Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khendrin
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5 - Neutre Strict
Age : 31
Lieu : Sud-Est
Emploi : Assistant de Gestion / Chercheur de voie professionnel
Inscription : 08/05/2012
Messages : 786

Message(#) Sujet: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Mer 27 Avr 2016, 10:05

non promis je flood pas, j'ai juste encore une autre question théorique...

Selon un certain point de vue dans le MBTI, nous sommes sensé gagner en maîtrise des fonctions au fil du temps.
Aussi je me pose une question qui reste toujours sans réponse (selon moi):

prenons un ISFJ (au hasard): Si - Fe - Ti - Ne
Il devrait donc développer une maîtrise de son Ti vers 30 ans et son Ne bien plus tard.

La question que je me pose est donc: est-ce qu'à 30 ans, il gagnera une maîtrise tel qu'elle pourrait passer pour la dominante? Voire est-ce qu'à certain moment clé de la vie, on ne va pas inversé des "couples" de fonctions par moment (exemple pour Aryalis silly : un INTP pourrait vers 30 avoir la maîtrise de son Si tel qu'il pourrait faire passer le "couple" Si-Fe devant le Ti-Ne) comme pris par l'élan de cette nouvelle découverte?

Et outre à cela, peut-on faire passer le test à quelqu'un de plus de 40 ans par exemple?

Merci pour vos lanternes et désolé si je n'ai pas vu d'autres sujets (j'ai essayé plusieurs recherches mais ça n'avait rien donné.)

_______________________________________
Khendrin - INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : NiFe TeSe
Age : 31
Lieu : Notre peuple vaincra !
Inscription : 07/01/2015
Messages : 660

Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Mer 27 Avr 2016, 11:15

Super intéressant effectivement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 269

Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Mer 27 Avr 2016, 11:22

La trentaine paraît un peu prématuré pour ça (même si cela varie d'un individu à l'autre selon les expériences de vie).
J'avais lu quelque part que passé un certain âge, les deux dernières fonctions peuvent parfois tellement s'accentuer qu'on pourrait presque confondre avec d'autres types (mais vers 50+). Sinon à titre personnel j'ai pu observer une forte progression de la tertiaire chez certaines personnes de cette tranche d'âge, mais non au point d'occulter le duo dominant.

_______________________________________


Dernière édition par Moeghan le Mer 27 Avr 2016, 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khendrin
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5 - Neutre Strict
Age : 31
Lieu : Sud-Est
Emploi : Assistant de Gestion / Chercheur de voie professionnel
Inscription : 08/05/2012
Messages : 786

Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Mer 27 Avr 2016, 12:10

@Moeghan a écrit:
La trentaine ans paraît un peu prématuré pour ça (même si cela varie d'un individu à l'autre selon les expériences de vie).
J'avais lu quelque part que passé un certain âge, les deux dernières fonctions peuvent parfois tellement s'accentuer qu'on pourrait presque confondre avec d'autres types (mais vers 50+). Sinon à titre personnel j'ai pu observer une forte progression de la tertiaire chez certaines personnes de cette tranche d'âge, mais non au point d'occulter le duo dominant.

Donc en gros, hormis par le biais de l'individu (méconnaissance de soi, état émotionnel, influence de l'ego et tout ça), le résultat d'un test / un typage devrait être "sûr"? Quelque part c'est rassurant Wink

Pour l'augmentation de la tertiaire, oui je l'observe même dans mon propre comportement, et dans ceux qui ont atteint la 30aine dans mon entourage mais limite avec des impulsions (ex: un frère ISFJ qui est parti dans le domaine de la recherche -analyse tout ça [Ti?]-, l'autre ISTJ qui veut partir pour de l'humanitaire [Fi?]) qui pourraient faire "basculer" le typage d'un observateur extérieur.

Je prends bonne note de ton retour en tout cas et merci ^^

_______________________________________
Khendrin - INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryalis
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 4w3
Age : 26
Lieu : Suisse
Emploi : Infirmière pour ornithorynques
Inscription : 03/05/2014
Messages : 22

Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Mer 27 Avr 2016, 12:40

Merci pour l'exemple laughing

C'est une très bonne question... Je me réjouis de voir les avis à ce sujet. J'aurais tendance à dire que le type de base reste présent en majorité, mais sans aucun fondement. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khendrin
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5 - Neutre Strict
Age : 31
Lieu : Sud-Est
Emploi : Assistant de Gestion / Chercheur de voie professionnel
Inscription : 08/05/2012
Messages : 786

Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Mer 27 Avr 2016, 13:02

@Aryalis a écrit:
Merci pour l'exemple laughing

Mais de rien, j'ai retenu la leçon Angel

@Aryalis a écrit:
C'est une très bonne question... Je me réjouis de voir les avis à ce sujet. J'aurais tendance à dire que le type de base reste présent en majorité, mais sans aucun fondement. scratch

Oui tout à fait, je suis d'accord sur cette base théorique en fait Very Happy
C'est juste au niveau de ce que l'on voit et de comment la personne pourrait se voir.
Exemple: INFP mais dans la trentaine ou plus loin imaginons, à développer Si / Te et donc pourrait paraître ESTJ ou bien se dire très pragmatique.

