Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Dans un tourbillon de contradictions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 09:28

Bonjour/Bonsoir aux membres.

Il faut bien avoué que je suis dépité. Moi qui aime être unique me voilà prôche de l'utilisateur "le jouvenceau" bien que j'ai 1 ans de plus. Tout comme lui j'appartiens à l'ennéatype 4 (il y a d'autres ressemblances). Mais tant pis je vais me décrire tout de même.

On m'a dit sur mon sujet de présentation qu'il était utile de présenter son évolution depuis l'enfance pour pouvoir mesurer l'évolution de mes fonctions cognitives. Je vais donc essayer bien que mon enfance soit une période plutôt trouble (je parle de la mémoire évidemment). Comme je l'ai déjà écris mon ennéatype est le 4. Cela peut sembler stéréotypé mais le sentiment qui a traversé (du moins depuis mon entrée au collège) est l'envie,la jalousie. Il porte principalement sur les relations sociales (et plus recemment sur le physique). Il faut savoir que j'ai tendance à begayer surtout devant des prôches comme mes parents. C'est un trait qui me semble important pour mon évolution. Cependant est-il déterminant? Est-ce cela qui explique ma tendance au retrait ou quelque chose de plus profond qui n'a été qu'accentué? Si l'on regarde bien ma vie elle se divise en trois phases (voir 4):

-la petite enfance (maternelle à fin de CP). Je n'ai pas le souvenir d'avoir beaucoup d'amis. Au CP je ne me souviens que de deux (deux filles d'ailleurs est-ce significatif à l'âge ou les garçons jouent avec les garçons et les filles avec les filles?). C'était une phase plutôt calme.
-la phase du primaire (CE1-CM2).C'est pour moi la meilleur partie de ma vie. Mes amis intimes se comptaient toujours sur les doigts (4) mais le nombre de mes relations étaient énormes, du moins pour moi. Je parlais bien plus à tel point que cela a été signalé sur mon bulletins du deuxième trimestre en CM2 (le seul blâme sur mon comportement en 17 ans d'existence). C'est la seule fois ou j'ai réussis à accomplir mon rêve: être à la fois apprécier des autres et être un élève modèle, time devant l'autorité. D'ailleurs en parlant d'élève modèle je comporais souvent mes notes avec un autre de mes amis utilisant le mensonge pour me rehausser (peut-être une cause de mon aile 3). Dernière information: le développement d'un aspect qui me suivra tout le long,l'ironie (Candide est d'ailleurs un exellent livre pour l'utilisation de ce type d'humour).
-et enfin mon secondaire qui se termine cette année. Et là je parlerai presque de déchéance tant mon arrivée dans un collège privée a découplé mes tendances à la compétition et à la jalousie (bien que je ne le montre pas). C'est aussi à partir de là que je me suis renfermé (sauf avec mes quelques nouveaux amis, rempaçant les anciens qui sont partis dans un collège public). D'ou le développement de fantasmes de dominations cachés et mon irration face à des conversations anodines (bien que j'essaye de sauver les apparences, ce qui n'est pas toujours facile). Il m'arrive d'apparaître froid et de faire comprendre à la personne qu'elle ne m'interesse pas. D'ou le développement de mon goût pour la lecture et la marche à pied.

Maintenant peut-on dire que je suis introvertie? Peut-être Mais une autre explication existe. Je me demendais si je n'étais pas plus un extraverti timide qu'un véritable introvertie. Car enfin il m'arrive surtout lors des réunions de jeux d'éclater ,de rire de faire des blagues ect même si cela ne dure qu'un temps. Il faut dire que j'adore cette situation.

Passons maintenant à la deuxième lettre. Là je suis sans hésitation un N. J'aurai voulu être un S mais ma tendance à la prévision et mes deux mains gauches ne me laissent pas le choix.

Revonns sur mes contradictions avec les lettres F et T. Il faut dire que la rêverie fait partie de moi depuis toujours. Je rêve quasiment tout le temps et pourtant je reste les pieds sur terre exepté de rares fois ou je déconnecte (en cours surtout). En réalité j'ai l'impression de mener deux vies: ma vie réelle et la vie de mon moi fantasmé, parfait.Le deuxième juge en permanence le premier. Avec cela je peux rajouter une tendance à l'idéalisation. Ainsi durant une de mes ballades de deux heures à la veille de rentrer au lycée j'ai imaginer ma rentrée. De bonne humeur j'avais l'impression d'être en harmonie avec le monde et de pouvoir maintenir cette état d'esprit avec les autres. Douce utopie. Dès les premières heures désilutions et froideur. Autre exemple: le chat. Je vois dans l'idée du chat un modèle: l'individualiste aristocrate. Cependant le chat dans la maison m'indiffere complètement.
Mais j'ai aussi une facheuse tendance à compenser mes rêves par une envie de réflechir rationnellement sur mes valeurs. Je ressemble en cela à un ENTP: "l'avocat du diable". Rien ne me choque a priori (les attentats de Charlie Hebdo ne m'ont rien fait, la seule chose qui m'a dégoûté a été les manifestations et les réactions). Je réfléchis encore est toujours sur la morale,l'éthique la politique sous différents points de vues qui reviennent régulièrement. De ce fait je me comporte avec le monde en utilisant les traditions (malgrès mon cynisme avec certaines comme la galanterie ou le respect des autres) exeptés certaines fois ou j'assume mon côté individualiste et égoïste (voir ma présentation).

Et enfin le côté J/P. Un de mes jeux préfés étant les échecs (et les jeux de sociétés plus généralement) et ne pouvant faire autrement que faire des plans sur tout (par exemple mon analyse précise des éléments que je consomme) je me trouve plutôt J. Cependant mes plans sont rarement respectés, j'ai d'ailleur horreur de les suivre. Si vous verrez mon burreau vous comprendrez: il me sert à poser des affaires jamais à travailler (je le fais généralement sur mon lit ou en marchant).


Autres caractéristiques: j'aime la musique ( surtout celles quime transportent vers les sommets qui stimulent ma volonté de puissance) et les sports individuels tels que le badbinton ou l'escrime qui représentent l'harmonie entre mon intellect et mon corps (j'essaye d'ailleurs d'écrire un roman sur cela).

Je pense avoir fait le tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1699

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 11:33

Bonjour à toi!

Alors oui on va tenter de t'aider, mais déjà je voulais remettre au clair deux petites confusions que tu as l'air de faire : les lettres seules ne veulent rien dire, et il vaut mieux pas se fier aux "portraits types" qui sont des portraits édulcorés. Pour avoir rencontrer plusieurs INTJ ou INFJ par exemple, je sais par expérience qu'ils ne correspondent pas exactement à la définition que le site en donne.

Les lettres ne veulent rien dire en soit, pourquoi?
(faudrait faire un poste pour tous les nouveaux venus je vous jure)
Parce qu'on parle de dynamique de fonctions. On a tous besoin de récolter l'information et de la traiter, mais on a aussi besoin d'un compas interne et externe pour se situer là-dedans.

Donc on a :
- Fonctions de perception : Intuition (N) et Sensation (S) - Nous servent à récolter l'information sans discernement, on dit qu'elles sont irrationnelles.
- Fonction de jugement : Feeling (F) et Thinking (T) - Nous servent à prendre une décision, on dit qu'elles sont rationnelles.

