Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le rapport au temps chez les types à perception introvertie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 37
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeVen 14 Fév 2014, 20:30

Généralement, on considère que les types de tempérament Gardien (SJ) sont attachés au passé par leur fonction Si (Sensation introvertie). Par contre, les types possédant une fonction Ni (Intuition introvertie) sont focalisés sur l'avenir (INTJ, ENTJ, INFJ, ENFJ). Il semblerait donc que les types ayant une fonction de perception introvertie dans le premier doublet soient décalés par rapport au présent dans un sens ou l'autre. Comment expliquer ce décalage ?

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Entete11
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
Sherkkann

Type : ENTP
Age : 25
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1454

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 01:24

Je pense que c'est du n'importe quoi.

Pour le petit côté 'conservateur' des Si, ça vient surtout du fait qu'ils aiment approfondir les choses à fond et que du coup, un petit changement ou une petite nouveauté qui rendrait leurs acquis obsolètes leur fait très peur.

Le Ni je vois pas trop, je trouve pas cette fonction si focalisée sur l'avenir. Fondamentalement on vit quand même tous dans le présent et je ne comprend pas trop ce que tu entends par 'décalé dans le temps'.
Revenir en haut Aller en bas
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 37
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 10:51

Je vais reformuler les choses alors. Les Si comparent les sensations présentes avec des sensations antérieures déjà vécues et les Ni recherchent l'implication des faits. Ce faisant, ils sont relativement déconnectés de la réalité perceptive immédiate, au contraire des Se qui vivent au présent et qui y sont complètement plongés.

Quand le Ni recherche l'implication des faits, il est relativement déconnecté de cette réalité (sauf s'il est bien contrebancé par le Se tertiaire ou inférieur). Les Si ont tendance à se préserver des faits nouveaux car cela les oblige à reconstruire une partie de leur environnement perceptif brique par brique. C'est en cela que je parle de "décalage".

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Entete11
Revenir en haut Aller en bas
Kda
Aucun rang assigné
Kda

Type : ISTJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 18:53

@Gérard a écrit:
Pour le petit côté 'conservateur' des Si, ça vient surtout du fait qu'ils aiment approfondir les choses à fond et que du coup, un petit changement ou une petite nouveauté qui rendrait leurs acquis obsolètes leur fait très peur..
Lilliwin a écrit:
Les Si ont tendance à se préserver des faits nouveaux car cela les oblige à reconstruire une partie de leur environnement perceptif brique par brique.
Je trouve votre vision du conservatisme Si très exagérée. Les gardiens aiment la nouveauté et le progrès comme les autres. Ils n'ont absolument pas peur d'une petite nouveauté: au contraire, c'est comme ça qu'ils avancent, step by step. Ils rajoutent juste cette nouvelle brique, et elle ne remet nullement en cause tout ce que leur expérience a validé. Elle en fait désormais partie. Si tu rajoutes une brique verte dans un mur de 10000 briques rouges, le mur a juste l'air "un tout petit peu moins rouge". La seule chose qui déstabilise Si, c'est si tu lui balances 10000 briques vertes d'un coup (contrairement aux N qui adorent comprendre tout d'un seul coup).
Les gardiens avancent étape par étape, de façon linéaire et évoluent lentement mais sûrement (tortue). Ceux qui font des grands bonds en avant oublient qu'entre deux bonds, il font trois pas en arrière, restent immobiles pendant des années, ou encore tombent dans un fossé (lièvre).

Ni est une longue-vue, Si est une voiture avec un rétro-viseur. Mais c'est pas parce que tu jettes un coup d'œil dans le rétro-viseur que ta voiture roule en marche arrière. En général, tu veux juste être sûr de pouvoir déboîter en toute sécurité. Les gardiens vérifient juste que le futur qui s'offre à eux n'est pas un faux futur, qui aurait déjà été invalidé dans le passé.   L'expérience prouve qu'il y a beaucoup plus de faux prophètes que de vrais.

La longue-vue permet de voir très loin, mais dans un tout petit disque (le reste est tout noir). Tu ne vois que dans la direction dans laquelle tu pointes ta longue-vue et cette direction n'est pas forcément le futur: il y a plein d'exemples d'INTJs parfaitement rétrogrades.

