Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Procrastination, et stress.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Procrastination, et stress. Jeu 20 Aoû 2015, 17:42

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 09 Nov 2015, 01:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwi (Lebowskiwi)
Aucun rang assigné
avatar

Type : xNTP 7w8 sx/sp, (tritype 7w8, 3w4, 1w2) Big 5 : -C -A -N E O RIASEC : IAE
Age : 22
Lieu : Dans un plan à 3(w4)
Emploi : Désolé, mais seuls les utilisateurs avec un accès spécial peuvent accéder à cette information
Inscription : 08/06/2015
Messages : 202

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Jeu 20 Aoû 2015, 18:42

c'est quoi un "calendrier" ? une fête romaine ? scratch

_______________________________________
J'lis du Barthes, j'mange un grec : SJ, on s'en bat les couilles
Si-dom parle mal, fais Fi, car nous on s'en bat les couilles

Les bonnes philosophies ont de commun avec Brazzers que tout s'y emboite gracieusement

ANTP = FOURMI-P ...voilà, La Fontaine en position perceptive de sécurité maggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Jeu 20 Aoû 2015, 18:55

J'ai l'impression que d'une façon générale, l'énnéagramme 6 provoque le besoin de se mettre dans des situations délicates juste pour la satisfaction de s'en sortir.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.



Dernière édition par Sylphira le Lun 28 Mar 2016, 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 269

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Jeu 20 Aoû 2015, 20:47

Même fonctionnement chez mon mari (intj 5) notamment lors de ses études. Attendre toujours l'extrême dernière minute. Cela semble bien booster certains individus, et le résultat est bien présent. Pas envie de s'y mettre trop tôt alors qu'il y a encore tant d'autres choses passionnantes à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Jeu 20 Aoû 2015, 22:34

Même comportement chez moi également ^^

Comme le travail ( du latin tripalium = torture silly ) est vu comme un fardeau, je le repousse au maximum. Il faut que j'arrive aux derniers jours, voire aux dernières heures avant la deadline pour que la dose de "pression" soit assez forte pour que je m'y mette. Je reliai ce comportement à de la pure paresse, mais je pense finalement que c'est mieux comme cela pour un souci d'efficacité. Si je me mets à un travail deux semaines en avance, je serai bien moins efficace parce que défileront dans ma tête ces deux semaines à ma disposition, même si ce n'est qu'un mirage ^^ . Il me faut aussi du stress pour me mettre dedans, pour que mon esprit ne divague pas.
Enfin bon, ce "problème", je n'ai jamais su le maitriser. Ou je rends un travail imparfait, ou je le finis après la deadline. Donc je ne sais pas si je suis vraiment concernée par ce que tu exposes là Dorloth. D'autant plus que je reliai ce problème aux P et à leur tendance à la procrastination ^^
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1169

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 04:16

J'ai organisé ma vie pour ne pas avoir à me retrouver dans ce genre de situation aliénante.

J'écrit un livre mais je n'ai pas de deadline mais en pratique je m'y met souvent sans que je ne sait quel petit chef d’opérette ne me dicte ce que j'ai à faire.

Jamais été tres scolaire de toutes facons...

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 11:26

Un INTJ pas scolaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 11:55

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 09 Nov 2015, 01:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 269

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 12:00

Ils s'ennuient mortellement au milieu des esprits fermés du scolaire et ne réveillent que de temps à autre sur un sujet intéressant. Banal, certes, mais on les comprend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 651

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 12:12

La tendance à la procrastination sera surtout présente en cas de déséquilibre dans l'axe N/S, en défaveur de la Sensation, qu'importe que je le sujet soit P ou J, S ou N.

D'un point de vu extérieur, les INTJs SONT scolaires. Ça n'implique pas qu'ils s'y amusent, mais qu'ils réussissent relativement bien. Et globalement, toutes les statistiques sur le sujets appuieront mon point.

