Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Peut-on rompre avec son égocentrisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Heisenberg
Pionnier
Heisenberg

Type : INTP 5w4 - 9w1 - 2w3 Sp/Sx
Age : 32
Lieu : IDF
Emploi : Etudiant
Inscription : 31/12/2011
Messages : 201

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeSam 28 Avr 2012, 22:10

Comme je l'ai indiqué dans un autre topic, il semblerait que j'ai un trouble de la personnalité borderline qui à priori est lié au Ne.

Ce qui à priori est lié des carences affectives rencontrées durant l'enfance et l'adolescence.

Je me demandais si cela n'était lié a l'égocentrisme ? Ou que cela l'amplifiait ? scratch

Chasing m'a expliqué que cela était lié à la fonction Fe, alors je m'interroge sur le fait qu'étant donné que la fonction Fe est présentée comme la fonction inférieure dans mon profil, si par l'intermédiaire des autres fonctions notamment en développant Ti (en tentant tout du moins), de pouvoir outrepasser cet égocentrisme qui je dois bien vous l'avouer est parfois très handicapant dans mes relations sociales, puisque je suis toujours tenté de tout rapporter à moi et cela m'incite inconsciemment à faire l'analyse d'un objet tout en faisant un rapprochement avec moi. Rendant de fait, cette analyse très subjective et immature.


Est-il possible de rompre avec cet égocentrisme ou tout du moins partiellement ? Si oui, quel travail sur soi est-il nécessaire de faire ?

Dois-je impérativement passer par le traitement de mon trouble borderline afin de rompre en partie avec mon égocentrisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeLun 30 Avr 2012, 21:18

Si tu as vraiment un trouble borderline, je te conseille d'aller voir un spécialiste... perso moi j'y arrive pas tout seul, ou alors très peu (un trouble bipolaire peut accompagner le trouble borderline). Je sais pas si c'est lié à l'égocentrisme, j'ai pas l'impression étant donné que ça cause plutôt une dépréciation personnelle, fin sauf si on me contredit j'ai pas l'impression d'être égocentrique, un peu narcissique peut être mais pas égocentrique. Es tu sûr que c'est un trouble borderline ? en as tu les symptômes ? et les causes correspondent ?

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
Exil

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeLun 30 Avr 2012, 22:09

D'un point de vu psychologique, on peut traduire l'égocentrisme comme résultant d'une trop forte dévalorisation de l'objet (réalité autre que moi), au profit des seuls intérêt du sujet (réalité intérieure). Il s'agit donc d'un déséquilibre dans la répartition de l'énergie psychique entre ces deux pôles de la conscience que sont le sujet et l'objet. En tant qu'introverti, ça voudrait dire que tu es pris dans un cercle vicieux où, en réponse à la vexation que te fais subir le monde extérieur, il te faut réquisitionner toujours d'avantage ta subjectivité pour transformer en supériorité une infériorité menaçante, si bien qu'en retour le monde redouble d'oppression, que tu t'identifies toujours plus au sujet pour t'en protéger, au point de finir par hisser la réalité de ton égo au dessus de tout le reste. Plus le déséquilibrée se creuse, plus la réalité de l'objet deviens oppressante, plus elle est oppressante plus il te faut réprimer le malaise jusqu'à le refouler, plus tu refoules, plus tu nourris l'inconscient de ce mal et plus il lui faut évacuer son trop plein par des projections sur l'objet de tes appréhensions ect ect ...
En fait, ça s'appelle plus généralement une névrose, c'est plus ou moins invalidant, mais dans tous les cas, c'est quelque choses qui peut se soigner, surtout à ton âge. Comme beaucoup, j'en ai souffert aussi, et je compatis carrément Wink

Pour combattre la propension à l'égocentrisme, il s'agit de trouver un point de levier qui offre de s'arracher à la pesanteur de l'égo, et pour cela, je ne connais meilleur remède que le développement spirituel. C'est là le médium le plus assigné pour refondre tout ces schémas qui t'emprisonnent, reprendre possession de tes forces, puis rediriger ce flot d'amour et de vitalité vers la pente qui convient la mieux au développement harmonieux de ton être ...
Plus l'être tend à ne faire qu'un avec l'énergie créatrice du vivant, moins il est l'esclave de la définition borné qu'il nourrit de lui-même. Aimer la vie pour mieux s'aimer, tout simplement ... Smile

A côté de ça, et pour t'y aider, je te recommande vivement d'entreprendre une psychothérapie.


