Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
PC portable 16,1″ Honor MagicBook Pro 16
699 € 799 €
Voir le deal

Partagez
 

 Je suis complément perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aymmily
Aucun rang assigné
aymmily

Type : Même moi jsais pas
Age : 17
Lieu : France
Emploi : Etudiante qui n'étudie pas
Inscription : 27/08/2021
Messages : 5

Je suis complément perdue Empty
Message(#) Sujet: Je suis complément perdue Je suis complément perdue Icon_minitimeDim 29 Aoû 2021, 02:13

Alors depuis que je connais le MBTI (1 an un peu près), j'ai passé passer au moins 5 fois le fameux test des 16 personnalités (je suis toujours tombée sur le type INTP, à chaque fois j'étais à la fois satisfaite et insatisfaite du résultat) avant de me rendre compte que c'était de la grosse douille alors je l'ai passé sur d'autres sites : des fois j'étais INTP, des fois ENTP, INFP, etc. Puis j'ai commencé à me demander si je n'étais pas ISTP ou ISFP...

Bref c'était déjà un gros bordel dans ma tête, et maintenant que j'ai découvert les fonctions cognitives je suis encore plus perdue (parce que j'étais tellement convaincue (enft je ne sais même pas si je le suis encore) que fallait se typer grâce aux lettres que ça a tout chamboulé dans ma vision du MBTI + migraine à force de trop penser).

Du coup, je me suis inscrite sur ce forum dans le but de demander à des gens expérimentés de trouver mon type (svp) !
Posez-moi toutes les questions que vous souhaitez, si ça peut vous aider c:

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meleabrys
Aucun rang assigné
Meleabrys

Type : INFJ
Age : 39
Lieu : Dans ma tête
Inscription : 03/03/2020
Messages : 300

Je suis complément perdue Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis complément perdue Je suis complément perdue Icon_minitimeDim 29 Aoû 2021, 11:21

Que peux-tu nous dire de ce que tu aimes, de tes relations avec les gens (famille, amis, amoureuses), de ta façon d'étudier et d'appréhender la vie et ce qui t'entoure ?

Ici, tu nous donnes trop peu d'éléments, on n'a rien pour s'appuyer et essayer de t'aider à démêler un peu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aymmily
Aucun rang assigné
aymmily

Type : Même moi jsais pas
Age : 17
Lieu : France
Emploi : Etudiante qui n'étudie pas
Inscription : 27/08/2021
Messages : 5

Je suis complément perdue Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis complément perdue Je suis complément perdue Icon_minitimeLun 30 Aoû 2021, 04:15

@Meleabrys a écrit:
Que peux-tu nous dire de ce que tu aimes, de tes relations avec les gens (famille, amis, amoureuses), de ta façon d'étudier et d'appréhender la vie et ce qui t'entoure ?

Ici, tu nous donnes trop peu d'éléments, on n'a rien pour s'appuyer et essayer de t'aider à démêler un peu ^^

Oui désolée, à la base je pensais écrire un pavé sur moi-même mais en faisant ça j'avais peur de donner trop d'informations jugées comme inutiles du coup je me suis dit que si c'est vous qui posez des questions on s'y perdrait moins..
bref


Alors j'ai toujours aimé les jeux vidéo. Je regarde pas mal d'anime, de disney, ou de trucs plus enfantins comme barbie ou les winx, etc. Je passe mon temps à vagabonder sur internet, plus particulièrement sur youtube...bref, j'aime tout ce qui peut me divertir et me faire oublier les choses qui m'entourent. Quand ce n'est pas possible je m'échappe de la réalité en rêvant, comme par exemple en rêvant de pouvoir rencontrer le prince charmant, ou de pouvoir voler dans le ciel, etc. Bien évidemment je sais que ces rêves sont irréalisables (c'est le principe d'un rêve). Mais en tout cas, tout ça me stimule. Quand j'ai de l'énergie et que j'arrive à prendre le contrôle de mon corps j'étudie l'anglais et le japonais.