Mais merci pour se rappel qui resitue le contexte.


_______________________________________
Khendrin - INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 651

Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Mer 27 Avr 2016, 18:37

Citation :
La question que je me pose est donc: est-ce qu'à 30 ans, il gagnera une maîtrise tel qu'elle pourrait passer pour la dominante? Voire est-ce qu'à certain moment clé de la vie, on ne va pas inversé des "couples" de fonctions par moment (exemple pour Aryalis : un INTP pourrait vers 30 avoir la maîtrise de son Si tel qu'il pourrait faire passer le "couple" Si-Fe devant le Ti-Ne) comme pris par l'élan de cette nouvelle découverte?

C'est l'inverse ^^
Une fonction bien développée est une fonction à sa place. C'est pour ça qu'il ne faut pas confondre quantité d'expression et qualité de développement. Dans le cadre du MBTI, ces deux notions sont souvent opposées.
Disons qu'un IN*P mature aura tendance à être plus pragmatique (j'entends par là "grounded") et "actif" (le terme que j'ai est "driven") qu'un jeune INFP. Sauf que justement, la stabilité des fonctions 3 et 4 permettent un tri plus sûr du Fi et une expression plus stable et maitrisée du Ne. Du coup, il aura juste l'air d'un INFP mature.

Pour l'aspect immature, il est assez courant que notamment la tertiaire soit d'un coup très bavarde. (Heh, y'avait un graphique pour ça quelque part, mais pas moy de me rappeler où. Idem pour l'explication de la mécanique psychologique.) Grossièrement résumé, l'arrivée de cette fonction dans la cognition de la personne est fracassante et non maitrisée. Sur le coup, la fonction aura tendance à être très bavarde, jusqu'au point d'écraser extérieurement les autres fonctions. (mais pas nécessairement intérieurement, sauf que la personne n'en a pas conscience.). Du coup, on peut avoir des ES*J qui pensent être Ne dom et des IN*P être IS*J, ect... Jusqu'à la maturation des fonctions qui les stabilisent dans leur ordre d'expression, améliorant sa qualité et donc l'épanouissement de la personne.

Mais.
Les descriptions qu'on peut lire un peu partout sont assez trompeuses. Généralement, les N sont décris à leur meilleurs niveau de développement, et rarement aux niveaux "moyen" et "mauvais". Inversement, les S sont plutôt décrit au niveau "moyen", et presque jamais à leur meilleurs.
Du coup, en pratique, on perd facilement nos repères face à un N avec un S et le jugement opposé à celui de leur dom/aux plus bavard et écrasant que ce qu'on a lu en théorie. Et avec un S avec des fonctions relativement stables et bien exploitée, donnant un "faux" aspect N/jugement opposé à celui de leur dom/aux que ce qu'on a lu.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Inscription : 24/08/2015
Messages : 218

Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge Lun 02 Mai 2016, 20:40

@Khendrin a écrit:

prenons un ISFJ (au hasard): Si - Fe - Ti - Ne
Il devrait donc développer une maîtrise de son Ti vers 30 ans et son Ne bien plus tard.

La question que je me pose est donc: est-ce qu'à 30 ans, il gagnera une maîtrise tel qu'elle pourrait passer pour la dominante? Voire est-ce qu'à certain moment clé de la vie, on ne va pas inversé des "couples" de fonctions par moment (exemple pour Aryalis silly : un INTP pourrait vers 30 avoir la maîtrise de son Si tel qu'il pourrait faire passer le "couple" Si-Fe devant le Ti-Ne) comme pris par l'élan de cette nouvelle découverte?
Non. Non plus.

Le principe d'une préférence psycho-motrice est lié à _l'ordre_d'activation_ des fonctions de Jung. Si un ISFJ a à sa disposition 1.Si (se rappeler) 2.Fe (harmoniser) 3.Ti (analyser) 4.Ne (Improviser), l'ordre des fonctions n'est pas anodin car s'il veut utiliser 3. Ti, alors il devra activer nécessairement 1.Si et 2.Fe pour pouvoir accéder à 3.Ti.

Selon Jung et MBTI, tous les profils ont les huit fonctions - par exemple ISFJ c'est 1.Si (se rappeler) 2.Fe (harmoniser) 3.Ti (analyser) 4.Ne (improviser) 5.Se (expérimenter) 6.Fi (valoriser) 7.Te (brainstormer) 8.Ni (imaginer). Le principe de l'ordre de l'activation se poursuit; de façon générale on considère que toutes les fonctions de 4ème à 8ème sont "dans l'inconscient" car notre cerveau a plus de facilité à les activer lorsqu'on lâche complètement prise - lorsqu'on dort notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr/fr/faq
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge

Revenir en haut Aller en bas
 

Développement - la prédominance des fonctions dans l'âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les stades de développement des partenaires dans un couple
» Recrutement centre de recherche des énergies renouvelables Bousmail, Alger, Gherdaia et Adrar
» Besoin d'aide pour la compréhension de l'état de développement de solde dans GFC
» musique et développement durable
» Entraide : psychologie du développement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-