Vient ensuite une sombre histoire d'orientation :
- Si tu es introverti (dans le sens où avoir des contacts avec les autres te coûte de l'énergie) : ta première fonction sera axée vers toi-même. Elle peut être de perception introverti (à ce moment là, tu seras un type "Jugement") ou de jugement introverti (à ce moment là tu seras d'un type "Perception"). La seconde, pour contrebalancer, sera nécessairement extraverti. Personne ne peut se tourner seulement qu'à l'intérieur de lui-même, tu as besoin de référant extérieur.
- Si tu es extraverti (dans le sens où avoir des contacts avec les autres t'apporte de l'énergie) : ta première fonction sera axée vers l'extérieur. Elle peut être de perception extravertie ( à ce moment là tu seras d'un type "Perception") ou de jugement extraverti (à ce moment là, tu seras d'un type "Jugement).

Voilà pour résumer un peu les fonctions, et pourquoi ta démonstration ne nous éclaire pas plus que ça. Par exemple, pour l'axe T/F tu nous parles de rêveries... Moi je te parlerai d'Intuition, qui récolte des données dans ce qui serait ou sera. Si récolte des données dans ce qui était. Tu parles de bagayer, là on est pas vraiment ni dans intro ou extra vertion mais plutôt dans de la timidité ^^

Dernier conseil : à 17 ans, il me parait peu probable que tu ais commencé à développé la troisième et quatrième fonction, je te recommande surtout de te concentrer sur tes deux principales.

Voilà un petit lien pour en apprendre plus sur les fonctions : Les 8 fonctions


Qu'est-ce que tu en penses? Dans quelles fonctions tu te reconnais le mieux?

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikadoww
Aucun rang assigné
avatar

Type : Tout est bon dans l'cochon.
Age : 22
Lieu : Montpellier
Emploi : Me comprendre.
Inscription : 02/03/2015
Messages : 177

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 12:33

J'ai l'impression que tout est dit.
Mais fait attention avec le P/J, en vérité c'est un petit mensonge cette dernière lettre. Disons qu'elle va accentué toute tes cognitives et donner un sens aux priorités innés que ton cerveau articule quand il est en action. Pour les Ni dom c'est d'ailleurs très embêtant au début de se situer, parce que ce comportement est presque inconscient.

Par exemple un INFJ aura les 4 congitives suivantes : Ni-Fe-Ti-Se

Bon et maintenant on fait quoi ? Bah on remplace par un P pour voir ce que ça donne ! Very Happy

INFP : Fi-Ne-Si-Te

Là ça devient compliqué parce que les deux types ne partagent aucun point en commun niveau cognitif, mais en réalité ils forment les meilleurs compagnons du monde contre les forces du mal ! Tout deux illuminé de la tronche sévère quand ils sont en connexion ;D

Pour te visualiser l'idée du J/P le J mets l'accent i sur la deuxième lettre cette deuxième lettre fait parti du Dominant-cognitif, et mets un e sur la troisième et qui la place en Auxiliaire pour soutenir son premier dominant-cognitif, c'est son conseillé perso quoi ! Very Happy donc --> INiFeJ pour infj
D'ailleurs cette visualisation me convient beaucoup mieux comme ça ^^ INeFiP pour infp et le F prends le premier role, tendis que le N prends le second role.

Une lettre peut vraiment tout changé et on peut ne pas avoir du tout la même personne en face de sois ( j’exagère, mais c'est pour faire circuler l'idée correctement dans ta cervelle :B)

Maintenant si tu as compris ce que j'ai expliqué, et ce qu'il te reste à faire c'est comprendre chaque signification de chaque cognitive, puis commencer par le cp à faire Fi+Ne = ??
( en passant t'en profite pour vérifier ton type, et connaitre définition par définition.)

tiens cadeau:

Spoiler:
 

Moi-même j'avoue avoir la niaque de le faire donc je te souhaite bon courage Smile
Ah et aussi, on est chacun unique, le mbti à ses forces, mais aussi ses limites.


Et pour ce qui est d'être ' rare ' dans son type, sache que ce sont justement les type les plus rares qui sont sur le fofo c: les autres ce sont des clodos qui s'en foutent de se qu'ils sont, ils sont en mode " je vis, je pense, mais j'm'en fou "
Désolé, mais les SJ... j'en suis traumatisé '-' Tiens ! vilain SJ !Fouet  Hitler

_______________________________________
Les oies d'gavage.

“Dieu aussi a son enfer : c'est son amour des hommes.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Réponse Dim 05 Avr 2015, 13:36

Merci à tous.

Avec quelques petites recherches je suis arrivé à une première conclusion. J'ai commencé par suivre la méthode de Sylphira. Sensitif ou intuitif. Malgrès quelques doutes sur la sensation introverti je l'ai finalement rejeté pour son côté trop conservateur par rapport aux objets et son attention aux détails. Du premier coup d'oeil l'intuition introverti me va comme un gant. En me servant du tableau aimablement donné par Mikadoww je ai conclu à deux types: INFJ ou INTJ. D'ailleurs je n'avais pas vraiment besoins de cela pour confirmer le côté introverti.  Il ne reste plus qu'à les différencier par la deuxième fonction. J'ai le choix entre le sentiment extraverti et la pensée extraverti. Et comme j'ai adhéré intuitivement à la fonction Ni j'ai rejeté le Fe. Il ne me reste plus que le Te se qui est plutôt correct. Etant encore jeune je m'arrête là. En conclusion je serai donc un INTJ.

Pour le vérifier je me suis servi de ce lien: http://mbti.forumactif.fr/t2671-aide-pour-la-determination-des-fonctions

1) Ma dernière lettre étant le J ma fonction tournée vers l'extérieur sera le Te. Cela pourrait-il expliquer la froideur logique que je peux exprimer?

2) Regarder la première lettre: le I. J'ai donc le choix entre Ni et Te. Le Ni est donc ma fonction dominante et Te mon auxiliaure.

Le raisonnemment vous semble t'il correct?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 13:59

Bonjour, tout ce qui a été dit est vrai seulement je nuancerais en disant qu'on peut quand même faire des recoupements entre les lettres. Par exemple il y a des tendances IN, NF, SJ, EP ... qui sont plus ou moins partagées par tous les porteurs de ces lettres. Donc une tendance ou un tempérament IN sera partagé par INFJ INFP INTP INTJ.
Ceci dit j'ai essayé de retrouver le topic sur ce forum qui parle bien de ça et il a été effacé...
Il reste quand même ce message, au sein d'un topic consacré aux tempéraments :
http://mbti.forumactif.fr/t1740-pourquoi-seulement-4-temperaments#45170

Disons que typer par lettre peut rester efficace de prime abord si le typage est évident, quand on hésite il faut effectivement regarder plus en profondeur au niveau des fonctions.

Sinon il y a ce topic qui est bien pour distinguer INFP et INFJ :
http://mbti.forumactif.fr/t280-pour-en-finir-avec-les-confusions-entre-infp-et-infj
Est-ce que ça veut dire que je pense que ça se joue entre INFJ et INFP ? Hmm peut-être bien oui.

Citation :
Je me demendais si je n'étais pas plus un extraverti timide qu'un véritable introvertie. Car enfin il m'arrive surtout lors des réunions de jeux d'éclater ,de rire de faire des blagues ect même si cela ne dure qu'un temps. Il faut dire que j'adore cette situation.
On n'est jamais 100% introverti ou extraverti, non plus 100% N ou P ou quoique ce soit. Les quatre fonctions de chaque type contrebalancent plus ou moins chaque trait, chaque lettre. Bref, un introverti peut éclater de rire, surtout dans une situation où il se sent à l'aise, et heureusement.

Citation :
Je rêve quasiment tout le temps et pourtant je reste les pieds sur terre
??? ça aussi ça peut être justement deux tendances qui s'opposent. Le côté IN pour la rêverie, et le côté ST pour les pieds sur terre. Ce n'est que spéculation hein, mais l'idée c'est que tu t'adaptes, encore une fois heureusement. La question c'est est-ce que tu préfèrerais avoir plus de temps pour tes rêveries, ou plus de temps pour rester les pieds sur terre ?

