Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Répartition des Types

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snotra
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w6
Age : 22
Lieu : Fensalir
Emploi : Æsir ಠ_ಠ
Inscription : 05/11/2015
Messages : 67

Message(#) Sujet: Répartition des Types Sam 11 Juin 2016, 16:23

Bonjour

Je ne sais pas si les statistique sur les pourcentage des types MBTI son viable ou pas.

Mais je me demandai si cette répartition était due au hasard ou à une régulation naturelle de notre société.
Si l'on relançait les dés cette répartition serai elle la même ?

_______________________________________
"Malheureusement, malgré toute ma bonne volonté, je ne peux pas vous administrer la neurotoxine plus rapidement."
GLaDOS

Sur le conspirationnisme - L’Art d’avoir toujours raison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 35
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Dim 12 Juin 2016, 09:56

Bonjour,

Je trouve que c'est une bonne question.  Cela pourrait être lié à la structuration de la société.  Par exemple, il y a besoin de plus d'"exécutants" que de "chefs" (et de leurs profils associés). La répartition pourrait se faire naturellement,  oui, un peu comme dans la fourmilière.
Mais je n'ai jamais rien lu là-dessus...

Corollaire : si on prenait un échantillon de personnes toutes du même type, et qu'on les forçait à vivre ensemble en milieu fermé,  finiraient-elles par avoir des types différents,  reproduisant les proportions observées dans la société ?
(Peu probable si on considère,  comme cela semble admis, que le type est invariant au cours de la vie).
Un peu comme pour l'expérience des "Rats plongeurs"

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Dim 12 Juin 2016, 20:46

Citation :
Je ne sais pas si les statistique sur les pourcentage des types MBTI son viable ou pas.
Les statistiques viennent d'études de sondage,
leur fiabilité est relative, mais se retrouve "globalement" du fait que toutes les études proposent globalement les mêmes résultats.
Je comprends pas ta question.
Les femmes sont moins nombreuses que les mecs en chine, c'est prouvé par stat, est ce fiable ?

Citation :
Mais je me demandai si cette répartition était due au hasard ou à une régulation naturelle de notre société.
Si l'on relançait les dés cette répartition serai elle la même ?
Attention, tu prends le problème comme si :
Un type mbti décidait ta place dans la société.

Les "chefs" ne sont pas tous ESTJ/ENTJ, les docteurs sont pas tous INFP, etc.

Exemple :
Nous sommes tous allé à l'école (normalement). Chacun a pu le voir, dans chaque classe, il y a toujours des bouc émissaires, des "mal aimés". Chaque changement de classe, montrera rapidement une redistribution des pouvoirs, et des gens seront placés dans les différentes cases : leader/victime/cools/indépendants etc.
Je doute très fortement (je suis même sur, que chaque case n'est pas monopolisé par des types précis).

De même les amitiés se nouent, et généralement, on ne se voit pas avec quelqu'un qu'on ne peut pas piffer.
Lors du passage d'une école à l'autre (primaire vers collège, collège vers lycée, lycée vers fac) le renouveau et la redistribution des cartes, provoquent généralement des relations que l'on n'aurait pas prédit auparavant.
J'ai personnellement souvent fréquenté des anciens de mon école, une fois dans la nouvelle, par défaut, car au moins je les connaissais (au moins au début).

Le MBTI explique juste ton fonctionnement cognitif, et amènera le fait, qu'il y a des tendances.
Effectivement, les types les plus présents chez les cadres supérieurs en entreprise (les chefs) sont les ESTJ/ISTJ/INTJ. Cela ne veut pas dire qu'un ESTJ finira cadre.

Citation :
Je trouve que c'est une bonne question.  Cela pourrait être lié à la structuration de la société.  Par exemple, il y a besoin de plus d'"exécutants" que de "chefs" (et de leurs profils associés). La répartition pourrait se faire naturellement,  oui, un peu comme dans la fourmilière.
Mais je n'ai jamais rien lu là-dessus...
Non, car personne ne pourrait provoquer par effet de société, qu'une partie des gens soient ESFP, d'autres INFP, d'autres ENTJ, etc.
Quel serait l'intérêt ? Un clivage chefs/employés, pourrait exister, mais nous ne verrions donc que deux types.

Anecdote en rapport avec cette problématique :
Lorsque j'ai passé le test MBTI officiel, le coach nous a expliqué, que lorsqu'on hésitait entre un des différents axes du MBTI (I/E S/N F/T J/P) il fallait choisir celui qui allait avec : INFP. Pourquoi ?
Il m'a expliqué, que les différentes sociétés dans le monde, tendent un comportement type, qui se rapproche généralement d'un type précis, et que cela peut troubler le typage pour l'individu.
En France, la société tend vers l'idéal ESTJ, donc en cas d'hésitation, une matière rapide et assez fiable, consistait à s'intéresser à l'opposé, (puisque la société nous poussait dans l'autre sens, pouvant nous faire hésiter.)
Cela revient un peu à votre questionnement, mais la preuve, même si la société, provoque forcément une tendance de masse, cela ne joue que sur le comportement.
Un INFP peut agir par conformisme, et ressembler (caricature) à un ENFP, car poussé par la société sur le E et T, (Fi/Ne, qui ressemblerait à un Ne/Fi) mais il n'en serait pas moins un INFP.

