Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Niveaux de développement Enneagrame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Jeu 14 Juin 2012, 15:27

Ayahuasca a écrit:
Ah d'accord. Je sais pas, je suis quelque part entre le niveau 1 et le niveau 9 mais je sais pas trop où. Lol

Haha ! mais avec cette phrase tu peux déjà exclure les niveaux 7,8 et 9 .
Revenir en haut Aller en bas
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 27
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1581

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Jeu 14 Juin 2012, 16:17

Citation :
Type 7 Niveau 9 : Finalement, leur énergie et leur santé sont épuisées : ils deviennent claustrophobes et pris de panique. Souvent, ils abandonnent la lutte pour eux-mêmes et pour la vie : dépression profonde, et désespoir, overdoses autodestructrices, suicide impulsif. Correspondent en général à des troubles de la personnalité du type maniacodépressif et histrionique.


Jim Morrison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
az
Pionnier
avatar

Age : 27
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 18/11/2010
Messages : 219

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Jeu 14 Juin 2012, 20:12

C'est marrant j'ai pensé aussi à Jim M. en lisant cette échelle du type 7 ! Pas forcement au niveau 9 mais ça colle beaucoup aussi.
Je connais un ENTP 7 (qui peut être autant au niveau 1 qu'au niveau 7), donc je peux comparer un peu.. j'ai un peu de 7 aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 27
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1581

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Jeu 14 Juin 2012, 22:36

L a écrit:
C'est marrant j'ai pensé aussi à Jim M. en lisant cette échelle du type 7 ! Pas forcement au niveau 9 mais ça colle beaucoup aussi.

Ben vraiment à la fin de sa vie il était quand même trés trés désintégré je crois. Après il a aussi été au niveau 1 ou pas loin.

Par contre si on lit la description de l'échelle du 4, ya des trucs qui collent pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Jeu 14 Juin 2012, 23:52

@Speed Gavroche a écrit:
L a écrit:
C'est marrant j'ai pensé aussi à Jim M. en lisant cette échelle du type 7 ! Pas forcement au niveau 9 mais ça colle beaucoup aussi.

Ben vraiment à la fin de sa vie il était quand même trés trés désintégré je crois. Après il a aussi été au niveau 1 ou pas loin.

Par contre si on lit la description de l'échelle du 4, ya des trucs qui collent pas du tout.

Mais qu'est-ce que vous typez là au juste, le sex symbol sulfureux, ou bien l'individu James Douglas Morrison, tel qu'il se serait lui-même typé à jeun ? Nan parce que je lis et relis le 7, et je n'y reconnais que les traits les plus superficiels de sa personne, des traits étroitement liés à sa consommation de stupéfiants en tout genre, à son trouble borderline, et largement encouragé par l'état d'esprit qui régnait à la fin des années soixante. Je crois qu'on peut raisonnablement typer l'ère hippie et psychédélique ExFP 7, et si on ajoute à cela le fait que l'alcool tend à renforcer la composante EFP quelque soit le type, c'est déjà tout de suite moins crédible.

Pour moi, tout ce qu'il avait de 7, c'est justement les aspects maladifs et régressifs de sa personnalité...
Tu dis 7w8 Speed, c'est marrant car il s'agit précisément des points d'intégration et de désintégration de l'énnéatype 5, et plus je lis ce qu'il est en dit, plus je l'y reconnait (ainsi que moi-même). Il faut savoir par exemple que depuis ado, l'un de ses grands trucs, s'était de prendre note sur des carnets de la réaction qu'entrainaient ses facéties chez les autres. Il y consignait tout un tas d'observations psychologiques, et menait une existence assez détaché, solitaire même. Il s'est toujours d'écrit lui même comme un observateur aventureux, un voyeur, un voyant, un tordu, et surtout, un poète.
Pour dire que INFP 5w4 me parait à présent le plus pertinent, et dire aussi que pour moi ça ne fait pas sens qu'un introverti puisse être 7, sachant que c'est l'énnéatype le plus en corrélation avec le principe d'extraversion.



Dernière édition par Exil le Ven 15 Juin 2012, 01:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 01:05

ChasingStarlight a écrit:
Quand tu dis devenir de plus en plus T avec l'âge, et qu'apparemment ça t'aide, tu veux dire par là que ça te permet de contrebalancer un Fe trop présent tout en t'ouvrant de nouvelles portes dans ton inconscient ? Enfin ça apprend à relativiser quoi non ?

