Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Orientation professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
emilie2526
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : Marketing
Inscription : 28/06/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 17:19

Bonjour à tous,

Nouvelle sur ce forum je me pose pas mal de questions sur ma vie professionnelle.
J'ai fait un bilan de compétences il y a un an, pendant lequel j'ai passé le MBTI je suis donc INFP très proche de ISFP.

J'ai trente ans et travaille depuis toujours en entreprise dans le marketing web.
J'ai bien identifié que je ne m'épanouissais pas dans le cadre de l'entreprise, à chaque prise de poste, je suis heureuse et investie pendant 6 mois du fait de la nouveauté.
Puis je me désintéresse, et cela devient dur pour moi de garder le cap, je me démotive totalement.

J'ai du mal avec le fonctionnement de l'entreprise, le fait d'être contrainte à rester dans un bureau, j'ai l'impression d'être privée de ma liberté. J'ai l'impression que ma vraie vie est ailleurs et cela m'empêche de m'investir comme il le faudrait.
J'ai du mal avec les relations en entreprise, je suis tétanisée face à la hiérarchie. Je n'apprécie pas du tout les jeux de pouvoir et je manque de confiance en moi.

Le moment que j'ai préféré professionnellement, c'est lorsque j'ai monté un site e-commerce il y a 7 ans et que j'ai créé le site de manière autodidacte. Je pense que la nouveauté m'a plut, le challenge, et le fait de construire quelque chose "de mes propres main".

Ma vie personnelle est très importante pour moi, j'ai besoin de passer du temps et de m'investir beaucoup pour mon mari et mes enfants.

J'aimerai travailler de manière indépendante et quitter le monde de l'entreprise.
Mais je me pose énormément de questions sur quoi faire. Cela fait un an que je retourne le problème dans ma tête. Je n'ai pas de réelles passions.

Je pourrai continuer à travailler dans le marketing web en freelance mais je ne suis pas sûre d'en avoir envie. Ca aurait pourtant l'avantage de m'éviter une reconversion professionnelle.

Sinon j'ai pensé à coach/bilan de compétences mais je ne sais pas si je suis faite pour être en entretien une bonne partie de la journée, j'ai peur d'être trop introverti pour cela. Et après avoir discuté avec plusieurs coaches, j'ai compris que la voie était bien bouchée. Je n'ai pas envie de me reconvertir pour galérer complètement.

J'ai pensé à la psychologie, je pense que les études me passionneraient, mais pour la pratique je ne sais pas.

J'ai pensé à l'enseignement, mais je ne pense pas avoir la vocation, pareil je ne suis pas sûre que mon côté I soit compatible.

J'aime bien la cuisine, mais ouvrir un commerce, j'ai peur de m'ennuyer compte tenu de la répétitivité du métier et de manquer un peu de stimulation intellectuelle. Je manque aussi probablement de rigueur pour travailler cuisiner de manière professionnelle.

Voilà..
Si mon parcours vous inspire, n'hésites pas à me faire part de vos réflexions, ca m'aidera à avancer !

Bonne journée
Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 18:00

Bienvenue à toi,

[quote"=Emilie2526"]
J'ai fait un bilan de compétences il y a un an
[/quote]
Est une démarche personnelle ou portée par ton entreprise ?
Comment as tu procédé ?
Revenir en haut Aller en bas
Spirit
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 54
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 21/06/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 18:06

.


Dernière édition par Spirit le Mer 23 Sep 2015, 20:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilie2526
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : Marketing
Inscription : 28/06/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 18:08

Bonjour,

Merci pour ta réponse.
C'était une démarche personnelle. J'ai appris sur moi même, en revanche, pas de débouchés concrets.
Etant donné du cout je me suis arrétée après 10 séances.

Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilie2526
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : Marketing
Inscription : 28/06/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 18:29

Merci cuicui,
C'est sûre je suis la mieux placée mais à force je tourne en boucle. Il m'est souvent plus facile de voir clair pour les autres que pour moi, alors je tente ma chance ici !