Le fonctionnement cognitif, n'est que la définition de ta méthode pour recevoir les données du monde extérieur, et comment tu les traites, et te les accapare.
N'importe quel type MBTI, peut faire une tache, ou obéir à un chef, si ses envies personnelles l'incitent à le faire.
(Après, si un individu ne peut pas faire une tache, exemple un introverti ultra timide, le facteur de blocage sera la timidité et non le MBTI)

Citation :
Corollaire : si on prenait un échantillon de personnes toutes du même type, et qu'on les forçait à vivre ensemble en milieu fermé,  finiraient-elles par avoir des types différents,  reproduisant les proportions observées dans la société ?
(Peu probable si on considère,  comme cela semble admis, que le type est invariant au cours de la vie).
Un peu comme pour l'expérience des "Rats plongeurs"
Les rats souvent racontés par Bernard Werber ? j'allais justement en parler, et conseiller le film : "nos amis les humains" très amusant (l'expérience, filmé et romancé sur les hommes, et reprenant le même concept.)
C'est évident que cela fonctionne chez les hommes, mais sur le comportement, (et je me répète, mais le MBTI n'a rien à voir avec le comportement.)
C'est tout con, mais pour conclure, il faut se placer sous le rôle du chef :
Tu veux des résultats, et de l'obéissance, voir le bonheur de tes soldats/employés/citoyens.
Tu ne recherches pas une façon cognitive type (qui est impossible, et qui ne sert à rien).

Mets 200 personnes du même type ensemble, tu verras que ca leur ira surement pas.

Il suffit de voir, que personne ici ou ailleurs, sur les différents topics : famille/amis connaissances,etc.
ne vit/traite/agit qu'avec des gens de son type.

Cela répond il tout ou partie à vos questions ?

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1614

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Lun 13 Juin 2016, 10:00

Intéressant comme question, comme le fait que depuis des siècles, il y a naturellement moins de gaucher que de droitier dans la population, même si depuis qu'il est autorisé d'être gaucher, on'en retrouve de plus en plus (gaucher non contrarié), ils restent quand même une minorité.

On ne peut pas parler de descendant qui conservent le témpérament  MBTI de leur parent. Dans une même famille, on'observe souvent de grandes différences entre les membres d'une même famille.
Et lorsqu'on étudie l'histoire, on retrouve déjà un peu tout les types depuis l'antiquité. (même si bien sûr, on ne peut pas faire passer de test à des morts Smile )
Je pense qu'il doit y avoir des études à ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Lun 13 Juin 2016, 10:24

Gaucher, droitier, en gros c'est l'équilibre entre compétitivité et collaboration pour la survie :






_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 27
Lieu : je suis d'ailleurs
Emploi : Dresseuse de poulpes à paillettes
Inscription : 27/11/2015
Messages : 233

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Lun 13 Juin 2016, 10:32

J'ai une petite théorie qui mériterait un débat, la répartition selon les générations. J'entends le mot génération en terme de sociologie.

Je pense que beaucoup de personnes ayant grandi en France, début 80- mi années 90, ont reçu une éducation, un contexte de vie assez similaire. Des gens ayant fait des études, qu'on a incité à aller loin dans leur domaine, à qui ont a expliqué qu'ils n'auraient pas d'emploi, certains qui ont du rester longtemps chez leurs parents. Des gens qui ont beaucoup grandi avec les jeux videos, une certaine culture geek aussi. Les jeunes adultes d'aujourd'hui un peu désabusés (beaucoup d'entre nous) Ce qu'on appelle la génération Y de manière assez grossière.

C'est quand même une fabrique à NF, vous ne trouvez pas?
La seule piste que j'ai trouvé, c'est un type que un forum anglais qui propose ça :

Missionary Generation (1860-1882): ISTJ/ISFJ
Lost Generation (1883-1900): ISTJ/ISTP
G.I Generation (1901-1924): ISTJ/ESTJ
Silent Generation (1925-1942): ISFJ/ISFP
BOOM Generation (1943-1960): ISFP/ENFP
Generation X (1961-1981): ESTP/ISTP
Generation Y (1982-2000): ENTP/INTP
Generation Z (2001-?): ISFJ/INTP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snotra
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w6
Age : 22
Lieu : Fensalir
Emploi : Æsir ಠ_ಠ
Inscription : 05/11/2015
Messages : 67

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Lun 13 Juin 2016, 18:54

c'est vrais que ma question n'est pas du tout bien posé ^^

@dorloth a écrit:
Attention, tu prends le problème comme si :
Un type mbti décidait ta place dans la société.

non je parler seulement du type mbti.