Dernière édition par Exil le Mar 01 Mai 2012, 02:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeLun 30 Avr 2012, 23:35

Et en tant qu'extraverti ça a l'effet inverse ? ça pousse à une certaine introversion ? plus je stress plus je ressemble à un IJ..

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
Exil

Type : INFJ
Age : 35
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeLun 30 Avr 2012, 23:43

ChasingStarlight a écrit:
Et en tant qu'extraverti ça a l'effet inverse ? ça pousse à une certaine introversion ? plus je stress plus je ressemble à un IJ..

C'est possible. De toute façon, l'égocentrisme tend à anéantir la réalité de l'objet. Probablement qu'un extraverti égocentrique tendrait à brutaliser les autres par les moyens de sa dominante (par exemple : ENP trop provocateur, amoral, impertinent, frivole ect...)
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeLun 30 Avr 2012, 23:49

Intéressant.. merci pour tes commentaires pleins de bon sens Smile

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Heisenberg
Pionnier
Heisenberg

Type : INTP 5w4 - 9w1 - 2w3 Sp/Sx
Age : 32
Lieu : IDF
Emploi : Etudiant
Inscription : 31/12/2011
Messages : 201

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeSam 05 Mai 2012, 20:58

Merci pour vos conseils avisés.

Je songeais déjà entreprendre une psychothérapie de toute manière.Effectivement, je suis ainsi car énormément dévalorisé au cours de mon enfance et adolescence.

Suite à une dépression j'avais commencé à m'intéresser au bouddhisme, je vais donc m'y replonger. :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeLun 13 Aoû 2012, 22:10

Etant donné que l'égocentrisme rend le sujet aveugle, et non conscient des autres mais seulement de lui même, comment faire en sorte que la personne prenne conscience de cet état là ? J'veux dire, Exil l'explique très bien, mais de façon très intuitive... faut que la personne reçoive vraiment une claque, mais comment faire ça ? Je pense que ça se fait vraiment difficilement par sa propre initiative... c'est évident, et trouver un médecin capable de nous le faire comprendre est tout aussi difficile, étant donné que la plupart sont dogmatiques et n'ont pas eux mêmes connu le même malheur que leur patient. Comme le dit Jung un bon médecin est celui qui a appris de lui même, qui a l'expérience de l'âme humaine et qui la connaît, c'est pas celui qui a passé sa vie à étudier dans des bouquins, il faut qu'il l'ai fait de façon empirique, comme Jung lui même d'ailleurs. Et pour en revenir à l'idée de départ, est'ce qu'une simple introspection est suffisante pour arracher à l'inconscient la part dont on a besoin pour guérir ? Comment accepter la névrose au lieu d'essayer de l'éloigner ? En fait, ce qui serait intéressant c'est que quelqu'un raconte un peu son expérience, sans trop rentrer dans les détails si il ne le veut pas Smile .

Aussi j'ai remarqué une pensée un peu obsédante chez moi par rapport à ça, à chaque fois que je remarque qu'une personne fait plus attention à elle même qu'aux autres, ça éveille en moi (de façon instinctive) une sorte de réaction plutôt colérique... et quand j'observe le phénomène chez moi c'est encore plus fort. C'est tellement obsédant parfois que le simple trop plein de "je, moi" dans une phrase m'exaspère, surtout si je suis pas de bonne humeur, et chez moi c'est encore pire, je me mets à me dévaluer. En gros c'est comme si j'avais une volonté inconsciente que les gens soient plus Fe, ou plus Fi tourné vers les autres. Je sais pas si c'est déjà, quelque part, des prémices de névrose chez moi, ou le contraire...


Ah, et par rapport à la réaction colérique, c'est aussi un peu paradoxal puisque je deviens de plus en plus égocentrique sous l'effet de la colère, ce qui crée un sacré cercle vicieux si je la maîtrise pas, je pense qu'on a déjà du le remarquer sur ce forum...

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeLun 13 Aoû 2012, 22:50

Et en quoi la "personnalité borderline" est en rapport avec le Ne ?!

