Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 MBTI, type et écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 16:18

random123 a écrit:
colisse tu peux pas écrire des histoire de caribou, avec plein de natif américain qui serait tes amis?
Pourquoi faut-il que les femmes soit aussi plates à raconter des niaiserie comme l'amour?

Lol ! Allons bon, y'en a qui vont se faire plaisir avec l'accent québécois ! Bravo pour l'effort, random : à te lire, je suppose que tu es déjà venu faire un tour par chez moi ? Wink (je précise quand même que je suis française, à l'origine)

Ce ne sont pas les histoires d'amour elles-même qui m'intéressent, même si j'en mets toujours une couche. Ce qui me passionne avant tout, c'est de raconter l'évolution d'une personnalité, comment elle mûrit et change avec les expériences. Pour Emma, je me suis régalée car je raconte sa vie au complet, de l'âge de quinze ans jusqu'à la vieille femme qui fait le bilan de sa vie, donc elle passe par tout un tas de stades différents (et puis comme elle a réellement existé, j'ai rencontré certains de ses descendants et j'ai plein d'anecdotes personnelles qui me lient à elle). Pour mon nouveau bouquin, c'est pareil : ce sera un roman initiatique, celui d'une jeune fille qui grandit et mûrit (en se prenant au passage un certain nombre de claques dans la figure, vu que la vie dans un bordel du XIXème c'était quand même pas la joie tous les jours). L'amour, ça fait partie d'une vie au même titre que tout le reste, mais je n'écris pas de romans à l'eau de rose type Harlequin : les personnages sont humains et tout ne se termine pas toujours bien...

Ceci étant, je m'amuse aussi parfois à sortir de ma zone de confort. Mes fanfictions sur Gladiator ou X-Men comportent par exemple plusieurs scènes de combat et j'ai adoré ça... Very Happy

Et toi, Jicky, tu écris sur quoi ?


Dernière édition par Ekaterin le Dim 19 Aoû 2012, 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 16:25

Bonne question Ekaterin Very Happy !

J'ai un rapport assez douloureux à l'écriture. J'ai toujours aimé, mais la peur de se lancer est plus forte. A 15 ans grâce à mes cours de français et une prof géniale j'ai eu une sorte de déclic. Mais disons qu'à cause d'une fin d'adolescence et d'une entrée dans l'âge adulte assez mouvementées j'ai en quelque sorte lâché l'affaire, que je commence à reprendre petit à petit.

Comme je l'avais dit, j'ai des tas d'idées. Le problème, c'est que comme je ne les écris pas systématiquement j'ai tendance à les perdre.

Sinon, j'écris souvent dans mon Moleskine de choses et d'autres, et j'y laisse mes réflexions.

Au fond, même si je rêverai de pouvoir écrire un manuscrit, je ne m'en sens absolument pas capable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 16:39

Faut commencer par des projets plus petits, ça fait moins peur... Quand j'ai commencé à écrire des petites fanfictions de 6 pages (et j'en ai écris beaucoup que je n'ai jamais terminées !), je n'imaginais pas qu'un jour je publierai quelque chose. Et puis, tranquillement, on finit par écrire des histoires de plus en plus longues et complexes, on prend de l'expérience Smile

Un truc sympa que j'ai découvert récemment pour contourner le stress de la page blanche, c'est le dictaphone. Ça m'arrive de me dicter à moi-même des morceaux de chapitre (parfois une scène complète, parfois juste une phrase qui sonne bien et que je ne veux pas oublier, parfois juste des idées pour la structure de l'histoire). Ça permet d'écrire à n'importe quel moment de la journée, en attendant le bus, en s'endormant le soir, bref : dès que l'histoire nous trotte dans la tête. Je me mets dans ma bulle, parfois allongée dans le noir sur mon lit ou mon canapé, et je raconte ce que je vois dans ma tête. C'est assez sympa parce que du coup, quand j'ouvre mon doc Word, je ne suis plus là pour écrire mais seulement pour retranscrire ce que je me suis dicté précédemment, alors ça va vite et c'est motivant de voir le texte s'étaler tout seul sur la page. Ensuite seulement je peux prendre le temps de le retravailler et de le finaliser.

Bref, quand on aime écrire, on peut trouver tout un tas d'astuces pour nous simplifier la vie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Aoû 2012, 12:17

@Jicky a écrit:
random123 a écrit:

colisse tu peux pas écrire des histoire de caribou, avec plein de natif américain qui serait tes amis?
Pourquoi faut-il que les femmes soit aussi plates à raconter des niaiserie comme l'amour?