@Luna a écrit:
comme le fait que depuis des siècles, il y a naturellement moins de gaucher que de droitier dans la population

ma question ce rapproche plus de celle ci en effet.

Ce que je cherche à savoir c'est si la détermination du type de quelqu'un lors de sont développement est totalement aléatoire ou si elle est influencé par le pourcentage de types déjà présent.
Et aussi si il y a des modèle de répartition plus ou moins précis qui persiste selon les société.

dsl si ce n'est pas très claire j'ai du mal à exprimer ma question.

_______________________________________
"Malheureusement, malgré toute ma bonne volonté, je ne peux pas vous administrer la neurotoxine plus rapidement."
GLaDOS

Sur le conspirationnisme - L’Art d’avoir toujours raison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 21
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 986

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Lun 13 Juin 2016, 19:26

Hmmm je vais tenter une réponse Smile 

L'humain est un être social et qui ne serait mieux se tirer que par l'union - union par exemple vers un objectif commun. Dors et déjà, la préférence pour la fonction Si est sollicité, une perception à la fois concrète/terre-à-terre (contrairement au Ni) et commune, non-éparpillé (contrairement au Se, au Ne). Le modèle commun de la réussite socialement partagé est celle que s'applique à conserver les individus les uns les autres. Le Si aura tendance à se tenir à se modèle et à fournir un effort Je pour nourrir son Si, peut être pour ça qu'il y'a pas mal de ISJ. Il y'a aussi ce qui font l'inverse, se voir par le reflet de l'environnement social implique un grand investissement dans celui-ci et une autre tendance pour les humains a être Je dom. (puis pour satisfaire leur Je, utiliser le Si pour connaitre les principes perceptif et culturel fondamentaux d'une communauté donnée). Peut être pour ça qu'il y'a pas mal de ESJ aussi, + de ESFJ que de ESTJ peut être par ce que les émotions parlent + à l'union humaine que la logique. 

Du coup, tous le reste des types en découlerai..

Donc la répartition des types ne serait pas lié au hasard, si on relançait les dès avec les mêmes éléments, oui, la répartition serait la même. C'est un principe humains qui en découle.

Vous me dites si je suis aller trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 35
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 09:00

Bon, voilà, je prends enfin le temps de répondre à cet intéressant sujet...

@dorloth a écrit:

Non, car personne ne pourrait provoquer par effet de société, qu'une partie des gens soient ESFP, d'autres INFP, d'autres ENTJ, etc.
Quel serait l'intérêt ? Un clivage chefs/employés, pourrait exister, mais nous ne verrions donc que deux types.
Cela me semble plus compliqué que cela : il ne s'agirait pas évidemment d'individus qui "provoqueraient" le type des autres. Je pense que cela peut se faire à l'échelle de la société, les uns s'ajustant par rapport aux autres.

Manque de pot je suis nulle en entomologie, mais j'aimerais bien savoir comment se décident les rôles dans la fourmilière : ce ne sont pas certaines fourmis qui dictent à leurs congénères d'être des ouvrières ou des guerrières. C'est un arrangement global (dès la naisssance ?) qui se fait dans l'intérêt de la colonie.
Pourquoi ne pourrait-il pas en être de même pour nous, à l'échelle d'une société ?
C'est précisément pour cela que j'ai mis l'exemple des rats plongeurs : comme nous sommes des animaux sociaux, nous nous organisons les uns par rapport aux autres. Nos comportements et caractères sont liés à nos expériences sociales.

Sambre a eu une hypothèse intéressante quelques lignes plus loin : que les profils MBTI correspondent à la société du moment, et que d'une génération à l'autre, il y ait donc de grandes tendances.
C'est d'ailleurs ce que semble t'avoir expliqué ton enseignant : si en France la tendance est ESTJ (ou le modèle, plutôt), un INFP va peut-être se sentir davantage perdu qu'un ESTJ dans notre société.
Et je suis d'accord aussi avec la piste que lance Luna, dans le même ordre d'idée : à mon avis, les proportions des différents profils MBTI varient en fonction des pays.