Au-delà de ça, on peut noter une préférence des ennéagrammes 8 et 6 (pas que, certes) qui, on le sait, ont y rapport particulier à l'adversité et à la notion de danger. L'autre ennéagrammes courant chez les INTJs étant le 5, qui n'est pas exactement le plus intéressé par les actes de production, il me semble.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 13:26

dorloth a écrit:
(sinon, on ne parle pas de la même chose, ce serait d'ailleurs une belle erreur de jugement Razz )
Ouaip, j'ai été un peu trop vite en besogne et j'ai confondu deux problèmes. Mais je me reconnais quand-même bien dans le résultat qui est là au final, dans le sens où je suis apte à rendre des copies plutôt bien travaillées dans l'ensemble, même si je les rends 1 ou 2 jours après la limite (question d'adaptation, de savoir si le prof est rigide ou indulgent), et même très bien faites parfois (assez pour pouvoir être une élève qui réussit très bien à l'école, je suis d'ailleurs connue pour mon comportement de paresseuse/feignasse mais en tête de classe, et j'aimais bien l'entretenir sans m'en rendre compte ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 16:50

Dorloth a écrit:
Bah je m'interrogeais justement sur le sujet.
Est ce vraiment une facette contrephobique, ou même simplement 6, qui se crée une "peur" afin de s'auto stimuler. C'est amusant théoriquement car ca donne un peu l'image du serpent qui se mord la queue. (Après c'est très humain Smile )

J'ai l'impression que c'est un peu plus spécifique aux contre-phobiques. J'ai l'impression que les phobiques ne créent des situations exprès pour pouvoir en fuir derrière. Après chaque "6" équilibrent la balance entre fuite et affrontement, personne n'est totalement l'un ou l'autre.

C'est très humain certes mais je trouve ce mécanisme très présents chez les 6, counter ou non. D'autres types auraient tendance à chercher le drame voire à le provoquer pour avoir de l'attention. D'autres à chercher de bonnes raisons de fuir (et non à créer la situation) bref voilà, je pense que cette histoire de procrastination est plus révélatrice de ta compulsion de 6 qu'un type MBTI C'est d'ailleurs comme ça qu'on peut se retrouver avec des TJ désorganisé et procrastinateur et des TP organisé et à jour.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mzinchaleft
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 6w5
Age : 21
Lieu : France
Inscription : 07/08/2015
Messages : 105

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 17:40

Bon, de mon côté je ne suis pas sûre de mon ennea, je pense que je suis 6 mais je mets un point d'interrogation dessus.

Je me retrouve beaucoup (beaucoup):

dorloth a écrit:
(...) je n'ai pas fait grand chose encore, et je n'arrive pas à m'y mettre, estimant le temps encore "large".
Je ne sais pas quand je vais m'y mettre... Mais bon... Je sais que je le validerais, car je ferais ce qu'il faut en temps voulu.

Je connais mes capacités et jusqu'ici je n'ai jamais échoué à rendre un truc sur le long terme en temps voulu, même en ayant bossé dessus à l'arrache trois jours avant (ce qui coûte cependant des heures de sommeil!...)

C'est quelque chose que j'essaie de corriger vu que ça amène du stress, mais j'avoue que contrairement à ce que tu as l'air d'évoquer ce n'est pas une situation que j'apprécie, même après coup, pour la satisfaction apportée. Au contraire je m'auto flagelle, "t'aurais quand même pu t'y mettre avant"... Je suis de nature anxieuse, pour ne pas dire malade, donc ce sont des situations que je crains et que j'appréhende tout en sachant que ce schéma va se répéter (tu le sens le cercle vicieux là?).

Pourtant on sent bien mon côté organisé dans la vie de tous les jours. J'ai une certaine routine, le soir de retour dans mon appart je bosse presque toujours avant de me divertir, je prévois des calendriers des semaines à l'avance pour des trucs bidons, je vois quels jours je me libère du temps...
Et dès qu'il s'agit d'un projet (mais uniquement scolaire j'ai remarqué) pouf toutes mes capacités à me tenir à un emploi du temps spécifique au truc concerné s'envolent. Enfin il me faut vraiment une volonté/motivation de ouf pour m'y mettre. Tout ça sachant qu'au final ça générera du stress, et que la satisfaction après ne sera pas différente -- voire moindre que si je m'étais tenue au dit emploi du temps.
Je ne sais pas si j'ai été très claire, pardon :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4/9 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1611

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 22:07

Mzinchaleft, je pense que ton problème à toi, vient plus de la peur d'être jugé (évalué), non ? La proscratination, est souvent dû à un manque de confiance en sois (ou à une attente trop élevée de sois), surtout si elle s'exprime seulement dans un cadre scolaire, lorsqu'on risque d'être mal évalué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
le jouvenceau
Aucun rang assigné
avatar

