Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les "T" et les sentiments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Les "T" et les sentiments Ven 27 Fév 2015, 21:56

Bonsoir Smile ,

J'aimerais savoir comment, en tant que xxTx, vous appréhendez les sentiments, les émotions. Je vous accorde que cette question fait très banal, mais j'ai l'impression de ne pas tout avoir pigé de la différence entre le "thinking" et le "feeling".
Est-ce une caractéristique exclusive aux "T" d'être mal à l'aise quant à l'expression de leurs sentiments, ou quand une personne cherche une trop grande proximité physique avec eux? Est-ce que vous avez du mal à prononcer des phrases comme "je suis triste", "ceci m'émeut" ou (encore pire!) "je t'aime"?
Êtes-vous mal à l'aise lorsqu'une personne se met à pleurer devant vous et que vous sentez qu'elle a besoin de soutien, êtes-vous crispé lorsque quelqu'un exprime trop fort sa joie de vivre et son enthousiasme?

Personnellement, je n'avais aucun doute sur le fait que je sois "xxFx", parce que je privilégie la compassion à l'impartialité, parce que je ne parviens pas à détacher ma personne des évènements, parce que je suis très susceptible etc...
Bref ça m'avait l'air évident. Mais je dois bien reconnaitre que je partage tous les traits que j'ai énumérés plus haut : en résumé je ressens une gêne face à mes propres sentiments et à ceux des autres, je me sens plus à l'aise et moins dans une situation "à risque" lorsque aucun sentiment ne transparait, et j'ai du mal quand même les membres de ma famille cherchent une trop grande proximité sentimentale ou physique (me prendre dans leurs bras par ex.) avec moi.
Mais j'ai l'impression que c'est plus dû à mon passé qu'à ma personnalité. Seulement l'histoire personnelle participe à forger une personnalité... Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Montesquieu
Aucun rang assigné


Type : INTP (5w6)
Age : 32
Lieu : France
Emploi : A la croisée des chemins
Inscription : 25/08/2014
Messages : 236

Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Ven 27 Fév 2015, 23:10

Ça ne vaut peut-être que pour moi mais quand j'aime quelqu'un, je vais être plus démonstratif dans mes attitudes, dans mes regards que dans mes mots. S'il y a une chose que je hais plus que tout au monde, c'est que l'on m'interroge sur ce que je ressens au plus profond de moi et que l'on me force à répondre. Je déteste ça, ça me met excessivement mal à l'aise et je me renferme sur moi comme une huître.

Il m'arrive parfois de me confier sur ce que je ressens au plus profond de moi mais j'aime me dévoiler moi-même, sans avoir l'impression que l'on me tire les mots de la bouche. Les gens qui savent réellement ce que je ressens sont très rares mais ces personnes sont unies par quelque chose qui dépasse la peur que j'ai du monde extérieur : la confiance que j'ai en eux.

Oscar a écrit:
Êtes-vous mal à l'aise lorsqu'une personne se met à pleurer devant vous et que vous sentez qu'elle a besoin de soutien ?
Quand quelqu'un se met à pleurer, oui. Je ne sais jamais quoi faire et comment réagir. Maintenant, quand c'est du soutien, je sais écouter mais je n'écoute que les gens qui compte parmi mes cercles amicaux, les autres peuvent aller voir ailleurs si j'y suis.

Oscar a écrit:
Êtes-vous crispé lorsque quelqu'un exprime trop fort sa joie de vivre et son enthousiasme ?
Non, pas spécialement. Je n'aime pas voir les gens s'embrasser en public, je trouve ça très impudique et je n'embrasse jamais en public pour des raisons de pudeur.

Ça ne vaut que pour moi, je suis quelqu'un de particulièrement introverti.