Citation :
Mais j'ai aussi une facheuse tendance à compenser mes rêves par une envie de réflechir rationnellement sur mes valeurs.
Voila ! Ça par exemple, dans une hypothèse INFP, c'est cohérent avec le Fi en primaire (valeurs personnelles super fortes) avec volonté ensuite de rationaliser (Te en inférieur). Je vois aussi, et pas que là, le côté NF idéaliste. Tu sembles rattacher tes valeurs (F) à tes rêveries (N), et pourquoi pas hein, mais en soit c'est différent, et toi tu les regroupe. Bref pour ça, je trouve que N et F chez toi sont très liés. Après si tu n'as rien ressenti par rapport aux attentats contre Charlie Hebdo, ça ne veut pas dire que tu sois T non plus. Tu ne t'es peut-être pas senti concerné ?

Citation :
Et enfin le côté J/P. Un de mes jeux préfés étant les échecs (et les jeux de sociétés plus généralement) et ne pouvant faire autrement que faire des plans sur tout (par exemple mon analyse précise des éléments que je consomme) je me trouve plutôt J. Cependant mes plans sont rarement respectés, j'ai d'ailleur horreur de les suivre.
Faire des plans, ce n'est pas J. Les respecter par contre oui. En gros : un J va choisir un plan et s'y tenir, un P va en faire plein et n'en suivre aucun jusqu'au bout. Donc là tu décris complètement du P.

Et bizarrement, sur ton topic de présentation, comme il a été dit, ta façon d'écrire "fait INTJ", et sur ce topic plus vraiment. Tout ça pour dire... à mon avis tu as de la lecture à faire avant de pouvoir comprendre et faire des recoupements entre tout ce qui se dit sur les types et ce que tu reconnais chez toi.

De manière générale, et surtout à ton âge où a priori ta personnalité se développe encore beaucoup, on a tendance a surévaluer certaines tendances comportementales quand elles sont apparues récemment. Pourquoi ? Parce qu'elles nous posent problèmes, parce qu'elles permettent d'autres choses insoupçonnées, parce qu'elles nous apprennent subitement quelque chose de plus... et que les "vieilles tendances" sont habituelles et ne posent plus trop de questions, donc on oublie. Faut rechercher ce qui est naturel en premier lieu, et pas les comportements d'adaptations qui peuvent être presque tout et n'importe quoi selon la situation, ton entourage, la pression sociale...

EDIT : Je n'avais pas lu ton dernier message.
Citation :
Le raisonnemment vous semble t'il correct?
Dans le sens où INTJ = Ni Te Fi Se, oui.
Te = expression d'une certaine froideur logique ? Je trouve que oui, très souvent. A noter : un Te en inférieur peut sembler avoir cette froideur logique. C'est mon cas parfois, et même quand j'avais ton âge. Pour moi les fonctions tertiaires et inférieures sont là très tôt, elles ne sont pas "développées" dans le sens où a priori on n'en fait rien de bon au début, mais ça sort de temps en temps.

Citation :
Et comme j'ai adhéré intuitivement à la fonction Ni j'ai rejeté le Fe. Il ne me reste plus que le Te se qui est plutôt correct.
Pourquoi pas, si tu as adhéré ou rejeté intuitivement, mais je pense qu'il faut quand même approfondir ton raisonnement.

_______________________________________
What I've got in the end is a life to try and mend, and all I need is a chance to be myself again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikadoww
Aucun rang assigné
avatar

Type : Tout est bon dans l'cochon.
Age : 22
Lieu : Montpellier
Emploi : Me comprendre.
Inscription : 02/03/2015
Messages : 177

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 14:41

J'ai déjà ma petite idée sur ce garçon..
On se revoit bientôt quand tu auras compris que tu es Infj Smile

Mouahahahahah Evil tongue

Bon je vais argumenté un minimum, mais c'est très infj d’être multiface inconsciemment, je l'ai appris à mes dépends d'ailleurs.. il y a quelques mois, j'étais quelqu'un d'hyper froid ^^'

_______________________________________
Les oies d'gavage.

“Dieu aussi a son enfer : c'est son amour des hommes.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gullivère
Reine Petrus
Reine Petrus
avatar

Type : INFP 5w4
Age : 25
Lieu : Complexe limbique
Emploi : Scaphandrier
Inscription : 31/03/2015
Messages : 167

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 16:03

Salut Nathanaël,

Citation :
Et comme j'ai adhéré intuitivement à la fonction Ni j'ai rejeté le Fe.

Pourquoi ? Qu'est-ce qui te fait davantage pencher pour Te, exactement ?

Je ne veux pas nécessairement remettre en question tes intuitions, il est vrai qu'on peut avoir tendance à se reconnaître automatiquement, instinctivement, dans certaines fonctions, et pas dans d'autres.
Mais :

Citation :
j'ai aussi une facheuse tendance à compenser mes rêves par une envie de réflechir rationnellement sur mes valeurs.

Tu parles donc de valeurs, et même si éprouves le besoin de les rationaliser (ce qui est naturel), elles semblent être importantes pour toi. Dans quelle mesure ? Je pose la question, car posséder un système de valeurs propres et agir en fonction de lui est l'une des dimensions principales de F, qu'il s'agisse de Fi ou Fe.  
D'autre part, tu affirmes être de type ennégramme 4, ce qui signifie en principe que les émotions occupent une place essentielle dans ton fonctionnement interne. Est-ce le cas ?  

Citation :
Je réfléchis encore est toujours sur la morale,l'éthique la politique sous différents points de vues qui reviennent régulièrement. De ce fait je me comporte avec le monde en utilisant les traditions (malgrès mon cynisme avec certaines comme la galanterie ou le respect des autres) exeptés certaines fois ou j'assume mon côté individualiste et égoïste (voir ma présentation).

Etre attentif aux traditions, en respecter la plupart, et s'interroger sur des sujets tels que la morale ou l'éthique est aussi très connoté Fe.

Je n'affirme pas qu'il s'agisse de ta fonction auxiliaire, tu es certainement mieux placé que moi pour le savoir, et pour ma part je ne fais que juger à partir de ces quelques lignes de texte. Mais à mon avis, si ta préférence pour Ni est claire, renseigne-toi bien sur Fe/Te car tu sembles, à première vue, posséder tout de même quelques caractéristiques Fe.

_______________________________________
"J'aime le travail : il me fascine. Je peux rester des heures à le regarder." Jerome K. Jerome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Réponse Dim 05 Avr 2015, 17:56

Citation :
Pourquoi ? Qu'est-ce qui te fait davantage pencher pour Te, exactement ?
Pourquoi pas, si tu as adhéré ou rejeté intuitivement, mais je pense qu'il faut quand même approfondir ton raisonnement.

Puisque vous demandez un approfondissement je vais les fournir. Pour éliminer le Fe j'ai été lira sa description ici:

http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html#fe

Je vais maintenant prendre et commenter quelques citations de cette page:

Citation :
Une personne du type Sentiment Extraverti illumine une pièce avec le soleil de ses sentiments. Elle veut être en harmonie avec le monde qui l'entoure.

Cela dépend du sens que l'on donne. Je veux être en harmonie avec le monde que je désire. Spontanément je désire plutôt en être le changer que chercher le concensus, un des pires mots politique. J'avais lu une citation de John qui disait que le concensus était l'ennemie de la logique. Comme l'écrit Ayn Rand A et (malheureusement peut-être) A et non pas A/2 pour faire plaisir à B. Cela est plus ou moins facille à admettre mais c'est ma croyance fondamentale.

Avec les gens que je connais bien je n'hésite pas à critiquer certains choix (à tort de temps en temps) et à montrer mon indifférence.