Type : infp 6w7 sx/sp
Age : 18
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 29/03/2015
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 23:04

Luna a écrit:
La proscratination, est souvent dû à un manque de confiance en sois

pirat Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mzinchaleft
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 6w5
Age : 21
Lieu : France
Inscription : 07/08/2015
Messages : 105

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 21 Aoû 2015, 23:50

Luna a écrit:
Mzinchaleft, je pense que ton problème à toi, vient plus de la peur d'être jugé (évalué), non ? La proscratination, est souvent dû à un manque de confiance en sois (ou à une attente trop élevée de sois), surtout si elle s'exprime seulement dans un cadre scolaire, lorsqu'on risque d'être mal évalué.

Ah, il y a de fortes chances oui. Je n'y ai jamais vraiment pensé, mais c'est un problème qui me suit depuis un moment en effet, enfin même si j'ai pas des difficultés énormes je suis très stressée de base dans tout ce qui touche au milieu scolaire. Mes potes dans la promo avant les oraux individuels me disent tout le temps de me détendre, c'est un vrai combat :')

Je n'ai pas spécialement d'attentes trop hautes de moi /pour moi/, en revanche le fait de ne faire que m'en sortir "juste" me déprime assez vu que je vise assez haut pour la suite... Enfin. Mais oui, le fait que je me mette à procrastiner sur des trucs pareils pourrait en effet venir de là, ça ne m'a jamais sauté aux yeux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4/9 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1611

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Sam 22 Aoû 2015, 01:47

"en revanche le fait de ne faire que m'en sortir "juste"", cette phrase on pourrait aussi l'interpréter ainsi : Tu penses que tu es capable de mieux, mais tu as sûrement peur de te confronter à tes limites.

Sinon, c'est plutôt répandue l'idée que les procrastinateurs manquent de confiance en eux, mais parfois c'est seulement dû à de la paresse, à un manque d'intérêt, d'organisation ou de stimulation. Parfois le tout ensemble (pour ça sans doute, que l'on retrouve souvent ce problème chez les NP), mais je trouve, que chez toi, ce serait plutôt bien la première raison Smile

Je suis contente de savoir que tu n'en avais pas encore conscience, ça va peut être te mettre d'y réfléchir et d'y trouver des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Sam 22 Aoû 2015, 22:57

Je n'ai jamais procrastiné pour quoi que ce soit.

Soit, je veux faire qqch, soit je ne veux pas... éventuellement, je peux attendre le temps de récolter des infos supplémentaires qui seraient nécessaires à ma décision. Mais pour le reste ?

Quant au stress, c'est une réaction personnelle face à ce qui est souvent de la pression légitimée par ton jugement. Je doute que cela soit typable; toute personne peut s'infliger du stress.

_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w?
Stacking Sx/So/Sp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockman
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 29
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 28 Aoû 2015, 04:13

.


Dernière édition par Rockman le Mar 08 Aoû 2017, 09:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nvy
Aucun rang assigné


Type : INTJ ?
Age : 26
Lieu : France
Emploi : Aaa
Inscription : 07/12/2015
Messages : 2

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Lun 07 Déc 2015, 21:06

Rockman a écrit:
Procrastination et stress, tout un programme!

Pour moi, procrastiner est ma seconde nature. Procrastiner n'est en rien la marque d'un manque de confiance en soi, bien au contraire. Si je m'y prend souvent au tout dernier moment, c'est surtout parce que j'ai confiance en moi pour mener à bien mes travaux.

J'ai un fort besoin d'acquérir des connaissances. Je procrastine sur le web, je regarde des tonnes de séries, de films,documentaires, je lis, je joue beaucoup, je fais mes propres expériences pseudo-scientifiques...C'est un besoin que je satisfait régulièrement. Ce forum n'est qu'un biais supplémentaire pour "pérégriner sur le net".

Quand j'ai un truc à faire ou la motivation me manque, je fais une estimation rationnelle du temps qu'il me faudra pour l'accomplir, estimation en général majorée de 30%. Puis je me bloque ce temps. Au fur et à mesure que la deadline approche, je revois mon estimation à la baisse, jusqu'à la limite extrême. Ensuite je me met vraiment au boulot parce que c'est nécessaire et ça passe.
Alors oui, ça pourrait être meilleur, mais je n'en ai pas l'envie. après tout, il s'agit que de mon travail ou, auparavant, de mes études.
En revanche, lorsque j'ai un projet personnel qui me tient à cœur, je peux passer des heures devant mon poste de travail jusqu'à ce que chaque détail soit parfait, et être largement en avance sur les deadlines. Comme ce jour ou j'avais eu un dossier de seize pages minimum en anglais à rendre 6 mois après et, ayant un sujet m’intéressant particulièrement (sur la génétique), j'ai rendu vingt-deux pages...directement le lendemain.