C'est le rapport de "l'affect" (Etat affectif élémentaire qui influe le comportement, lui même opposé à l'intellect.) et d'un déréglement émotionnel. Comme Dit: On parle de dérégulation émotionnelle, de surémotivité, d'hyperémotivité. (Qui lui même est opposé à la réflexion). "Etat limite."


60 à 70% des "borderline" feront une (ou plusieurs) tentative de suicide durant leur vie (Soloff 1994)


Est-ce ton cas ?

Est-ce un comportement ou une "forme de pensée" tendant à privilégier autrui dans ses actions ?
parce que si c'est le cas on parle d'allocentrisme. Ce n'est pas ce que tu essayes d'associer à N(e) plutôt ?

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Heisenberg
Pionnier
Heisenberg

Type : INTP 5w4 - 9w1 - 2w3 Sp/Sx
Age : 32
Lieu : IDF
Emploi : Etudiant
Inscription : 31/12/2011
Messages : 201

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 01:46

Merci pour ton partage d'expériences Chasing et les notions rapportées de Jung. Smile

Sur un forum j'avais lu qu'il fallait d'abord apprendre à accepter cet égocentrisme, le stabiliser afin de pouvoir s'en débarrasser par la suite. Que si tu tentes de t'en séparer directement, tu risques au contraire le renforcer, il doit accepter, puis dépassé, mais on n'en serait jamais totalement séparé. Je me suis toujours pas replongé dans ma lecture des notions bouddhiste depuis mon dernier post sur cette page.

Pour ce qui est de ton côté colérique, je pense que tu te sens investi d'un devoir par rapport aux valeurs, ou la personne touchée(s) que tu tentes de préserver, ça fait très 9 (s'il s'agit d'une personne que tu tentes de protéger) qui se désintègre, non ? (enfin je connais mal l'enneagramme, donc si je me plante...). T'en vouloir de rapporter quelque chose à toi-même t'enferme aussi dans ce paradoxe, non ? Smile

Refouler ton ego après le coup d'une impulsion égocentrique, risque de le faire encore plus rejaillir.... je crois.

sierra-alfa-mike a écrit:
Et en quoi la "personnalité borderline" est en rapport avec le Ne ?!

Oublies, je n'ai fait que spéculer, ce n'était pas pertinent.


60 à 70% des "borderline" feront une (ou plusieurs) tentative de suicide durant leur vie (Soloff 1994)


Est-ce ton cas ?

Non, juste une prise de médicaments, il y a 10 ans. Sous dépression j'ai eu énormément d'idées noires, saugrenues, bizarre, des flashs de choses immorales. Un comme lorsque l'on a le vertige à une certaine hauteur et que l'on se voit déjà précipité dans une chute, ce qui nous pousse à prendre de la distance du rebord. L'idée de me suicider, avec ce genre de vision m'est déjà apparue, la manière dont je m'y prendrais, la vue du sang... Je me suis déjà saisi d'un couteau et ai posé le tranchant sur la largeur de mon avant-bras, ce qui m'a retenu a été de penser aux membres de ma famille, mais aussi à quel point ils avaient besoin de moi. Inconsciemment, je pense que je craignais également l'au-delà. Je n'ai donc pas eu le "courage" de cet acte lâche.

Citation :
Est-ce un comportement ou une "forme de pensée" tendant à privilégier autrui dans ses actions ?
parce que si c'est le cas on parle d'allocentrisme. Ce n'est pas ce que tu essayes d'associer à N(e) plutôt ?

Non, je ne privilégie personne de manière générale, hormis ma mère. Après, ça dépend du sens auquel tu l'entends, car j'ai une tendance à faire passer les besoins d'autrui avant les miens, notamment en matière affective, parfois inconsciemment. Mais je doute que ce soit ça, car j'ai souvent tendance à fuir certaines formes de relations sociales, ignorant les appels téléphoniques ou les sorties mais relançant après coup. Le souci viendrait plus de S(i) après réflexion. Je suis assez angoissé, vite stressé, par les nouvelles relations, les responsabilités, les nouveaux statuts qu'on m'accorde, dans le cadre d'un job par exemple.

