Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lxndr_aeae
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : France métropolitaine
Emploi : Etudiant
Inscription : 17/10/2014
Messages : 38

Message(#) Sujet: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Lun 23 Fév 2015, 10:56

Un article intéressant sur les INFP et leurs relations avec les autres : http://amandalinehan.com/5-ways-infps-can-improve-their-relationships/


L'article est en anglais. J'en ai traduit une partie :

Sachez que tout le monde ne vous scrute pas de la même façon dont vous vous scrutez vous-même.

Les INFPs sont introspectifs. Vous savez beaucoup de choses sur vous-même. Et, vous êtes probablement très conscient de vous-même lorsque vous êtes dans une situation sociale. Mais réalisez que vous êtes probablement beaucoup plus sensible à ce que vous faites que d'autres personnes autour de vous êtes.

Quand vous comprenez que la personne à qui vous parlez n’est pas fixée sur chaque détail de votre comportement, vous pourrez vous détendre et profiter de leur compagnie. Lâchez les petites choses que vous sentez que vous faites mal. Je peux presque vous assurer que l'autre personne n'aura rien remarqué.


Découvrez l'art du « small talk ».

Ceci est important. Généralement, les INFPs veulent parler de choses qu'ils estiment avoir de la profondeur et du sens parce que c’est très valorisant pour eux. Mais quand il s’agit de rencontrer de nouvelles personnes ou d'interagir avec des gens que vous ne connaissez pas bien, il est préférable de commencer par quelques banalités.

La clé ici est de comprendre que ce n’est pas le contenu de ce dont vous parlez qui compte. Ce qui compte c’est que vous parliez et de ce fait établissez une connexion avec l'autre. Alors parlez des choses les plus évidentes - la météo, un événement courant populaire, des conditions de circulation, où vous habitez, etc. Il y a beaucoup de choses à raconter quand vous pensez à ce que la plupart des gens ont en commun avec les autres.


Rire de soi.

Quand vous pensez à toutes les choses qui vous rendent différent des autres (ou plutôt dont vous avez l’impression qu’elles vous rendent différent des autres) il peut être difficile de se lancer dans la conversation. Mais, si vous vous observez (chose dont vous êtes capable) et réussissez à percevoir l'humour dans la façon dont vous faites les choses, vous pourrez utiliser ces différences pour forger une relation avec quelqu'un d'autre.

Par exemple, si les gens vous trouvent constamment à regarder à travers la fenêtre sans rien faire (vous et moi savez qu’en fait vous réfléchissez), faites une blague à propos de ça. Cela détendra l’atmosphère. Vous devez comprendre que pour beaucoup de gens cela apparaît comme une chose étrange à faire, bien que pour vous ça paraisse totalement normal! L'astuce consiste à s’en rendre compte, mais de se sentir toujours à l'aise avec elle. C’est là que vous pouvez trouver l'humour et le partager avec d'autres personnes. Ils vous en seront reconnaissants.


Dernière édition par lxndr_aeae le Jeu 18 Juin 2015, 07:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 30
Lieu : Limousin
Emploi : Archéologue
Inscription : 04/03/2015
Messages : 76

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Mer 04 Mar 2015, 01:36

Avé, Lxndr_aeae,

Citation :
Sachez que tout le monde ne vous scrute pas de la même façon dont vous vous scrutez vous-même.
C'est une chose que m'a rapidement dit celui qui est devenu mon meilleur ami : "arrête, il n'y a que toi pour te trouver autant de défauts !"
On me l'a souvent fait remarquer, par la suite.
Quand l'idéalisme devient du perfectionnisme, ne pas le comprendre peut devenir un véritable cauchemar.

Le pire, c'est que l'INFP est normalement armé pour avoir du recul par rapport à cette vision très précise de lui-même, je pense.
Après tout, est-ce qu'il ne voit pas ces mêmes défauts chez autrui ?
Et il parvient bien à les comprendre et les accepter, en général, non ?
Alors voilà, il devrait être armé pour comprendre et accepter ses propres défauts (quand ceux-là ne sont pas carrément des qualités déguisées) comme n'étant pas des handicaps, voire comme faisant partie de la norme de l'humanité.

Mais le point qui peut poser problème, c'est justement...
Citation :
Rire de soi.
J'en ai bavé avec ça. J'en bave toujours, d'ailleurs.
C'est dur de ne pas prendre les choses au sérieux, hein.
Je pense que c'est particulièrement le cas chez les INFP qui se sont vus brimés ou moqués plus jeunes (parlant en connaissance de cause pour les deux).
Je pense aussi que rire de soi est possible en en faisant le deuil.
Et puis, c'est difficile d'accepter sa "part humaine" sans rire de soi.
Alors, rire de soi, c'est la finalité du schmilblick, ou la condition pour que ça s'enclenche ?
Un peu des deux, certainement...

