Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Bonjour d'une idéaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 20:12

Bonjour, je ne sais pas trop par où commencer alors on va faire ça en vrac !
Je suis une jeune INFP de 23 ans, étudiante en psycho (qu'elle coïncidence !), idéaliste à mes heures perdues (quoique très pessimiste aussi). Galérienne professionnelle, j'adore beaucoup de choses mais suis trop feignante pour faire quoi que ce soit du coup tout reste dans ma tête... Rolling Eyes
Je suis ouverte à tout dialogue alors profitez en ! Smiley sauteur amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalon
Aucun rang assigné
avatar

Age : 50
Lieu : Bretagne
Inscription : 29/07/2017
Messages : 76

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 20:19

Hello Arlequine !

Je vais te souhaiter la bienvenu à ma façon

Donne moi ta couleur préférée , ton animal , ta fleur , un objet préféré et .... surprise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1590

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 20:25

Bienvenue L'Arlequine !

Plus on fait, et plus on prend l'habitude de faire et plus on'a envie d'en faire ! Bon personnellement, les mauvaises habitudes reviennent vite, mais il suffit ensuite de ré-appliquer le cercle vertueux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escuchas
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP-T
Age : 29
Lieu : IDF
Inscription : 12/05/2017
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 20:38

Bienvenue L'Arlequine !

Une chose m'a interpellée dans ta présentation: Tu fais des études de psycho (je suppose pour devenir psy ou thérapeute), ce qui t'amèneras à être au contact régulier avec des personnes ayant besoin d'être écoutées, rassurées etc... Comment peux-tu être pessimiste ? Est-ce seulement envers-toi même que tu l'es ou le monde en général ? Qu'appelles-tu être pessimiste ? Comment l'es-tu devenu ?
(Désolée si je pose beaucoup de question, ça m'intrigue, tu n'es bien sur pas obligée de me répondre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 21:01

Bonjour à tous !
Et merci de m'accueillir.
Pour répondre à Kalon ma couleur préférée : le rose mais enfait je les aime toutes, j'aime beaucoup l'association de multiples couleurs, plus c'est lumineux et harmonieux plus c'est magnifique, bien que jaime aussi les couleurs foncées. Mais je trouve qu'il n'y a pas assez de couleur, j'adorerais être Tetrachromate.
Mon animal préféré l'ours Smile il a un côté adorable avec sa grosse fourrure et son gras mais à côté de ça c'est un animal qui peut se montrer très impressionnant quand il montre toute sa force, il est aussi très polyvalents et j'aime bien !
Ma fleur préférée le lys, c'est beau, c'est coloré et ça sent bon (pour certaines).
Mon objet ? Euh ... je sais pas trop tu me pose une colle Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalon
Aucun rang assigné
avatar

Age : 50
Lieu : Bretagne
Inscription : 29/07/2017
Messages : 76

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 21:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 21:33

Luna oui tu as raison, mais il faut trouver la motivation c'est surtout ça le vecteur de toute entreprise !

Sinon pour te répondre Escuchas, ma vie est très compliquée j'ai du faire des choix qui ne m'allaient pas nécessairement.
En fait depuis très longtemps je suis dépressive (traumatismes et environnement de vie malsain) je suis aussi assez différente car possiblement HP (test de QI fait à l'âge de 14 ans mais qu'on m'a proposé de repasser plus tard quand ma dépression aurait disparu, puis très grande sensibilité, pensée en arborescence, pensée divergente, et grand nombres d'autres caractéristiques propres aux surdoués), ce qui fait que je n'ai jamais trouvé ma place, je ne m'aime pas, je n'aime pas ce que je fais ni ma propre vie que je trouve très ennuyeuse.
J'ai eu une phobie scolaire à l'age de 12 ans, et j'ai tant bien que mal essayé de m'accrocher pour ne pas tomber plus bas que je ne l'étais.
Il a fallu que je fasse des choix d'orientations qui ne devaient pas être trop compliqués mais qui devaient correspondre un tant soit peu à mes ambitions. Je me suis donc décidée à m'orienter en psychologie pour faire de la criminologie (cette ambition date de mes 16 ans, mais est remise en question à l'heure d'aujourd'hui) bien qu'initialement si je n'avais pas eu de problèmes de scolarité j'aurais préféré me diriger vers un cursus scientifique et notamment en biologie. J'ai passé un DAEU (équivalent du bac) à 20 ans et ai galéré à intégrer un cursus de psycho à cause d'une politique de sélection par tirage au sort en fac (les joyeuseté de l'université), bref je suis donc passée en L1 à 22 ans, et je ne compte pas à l'heure actuelle m'orienter vers un métier de psychologue clinicienne, mais je vise plutôt le doctorat, la recherche me botterait peut être même en psychologie cognitive ou en sociale mais la clinique m'intéresse aussi, je verrais bien.