Je ne crois pas que Si soit braquée sur le passé ni que Ni soit focalisée sur l'avenir. Personnellement, je regarde plutôt plus vers le passé que vers le futur.
J'aime la science parce que j'y vois du Savoir, pas parce que j'y verrais du Futur. Je trouve les découvertes d'Archimède tout aussi fascinantes que le Boson de Higgs.
Je suis dessinateur et mes références sont dans la peinture de la Renaissance et dans les dessinateurs des années 70, pour le plus grand mépris de mes employeurs qui trouvent ça hasbeen et qui me demandent d'adopter le style "actuel". Et réciproquement, j'ai la plus grande condescendance pour l'art actuel (Koons, Hirst, beurk que c'est laid, nul et con) et ce qu'on nous promet comme nouvelles tendances (je déteste jusqu'au mot).
Alors que pour moi, la beauté est universelle. Autant dans l'espace que dans le temps. Ce qui était beau hier l'est toujours aujourd'hui.
De la même façon, les gadgets technologiques (tablette, smartphone, google-glass...) ne provoquent chez moi qu'un ricanement de dédain. 99,99% de ma musique a plus de vingt ans.
Et globalement, je m'étrangle quand je vois quelqu'un qui considère "la nouveauté" comme une valeur.


A mon avis, Ni est "hors du temps". C'est la fonction la plus abstractive, elle se détache du monde concret et entre autre de sa temporalité.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
http://grigou.canalblog.com/
Le chat
Aucun rang assigné
Le chat

Type : 7, INTJ
Age : 39
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1309

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 19:50

Je n'ai pas d'avis précis sur cette question mais je tenait à te remercier de l'avoir posé car elle me permet de m'en poser un sacré paquet à ma personne ce soir...Dont certaines que je ne me serait pas posé sans cela et qui remuent pas mal de trucs.

Merci donc pour cela.

Personnellement apres avoir passé pret de 15 ans dans le futur, je me sis rendu compte que cela posait quelques petits problèmes de communication avec mes compatriotes qui n'étaient pas équipés de la meme "longue vue" (j'aime assez l'idée).
Aujourd'hui je prends plus le temps d'aller chercher l'autre pour pouvoir le rencontrer, meme si son contentement et son manque de recul me laisse encore souvent circonspect.
Autant j'appréhende vraiment le fait de vivre dans le présent, autant l'incapacité chronique à penser à 5 ou 6 coups d'avances me laisse toujours comme médusé.

Comme face à un animal en fait.

troublant d'avoir la sensation d’être face à un humain comme moi MAIS QUI NE SAIT PAS PENSER LE FUTUR.Dans le présent ca va...On peut échanger, communiquer, se trouver, avoir de l'empathie etc...

Bref, j’arrête la mes digressions...D'autant que je les formules un peu au burin.


_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Reflection
Aucun rang assigné
Reflection

Type : Autiste
Age : 27
Lieu : Dolphin rape cave
Emploi : Etudiant
Inscription : 06/11/2013
Messages : 117

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 21:06

@Gérard a écrit:
Le Ni je vois pas trop, je trouve pas cette fonction si focalisée sur l'avenir.
Pourtant elle l'est.

@Kda a écrit:
J'aime la science parce que j'y vois du Savoir, pas parce que j'y verrais du Futur. Je trouve les découvertes d'Archimède tout aussi fascinantes que le Boson de Higgs.
Je suis dessinateur et mes références sont dans la peinture de la Renaissance et dans les dessinateurs des années 70, pour le plus grand mépris de mes employeurs qui trouvent ça hasbeen et qui me demandent d'adopter le style "actuel". Et réciproquement, j'ai la plus grande condescendance pour l'art actuel (Koons, Hirst, beurk que c'est laid, nul et con) et ce qu'on nous promet comme nouvelles tendances (je déteste jusqu'au mot).
Alors que pour moi, la beauté est universelle. Autant dans l'espace que dans le temps. Ce qui était beau hier l'est toujours aujourd'hui.
De la même façon, les gadgets technologiques (tablette, smartphone, google-glass...) ne provoquent chez moi qu'un ricanement de dédain. 99,99% de ma musique a plus de vingt ans.
Et globalement, je m'étrangle quand je vois quelqu'un qui considère "la nouveauté" comme une valeur.
Tes mots reflètent une image très fidèle de ma pensée. Il n'empêche que les utilisateurs de Ni sont relativement axés vers le futur.

