu'il fera depuis toujours et jusqu'à sa mort. Chacun sa méthodologie, mais je ne prendrais pas la votre, notre débat sera donc non constructif si nous continuons ainsi. (Le chat, n'hésites pas à me contredire si j'ai tort. je suis à l'écoute.)

C'est ainsi que certains ici, parmi les plus anciens, me typaient Se car je faisais du sport, et ISFP car j'avais mis un avatar de vampire émo, typaient jicky Se car elle aimait le maquillage, ou la trouvait INTJ récemment (quelle bêtise).

Citation :
Pourquoi remonter ce fil après pas loin de 2 ans, et alors que Luna n'a visiblement rien demandé ?
J'ignore ce qu'il se passe en coulisses (irl, sur les chats, discords et autres) et s'il s'est passé quelque chose hier soir pour que tu réagisses aussi violemment, Apo. Oui, je trouve ça violent. Pour le coup, c'est ta compulsion de 4 qui t'a menée par le bout du nez, je crois.
Je dois avouer que mallolo a raison...

C'est pas grave apocalypse, que luna se pense (à raison) INFP 4, et même si certaines choses sont discutables, ca ne renie pas ton identité (à toi pauvre INFP 4 aussi, qui refuse d'être reliée ainsi à quelqu'un ici.)

Moi aussi ca me fait un peu .... quand je vois des péons/pécores s'inscrire sur le forum avec le type INTJ et déblatérer plein de trolls, que nos admins ne censurent/modèrent pas (Mais je prends du recul en ne m'affiliant pas à tous les péons se qualifiant d'INTJ, fais de même apo Wink ).

Au lieu de faire des pavés de 2/3 heures sur un type, on ne pourrait pas plutôt supprimer des posts poubelles ? Mais oui, je comprends apo, que tu n'aies jamais le temps avec de tels travaux d'exhumation. Si vous n'êtes pas capable d'assumer votre rôle, donnez le.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 312

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 10:32

@Luna a écrit:
Bon, pour une fois je te remercie Apo de remettre mon typage sur la table, car tu me semble moins avec une idée précise en tête, et tu apportes des éléments intéressants.
Huh!
...
scratch
...
Haussement
...
Oh yeah

@Guinea Pig a écrit:
@dorloth a écrit:
Luna est fondamentalement focalisée sur elle même, et sur son ressenti qui est à tort (pour moi) bien trop mis en avant, parfois au mépris du ressenti des interlocuteurs.
Elle ne perçoit rien des gens en face, faut quasi en permanence lui expliquer que les gens peuvent penser différemment d'elle xD (même si elle évolue très bien sur cela, le chantier reste énorme).

Je dis peut-être une connerie, mais cet aspect fait tellement 9 pour moi... Une 4 est plus dans l'émotivité, c'est son centre. Elle tient en considération son interlocuteur.
Suspect
Ça ne fait EN AUCUN CAS 9. (Je ne crie pas, j'esplique Solennel )
Un 9 qui n'envisage pas que d'autres puissent penser différemment, qui est trop "autocentré" pour être à l'écoute de ses interlocuteurs? Attention, je ne parle pas de "désintégration externe avec psychopathie autistique aggravée par dépression chronique, incluant désintégration externe des ailes avec aberrations internes", je parle du 9 de base. Ben non, ça ne marche pas.
Alors que le 4 est peut-être "centre émotionnel" mais tourné vers l'intérieur. C'est compliqué pour lui de le tourner vers l'extérieur, ce n'est pas naturel. (Je ne dis pas que ça lui est impossible, mais dire que le 4 tient davantage en considération son interlocuteur parce qu'il est dans l'émotivité, c'est une contre-vérité).

@Jicky a écrit:
Cela dit, si on rentre concrètement dans le sujet, j'ai été étonnée de la réponse de Luna face à la tartine de Apo, qui m'a fait beaucoup rire Lol. Pour quelqu'un qui est susceptible de "mépriser le ressenti de ses interlocuteurs", Luna a réagi avec une diplomatie assez incroyable. Même Apo ne semblait pas s'y attendre, vu son soulagement, a posteriori.
Tout pareil. J'ai dû ressortir le collyre tellement j'étais scotchée.
Ça reste un comportement, mais c'est une belle piste à investiguer à base de "pourquoi"...

dortloth a écrit:
De toute façon vous débutez comme toujours par une très mauvaise méthodologie (que vous aimez, chérissez, et maintenez depuis le début) d'éplucher quelques petits "faits" en énumérant les "Ca c'est pas 4" "ca c'est 4" "ca c'est pas 5" etc...