Oscar a écrit:
Mais je dois bien reconnaître que je partage tous les traits que j'ai énumérés plus haut : en résumé je ressens une gêne face à mes propres sentiments et à ceux des autres, je me sens plus à l'aise et moins dans une situation "à risque" lorsque aucun sentiment ne transparaît, et j'ai du mal quand même les membres de ma famille cherchent une trop grande proximité sentimentale ou physique (me prendre dans leurs bras par ex.) avec moi.
Ce que je vois, moi, c'est de l'introversion. Mais je ne suis pas un spécialiste.

Oscar a écrit:
Mais j'ai l'impression que c'est plus dû à mon passé qu'à ma personnalité. Seulement l'histoire personnelle participe à forger une personnalité... Qu'en pensez-vous?
Je n'en pense que du bien mon amie !  Very Happy En tout cas, ton question est très intéressant.

_______________________________________
Certains ont des tendances suicidaires, d'autres des tendances sadomasochistes, moi, j'ai des tendances J...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/Montesquieu
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Ven 27 Fév 2015, 23:26

Citation :
Ce que je vois, moi, c'est de l'introversion. Mais je ne suis pas un spécialiste.
Je trouve aussi que c'est plus un débat I/E que F/T.

(Les T auront autant de sentiments et émotions que les F, on est pas des machines, par contre notre volonté n'est pas dictés par ces dits sentiments)

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1612

Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Sam 28 Fév 2015, 20:47

Oscar a écrit:
Bonsoir Smile ,



Personnellement, je n'avais aucun doute sur le fait que je sois "xxFx", parce que je privilégie la compassion à l'impartialité, parce que je ne parviens pas à détacher ma personne des évènements, parce que je suis très susceptible etc...
Bref ça m'avait l'air évident. Mais je dois bien reconnaitre que je partage tous les traits que j'ai énumérés plus haut : en résumé je ressens une gêne face à mes propres sentiments et à ceux des autres, je me sens plus à l'aise et moins dans une situation "à risque" lorsque aucun sentiment ne transparait, et j'ai du mal quand même les membres de ma famille cherchent une trop grande proximité sentimentale ou physique (me prendre dans leurs bras par ex.) avec moi.
Mais j'ai l'impression que c'est plus dû à mon passé qu'à ma personnalité. Seulement l'histoire personnelle participe à forger une personnalité... Qu'en pensez-vous?


Moi aussi je ressens un peu près la même chose (sauf lorsque tu dis que tu te sens plus à l'aise lorsque aucun sentiment ne transparaît), et j'y verrais aussi plus une cause de l'introversion. Je suis F, et dans la vrai vie je suis pudique de mes sentiments, et bien que je sois Fi-Se, je n'aime pas que l'on me prenne dans les bras lorsque je connais mal la personne.
Mais moi par exemple, contrairement à un T Dom, mes sentiments et émotions transparaissent beaucoup sur mon visage.

Donc après je garde souvent pour moi mon ressenti, mais il suffit de le lire sur mon visage : p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Jeu 26 Mar 2015, 20:55

Disons que d'après moi, les deux fonctions peuvent amener à prendre une décision "rationnelle", c'est à dire parfaitement raisonnable et justifiable. C'est juste qu'au bout d'un moment, le jugement conduisant à cette décision ne sera pas portée par le même mouvement :

- Les "T" cherchent plus à se distancier d'une situation pour prendre une décision avec du recul pour comparer et classifier selon des principes articulés selon une logique qui leur sont propre.
- Les "F" cherchent à s'immerger dans la situation, pour s'imprégner totalement des vibrations, externes et internes, pour pouvoir décider selon des valeurs articulées selon un classement qui leur sont propre.

Donc, je rejoins l'avis de Dorloth : on est pas des machines, on écoute aussi la petite voix intérieure c'est juste qu'une situation où la prise de recul est impossible nous paraitra peut-être plus stressante. Lorsqu'on mature, on devient parfois plus à même de prendre en compte cette échelle intérieure de valeur pour appuyer un jugement porté par une logique "T" et donc à prendre en compte notre côté "F", nos vibrations intérieures, pour peser le pour et le contre.
Les "F" matures, quant à eux, je pense finissent par reconnaitre la logique "T" pour la coupler avec leurs vibrations.
L'important, c'est que l'être humain porte les huit fonctions mais ne les développe pas en même temps et ne les utilise pas de la même façon.