En ce qui concerne ma relation avec les gens, j'aime énormément ma famille (même si je ne fais pas grand-chose pour le montrer). Ma mère étant très introvertie et occupée, chez elle je passe la plupart de mes journées enfermées dans ma chambre. À table on se dispute beaucoup, soit car elle me reproche d'être trop bordélique et pas assez discipliné, soit parce qu'elle me dit d'une manière plus ou moins directe que quand je parle c'est long et chiant, ou alors parce qu'elle parle avec insistance de choses que je trouve totalement chiante, etc. Mais sinon je l'aime beaucoup. Quand je vais voir mon père, ça se passe très bien : on parle rarement de choses sérieuses ou personnelles, ou de sujets qui fâchent. Mais on rigole beaucoup. Quant à mon frère il dit qu'il me déteste car mon comportement est devenu insupportable, le simple fait d'entendre ma voix ou voire même ma simple présence peut le mettre de mauvaise humeur. Moi je l'apprécie bien, je le trouve marrant même s'il a tendance à casser l'ambiance. Puis ma grand-mère, je suis un peu sa chouchoute alors elle est super sympa avec moi. Elle m'envoie tout le temps des messages même quand ce n'est pas spécialement important (elle veut se rassurer que je ne l'oublie pas), et si je ne lui réponds pas dans la journée elle panique elle commence à appeler toute la famille pour savoir pourquoi je ne lui ai pas répondu (elle ne se comporte pas comme ça avec mon frère). De plus elle a tendance à être égoïste dans le sens où elle se permet de faire des remarques déplacées et/ou blessantes, soit sur le coup de l'envis, soit sur le coup de la colère. Bien sûr, elle détesterait qu'on lui fasse la même chose (dans ces cas-là elle a tendance à avoir une réaction victimaire, et à nous faire passer pour des méchants). Tout ça a tendance à beaucoup m'agacer. Mais bien sûr je ne le lui ai jamais reproché. Et même si parfois elle a tendance à m'énerver je l'aime beaucoup. Sinon le reste de ma famille on s'entend bien mais y a pas grand-chose à dire.
Mes amis je les sélectionne en fonction de l'impression et du feeling : mes amies ne sont pas des drama queen problématiques, et avec elles je ne suis pas mal à l'aise à être moi-même à 100%. Je n'ai pas de meilleures amies, je n'ai que des amies du moment : parce que je ne sais pas entretenir une relation en dehors des cours. Mais avec les amies que j'ai en ce moment j'ai l'impression que c'est différent : des fois elles me proposent des sorties, nos conversations c'est un peu de tout et n'importe quoi, quand on rigole c'est beaucoup de sarcasme et/ou de blagues de merde.
Puis les relations amoureuses, même si j'ai été en couple qu'une seule fois dans ma vie y'a pas mal de choses à dire. C'était en maternelle, et pourtant ce que j'éprouvais pour lui était fort. Mais à l'instant où je suis sortie avec lui toute l'attention qu'il me portait, toute cette affection à mon égard à briser quelque chose chez lui. Ce n'était plus celui que j'aimais. À la place je trouvais ça juste pesant et lassant, ça a donc duré qu'une récrée. J'ai pris mon seul et premier râteau en primaire ce qui fait que par la suite je suis devenue autant exigeante envers moi qu'envers les autres. Je me disais par exemple qu'il existe mieux, que ça passera. Ou alors je me disais qu'il existait mille fois mieux que moi, et donc qu'il était tout bonnement impossible pour moi d'être aimé. Le peu de fois où on m'a fait une déclaration, j'étais complètement chamboulée car je n'arrivais pas à comprendre voire même à m'imaginer que je puisse faire ressentir quelque chose à quelqu'un. Mais en même temps c'est bizarre, car je les haïssais. Je ne comprenais pas comment ils pouvaient avoir l'audace de penser qu'ils étaient plus aimables qu'un autre. Comment pouvaient-ils espérer que je dise oui, alors qu'en sortant avec moi, eux ils gagneraient ce qu'ils cherchent et moi je n'aurais gagné absolument rien ? Je les trouvais tellement égoïstes de ne pas penser d'abord à ce que la personne qu'ils sont censés aimer puisse ressentir. Je tiens quand même à préciser qu'ils étaient tous soit très bizarre, soit super insistant. Du coup je ne pense pas que d'ici quelques années je serais en couple. De plus, je vis dans un monde où le sexe est la base d'un couple, et où l'autre est une propriété. Ça me dégoûte. Mais ce n'est pas grave car même si je vis un amour non-réciproque je le vis bien, au moins j'ai la liberté d'avoir recours à mon imagination.
bref c'est comme ça

