Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 MBTI, type et écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeSam 18 Aoû 2012, 18:44

Je fais mon Segovois et je créé des topics dans tous les sens, veuillez m'excuser s'il existe déjà :P

Est-ce que vous écrivez ? Si oui, est-ce que vous écrivez beaucoup ? Et quels sont vos supports, vos sources d'inspiration, ce qui vous donne envie d'écrire, dans quel situation émotionnelle vous en ressentez le besoin, etc.

Moi même j'aime beaucoup écrire, mais je ressens parfois d'énormes blocages qui m'empêchent de continuer à le faire.

En tout cas, s'il y en a aussi qui voudraient écrire des textes ici, je me ferai un plaisir de les lire et de les commenter Very Happy

(Je prie pour ne pas bider).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeSam 18 Aoû 2012, 18:55

Tu bides un peu.

Moi j'aime écrire, écrire "pour écrire" ou non — c'est un moyen d'affirmer mon identité esthétique et intellectuelle. Je peux même dire plein de trucs débiles et faire de l'ironie que personne comprend, alors ça me plaît. Alors j'écris, un peu. Mais je saurais pas assumer ce que je produis si ça avait une fin uniquement expressive ou artistique, j'oserais pas écrire pour rien. J'ai jamais vraiment essayé, ça sonnerait faux. À l'inverse j'écris un peu sur Internet et parfois il peut m'arriver de soigner l'expression, et là de m'appliquer plus ou moins à ce que ça "sonne bien". Parce qu'en fait comme en lecture, la seule chose qui m'importe vraiment c'est le rythme des mots. J'aime pas les longues descriptions et les phrases de deux pages, mais j'ai beaucoup aimé lire Kerouac ou Vian ou Brautigan ou beaucoup d'autres assez divers ou sierra-alpha-mike et Nietzsche car j'aime le son de leurs phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Dolo
Aucun rang assigné
Dolo

Type : INTP
Age : 24
Lieu :  
Emploi : Etudiant
Inscription : 04/08/2012
Messages : 77

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeSam 18 Aoû 2012, 20:26

Ca m'arrive de plus en plus souvent d'écrire, je le fais des fois sur pc rien que pour la rapidité mais je prefere mon petit cahier, ca fait plus un effet journal de bord mais sans trop etre cadré, surtout que je reviens souvent sur des pages antérieures
Quand j'ecris au fil de la plume je ressens vraiment l'effet d'une thérapie, j'accede a mes émotions profondes et je les décris, j'explique les différents pourquois et ca marche étonnement bien!
Apres j'écris aussi sur des themes qui m'interessent mais y'a moins cette sorte de magie
Y'a peu de chances pour que j'en partage, ca reste assez perso mais si j'en trouve des bien ca pourrait bien finir par arriver ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeSam 18 Aoû 2012, 20:33

J'ai aussi un petit cahier dans lequel j'écris un peu le même genre de trucs, où je note aussi mes rêves et où je fiche les bouquins que je lis, note des phrases diverses... Mais c'est pas vraiment de l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeSam 18 Aoû 2012, 20:39

Je prend mal le fait qu'on dise que segovois crée + de sujet que moi...

En même temps y'a pas de quoi en être fier. Smile

J'aime bien écrire, mais de moins en moins avec le temps, je prefere de + en + l'action. A l'époque ou j'écrivais, oui j'écrivais beaucoup dans les dissertations j'étais celui qui faisait le + de pages et on disait que je faisais des "romans fleuves". J'écris sur des feuilles à la con, grand carreaux, j'ai eu un journal intime mais je l'ai laissé tombé et tout le monde l'a lu, ce qui m'inspire et me donne envie d'écrire c'est le voyage, l'aventure, les relations entre les gens, l'imaginaire, l'humour... J'aime écrire pour m'évadé et pour simplement me raconter des histoires, j'adore ça les histoires. Je préfère les histoires épiques, j'aime pas trop ce qui est trivial ou trop réaliste, sauf Madame Bovary mais c'est parce que entre autre dans ce roman y'a un voyage iniatique et tout.

Sinon j'ai un cahier ou je note des citations, des stratégies face aux problèmes que je rencontre, des blagues droles que j'ai entendu pour m'en rappeler et les ressortir, des chansons et des "trucs" pour réussir dans la vie style: comment bien écrire une dissertation? :P

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeSam 18 Aoû 2012, 21:20

@Jicky a écrit:
Je fais mon Segovois et je créé des topics dans tous les sens, veuillez m'excuser s'il existe déjà :P

Est-ce que vous écrivez ? Si oui, est-ce que vous écrivez beaucoup ? Et quels sont vos supports, vos sources d'inspiration, ce qui vous donne envie d'écrire, dans quel situation émotionnelle vous en ressentez le besoin, etc.