Ça c'est fait tout seul, peu à peu. J'étais très IF jusqu'à l'âge de 17 ans, fragile et hypersensible, puis je suis passé par une profonde crise existentielle qui m'a forcé à opérer une sorte de métamorphose. J'ai vraiment commencé à m'intéresser à la psychanalyse, la psychologie, et c'est au cours de ce processus que s'est révélé à moi mon potentiel en direction du T (du Ti plus précisément). Cette évolution a beaucoup surpris mon entourage : j'ai appris à dire non, je suis devenu nettement plus critique, analytique, intelligible, assertif, et j'ai gagné en confiance ainsi qu'en crédibilité. Longtemps, j'ai été une éponge émotionnelle, très facilement nauséeux et pris de vertige au contact de tout ce qu'il y a de disgracieux et de malsain dans le monde. Cette instabilité émotionnelle entamait ma confiance en moi, et j'étais le plus souvent en retrait, oppressé par le réel, à moins qu'une exaltation intuitive ne me précipite dans une revendication arrogante de ma vision. Je croyais fermement dans le bien-fondé de mes intuitions, et j'avais raison, mais avec mon manque de T, mon langage revêtait une émotivité toute subjective qui discréditait d'elle même mon propos, et j'étais réduit à prêcher dans le dessert, désespérément incompris, sauf de quelques rares amis IN...
Ma vie me fait l'effet d'avoir été une longue série de crise, chacune étant comme une chrysalide à ma lente métamorphose; mais j'en ai fait une autre très aiguë à l'âge de 22 ans, où là j'ai vraiment cru que j'allais y laissé mon intégrité mentale (l'appréhension de la folie est un thème récurrent chez moi depuis l'enfance). C'est à ce moment que j'ai vraiment plongé dans l’œuvre de Jung (ça faisait des années que je croisais son nom dans diverses lectures, en marge de la psychologie), et c'est vraiment le T qui m'a permis de me remettre à flots. Depuis, je goute à une sorte de détachement analytique qui me fait le plus grand bien, et qui m'offre en retour de réussir - avec plus ou moins de succès - à exprimer de façon intelligible mes idées, et de les hisser à un niveau d'entendement toujours plus universel.
Si ça peut t' éclairer Smile


Dernière édition par Exil le Ven 15 Juin 2012, 02:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 01:12

Je crois que j'aurais adoré le Exil de 17 ans !!!

( t'inquiète je t'aime bien quand même , même après que t'aies lu tout ça Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 01:51

@segovois a écrit:
Je crois que j'aurais adoré le Exil de 17 ans !!!

C'est bien la preuve que tu n'es pas en bon terme avec toi-même, et qu'au fond, tu ne t'aimes pas... Parce que c'était exactement mon cas à l'époque, et que dans cet état, il est beaucoup plus facile de se complaire avec des gens qui vont mal, que de supporter la compagnie de ceux qui, par leurs efforts en direction de la lumière, nous renvoie à la lâchetés avec laquelle nous justifions notre misère..
A 16, 17 ans, j'étais au bout du rouleau, en échec scolaire, en conflit familial, et vraiment, je n'étais pas beau à voir. Mais c'est marrant ce que tu dis, parce que l'un des déclic qui m'a permis de refaire surface, c'est quand je suis retourné en cours en fin d'année, après une absence de deux mois avec arrêt maladie (dépression et phobie scolaire), et qu'à ma grande surprise, mon retour a été accueilli avec enthousiasme par tout le monde, alors que j'étais intimement convaincu d'être l'élève le plus insignifiant du lycée.. Prisonnier de mon mal être, je ne m'étais même pas aperçu que je comptais pour les autres, qu'ils avaient de l'estime pour moi.
Et à quel point la vie est dingue, l'année suivante j'ai changé de lycée, et tout s'est inversé : je suis devenu "le mec populaire du bahut", et une tête en classe (ne me demande comment, ça c'est fait tout seul, l'air de rien..)
Faut dire aussi que ce revirement coïncidait avec l'époque où je tisais pas mal, en mode Jim Morrison, mais j'ai arrêté les conneries depuis..