Le fait d'aimer telle ou telle musique n'infirme en rien que Ni soit orientée vers le futur, ça indique simplement que tu aimes telle ou telle musique; à la rigueur on peut y voir le fait que tu accordes davantage d'importance à la musique elle-même qu'à son époque - ce qui est malheureusement rare, ne change surtout pas -, mais c'est tout.
Pour avoir discuté avec des utilisateurs de Ni (ENFJ pour la plupart), j'ai remarqué que leur facilité oratoire repose beaucoup sur leur capacité à se représenter le déroulement d'un discours ou une discussion dans le temps, à se projeter momentanément à un point précis de son cours PUIS de se resituer en son sein ce qui, pour moi, relève de l'impossible: mon discours est toujours décousu et chaotique parce que ma pensé fourche (je vois tous les liens logiques entre les idées que j'exprime mais j'ai du mal à choisir un ordre dans lesquels les exprimer, un problème qui ne se pose pas à Ni), et je passe généralement 5 à 6 fois plus de temps à mettre en forme un message et à organiser son contenu qu'à chercher de quoi il sera fait.
Et si j'aime bien jouer contre des NTJ, c'est parce qu'ils ont généralement plusieurs coups d'avance sur moi.

N'oublions pas que l'orientation des fonctions cognitives s'apparente de manière assez étroite à la dualité subjectif/objectif (m'semble en avoir déjà parlé), en conséquence de quoi je ne m'étonne pas que les fonctions de perception extraverties (Ne et Se) soient sensibles aux stimuli environnant immédiats; par opposition aux fonctions d'orientation introvertie qui confèrent à leurs utilisateurs une focalisation soit prospective (pour les Ni) soit rétrospective (Si), donc "subjective" (parce qu'elle passe soit pas la prévision ou la remémoration personnelles du sujet).
J'ajouterai même que l'affinité que partagent ces deux fonctions s'étend bien davantage et recouvre même quelques habitudes qu'on retrouve de façon quotidienne. Entre les Si qui ne peuvent s'empêcher de donner leur interprétation des choses (qui n'est rien d'autre que le germe d'un processus inconscient confrontant le présent à l'expérience), et l'insupportable ton péremptoire des prévisions de Ni...
On le voit également avec les Se/Ne qui ne tiennent pas en place et sont souvent vus comme tête-en-l'air ou surexcités si leur environnement les stimule: d'où "ils sont dans les présent".

Un ENFJ avec qui j'ai discuté de la différence de nos auxiliaires a bien aimé l'image que je lui en ai donnée:
Ne est une bibliothèque où les informations sont classées et indexées de façons optimale, mais l'inconvénient est que cette bibliothèque est grande, donc il faut se déplacer longtemps puis ouvrir le livre concerné et en extraire l'information.
Quant à Ni, je la vois plutôt comme une grande pièce où des livres ouverts tapissent le sol, les meubles et même les murs: l'accès est donc très facile, l'information est toujours au premier plan contrairement à Ne d'où l'esprit synthétique de Ni, mais l’inconvénient est qu'il devient plus difficile d'estimer la taille de l'information ou de la classer de façon pertinente. (et donc d'établir des liens logiques, là où Ne excelle)
Ne distingue mieux que Ni ce qu'il sait de ce qu'il ne sait pas. Ni a plus de facilité à extraire/exploiter ce qu'il sait que Ne.

D'ailleurs je peux même essayer de mettre ça en relation avec ce que j'ai dit plus tôt:
Vu que Ne et Si vont ensemble, il n'est donc pas étonnant que les Si préfèrent consulter régulièrement leur expérience, vu que Ne sait très bien faire ça (bibliothèque bien classée et indexée). Ni, quant à elle, va de pair avec Se, qui bat toutes les autres fonctions au niveau de la réactivité (mentale, pas forcément physique) et l'improvisation (évaluation du risque, courte projection dans le futur).
'Fin moi ça me parait clair comme de l'eau de roche.