Citation :
Elle graisse les rouages de la société et met au centre sa vie sociale

Pas exactement. Je met au centre ma vie sociale que pour un moment limité et généralement quand je partage la philosohie hédoniste de Camus.

Citation :
Elle a tendance à avoir beaucoup d'amis de toutes sortes différentes

Ce topic montre que non. Mes amis sont peut nombreux et se classent généralement chez les peu populaire.

Citation :
Ils ont l'impression qu'ils peuvent montrer leurs propres sentiments en sa présence sans crainte d'être critiqués ou moqués

Pas tout le temps. Mon meilleurs amis (que je vois relativement peu) finis 1/4 de ses phrases importantes par: "mais tu t'en fiches".

Citation :
Ils comptent sur sa sympathie et ne sont pas déçus

Ma sympathie dépend de la situation.

Citation :
D'autre part, ces types soutenus par l'iNtuition peuvent être de bons assistants sociaux qui ont des contacts avec leurs clients et utilisent leur intuition pour découvrir quels sont leurs besoins réels.

C'est assez rare. J'ai déjà réussis à cerner le besoins de liberté d'une personne mais c'était relativement facile. Soit je ne vois rien soit je décèle une blessure qui n'existe pas toujours.

Citation :
Si une personne de ce type sur-utilise sa première fonction, elle peut s'épuiser dans un tourbillon de visites, coups de téléphone, courses, …, et ne plus avoir le temps de tenir compte de ses propres opinions personnelles

Ce genre de tourbillon n'existe quasiment jamais car j'hésite toujous un temps relativement avant de faire une action.

Citation :
Il lui faut du temps et du développement typologique pour se sentir libre de dire « Non » aux demandes des autres.

Le "non" est au contraire la réaction qui me vient mentalement le plus souvent. Quand je le dis à haute voix je me redresse ce qui avec mes jambes toujours croisées me donnent un ton plus hautain qu'à l'habitude.

Je me retrouve seulement dans la vocation de l'enseignement (bien que je suis tenté par le journalisme)ou là je me sens à l'aise et ou je suis plus ouvert.

Pour conclure je vais évoquer la politesse. Prenons l'utilisation du mot "bonjour". Il ne sort pas spontanément il faut toujours que voye un individu avant qu'il soit à ma porter. Idem pour le mot "merci" même si plus rare. Cependant je me sens relativement bien après l'avoir dit.

Alors Mikadoww toujours INFJ?

Citation :
??? ça aussi ça peut être justement deux tendances qui s'opposent. Le côté IN pour la rêverie, et le côté ST pour les pieds sur terre. Ce n'est que spéculation hein, mais l'idée c'est que tu t'adaptes, encore une fois heureusement. La question c'est est-ce que tu préfèrerais avoir plus de temps pour tes rêveries, ou plus de temps pour rester les pieds sur terre ?

Plus de temps les pieds sur terre cela voudrait dire que j'aurai enfin accompli l'idéal rêvé.

Citation :
Tu parles donc de valeurs, et même si éprouves le besoin de les rationaliser (ce qui est naturel), elles semblent être importantes pour toi. Dans quelle mesure ? Je pose la question, car posséder un système de valeurs propres et agir en fonction de lui est l'une des dimensions principales de F, qu'il s'agisse de Fi ou Fe.  

Les valeurs sont importantes dans le sens ou elles correspondent aux vérités les plus importantes. On peut vivre rationnellement sans connaître la théorie du chaos mais pas en vivant sur des illusions. Renier la vérité c'est un peu se renier puisque l'être humain est caractériser par son esprit (qu'est ce que j'aime Ayn Rand moi!). Les seules valeurs que je qualifierai d'innée sont l'individualiste, la volonté d'être rationnelle et l'intérité de soi (l'intégration de la sensualité dans la froide raison comme je l'explique dans mon roman que je doute de finir).

Citation :
Après si tu n'as rien ressenti par rapport aux attentats contre Charlie Hebdo, ça ne veut pas dire que tu sois T non plus. Tu ne t'es peut-être pas senti concerné ?

Exactement. C'est à la fois trop loin et trop anecdotique. Franchement la liberté d'expression menacée. La société et l'Etat s'en charge déjà.

Citation :
Faire des plans, ce n'est pas J. Les respecter par contre oui. En gros : un J va choisir un plan et s'y tenir, un P va en faire plein et n'en suivre aucun jusqu'au bout. Donc là tu décris complètement du P.

J'ai peut-être été un peu vite en besogne. Généralement mes plans sont réalisés mais pas exactement tel que je le pensais (je rend toujours mes devoirs à temps mais je ne les finis pas toujours quand j'aurai voulu).

Citation :
Et bizarrement, sur ton topic de présentation, comme il a été dit, ta façon d'écrire "fait INTJ", et sur ce topic plus vraiment

Un même style ne peut-être partager par plusieurs personnes, non?

Citation :
Etre attentif aux traditions

C'est plus par lacheté, manque de confiance en soi ou alors doute. J'ai d'ailleurs évoqué le démon cynisme qui habite mon esprit. Ah oui il y a aussi le côté utilitariste de l'altruisme et du conformisme. EDIT: Il m'arrive aussi de me sentir bien quand j'intègre la philosophie camuiste c'est à dire l'équivalence de nature entre les êtres mais c'est vraiment quand je suis bien (et seul généralement).

Je ne sais pas si cela peut aider mais j'aime beaucoup la Temperance Brennan des premières saisons (connaissez-vous Bones?). Rationnelle,indépendante légèrement provocatrice. C'est un de mes modèles (ce qui signifie que je ne l'ai pas atteint). Je me retrouve aussi dans les surgissements d'émotions tels que la mélancolie et la honte d'être parfois trop anti-social.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 18:51

Nathanael a écrit:

Citation :
Après si tu n'as rien ressenti par rapport aux attentats contre Charlie Hebdo, ça ne veut pas dire que tu sois T non plus. Tu ne t'es peut-être pas senti concerné ?
Exactement. C'est à la fois trop loin et trop anecdotique. Franchement la liberté d'expression menacée. La société et l'Etat s'en charge déjà.

Tu parles bien de La France ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 19:08

Citation :
(malgrès mon cynisme avec certaines comme la galanterie ou le respect des autres)
Tu pourrais développer ce que tu trouves à redire dans la notion de "respect des autres" ? je suis curieux.

A première vue, je suis assez d'accord avec Maze, tu devrais t'interroger sur l'INFP.
Tout ton paragraphe sur le F/T ne parle pas vraiment des notions F ou T (justement).


Bon courage pour ta recherche.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikadoww
Aucun rang assigné
avatar

Type : Tout est bon dans l'cochon.
Age : 22
Lieu : Montpellier
Emploi : Me comprendre.
Inscription : 02/03/2015
Messages : 177

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 19:27

Faire un choix c'est accepter de faire potentiellement une erreur, donc que le choix soit juste ou faux, c'est juste mon Ni qui parle tout seul ( et j'ai besoin de le mesuré sur divers support pour voir où il frappe le plus, tu es mon expérience du jour ! ahahh xD ), j'n'ai pas vraiment réfléchis à tous ce bazars de cognitive qui vient à peine de rentré dans ma cervelle. Mais soit, que tu sois INTJ ou de l’Afrique du sud, cela n'impactera réelement que toi, vu que tu vis h24 en toi, si tu veux que je te dise que j'ai tord je te le dirai si ça te fait plaisir. Pour information quand je passe le test du MBTI je tombe toujours sur INTJ ^^ c'est aussi un peu pour ça que je te vois infj ^.^ ( j'essaie de décortiqué mon Ni comme je peux oké ! c'pas facile xD )

Sinon effectivement, bon courage Smile

_______________________________________
Les oies d'gavage.

“Dieu aussi a son enfer : c'est son amour des hommes.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Dim 05 Avr 2015, 20:46

