Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Idéal = rejet de soi + source de souffrance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 13:28

L'idéal ( de soi ) qu'on veut atteindre nous pousse à évoluer, mais en même cela est source de souffrance lorsqu'on est pas à la hauteur de celui-ci, et cela reviens à rejeter la personne que l'on est aujourd'hui... En effet une dualité se créé entre le moi et le moi idéal. Mais puisque je ne suis pas le moi idéal, je suis déçus du moi actuel.
Est-ce que ça vous parle ?

Perso j'essaye de voir les choses autrement, de me dire que je suis bien comme je suis mais que j'essaye de me développé tout simplement. Plutôt que de chercher à tout prix à être une personne "parfaite", puisque si on atteint pas cette idéal, on fini par être désillusionner, par être déçus de soi, par culpabiliser, etc... Après je sais pas si concrètement ça change quelque chose de voir les choses comme ça...
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 13:36

@Spirit a écrit:
L'idéal ( de soi ) qu'on veut atteindre nous pousse à évoluer, mais en même cela est source de souffrance lorsqu'on est pas à la hauteur de celui-ci, et cela reviens à rejeter la personne que l'on est aujourd'hui... En effet une dualité se créé entre le moi et le moi idéal. Mais puisque je ne suis pas le moi idéal, je suis déçus du moi actuel.
Est-ce que ça vous parle ?


oui, ça me parle. J'ai même trouvé une réponse Smile.

Qu'est qui ferait que ton moi actuel soit en phase avec ton moi idéal ?


@Spirit a écrit:

Perso j'essaye de voir les choses autrement, de me dire que je suis bien comme je suis mais que j'essaye de me développé tout simplement. Plutôt que de chercher à tout prix à être une personne "parfaite", puisque si on atteint pas cette idéal, on fini par être désillusionner, par être déçus de soi, par culpabiliser, etc... Après je sais pas si concrètement ça change quelque chose de voir les choses comme ça...
Qu'en pensez-vous ?

la perfection est elle ton idéal ?

si oui, comment définirais tu la perfection pour toi ?
Si non, quel est l'idéal auquel tu aspire ?
Revenir en haut Aller en bas
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 13:49

Citation :

Qu'est qui ferait que ton moi actuel soit en phase avec ton moi idéal ?

Que je sois à la hauteur de mon moi idéal, c'est toujours aussi abstrait ^^'.
Citation :

la perfection est elle ton idéal ?
Oui mais c'est subjectif. Un être parfait à mes yeux ne sera pas parfait aux yeux d'un autre.
Citation :

si oui, comment définirais tu la perfection pour toi ?

Je sais pas, mmh... je dirais que le moi "parfait", serait courageux, ne perdrais pas une seule seconde, passerais son temps à se développé...

Citation :
Si non, quel est l'idéal auquel tu aspire ?

Déjà je dirais qu'il y a le moi idéal, et la vie idéal, là je parlais surtout du moi idéal. Et au final je répond à cette question juste au dessus, je rajouterais juste : quelqu'un qui se bat pour atteindre ses rêves et pour obtenir ce qu'il désire, c'est-à-dire pour vivre sa vie idéal.

Et toi en quoi ça te parle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 14:11

ça me parle, parce qu'il y a deux mois, je me suis posé la même question Smile.

j'y ai trouvé une réponse, c'est ma réponse (qui veut dire que ça marche pour moi, pas que c'est la loi silly )

J'ai fait une introspection qui m'a conduit à faire correspondre mon moi idéal et mon moi actuel, quand tout a correspondu, j'ai accepté mentalement.
Revenir en haut Aller en bas
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 14:13

Et comment tu as fait correspondre les deux ? Tu as revue à la baisse les exigences de ton toi idéal ? Comme cela tu peut être à la hauteur de celui-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 14:41

presque, j'ai en effet abaissé mon idéal à quelque chose que je pouvais atteindre avec quelques efforts.



depuis je boucle, et ça marche (c'est pas tous les jours facile Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
Isabellle
Aucun rang assigné
Isabellle

Type : 4 / INFP / Cancer asc Balance / Celte / Runneuse
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : Prof
Inscription : 23/07/2014
Messages : 80

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 22:09

Intéressant.

Comme piste moi j'ai trouvé : déconstruire sa notion d'idéal et faire que ce que je suis DEJA devienne mon idéal.