Au lycée durant la pause je parle avec mes amies, quand elles ne sont pas là je reste seule avec mon téléphone. Je tiens à préciser que rester seule ou manger seule, ça ne me dérange pas (en vrai j'aime bien être seule haha). En dehors de la classe je ne met pas mes lunettes car j'ai peur de croiser le regard des gens. En général dans mes bulletins les profs me reprochent de ne pas être assez impliqué, d'être trop silencieuse, de faire autre chose que d'écouter (gribouiller des dessins sur mon cahier, dormir ou avoir la tête dans les nuages), d'être trop ailleurs, pas concentré, etc. Ils disent quand même que j'ai les capacités pour réussir et sans vouloir me vanter je pense que si je le voulais je pourrais, mais y a vraiment rien qui ne me motive. En cours je n'arrive pas à me concentrer (même au cours d'une discussion avec ma mère ou avec des amies) : il suffit que le prof dise une chose, ou qu'un élément visuel me fasse penser à quelque chose pour que petit à petit je sois complètement déconnecté (ça me fait exactement la même chose les peu de fois où je lis un livre). En travail de groupe, je suis plus celle qui suit les instructions plutôt que celle qui en donne, car je pense ne pas être apte à maintenir l'ordre et à diriger un groupe. Sauf dans les cas où je serais entourée de bras cassés, lents à la détente et incapable de prendre des décisions claires. Je sais que le principe d'un travail de groupe c'est de travailler en groupe, mais à mon sens c'est tellement inefficace : tout le monde se permet de parler en même temps, ça crée un chahut inutile. Alors qu'avec un leader, la parole est distribuée (et donc par la suite écouté), et on gagne en rapidité et en efficacité. Quand un travail m'ennuie je suis totalement inefficace, donc je préfère me coltiner les tâches les plus simples et les plus rapides à exécuter.
Le travail à la maison je ne vais pas te le cacher y'en a pas. Quand je rentre des cours, je m'autojustifie en me disant que c'est le seul moment de la journée où j'ai enfin du temps libre pour m'amuser. Je me dis que je pourrais faire mes devoirs plus tard, jusqu'à ce que je sois trop fatiguée pour les faire...Résultat je les fais le lendemain à la dernière minute, ou alors je me dis que c'est trop tard et donc je ne les fais pas.
Puis après comment j'appréhende la vie ? Je ne sais pas trop...à vrai dire je me sens tellement déconnecté de la réalité, des choses qui m'entoure, de mon enveloppe corporelle que je ne m'y intéresse pas trop. En revanche je me pose énormément de questions sur moi-même (non ce n'est pas du narcissisme), sur pourquoi je pense comme ça, si les autres ne sont pas comme moi et si oui pourquoi. Je ne sais pas si j'ai répondu à la question mais voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne ROGER
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 69
Lieu : ORLEANS
Emploi : Consultant retraité
Inscription : 26/01/2012
Messages : 13

Je suis complément perdue Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis complément perdue Je suis complément perdue Icon_minitimeJeu 09 Sep 2021, 11:40