(Désolé si c'est un peu bordélique mais j'ai vraiment la flemme de tout bien (ré)organiser et corriger Mort)

_______________________________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Reflection le Mar 11 Mar 2014, 01:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
Le chat

Type : 7, INTJ
Age : 39
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1309

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 21:26

Citation :
Quant à Ni, je la vois plutôt comme une grande pièce où des livres ouverts tapissent le sol, les meubles et même les murs: l'accès est donc très facile, l'information est toujours au premier plan
Mince,ca ressemble à chez moi Razz

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 21:48

Je voudrais apporter une notion supplémentaire dans la ligne du temps passé/présent/futur: le mouvement.

Je me rends compte que beaucoup de personne peuvent figer le temps à un moment donner (comme pour le consulter). Mais prendre un moment donné et reconstruire à partir de là...

Je me demande si la différence entre Si et Ni, par rapport à Se et Ne n'est pas cette compétence à reconstruire respectivement un passer ou un futur illusoire (dans le sens qui n'existe pas).

J'aime beaucoup l'association faite entre Si/Ne, et Ni/Se. Dans mon cas, une longue vue dans l'objectif de Ni mais complètement myope avec Se.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeSam 15 Fév 2014, 22:05

Gros +1 sur tout ce qu'à dit Reflection.
Moi aussi, j'aime plein de trucs assez "vieux" (je préférerais dire "bonifiés", mais bon), que ce soit en termes de films, de musique ou d'art, mais quand il s'agit d'appréhender une interaction humaine, le premier réflexe est une projection vers le futur. Pour ça que je sais en général très vite si ça va coller ou pas avec quelqu'un.

Lilliwin, la question est intéressante, je ne suis pas sûre de pouvoir expliquer le décalage mieux que cela a déjà été fait. Je pense que l'intuition en dominante fonctionne comme un voile ou un écran à travers lequel on analyse la réalité tout en la modifiant/classant pour mieux la comprendre. Le temps de ce processus analytique, dans mon cas axé vers l'évaluation des futurs possibles, on "déconnecte" en effet du présent...
(PS : super joli, ton nouvel avatar !)

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 37
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeDim 16 Fév 2014, 01:41

@Kda

En parlant de la tendance des Si à se préserver, je pensais justement à des faits qui apportaient 10000 briques vertes alors que le mur est rouge pour reprendre ton exemple.

J'aime beaucoup l'image du rétroviseur et de la longue vue, c'est très parlant.

En fait pour toi le Ni c'est une manière de chercher la dépendance d'un fait, le situer en terme de cause/conséquence,de mouvement comme dit Lunaire  ou autre. C'est ça ?

@Le chat

Je suis heureux que ça ait pu t'aider.

Je vois ce que tu veux dire pour le contact avec une personne qui ne peut pas penser le futur; j'ai eu pendant un certain temps un souci du même ordre avec les personnes qui ne voient pas les liens entre les choses alors que c'est naturel pour moi.

@Réflection

C'est très intéressant, cette notion de recherche prospective ou retrospective. Pour les Ni, la capacité à se représenter un discours dans le temps est typique. Je l'ai vu un de mes profs INTJ qui expliquait une notion, faisait une petite pause en baissant un instant les yeux puis reprenait.

+1 pour l'image de la bibliothèque !

@Lunaire

En somme, ce serait une capacité à se représenter mentalement le passé tel qu'il a existé ou le futur de manière précise.

@Tia

Cette capacité de déconnexion se voit aussi dans les goûts artistiques. Elle permet d'évaluer les oeuvres les unes par rapport aux autres sans y faire intervenir la notion de temps.

Perso, j'écoute quelques musiques pas très récentes mais l'essentiel est une grande variété plutot liés à des contextes particuliers, musiques locales ou régionales par exemple.
(PS: Merci Smile, c'est une image toute simple qui m'a plu au premier coup d'oeil)

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Entete11
Revenir en haut Aller en bas
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
Speed Gavroche

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 29
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1574

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeDim 16 Fév 2014, 12:34

C'est pas vrament lié au Pi, puisque tout les types en ont. C'est lié au J, et donc à la tendance à apréhender le temps comme quelque chose de fini, délimité, dont on décide ce qu'on doit faire de façon inflexible, la ou le P voit le temps comme quelque chose qui s'étire à l'infini et dont on sait pas trop ce qu'on doit foutre.

Les J ont donc une conviction ferme de ce qui est arrivé avant l'instant  T et de ce qui va arriver après. Les P veulent receuillir plus d'information avant de s'en faire une telle idée, en s'immergeant dans le moment présent (plus pour les SP) ou les possibilités de l'avenir (plus pour les NP).