Pour ma part, sur un côté plus personnel... Bah le "F" moi ça me fait chier. J'apprends à plus écouter mes vibrations internes pour prendre une décision, mais faire un mouvement émotionnel vers l'autre reste épuisant. Parce que j'ai des critères assez élevés, j'ai la conviction que l'autre mérite mon attention pleine et entière lorsqu'il me sollicite. Et que, effectivement, l'histoire personnelle tend à nous forger des défenses, des attitudes, des façons de réagir. Et que mes expériences personnelles ont tendance à garder mes défenses levées même en cas de confiance.

Je suis très spontanée sur mes états d'esprits : "je suis contente" "je suis mécontente" "ça ne me va pas" "tu m'emmerdes". Ce que je ressens au fond reste verrouillé, même à moi-même parfois. Par contre, lorsque ça s'exprime c'est malgré moi, totalement hors de contrôle. J'ai tenté de tout contrôler pendant longtemps. Comme vous le voyez... bah ça marche pas bien xD

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goleador
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 3w4 Sx/So
Age : 20
Lieu : On the top of the world
Inscription : 21/03/2015
Messages : 358

Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Ven 27 Mar 2015, 19:20

Eh bien je dirais que déjà il ne faut pas croire que les T sont des machines sans aucune émotion, tout comme les F ne sont pas forcément des poètes à fleur de peau ! Very Happy Mon avis est à prendre avec des pincettes puisque je ne connais pas encore beaucoup de nuances du MBTI, mais je pense qu'un T ressent autant d'émotions qu'un F (je peux t'assurer pour ma part qu'étant T je ressens énormément d'émotions), la différence se trouve comme dis plus haut dans la prise de décision. Par exemple : un F cherchera plus à aboutir à un consensus avec les autres personnes avant de prendre une décision, tandis qu'un T sera plutôt du genre à dire les choses sans le faire avec tact, quitte parfois à choquer les autres personnes.

Je pense aussi qu'un T a bien plus de difficultés à exprimer ses sentiments aux autres, qu'il soit E ou I, j'avoue que personnellement j'ai beaucoup de mal à dire des phrases comme "Je suis triste" ou "Je t'aime" et je suis effectivement très mal à l'aise lorsque quelqu'un se met à pleurer devant moi ou à parler de choses tristes.
Par contre pour le fait d'exprimer sa joie de vivre et son enthousiasme je pense que ce n'est pas quelque chose de lié au F, mais davantage au E et éventuellement au P. En tout cas pour ce qui est de moi je n'ai aucun mal à exprimer ma joie et mon enthousiasme, même excessivement souvent  silly , contrairement aux autres émotions. Voilà pourquoi je pense que c'est plus lié au E et au P qu'au F. Un ExTx est certainement plus exubérant qu'un IxFx.
Et pour ce qui est de cette "logique" personnelle, ça dépend si la personne est Te ou Ti, je pense qu'un Te a plus de facilité à être impartial tandis qu'un Ti se basera sur une logique très personnelle.

Je répète encore que tout ce que je dis est à prendre avec des pincettes mais c'est en tout cas comme ça que je le perçois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Ven 27 Mar 2015, 20:35

@Goleador, je ne recherche pas tes connaissances sur le sujet, mais plutôt ton expérience en tant que T, alors que tu en connaisses beaucoup on non sur le MBTI, ça m'est un peu égal Smile

@dorloth a écrit:
Les T auront autant de sentiments et émotions que les F, on est pas des machines, par contre notre volonté n'est pas dictés par ces dits sentiments

@Sylphira a écrit:
Donc, je rejoins l'avis de Dorloth : on est pas des machines, on écoute aussi la petite voix intérieure c'est juste qu'une situation où la prise de recul est impossible nous paraitra peut-être plus stressante.