Moi même j'aime beaucoup écrire, mais je ressens parfois d'énormes blocages qui m'empêchent de continuer à le faire.


Quel genre de blocage ? qu'est ce que tu ressens? pense tu que tu pourrais nous dire ce qui se passe dans ta tête?

Et toi tu écris est ce que tu as des textes à faire partager ?

Perso j'écris mes idées, des concepts importants mais je ne fais pas encore de litérature pourtant j'avais dans l'idée d'écrire au moins 2 bouquins mais la encore je ne les ai pas commencé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 00:19

Des blocages qui se rapprochent de la page blanche. Mais à chaque fois que j'écris, ce n'est pas pour accoucher de deux lignes.

Pour le moment, je n'ai rien d'intéressant à partager. J'ai parfois des idées de fiction qui me viennent de n'importe où, des idées qui peuvent se révéler glauques. Le plus souvent, elles sont extraites de mes rêves. Récemment par exemple, c'était le fait que le sang devenait la monnaie la plus utilisée, et que tout le monde s'échangeait des poches petites et grosses. Mais je ne saurai pas construire quelque chose de suffisamment long pour le mettre en pratique.

Ce n'est jamais aisé de se lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
Desdinova

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 00:27

Quel est le point commun entre un écrivain et un constipé chronique ?

Spoiler:
 

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 00:51

@Jicky a écrit:
Des blocages qui se rapprochent de la page blanche. Mais à chaque fois que j'écris, ce n'est pas pour accoucher de deux lignes.
[...]
Mais je ne saurai pas construire quelque chose de suffisamment long pour le mettre en pratique.

Ce n'est jamais aisé de se lancer.

Effectivement, ce n'est jamais aisé de se lancer, encore moins quand on juge notre propre travail en fonction de ce qui a déjà été fait ailleurs. Il n'y a qu'à rentrer dans une bibliothèque : tout a déjà été écris sur tous les sujets, alors à quoi bon écrire encore ?

Pourtant, il y a toujours une bonne raison pour écrire quand même, car peut-être que le sujet qu'on voulait traiter l'a déjà été par quelqu'un d'autre, mais il ne l'a jamais été à notre façon, avec notre propre sensibilité (et nous sommes tous des individus uniques, donc on aura tous un regard unique à porter sur un même sujet.

J'ai commencé à écrire mes premières histoires vers 14 ans (j'écrivais des fanfictions, j'en ai écrit pas mal au cours des années, j'en écris encore et je les publie sur fanfiction.net)(et j'adore, c'est un excellent exercice !). L'écriture - et c'est un long débat que j'ai eu avec des amis récemment -, c'est subjectif, ça ne s'apprend pas définitivement pas dans les écoles : le talent, on l'a ou on l'a pas, et c'est pas parce qu'on est publié qu'on est nécessairement talentueux, d'ailleurs. En revanche, l'écriture, ça s'éduque, et selon moi la meilleure manière c'est en imitant les grands, comme on le fait en peinture. J'ai passé mon enfance et mon adolescence sans télé, à lire, lire et encore lire, et maintenant j'écris parce que tout ce que j'ai lu a été intégré, digéré, et que maintenant je me base dessus sans même y penser.

J'ai publié mes premiers romans il y a un an et demi, et je continue à écrire pour en publier d'autres prochainement. Le métier s'apprend aussi sur le tas, en faisant des erreurs et en essayant de ne pas les reproduire (hum hum... si on y arrive, en tout cas, parce que visiblement j'ai toujours pas bien compris certains trucs ! Wink ). Commencer, c'est toujours terrible : généralement, je massacre mes deux premiers chapitres avant de trouver le style fluide qui va me conduire pour le reste de l'histoire. Mais terminer, c'est pas toujours drôle non plus, surtout quand on a des délais à respecter mais qu'on procrastine et qu'on doit tout finir à la dernière minute, ou bien qu'on considère qu'après avoir fait 80% du boulot le reste n'a plus d'intérêt...