@dorloth a écrit:

Les rats souvent racontés par Bernard Werber ? j'allais justement en parler, et conseiller le film : "nos amis les humains" très amusant (l'expérience, filmé et romancé sur les hommes, et reprenant le même concept.)
C'est évident que cela fonctionne chez les hommes, mais sur le comportement, (et je me répète, mais le MBTI n'a rien à voir avec le comportement.)
C'est tout con, mais pour conclure, il faut se placer sous le rôle du chef :
Tu veux des résultats, et de l'obéissance, voir le bonheur de tes soldats/employés/citoyens.
Tu ne recherches pas une façon cognitive type (qui est impossible, et qui ne sert à rien).
Pas vu le film, on m'avait dit que c'était un navet.  Huh! Mais sinon, oui, j'ai bien appris cette expérience dans un bouquin de Bernard  Werber, il y a longtemps.  Smile
Pas sûre d'avoir compris ce que tu voulais dire, mais je crois que ça n'explique pas tout.
Si ton rôle au travail est chef, OK, tu auras des réflexes de chef, mais là dans l'expérience il s'agit de rats 1) qui n'avaient pas de rôle particulier avant l'expérience 2) dans un second temps, de rats qui avaient tous le même rôle (genre, 6 chefs), et qu'on mettait tous ensemble pour se rendre compte que leurs rôles se redistribuaient.

Ce que je pense est qu'il y a un instinct de l'organisation collective, qui nous pousse à adapter notre comportement - et notre tempérament - aux autres. Même des gens très similaires finiront par se différencier s'ils vivent en vase clos. A des fins de survie, comme l'a souligné Sylphira avec l'exemple des gauchers / droitiers.


Je trouve ce point très intéressant et aimerais bien revenir sur les interventions des autres aussi... en espérant avoir le temps.

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1614

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 10:36

Très surprenant aussi, la répartition naturelle entre le nombre de naissance féminine et masculine. Un peu près équivalente, et comme si la nature était bien faite, légère hausse pour les hommes qui meurent d'avantage de manière prématurée que les femmes :

"ll y a à peu près le même nombre de femmes que d’hommes sur Terre. Mais dans le détail, il y a légèrement plus d’hommes : 102 hommes pour 100 femmes (en 2010). De façon encore plus précise, sur 1000 personnes, 504 sont des hommes (50,4 %) et 496, des femmes (49,6 %). Il naît un peu plus de garçons que de filles : 107 garçons pour 100 filles. Mais les garçons meurent plus que les filles ; c’est vrai dans l’enfance, mais aussi à l’âge adulte. Il arrive donc un âge où les hommes et les femmes sont en nombre égal : "

Source : https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/memos-demo/faq/plus-d-hommes-ou-de-femmes-sur-terre/


Pour l'enfant qui s'adapte à son environnement, c'est évident, par contre de là à ce que ça définisse son type mbti... Ca doit jouer par rapport à la manière dont l'enfant sera stimulé. Mais dès la naissance chaque enfant est unique, et ne réagira pas de la même manière. Ca doit donc, quand même resté limité. Les parents donnent d'avantages des outils à l'enfant pour qu'il se développe et normalement développe au mieux ses capacités et qu'il puisse être autonome et s'intégrer à la vie en société. Ils façonnent le noyau mais le noyau est déjà bien présent. Il suffit d'aller dans une crèche et d'observer les différences déjà bien présente entre les enfants. Entre l'enfant qui pleure tout le temps, celui bagarreur, celui qui réclame tout le temps des bisous, celui qui s'isole. Mais il est vrai, que dès la crèche les enfants s'influencent mutuellement, ce qui pourrait pousser à une régulation naturelle des types, mais j'y crois pas trop.
On peut tout aussi bien être bourreau, victime, leader, suiveur dans sa vie, sans changer de type mbti comme l'explique Dorloth.
Il faudrait déjà savoir à mon sens, si le type MBTI est inné ou acquis et vers quel âge.

Pour la régulation naturelle de l'homme et la femme lorsque l'être humain n'intervient pas. Ca reste très mystérieux aussi...  oups
Avoir une chance sur deux d'avoir un gars ou une fille, je ne sais pas si ça suffit comme explication.

Moi je sais que je me suis beaucoup adaptée à ma mère ESTJ  et  j'ai été particulièrement sensible à ses réactions. Mais est-ce que ça aurait influencé mon type MBTI... Mon comportement c'est certain.
J'ai l'idée que plus l'enfant est sensible, et plus il réagira aux stimulus extérieur et s'adaptera à ses parents. Particulièrement à sa mère qui est en général la figure la plus proche.

Je suis d'ailleurs pratiquement certaine que j'aurais un enfant fort, F ou T je n'en sais rien mais il aura conscience de la fragilité de sa mère et il voudra instinctivement la protéger (même si c'est aux parents de le faire).
Il faudra voir lorsque j'en aurais un si ça ce confirme... Ca paraît simpliste comme réflexion, mais c'est quelque chose que j'observe beaucoup autour de moi. Limite en observant un enfant on peut savoir comment est la mère.
Sinon je précise, je ne chercherais pas du tout à façonner mes enfants (je déteste ce genre de parent et je trouve ça limite glauque) mais à développer au mieux ce qu'ils seront déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 12:00

@Snotra a écrit:
Bonjour

Je ne sais pas si les statistique sur les pourcentage des types MBTI son viable ou pas.