Pour ma part, je parle en généralité, car un type définit une généralité de l'individu, et non chaque comportement qu'il fera depuis toujours et jusqu'à sa mort. Chacun sa méthodologie, mais je ne prendrais pas la votre, notre débat sera donc non constructif si nous continuons ainsi.
Les deux méthodologies sont potentiellement mauvaises, mon capitaine Fume pipe
La structure du type peut apparaitre dans plein de petits faits de la vie (mais tous les petits faits de la vie ne sont pas égotiques).
La "généralité de l'individu" n'est pas non plus forcément le reflet de son ennéatype, mais avant tout un stéréotype (ou archétype, ou machintype, tout ce que vous voulez). Comme celui que tu sembles avoir concernant le 9 "qui fuira le conflit généralement en s'écrasant". Le 9 cherche à fuir le conflit, point. Pas mal de 9 le font en "s'écrasant" face à leur interlocuteur (plutôt des sx par exemple), mais pas forcément. Il peut juste se barrer, esquiver le conflit, faire l'autruche. Sans compter que le "conflit" doit être considéré comme une recherche d'équilibre entre l'orientation intérieure et extérieure du centre instinctif (c'est ça l'enjeu du 9)... et ce n'est pas toujours l'harmonie extérieure qui gagne, hein. (Dorloth, pourquoi tu crois que j'ai mis si longtemps à comprendre que j'étais 9?)
C'est en reconnaissant en soi-même quelle compulsion correspond à notre peur de base, et en quoi ça implique certains "comportements" relatifs à ce qu'on appelle la passion, la fixation, etc. (bref, cohérence interne, schéma qu'on a "travaillé" toute sa vie) qu'on trouve son type. C'est ça la méthodologie. Personne d'autre que Luna ne peut le faire pour Luna.

Alien 2

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 10:40

Citation :
C'est en reconnaissant en soi-même quelle compulsion correspond à notre peur de base, et en quoi ça implique certains "comportements" relatifs à ce qu'on appelle la passion, la fixation, etc. (bref, cohérence interne, schéma qu'on a "travaillé" toute sa vie) qu'on trouve son type. C'est ça la méthodologie. Personne d'autre que Luna ne peut le faire pour Luna.
Je suis d'accord.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obtearon
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 41
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 11:22

Citation :

Un 9 qui n'envisage pas que d'autres puissent penser différemment, qui est trop "autocentré" pour être à l'écoute de ses interlocuteurs? Attention, je ne parle pas de "désintégration externe avec psychopathie autistique aggravée par dépression chronique, incluant désintégration externe des ailes avec aberrations internes", je parle du 9 de base. Ben non, ça ne marche pas.
je plussoie.

Citation :

Pas mal de 9 le font en "s'écrasant" face à leur interlocuteur (plutôt des sx par exemple), mais pas forcément. Il peut juste se barrer, esquiver le conflit, faire l'autruche.
plutot qu' "écrasant", je propose la catégorisation de l'échange en conflit inutile (aucun interet de perdre de l'energie pour ça).

Par contre quand tu te fais griller, c'est un peu le ohmondieu
sequence 9:
 

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 11:30

@μαllollo a écrit:

(Je ne dis pas que ça lui est impossible, mais dire que le 4 tient davantage en considération son interlocuteur parce qu'il est dans l'émotivité, c'est une contre-vérité).

Et pourquoi ? Pas compris en quoi c'est une contre-vérité. Un 4 peut être refermé sur soi. Mais si il dépasse ce cap et fait l'effort de comprendre l'autre, il y arrive. Il ne se referme pas comme une huitre comme le 9.

Sinon, es-tu sûre d'être 9 ? Tu es quand-même très assertive pour ce type, je trouve.

@μαllollo a écrit:
Comme celui que tu sembles avoir concernant le 9 "qui fuira le conflit généralement en s'écrasant". Le 9 cherche à fuir le conflit, point.

C'est ce que fait Luna, justement. En ce moment, elle a décidé de ne plus s'écraser. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle crée des conflits ! Elle est diplomate comme le dit si bien Jicky. (Ce qui fait 9 !  Evil tongue )

@μαllollo a écrit:
Personne d'autre que Luna ne peut le faire pour Luna.