Ceci étant, écrire c'est comme lire : écrivez n'importe quoi, mais écrivez ! Very Happy Juger soi-même de la qualité de ce qu'on écrit, c'est la dernière chose à faire, car une fois que l'histoire est écrite elle ne nous appartient plus, elle tombe dans les mains du lecteur et c'est à lui d'en faire ce qu'il veut. C'est une étrange expérience d'entendre son propre texte lu à voix haute par quelqu'un d'autre : l'intonation, le rythme ne sont plus les mêmes, les intentions non plus, bref le texte vit tout seul et ne ressemble plus à ce que nous on avait en tête au départ Wink. Un texte, c'est toujours vivant, c'est ça qui est magique !

Alors il ne faut pas écouter les gens qui donnent des trucs et astuces pour mieux écrire, car c'est à chacun de trouver sa propre façon de faire. Mais en revanche, il faut à tout prix faire abstraction du lecteur. Quand on écrit, on écrit pour soi. Si on commence à songer à ce que le lecteur va en penser, on se censure et c'est foutu d'avance...
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh
Pionnier
Gilgamesh

Type : INFJ 2w1
Age : 34
Lieu : Limoges
Emploi : ESTP professionnel
Inscription : 13/05/2012
Messages : 337

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 00:57

Tu envoies du rêve Desdinova avec ta blague Very Happy

Sinon moi aussi j'écris depuis mon adolescence et j'avais même planifié un projet de trilogie parlant de la notion de conscience globale. Mon projet était un peu trop ambitieux car j'ai un problème qu'on retrouve encore actuellement dans mon profil MBTI, même si j'écris un bouquin fantastique, je veux qu'il soit vraisemblable donc si je parle de voyage dimensionnel, je passe un temps fou à vérifier ce qui est connu ou pas dans le domaine Lol

Je pourrai écrire des choses moins ambitieuse mais j'ai du mal à ne pas écrire sans tout donner. J'écris mieux sur papier puis j'ai abandonné un moment. La je m'y remet à travers un blog ou j'aimerai vulgariser certaines techniques de développement personnel.

J'ai mis le projet en pause car quelqu'un m'a crashé 2 ans de recherche sur un disque Cool
Pour ceux qui veulent jeter un oeil :

http://chercheurdesprit.wordpress.com/

Sinon je vois que toi tu es une vraie écrivaine Ekaterin dans ta façon de décrire ta méthode. Tu écris sans forcément savoir ou ça va te mener et tu es surpris toi-même j'imagine ? Moi la peur de l'échec m'empêche de procéder ainsi ^^

édit : désolé pour l'erreur de sexe Embarassed

_______________________________________
"Doppelganger officieux de Exil"


Dernière édition par Gilgamesh le Dim 19 Aoû 2012, 01:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:00

Merci pour ton post Ekaterin, il est super instructif !

J'ai une question bête pour les romans : tu écris au fur et à mesure, ou tu poses d'abord une ossature à part (avec les lieux, personnages, etc) et ensuite tu écris ?
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:03

Ekaterin a écrit:
En revanche, l'écriture, ça s'éduque, et selon moi la meilleure manière c'est en imitant les grands, comme on le fait en peinture.
Ekaterin a écrit:

Alors il ne faut pas écouter les gens qui donnent des trucs et astuces pour mieux écrire, car c'est à chacun de trouver sa propre façon de faire

Merci, au ... Very Happy

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
Desdinova

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:06

De rien, sinon, pour répondre au topic... je n'écris que quand je suis en train de déprimer (vraiment hein), dans des mauvaises périodes où plus rien ne va. De nouveau, j'ai besoin de souffrir pour ressentir et pouvoir m'exprimer.

Je ne pense quand même pas pouvoir écrire un bouquin, souvent mes phrases sont complètement déstructurées, dégoulinantes de souffrance, de subjectivité et de sentiments. Et je ne suis vraiment pas un assez fin connaisseur de la langue française que pour pouvoir écrire de manière exilienne avec amphase.

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:15

@Desdinova a écrit:
j'ai besoin de souffrir pour ressentir et pouvoir m'exprimer.

explique toi ? Je te trouve démentiel ! Smile

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:19

@Jicky a écrit:
J'ai une question bête pour les romans : tu écris au fur et à mesure, ou tu poses d'abord une ossature à part (avec les lieux, personnages, etc) et ensuite tu écris ?

Je commence déjà avec un gros brainstorm, pour éclater mon idée de départ et voir un peu où elle peut me mener, quels sont les thèmes secondaires qui peuvent l'enrichir, etc.

Ensuite, j'établis toujours une ossature, généralement un document de 5 à 10 pages avec une description sommaire des personnages et de chaque chapitre, qui me permet de voir où commence mon histoire, comment elle se développe et se termine.