Citation :
Un même style ne peut-être partager par plusieurs personnes, non?
Bien sur, c'est juste que (hypothèse) je me dis que ton écriture peut paraître INTJ en fonction des précautions que tu prends pour l'écrire et la retravailler. Donc que si tu dois passer du temps pour avoir cette écriture claire et organisée, ça met un bémol sur l'hypothèse INTJ, puisque ça devrait être plus naturel. Comme il y a des phrases pas claires, quelques fautes d'orthographe (on en fait tous hein, pas grave, mais les INTJ c'est censé être plus rare), ça "fait" plus trop INTJ du coup. Maintenant je sais pas le temps que tu mets pour écrire etc donc, c'est à toi de voir. Ton dernier message il y a des phrases que je n'ai pas compris :
Citation :
J'avais lu une citation de John qui disait que le concensus était l'ennemie de la logique. Comme l'écrit Ayn Rand A et (malheureusement peut-être) A et non pas A/2 pour faire plaisir à B. Cela est plus ou moins facille à admettre mais c'est ma croyance fondamentale.
Qui est John ? Rien compris sur l'histoire de A et B. Tu veux dire A=A quoiqu'il arrive et que A n'est pas censé se diviser en 2 même si ça ferait plaisir à B ?

Par rapport à la description de Fe, ça peut paraître bête mais je trouve que c'est surtout valable pour les Fe-dom, Fe en auxiliaire va falloir beaucoup relativiser pour que ça colle avec la description, selon les personnes et leur développement. Mais ok, de ce que tu dis je vois bien en quoi Fe peut ne pas te correspondre.

Citation :
Plus de temps les pieds sur terre cela voudrait dire que j'aurai enfin accompli l'idéal rêvé.
Ok, pas sûr, mais c'est soit NF à mort soit IN NT à mort. Je m'explique, rien qu'avoir un idéal qui semble aussi fort, à première vue c'est NF (LE tempérament idéaliste) mais avoir comme idéal de réussir à garder le plus longtemps les pieds sur terre, ce serait un idéal bien étrange pour un NF. Ou alors, un idéal tellement impossible à atteindre qu'il permet de ne jamais cesser de rêver. Sinon c'est IN pour le côté rêve et introspectif du truc, NT pour le côté fantasme de pouvoir garder les pieds sur terre en toute circonstance.

Citation :
Les valeurs sont importantes dans le sens ou elles correspondent aux vérités les plus importantes. On peut vivre rationnellement sans connaître la théorie du chaos mais pas en vivant sur des illusions. Renier la vérité c'est un peu se renier puisque l'être humain est caractériser par son esprit (qu'est ce que j'aime Ayn Rand moi!). Les seules valeurs que je qualifierai d'innée sont l'individualiste, la volonté d'être rationnelle et l'intérité de soi (l'intégration de la sensualité dans la froide raison comme je l'explique dans mon roman que je doute de finir).
Je n'ai pas tout compris, mais relier les valeurs qui sont personnelles aux vérités qui sont universelles, du moins selon moi, ben... je vois pas le rapport. Ensuite le rapport avec la rationalité et la théorie du chaos, puis le lien entre la vérité et l'être humain... enfin c'est peut-être que moi mais je ne comprends pas, c'est pas clair. Je ne sais pas ce que les autres ont compris et j'aimerais bien le savoir, ça m'intrigue. En tout cas mon détecteur de Ni-Fe s'est réveillé sur ce coup-là. Parce qu'autant les INFP même quand ils partent loin dans des propos pas clairs je comprends, autant là... comprends pas. Ce n'est donc qu'un ressenti très personnel sur ce dernier point. Aussi je ne connais absolument pas Ayn Rand et très peu Camus, donc ça vient sûrement de là aussi.

Par contre je vois très bien la Temperance Brennan des premières saisons, qui est très INTJ (d'autres pensent ISTJ mais c'est un autre débat). Bref INFP, INTJ, INFJ ? Réponse au prochain épisode. Bon courage.

_______________________________________
What I've got in the end is a life to try and mend, and all I need is a chance to be myself again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Réponse Dim 05 Avr 2015, 21:13

Bien que je n'ai pas tout compris pour votre intervention sur le Ni je vous remercie Mikadoww pour vos utiles messages (les autres aussi d'ailleurs).

J'espère que vous n'avez pas pris mon "interrogation musclé" trop à coeur (vu votre réaction je pense que non). Toute argumentation est pour moi un sport intellectuel.  En réalité je suis pris dans le triangle des bermudes (espérons que j'en revienne intacte)  avec à chaque extrêmité l'INTJ,l'INFJ et dans une moindre mesure l'INFP. Pour distinguer entre l'INTJ et l'INFJ j'ai été voir ici:http://www.infj.com/INFJorINTJ.htm . Certe mon point de départ a été l'humanisme mais pourtant je me retrouve d'avantage dans le côté INTJ. Cependant le côté Fe me gène. Quand on regarde mon évolution avec l'âge on se rend compte que j'ai eu  d'avantage eu l'attitude d'un INFP cherchant à ne pas imposer mes valeurs.  Peut-être que le Te n'est que la troisème fonction bien que je sois un peu jeune pour cela.

Enfin ce n'est pas grave. Chercher est aussi amusant que trouver.

Citation :
Tu pourrais développer ce que tu trouves à redire dans la notion de "respect des autres" ? je suis curieux.

Voici une définition du respect: considérer l'autre comme son égal.  De mon point de vue je trouve cette idée fausse. Si on considère l'être humain comme un être pensant et faisant des choix avec certaines raisons l'être humain essayant de faire preuve de logique dans son choix est pour plus respectable que celui dénonçant la non égalité des chances.  En cela je préfère la tolérance au respect.

Vous me dîtes de tenir compte de l'INFP. Je l'inscris dans mes choix possibles. Après ma confiance dans la Raison n'est peut-être qu'une croyance suffisant forte et ma réaction de défense de celle-ci la même que l'INFP avec ses valeurs.

Maze je vous répondrai demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Et si INFP? Lun 06 Avr 2015, 10:43

Citation :
Qui est John ? Rien compris sur l'histoire de A et B. Tu veux dire A=A quoiqu'il arrive et que A n'est pas censé se diviser en 2 même si ça ferait plaisir à B ?

Je reconnais volontier que ce n'est pas clair. Concernant John il s'agit de John Galt un héro randien. J'était pourtant persuader de l'avoir préciser.

Dire que A=A reviens à dire 2+2=4. Si une personne donne le résultat 5 il a faux et je ne vais transiger en évoquant un 4,5.

Citation :
Par rapport à la description de Fe, ça peut paraître bête mais je trouve que c'est surtout valable pour les Fe-dom, Fe en auxiliaire va falloir beaucoup relativiser pour que ça colle avec la description, selon les personnes et leur développement. Mais ok, de ce que tu dis je vois bien en quoi Fe peut ne pas te correspondre.

Même en relatisant cela métonnerait. Dans un lien de vos liens il est marqué ceci:

Citation :
* Les INFP cherchent à incarner leur idéal, plus qu'à le propager, considérant que l'authenticité fait acte d'exemplarité. Leur nature idéaliste s'exprime essentiellement au travers de leurs valeurs singulières et de leur quête individuelle. Les INFJ cherchent d'avantage à transmettre la vision d'un idéal, et à transposer l'idée abstraite en réalisation concrète. Leur idéalisme s'exprime moins dans leurs valeurs que dans les promesses qu'ils exhalent.

Je me retrouvee plutôt dans le Fi de l'INFP (je développe un peu cela après) que dans le Fe de l'INFJ qui cherche à propager ses valeurs.