@Goleador a écrit:
Eh bien je dirais que déjà il ne faut pas croire que les T sont des machines sans aucune émotion, tout comme les F ne sont pas forcément des poètes à fleur de peau !  Very Happy  Mon avis est à prendre avec des pincettes puisque je ne connais pas encore beaucoup de nuances du MBTI, mais je pense qu'un T ressent autant d'émotions qu'un F (je peux t'assurer pour ma part qu'étant T je ressens énormément d'émotions), la différence se trouve comme dis plus haut dans la prise de décision. Par exemple : un F cherchera plus à aboutir à un consensus avec les autres personnes avant de prendre une décision, tandis qu'un T sera plutôt du genre à dire les choses sans le faire avec tact, quitte parfois à choquer les autres personnes

Je me suis sûrement mal exprimée, en tout cas je n'avais pas l'intention de dire que les T n'avaient pas de sentiment. Je voulais en savoir plus sur votre façon de les gérer, sur votre façon de les assumer... Mais j'avais raison, je n'avais pas tout compris de la différence entre le thinking et le feeling.
Ça me fait penser à un topic sur l'hypersensibilité posté ici. Alors que l'hypersensibilité ne désigne qu'une plus forte réactivité aux stimulis extérieurs, pas mal de membres l'ont trop vite associée avec le profil INFP. Or l'hypersensibilité est une caractéristique partagée par beaucoup de surdoués entre autres, alors que beaucoup parmi eux sont INTP par exemple. Un INTP hypersensible, ce n'est pas incompatible (il ressentira plus fort les émotions qu'une personne lambda, mais ne les prendra pas en compte dans ses décisions, exactement comme vous l'expliquez). D'ailleurs, la sensibilité est aussi caractéristique du type 5 de l'ennéagramme, type cérébral.

Je constate également que ce que je prenais pour de la "pudeur" naturelle du T est en fait une réserve de l'introverti. Comme le dit @Goleador, un ExTx sera plus exubérant qu'un IxFx.

@Luna a écrit:
Je suis F, et dans la vrai vie je suis pudique de mes sentiments, et bien que je sois Fi-Se, je n'aime pas que l'on me prenne dans les bras lorsque je connais mal la personne.
Mais moi par exemple, contrairement à un T Dom, mes sentiments et émotions transparaissent beaucoup sur mon visage.
Je me reconnais bien dans ce que tu dis Luna. D'ailleurs c'est assez ridicule de chercher à nier sa tristesse ou sa colère alors qu'on voit à ta tête que t'es blasé xD

@Sylphira a écrit:
J'apprends à plus écouter mes vibrations internes pour prendre une décision, mais faire un mouvement émotionnel vers l'autre reste épuisant.
Pour moi aussi,c'est épuisant de faire un mouvement émotionnel vers l'autre, ce qui est paradoxal pour une Fe aux. Je ressens facilement de l'empathie quand les autres subissent des épreuves ou sont déprimés, mais il m'est très difficile de trouver les mots pour les apaiser, pour leur faire s'exprimer leurs sentiments... Je reste bêtement assise à côté d'eux, à bafouiller deux/trois mots à peine intelligibles...

En tout cas, je vous remercie de m'avoir éclairée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rael
Intervenant polémique
avatar

Type : entp
Age : 67
Lieu : haute savoie
Emploi : chomeur
Inscription : 30/07/2014
Messages : 151

Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Sam 28 Mar 2015, 00:55

Prenons un exemple simple pour comparer T et F
Deux personne un T et un F ont été bercé depuis leur enfance par la musique et leur a fait ressentir beaucoup d'émotions positive, et donc avec la force du temps un très bon sentiment envers la musique.