1) Tout à fait d'accord. Mais je ne sais plus si c'est uniquement le cadre de travail (le fait de travailler en entreprise) ou également le métier qui me déplait.
Je rêverai d'avoir une passion/vocation et que les choses soient limpides.

2 et 3) Oui ce sont de bonnes pistes, je continue à creuser. J'ai d'assez grosses contraintes financières et suis bien payée actuellement, si je dois envisager de diminuer mes revenus, il faut vraiment que je sois convaincue.

4) L'déal pour moi, mais je ne vois pas quelle passion..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 18:36

je suis d'accord avec ce qui à été dit mais l'enseignement n'est pas une mauvaise idée, non plus, il y a une meilleure sécurité de l'emploi, pas mal de vacances, mais il faut que tu ais quelquechose qui te plaise à enseigner.
le risque aussi c'est de te retrouver dans une routine, mais à ce moment la, libre à toi d'en changer.


Bref, vises un truc qui te plaise VRAIMENT et le temps de le mettre en place, fais-toi former en subsistant avec un travail temporaire pas trop pénible.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 31
Lieu : Dans un squat remplis de SDF
Inscription : 07/01/2015
Messages : 671

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 18:38

Cherche d'abord à t'épanouir, à voir dans quoi tu as envie d’aller et quelle sacrifice tu es capable de faire pour aller dans cette voie.

J'étais analyste développeur, j'en ai eu marre de regarder la vie par la fenêtre, j'ai tout lâché début de l'année pour être dans un job qui me permet d'avoir des contacts directs avec des clients.

Mais c'est qu'un job intermédiaire, j'aimerais également tester un métier physique tout le temps dehors. ( bucheron / Armée de terre ) ... tout ça comme job alimentaire qui me plait et qui ne soit pas non plus une contrainte ou j'y trouve mon compte mais également pour préparer mon avenir professionnelle dans une voie qui se précise -> Les ressources humaines.

On a plusieurs vies dans une vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 19:08

J'étais analyste développeur -> Ni
contacts directs avec des clients.-> Fe
Mais c'est qu'un job intermédiaire, j'aimerais également tester un métier physique tout le temps dehors. ( bucheron / Armée de terre ) -> Se
le tout analysé par Ti

interessant de retrouver la dynamique INFJ dans ton projet de travail.
Razz

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Dim 28 Juin 2015, 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 54
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 21/06/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 19:22

.


Dernière édition par Spirit le Mer 23 Sep 2015, 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 31
Lieu : Dans un squat remplis de SDF
Inscription : 07/01/2015
Messages : 671

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 19:44

@Lauterwasser a écrit:
J'étais analyste développeur -> Ni
contacts directs avec des clients.-> Fe
Mais c'est qu'un job intermédiaire, j'aimerais également tester un métier physique tout le temps dehors. ( bucheron / Armée de terre ) -> Se
le tout analysé par Ti

interessant de retrouver la dynamique INFJ dans ton projet de travail.
Razz

Je me disais bien que tout ca me semblait d'une logique sans faille. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
emilie2526
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : Marketing
Inscription : 28/06/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 19:59

Oui, le problème en réalité c'est que je ne trouve pas la passion et ca fait un moment que je la cherche.
Pourtant j'ai le sentiment d'être faite pour en avoir une !
Merci pour vos retours et experiences, c'est vraiment enrichissant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 54
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 21/06/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 20:17

.


Dernière édition par Spirit le Mer 23 Sep 2015, 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilie2526
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : Marketing
Inscription : 28/06/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 20:21

Génial ! Et alors quel est le truc si ce n'est pas indiscret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 54
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 21/06/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Dim 28 Juin 2015, 20:37

.