Dernière édition par Exil le Ven 15 Juin 2012, 02:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 01:56

Désolé j'avais pas compris que ça allait si mal !! je retire ce que j'ai dit du coup Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Exterkate
Hôte 5 étoiles
avatar

Type : INTP 6
Age : 22
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 839

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 02:13

Tu me donne envie de plonger, Exil ! Rolling Eyes

Quand j'ai lu ton poste, j'avais l'impression d'être un roman, où je me reconnaissais un peu. A vrai dire, j'ai les mêmes problèmes que toi à cet âge, mais dans une moindre mesure.
Mais t'imaginer dans cet état m'a donné une telle sensation de noirceur, que j'ai tout de suite arrêté d'y penser. Ca a dû être dur, mais... c'est une étape pour chacun.

Au fait, j'me posais la simple question : les opposés s'attirent, qui se ressemble s'assemble ou simple connerie ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 02:16

@Exterkate a écrit:
Tu me donne envie de plonger, Exil ! Rolling Eyes

Quand j'ai lu ton poste, j'avais l'impression d'être un roman, où je me reconnaissais un peu. A vrai dire, j'ai les mêmes problèmes que toi à cet âge, mais dans une moindre mesure.
Mais t'imaginer dans cet état m'a donné une telle sensation de noirceur, que j'ai tout de suite arrêté d'y penser. Ca a dû être dur, mais... c'est une étape pour chacun.

Au fait, j'me posais la simple question : les opposés s'attirent, qui se ressemble s'assemble ou simple connerie ?
Very Happy

Désolé le post donne pas du tout envie de rire, mais quand j'ai lu ta dernière phrase lol, c'est quoi cette transition de fou Smile

SInon Exil pareil, en lisant ton dernier post, j'ai vraiment eu une impression bizarre !!! noirceur est un mot assez juste en effet ...
Revenir en haut Aller en bas
Exterkate
Hôte 5 étoiles
avatar

Type : INTP 6
Age : 22
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 839

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 02:19

Pfff, je pourrai te dire la transition jusqu'à cette question, mais elle est d'un superflue tel que vous me jetteriez des pierres. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 02:20

@Exterkate a écrit:
Pfff, je pourrai te dire la transition jusqu'à cette question, mais elle est d'un superflue tel que vous me jetteriez des pierres. Very Happy

+1 ENFP (bon j'arrete)
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 02:32

@Exterkate a écrit:
Tu me donne envie de plonger, Exil ! Rolling Eyes
Plonger ?
Moi j'ai plongé dans Jung, et j'ai débouché sur moi-même.

Mais je suis tout sauf à plaindre, au contraire, j'estime avoir été béni par la vie, et clairement, pour moi la valeur d'un homme se mesure à l'aune de sa souffrance, non pas celle qu'il a endurer, mais celle qu'il a surmonter par voies transcendantales.

@Exterkate a écrit:
Au fait, j'me posais la simple question : les opposés s'attirent, qui se ressemble s'assemble ou simple connerie ?
Very Happy

Les opposés se repoussent comme deux amants de charge contraire, si violemment qu'ils font le tour du globe et s'attirent à l'autre versant..


Dernière édition par Exil le Ven 15 Juin 2012, 02:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 02:38

@segovois a écrit:

SInon Exil pareil, en lisant ton dernier post, j'ai vraiment eu une impression bizarre !!! noirceur est un mot assez juste en effet ...

C'est de mon immense noirceur que je tire toute ma lumière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HD
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 5w4
Age : 37
Inscription : 25/04/2012
Messages : 533

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 09:02

@Exil a écrit:
Parce que c'était exactement mon cas à l'époque, et que dans cet état, il est beaucoup plus facile de se complaire avec des gens qui vont mal, que de supporter la compagnie de ceux qui, par leurs efforts en direction de la lumière, nous renvoie à la lâchetés avec laquelle nous justifions notre misère..
Cette phrase m'a rassuré. J'ai en effet décidé depuis un moment d’arrêter d'avoir des conversations d'IN avec les personnes comme ça.
L'aide qu'on leur propose est toujours violemment repoussée... et c'est blessant parce que nos intentions ne sont pas comprises et même travesties comme pour mieux se complaire dans leur marasme.

aux gens ordinaires, dites leur ce qu'ils ont envie d'entendre... on y revient toujours...