Citation :
Ok, pas sûr, mais c'est soit NF à mort soit IN NT à mort. Je m'explique, rien qu'avoir un idéal qui semble aussi fort, à première vue c'est NF (LE tempérament idéaliste) mais avoir comme idéal de réussir à garder le plus longtemps les pieds sur terre, ce serait un idéal bien étrange pour un NF. Ou alors, un idéal tellement impossible à atteindre qu'il permet de ne jamais cesser de rêver. Sinon c'est IN pour le côté rêve et introspectif du truc, NT pour le côté fantasme de pouvoir garder les pieds sur terre en toute circonstance.

En réalité mon idéal n'est pas de rester les pieds sur terre ce n'est que la condition sine qua non pour réussir. J'ai trouvé cette citation lors de la présentation du Fi:

Citation :
Le type Sentiment Extraverti attache ses sentiments aux gens et aux choses autour de lui, mais le type Sentiment Introverti essaie d'être en lien avec son monde intérieur, que ce soit des images psychiques ou des valeurs éthiques et spirituelles, et il essaie d'intensifier cette harmonie intérieure et d'embrasser ce monde plus largement

En sommes mes rêves (souvent éveillé mais pas seulement) sont la cristallisation de mon idéal, une image pure et parfaite que je dois appliquer. C'est la une condition pour ne pas sombrer dans la dépression pour des détails qui ne correspondent pas. . Je cherche à ressembler à la caricature du beau brun ténébreux, les cheveux au vent avec un style froid et poétique mais pouvant donner des ordres si nécessaire sur un ton froid (toujours se mot) et profond. Si en me regardant dans le miroir je ne trouve pas cela je peux passer du temps pour correspondre à cela (d'ou le côté Si en fonction tertiaire).

Citation :
Je n'ai pas tout compris, mais relier les valeurs qui sont personnelles aux vérités qui sont universelles, du moins selon moi, ben... je vois pas le rapport. Ensuite le rapport avec la rationalité et la théorie du chaos, puis le lien entre la vérité et l'être humain... enfin c'est peut-être que moi mais je ne comprends pas, c'est pas clair. Je ne sais pas ce que les autres ont compris et j'aimerais bien le savoir, ça m'intrigue. En tout cas mon détecteur de Ni-Fe s'est réveillé sur ce coup-là. Parce qu'autant les INFP même quand ils partent loin dans des propos pas clairs je comprends, autant là... comprends pas. Ce n'est donc qu'un ressenti très personnel sur ce dernier point. Aussi je ne connais absolument pas Ayn Rand et très peu Camus, donc ça vient sûrement de là aussi.

Vous me demandiez mon lien avec mes valeurs. Je vous ai donc répondu en montrant le lien étroit entre mon idéal de rationnalité qui peut me mener sur l'illusion de la fonction Te et mon engouement pour cet idéal.

Pour l'expliquer d'avnantage je vais utiliser l'exemple de Nietzsche. Ce dernier a écrit quelque chose qui ressemble à: "place ton plus haut espoir au dessus de toi". Mes valeurs originelles étant l'intelligence et l'intégrité je l'ai placé en haut de manière instinctive (je l'ai fait inconsiemment sans avoir lu Nietzsche). Je me préocupe ainsi plus des questions éthiques et que des vérités froides et pourtant vrai du domaine scientifique (cf la théorie du chaos).

Ainsi j'ai pu confondre le côté idéaliste et rationnel car mon idéalisme me pousse du côté du tempéramment rationnel.

Citation :
Bref INFP, INTJ, INFJ ?

Je pencherai d'avantage pour l'INFP. Cependant le côté un peu bisounours me bloque un peu.  Cependant avec votre premier lien sur les 15 temperaments je peux débloquer la situation. Je me sens plus proche des lettres IP ("le solitaire indolent"),NP (" le spéculateur relativiste") et du IN ("le rêveur méditatif") que du côté NF ("le sensibilisateur idéaliste).


Dernière édition par Nathanaël le Lun 06 Avr 2015, 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1699

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Lun 06 Avr 2015, 11:14

Les INFP ne sont pas si "bisounours" que ça. J'en ai connu des cyniques, avec des valeurs toutes personnelles, axées sur l'individualisme. Leur idéal étant contrarié, ça provoque un refus, un rejet.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Lun 06 Avr 2015, 12:05

Citation :
Voici une définition du respect: considérer l'autre comme son égal. De mon point de vue je trouve cette idée fausse. Si on considère l'être humain comme un être pensant et faisant des choix avec certaines raisons l'être humain essayant de faire preuve de logique dans son choix est pour plus respectable que celui dénonçant la non égalité des chances. En cela je préfère la tolérance au respect.
Cette définition est trop restrictive.
On peut respecter quelqu'un sans se considérer son égal.
D'ailleurs, cela poserait problème dans le sens inverse.
On ne pourrait pas respecter quelqu'un que l'on estime meilleur que soi... puisque se sachant inégaux cela viendrait à l'encontre de ta définition.
Tout individu mérite le respect, qu'elle que soit sa condition. (Cela dit, retirer notre respect est possible, selon la situation.)

Citation :
Le respect appliqué à un être humain prend un sens plus proche de l'estime, et s'appuie sur l'aptitude à se remémorer les actes auparavant accomplis par un être humain, lorsque ceux-ci sont dignes d'être reconnus. Le respect ne doit pas être confondu avec la tolérance, car celle-ci n'a pas les mêmes motifs, et contrairement au respect, elle n'est pas incompatible avec le mépris.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Réponse Lun 06 Avr 2015, 12:21

Je suis assez d'accord avec la définition que vous citiez à la fin à ceci près que je remplacerai le mot acte par le mot valeur. Pour expliquer ma position je crois utile d'utiliser la métaphore forestière. Imaginons 2 arbres différents placés côte à côte (c'est d'ailleurs un peu la situation quand on vit en société). Les branches de l'arbres représentent les différents individus. Un individu de l'arbre A ne ressemble pas à l'arbre B. En revanche les individus A-1 et A-2 se ressemblent. C'est dans cette situation que je parle d'égalité. L'égalité entre les individus ne sous-entend pas des copies conformes. D'ailleurs vous l'admettez-vous même avec cette phrase: "On ne pourrait pas respecter quelqu'un que l'on estime meilleur que soi... puisque se sachant inégaux cela viendrait à l'encontre de ta définition." Si un individu respecte un autre individu qu'il croit supérieur c'est simplement parce que les valeurs fondamentales des deux se ressemblent. Quant au respect que l'on accorde a prioiri je trouve que cela dévalorise la personne avec cette conception. Avec elle on suppose que les hommes sont pré-déterminés à faire ceci ou cela. Cela désacralise le choix juste.

Cependant je ne suis pas convaincu que l'endroit soit approprié pour en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Lun 06 Avr 2015, 12:31

C'est ton post, on parle donc de ce qui te plait,
(mais je peux arrêter si tu estimes cela HS)

Citation :
Avec elle on suppose que les hommes sont pré-déterminés à faire ceci ou cela. Cela désacralise le choix juste.
Pas compris le lien que tu faisais... je ne vois pas en quoi respecter quelqu'un de base, provoque le déterminisme de nos vies.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Réponse Lun 06 Avr 2015, 13:06

Si c'est on a le droit de parler de tout continuons j'adore ce genre de conversation.

Citation :
Pas compris le lien que tu faisais... je ne vois pas en quoi respecter quelqu'un de base, provoque le déterminisme de nos vies.

Je n'ai pas dis que cela le renforce. Je pense simplement que cette conviction crée un état d'esprit de dévalorisation du bien,du juste et touti quanti.