J'ai aussi un autre document de suivi et d'informations diverses, avec une ligne chronologique détaillée, une description du caractère de mes personnages principaux, et toutes les infos dont je pourrais avoir besoin (j'écris des romans historiques, alors j'ai besoin de faire des recherches pour que mon histoire soit le plus crédible possible). Ça me permet notamment de citer l'apparition des personnages dans l'histoire (comme ça, si je dois plus tard faire référence à un personnage secondaire, voire figurant, je vais pouvoir retrouver son nom et où je l'ai fait apparaître)

En me basant sur mon ossature, il ne me reste plus qu'à prendre chaque description de chapitre et à la développer (changer un paragraphe en 15 pages...). Cette structure de base peut bouger un petit peu en cours de route (ça m'arrive de décaler mes chapitres, ou bien d'ajouter des intrigues secondaires qui me sont venues en tête en cours d'écriture), mais il est super important car c'est lui qui montre la vision d'ensemble de l'histoire.

La plupart du temps, j'écris dans l'ordre chronologique de mon bouquin, chapitre après chapitre, mais si je bloque vraiment trop à un moment ça peut m'arriver de sauter un morceau et d'écrire ce qui se passe plus tard. Je trouve ça un peu dangereux (je suis obligée de me tenir à ce que j'ai écris après pour pouvoir faire mon raccord sans me tromper, sinon c'est le bordel assuré), mais si l'ossature est solide et bien respectée, ça se fait bien.

Ceci étant, quand j'écris une fanfiction de 30 ou 40 pages seulement, je ne me casse pas la tête avec tout ça... Et pour le bouquin que j'écris en ce moment, j'ai basé tous mes personnages principaux sur le MBTI ! Wink J'ai un beau tableau descriptif accroché au dessus de mon bureau, et quand j'ai besoin de faire faire une action à un de ces personnages, je vérifie que c'est en accord avec son profil. C'est la première fois que je fais ça, mais vu que ce qui me plaît dans l'écriture c'est d'explorer la psyché d'un personnage, ça rend les choses très cohérentes Smile

Tout ça, c'est du travail d'architecture, finalement Wink Écrire, c'est construire un univers qui tient debout !
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh
Pionnier
Gilgamesh

Type : INFJ 2w1
Age : 34
Lieu : Limoges
Emploi : ESTP professionnel
Inscription : 13/05/2012
Messages : 337

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:27

Y a moyen d'en savoir plus sur tes romans ? Smile

_______________________________________
"Doppelganger officieux de Exil"
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:33

Ekaterin a écrit:
(j'écris des romans historiques, alors j'ai besoin de faire des recherches pour que mon histoire soit le plus crédible possible).

Donc tu es historienne, romancière & essayiste :

Si tu pouvais nous faire un roman sur le roi "Massinissa - fondateur du royaume de Numidie (Carthage doit être détruite !)", je serais le premier a l'acheté ! Smile

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:38

@Gilgamesh a écrit:
Sinon je vois que toi tu es une vraie écrivaine Ekaterin dans ta façon de décrire ta méthode.
Tu écris sans forcément savoir ou ça va te mener et tu es surpris toi-même j'imagine ? Moi la peur de l'échec m'empêche de procéder ainsi ^^

Ma méthode est inspirée de ma logique d'INTP qui analyse et structure tout, d'architecte (j'ai fait des études là-dedans dans une ancienne vie) et d'une déformation professionnelle (je suis scénariste multimédias, autrement dit game designer) Wink Ça marche pour moi, mais comme je le disais, tout le monde peut développer ses propres trucs. Tout dépend aussi de l'ampleur et de la complexité de ce qu'on écrit. J'ai un ami (écrivain aussi) qui écrit de la science-fiction et qui a une frise chronologique dessinée sur un rouleau de papier monstrueusement long... Wink

Alors oui, je sais toujours à l'avance où je m'en vais, mais ça reste un plan général. Il y a toujours beaucoup d'improvisation qui arrive en cours de route, surtout quand le projet d'écriture s'étale sur 1 an ou 2 : dans ce laps de temps, je peux changer d'avis, ou avoir envie d'ajouter de nouveaux trucs dont je n'avais pas pensé parler, etc. Par contre, l'essentiel c'est de toujours connaître la fin de son histoire : si on commence à écrire en se disant "je verrai bien comment ça va évoluer, je ne sais pas encore comment ça va finir", c'est la porte ouverte à une histoire qui part dans tous les sens et qui, justement, ne finira jamais.