Dernière édition par Spirit le Mer 23 Sep 2015, 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resosphere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 32
Lieu : Paris
Emploi : Technicienne informatique
Inscription : 25/06/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 17:57

cuicui a écrit:
La seule chose que je peux faire une journée entière sans me lasser. La chose que j'ai trouvé pour me connecter au monde. La chose qui fait que je me sens vivant. La chose qui va me permettre de m'accomplir... La musique !  Haha je m'enflamme un peu, mais je pense sincèrement ce que je dit. Smile

Au risque de passer pour une grosse rabat joie pessimiste, avoir une passion et en vivre, ce n'est pas forcement facile ni idyllique. Je suis passionnée de dessin et on me dit toujours "mais pourquoi tu en fait pas ton métier ?" et même si, évidemment, j'ai cette envie au fond de moi, j'ai surtout vue la réalité du terrain : J'ai vu des copines travailleuses au style formidable devoir dessiner de la merde pour pouvoir manger, galérer à trouver du travail, toujours devoir faire des concessions, et au final être quasiment dégoûtées du dessin et avoir du mal à dessiner "pour elle" et se faire plaisir désormais. L'une d'entre elle a été publiée mais a du ratiboiser son scénario qui n'était au final plus que l'ombre de lui même. L'horreur quoi. J'imagine que dans la musique on doit avoir des situations similaires.

Des fois, il faut se rappeler que "faire de sa passion son métier" n'est pas la consécration. Faire un job alimentaire à mi-temps et passer le reste de son temps à pratiquer sa passion pour soi-même l'est peut-être plus.

Personnellement, faire un job dans lequel j'arrive à trouver mon compte et  dessiner à coté me semble un bon compromis. Je suis une âme simple, j'aime le travail bien fait, j'aime rendre service, j'aime prendre soin des gens. Chose que je faisais dans mon précédent job (aide soignante) avant de me reconvertir dans l'informatique ou désormais je prend soin de mes utilisateurs et ou mon but premier est que les gens puissent travailler le plus confortablement possible grâce à moi. Je fais attention aux détails pour qu'ils soient contents et confortables grâce à moi et ça me suffit pour être heureuse.
C'est sur que ces valeurs fondamentales pour moi, je ne les trouverais pas dans tous les jobs, mais je vais les chercher (de base l'informatique, on pense pas forcement qu'on s'occupe des gens dedans) mais jusqu'à présent j'ai eut de la chance et ait trouvé mon équilibre.

Après cuicui je veux pas te porter la poisse, si ça se trouve tu a un super plan et tu vas t'éclater tous les jours, mais bon, à chaque fois que je vois une notif sur ce thread l'envie de donner mon petit grain de sel me tiraillait donc X3;

_______________________________________
"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté."
Winston Churchill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 21
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 884

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 18:16

@Resosphere a écrit:
Au risque de passer pour une grosse rabat joie pessimiste, avoir une passion et en vivre, ce n'est pas forcement facile ni idyllique. Je suis passionnée de dessin et on me dit toujours "mais pourquoi tu en fait pas ton métier ?" et même si, évidemment, j'ai cette envie au fond de moi, j'ai surtout vue la réalité du terrain : J'ai vu des copines travailleuses au style formidable devoir dessiner de la merde pour pouvoir manger, galérer à trouver du travail, toujours devoir faire des concessions, et au final être quasiment dégoûtées du dessin et avoir du mal à dessiner "pour elle" et se faire plaisir désormais. L'une d'entre elle a été publiée mais a du ratiboiser son scénario qui n'était au final plus que l'ombre de lui même. L'horreur quoi. J'imagine que dans la musique on doit avoir des situations similaires.

Des fois, il faut se rappeler que "faire de sa passion son métier" n'est pas la consécration. Faire un job alimentaire à mi-temps et passer le reste de son temps à pratiquer sa passion pour soi-même l'est peut-être plus.