_______________________________________
Roosh V-La Théorie de l'Echelle-Catallaxia-Contrepoints-Le Québécois Libre-L'Histoire de votre Esclavage-Return of Kings-Wikifeet
Revenir en haut Aller en bas
Kda
Aucun rang assigné
Kda

Type : ISTJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeDim 16 Fév 2014, 12:56

>Reflection: je suis d'accord avec tout ce que tu dis (et tu as bien fait de resituer les fonctions avec leur binômes extraverti), mais je ne vois pas à quel moment ça implique une temporalité de Ni et une éventuelle orientation vers le futur.
@Reflection a écrit:
Pour avoir discuté avec des utilisateurs de Ni (ENFJ pour la plupart), j'ai remarqué que leur facilité oratoire repose beaucoup sur leur capacité à se représenter le déroulement d'un discours ou une discussion dans le temps, à se projeter momentanément à un point précis de son cours PUIS de se resituer en son sein ce qui, pour moi, relève de l'impossible:
Se représenter l'intégralité de son discours pour l'organiser, choisir de mettre tel argument en premier, etc... pour moi, ça n'est pas lié au temps, ce n'est pas se projeter dans l'avenir. Ça n'est guidé que par un souci d'enchainement logique.
Un ordinateur exécute les opérations demandées par le programme les unes après les autres, dans l'ordre prévu, mais le "après" relève ici du champ lexical de la logique, pas de celui du temps. Si l'ordinateur pouvait faire toutes les opérations dans le même instant temporel, il le ferait. Et c'est ce vers quoi il tend avec l'augmentation de la puissance de calcul.
Quand les ENFJ se projettent un instant en un point précis du discours, ils ne se projettent pas dans le temps. Ils se déplacent à l'intérieur du processus logique qu'est la discussion (ou plus précisément à la représentation que l'ENFJ s'en fait). Et ils le font effectivement à cause de Ni, parce que Ni veut désespérément la réponse, la conclusion. Ni prend le livre et va directement à la dernière page parce qu'elle croit que c'est le plus important (et qu'elle est faite pour se focaliser sur les trucs les plus importants, oubliant des tas de trucs sur le bord de la route). Mais ça n'a rien de temporel: tu peux lire le livre à la vitesse et au rythme que tu veux.

Concernant les prédictions qui seraient "typiquement Ni": attention à ne pas confondre la réalité avec sa partie émergée (la partie qui est perceptible car exprimée dans le monde extérieur).
Ni a une vision très claire de ses prédictions. Ça donne une force de conviction et l'assurance nécessaire pour l'exprimer vers l'extérieur. Mais c'est pas parce que c'est chez les Ni dom que ces prédictions sont exprimées de la façon la plus visible (avec notre insupportable ton péremptoire) que les autres types n'ont pas de mécanisme de prédiction et qu'ils n'en font pas autant usage dans leur cerveau. (De la même façon, les Fe dom ne sont pas les seuls à se soucier des autres, même si c'est chez eux que c'est le plus visible). La fonction Si te fera plein de prédictions en faisant des analogies avec des expériences passées. Ni cherche à se représenter la "loi" qui régit les choses. Le mécanisme.
- Si te dit que tu as dans ta mémoire plein d'exemples où l'assolement triennal a permis d'augmenter la production agricole.
- Ni a élaboré une théorie qui te dit que "le champ doit se reposer pour pouvoir donner à plein".

C'est juste le mécanisme qui change. Et ces mécanismes n'ont pas comme seul but de faire des prédictions.
Par ailleurs, est-ce que  avoir un mécanisme pour faire des prédictions, c'est "être focalisé vers le futur" ?

@Reflection a écrit:
On le voit également avec les Se/Ne qui ne tiennent pas en place et sont souvent vus comme tête-en-l'air ou surexcités si leur environnement les stimule: d'où "ils sont dans les présent".
Oui. Mais le contraire de "dans le temps présent" n'est pas forcément "dans le passé" ou "dans l'avenir". Ça peut aussi être "sans rapport avec le temps".
Je peux me servir de Ni pour me projeter dans le futur, oui, mais je peux tout autant m'en servir pour essayer d'expliquer le mécanisme qui a créé le passé, pour interpréter ce qu'il y a derrière la réalité présente, où encore essayer de comprendre des choses intemporelles (la science, par exemple).