J'ai une vision pessimiste des choses donc du à ma pathologie et à l'insanité et à la tristesse dans laquelle j'ai grandi. De part ma sensibilité extrême et mon idéalisme poussé et le monde tel qu'il est aujourd'hui, il y a conflit, ce qui ne génère aucune sensation de bonheur ou encore de satisfaction ou même d'espoir.
Je connais bien en tant que patiente le milieu de la psychiatrie et un tout petit peu le milieu de la psychologie, et j'avoue que c'est un plus à apporter à mon cursus, une vision de ce milieu vu des yeux d'un patient, comme d'un professionnel. J'ai quand même espoir que ma dépression un jour disparaisse que je puisse trouver la paix psychique et morale qui pourra me donner pleinement les clés pour éventuellement aider des gens si c'est dans cette voix que je m'oriente.
En tous cas j'essaie de viser si ce n'est par le travail une vie confortable et joyeuse, je vais faire en sorte de mettre toutes mes richesses intérieures à contribution de mon projet.

J'aimerais rajouter quelque chose par rapport au fait que je ne m'apprécie guère en tant que personne, j'ai aussi énormément de mal à accepter mon type de personnalité, l'Infp, qui a pour magnifique stéréotype d'être bisounours naïf au mieux ou bisounours dépressif au pire.
Je suis très sensible (comme je l'ai répété) et effectivement ce type me correspond totalement mais j'ai peine à l'accepter car j'ai cette impression que je ne suis faite que pour aider autrui, et que tous les stéréotypes sur les infp nous catégorisent comme trop gentils, trop bons, limite trop stupides car aucune logique et que la société rejette toutes ces qualités altruistes, bien que chacun préfère les gens agréables en général, il n'est pas très conventionnel de leur vouer une place importante, et donc que cette société procéderait par hiérarchisation des gens, des plus utiles et donc intelligents (et insérés à la société) au plus inutiles, que personne ne comprend et ne veut comprendre, les gros rêveurs qui ne font rien de concret à part penser additionné à ça leur trop grande gentillesse qui en font de parfaites victimes.
Et ce stéréotype m'énerve au plus au point, je suis gentille certes comme beaucoup des NF (et d'ailleurs pleins d'autres types) mais je ne suis pas stupide, ni naïve, ni victime. J'ai fort caractère que même des T peuvent redouter et je n'ai pas envie qu'on me catégorise comme quelqu'un d'inintéressant. Enfin je ne sais pas si vous me suivez, et j'aimerais d'autres témoignages par rapport à ce mal être de la classification, si il y a d'autres infp qui n'assument pas leur type (ou d'autres types d'ailleurs), je voudrais bien vos avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1590

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 22:10

Je trouve ça triste que le monde soit pourri au point que tu n'aimes pas être une "bisounours naïve". Car tu en as souffert ? Car tu ne te sens pas adapté ?
Avoir de l'argent, être super intelligent, être ect, ne sont rien face à la gentillesse. Je trouve que c'est une des choses le plus important dans la vie.
A quoi ça sert de vivre, si c'est pour vivre sans la bonté, sans valeurs morales; si c'est pour vivre entourer d'ennemis, dans la guerre et le sang. Ne te laisse pas pervertir par les autres (au contraire, essaye toujours de faire le bien, de t'élever moralement), ne devient pas mauvaise comme ceux qui t'ont fait du mal. (c'est devenir aussi bas qu'eux, c'est aller vers la facilité)
La naïveté est embêtante lorsqu'elle cause des soucis, mais la naïveté de coeur, lorsqu'on a été trop bien intentionné (et non trop bête) pour voir le mal, je trouve qu'il n'y a rien de plus beau personnellement.
Ca me tue, tout ces témoignages de personnes qui rejettent leur gentillesse, ça me tue que l'on puisse arriver à valoriser le mal...