Mais je me demandai si cette répartition était due au hasard ou à une régulation naturelle de notre société.
Si l'on relançait les dés cette répartition serai elle la même ?

Bonjour,

Je ne peux malheureusement pas répondre à ta question, mais en tout cas moi je m'assurerai de prendre un époux INFP. Sans aucun doute. Un grain de folie et de la fantaisie suave qui me transportera dans les hautes sphères de la rêverie et de l'audace. L'écoute inconditionnelle de sa voix intérieure et aucune peur d'enfreindre les interdits sociaux, si c'est pour réaliser ses rêves.

Non pas que je sois une SJ ennuyeuse et méticuleusement/ridiculement calibrée (non, rassurez-vous!) mais je suis trop rationnelle moi. Mon intelligence est redoutable et incisive, mais mes calculs visant à me préserver dans la société font que je ne me laisse pas assez aller aux rêveries que mon âme me suggère (et régulée comme elle est, c'est une société de merde, soyons clairs là-dessus). Je ne veux pas ça pour mes enfants ! Il me faut un fou à l'âme torturée pour réguler tout ça.

Ainsi nous aurons de beaux enfants parfaitement intelligents, sensibles, à l'esprit critique développé, anti-conformistes, amateurs des subtilités de la littérature et des sciences. Ils se marieront entre eux et petit à petit ils évinceront ces imbéciles de SJ  (()) Redoutable régulation que celle-ci!

Comment je vais tester son INFPisme? Je ne sais pas trop... je lui demanderai de sauter d'un pont, lui dirai qu'on y trouvera un gourou-licorne qui saura nous guider sur le chemin de l'extase et de la félicité (oui, je suis fan des licornes en cachette, faudra absolument que mon mari partage cette passion, et qu'il me la fasse assumer).
S'il le fait, c'est qu'il est INFP. Pas de doute.
Revenir en haut Aller en bas
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 14:12

Citation :
Je ne peux malheureusement pas répondre à ta question, mais en tout cas moi je m'assurerai de prendre un époux INFP. Sans aucun doute. Un grain de folie et de la fantaisie suave qui me transportera dans les hautes sphères de la rêverie et de l'audace. L'écoute inconditionnelle de sa voix intérieure et aucune peur d'enfreindre les interdits sociaux, si c'est pour réaliser ses rêves.

Lol

Un petit florilège de citations du mien, d'INFP mâle à domicile :

"Le monde, c'est de la merde."
"Des rêves? Bah j'en ai plus. Avant j'en avais, puis j'ai compris que ça servait à RIEN."
"Ouais je vais être un super papa. Je vais pouvoir apprendre à mon gosse que les gens sont tous cons, et à pas devenir un raté, comme moi."

Pour le côté rêve, et audace on repassera.
Quant au côté fantaisie suave, si se foutre à poil pour se renverser la bière dessus en braillant une chanson punk rentre dans ta définition de la "suavité" alors oui. Toujours est-il que c'est fantaisiste, j'en conviens.

Citation :
je lui demanderai de sauter d'un pont, lui dirai qu'on y trouvera un gourou-licorne qui saura nous guider sur le chemin de l'extase et de la félicité

Si tu trouves un INFP casse-cou... C'est pas gagné! Je veux qu'ils soient tous différents. Mais là... C'est un peu fort en café.
Quant à son chemin de la félicité, ce serait plus proche d'un boeuf bourguignon, une partie de jambes en l'air et des éclairs au chocolat maison le tout fait avec amour. Et qu'après je le laisse bidouiller son PC tranquille.

Citation :
Mon intelligence est redoutable et incisive, mais mes calculs visant à me préserver dans la société font que je ne me laisse pas assez aller aux rêveries que mon âme me suggère

Bin... C'est pas la modestie qui t'étouffe.

Citation :
as assez aller aux rêveries que mon âme me suggère (et régulée comme elle est, c'est une société de merde, soyons clairs là-dessus). Je ne veux pas ça pour mes enfants ! Il me faut un fou à l'âme torturée pour réguler tout ça.

Alors là t'as trois solutions :
- Soit tu ponds un Martin Luther King. Le genre de mec qui marque l'Histoire. Mais statistiquement, les chances sont faibles.
- Soit tu ponds un gosse un peu marginal qui ne sait pas trop comment faire avec ses dix doigts, sa caboche et ses rêveries pour s'intégrer sans avoir la sensation d'étouffer quotidiennement.
- Soit l'attitude extrême d'un ou des deux parents marque le gosse de telle façon qu'il cherchera à devenir l'inverse de ce que tu voudrais qu'il soit.

J'ai envie d'ajouter un truc au poste de Luna. Quand tu dis :

Citation :
Il suffit d'aller dans une crèche et d'observer les différences déjà bien présente entre les enfants. Entre l'enfant qui pleure tout le temps, celui bagarreur, celui qui réclame tout le temps des bisous, celui qui s'isole.