Tu es sûr d'avoir lu un roman dans ta vie, ou tu t'es torché les fesses avec pour dire que les femmes racontent des niaiseries ?
Hum moui, j'ai lu 1984 et le meilleur des mondes, c'est les 2 seul romans que j'ai lu.

Les femmes ne racontent pas des niaiseries, c'est le verbiage émotionnel qui sont des niaiseries. Si par exemple, tu peux te sentir épanouie et que tu vois qu'écrire sa te rend heureuse, je te conseille de continuer. Par contre moi ce que je recherche quand je lis un livre c'est une certaine virilité intellectuelle, je lis des bouquins sérieux...

Bon et bien sinon, je te souhaite un bon anniversaire, j'espère que tu vas bien t'amusé, tu as prévu quoi comme gâteau ?


Citation :
à te lire, je suppose que tu es déjà venu faire un tour par chez moi ?

oui, j'ai eu la chance de venir quelque fois au Québec.La poutine c'est très bon ^^.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Aoû 2012, 12:36

Beaucoup écrivent pour s'évader dans la vie des autres. C'est ton cas Ekaterin?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Aoû 2012, 16:45

Reveos a écrit:
Beaucoup écrivent pour s'évader dans la vie des autres. C'est ton cas Ekaterin?

Je n'écris pas pour explorer par simple curiosité une personnalité totalement différente de la mienne. Je n'essaye pas non plus de vivre par procuration la vie d'un autre sous prétexte qu'elle serait plus intéressante que la mienne.

Je dirais plutôt que je cherche à m'évader dans les multiples vies que je n'aurai jamais l'occasion de vivre moi-même. Mes héroïnes sont souvent un double de moi, souvent idéalisé (mon héroïne fétiche est un archétype jungien à elle toute seule !), parfois immature, parfois une projection dans le futur... bref, différentes facettes de ma personnalité que je ne peux pas toujours exploiter dans la vraie vie.

Écrire, c'est aussi un moyen de se décharger de ce qui nous pèse : je peux mettre du décor ou des métaphores par dessus une idée ou un évènement que j'ai réellement vécu, le raconter de manière si déformée que tout le monde croiera que c'est de la pure fiction, il n'empêche que moi je saurais avec précision ce que j'ai voulu raconter et le fait de l'avoir mis sur papier, même déguisé, m'en décharge. Ça, c'est le côté plus intime, l'aspect thérapeutique de l'écriture... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeVen 02 Nov 2012, 14:01

Ekaterin a écrit:
En ce moment, je suis en train d'écrire le tome 1 d'une trilogie qui se passe toujours à la même époque (fin XIXe siècle) et qui racontera cette fois la vie dans une maison close. Oui, ma nouvelle héroïne sera une prostituée Wink


intéressant comme sujet. tellement complexe et riche l'univers de la prostitution.
les prostituées sont très folkloriques par chez moi. Lol

sinon, il y a un joli film qui est sorti récemment là dessus. ça s'appelle l'apollonide - souvenirs de la maison close.
MBTI, type et écriture - Page 2 19729056
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeVen 02 Nov 2012, 15:39

Je suis au courant, pour "L'Apollonide", je l'ai regardé et je m'en suis beaucoup inspirée pour commencer mon bouquin (le tome 1 est terminé, il sera publié vers février 2013, je commence le tome 2). Je cherche aussi à voir la série de Canal + "Maison Close", mais c'est galère parce que je n'y ai pas accès depuis le Québec, et puis j'ai vu des extraits et j'ai déjà un a priori négatif (trop de rebondissements romanesques irréalistes). En comparaison, "L'Apollonide" sonne bien plus juste... C'est un film bien fait, tout en longueur et en langueur, qui est très fidèle à toutes la documentation historique qui existe sur le sujet (les scénaristes du film et moi avons fait les mêmes recherches, c'est évident ! Wink)

Et oui, la prostitution est un très vaste sujet, et ça ne concerne pas que notre rapport au sexe tarifé. Mon bouquin parle de plein d'autres choses : une gamine qui cherche à devenir adulte, la relation qu'on a avec son propre corps, la découverte de la sexualité dans ce qu'elle a de beau et simple ou de sordide, le regard implacable de la société, la montée en puissance de la bourgeoisie et de ses idées, le développement industriel et les conditions de vie misérables de l'ère victorienne, le rapport à l'argent, la séduction, l'exploitation, la survie des femmes seules, les chemins de vie différents qui les conduisent à la prostitution malgré elles, le chantage affectif, les rapports de force et de pouvoir, l'obligation de se soumettre aux devoirs imposés par le statut social sous peine de devenir paria, la compétition ou la solidarité entre les filles, l'hypocrisie totale de la société qui utilise les prostituées tout en faisant semblant qu'elles n'existent pas, le danger et la violence des clients...