Exemple : j'ai longtemps pensé que la version idéale de moi serait extravertie, altruiste, dynamique, forte, etc etc - mais du coup, ça me faisait gravement culpabiliser quand j'étais lente, pâteuse, observatrice, endormie, molle, atone, en retrait. Je me sentais au fond du trou d'être comme ça (et ça me renfermait encore plus).
Du coup, j'ai essayé de regarder le fait d'être discrète, observatrice, lente, atone, en retrait etc.... d'un point de vue positif; j'ai fait l'effort de chercher et j'ai trouvé : douceur, féminité, secret, réflexion. Déjà pas mal. J'ai valorisé ces mots, je les ai fait tourner dans ma tête et maintenant, quand je suis molle, discrète, observatrice, dans la lune, lente, atone en retrait etc, je ne me sens pas EN PLUS nulle, PAR DESSUS LE MARCHE quoi. Du coup, j'accepte l'état, et j'en sors plus facilement d'ailleurs puisque je ne "cristallise" pas. Je ne sais pas si cela vous parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etmaboveari.canalblog.com/
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2014, 22:40

Si si totalement Isabelle, c'est intéressant, moi aussi je cherche à avoir des qualités mais qui ne colle pas du tout avec mon caractère... Pas tout le temps bien sur, je peux très bien être courageux, mais être extravertie, dynamique, non ce n'est pas moi, j'ai déjà essayé de m'extravertir mais c'étais plus éprouvant qu'autre chose.
Et comme toi ça me fais culpabiliser, je vais essayé de voir les choses autrement à présent Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 28
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 03:00

Avoir un idéal, c'est bien, mais faut avoir un idéal réalisable. Il faut que cet idéal soit en accord avec nous-mêmes, notre tempérament et nos valeurs. On souffre à partir du moment ou on se sent frustré de ne pas l'atteindre, mais si on s'accepte et s'aime tel qu'on est, on va juste se dire: "ok, je suis peut-être pas comme je l'avais espéré, mais qu'importe, c'est très bien, je veux et vais évoluer, avec assiduité mais sereinement. Si je n'atteint pas mon objectif, tant pis, j'aurai au moins un peu évolué". On évolue, mais nos objectifs aussi. Avant aussi, je voulais par exemple être plus extraverti.

Maintenant, je préfère cultiver mes propres qualités (enfin...j’espère que c'est le cas pirat ).

Plus facile à dire qu'à faire, en effet... Il faut garder en tête que personne n'est parfait et que la perfection n'est pas de ce monde. Le plus important, c'est d'être en mouvement, qu'importe la direction ou le rythme, il ne faut pas faire du sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 08:43

@Awander a écrit:
Avoir un idéal, c'est bien, mais faut avoir un idéal réalisable. Il faut que cet idéal soit en accord avec nous-mêmes, notre tempérament et nos valeurs. On souffre à partir du moment ou on se sent frustré de ne pas l'atteindre, mais si on s'accepte et s'aime tel qu'on est, on va juste se dire: "ok, je suis peut-être pas comme je l'avais espéré, mais qu'importe, c'est très bien, je veux et vais évoluer, avec assiduité mais sereinement. Si je n'atteint pas mon objectif, tant pis, j'aurai au moins un peu évolué". On évolue, mais nos objectifs aussi. Avant aussi, je voulais par exemple être plus extraverti.

Maintenant, je préfère cultiver mes propres qualités (enfin...j’espère que c'est le cas pirat  ).

Plus facile à dire qu'à faire, en effet... Il faut garder en tête que personne n'est parfait et que la perfection n'est pas de ce monde. Le plus important, c'est d'être en mouvement, qu'importe la direction ou le rythme, il ne faut pas faire du sur place.

Tout à fait d'accord.

C'est pour cette raison que se connaitre soi-meme est aussi important.

Après c'est pas magique, il faut travailler, essayer, tomber, se relever, trouver, expérimenter, interroger, s’arrêter, reculer, modifier, créer, ... j'arrete là, c'est chiant silly

Revenir en haut Aller en bas
Isabellle
Aucun rang assigné
Isabellle

Type : 4 / INFP / Cancer asc Balance / Celte / Runneuse
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : Prof
Inscription : 23/07/2014
Messages : 80

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:04

Oh ! Plougastel ! Compatriote (Lesnevienne expatriée à Paris)
Totalement hors-sujet, oui oui.

: p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etmaboveari.canalblog.com/
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:12

Décidément il y en à des Bretons ici Smile, Lesneven c'est encore plus pommé que Plougastel !^^

Les fraises de Plougastel, Miam Razz !