Ce n'est donc pas une question de se confronter à ses limites, en tous les cas pas dans mon cas. Quel intérêt d'avoir 20 dans une matière que l'on juge inutile lorsqu'un 10 suffit? En revanche, si la matière est passionnante, il n'y a toujours aucun intérêt à avoir 20, mais cela viendra naturellement à force d'explorer ces sujets.
Procrastiner est plus un moyen de forcer la motivation.

En même temps, je ne connais pas vraiment la notion de stress. J'en conçois l’intérêt et le concept, mais l'expérience m'est inconnue ou tout du moins très rarement. Je peux avoir peur, comme la peur rationnelle de tomber sur un dentiste peu doué qui fait mal, mais cela ne m'empêchera pas de dormir les jours d'avant.
Idem pour un examen, j'ai choisi de le préparer ou pas, d'y consacrer X heures ou minutes, et "stresser" ne va pas changer le résultat. J'assume les conséquences possible de mes choix, et n'ai aucun stress du coup.
Pour les oraux, c'est pareil, je ne vois pas l'utilité du stress, qui ne peut que nuire.
Anticiper les différentes probabilités d'une situation me permet, pour ma part, de m'affranchir du stress.

Merci pour ton retour Rockman. Je me reconnais parfaitement dans ton approche de la procrastination. Cela permet un peu mieux de me positionner sur mon type de personnalité qui me reste en partie, flou. Cependant, je n'ai pas la même approche que toi concernant le stress. Je stress "facilement" (stress dont j'ai appris à atténuer au fil du temps) lorsque que je dois faire face à situations qui ne sont pas prévues ou lorsque le déroulement précis reste en grande partie inconnu. (exemple : nouvelle école, nouvel emploi, déplacements professionnels). J'ai aussi appris à réduire mon stress lors des présentations car je fais beaucoup plus confiance en mes capacités qu'auparavant. Je sais pertinemment que je ne serais pas clair ou que j'essayerai des meubler des sujets (parfois maladroitement) que je ne maîtrise pas à 100 %, mais si cela arrive, j'en assume les responsabilités. Réduire le stress ne signifie pas s'en débarrasser. Bien que, je prends de plus en plus plaisir à être dans les situations du type :"et si ça ne se passait pas comme prévu ?" pour expérimenter d'autres capacités ou voir comment je réagirai (je ne sais pas cela rentre dans le manque du confiance en soi, mais je pencherai plus sur ma forte curiosité).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Lun 07 Déc 2015, 22:04

Point de vue d'un philosophe que j'approuve :


_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w?
Stacking Sx/So/Sp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nvy
Aucun rang assigné


Type : INTJ ?
Age : 26
Lieu : France
Emploi : Aaa
Inscription : 07/12/2015
Messages : 2

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Lun 07 Déc 2015, 23:25

Merci pour ton partage SmoothJohn mais ta vidéo ne fonctionne pas Razz. Du moins, de mon côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress. Ven 11 Déc 2015, 20:27

Nvy a écrit:
Merci pour ton partage SmoothJohn mais ta vidéo ne fonctionne pas Razz. Du moins, de mon côté.

Et le lien direct ? https://www.youtube.com/watch?v=h1WC6hNTONg

NB : je recommanderais pratiquement tous les podcasts que j'ai pu voir de sa part. Il est ENTP, et sa perspective sur les phénomènes sociaux est extrêmement recherchée, documentée et intéressante. Aussi, il ne s'embarrasse pas d'être conventionnel dans son argumentaire.

_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w?
Stacking Sx/So/Sp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Procrastination, et stress.

Revenir en haut Aller en bas
 

Procrastination, et stress.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Procrastination, et stress.
» Niveau de stress et son orientation : test
» Le stress peut faire vomir?
» Le Magnésium: un anti-stress naturel
» Des exercices pour réduire son stress en voiture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTJ - Le Cerveau-