Je plussoie, d'autant plus que je connais quelques personnes dans cette situation, à commencer par mon père qui un jour a "pété les plombs" et décidé de faire du conte (= raconter des histoires etc) son activité principale, alors que ce n'était qu'une "passion" jusque là. Et aujourd'hui il se retrouve à faire le larbin, faire le tour des écoles primaires et vivre aux crochet de ses rentes d'intermittent du spectacle, et il finit aussi déprimé et aigri que dans son ancienne activité professionnelle.

C'est aussi pour ça que j'abandonne l'idée de devenir musicien ; à moins que ça soit la dèche et qu'il ne me reste plus que ça pour trouver de quoi manger, pas question que je passe ma vie à animer des MJC, faire de la variété ou jouer dans des comédies musicales ringardes. Je connais des musiciens qui font ça et qui le vivent bien parce qu'ils sont cyniques et qu'ils ont abandonné toute prétention à l'authenticité musicale, d'autres qui sont complètement dépressifs et qui se demandent pourquoi ils ont commencé.

Et puis la créativité reste plus "fraîche" quand elle est totalement détachée d'impératifs professionnels. Encore faut-il trouver un emploi qui nous permette cette relative liberté en dehors. Après, du moment qu'on a suffisamment d'argent, tout est possible ... Si on est riche, on a moins de soucis de ce côté là. Si tu ne l'est pas, tu vas raquer quoi qu'il arrive :o

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resosphere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 32
Lieu : Paris
Emploi : Technicienne informatique
Inscription : 25/06/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 18:36

@Titiwilly a écrit:


Je plussoie, d'autant plus que je connais quelques personnes dans cette situation, à commencer par mon père qui un jour a "pété les plombs" et décidé de faire du conte (= raconter des histoires etc) son activité principale, alors que ce n'était qu'une "passion" jusque là. Et aujourd'hui il se retrouve à faire le larbin, faire le tour des écoles primaires et vivre aux crochet de ses rentes d'intermittent du spectacle, et il finit aussi déprimé et aigri que dans son ancienne activité professionnelle.

C'est aussi pour ça que j'abandonne l'idée de devenir musicien ; à moins que ça soit la dèche et qu'il ne me reste plus que ça pour trouver de quoi manger, pas question que je passe ma vie à animer des MJC, faire de la variété ou jouer dans des comédies musicales ringardes. Je connais des musiciens qui font ça et qui le vivent bien parce qu'ils sont cyniques et qu'ils ont abandonné toute prétention à l'authenticité musicale, d'autres qui sont complètement dépressifs et qui se demandent pourquoi ils ont commencé.


Désolée pour ton père =/

Souvent on idéalise trop le fait de "vivre de sa passion", comme si chaque jour serait magique et merveilleux. La plupart de ceux qui adulent les artistes sont le plus souvent ceux qui imaginent que l'art est un don tombé du ciel, quand j'explique que c'est du travail et encore du travail, on me répond toujours "Ouiii mais non t'avais bien un petit truc spécial au début !". La même logique fait que les dessinateurs sont souvent mal payés parce que "Ça va dessiner c'est facile c'est pas comme si c'était un vrai travail" Facepalm (Et je pense aussi aux infirmières and coe qui font "un travail si beau et formidable moi je pourrais pas, tu dois avoir la vocation c'est sur" et par conséquent on imagine pas de les payer bien, maaaais je divague la silly )

Après, je reste assez optimiste et je me dis que le meilleur plan pour travailler de sa passion tout en restant intègre à ce que l'on aime faire, ça doit être de faire un travail alimentaire et d'essayer de décoller professionnellement à coté dans sa passion, du coup sans pression financière on refuse de faire ce qui ne nous plait pas et potentiellement on finit par y arriver, ou "juste" faire du moitié / moitié c'est déjà cool.

Mais l'art est un milieu difficile ou peut réussissent =/

Citation :
Et puis la créativité reste plus "fraîche" quand elle est totalement détachée d'impératifs professionnels.