@Reflection a écrit:
Ne est une bibliothèque où les informations sont classées et indexées de façons optimale, mais l'inconvénient est que cette bibliothèque est grande, donc il faut se déplacer longtemps puis ouvrir le livre concerné et en extraire l'information.
Quant à Ni, je la vois plutôt comme une grande pièce où des livres ouverts tapissent le sol, les meubles et même les murs: l'accès est donc très facile, l'information est toujours au premier plan contrairement à Ne d'où l'esprit synthétique de Ni, mais l’inconvénient est qu'il devient plus difficile d'estimer la taille de l'information ou de la classer de façon pertinente.
Ni a plus de facilité à extraire/exploiter ce qu'il sait que Ne.

D'ailleurs je peux même essayer de mettre ça en relation avec ce que j'ai dit plus tôt:
Vu que Ne et Si vont ensemble, il n'est donc pas étonnant que les Si préfèrent consulter régulièrement leur expérience, vu que Ne sait très bien faire ça (bibliothèque bien classée et indexée).
J'aime beaucoup. Je pense que c'est Ne qui fait les expérimentations et Si qui fait le classement, l'archivage et l'indexation. Les Ne dom fourmillent d'idées explosives, mais pour les organiser, c'est pas toujours ça. Pour filer ton image, je pense que chaque bibliothèque possède un type chargé de commander les bouquins (Ne, Se) et un type chargé de les archiver (Ni, Si). Et l'archiviste Ni est du genre à jeter les livres et les remplacer par une fiche-résumé "ce qu'il faut retenir"*

*Tiens, au passage: moi et un pote INFJ, on s'était rendu compte qu'on avait toujours été doués pour faire illusion à propos de bouquins dont on n'avait lu que la 4ème de couv ou la fiche wikipedia. Y'a des Ni-dom qui se reconnaissent ?

@Reflection a écrit:
Ne distingue mieux que Ni ce qu'il sait de ce qu'il ne sait pas.
Mmm... ça j'en suis vraiment pas sûr. Les zones que je ne pointe pas avec ma longue-vue apparaissent noires. Ni voit juste moins de choses (ce qui lui permet de tirer facilement des conclusions)/
Je pense que Ne est un panoramique (pour continuer mes métaphores). Ne voit plus de choses à la fois, et quand il y en a trop, il ne peut plus tout embrasser d'un coup et n'arrive pas à les exploiter.

@Reflection a écrit:
établir des liens logiques, là où Ne excelle
Je ne suis pas non plus tout à fait certain de ça. Je mettrais une nuance. Pour moi, Ne est excellent pour valider un lien logique, par l'expérimentation, mais c'est Ni et Ti qui sont les meilleures pour les imaginer, les faire naitre.
Je pense que chez l'INTP, Ti demande "et si il y avait ce lien logique ?" et Ne fait le test qui confirme ou infirme l'hypothèse.
Ce raisonnement scientifique "hypothèse (Ti) puis expérimentation (Ne)" est le pendant de l'autre raisonnement scientifique "théorie (Ni) puis démonstration (Te)" (INTJ).

Lilliwin a écrit:
En fait pour toi le Ni c'est une manière de chercher la dépendance d'un fait, le situer en terme de cause/conséquence,de mouvement comme dit Lunaire  ou autre. C'est ça ?
Oui, c'est exactement ça.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
http://grigou.canalblog.com/
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 97
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 641

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeDim 16 Fév 2014, 16:55

J'ai bien un décalage au temps mais pas via Pi.

Dans mon cas, le rapport au futur est principalement lié au Te, c'est lui qui crée le besoin d'avenir et de projection. Le Ni pourra apporter des idées en input (et en complément du brainstorm de Te), validera les différentes options.
C'est Te qui angoisse quand il n'y a pas de visibilité sur l'avenir, parce qu'il a besoin d'agir et savoir. Ni lui "sait" toujours quand il est nécessaire qu'il sache.

Les seuls cas où Ni agit tout seul sans terrain préalablement préparé par Te, c'est pour avertir (danger) ou recadrer (lorsqu'un plan va subir des aléas); d'autre part Ni conduit en mode auto pour le relationnel.