_______________________________________
- "Vous vous sentez seul, parfois?"
- "Avec les gens, seulement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 09:10

hd595 a écrit:
@Exil a écrit:
Parce que c'était exactement mon cas à l'époque, et que dans cet état, il est beaucoup plus facile de se complaire avec des gens qui vont mal, que de supporter la compagnie de ceux qui, par leurs efforts en direction de la lumière, nous renvoie à la lâchetés avec laquelle nous justifions notre misère..
Citation :


Vrai dans les cas des 4 ,


mais complète erreur d'analyse pour le cas d' un 7 (même ENFP) :

Au contraire qd les gens vont mal, on a tendance à s'en éloigner (même nos amis) pourtant on les aime toujours autant mais ca se fait naturellement et toujours de façon douce.

C'est d'ailleur un des trait de caractère chez moi que j'aime le moins, et dont je me rend toujours compte APRES que ca se soit passé : ca me culpabilise d'avoir été comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 10:17

@Exil a écrit:
ChasingStarlight a écrit:
Quand tu dis devenir de plus en plus T avec l'âge, et qu'apparemment ça t'aide, tu veux dire par là que ça te permet de contrebalancer un Fe trop présent tout en t'ouvrant de nouvelles portes dans ton inconscient ? Enfin ça apprend à relativiser quoi non ?

Ça c'est fait tout seul, peu à peu. J'étais très IF jusqu'à l'âge de 17 ans, fragile et hypersensible, puis je suis passé par une profonde crise existentielle qui m'a forcé à opérer une sorte de métamorphose. J'ai vraiment commencé à m'intéresser à la psychanalyse, la psychologie, et c'est au cours de ce processus que s'est révélé à moi mon potentiel en direction du T (du Ti plus précisément). Cette évolution a beaucoup surpris mon entourage : j'ai appris à dire non, je suis devenu nettement plus critique, analytique, intelligible, assertif, et j'ai gagné en confiance ainsi qu'en crédibilité. Longtemps, j'ai été une éponge émotionnelle, très facilement nauséeux et pris de vertige au contact de tout ce qu'il y a de disgracieux et de malsain dans le monde. Cette instabilité émotionnelle entamait ma confiance en moi, et j'étais le plus souvent en retrait, oppressé par le réel, à moins qu'une exaltation intuitive ne me précipite dans une revendication arrogante de ma vision. Je croyais fermement dans le bien-fondé de mes intuitions, et j'avais raison, mais avec mon manque de T, mon langage revêtait une émotivité toute subjective qui discréditait d'elle même mon propos, et j'étais réduit à prêcher dans le dessert, désespérément incompris, sauf de quelques rares amis IN...
Ma vie me fait l'effet d'avoir été une longue série de crise, chacune étant comme une chrysalide à ma lente métamorphose; mais j'en ai fait une autre très aiguë à l'âge de 22 ans, où là j'ai vraiment cru que j'allais y laissé mon intégrité mentale (l'appréhension de la folie est un thème récurrent chez moi depuis l'enfance). C'est à ce moment que j'ai vraiment plongé dans l’œuvre de Jung (ça faisait des années que je croisais son nom dans diverses lectures, en marge de la psychologie), et c'est vraiment le T qui m'a permis de me remettre à flots. Depuis, je goute à une sorte de détachement analytique qui me fait le plus grand bien, et qui m'offre en retour de réussir - avec plus ou moins de succès - à exprimer de façon intelligible mes idées, et de les hisser à un niveau d'entendement toujours plus universel.
Si ça peut t' éclairer Smile

Oui merci beaucoup Smile

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 10:21

@segovois a écrit:
hd595 a écrit:
@Exil a écrit:
Parce que c'était exactement mon cas à l'époque, et que dans cet état, il est beaucoup plus facile de se complaire avec des gens qui vont mal, que de supporter la compagnie de ceux qui, par leurs efforts en direction de la lumière, nous renvoie à la lâchetés avec laquelle nous justifions notre misère..
Citation :


Vrai dans les cas des 4 ,


mais complète erreur d'analyse pour le cas d' un 7 (même ENFP) :

Au contraire qd les gens vont mal, on a tendance à s'en éloigner (même nos amis) pourtant on les aime toujours autant mais ca se fait naturellement et toujours de façon douce.