Le questionnaire MBTI est une aide pour trouver son type de personnalité mais son analyse est entachée d'incertitudes. Si vous trouvez que INTP ne vous convient pas alors ne le validez pas.
Dans le rapport il y a en principe un tableau sur la clarté des préférences qui peuvent être légères (il y a alors les plus gros doutes) à très claires. Dans ce dernier cas il faudrait probablement plus en tenir compte.
De plus vous me semblez être dans le bouillonnement de l'adolescence. Smile
Dans la vie nous avons des époques charnières pour la découverte de fonctions complémentaires de perception et de jugement ce qui créée une dynamique de développement du type.
INTP pourrait se décrire aussi en terme de fonctions de perception et de jugement.
La fonction principale serait la pensée introvertie, c'est à dire que les autres n'en auraient pas forcément conscience, et la fonction auxiliaire l'Intuition extravertie que l'on montrerait donc aux autres. Progressivement on développerait la fonction sensation (qui pourrait être introvertie) puis la fonction sentiment extravertie.
Par la suite "INTP" pourrait aussi développer les 4 fonctions restantes, Pensée extravertie, Intuition introvertie, etc.
"INFP" aurait comme différence que sa fonction principale serait le sentiment introverti.
"INTP" prendrait ses décisions sur des bases logiques, pour découvrir ou développer les pricipes et les structures qui leur permettent de comprendre et d'expliquer le monde. Ils ont tendance à être logiques analytiques et capables de critiques objectives, détachés et méditatifs.
"INFP" déciderait plus en fonction de la valeur qu'ils attachent à la compréhension de soi, à l'individualité et au développement. Ils considèrent comme essentiel de de vivre en s'engageant moralement pour défendre leurs convictions. Ils ont tendance à être Sensibles attentifs et soucieux des autres, idéalistes et fidèles à leurs idées.
Pour schématiser les "NF" sont plus tournés vers le sens l'identité, les relations profondes, rendre le monde meilleur, développer le potentiel des autres, trouver un but dans la vie, ils aiment l'authenticité.
Les "NT" sont plus tournés vers la théorie, les principes de fonctionnement des choses, ils font confiance à la logique et se montrent volontiers sceptiques et précis, ils se concentrent sur les stratégies et les objectifs à long terme pour engendrer le progrès. Ils recherchent la compétence et les connaissances approfondies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebrom
Aucun rang assigné
Ebrom

Type : Infp-t
Age : 100
Lieu : Utopia
Emploi : Prisonnier d'une perle de rosée
Inscription : 13/11/2019
Messages : 25

Je suis complément perdue Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis complément perdue Je suis complément perdue Icon_minitimeVen 10 Sep 2021, 16:29

Salut
Pour moi tu es infp à 99,9%. Je me reconnais dans ta manière de penser, d'écrire, de douter, d'analyser le monde qui t'entoure avec lucidité en relevant des détails qui sont sans importance pour les autres.
Peut-être que je fais de la déformation professionnelle après, que je vois plus facilement ce que j'ai en commun avec toi que ce qui nous différencie, mais j'suis quand même assez confiant.

Tu t'en sors avec les fonctions cognitives ? Quand je me suis mis à creuser le mbti et les fonctions cognitives, j'ai passé des mois très stimulants, je te le souhaite.

J'ai quelques années de plus que toi, et je les ai bien gâchées. Je pense que les infps ont une prédisposition à laisser filer leur potentiel, j'aimerais pas que tu suives mes pas. Te laisse pas aller à la facilité, te renferme pas dans ton monde imaginaire, dans ton introspection, dans les paradis artificiels du monde digital. Efforce-toi d'aller vers les situations inconfortables, ça va te grandir sur le long terme. Le cerveau est un muscle, tes comportements des programmations, tu peux tout reprogrammer, et plus tu commences tôt plus c'est facile, avant que les mauvais comportements soient ancrés. Plus je me suis détaché du monde plus c'était naturel pour moi, moins je culpabilisais, plus j'assumais. Prends pas la pente glissante. Saisis les opportunités de sociabilisation, d'actions sur le monde réel, de participer à des événements, etc (sans trop te trahir et te mettre en danger bien sûr)(les rencontres et les expériences font les déclics).
Tu te sens déconnectée de la réalité parce que tu la subis comme un personnage secondaire. Plus tu seras entreprenante dans cette réalité, plus elle correspondra à tes attentes, et ça sera bien plus enrichissant que ce que peut fournir tes rêves.
En tout cas c'est les conseils que je me serais donné à moi-même, j'espère que je tape pas trop à coté.

Et sinon t'écris ? C'est un muscle aussi l'écriture, en l'entrainant il peut se magnifier, et la sensibilité des infps est ma catharsis


EDIT : Et lis. Abuse du seul paradis artificiel qui t'élèvera socialement et individuellement plus que n'importe quel autre, la lecture. Commence à programmer ton cerveau dès maintenant à consommer du livre comme tu consommes une vidéo youtube. Si tu veux des conseils de lecture, je peux t'en donner, je serais curieux de voir si tu partages ma sensibilité sur le plan littéraire
(personne m'a demandé des conseils de vie alors que je suis moi-même un contre-exemple de personne fonctionnelle, je sais...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Je suis complément perdue Empty
Message(#) Sujet: Re: Je suis complément perdue Je suis complément perdue Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis complément perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-