Se pas super développé chez moi me cause aussi un décalage avec le présent. C'est un peu comme d'être en permanence à prendre des clichés avec un appareil photo, t'es tellement dans la strat et la recherche de paramétrages parfaits (ISO, couleurs, cadrage etc) que tu ne vois/vis pas ce que tu veux prendre en photo.
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 36
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeDim 16 Fév 2014, 18:33

Pour ma part, je suis quasi en permanence en projection dans le futur, mais pas dans le sens de l'anticipation ou la prévoyance, mais dans le sens de la multiplicité des possibles, du potentiel.

la gestion de ma mémoire serais comme une très grosse bibliothèque, mais dont l'indexation est très mal foutue, ce qui fait que je suis presque incapable dans une discussion de sortir me références en en temps réel, (trous de mémoire et défauts de concentrations) ce qui est très pénible.

par contre, à l'écrit, aucun problème, car je peut prendre le temps de parcourir toute la bibliothèque pour retrouver tel truc que je relie à tel truc qui est lui-même relié à tel truc, jusque retrouver l'élément que je cherchais.
je suppose que ceci est Ne.

Parfois chez des gens je constate l'effet inverse : ils transmettent leurs références immédiatement (ce qui épate) mais ils font assez peu d'associations d'idées inattendues.
Ces personnes on une gestion du temps plus proche du présent, ou bien le futur proche donc plus aptes à anticiper. (Se ou Ni dom)

quand aux personnes fixées sur le passé, (essentiellement Si dom) souvent, elles m'ennuient profondément.
pas de sens du tremplin, pas d'associations d’idées, ni d'imagination, rigides et fixées à leur vécu, etc...

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Reflection
Aucun rang assigné
Reflection

Type : Autiste
Age : 27
Lieu : Dolphin rape cave
Emploi : Etudiant
Inscription : 06/11/2013
Messages : 117

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeMer 19 Fév 2014, 15:32

@Kda a écrit:
Se représenter l'intégralité de son discours pour l'organiser, choisir de mettre tel argument en premier, etc... pour moi, ça n'est pas lié au temps, ce n'est pas se projeter dans l'avenir. Ça n'est guidé que par un souci d'enchainement logique.
Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Lightbulb
En fait nos avis divergent davantage sur un terrain sémantique que sur la question des fonctions elles-mêmes, fwict. Et tu as raison de le préciser parce que j'ai choisi de lier une dimension temporelle à Ni et Si alors que celles-ci sont effectivement assez peu sensibles à la notion de Temps, flux qui s'écoule de façon homogène pour tout le monde. :/
Je pensais d'ailleurs avoir précisé ça en insistant sur l'aspect subjectif des fonctions introverties, mais maintenant que j'y pense ça n'a pas suffi à me prémunir contre la confusion que tu relèves. (je ne me cherche pas des excuses, j'explique juste, hein Razz)
@Kda a écrit:
Par ailleurs, est-ce que  avoir un mécanisme pour faire des prédictions, c'est "être focalisé vers le futur" ?
Peut-être pas "focalisé", mais dans la mesure où Ni facilite la prévision en sélectionnant l(es) issue(s)/enchaînement(s) les plus probables (aux yeux du sujet), il est clair que ses utilisateurs seront plus enclins à raisonner dans le futur:
@Tia a écrit:
quand il s'agit d'appréhender une interaction humaine, le premier réflexe est une projection vers le futur. Pour ça que je sais en général très vite si ça va coller ou pas avec quelqu'un.
Pour moi c'est le contraire, l'intérêt justement d'interagir avec l'extérieur repose sur le "fun" de n'avoir absolument aucune idée de là où ça peut mener. Si je savais à l'avance - ce que j'arrive parfois à déterminer grâce à Si -, je perds instantanément tout intérêt. Ma phobie des clichés vient peut-être de là...
Maintenant que j'y pense, de toute ma vie je n'ai volontairement fait qu'une seule projection. Les Si que je connais (mère + sœur) n'ont aucun problème à espérer que leur vie soit banale (dans le sens "standard"), là où mon frère (Ni) a déjà tout prévu depuis qu'il a 12 ans.