Dernière édition par Spirit le Ven 29 Aoû 2014, 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabellle
Aucun rang assigné
Isabellle

Type : 4 / INFP / Cancer asc Balance / Celte / Runneuse
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : Prof
Inscription : 23/07/2014
Messages : 80

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:13

Toi aussi t'es breizhouneg?
Smile

En plus je me sens + Brignoganaise que Lesnevienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etmaboveari.canalblog.com/
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:15

Je suis Brestois Héhé! La ville du crachin ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabellle
Aucun rang assigné
Isabellle

Type : 4 / INFP / Cancer asc Balance / Celte / Runneuse
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : Prof
Inscription : 23/07/2014
Messages : 80

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:20

La ville du brushing qui tient pas....
Passer sur le pont de Recouvrance un jour de tempête et arriver à la fac trempée des pieds à la tête...la rengaine ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etmaboveari.canalblog.com/
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:24

laughing  Ahah je connais pas ça, c'est l'avantage d'être un mec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabellle
Aucun rang assigné
Isabellle

Type : 4 / INFP / Cancer asc Balance / Celte / Runneuse
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : Prof
Inscription : 23/07/2014
Messages : 80

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:25

oui puis vu ton âge, tu dois pas trop avoir de problèmes de cheveux:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etmaboveari.canalblog.com/
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014, 15:27

Bien vue, bien vue ! Mais étrangement je me suis vachement bien conservé malgré les nombreuses années qui se sont écoulées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014, 19:21

Citation :
Profil type du INFP contraint de surenchérir ses fonctions ombragées pour se désensibiliser l'âme des idéaux surhumains qui l'ont traversé. En fait, pour échapper à la dynamique infernale que sous-tendait l'unilatéralité de son versant Fi/Ne (période poète), il lui a fallut en quelque sorte désolidariser de force son Fi du Ne, ce qui impliquait nécessairement d'allier Ne avec son ombre Te  (son côté entrepreneur intrépide, baroudeur objectiviste). Du coup, dialectiquement, son Fi s'est retrouvé allié au Si (son côté fébrile, ombrageux, mutique, mélancolique, austère). Il cherchait à fuir les suggestions affaiblissantes de son Fi en s'assujettissant de manière étourdissante aux suggestions surcompensatrices de son versant Ne/Te (s'oublier dans une prospection entrepreneuriale virile, harassante), mais comme il était infiniment trop sensible pour assumer ce qui, en fin de compte, découlait d'une fantasmatique compensatrice (virilité, action, résolution), sa véritable nature finissait immanquablement par le rattraper et par le plonger dans une décompensation amèrement Fi/Si que ses acolytes ont très bien décrit.    

Je me reconnais beaucoup dans cette description faite par Exil. Je pense que c'est pour les mêmes raisons décrite au dessus que je finis toujours par être déçus de moi. Ca parle à certains INFPs ça ?
En fait ça revient a ce que je disais : je cherche à être un moi idéal inatteignable ( en privilégiant mon Ne/Te et en essayait de délaisser mon Fi ), donc je n'y arrive pas puisque je donne une importance moindre à ma fonction dominante Fi. Et finalement le naturel revient au galop, je tombe dans une boucle Fi/Si, et ainsi de suite...


Dernière édition par Spirit le Sam 30 Aoû 2014, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmoothJohn
Aucun rang assigné
SmoothJohn

Type : ESTP 10w11
Age : 28
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014, 22:12

Robert Musil disait des idéaux qu'ils avaient 'de curieuses qualités, notamment celle de se transformer en absurdité quand on veut s'y conformer trop strictement.' (de mémoire...)

L'important est de se souvenir que l'idéal doit l'individu qui s'en réclame à progresser et s'améliorer, en en faisant un usage pratique, et non se braquer sur un usage théorique qui gomme toute possibilité d'action et d'impact concret sur le monde Smile

_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w2
Stacking Sp/S?/S?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014, 22:18

Oui je suis assez d'accord avec toi, perso ça me fait progresser mais en même temps j'ignore une partie de moi du coup je retombe et je me fais du mal. Et à vrai dire c'est troublant je me reconnais complétement dans les comportements décris au-dessus, et je ne sais pas vraiment comment y remédier ^^'. Je vais méditer la-dessus ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabellle
Aucun rang assigné
Isabellle

Type : 4 / INFP / Cancer asc Balance / Celte / Runneuse
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : Prof
Inscription : 23/07/2014
Messages : 80