On peut être gentille sans se faire marcher sur les pieds. Les personnes qui te qualifient de trop "gentille" ce sont peut-être elles qui ne le sont pas assez...

Je ne comprend pas non plus, qu'on puisse reconnaître que la société favorise un tel type et le déplorer mais en même temps adopter la même logique...

Moi je suis fière d'être INFP et bisounours naïve, et j'en ai rien à faire de l'avis des autres Smile
Bon par contre, je n'aime pas la passivité de notre type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durzaa
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 17
Lieu : Normandie
Emploi : Lycéen
Inscription : 11/06/2017
Messages : 8

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Dim 30 Juil 2017, 22:25

Bonsoir et Bienvenue L'Arlequine.

Je suis entièrement d'accord avec toi Luna.

Il est très bien ce type, nous avons nos qualités et nos faiblesses comme les autres types mais des différentes. Et il faut apprendre à vivre avec voire les améliorés Very Happy. J'assume entièrement mon type et je suis fier de le porter.

Nous pouvons voir ce qui ne va pas dans le monde, aider les gens, et modifier ce monde en bien si on en a le courage. C'est mon objectif justement, réaliser mon idéal. Même s'il y a des obstacles, si on m'insulte, qu'on me dit que je ne vais jamais y arriver et que cela ne sert à rien car le monde est comme cela et qu'on ne peut pas le changer. NON, on le peut, et notre difficulté à nous INFP va être de se bouger. Mais c'est possible, tout est possible, tout peut être réalisé.

Même si ça va être dure, je vais poursuivre mon objectif jusqu'à ma mort. Qu'importe les obstacles.

_______________________________________
S'il y a bien une seule mort glorieuse, c'est celle qui permet à d'autres de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCKzlFKnRnMdf63JDN7ey2Vw
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Lun 31 Juil 2017, 00:34

Luna je ne rejette pas ma gentillesse car au contraire je l'utilisé très régulièrement. J'ai naturellement le coeur sur la main et je suis très altruiste et je me sers de ces qualités constamment, j'ai de fortes valeurs comme la protection des plus faibles, des animaux, de la nature, des gens en général.
Mais ça ne m'empêche pas de remarquer qu'être trop gentil c'est être vu comme faible et comme cible. Nous sommes vus comme des "pleureuses" des gens qui idealisent un monde cruel qui n'accepte que la force, que la mesquinerie, ou l'ordre. Et clairement ça me fais souffrir parce que je ne veux pas d'un monde comme ça, d'un monde qui exclue des gens qui ont chacun leurs atouts. Beaucoup de gens aiment écraser les autres et mettre tout le monde dans le même moule, et si on ne marche pas alors nous sommes voués à l'échec.
C'est si injuste ...
Je me demande souvent pourquoi il existe des gens trop gentils et empathiques alors que la nature est impitoyable. Est-ce qu'on est trop évolués ? Ou pas assez ? J'essaie d'y trouver une logique, je suis passionnée par l'évolution biologique et je voudrais trouver des réponses à toutes mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1590

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Lun 31 Juil 2017, 10:21

Je ne sais pas où tu habites, mais je te conseille d'aller à la campagne, les gens sont en général beaucoup plus cool (il n'y a pas le stress de la ville), et tout le monde se connaît. On peut également s'ennuyer plus rapidement, mais au moins on'a la tranquillité de "l'âme".