Et sur un forum voitures ? On doit écouter une personne qui parle de sa voiture sans broncher et ne rien dire ? On peut rien lui dire à cette personne ? Peux-on lui faire par de notre avis ? Ou juste l'écouter sans rien dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1795

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 11:42

Ce qu'elle voulait dire, je pense, c'est que personne ne peut définir la racine des comportements de la demoiselle, à part la principale intéressée, au final. On peut échanger des points de vue, mais la décision de quel type est Luna... revient à Luna dans tous les cas.
Et puis au final, qu'elle se trompe ou qu'elle ait raison, quelle importance? Surtout pour l'énnéa, si ça se trouve, elle a besoin de se sentir 4 pour franchir une nouvelle étape de sa vie, ou peut-être qu'elle l'est vraiment? On sait jamais trop quel impact peuvent avoir les mots qui définissent une personne avant de les avoir proférer, ce serait cool d'être un peu plus circonspect de ce côté-là. "Certains de tes comportements m'évoquent le 2" plutôt que "je pense que tu es 2" laisse plus de liberté à la personne de prendre du recul pour accepter ou refuser le point de vue.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obtearon
Mécréant II le Retour
avatar

Type : INFJ 9
Age : 41
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 11:42

Citation :

On doit écouter une personne qui parle de sa voiture sans broncher et ne rien dire ?
on ne parle pas d'une voiture, mais d'un etre humain (vivant, conscient, toussa toussa).

et si la voiture pouvait parler peut-etre qu'elle dirait "mais putain  laissez moi rouler comme j'ai envie"

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1170

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 11:42

Citation :
Et sur un forum voitures ? On doit écouter une personne qui parle de sa voiture sans broncher et ne rien dire ? On peut rien lui dire à cette personne ? Peux-on lui faire par de notre avis ? Ou juste l'écouter sans rien dire ?
les voitures n'ont pas de sentiment, de sensibilité.
Les voitures n'ont pas de mécanismes de défenses, de résistances, d'illusions qui, si on les leves, peuvent les mener au suicides.

Tu as compris, la, l'interet de l'éthique? Blasé

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSP
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1048

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 11:53

Je voulais dire qu'on est sur un forum. Qu'on parle voiture ou Ennéa, Mbti ou n'importe quoi d'autres. C'est un lieu d'échange. Au pire, ne viens pas sur un forum si tu veux imposer ce que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 312

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 11:56

@Guinea Pig a écrit:
@μαllollo a écrit:

(Je ne dis pas que ça lui est impossible, mais dire que le 4 tient davantage en considération son interlocuteur parce qu'il est dans l'émotivité, c'est une contre-vérité).

Et pourquoi ? Pas compris en quoi c'est une contre-vérité. Un 4 peut être refermé sur soi. Mais si il est dépasse ce cap et fait l'effort de comprendre l'autre, il y arrive. Il ne se referme pas comme une huitre comme le 9.
Justement à cause de l'orientation de son centre. 4, c'est vers l'intérieur. C'est le 2 qui tourne son centre émotionnel vers l'extérieur, par définition. Après, c'est comme tu le dis si bien "s'il dépasse ce cap", "s'il fait l'effort", il "y arrive". (Ben ouais, quand même, hein Cyclope heureux ) Mais ce n'est pas ce que son ego a mis en place jusque là. C'est juste de la théorie de base de l'ennéa (école française, qui insiste sur l'orientation de chaque type), si on n'est déjà pas d'accord avec ça... Cyclope heureux

@Guinea Pig a écrit:
C'est ce que fait Luna, justement. En ce moment, elle a décidé de ne plus s'écraser. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle crée des conflits ! Elle est diplomate comme le dit si bien Jicky.
Carrément, je ne dis pas le contraire. "éviter le conflit" =/= "s'écraser".

@Guinea Pig a écrit:
Et sur un forum voitures ? On doit écouter une personne qui parle de sa voiture sans broncher et ne rien dire ? On peut rien lui dire à cette personne ? Peux-on lui faire par de notre avis ? Ou juste l'écouter sans rien dire ?
Si tu n'as pas compris la différence en terme d'implication humaine entre discuter bagnole et trouver sa base ennéa, il me semble que la discussion va effectivement être compliquée.

@Guinea Pig a écrit:
Sinon, es-tu sûre d'être 9 ? Tu es quand-même très assertive pour ce type, je trouve.
Alien 2
Comme je suis toujours ouverte aux commentaires et possibilités, si tu as une conviction qui te semble plus forte que la mienne à propos de ma base, tu peux toujours m'en faire part (en MP ou sur mon fil, pas ici, hein). M'enfin, j'ai appris à me côtoyer, et arriver à 9, c'était une plongée bien au fond, là où il me semble que tu n'as pas accès chez moi (déjà moi, c'était limite Cyclope heureux )...