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014, 22:23

Je crois qu'il faut pas méditer justement, mais agir, pour nous les idéalistes. Smile

Bon j'ai un exemple concret : je suis perfectionniste. Je fais ma rentrée lundi, mais comme j'ai stressé à fond depuis deux semaines, j'ai pris 3kg. Donc je ne veux pas me présenter devant les gens (mes élèves, les autres profs) avec ces kilos en trop. Vu de l'extérieur, c'est complètement con. De l'intérieur, je serais capable d'annuler un RDV pour ça (soit parce que pas "assez bien" préparée, soit parce que "pas assez jolie", ou "pas assez parfaite" ou "pas assez compétente").
Et j'ai beau "méditer" comme tu dis, et me dire "c'est naze de raisonner ainsi", ça ne dégonfle pas le truc qui reste très puissant. Donc le seul moyen je crois c'est....d'y aller QUAND MEME.
Tant pis si dans ta tête t'es le dernier des nuls. En fait y a que toi qui le vois.../ sais....

(bon en même temps je fais ma Sage là...j'en mènerai pas large lundi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etmaboveari.canalblog.com/
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014, 22:40

Oui tu vois juste quand tu dis qu'il faut agir , c'est une des lacunes du 4 qui à tendance à privilégier l'introspection à l'action ! Un autre de ses "problèmes" c'est qu'il à tendance à se juger sévèrement, il peut avoir tellement peur du rejet, qu'il peut en venir à se rejeter lui-même, c'est un peu bizarre dit comme ça^^'!
Sauf que ça ne change rien à mon fonctionnement/etat quotidien, si on peut appeler ça comme sa... C'est ancré en moi quelque part et ce n'est certainement pas inéluctable, j'aimerai donc réfléchir la dessus ^^. Si tu savais le nombre de fois ou je me suis dit "je vais changer ça", "je vais devenir courageux", "il faut que je change ce comportement", "je vais faire ceci, cela" ( en mode Ne/Te ) je dirais que c'est du au faite que mon Fi à "vue" des choses qu'il ne pouvait pas supporter. Pour contrebalancer j'ai du me suis réfugié dans les résolutions, ect...
Après si je suis pas stressé ce comportement s'atténue, mais en revanche quand je suis stressé ça s'amplifie, un coup je serais mélancolique, je culpabiliserai ( Fi/Si ) puis une autre fois je serais dur envers moi-même, je ferais de nouvelles résolutions, je serais courageux ( Ne/Te ) . Et quelque part comme je l'ai dit avant ça ma fait évoluer, mais je pense aussi que c'est mauvais, c'est comme si je forçais ma nature...
Mais bon peut-être que ce sont les circonstances de la vie qui font cela, et que ça sert à rien de réfléchir la-dessus, qu'il "suffit juste" d'agir, j'en ai pas la moindre idée...

Sinon, bon courage pour ta rentrée Smile ! Essaye de relativiser, moi aussi j'ai toujours détesté ça ^^ !


Dernière édition par Spirit le Sam 30 Aoû 2014, 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabellle
Aucun rang assigné
Isabellle

Type : 4 / INFP / Cancer asc Balance / Celte / Runneuse
Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : Prof
Inscription : 23/07/2014
Messages : 80

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014, 22:44

Ouais. J'ai l'impression qu'on pisse vachement dans des violons quand même.

En fin de compte, moi, quasiment tout ce que je planifie échoue, du coup. Je suis nettement meilleure "sur le vif", quand il n'y a pas le choix.

Je comprends complètement ce que tu viens de développer:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etmaboveari.canalblog.com/
Spi'
Aucun rang assigné
Spi'

Type : *_*
Age : 98
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014, 22:53

Citation :
Ouais. J'ai l'impression qu'on pisse vachement dans des violons quand même.

Ouaip, t'as surement raison, parce que j'aurai beau réfléchir la-dessus je ne verrais pas de solutions ^^'.
Je pense que le 4 est type sacrément anxieux aussi, qui à tendance à se bousiller lui-même. Je pense qu'il faut "juste" apprendre à gérer son stress, agir et ne pas se juger Smile ! Et bah voilà c'est pas bien compliqué finalement ^^ !


Dernière édition par Spirit le Sam 30 Aoû 2014, 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Empty
Message(#) Sujet: Re: Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Idéal = rejet de soi + source de souffrance ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Idéal = rejet de soi + source de souffrance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-