Pour l'expliquer plus en détail je vais prendre l'exemple du XXème siècles. L'idée de base de la philosophie de ce siècle se trouve aussi bien chez Marx que chez Nietzsche et Freud (pour ne citer qu'eux). Je là résume en une phrase: l'esprit n'est qu'un sentiment, un état corporel particulier (personnellement je pense l'inverse les sentiments corporels ne sont qu'une manifestation de notre unité spirituel). De là est né le courant déconstructiviste et l'idéologie soviétique qui détermine la valeur d'un avis à sa position hiérarchique dans la société (et on en est encore au même point aujoud'hui). De là on a eu les délires (à mon sens) féministes et le règne de l'asceptisation hédoniste.

Je ne sais si je suis clair. En réalité je ne fais que rationaliser mon idée (tendance INFP?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunnite
Aucun rang assigné


Type : INTJ-5w6
Age : 19
Lieu : France
Emploi : //
Inscription : 28/03/2015
Messages : 46

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Lun 06 Avr 2015, 13:42

Attention, tu as mis deux "b" à "probablement" sur ton profil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Lun 06 Avr 2015, 14:18

Citation :
Je ne sais si je suis clair. En réalité je ne fais que rationaliser mon idée (tendance INFP?).
J'ai compris l'idée générale, mais elle ne s'applique pas du tout à la notion de respect (selon moi)

Citation :
Je n'ai pas dis que cela le renforce. Je pense simplement que cette conviction crée un état d'esprit de dévalorisation du bien,du juste et touti quanti.
Je ne comprends pas trop comment tu peux en venir à penser cela.

Je respecte les gens de base,
Ca ne les dévalorise pas,
Ca ne me dévalorise pas,
Ca ne dévalorise pas ma notion de justice.

Il n'y a aucun lien, c'est juste un état de base.

Le respect des autres est une notion différente du respect d'une personne. (pour moi)
Je vais respecter quelqu'un que je trouve admirable.
Le respect des autres m'a été inculqué (éducation), et j'estime que nous méritons tous d'être traités de façon juste.

La première est donc davantage un jugement, (je ne respecte pas un tel, il est débile, je respecte un tel, car il est admirable face à XXX, etc.)
La seconde est une base de l'éducation de notre société actuelle (occidentale) qui part du principe qu'il faut respecter les autres.

J'ai essayé d'être clair. Timide

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gullivère
Reine Petrus
Reine Petrus
avatar

Type : INFP 5w4
Age : 25
Lieu : Complexe limbique
Emploi : Scaphandrier
Inscription : 31/03/2015
Messages : 167

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Lun 06 Avr 2015, 15:12

Sylphira a écrit:
Les INFP ne sont pas si "bisounours" que ça. J'en ai connu des cyniques, avec des valeurs toutes personnelles, axées sur l'individualisme. Leur idéal étant contrarié, ça provoque un refus, un rejet.

Complètement d'accord. Ce côté "altruiste-Mère-Teresa-cuicui-les-ptits-zoziaux" qu'on nous accole dans chaque définition générique a d'ailleurs une très nette tendance à m'exaspérer. Il y a, à mon sens, une réelle confusion sur la notion d'"idéalisme", qui est trop souvent assimilée, de manière purement réductrice, à "vouloir changer le monde pour le rendre plus agréable à vivre", ou ce genre d'absurdité simpliste en mode Télétubbies. L'idéalisme, dans le cas de l'INFP, est simplement lié au fait de posséder un socle de valeurs intangibles et strictement personnelles, qui n'ont pas nécessairement de rapport avec l'altruisme, la charité et le monde des Bisounours. Ces valeurs étant, comme je l'ai dit, purement individuelles, elles sont aussi diversifiées que les INFP eux-mêmes, et peuvent aller d'une conception particulière de l'ordre jusqu'à l'apologie du chaos, d'un idéal de solidarité collectiviste jusqu'à un féroce individualisme anarchique. L'unique point de convergence est qu'elles partent toutes d'une base émotionnelle, forgée par tes goûts, tes sentiments, tes expériences personnelles et subjectives.

Donc si c'est le seul point qui te bloque, Nathanaël, ne te focalise surtout pas dessus. Dans ton cas, l'éloge de la rationalité peut par exemple, je pense, s'apparenter en effet à une valeur Fi. Tes raisonnements tortueux et d'ailleurs pas toujours très clairs (pour moi en tout cas, mais j'ai cru comprendre que je n'étais pas la seule...) pourraient également rejoindre cette idée : on sent chez toi, de manière assez évidente je trouve, un effort de rationalisation à partir d'idées purement subjectives - d'où cet aspect alambiqué. C'est ce qui me fait davantage pencher vers le tempérament NF que NT, car dans ce dernier cas la rationalisation est naturelle et spontanée, souvent plus claire et concise également (tandis que chez toi elle me paraît légèrement... hum, ça te vexe si je dis "surjouée"...?)

Mais je peux bien sûr me tromper. A toi de voir, de continuer à fouiller, et comme tu l'écris, de toute manière la recherche en elle-même est souvent plus intéressante que le résultat (idée à laquelle j'adhère totalement, soit dit en passant !).

_______________________________________
"J'aime le travail : il me fascine. Je peux rester des heures à le regarder." Jerome K. Jerome


Dernière édition par Gullivère le Lun 06 Avr 2015, 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikadoww
Aucun rang assigné
avatar

Type : Tout est bon dans l'cochon.
Age : 22
Lieu : Montpellier
Emploi : Me comprendre.
Inscription : 02/03/2015
Messages : 177

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Lun 06 Avr 2015, 15:31

Et moi je serai plus d'avis à dire qu'une fois qu'on aura trouver pourquoi le post dérive sur la notion de respect, tu auras trouvé ce que tu cherches. Pour moi comprendre un problème est plus important que de comprendre la solution, car une solution n'est qu'une face subjective, enfin dans le sens où il n'existe pas qu'une solution. Comprendre le problème c'est voir tout type de solution, et se contredire sois même sur ce qu'on pense être vrais, ainsi on arrive à un consensus où TA solution sera approprié à TON problème.

Si tu as compris ce que j'explique tu as donc du en estimer, que pour définir ton type, je t'encourage plus à savoir ce que tu n'es pas, plutôt que ce tu es.

Je tiens à souligner les points suivants:

- les types N (intuitifs) sont davantage connectés à l’environnement symbolique potentiel. Ils ne voient pas ce que les choses sont, mais ce qu’elles représentent, et ce qu’elles pourraient devenir.

-Cette affinité des NF pour l’abstrait s’illustre dans leur maitrise du langage. Vu le caractère symbolique d’une langue (un mot est la représentation abstraite d’une chose concrète; il n’y a pas de lien apparent entre le mot “table” et la table de votre cuisine, il s’agit juste d’un symbole fixé par convention), ils se l’approprient avec plus d’aisance que les SJ et SP, et en usent pour exprimer leurs idées et peines de coeur.

-Alors que les NT sont plus susceptibles d’écrire de la non-fiction pour expliquer leurs théories scientifiques, les NF trouvent dans la fiction le carrefour parfait entre leur attrait pour le symbolique et leur empathie pour les personnes.

-Ils(NF) estiment que chaque personne est unique et pourvue d’atouts particuliers, et se sentent en communion avec l’humanité.

-Leur idéalisme (NF) ne les rend pas forcément romantiques dans le sens commun du terme (fleurs et chocolats), mais il s’inscrit toujours dans leur vision romanesque de la vie. Les notions de bien/mal, amour/haine, etc. résonnent particulièrement en eux. Même quand ils s’estiment réalistes, ils sortent des phrases du genre: “Je n’arrive pas à croire qu’une personne soit vraiment mauvaise dans le fond”.