Je te conseille aussi de mieux t'entourer, car beaucoup de personnes sont loin d'être comme ça. Autant tu ne pourra pas toujours choisir ton environnement de travail, autant tes relations sociales, tu le peux.
Je te conseille également de pousser tes études, tu retrouvera moins cette mentalité chez les personnes éduquées. Si tu fais de temps en temps des jobs alimentaires, tu dois le constater, même si bien sûr il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Lun 31 Juil 2017, 13:01

j'habite à Nantes dans une grande ville donc, mais je fréquente pratiquement personne, je suis très timide et je m'ennuie rapidement avec les gens, du coup je ne recherche pas de contact. Je parlais de la façon dont les gens peuvent être en général. Et ça commence dès l'école, mais à la fac c'est plus tranquille donc j'ai pas trop de souci à ma faire.
Je reste prudente la plupart du temps avec les gens et je les laisse difficilement entrer dans ma vie pour me protéger (ce qui n'est pas tellement bien non plus puisque je suis très souvent sur la défensive) mais à force je finirais par trouver un équilibre !
Merci de toutes vos réponses, c'est sympa et c'est cool de trouver d'autres infp, je n'en connais qu'un (irl) pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escuchas
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP-T
Age : 29
Lieu : IDF
Inscription : 12/05/2017
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mar 01 Aoû 2017, 12:08

Je comprends tout à fait ce que tu entends par "pessimisme" et je trouve ça plutôt réaliste en fait. Le pessimiste consiste à voir les choses tout en noir, ce qui n'a pas l'air d'être ton cas, puisque tu aspires (comme tout INFP qui se respecte) à guérir, à grandir également, je suppose. Vis-à-vis de la société, on peut se dire qu'elle évolue dans le bon sens pour certaines choses et le mauvais pour d'autre. De manière globale, beaucoup pensent que l'homme court à sa propre destruction. Peut-être que c'est le cas. De toute façon, l'humanité est vouée à disparaître, quelque soit la manière dont cela arrivera. Je n'appelle pas ça du pessimisme, ce serait juste dans l'ordre des choses.

C'est vrai que notre type de profil nous fait passer pour des gens naïfs, voire stupides, mais il n'en est rien. Nous avons tous nos propres caractéristiques, indépendamment des cases dans lesquelles la société/les autres veulent bien nous faire entrer. Et effectivement, nous sommes parfois de bien meilleurs conseillers/penseurs que certains autres individus d'un type soit disant plus "réfléchi".

Un idéaliste ne se veut pas forcément stupide, il y a énormément d'exemples de personnages célèbres qui ont réalisés leurs idéaux. Par ailleurs, on peut être gentil et empathique sans entrer dans la soumission et le déni de soi. C'est loin d'être le propre des INFP.

Bref, si tu te connais bien, tu te fiches un peu qu'on te colle des étiquettes, en réalité. J'ai envie de dire que ce sont ceux qui agissent ainsi sont dans l'ignorance.

Je me reconnais beaucoup dans la façon dont tu te décris, sauf pour la timidité. Pour ma part, c'est juste que je suis assez introvertie et que j'apprécie plus d'écouter les autres que de parler. Puis quand tu vis des choses difficiles, il est normal de maintenir une certaine distance pour te protéger. C'est quand tu tombes dans la paranoïa qu'il y a un problème.

Je te souhaite de réussir dans tes études, dans ta vie, de façon générale. Ça ne m'étonne même pas que tu aies choisi la psycho, la plupart des INFP sont plutôt doués là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mar 01 Aoû 2017, 14:03

Merci beaucoup Escuchas pour ton message, il est réconfortant, et je me sens comprise Chat
En effet je trouve aussi que les idéalistes ou même les gens ayant "l'intelligence des autres" si je puis dire (dans le sens empathique et sympathique) sont dans le vrai, il n'est nul besoin d'être un génie de la logique dure pour comprendre le monde, et notamment comment les autres fonctionnent.
Sans aller dénigrer les gens préférant la logique et qui sont moins portés sur le sentiment, je me dis que cette logique froide a ses limites, quand quelqu'un ou même à plus grande échelle comme une population entière a besoin d'aide psychologique ou morale ou qu'importe, ceux qui pourront comprendre aisément le mal être et pouvant y remédier (sans même parler de psys), seront à terme des gens ayant de grandes idées novatrices pour le meilleur de l'humanité.