C'est d'ailleur un des trait de caractère chez moi que j'aime le moins, et dont je me rend toujours compte APRES que ca se soit passé : ca me culpabilise d'avoir été comme ça.


Moi je vais plus facilement vers les gens qui vont mal, ceux qui vont bien et qui ont une vie sociale m'exaspèrent quelque part, et c'est sûrement parce que, comme l'a dit Exil, ces gens là me renvoient à mon propre malaise, et je trouve donc plus facile d'aller vers ceux qui souffrent, mais en fin de compte c'est que je baigne un peu dans ma "zone de confort", celle a laquelle j'ai été habitué, et je pense qu'on devrait chercher à faire le contraire...

EDIT : enfin, chercher à faire les deux plutôt* Smile

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 12:40

ChasingStarlight a écrit:
@segovois a écrit:
hd595 a écrit:
@Exil a écrit:
Parce que c'était exactement mon cas à l'époque, et que dans cet état, il est beaucoup plus facile de se complaire avec des gens qui vont mal, que de supporter la compagnie de ceux qui, par leurs efforts en direction de la lumière, nous renvoie à la lâchetés avec laquelle nous justifions notre misère..
Citation :


Vrai dans les cas des 4 ,


mais complète erreur d'analyse pour le cas d' un 7 (même ENFP) :

Au contraire qd les gens vont mal, on a tendance à s'en éloigner (même nos amis) pourtant on les aime toujours autant mais ca se fait naturellement et toujours de façon douce.

C'est d'ailleur un des trait de caractère chez moi que j'aime le moins, et dont je me rend toujours compte APRES que ca se soit passé : ca me culpabilise d'avoir été comme ça.


Moi je vais plus facilement vers les gens qui vont mal, ceux qui vont bien et qui ont une vie sociale m'exaspèrent quelque part, et c'est sûrement parce que, comme l'a dit Exil, ces gens là me renvoient à mon propre malaise, et je trouve donc plus facile d'aller vers ceux qui souffrent, mais en fin de compte c'est que je baigne un peu dans ma "zone de confort", celle a laquelle j'ai été habitué, et je pense qu'on devrait chercher à faire le contraire...

EDIT : enfin, chercher à faire les deux plutôt* Smile

Oui et en effet je pense que c'est beaucoup plus à lié à l'énnéagramme, les ENFP de type 2, 4 et 9 pourrait en effet réagir comme ça.

Pour les type 3, 7 et 8 je pense qu'on réagit pas du tout pareil.

Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
avatar

Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 540

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 17:02

@segovois a écrit:
mais complète erreur d'analyse pour le cas d' un 7 (même ENFP) :

Au contraire qd les gens vont mal, on a tendance à s'en éloigner (même nos amis) pourtant on les aime toujours autant mais ca se fait naturellement et toujours de façon douce.

C'est d'ailleur un des trait de caractère chez moi que j'aime le moins, et dont je me rend toujours compte APRES que ca se soit passé : ca me culpabilise d'avoir été comme ça.
Une fois que cette personne va mieux, est ce que tu reviens tout de suite vers elle naturellement comme de rien ? ou est ce que ça se fait aussi tout doucement ?

ChasingStarlight a écrit:
Moi je vais plus facilement vers les gens qui vont mal, ceux qui vont bien et qui ont une vie sociale m'exaspèrent quelque part, et c'est sûrement parce que, comme l'a dit Exil, ces gens là me renvoient à mon propre malaise, et je trouve donc plus facile d'aller vers ceux qui souffrent, mais en fin de compte c'est que je baigne un peu dans ma "zone de confort", celle a laquelle j'ai été habitué, et je pense qu'on devrait chercher à faire le contraire...
EDIT : enfin, chercher à faire les deux plutôt*
Je vais facilement vers les personnes qui vont mal parce que je ne n'aime pas voir les gens souffrir, même ceux que je ne connais pas... je me sens le besoin de faire quelque chose si je le peux.
Par contre je trouve rassurant de voir qu'il y a aussi du bonheur sur terre ... des gens et des familles heureuses et comblés .... (c'est peut être aussi dû à mon age)

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 18:09

@segovois a écrit:


Oui et en effet je pense que c'est beaucoup plus à lié à l'énnéagramme, les ENFP de type 2, 4 et 9 pourrait en effet réagir comme ça.

