Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 enfance des INFJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


enfance des INFJ - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: enfance des INFJ enfance des INFJ - Page 2 Icon_minitimeSam 09 Mai 2020, 19:08

@Fanfanzer a écrit:
Est ce que ceux qui sont INFJ ont une sorte de sentiment d'avoir passé une enfance plus ou moins "inconsciente" du à l'absence d'une bonne utilisation de leur Se et l'apparition de leur Ti à la vingtaine seulement? Inconsciente dans le sens où les jugements sur le monde extérieur, et donc les actions effectuées ne sont pas vraiment issus d'un processus que l'INFJ peut s'expliquer réellement. Je me pose cette question vu que la Ni est définie comme une fonction issue de l'inconscient. On pourrait peut-être étendre cette idée aux INTJ, mais la Te doit mieux aider à conceptualiser le jugement sur le monde que la Fe, qui ne serait pas amoindrie pas la Ti avant le début de l'âge adulte. Et donc que l'INFJ commencerait à "choisir" ce qu'il fait ou pense à partir de l'age adulte seulement? Une enfance un peu "animale" en quelque sorte, principalement guidée par des intuitions inconscientes qui amènent des sentiments sur le monde réel, mais sans choix véritablement conscientisés.


Ce que tu dis es intéressant. Il est vrai qu'il est justifiable de consider que l'INFJ est  celui des deux Ni dom qui a eu une enfance des plus "étrange" de part son manque de pragmatisme (étant quelqu'un tout aussi idéaliste que théorique) d'où le côté mystique de ce profil. L'INFJ voudra (si son environnement familial lui permet) faire valoir en premier lieu son Fe (à l'instar de l'INTJ et son Te), ce qui fera qu'il sera plus attaché à soutenir les gens qui lui sont proches que de réellement se faire une idée de sa propre différence (là où l'INTJ peut se démarquer grâce à son Te si il a à disposition ce qui lui est nécessaire). Ce qui fera que contrairement à un INTJ qui passé la vingtaine (Fi) saura en mesure de s'identifier à son profil (en se référant à ses réussites scolaires par exemple), l'INFJ lui se questionnera sur qui il est vraiment et que recherche t'il réellement dans sa vie. Son Fe pourra lui faire croire qu'il est SJ, si il a pu et su développer Ni et Ti il sera vu comme un NT, et si il y a eu une maîtrise de Se ses agissement pourront faire croire qu'il est SP (du à l'usage de Se non maîtrisé). C'est pour ça que L'INFJ est vu comme le plus intuitif car il est dans les faits le moins pragmatique contrairement à l'ISTJ (son opposé) et l'ESTP (son ombre) qui sont réputés pour l'être. 
L'INTJ, bien que Ni dom, pourra lui compter sur son Te car plus lié ce qui est réellement observable et connaissable. 
Voilà l'une des choses qui rend l'INFJ en pratique peu attrayant.
Revenir en haut Aller en bas
 

enfance des INFJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-