Le monde avance grâce à l'idéalisme, c'est par l'idéalisme qu'on se rend compte des choses qui ne vont pas dans le bon sens, qui sont injustes, c'est par l'idéalisme et l'appétit insatiable de changement que des révolutions se font, et ainsi que le monde évolue.
J'ai toujours trouvé agaçant et dangereux le fait que beaucoup de personnes (quelque soit leur type ou leur milieu social) se confortent à voir le monde finit, sans possibilité de changement, en se disant "c'est comme ça et on fait avec" ou alors "ne pose pas trop de questions", comment ces gens voient le monde ? Comment ils comprennent l'avancée de la société ? Clairement il me paraît évident que c'est par l'envie de voir un avenir meilleur qu'on peut mettre toute sa force à le forger.
Je ne comprend pas cette façon de voir les choses, j'ai presque envie de dire que ce sont eux les plus pessimistes et les plus cyniques, et non ceux qui voient le monde tel qu'il est vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7 BPL *
Age : 28
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1760

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mar 01 Aoû 2017, 14:44

Déjà, c'est quoi l'idéalisme pour toi? C'est un peu un terme fourre-tout, comme beaucoup qui sont employés, tout le monde n'a pas la même vision de ce qu'est l'idéalisme.

Ensuite, la logique froide comme on l'appelle n'est pas l'opposé du sentiment. Le problème en fait, ce sont la prédominance des intérêts individuels sur les intérêts collectifs. "Je vais détourner ce fleuve pour mon usine, je vais être riche. Ah; ils crèvent de soif en-dessous? Bah je vais faire une conférence de presse larmoyante, en faisant porter le chapeau à la mondialisation et tout ira bien." La logique voudrait qu'on garde en vie les habitants de la planète pour faire plus de consommateurs potentiels ou les exploiter à l'usine, pas de les faire crever de soif pour rien.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mar 01 Aoû 2017, 15:59

Sylfira, l'idéalisme pour moi c'est de pouvoir voir au delà de ce qui existe déjà pour imaginer quelque chose de meilleur, c'est pourvoir et vouloir, aspirer à un changement, en le voyant le meilleur possible pour tout le monde, qui va dans le sens du juste, et du plus logique pour tout le monde justement. A contrario de l'exemple que tu donnes, le fait d'imaginer quelque chose de mieux mais égoïstement, et qui par la suite posera problème pour d'autres et possiblement à grande échelle.

Je suis d'accord avec ton exemple de logique qui veut que l'humanité continue de vivre. Je n'oppose pas cette logique qui tend vers le meilleur à "l'idéalisme" bien que je me sois exprimée de cette manière, en fait j'exposais la chose d'une manière assez binaire, manichéenne (et je me rend bien compte que le monde ne fonctionne pas ainsi), pour pouvoir expliquer mon mal-être.
La logique peut être tout à fait employée pour le meilleur comme pour le pire, l'idéalisme pareil. Si on prend un exemple assez extrême là dedans, pour Hitler un meilleur monde serait un monde sans juifs, c'est de l'idéalisme mais porté vers le sacrifice d'autrui.

Ce que je voulais dire c'était que pour beaucoup la nouveauté, et l'envie de meilleur pour tous et pour notre planète est une hérésie, il ne faut pas changer nos habitudes, il faut rester dans la merde (pour faire un raccourcis), et dès lors que des gens un peu trop en avance sur leur temps font preuve d'idées novatrices et dérangeantes pour le présent, parce que ça remet en question trop de choses, et bien une chasse aux sorcières se crée.

Prenons l'exemple de toutes les nouvelles causes qui mettent à mal notre vision de la consommation ou de la société : le veganisme, l'écologie, le féminisme, la cause lgbt et bien d'autres.
Au début ça dérange, beaucoup, tous ceux qui osent voir une société différente se font railler, insulter, discrédités, sans même qu'on ne porte d'intérêt à leurs discours, qu'on essaie de les comprendre.