En fait, ce sont des attitudes, des phases, où l'enfant teste ce qui lui convient le mieux et comment son environnement y réagit, si ses besoins sont comblés. Par exemple, s'il se bagarre et que sa mère dit aux autres avec fierté "c'est un bagarreur", il aura tendance à ajouter à l'étiquette donnée par sa mère une valeur positive qui comblerait un besoin de valorisation. Du coup, il aura tendance à valoriser le fait d'être bagarreur, et petit à petit, à développer des traits de caractère de cet ordre là. Entre ça, les projections des parents, les stimuli de l'environnement, les attentes du milieu et l'accès à certains loisirs, on peut imaginer que le processus d'acquisition de fonctions MBTI peut y ressembler un peu.




_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 14:34

@Sylphira a écrit:
Citation :
Je ne peux malheureusement pas répondre à ta question, mais en tout cas moi je m'assurerai de prendre un époux INFP. Sans aucun doute. Un grain de folie et de la fantaisie suave qui me transportera dans les hautes sphères de la rêverie et de l'audace. L'écoute inconditionnelle de sa voix intérieure et aucune peur d'enfreindre les interdits sociaux, si c'est pour réaliser ses rêves.

Lol

Un petit florilège de citations du mien, d'INFP mâle à domicile :

"Le monde, c'est de la merde."
"Des rêves? Bah j'en ai plus. Avant j'en avais, puis j'ai compris que ça servait à RIEN."
"Ouais je vais être un super papa. Je vais pouvoir apprendre à mon gosse que les gens sont tous cons, et à pas devenir un raté, comme moi."

Pour le côté rêve, et audace on repassera.
Quant au côté fantaisie suave, si se foutre à poil pour se renverser la bière dessus en braillant une chanson punk rentre dans ta définition de la "suavité" alors oui. Toujours est-il que c'est fantaisiste, j'en conviens.

Citation :
je lui demanderai de sauter d'un pont, lui dirai qu'on y trouvera un gourou-licorne qui saura nous guider sur le chemin de l'extase et de la félicité

Si tu trouves un INFP casse-cou... C'est pas gagné! Je veux qu'ils soient tous différents. Mais là... C'est un peu fort en café.
Quant à son chemin de la félicité, ce serait plus proche d'un boeuf bourguignon, une partie de jambes en l'air et des éclairs au chocolat maison le tout fait avec amour. Et qu'après je le laisse bidouiller son PC tranquille.

Citation :
Mon intelligence est redoutable et incisive, mais mes calculs visant à me préserver dans la société font que je ne me laisse pas assez aller aux rêveries que mon âme me suggère

Bin... C'est pas la modestie qui t'étouffe.

Citation :
as assez aller aux rêveries que mon âme me suggère (et régulée comme elle est, c'est une société de merde, soyons clairs là-dessus). Je ne veux pas ça pour mes enfants ! Il me faut un fou à l'âme torturée pour réguler tout ça.

Alors là t'as trois solutions :
- Soit tu ponds un Martin Luther King. Le genre de mec qui marque l'Histoire. Mais statistiquement, les chances sont faibles.
- Soit tu ponds un gosse un peu marginal qui ne sait pas trop comment faire avec ses dix doigts, sa caboche et ses rêveries pour s'intégrer sans avoir la sensation d'étouffer quotidiennement.
- Soit l'attitude extrême d'un ou des deux parents marque le gosse de telle façon qu'il cherchera à devenir l'inverse de ce que tu voudrais qu'il soit.

J'ai envie d'ajouter un truc au poste de Luna. Quand tu dis :

Citation :
Il suffit d'aller dans une crèche et d'observer les différences déjà bien présente entre les enfants. Entre l'enfant qui pleure tout le temps, celui bagarreur, celui qui réclame tout le temps des bisous, celui qui s'isole.

En fait, ce sont des attitudes, des phases, où l'enfant teste ce qui lui convient le mieux et comment son environnement y réagit, si ses besoins sont comblés. Par exemple, s'il se bagarre et que sa mère dit aux autres avec fierté "c'est un bagarreur", il aura tendance à ajouter à l'étiquette donnée par sa mère une valeur positive qui comblerait un besoin de valorisation. Du coup, il aura tendance à valoriser le fait d'être bagarreur, et petit à petit, à développer des traits de caractère de cet ordre là. Entre ça, les projections des parents, les stimuli de l'environnement, les attentes du milieu et l'accès à certains loisirs, on peut imaginer que le processus d'acquisition de fonctions MBTI peut y ressembler un peu.





Ce n'était que du second degré silent
Je ne fais que m'y essayer, certes, mais le contenu de mon message a l'air assez gro(tesque) pour qu'on y croie sérieusement :/
Revenir en haut Aller en bas
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 651

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 14:58

..Dois-je conclure que tes 12 messages sont du second degré ?