Et sinon, ce qui est génial, c'est quand il arrive ce que j'appelle "un moment de grâce". Au début, tu écris parce que tu as ton histoire en tête, tu te fies à ton plan de travail, tu es super organisé, tu sais où tu vas... et puis à un moment tu te mets d'un seul coup à écrire des pages et des pages d'une traite, sans reprendre ton souffle, parce que soudain tu es dedans. Complètement. Ça m'est arrivé pour mon premier bouquin : j'ai écris une scène que j'adore, que je trouve (personnellement) très forte et qui, à mes yeux, justifie à elle toute seule les deux tomes que j'ai écrits. Ces deux tomes n'ont de sens que parce qu'ils menaient à cette scène-là.

C'est d'ailleurs le seul passage que je suis capable de relire sans avoir envie de tout réécrire Wink Ça reste complètement subjectif, bien sûr ! J'ai des amis lecteurs qui sont passés complètement à côté et n'ont pas du tout senti l'intention que j'y mettais, et puis il y en a d'autres qui m'ont avoué avoir eu une petite larme à l'oeil. Comme quoi, définitivement, un texte une fois écrit n'appartient plus à son auteur... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:44

sierra-alfa-mike a écrit:
Ekaterin a écrit:
(j'écris des romans historiques, alors j'ai besoin de faire des recherches pour que mon histoire soit le plus crédible possible).
Donc tu es historienne, romancière & essayiste :

Non, je ne me qualifie pas du tout d'historienne, c'est juste que je fais beaucoup de recherches (entre autres dans des livres écrits par de vrais historiens...) pour rendre mes histoires crédibles. J'ai écris un roman historique sur une chanteuse d'opéra qui a réellement existé, il fallait bien que je connaisse sa vraie vie sur le bout des doigts pour être capable d'en parler sans la dénaturer, et de me permettre d'ajouter des évènements et des personnages fictifs. J'avais donc un document avec trois colonnes : les évènements réels de sa vie, ceux que je lui ai inventés, et les évènements publics qui se passaient à son époque et dont j'avais besoin pour placer le contexte. Donc je suis romancière, oui, mais c'est tout. Je n'écris pas d'essais non plus Wink

sierra-alfa-mike a écrit:
Si tu pouvais nous faire un roman sur le roi "Massinissa - fondateur du royaume de Numidie (Carthage doit être détruite !)", je serais le premier a l'acheté ! Smile

Mouaaaaah ha ha ! Wink J'ai écris une fanfiction sur Gladiator il n'y a pas si longtemps, mais je ne suis vraiment pas calée sur l'histoire antique Wink Ceci dit, on peut écrire sur tout, pourvu que le sujet nous intéresse !
Revenir en haut Aller en bas
Horu
Aucun rang assigné
Horu

Type : INTJ
Age : 30
Lieu : Nice
Emploi : Sans le s, parfaitement !
Inscription : 25/06/2012
Messages : 13

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:49

Ekaterin a écrit:
Et sinon, ce qui est génial, c'est quand il arrive ce que j'appelle "un moment de grâce". Au début, tu écris parce que tu as ton histoire en tête, tu te fies à ton plan de travail, tu es super organisé, tu sais où tu vas... et puis à un moment tu te mets d'un seul coup à écrire des pages et des pages d'une traite, sans reprendre ton souffle, parce que soudain tu es dedans. Complètement.

Je veux lire ça ! Ça m'a l'air génial.

J'ai l'impression que le moment de grâce que tu décris est l'essence même de l'art. On le retrouve aussi bien au théâtre (pour le comédien) qu'en musique (pour le compositeur). Je n'y connais pas grand chose (j'ai fait du théâtre) mais j'aime à penser que c'est généralisable à toute forme d'art.

En tout cas ce que tu décris est tout ce que je recherche dans l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 01:57

@Gilgamesh a écrit:
Y a moyen d'en savoir plus sur tes romans ? Smile

Ah, je pensais pas me faire de la pub ici, mais pourquoi pas ! Wink
Ceci dit, c'est plutôt un public féminin que je vise habituellement, vous êtes prévenus...

J'ai écris un premier roman, intitulé La Cantatrice, qui raconte la vie (romancée, donc) d'Emma Albani, une chanteuse d'opéra hyper célèbre au XIXe siècle, et née au Québec (la Céline Dion de son époque, en quelque sorte). Ça tient en deux gros tomes de 400 pages chacun (environ 250 pages Word en police 10), publiés chez un éditeur québécois (ça se trouve en France, mais faut commander à la Librairie du Québec, à Paris).