Je ne manque pas de matière pour écrire les deux autres tomes, c'est certain ! J'ai fait lire le premier à deux amis à moi (je trouvais ça intéressant d'avoir un point de vue masculin sur une histoire pareille) et ils ont vraiment aimé. Ils ne réalisaient pas non plus, au début, à quel point ça peut devenir un sujet passionnant, avec plein de tenants et d'aboutissants
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeVen 02 Nov 2012, 19:01

J'ai détesté l'Apollonide :P .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeVen 02 Nov 2012, 21:03

Ah, c'est marrant, moi j'ai beaucoup aimé Wink

Qu'est-ce que tu as détesté ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeSam 03 Nov 2012, 00:55

Le sourire de l'ange m'a glacé le sang. C'est un acte qui m'a toujours traumatisé, et de le voir je ne l'ai pas bien supporté.
A côté de ça, j'imaginais un développement différent de l'histoire et j'ai été affreusement déçue, j'ai aussi trouvé le film trop long et la fin tirée par les cheveux. Et les musiques complètement en décalage, même si je savais que c'était fait exprès je ne voyais pas très bien ce dans quoi elles pouvaient s'insérer.
Je crois que j'ai tout dit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeSam 03 Nov 2012, 05:26

Oui, c'est vrai que la "femme qui rit" est dérangeante... Le filme joue bien sur le côté vraiment glauque qui pouvait exister. Le film est long, répétitif, ce qui traduit bien le quotidien morne et sans fin des filles. Les musiques en décalage, c'est vrai que c'est surprenant (j'ai cru comprendre que cela faisait référence à l'esclavage), et je n'ai absolument rien compris à l'épilogue qui change d'époque pour revenir aux prostituées de notre monde moderne : c'était tout simplement inutile et ne fait que nous couper brutalement de l'univers du film.

Mais le reste est extrêmement fidèle à toutes les infos qui existent sur ce qu'était la vie dans un bordel à l'époque. Une belle galerie de personnages, même si on n'en apprend pas assez sur les clients eux-mêmes. Encore une fois, quand on parle de prostitution, c'est toujours en regardant les filles, jamais leurs clients (et faudrait que ça change !).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitimeDim 04 Nov 2012, 01:26

Il a l'air très intéressant ton livre, surtout si ça ce passe dans le temps ! J'ai toujours admiré les prostitués d'autre fois qui exerçaient leur métier par nécessité et contre la morale établie. Elles étaient rejetées de tous, et pourtant elles le faisaient rarement réellement par choix, mais pour survivre et nourrir leurs enfants quand elles en avaient !
Déjà qu'elles avaient un métier pas tès plaisant, voir après l'acte elles pouvaient se sentir salit, redouter les flammes de l'enfer et ne plus pouvoir se regarder dans un miroir (sans parler des risques du métier), mais en plus de ça, elles devaient affronter le mépris des autres, et ne pouvait trouver de soutient que parmi ses consoeurs les prostituées ! Et des amants épris lorsque ça arrivé.
Franchement elles avaient beaucoup de courage, au lieu de les blâmer et de les insulté (comme ça ce faisait autre fois), on devrait plutôt avoir un grand respect pour ces femmes là.

Sinon de nos jours, je trouve ça moins héroïque, puisqu'une femme n'est pas obligée de se prostitué lorsqu'elle vit seule sans revenu et ne trouve pas de travail, pour survivre... Là la plupart du temps on'a plus à faire à des femmes vénales, et encore je respecte leur choix ! Heureusement d'ailleurs qu'il existe des prostitués (et des gicolo). Notre société est d'ailleurs pas encore assez ouverte d'esprit à ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MBTI, type et écriture - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

MBTI, type et écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Les NFPs ont ils peur du vide ?
» ENTP, INTP, amusez vous à deviner.
» Le type de sujet d'écriture qui tombe au brevet
» MBTI 5 meilleurs réalisateurs de tout les temps
» Quels sont vos goûts culinaires ? Rapport avec le MBTI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-