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 15:03

@StuffedBeer a écrit:
..Dois-je conclure que tes 12 messages sont du second degré ?

Tu fais les conclusions que tu veux... marrant qu'un message aussi bourré de clichés que celui qui est en train de faire "polémique" puisse être pris au sérieux, et aussi mal pris.
Revenir en haut Aller en bas
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 651

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 15:05

Marrant qu'une vanne comme ça attire négativement ton attention, j'pensais qu'on déconnait moi. ^^"

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 15:06

Citation :
Tu fais les conclusions que tu veux... marrant qu'un message aussi bourré de clichés que celui qui est en train de faire "polémique" puisse être pris au sérieux, et aussi mal pris.

Bah je sais pas. Tu en fais une montagne. T'as fait une tentative d'humour que j'ai pas comprise parce que maladroitement amenée et que je ne te connais pas. Reste toi-même, si le sarcasme c'est pas ton truc, ne l'emploie pas.

(EDIT : Je me rends compte que la dernière phrase pourrait être mal comprise. C'était une constatation en fait. Moi c'est pas mon truc les câlins alors j'en fais pas non plus. A chacun ses modes de communication.)

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 15:12

@Sylphira a écrit:
Citation :
Tu fais les conclusions que tu veux... marrant qu'un message aussi bourré de clichés que celui qui est en train de faire "polémique" puisse être pris au sérieux, et aussi mal pris.

Bah je sais pas. Tu en fais une montagne. T'as fait une tentative d'humour que j'ai pas comprise parce que maladroitement amenée et que je ne te connais pas. Reste toi-même, si le sarcasme c'est pas ton truc, ne l'emploie pas.  

Oui, tu as raison, je suis vraiment désolée que ce message maladroit ait débouché sur une telle conversation, désolée StuffedBeer de ne pas savoir rigoler (et ce n'est pas du sarcasme).
Revenir en haut Aller en bas
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 15:15

Après j'ai quand même pondu ça :

Citation :
J'ai envie d'ajouter un truc au poste de Luna. Quand tu dis :

Citation :
Il suffit d'aller dans une crèche et d'observer les différences déjà bien présente entre les enfants. Entre l'enfant qui pleure tout le temps, celui bagarreur, celui qui réclame tout le temps des bisous, celui qui s'isole.


En fait, ce sont des attitudes, des phases, où l'enfant teste ce qui lui convient le mieux et comment son environnement y réagit, si ses besoins sont comblés. Par exemple, s'il se bagarre et que sa mère dit aux autres avec fierté "c'est un bagarreur", il aura tendance à ajouter à l'étiquette donnée par sa mère une valeur positive qui comblerait un besoin de valorisation. Du coup, il aura tendance à valoriser le fait d'être bagarreur, et petit à petit, à développer des traits de caractère de cet ordre là. Entre ça, les projections des parents, les stimuli de l'environnement, les attentes du milieu et l'accès à certains loisirs, on peut imaginer que le processus d'acquisition de fonctions MBTI peut y ressembler un peu.

Histoire de recentrer le débat.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1614

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 16:02

@Sylphira a écrit:

En fait, ce sont des attitudes, des phases, où l'enfant teste ce qui lui convient le mieux et comment son environnement y réagit, si ses besoins sont comblés. Par exemple, s'il se bagarre et que sa mère dit aux autres avec fierté "c'est un bagarreur", il aura tendance à ajouter à l'étiquette donnée par sa mère une valeur positive qui comblerait un besoin de valorisation. Du coup, il aura tendance à valoriser le fait d'être bagarreur, et petit à petit, à développer des traits de caractère de cet ordre là. Entre ça, les projections des parents, les stimuli de l'environnement, les attentes du milieu et l'accès à certains loisirs, on peut imaginer que le processus d'acquisition de fonctions MBTI peut y ressembler un peu.




Oui, mais donc ça correspond plus à ce que je disais. Les parents peuvent façonner le noyau de l'enfant. Mais comme dirait un philosophe on ne devient pas qui on veut, mais qui on peut.
Sinon, des enfants d'une même fratrie, ayant grandit dans le même environnement avec la même éducation, se ressembleraient tous. Ce qui ne semble pas être le cas.


@Assiya, j'ai vu ton humour, par contre je pensais que tu était sérieuse, juste que tu exagérais pour faire de l'humour, mais que le fond était là.
J'allais te dire, pendant qu'on y est, il faudrait pouvoir vérifier la qualité des spermatozoïdes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 17:14

J'étoffais ton point, et je reliais àa au MBTI, je ne te contredisais pas.
Et non les parents ne "façonnent" pas l'enfant. C'est un ensemble de choses. Si tu as bien lu, tu peut voir que je rattache ça aux besoins. Pour le même besoin, selon les enfants ça s'exprime différemment.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1614

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Ven 17 Juin 2016, 18:40

Tu as raison, l'enfant se construit en fonction des retours avec ses parents mais aussi son environnement. C'est sûr. Je ne dis pas qu'un enfant n'est que le récepteur de ses parents.
Lorsque je parle de parents qui façonnent leurs enfants (en fonction de leur nature), c'est parce qu'ils ont un rôle très important. La manière même dont les enfants vont ensuite réagir face à leur environnement va être influencé par leurs parents ou proche.
Une mère poule par exemple, aura "tendance" à avoir des enfants méfiants.