J'ai envie d’acquiescer, mais je nuancerais en disant que lorsqu'on doit créer quelque chose dans un cadre précis, ça peut "cadrer" et pousser vers de nouveaux horizons, c'est aussi intéressant. Mais oui l'idéal reste de faire ça "parce qu'on a envie de le faire" et non pas "parce qu'il faut bien manger tant pis si je fais un truc qui me plait pas".
Au final bosser dans sa passion mais sans être intègre c'est encore pire que tout non ?

Après, je connais des dessinateurs à qui ça convient de dessiner "de la merde" entre gros guillemets, ils sont contents de pratiquer de manière machinale, il en sont pas dégoûtés. C'est une histoire de tempérament.

Mais vraiment le danger, c'est d'imaginer l'art comme un truc magique et piou piou ou chaque jour on est transcendé par ce que l'on fait sans effort, porté par un flux créateur. C'est du travail, de l'agacement, du travail, un ptit pic d'inspiration tous les 2 mois et encore du travail silly

_______________________________________
"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté."
Winston Churchill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emilie2526
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : paris
Emploi : Marketing
Inscription : 28/06/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 18:51

Je suis d accord avec vous.
En revanche pour ma part, je suis malheureuse dans mon boulot et ça m est devenu insupportable.
Je m emballe peut être quand je parle de passion mais je suis convaincue de ne pas être à ma place.
Pour ce qui est de la passion je pense que c est effectivement difficile pour les artistes, mais un médecin par exemple peut être passionné et très bizn vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resosphere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 32
Lieu : Paris
Emploi : Technicienne informatique
Inscription : 25/06/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 19:00

On ne parlais pas directement de toi Emilie, plus de manière générale rassure toi Wink

Il est clair que si tu es malheureuse dans ton travail il faut que tu trouve autre chose dans lequel tu pourras t'épanouir. J'espère que tu arriveras à trouver ce qui te convient.

_______________________________________
"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté."
Winston Churchill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 54
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 21/06/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 19:28

.


Dernière édition par Spirit le Mer 23 Sep 2015, 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resosphere
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 32
Lieu : Paris
Emploi : Technicienne informatique
Inscription : 25/06/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 19:38

Quand j'écris un post sur un forum, je donne mon avis, je ne cherche pas à délivrer une vérité générale. Chacune donne son avis, chacun retiens ce qu'il a envie de retenir, c'est ça une discussion non ?

Comme je l'ai dit à Emilie auparavant, je ne parlais pas d'une personne en particulier mais plutôt d'une manière générale, genre "ah oui ce sujet me fait penser à tel sujet" et j'imagine que c'était pareil pour Titiwilly.

Je te souhaite bon courage pour tes projets Smile

_______________________________________
"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté."
Winston Churchill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 54
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 21/06/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 19:44

.


Dernière édition par Spirit le Mer 23 Sep 2015, 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mar 30 Juin 2015, 20:21

Après si tu veux te lancer dans l'art ou dans un autre domaine nécessitant un fort investissement personnel il faut savoir où, comment, pour quoi faire et pour qui.
Parce que oui, c'est un fait, on ne vit pas dans le monde des bisounours, mais qu'il est important de faire quelque chose dans lequel on se sent bien.

Alors on se pose 5min et on fait le bilan de ses envies quand on a un projet précis :

- Que faire? de l'art, du coaching, du traiteur maison, de l'artisanat...
- Comment : de la musique, du coaching sportif, du traiteur évènementiel, de la joaillerie
- Pour qui : pour les enfants, pour les personnes en difficultés moteurs, pour les mariages, pour les femmes

Partons de là :
- Un coach sportif pour personnes handicapées moteurs

On fait ensuite la liste de ses besoins, ça demande un peu de prospection. Logiquement, les prochaines questions seront :

- De quelles compétences j'aurais besoin? (faire une formation spécialisée?)
- Où, concrétement, exercer?
- De quel réseau je vais avoir besoin pour me développer?