Le veganisme à l'heure actuelle est vu comme une cause extrême, parce qu'on ne veut voir ou entendre que les extrêmes, or dans le lot il y a surement bien plus de gens qui défendent cette cause de manière silencieuse, sans imposer quoi que ce soit de leur vision de la vie, bien qu'ils espèrent qu'un jour l'on puisse voir autrement que par l'élevage intensif d'animaux ou l'abattage tortionnaire, ou l'exploitation des êtres vivants pour n'importe quelle raison.
L'écologie à l'heure actuelle fait son trou, car on ne peut plus nier que l'on a besoin de notre planète pour vivre et ainsi en prendre soin, à l'époque c'était vu comme de l'utopisme. "Le réchauffement climatique ça n'existe pas et t'façon je ne ferais pas d'efforts pour changer quoi que ce soit de mon mode de conso".
Le féminisme a mis lui aussi beaucoup de temps avant de se faire entendre et encore aujourd'hui on entend très souvent des discours allant contre cette cause, qui est louable si on y réfléchi deux secondes, et là encore il n'est pas question d'en arriver à de l'extrêmisme mais à une nouvelle façon de penser la société et les rapports entre individus de genres différents.
Les LGBT pareil, pour beaucoup c'est une aberration que de laisser des gens d'un même sexe se marier, ou avoir des enfants, il y a longtemps (et c'est toujours le cas dans certains pays) on torturait ou tuait ces gens là.

Pour conclusion ce que je reproche aux personnes qui elles mêmes reproche le changement et donc une idéalisation du futur, et du monde, c'est qu'elles empêchent de créer une humanité meilleure, du moins, elles empêchent le débat, le dialogue vers un quelconque changement.

(je me rend compte que je suis en train de dériver et que mon argumentaire peut paraître hors sujet, j'ai parfois du mal à faire comprendre ou je veux en venir, du coup j'espère que vous aurez compris)

Mais du coup quand je parle de "logique froide" (c'est une partie de la logique je n'englobe pas toutes les logiques dans ce terme), où il ne faut pas faire intervenir les sentiments et émotions, ça devient dangereux pour aller dans le sens de l'humain, de l'autre, puisqu'on ne considère plus l'humain capable d'émotions et donc d'agir en fonction de ce qu'il ressent, cela déshumanise et dénaturalise l'homme et dans ce cas on peut en faire ce que l'on veut puisqu'on ne le considère plus comme un être capable de souffrir.

Je ne sais pas si ce que je dis est clair m'enfin j'ai essayé Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7 BPL *
Age : 28
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1760

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mar 01 Aoû 2017, 18:37

Citation :
e suis d'accord avec ton exemple de logique qui veut que l'humanité continue de vivre. Je n'oppose pas cette logique qui tend vers le meilleur à "l'idéalisme" bien que je me sois exprimée de cette manière, en fait j'exposais la chose d'une manière assez binaire, manichéenne (et je me rend bien compte que le monde ne fonctionne pas ainsi), pour pouvoir expliquer mon mal-être.
La logique peut être tout à fait employée pour le meilleur comme pour le pire, l'idéalisme pareil. Si on prend un exemple assez extrême là dedans, pour Hitler un meilleur monde serait un monde sans juifs, c'est de l'idéalisme mais porté vers le sacrifice d'autrui.

Ok je comprends mieux. Je suis lasse des discours "hi hi c'est trop bow d'être idéaliste mais le monde il est méchant", ça fait du bien de lire une réflexion un peu plus poussée. Après, que je sois d'accord ou non, c'est encore autre chose.
Je te conseille, cependant, je regarder à l'intérieur de toi pour expliquer ton malaise. Oui le monde est imparfait, et certains abrutis se permettent de dégrader la dignité humaine ou le patrimoine naturel au nom de... bah de rien en fait. Juste par pure bêtise. Mais il est toujours possible de trouver son oasis et d'y tartouiller sa sauce. Dans INFP, y'a aussi "NP": du Ne, de l'indépendance, du détachement, du je m'en fous de tout, du fuck dat shit. Cultive ce que tu as de bon en toi, nourris tes amours, et apporte de bon ce que tu peux apporter à ceux qui t'entourent. De l'amour de ta vie (même si c'est ton hamster) à l'anonyme qui passe. Un sourire, une parole gentille, ça peut changer des choses à longs termes et on ne le soupçonne pas forcément. Et tout ce qui n'est pas toi ne devrait pas te concerner d'aussi près. Je veux dire, être touchée c'est normal. S'en rendre malade, ça ne l'est pas.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mar 01 Aoû 2017, 19:46