Pour les type 3, 7 et 8 je pense qu'on réagit pas du tout pareil.


Et bien oui, l'égo du 3 étant le mensonge et sa compulsion étant d'éviter les échecs, je vois mal un 3 aller facilement vers quelqu'un qui va mal, sachant qu'il cherchera à garder une certaine réputation, enfin je connais pas trop de 3... Sinon pour le 8 je dirais que aller vers quelqu'un qui va mal le renverra à sa propre faiblesse, et du coup il le fera assez difficilement. Sinon pour le 7 je pense que c'est vraiment ça, l'intempérance, étant donné qu'il cherche surtout le côté positif chez les gens, s'il n'en voit pas il ira peut être difficilement vers eux, sauf s'il est bien conscient de son égo, j'ai remarqué ça chez un ami xSFP 7, quand je l'ai connu au début il avait tendance à éviter la souffrance chez les autres, même moi, et puis d'années en années j'ai essayé de me rapprocher de lui et je crois que ça l'a influencé quelque part, maintenant il a vraiment pris conscience de son égo et il a beaucoup moins peur d'affronter la souffrance chez les autres, même si c'est encore difficile pour lui.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 18:20

ChasingStarlight a écrit:
@segovois a écrit:


Oui et en effet je pense que c'est beaucoup plus à lié à l'énnéagramme, les ENFP de type 2, 4 et 9 pourrait en effet réagir comme ça.

Pour les type 3, 7 et 8 je pense qu'on réagit pas du tout pareil.


Et bien oui, l'égo du 3 étant le mensonge et sa compulsion étant d'éviter les échecs, je vois mal un 3 aller facilement vers quelqu'un qui va mal, sachant qu'il cherchera à garder une certaine réputation, enfin je connais pas trop de 3... Sinon pour le 8 je dirais que aller vers quelqu'un qui va mal le renverra à sa propre faiblesse, et du coup il le fera assez difficilement. Sinon pour le 7 je pense que c'est vraiment ça, l'intempérance, étant donné qu'il cherche surtout le côté positif chez les gens, s'il n'en voit pas il ira peut être difficilement vers eux, sauf s'il est bien conscient de son égo, j'ai remarqué ça chez un ami xSFP 7, quand je l'ai connu au début il avait tendance à éviter la souffrance chez les autres, même moi, et puis d'années en années j'ai essayé de me rapprocher de lui et je crois que ça l'a influencé quelque part, maintenant il a vraiment pris conscience de son égo et il a beaucoup moins peur d'affronter la souffrance chez les autres, même si c'est encore difficile pour lui.

Si tu veux l'avis d'un 8, moi ça m'est arrivé à plusieurs reprises de simplement couper les ponts avec les gens qui me tiraient vers le bas.
Mais il ne faut pas prendre au pied de la lettre la compulsion du 8 qui dit qu'il évite la faiblesse... En tant que 8, mon but est plutôt d'être constamment plus fort (musculation/sport), plus ingénieux (projets, imagination), plus rusé (dynamiques sociales),...
Forcément, l'un ne va pas sans l'autre mais il ne faut pas s'égarer dans les interprétations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3254

Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 18:33

Et t'as déjà essayer de tirer vers le haut les gens qui te tirent vers le bas ? Smile
Sinon oui je connais assez peu de 8, je crois, ou alors j'ai pas fais attention.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame Ven 15 Juin 2012, 18:39

Très juste Chasing, je pense que c'est surtout l'optimisme que je recherche en premier et qui m'attire irrésistiblement.

Après j'adore réellement les sentiments vrais, et ça , ça peut m'attirer chez certains dépressif - mais avec eux je sais pas comment réagir, alors je fais comme si ils étaient pas dépressifs (et en général ils aiment bien) et ce n'est en général pas des gens avec qui je garde contact.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Niveaux de développement Enneagrame

Revenir en haut Aller en bas
 

Niveaux de développement Enneagrame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Niveaux de développement Enneagrame
» Type 5: niveaux de développement
» [kabbale]Les cinq niveaux de l'âme
» Le développement et l’enrichissement de la phrase
» différents niveaux des religions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: L'Ennéagramme et autres tests psycho :: L'Ennéagramme-