Le Ne, j'en manque, je repousse les options que l'on peut me proposer, et est assez méprisant, ce qui me rend assez moqueur , lorsque mon interlocuteur cherche mon écoute sur un sujet qui peut me sembler futile.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 02:17

@Heisenberg a écrit:

Le Ne, j'en manque, je repousse les options que l'on peut me proposer, et est assez méprisant, ce qui me rend assez moqueur , lorsque mon interlocuteur cherche mon écoute sur un sujet qui peut me sembler futile.

C'est bien ce que je pensais tu as véritablement un manque de (Ne).

Mon intervention est à cause de mon hypersensibilité et de ma curiosité avant tout. Ni plus ni moin. Ca n'est pas un défaut en soi.
Ne cherche pas à interpréter des choses en moi qui te font penser à quelqu'un de colérique. Ou a être caustique. Car dans la vie je ne le suis pas. Je suis calme et serein.

Merci d'avoir répondu tout de même. Very Happy

Entre INTP, je pense que c'est une facette de la personnalité que tu as déjà comprise :

(Ti)

Les pensées commencent alors à l'emprisonner et peuvent même perdre leur caractère objectif, car elles deviennent des produits de substitution pour développer le reste de sa personnalité.


Si tu pouviez t'expliquer sur cette facette ? Possèdes-tu un remède ? Une astuce ? pour que l'on puisse comprendre.

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Heisenberg
Pionnier
Heisenberg

Type : INTP 5w4 - 9w1 - 2w3 Sp/Sx
Age : 32
Lieu : IDF
Emploi : Etudiant
Inscription : 31/12/2011
Messages : 201

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 03:00

Tu n'as pas à te justifier sur les motivations qui t'ont poussées à intervenir à mon topic. Je te connais pas vraiment, c'est mon premier échange direct avec toi, bien que j'ai eu l'occasion de lire tes autres interventions, je me préserve de quelconque jugement pour le moment.

sierra-alfa-mike a écrit:


Entre INTP, je pense que c'est une facette de la personnalité que tu as déjà comprise :


Les pensées commencent alors à l'emprisonner et peuvent même perdre leur caractère objectif, car elles deviennent des produits de substitution pour développer le reste de sa personnalité.


Si tu pouviez t'expliquer sur cette facette ? Possèdes-tu un remède ? Une astuce ? pour que l'on puisse comprendre.

Cette citation est de qui ?

Il me semble qu'elle expose comment un individu va s'investir de son raisonnement au point que celui-ci s'empare de lui, interférant dans son développement. Il est fier de porter ce raisonnement, quitte à ce que celui le ronge, et revienne le perturber constamment, le faisant passer pour névrosé aux yeux d'autrui tellement car il ressasse les pensées qui l'obsède tel un toc. Faisant qu'il a perdu l'objectivité de sa réflexion de base, car il se trouve au centre de celle-ci puisqu'elle va jusqu'à influencer ses choix de vie et désormais le hanter. Non je n'ai pas de remède, pour le moment, j'en recherche moi-même.

D'où entre autre, mon intérêt naissant pour la méditation. Smile

Je trouve une source d'apaisement auprès des chats, ou en jouant aux jeux vidéos. Surtout les FPS et jeux de combat.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 03:09

Heisenberg,

merci.

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Heisenberg
Pionnier
Heisenberg

Type : INTP 5w4 - 9w1 - 2w3 Sp/Sx
Age : 32
Lieu : IDF
Emploi : Etudiant
Inscription : 31/12/2011
Messages : 201

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 03:12

En espérant t'avoir aidé. Wink

Mais je sais toujours pas de qui est la citation.
Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
u350 [compte supprimer]

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 36
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 03:17

@Heisenberg a écrit:
En espérant t'avoir aidé. Wink

Mais je sais toujours pas de qui est la citation.

http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html#ti

merci.

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 05:26

@Heisenberg a écrit:
... pouvoir outrepasser cet égocentrisme qui je dois bien vous l'avouer est parfois très handicapant dans mes relations sociales, puisque je suis toujours tenté de tout rapporter à moi et cela m'incite inconsciemment à faire l'analyse d'un objet tout en faisant un rapprochement avec moi. Rendant de fait, cette analyse très subjective et immature.

Est-il possible de rompre avec cet égocentrisme ou tout du moins partiellement ? Si oui, quel travail sur soi est-il nécessaire de faire ?

Dois-je impérativement passer par le traitement de mon trouble borderline afin de rompre en partie avec mon égocentrisme ?