Ca donne déjà un budget. Admettons que le cumul des formations nécessaires soit de 1300€ mais que ce soit innaccessible, c'est pas grave, on peut changer de visée.
Puis une fois le projet bien affiné, on se pose la question "quelle valeur ajoutée? Pourquoi un client potentiel (particulier ou structure) devrait me choisir moi plutôt qu'un autre? Et on affine encore.

L'important est aussi d'avoir un projet bien ficelé. Pas y aller "à la cool" mais d'être bien armé, bien préparé.

Après pour tes envies spécifiques, Emilie, tu dis ça :

Citation :
Le moment que j'ai préféré professionnellement, c'est lorsque j'ai monté un site e-commerce il y a 7 ans et que j'ai créé le site de manière autodidacte. Je pense que la nouveauté m'a plut, le challenge, et le fait de construire quelque chose "de mes propres main".

Qu'est-ce que tu vendais sur ce site? Est-il toujours en fonctionnement, ou l'as-tu arrêté, et pourquoi?
Quelle est l'étape qui t'a le plus éclaté? Le fait de monter le site? De trouver/fabriquer les produits vendus? Le moment de la vente?

Déjà tu peux commencer à t'attacher à ce passage là de ta vie, pour mieux cerner tes envies ça peut t'aider.

Citation :
J'ai pensé à l'enseignement, mais je ne pense pas avoir la vocation, pareil je ne suis pas sûre que mon côté I soit compatible.

Ca, c'est pas un vrai frein ^^ Les profs potassent d'abord dans leur coin avant de présenter des cours. La vraie question serait "pour enseigner quoi?" et si l'enseignement est quelque chose qui t'attire en soi.

Citation :
J'aime bien la cuisine, mais ouvrir un commerce, j'ai peur de m'ennuyer compte tenu de la répétitivité du métier et de manquer un peu de stimulation intellectuelle. Je manque aussi probablement de rigueur pour travailler cuisiner de manière professionnelle.

Là par contre on a un vrai frein.
Non seulement pour la rigueur mais aussi pour la charge de travail que ça demande. Tu aimes être indépendante, tu serais complétement "asservie" aux demandes des clients, aux conditions de travail, aux changements de dernières minutes etc...

Enfin voilà un peu pour ma contribution.
En espérant que ça a pu aider ^^

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryon
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 27
Lieu : Val de Marne (94)
Inscription : 18/12/2014
Messages : 10

Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle Mer 15 Juil 2015, 11:01

Je plussoie ce qui a été dit précédemment.

Si tu es vraiment malheureuse dans ton job, c'est très révélateur et j'espère que tu trouveras quelque chose dans lequel tu t'épanouiras mieux. Ce n'est pas facile de trouver où s'épanouir professionnellement, ça demande beaucoup d'introspection et de recherche d'informations. Mais du moment que tu te cherches et cherches ta voie, tu finiras bien par trouver.

Je commence à réorientation en informatique dans 2 mois et personnellement ce n'est pas un choix que j'ai fait par "pure passion".

Je l'ai fait parce que je pense pouvoir évoluer dans un environnement qui me correspond et qui m'enrichira beaucoup plus que le domaine dans lequel j'étais auparavant. De plus l'informatique me permettrait peut-être de participer un chouia à l'innovation, ce qui suffit amplement pour que j'aie l'impression d'aider ne serait-ce qu'un peu l'humanité (chose importante pour moi, il paraît que les INFJ ont besoin d'un but noble dans leur vie haha). C'est sûrement ce qu'on appelle une vocation et ce n'est pas forcément nécessaire que ça soit lié à nos passions.

Donc à défaut de vivre de sa passion, je dirai qu'on peut beaucoup plus facilement vivre ses passions, tout en étant heureux professionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Orientation professionnelle

Revenir en haut Aller en bas
 

Orientation professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réorientation professionnelle
» réorientation professionnelle vers la diététique
» Orientation professionnelle
» L'orientation Professionnelle
» # ORIENTATION PROFESSIONNELLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-