Au moment de faire un choix pour leur étude supérieur ces deux personne doivent vers un choix soit s'orienter dans une carrière musicale ,qui les passionerais mais dont les débouché sont peu nombreux et le sallaire insufissant, soit informatique qu'il apprécie sans plus mais dont les débouché sont nombreux et le salaire satisfaissant.

Le choix du F serra la musique celui du T l'informatique

Cependant ca serrait trop simple je n'ai pas pris en compte plein de facteur:
- Le papa du F pour lequel celui ci a un sentiment positif très fort lui dit de préférer l'informatique, peut choisir l'informatique,
- Le T qui pense avoir un réél talent ( j'ai bien dit pense^^), imaginons que tout son enfance ont l'ai bercer d'argument rationel sur son talent, il pourrais très bien choisir la musique


Nos choix concernant les personnes , notre entourage... la ca devient encore plus compliqué voir impossible à décrire car unique à chaque personne.
Même en réfléchisant sur soi même il est très dur d'y comprendre quelque chose, d'ou l'essort toute ces science new age .

En fait pour voir si vous êtes T ou F je pense qu'il faut arreter de vous concentrez sur des détails et voir une vue d'ensemble. Pensez fait , acte quel choix avez vous fait  dans votre parcours  et pourquoi.

Petit rappel:

Le sentiment n'est que le résultat d'une longue suite d'émotion , il peut stocker des émotion sur une personne pendant des années par exemple

Ne pas croire que vos action basé sur l'émotion font de vous un F

Reportez vous à wikipédia pour comprendre émotions/sentiment, c'est un concept facile à comprendre mais bien souvent mal compris.

Etre timide , empathique, agressif... n'a pas forcement avoir avec les sentiment mais plutôt avec les émotions

Le plus drôle étant l'amour
Quand le F veut traiter ce  sentiment le mieux possible pour le préserver il va parfois choisir la manière logique, presque froide

Alors que le T tellement attirer par ce sentiment va parfois le traiter... d'une manière sentimentale ( dur à expliquer mais quand on le voit de l'exterieur c'est limpide), le T est persuader d'être rationel ( d'ailleur il l'explique très bien à ses amis) alors que bien souvent il a oublier tout pragmatisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kkolo
Aucun rang assigné


Type : INTJ (très !)
Age : 25
Lieu : Ici
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/01/2013
Messages : 7

Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments Sam 28 Mar 2015, 18:06

Pour essayer d'expliquer la différence entre les T et les F en matière d'expression de sentiments, je reviendrais à la source... Chaque personne peut utiliser les 2 : le Feeling, càd se fonder sur ses sentiments pour agir et dire par exemple "cette personne m'a l'air triste, je vais lui faire un câlin...", ou le Thinking, càd se fonder sur ses pensées et se dire "Je vois, elle doit mal appréhender cette situation, lui permettre de faire telle chose devrait l'aider"

Et donc non, les T n'ont pas moins de sentiments, simplement ils préfèrent utiliser le T (avec des résultats différents !)


Oscar, tout n'est pas évident pour comprendre son type. Et oui bien sûr ton passé participe à forger ta personnalité. Moi, j'ai la 'chance' d'être fixé sur le mien ; mes faiblesses (en F par exemple) me sont donc connues. Mon "truc" quand j'ai des situations dans lesquelles je me sens en retard ou désarmé (les trucs de F que tu cites, par exemple) : je pense, médite dessus, et je passe du temps à analyser un peu ce genre de situations pour me demander comment je peux/dois réagir. Ce qui me fais beaucoup mieux savoir ce que je dois répondre quand quelqu'un m'exprime ses sentiments ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Les "T" et les sentiments

Revenir en haut Aller en bas
 

Les "T" et les sentiments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les "bons sentiments"
» Question sentiments double jeu double vie
» sensations , sentiments et pensées d'un nouveau né
» Raison et sentiments
» Accueillir des sentiments et situations difficiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-