En ce moment, je suis en train d'écrire le tome 1 d'une trilogie qui se passe toujours à la même époque (fin XIXe siècle) et qui racontera cette fois la vie dans une maison close. Oui, ma nouvelle héroïne sera une prostituée Wink

Et sinon, j'ai plusieurs fanfictions en ligne sur le web, sur fanfiction.net : Ekaterin.

Après, comme je vous le disais, j'ai un style plutôt descriptif et romantique qui plaît surtout aux filles... Je ne suis pas très forte pour écrire des scènes d'action ou des romans policiers, parce que ce qui m'intéresse avant tout c'est de faire évoluer la psychologie de mes personnages au fil du temps... Et puis je suis une fille aussi, donc les histoires d'amour pas trop niaises, c'est mon rayon Wink
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 02:01

Ekaterin a écrit:

Ceci dit, on peut écrire sur tout, pourvu que le sujet nous intéresse !

Peut être que ca pourrait te plaire: "Les Miroirs des princes" ... ( ils existaient déjà durant l'Antiquité)

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
Desdinova

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 14:35

sierra-alfa-mike a écrit:
@Desdinova a écrit:
j'ai besoin de souffrir pour ressentir et pouvoir m'exprimer.

explique toi ? Je te trouve démentiel ! Smile

Ekaterin a écrit:

Et sinon, ce qui est génial, c'est quand il arrive ce que j'appelle "un moment de grâce". Au début, tu écris parce que tu as ton histoire en tête, tu te fies à ton plan de travail, tu es super organisé, tu sais où tu vas... et puis à un moment tu te mets d'un seul coup à écrire des pages et des pages d'une traite, sans reprendre ton souffle, parce que soudain tu es dedans.

Ah bah, voilà, c'est ça que je ressens quand je suis triste et que je souffre...

Et c'est pour cela que je n'écris pas, ces moments sont trop rares et sont assez contraignants.

C'est dommage, j'ai tellement d'idée de scénario. Surtout dans le domaine de la Fantasy...

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 14:59

Ekaterin a écrit:
@Gilgamesh a écrit:
Y a moyen d'en savoir plus sur tes romans ? Smile

Ah, je pensais pas me faire de la pub ici, mais pourquoi pas ! Wink
Ceci dit, c'est plutôt un public féminin que je vise habituellement, vous êtes prévenus...

J'ai écris un premier roman, intitulé La Cantatrice, qui raconte la vie (romancée, donc) d'Emma Albani, une chanteuse d'opéra hyper célèbre au XIXe siècle, et née au Québec (la Céline Dion de son époque, en quelque sorte). Ça tient en deux gros tomes de 400 pages chacun (environ 250 pages Word en police 10), publiés chez un éditeur québécois (ça se trouve en France, mais faut commander à la Librairie du Québec, à Paris).

En ce moment, je suis en train d'écrire le tome 1 d'une trilogie qui se passe toujours à la même époque (fin XIXe siècle) et qui racontera cette fois la vie dans une maison close. Oui, ma nouvelle héroïne sera une prostituée Wink

Et sinon, j'ai plusieurs fanfictions en ligne sur le web, sur fanfiction.net : Ekaterin.

Après, comme je vous le disais, j'ai un style plutôt descriptif et romantique qui plaît surtout aux filles... Je ne suis pas très forte pour écrire des scènes d'action ou des romans policiers, parce que ce qui m'intéresse avant tout c'est de faire évoluer la psychologie de mes personnages au fil du temps... Et puis je suis une fille aussi, donc les histoires d'amour pas trop niaises, c'est mon rayon Wink

colisse tu peux pas écrire des histoire de caribou, avec plein de natif américain qui serait tes amis?
Pourquoi faut-il que les femmes soit aussi plates à raconter des niaiserie comme l'amour?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitimeDim 19 Aoû 2012, 15:22

random123 a écrit:

colisse tu peux pas écrire des histoire de caribou, avec plein de natif américain qui serait tes amis?
Pourquoi faut-il que les femmes soit aussi plates à raconter des niaiserie comme l'amour?

Tu es sûr d'avoir lu un roman dans ta vie, ou tu t'es torché les fesses avec pour dire que les femmes racontent des niaiseries ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MBTI, type et écriture Empty
Message(#) Sujet: Re: MBTI, type et écriture MBTI, type et écriture Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

MBTI, type et écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Frégatte type FLF - F712 Courbet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-