Je te rejoins totalement sur le côté j'm'en foutiste, je prends trop les choses à coeur et honnêtement qu'est-ce que j'aimerais me détacher de toutes les conneries que je peux entendre ou voir ça et là, et progressivement c'est ce que j'essaie de faire, même si c'est très récent le fait que je me sois dis qu'il fallait que j'm'en foute tout simplement, parce que à ma petite échelle je ne pourrais pas y faire grand chose, du moins pas plus que les petits efforts que je fournis de mon côté, et que pour m'épanouir pleinement, fallait que j'arrête de considérer le monde et les humains comme mes ennemis, mais comme tu dis cultiver mes qualités, et mon côté taré mignon (un peu bizarre d'après plein de monde) et profiter comme je peux de la vie comme n'importe quel mortel. Me dire que je ne suis pas mieux ou pas pire que le petit gugus lambda du coin, mais que j'ai des choses à apporter aux gens, comme eux-même ont à m'apporter. Et t'façon de mon côté le fait de rendre heureux un humain ou un animal ou même une plante, que ce soit ponctuellement ou sur du long terme ça me rend déjà plus guillerette, et je me rend compte que je ne suis pas si inutile que ça Smile

Merci à vous tous de vos conseils ça fait du bien d'être inspiré autrement, qu'on m'apporte des visions nouvelles de ce que j'entends habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrich
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 42
Lieu : France
Emploi : Vieux con réactionnaire
Inscription : 29/07/2014
Messages : 174

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mer 02 Aoû 2017, 13:08

L'Arlequine a écrit:
je suis aussi assez différente car possiblement HP (test de QI fait à l'âge de 14 ans mais qu'on m'a proposé de repasser plus tard quand ma dépression aurait disparu, puis très grande sensibilité, pensée en arborescence, pensée divergente, et grand nombres d'autres caractéristiques propres aux surdoués), ce qui fait que je n'ai jamais trouvé ma place, je ne m'aime pas, je n'aime pas ce que je fais ni ma propre vie que je trouve très ennuyeuse.


L'Arlequine a écrit:
Prenons l'exemple de toutes les nouvelles causes qui mettent à mal notre vision de la consommation ou de la société : le veganisme, l'écologie, le féminisme, la cause lgbt et bien d'autres.
Au début ça dérange, beaucoup, tous ceux qui osent voir une société différente se font railler, insulter, discrédités, sans même qu'on ne porte d'intérêt à leurs discours, qu'on essaie de les comprendre.


Sinon, bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Mer 02 Aoû 2017, 14:22

Ouais Smile merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Aucun rang assigné


Type : INTJ 1w2
Age : 29
Lieu : Nice
Emploi : Une petite bouchée de réalisme ?
Inscription : 22/12/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Ven 04 Aoû 2017, 00:09

Friedrich a écrit:



Sinon, bienvenue.

"A lot of sexy people, not doing much work and having affairs!" laughing

Mais j'ai failli faire ça quand j'ai vu les pavés écrit plus haut, c'est plus de mon age tout ça ! Vieux sage

Bienvenue Arlequine, moi j'aime beaucoup les bisounours, les altruistes, les empathiques Brave bête ! (<<< c'est pour rire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Ven 04 Aoû 2017, 00:11

Merci pour la bienvenue et j'ai envie de dire on ne peut pas plaire à tout le monde Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Aucun rang assigné


Type : INTJ 1w2
Age : 29
Lieu : Nice
Emploi : Une petite bouchée de réalisme ?
Inscription : 22/12/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Ven 04 Aoû 2017, 00:15

C'était le smiley qui était pour rire, sinon j'étais pas ironique !!! Carton rouge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arlequine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 25/07/2017
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Ven 04 Aoû 2017, 00:16

Ah ! pardon x) bah alors tant mieux si tu nous aime bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Aucun rang assigné


Type : INTJ 1w2
Age : 29
Lieu : Nice
Emploi : Une petite bouchée de réalisme ?
Inscription : 22/12/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste Ven 04 Aoû 2017, 00:30

J'en fais partie (1w2) Chevalier
Mais ce ne sont que des mots et leurs sens est subjectif, ainsi nos combats (ou nos rêves de combats Razz ) diffèrent probablement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Bonjour d'une idéaliste

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonjour d'une idéaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bonjour d'Espagne
» bonjour toulousain
» Bonjour d'une émétophobe québécoise!
» bien le bonjour !
» Laetitia nouvelle future maman,bonjour a vous tous!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-