La première question qui m'est venue en tête en lisant ce topic, c'est : est-ce vraiment un problème ? Je veux dire par là : le fait que tu soies en permanence en train de tout analyser en fonction de toi, de tout rapporter à toi, etc, est-ce un problème pour toi, ou bien pour les autres ? Je caricature beaucoup, mais disons que le discours ambiant de nos civilisations judéo-chrétiennes c'est généralement "oublie-toi pour mieux penser aux autres d'abord". On admire, on valorise les gens qui sont avant tout tournés vers les autres et leurs besoins avant de penser à eux-mêmes, c'est l'exemple absolu qu'il faudrait suivre, on trouve ça noble. C'est effectivement très noble (et ça sert surtout les intérêts mêmes de la société en tant que masse d'individus qui doivent fonctionner en bonne entente les uns avec les autres), mais c'est pas du tout inné pour chaque individu, la preuve par le MBTI...

J'en reviens donc à : qu'est-ce qui fait que tu te définis toi-même comme égocentrique, alors que ce que tu décris n'est - selon moi - qu'un comportement normal d'INTP ? Tu dis que tu as tendance à toujours tout rapporter à toi-même, mais moi aussi, je passe mon temps à tout analyser et comparer en fonction de moi-même, et oui je pense très souvent à ma petite personne et à mon propre bien-être. Ça ne signifie pas pour autant que je suis envahissante ou méprisante, que je ne parle que de moi à tout le monde et que je n'écoute pas les autres quand c'est le moment de les écouter... Ma façon de voir la vie est très simple : je suis un vase rempli de plein de bonnes choses que je suis prête à partager autour de moi. Mais si je veux pouvoir donner, il faut que le vase soit plein afin qu'il puisse à son tour déborder sur les autres. Je doit donc commencer par penser à moi-même, et ce n'est qu'après, quand je serai bien, que je pourrai déborder et me consacrer aux autres.

J'essaye juste de tempérer un peu les termes employés, que je trouve très forts. Oui, les INTP sont très soucieux de leur propre personne, mais ça ne signifie pas qu'ils sont réellement égocentriques dans le sens de "se croire le centre du monde". Oui, ils gèrent très mal leurs émotions et ils les laissent exploser n'importe comment, mais faudrait vraiment en être rendu à un sacré niveau pour parler de "borderline"... Tous les INTP ont des problèmes avec leur orgueil et leurs émotions incontrôlées, c'est pas nouveau Wink

Tu es peut-être réellement borderline (j'en sais rien, seul un spécialiste saurait vraiment le dire), mais j'en doute, car déjà tu t'analyses toi-même et tu cherches à comprendre et à t'améliorer. Là encore je vois un comportement naturel d'INTP (et oui, on est orgueilleux, et oui on aime se croire meilleurs ou plus astucieux, etc. Que voulez-vous, c'est notre façon d'appréhender notre environnement), donc il n'y a pas à considérer ton comportement lui-même comme un problème. Le problème, ça serait que tu en souffres réellement, ou bien que ça ait un impact vraiment lourd sur ta vie en société (encore une fois, quand tu dis que c'est handicapant... c'est handicapant pour qui ? pour quelles raisons ?)

Maintenant... Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Oui. Si on arrête de culpabiliser sur le fait qu'on préfère se préoccuper de nous-même avant les autres, justement, car comme je le disais plus haut, ça ne signifie pas qu'on s'occupe EXCLUSIVEMENT de notre petite personne. Une fois qu'on accepte cet état de fait et que ça ne devient plus un stress, on n'est plus obligés de s'auto-analyser en permanence pour voir si on dépasse les limites de ce qu'on juge "comportement normal" ou "comportement intrusif, égocentrique, borderline". À ce moment-là, on arrête d'en faire trop par volonté de s'affirmer, et on devient juste un INTP qui s'assume et qui est bien dans sa peau (et c'est beau à voir ! Smile ). Alors il faut juste garder en tête que le regard de la société et l'éducation qu'on nous a donnée sont un miroir sacrément déformant lorsque vient le temps de juger notre propre comportement...