Edit: Plein de nouveaux messages le temps que je réponde... Je crois que je fais une tendinite du clavier à force d'écrire avec les coudes Solennel

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1613

Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme Mer 18 Oct 2017, 12:19

Dorloth s'est mal exprimé (ou il me perçoit mal), ce n'est pas que je perçois pas les individus, c'est que j'impose mon point de vu. J'ai des côtés très moralisateur, et pour moi certaines choses sont inacceptables, comme l'infidélité, même si je peux comprendre pourquoi une personne en est arrivée là ou ce qui la motive, ce n'est pas pour autant que je vais l'accepter. Dorloth pense donc, que je ne vois pas leur motivation. (leur vision de la vie, et que j'ai que la mienne)

Sinon, je ne me suis jamais écrasé dans ma vie, sauf si c'était le plus intelligent à faire (et encore), comme avec ma mère 8 lorsque le dialogue n'était plus possible et qu'elle était violente (mais je l'ai malgré tout beaucoup contreditehyghghhuuhjhtttdrtrdtriii petite, rien que pour être en opposition). Guinéapig, je ne vois pas ce qui te permet de dire ça, tu me connais peut-être ?
Comme je l'avais déjà expliqué sur ce forum, j'ai toujours privilégie mon besoin d'être original, et souvent au détriment de mon intégration. J'ai pu également provoquer des conflits, parce que je ne rentrais pas "dans le moule". C'est tout le contraire du 9, qui va manquer de personnalité aux yeux des autres, et qui semblera d'accord avec tout le monde.
Je rappelle aussi que depuis que je suis petite, j'étais à la tête de mes groupes d'amis et que c'était moi qui imposé les jeux auxquels on devait jouer. (les autres suivaient). Je me disputais également pas mal avec mes amis, parce que j'avais un sale caractère, et ce n'était jamais moi qui m'excusé la première, encore aujourd'hui j'ai du mal. Fierté mal placé. Ce qui est encore en contradiction avec le 9.

Dorloth pourra confirmer, je ne suis pas tout les jours facile à vivre, et mes besoins sont loin de passer après ceux des autres. J'ai tendance à être plutôt égocentrique et vouloir qu'on fasse les choses à ma place (pas par manque d'affirmation, mais flemme). C'est un caractère immature et qui fait capricieux pour certains (je ne trouve pas, mais chacun son point de vu oups ) En tout les cas, ce n'est pas le "Facile à vivre" du 9. Je change également rapidement d'émotions. Je peux passer des larmes au rire, de la colère sans une once d'empathie à la compassion, Dorloth pourra encore confirmer. Alors que le 9 cherche à préserver son équilibre intérieur.

De manière imagée, un 9 ----------------------------------------------///-------------- (mon père qui est très calme et qui d'un coup s'énervera, puis redeviendra calme)
Moi ---///---::::---;;;////---;----///.........'''''''////------........///// (bref vous voyez)

Sinon comme la très bien expliqué Dorloth dans son premier post et que j'avais du mal à formuler, ce n'est pas avec des petites exceptions qu'on type une personne, alors qu'un autre type correspond dans sa globalité. D'où la mauvaise foi qu'on peut ressentir chez Apo, même si pour moi elle n'en a pas forcément conscience et que je pense qu'elle cherche sincèrement à me typer correctement.

Sinon, je ne me suis pas énervée contre le post d'Apo, car un peu avant sur un autre topic, je n'en avais pas posté un gentil (il a été supprimé). J'ai pu comprendre qu'elle soit énervée, et comme malgré son agressivité je trouve qu'elle a prit le temps de me mettre une réponse argumentée avec de réelles recherches où je ressentais qu'elle cherchait réellement mon ennéatype. Je trouvais qu'il était plus sage de calmer le jeux et de prendre en considération ce qui était dit. Elle aurait pu très bien seulement m'insulter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: A la recherche de mon ennéagramme

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche de mon ennéagramme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'ennéagramme d'Ayahuasca : votre avis
» L'ennéagramme (test de personnalité)
» Ennéagramme des pathologies
» Ennéagramme : besoin d'aide pour mon sous-type
» Test Ennéagramme en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: L'Ennéagramme et autres tests psycho :: L'Ennéagramme-