-Les idéalistes cultivent parfois l’art de justifier le mal dans l’optique du bien, ou du moins leur notion du bien. Ils bâtissent leurs raisonnements sur des idéaux, et sont susceptibles de ne pas voir ce qu’ils font de mal vu qu’ils se sont inventé une petite histoire pour expliquer leurs conneries.

Passons au NT.

- les NT incarnent l’esprit scientifique de la société, qu’ils veulent comprendre et faire évoluer.

- C’est l’intuition (N), autrement dit l’attrait pour l’abstrait, qui rapproche les NT des NF, faisant de ces derniers des partenaires de jeu enclins à les comprendre quand ils s’aventurent dans leurs diverses divagations. Une conversation entre rationnel et idéaliste se déroule souvent comme suit: a) tentative du NT d’exprimer sa pensée par une métaphore bancale, b) hochement de tête du NF qui saisit l’idée puis la relance avec une autre analogie, c) compréhension mutuelle sans que rien de clair n’ait été prononcé. (ça m'a fait beaucoup rire ^^)

-Les rationnels sont donc tout aussi aptes à maîtriser le caractère symbolique du langage que les idéalistes, mais ils s’en servent souvent à d’autres fins. Alors que les NF domptent les mots dans un but humain, pour exprimer leurs sentiments, défendre les personnes, raconter des histoires, etc.; les NT voient la langue comme le véhicule de la connaissance. Elle fait figure d’arme à manier afin de déterminer la vérité.

-Ainsi, si les NF abstraits et coopératifs sont les diplomates nés, les rois du consensus, les NT abstraits et utilitaristes sont les stratèges qui envisagent toutes les options pour atteindre leur but, tant que ces options leur paraissent logiques et efficaces. Ceci fait d’eux les méchants dans les films, qui se font vaincre par le pouvoir de l’amour si l’histoire est écrite par une NF, ou qui font tout péter avec impunité si l’histoire est écrite par un NT.

- Son(NT) ambition est de comprendre le monde afin de le manipuler et d’avoir un pouvoir sur lui (“Knowledge is power”): c’est l’essence-même de la science, de gagner du pouvoir sur la nature.

Pour finir sur ces multiples copier coller, je te conseillerais d'aller voir @Exil qui me semble être parfaitement ce à quoi tu ressembles le plus, je peux me tromper, mais voilà, au moins si je me trompe, tu sauras ce que tu n'es pas.

Et je serai plus de nature à dire que ton ennuis t'as mener à lire beaucoup de texte NT, ainsi à développé ton T, peut être est-ce ta passion qui te mène à l'erreur sur ton résultat ? ^^
Et c'est très NF de lire des textes scientifique !

Source pour mes copier/coller : http://maaarine.tumblr.com/post/55529107776/la-catechese-du-mbti-volume-i-billet-4-les

_______________________________________
Les oies d'gavage.

“Dieu aussi a son enfer : c'est son amour des hommes.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions Mar 07 Avr 2015, 14:03

Nathanaël, à la la lumière de tes derniers messages, je vois de mieux en mieux le type INFP se profiler.
(J'ai remarqué que tu me vouvoyais, et ne le prends pas mal si je te tutoie mais j'ai du mal à me représenter le vouvoiement dans un forum comme celui-ci.) Ce qui me fait bizarre c'est qu'il y a bien des fois où je ne comprends ce que tu veux exprimer et ça contrarie le postulat que j'arrive toujours à comprendre les INFP. Mais soit, peut-être pas toujours alors ! Et merci pour tes éclaircissements, je comprends mieux.

Sur le côté bisounours, je suis d'accord avec ce qui a été dit, on peut trouver de nombreux exemples d'INFP pas du tout bisounours. Sur l'idéalisme, "vouloir changer le monde pour le rendre plus agréable à vivre", bien que ça ne soit effectivement pas que ça l'idéalisme, perso c'est en fond quelque chose qui me fait espérer et tant qu'il y a de l'espoir... Certes je me suis résigné et j'ai développé une vision cynique de notre monde sur fond d'amertume tant je suis déçu, mais j'essaye de ne pas perdre ce qui constitue un moteur pour moi. Je pense que pas mal d'INFP se retrouveront au moins un peu là dedans. Du coup quelqu'un qui reste à fond, de manière caricaturalement naïve, accroché à son idéal sans voir la réalité du monde, ce serait ça un bisounours. Donc difficile d'en être vraiment un à mon avis, ce sera toujours une bataille entre l'idéalisme un peu naïf dont on a besoin (je pense) et le constat que c'est presque impossible d'y accéder. En même temps, ça arrange que ce soit impossible, ça permet d'être sûr de pouvoir toujours idéaliser Smile

Aussi, des INFP qui cherchent à rationaliser (Te) leurs valeurs (Fi), il y en a des tas et j'en fait partie.

_______________________________________
What I've got in the end is a life to try and mend, and all I need is a chance to be myself again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 20
Lieu : Sud-Ouest
Emploi : khâgneux (A/L)
Inscription : 04/04/2015
Messages : 71

Message(#) Sujet: Réponse Mar 07 Avr 2015, 19:15

J'avais prévu de faire un message assez long présentant tous les arguments faisant pencher la balance Fi/Ne plutôt que sur le Ni/Fe . Mais finalement je suis trop fatigué. Je vais donc faire cours. Grâce à Mikadoww j'ai pu lire les deux sujets d'Exil traitant de la difference entre INFJ et INFP:

http://mbti.forumactif.fr/t232p15-infp-ou-infj
http://mbti.forumactif.fr/t280-pour-en-finir-avec-les-confusions-entre-infp-et-infj

Parmi toutes les descriptions des deux types l'INFP m'a semblé bien plus convaincant. J'aimerai juste au lieu des tonnes de citations en mettre seulement trois qui résument ce que j'ai voulu expliquer:

"Fi est une fonction assez bizarre, un mélange d' attitude introvertie et extravertie..."

"Ensuite, livré à ma véritable nature en sociéte, je me suis récement entendu reprocher les mêmes choses que l'on m'a toujours reproché : a savoir, ma désinvolture, mon manque d'égard pour les conventions sociales, ainsi que les habitudes de vie des autres. Cela m'a toujours valu de passer pour quelqu'un d'irrespectueux, sans gêne, inprudent, insolent, inconvenant... qui sont autant de blâmes auxquels s'éxpose toute personnalité caractérisé par un fort usage de (Ne). Pour ce qui est de (Fi), je n'en parle même pas... Hypersensibilité individualiste, arrogance, autoérotisme, anticonformisme... Aussi, j'ai pu me rendre compte à quel point je suis P dans les contextes non-familiers."

"
La fonction inférieure se manifestent également sous forme de fantasmes plus ou moins inavoués : chez les I-FP, cela tient dans une certaine fascination pour tout ce qui présente le caractère implacable d'une machinerie en marche, notamment les grands systèmes conçu par l'Homme, où pourtant semble exclu l'intervention du facteur humain. En compensation de la difficulté qu'on les I-FP à débattre leur point de vu, ils fantasment à l'idée de clore le débat triomphalement en arguant de leur légitimité avec une rhétorique implacable. Aussi, ils sont généralement sujet à des périodes de monomanie intellectuelle lors desquelles ont les surprends à user et abuser d'une forme d'interprétation systématique." (une explication possible de ma confusion NF/NT).

Donc d'après mes conclusions préliminaires je serai INFP avec un ennéatype 4w5.

Maze: je me retrouve plutôt bien dans votre description du rapport entre idéal et réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Dans un tourbillon de contradictions

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans un tourbillon de contradictions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dans un tourbillon de contradictions
» Les Contradictions dans la bible
» Contradictions dans le Coran ?
» Les contradictions dans la Bible (explications)
» Joute N°8 - La Bible contient-elle des erreurs, des contradictions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-