Oui, entreprends une thérapie si tu sens que ça va t'aider à progresser (aussi bien pour corriger des choses problématiques et qui t'encombrent, que tout simplement pour faire la paix avec ce que tu es réellement). J'ai fait pareil et je le recommande (pas de stress, prend le temps de trouver un thérapeute avec qui tu te sentiras à l'aise, on ne tombe pas toujours bien du premier coup). Mais si tu es juste inquiet parce que tu sens que tu contrebalances des manques et des frustrations de jeunesse en laissant exploser ton Toi qui a été frustré pendant toutes ces années, et que, du coup, tu as l'impression que ton univers tourne toujours autour de toi-même, dis-toi bien que c'est juste une revanche que tu es en train de prendre, que c'est normal, et que tout va s'équilibrer avec le temps Wink

Prends garde de ne pas écraser ou faire de mal aux gens autour de toi (question de respect pour les autres, on est tous d'accord qu'il s'agit de vivre en société de la façon la plus honnête et saine), mais sinon, vis comme tu aimes vivre, simplement tel que tu es, avec tes petites bizarreries et ton comportement naturel d'INTP qui, de toute façon, ne correspond pas à l'exemple de "normalité" qu'on nous fournit (et ça ne sera jamais le cas, alors pas la peine d'essayer de se conformer). Le problème ne vient peut-être pas de toi, mais de ce qu'on essaye de te faire croire, de cet exemple parfait que tu essayes d'atteindre en pensant que c'est toi qui a un souci Wink

Oh, et une dernière chose, concernant tes flashs et tes pensées immorales : "Je pense, donc je suis", c'est très bien, mais par contre "Je ne suis pas ce que je pense". Penser à des trucs immondes ne fait pas de toi quelqu'un d'immonde ou de dérangé... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 14:24

(merci Ekaterin c'est très intéressant, j'avais un peu de mal à appréhender l'axe Ti - Fe chez les INTP)

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 25
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 14:36

Chasing a écrit:
(merci Ekaterin c'est très intéressant, j'avais un peu de mal à appréhender l'axe Ti - Fe chez les INTP)

Qu'insinues-tu par là au juste... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Heisenberg
Pionnier
Heisenberg

Type : INTP 5w4 - 9w1 - 2w3 Sp/Sx
Age : 32
Lieu : IDF
Emploi : Etudiant
Inscription : 31/12/2011
Messages : 201

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 14:39

Ekaterin : Je te remercie pour ton post très enrichissant, je perçois mieux les soucis encombrant que je me suis créé au regard d'autrui.

Seul nos actes définissent qui nous sommes et non nos pensées, j'en ai bien conscience. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 15:21

@Sherkkann a écrit:
Chasing a écrit:
(merci Ekaterin c'est très intéressant, j'avais un peu de mal à appréhender l'axe Ti - Fe chez les INTP)

Qu'insinues-tu par là au juste... Suspect

Par rapport à l'égocentrisme, je me demandais comment ça se passait exactement chez les INTP, j'en avais une idée mais bon. En fait vu que le Fe est refoulé chez eux, la fonction Ti a besoin de compenser ce refoulement et ce qui du coup provoque une utilisation du Ti trop prononcée, ce qui cause chez eux une sorte d'enfermement dans leur logique propre et un refoulement du monde extérieur = égocentrisme, et c'est donc en acceptant Fe, en arrêtant de le refouler (donc en acceptant la névrose) qu'ils parviennent à un stade d'équilibre. Du coup ils s'acceptent eux mêmes sans pour autant être hermétique aux considérations d'autrui, ce que j'ai compris en tout cas.

Mais si le Ti continue à refouler Fe, il y a comme la tentation de rejeter la névrose et du coup l'égocentrisme s'accentue. C'est la même chose chez les INFP en fait avec leur Te, c'est d'ailleurs pour ça je pense que ces deux types sont connus pour être un peu égocentriques, on peut le voir sur ce forum, le plus grand nombre de messages se situe chez les INTP et chez les INFP, même si ce sont surement les deux types les plus présents sur ce forum... Après faudrait regarder quel effet ça a chez les autres types aussi, les E peuvent être égocentriques à leur manière, en particulier les ENTx.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 25
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 15:59

Chasing a écrit:
@Sherkkann a écrit:
Chasing a écrit:
(merci Ekaterin c'est très intéressant, j'avais un peu de mal à appréhender l'axe Ti - Fe chez les INTP)