(C'est moi ou on est un peu entrain de démystifier l'iNtuition ?)
@Kda a écrit:
*Tiens, au passage: moi et un pote INFJ, on s'était rendu compte qu'on avait toujours été doués pour faire illusion à propos de bouquins dont on n'avait lu que la 4ème de couv ou la fiche wikipedia. Y'a des Ni-dom qui se reconnaissent ?
Un Ne très intuitif que je connais (vraisemblablement NTP) et moi sommes assez doués pour blablater et donner l'impression que nous avons fait beaucoup plus d'efforts qu'en réalité, en nous fiant à des éléments (pas vraiment) en relation avec le sujet autour desquels on peut broder en prétendant avec assurance qu'il s'agit d'analogies pertinentes - je doute d'ailleurs que nous soyons les seuls à avoir le Bac de cette manière Rolling Eyes-, mais si on avait dû se restreindre uniquement à ce que nous avions vraiment lu nous nous serions sans doute plantés. Lol

Ça n'est d'ailleurs pas un exercice très facile (surtout s'il implique de jacter à une audience quelconque au lieu d'écrire), parce qu'autant je m'éternise sans souci à interpréter ("analyser" - lol) un texte à rallonge, autant si on me demander de tirer un nom, une date ou un fait => mouise. Tout s'effondre, haha.
@Kda a écrit:
Pour moi, Ne est excellent pour valider un lien logique, par l'expérimentation, mais c'est Ni et Ti qui sont les meilleures pour les imaginer, les faire naitre.
Je pense que chez l'INTP, Ti demande "et si il y avait ce lien logique ?" et Ne fait le test qui confirme ou infirme l'hypothèse.
Ce raisonnement scientifique "hypothèse (Ti) puis expérimentation (Ne)" est le pendant de l'autre raisonnement scientifique "théorie (Ni) puis démonstration (Te)" (INTJ).
Sur ce point, je suis certain que c'est l'inverse.
Face à chaque nouveauté, Ne cherchera à la lier aux choses connues (faisant parfois appel à Si pour reconnaître des motifs familiers et aller plus vite), en disant "et si X ? et si Y ?"... mais c'est Ti qui s'occupe de valider chaque mini-conjecture.
En tout cas ça marche comme ça pour moi, c'est d'ailleurs dans ce processus que j'ai reconnu mes fonctions Ti, Ne et Si ce qui m'a permis de me typer de façon définitive.

@Lulu Ça m'a l'air intéressant, mais j'ai peur de ne pas avoir tout saisi...

@Lill Vu que tu pratiques l'Aikido, je trouve très probable que tu aies été un peu perdu au début avec toutes les différentes prises et Ne qui te dit "rah mais il y a trop de possibilités, je ne peux pas prévoir la prochaine attaque !! Shocked", alors qu'au bout d'un moment ça devient plus facile quand Si a stocké assez d'expérience. Si c'est le cas, tu dois comprendre à quel point il peut paraître confortable de se fier au passé pour un non-Ni/Se.
... Non ? Timide

@Lauter Pareil pour mon Ne, c'est pour ça que je suis beaucoup plus à l'aise à l'écrit.
Par contre c'est marrant, mais mon frère m'a fait la même remarque à propos des gens qui, selon lui, n'établissent pour la plupart "pas assez de relations entre les choses, il restent aveugles au tableau principal et demeurent incapables de réaliser les conséquences de leurs actions (et réciproquement d'agir en ciblant une conséquence précise)"
Et à ça coté de ça, il me dit que je suis obsédé par le grand tableau et donc aveugle aux détails qui représentent les leviers d'action efficaces. silly

Donc bon, j'imagine que chacun de nous voit une petite partie du monde, généralement différente de celle visible aux autres.

_______________________________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Reflection le Ven 30 Mai 2014, 05:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 37
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitimeJeu 20 Fév 2014, 11:43

@Réflection

C'est exactement ça ! Maintenant, je vois bien mieux où sont les lignes d'attaques correctes donc je me pose beaucoup moins de questions et je n'en suis que plus efficace. En plus, j'ai l'âge du développement de la tertiaire et mon entrée dans l'aikido était pile à ce moment là; le corps a senti que c'était le moment.

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Entete11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Le rapport au temps chez les types à perception introvertie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le rapport au temps chez les types à perception introvertie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel temps fait-il chez vous?
» Troubles du sommeil et du temps
» Note sur le rapport personnage/objet chez Beckett.
» Image & Présent
» Angoisse, je vais recevoir des gens chez moi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-