J'espère m'être mieux expliqué.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 27
Lieu : je suis d'ailleurs
Emploi : Dresseuse de poulpes à paillettes
Inscription : 27/11/2015
Messages : 233

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Sam 18 Juin 2016, 09:25

Les enfants ont plus d'indépendance d'esprit qu'on le croit. Même si ils sont très marqué par leur parents, dès 8/9 ans ils commencent à fortement critiquer le modèle qu'ils reçoivent pour certains. Je travaille avec des enfants entre 6 et 10 ans principalement, depuis 5 ans et je remarque beaucoup de grosse différences de caractère entre les parents et leurs enfants. Des fois tu te dis que ça ne doit pas être les leur! D'autres fois, tu te dis qu'il n'y a aucun doute, pas besoin de test ADN!
Je pense que l'indépendance d'esprit ça s'apprend également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1614

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Sam 18 Juin 2016, 20:59

Peut être, n'empêche je ne pense pas qu'un enfant ayant grandit dans x famille, sera le même que si il avait grandit dans une autre.

Et même si l'enfant remet en question le modèle qu'il reçoit, ce sont ces interactions qui lui permettent de se construire. Avec un autre modèle, il aurait eu d'autres interactions.
Moi j'étais une enfant "rebelle" qui avait tendance à tout le temps contredire et à vouloir faire autrement, j'aurais été totalement influencé autrement avec un autre model et un autre environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 21
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 986

Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types Sam 18 Juin 2016, 21:54

Hmm Intéressant ce que vous dites, mais moi je pense que vous avez tous en partie raison, enfaîte il est vrai qu'avec une famille différente l'enfant se développe différemment et il est vrai aussi que les enfants ont + d'indépendance d'esprit qu'on ne le croit. 

Mais enfaîte celons moi, l'enfant est influencé par tous l'environnement dans sa totalité. 
Les 1er éléments de sa vie influencent +, puis, au fur et à mesure il se forme un filtrage plus ou moins rigide d'informations et de comportements afin que l'enfant puisse participer dans son propre environnement non-plus comme un élément "neutre". La famille était très présente chez l'enfant dès le + bas âge formera une influence certaine et grande sur le développement juvénile, mais pas de la façon dont on le croit. Chez l'enfant, un parent X ne provoquera pas forcément - voir pas du tous même - un enfant Y. Les parents et ce qu'ils transmettent à l'enfant en valeurs, en perceptions de la vie où autre ne font que s'ajouter dans le brainstorming de l'enfant, ils seront reçus différemment celons:
- Les événements & informations antérieurs vécus par l'enfant
- Sa physiologie personnelle (son métabolisme, cerveau, cœur, bref, tout ce qui lui influence biologiquement + ou -, même de façon minime, mais non négligeable, à une micro-particule de son comportement)
C'est pour ça que dans une même famille avec des enfants ayant subi exactement la même éducation, on arrive tous de même à avoir la majorité des fois des enfants psychologiquement très différents, même s'ils sont jumeaux (croyez moi j'en sais quelque chose avec mon jumeau Razz)

Vers l'adolescence, alors que l'enfant est à peu près stable, sa physiologie et donc ses hormones provoquent la sécrétion d'hormones de façon très active, participant souvent à un changement de comportement et à nouveau une grande recherche d'informations pour se forger une identité au sein de la communauté où il est placé. (notamment recherche d'idoles, remises en questions,...)

Loin de dépendre de telles où de telles facteurs, l'évolution d'un enfant vers celui qu'il devient dépend de trop de facteurs pour en dépendre justement, laissant à chaque type d'éducation parentale une multitude de possibilités de développement de l'enfant, sans jamais de certitudes dans les résultats. 

Après il y'a ceux qui maltraitent leur enfant pour en brusquer la biologie et leur faire associer douleur à "mauvais" et récompense à "bon" ce qui peut donner des résultats un peu + homogène au niveau du développement comportemental et psychologique de l'enfant, bien que ça ne soit, bien sûr, pas très éthique.

On est le résultat d'un tous relativement grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Répartition des Types

Revenir en haut Aller en bas
 

Répartition des Types

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Représentation schématique de la répartition des types
» répartition des types
» Répartition des Types
» Les types de crudivorisme / L'alimentation vivante
» Comment faire face à différents types de personnalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-