Qu'insinues-tu par là au juste... Suspect

Par rapport à l'égocentrisme, je me demandais comment ça se passait exactement chez les INTP, j'en avais une idée mais bon. En fait vu que le Fe est refoulé chez eux, la fonction Ti a besoin de compenser ce refoulement et ce qui du coup provoque une utilisation du Ti trop prononcée, ce qui cause chez eux une sorte d'enfermement dans leur logique propre et un refoulement du monde extérieur = égocentrisme, et c'est donc en acceptant Fe, en arrêtant de le refouler (donc en acceptant la névrose) qu'ils parviennent à un stade d'équilibre. Du coup ils s'acceptent eux mêmes sans pour autant être hermétique aux considérations d'autrui, ce que j'ai compris en tout cas.

Mais si le Ti continue à refouler Fe, il y a comme la tentation de rejeter la névrose et du coup l'égocentrisme s'accentue. C'est la même chose chez les INFP en fait avec leur Te, c'est d'ailleurs pour ça je pense que ces deux types sont connus pour être un peu égocentriques, on peut le voir sur ce forum, le plus grand nombre de messages se situe chez les INTP et chez les INFP, même si ce sont surement les deux types les plus présents sur ce forum... Après faudrait regarder quel effet ça a chez les autres types aussi, les E peuvent être égocentriques à leur manière, en particulier les ENTx.

Waw, on croirait lire Exil... Ton appréhension du modèle devient plus profonde. Wink
Merci pour les détails en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 16:18

Belle analyse, Chasing, je suis tout à fait d'accord avec toi... Smile

Considérer qu'on est égocentrique ou qu'on ne l'est pas, c'est de toute façon quelque chose de subjectif : impossible à mesurer, impossible de tracer une limite claire de si on l'est ou si on ne l'est pas, tout dépend toujours du point de vue de la personne qui nous voit agir.

Pour ma mère ESFP, par exemple, je suis forcément égocentrique, elle me perçoit comme quelqu'un de brillant qui a tendance à écraser les autres (parce que je suis douée dans plein de domaines artistiques, que j'exploite mes dons et que, du coup, je me lance parfois dans des projets qui en mettent plein la vue), et elle redoute terriblement ça car elle-même est très timide et insécure (scusez, je ne trouve plus le mot français), il lui faut à tout prix se fondre dans la normalité pour se sentir bien. Surtout, surtout, ne pas faire de vagues... Donc pour elle, n'importe quel comportement qui attire un tant soit peu les regards va très vite passer pour de l'égocentrisme, et elle m'incitait d'ailleurs tout le temps à faire profil bas quand j'étais jeune. Elle redoute moins mon frère, INTP lui aussi, parce qu'il est plus refoulé dans son comportement et qu'il se fait moins remarquer.

En revanche, pour mes amis (qui sont N pour la plupart) je ne suis pas égocentrique du tout. D'abord, je fréquente plusieurs ENFP et INFP qui ont le même problème, qui se croient égocentriques (certains ont fait la paix avec ça, d'autres culpabilisent encore), donc qui ne jugent absolument pas mon comportement. Quant aux autres, ceux qui me trouvent pédante (il y en a) ne sont pas mes amis, ça résout le problème assez vite, et sinon ceux qui m'aiment sont juste amusés ou parfois impressionnés par ma façon de vivre, mais ils sont toujours bienveillants. Oui, on peut avoir des périodes de compensation quand on a été frustrés avant, et en faire trop... mais comme je le disais, un INTP bien équilibré est au contraire beaucoup tourné vers les autres, s'adapte très facilement à eux, est souvent un confident de choix, etc. Faut juste accepter le fait qu'avant de pouvoir se tourner vers les autres on a d'abord besoin de se tourner vers nous même, exactement de la même façon que pour toucher le coeur d'un INTP il faut d'abord passer par sa tête.

Donc pour en revenir à Heisenberg, tu peux déstresser. Les sciences humaines ne sont pas des sciences exactes, et c'est ce qui est merveilleux : on est toujours dans un flou qui bouge beaucoup et qui est très relatif Smile La notion d'égocentrisme telle qu'on la connaît provient de notre éducation, du message idéal transmis par nos sociétés et auquel on nous pousse à nous conformer alors que ce n'est pas fait pour tout le monde. Le véritable égocentrisme ou le véritable comportement borderline, c'est quand tout ça atteint des proportions ingérables qui transforment la vie de la personne en véritable enfer. Là, oui, ça deviendrait un problème. Mais tant que ce n'est pas le cas, tout va bien, n'en déplaise à certains...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 16:44

Chasing a écrit:
@Sherkkann a écrit:
Chasing a écrit:
(merci Ekaterin c'est très intéressant, j'avais un peu de mal à appréhender l'axe Ti - Fe chez les INTP)

Qu'insinues-tu par là au juste... Suspect

Par rapport à l'égocentrisme, je me demandais comment ça se passait exactement chez les INTP, j'en avais une idée mais bon. En fait vu que le Fe est refoulé chez eux, la fonction Ti a besoin de compenser ce refoulement et ce qui du coup provoque une utilisation du Ti trop prononcée, ce qui cause chez eux une sorte d'enfermement dans leur logique propre et un refoulement du monde extérieur = égocentrisme, et c'est donc en acceptant Fe, en arrêtant de le refouler (donc en acceptant la névrose) qu'ils parviennent à un stade d'équilibre. Du coup ils s'acceptent eux mêmes sans pour autant être hermétique aux considérations d'autrui, ce que j'ai compris en tout cas.

Mais si le Ti continue à refouler Fe, il y a comme la tentation de rejeter la névrose et du coup l'égocentrisme s'accentue. C'est la même chose chez les INFP en fait avec leur Te, c'est d'ailleurs pour ça je pense que ces deux types sont connus pour être un peu égocentriques, on peut le voir sur ce forum, le plus grand nombre de messages se situe chez les INTP et chez les INFP, même si ce sont surement les deux types les plus présents sur ce forum... Après faudrait regarder quel effet ça a chez les autres types aussi, les E peuvent être égocentriques à leur manière, en particulier les ENTx.


Je suis pas trop d'accord en fait la fonction (fe) n'est pas refoulé, elle est inconsciente.

Ce que tu dis est esthétique, c'est vrai mais je pense pas que ce soit complétement vrai.

J'attends l'avis d'exil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 16:58

La fonction inférieure est utilisée inconsciemment, contrairement à la dominante qu'on maîtrise plus consciemment. Par conséquent on s'identifie à sa dominante et on a naturellement tendance à rejeter ce qui tient de son opposée (comme tous les NT qui ne jurent que par le rationalisme logique). Et finalement c'est toujours le même processus, on a tous tendance à s'enfermer dans les préférences liées à sa fonction dominante. Se développer psychologiquement, c'est reconnaître la nécessité d'un équilibre et conscientiser l'utilisation de ses fonctions inférieures (ainsi on comble en partie ses maladresses vis-à-vis de celles-ci).

L'INTP qui s'identifie trop à sa pensée introvertie s'enferme dans l'analyse et s'éloigne par conséquent de la réalité objective qu'il place sur un autre support, opposé à celui qu'il s'attribue à lui-même. Même chose avec l'INFP qui s'identifie trop à son ressenti, avec tous les introvertis en fait. Là où un extraverti (particulièrement un EP) qui s'identifie trop à sa dominante s'identifie au monde réel objectif, au détriment de ses capacités à prendre du recul, ou à l'introspection. Alors cet extraverti risque de s'identifier trop à ce qu'il perçoit extérieurement de lui-même, sans s'analyser lui-même, d'où son égocentrisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitimeJeu 16 Aoû 2012, 19:07

random123 a écrit:


Je suis pas trop d'accord en fait la fonction (fe) n'est pas refoulé, elle est inconsciente.


C'est du pareil au même chez une personne "égocentrique". Mais sinon tu as raison, mon analyse est quelque peu superficielle, je manque de vocabulaire et donc je peine à exprimer par la forme ce que je ressens dans le fond..

Sinon l'analyse d'aya est très pertinente !

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: Peut-on rompre avec son égocentrisme ? Peut-on rompre avec son égocentrisme ?  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Peut-on rompre avec son égocentrisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Manger avec les collègues
» jouons avec nos anniversaires
» Dernières activités avec N
» Régime des années antérieures à la titularisation
» Tutoriels (pre)traitement d'image avec Pixinsight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-