Ou peut-être que le problème se trouve plus précisément dans le fait de "se prendre trop au sérieux" (par habitude, par éducation, ou plus embêtant, comme mécanisme de défense).

Bon, j'arrête là pour l'instant, ou je vais faire trop long.

Vous en pensez quoi, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Jeu 05 Mar 2015, 23:42

Il paraît que les INFP aiment lire; il existe plein de livres à ce sujet dont 2 que je peux recommander :
- Comment se faire des amis/How to win friends and influence people, de Dale Carnegie (ESTP 3w2 So/Sp), et bien sûr,
- Unlimited Power, d'Anthony Robbins (ESFP 3w2 So/Sp).

Pour vous servir. Vieux cow boy

_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w?
Stacking Sx/So/Sp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 21
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Sam 07 Mar 2015, 00:07

Pendant un moment (entre 16 et 17 ans) ça m’obsédait beaucoup cette quête d'incarnation de figure de réussite sociale :

- avoir un large cercle social
- être populaire
- être "outgoing"
- se faire des amis facilement
- paraître charismatique
- faire mouiller de la chatte

Bref ce genre de connerie. C'était simplement un moment où je connaissais mal ma nature et je pensais qu'être comme ça allait me rendre heureux. Pour résumer, c'était plutôt un fantasme d'ombre ESTx. Mais la vérité c'est qu'à partir du moment où j'ai essayé de soigner mon image je suis  devenu obsédé par mon langage non verbal, et j'étais encore plus mal à l'aise car de toute façon je suis trop "bizarre" pour coller cette image, ça les gens ne manquent pas de me le rappeler par des petits commentaires du genre "tu prends de la drogue toi ?" "mais qu'est-ce t'as fumé ?"

La vérité c'est que ce qui fait qu'on soit bien dans sa peau dépend uniquement d'une chose : nous même. Pas le nombre d'ami que tu as, pas le nombre de meuf que t'as enchaîné, etc. Ces commentaires j'ai compris que c'était pas méchant, car je pensais réellement que les gens me "rejetaient" mais en fait non. Je travaille encore sur ça mais c'est largement plus efficace que l'autre issue qui de toute façon n'était pas faite pour moi. Pour l'INFP c'est quelque chose d'important d'user un minimum de Te pour "s'affirmer" ou plutôt ne pas travestir ses valeurs (pour être plus pacifique).

L'article va un peu dans ce sens mais je trouve que c'est encore trop se conformer au cadre extérieur. Genre apprendre l'art du small talk, rire de ses côtés bizarres... C'est pas ça qui va te faire avancer, c'est le changement en toi, le fait de s'accepter soi et pas grâce au regard que porteront les autres.

J’espère que je suis clair.

Le genre d'article que Smooth a cité c'est typiquement 3 comme il le fait remarquer. Un individu qui veut incarner la figure de réussite sociale de son époque. Car finalement il pense (inconsciemment) que c'est de cette manière qu'il obtiendra l'amour des autres.

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
avatar

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 30
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Sam 07 Mar 2015, 00:35

Citation :
L'article va un peu dans ce sens mais je trouve que c'est encore trop se conformer au cadre extérieur. Genre apprendre l'art du small talk, rire de ses côtés bizarres...

Totalement d'accord, j'allais réagir sur ça justement. Les banalités d'usage exécutées comme une corvée ne vont rien apporter du tout, cette sorte de sur-rationnalisation des interactions, genre il y a un ordre précis, d'abord on parle de banalités etc. il n'y a rien de mieux pour se dégouter des autres. C'est un constat désincarné de la réalité : on observe les autres, on juge leur conversation comme un échange de banalités et on se dit que c'est l'étape A... puis au bout d'un moment on se dévoilera... Alors que le plus simple c'est d'être soi-même dès le départ. Tu veux parler? Parle. A quoi bon passer par des obstacles superficiels qu'on se met soi-même sur le chemin pour au final se rendre compte que lorsqu’on devient enfin spontané on revient au point de départ :

Généralement, les INFPs veulent parler de choses qu'ils estiment avoir de la profondeur et du sens parce que c’est très valorisant pour eux.

Ça me fait un peu penser aux techniques de drague, ça a le mérite de moins appréhender la chose mais il n'y aura jamais assez de phrases toutes faites pour aller au bout, il faudra tomber le masque tôt ou tard.

Se faire passer pour quelqu'un d'autre en espérant être assez rapidement rassuré par l'autre pour se dévoiler en toute "sécurité" ça ne fait que déplacer le problème dans le temps. Et c'est pour ça que je reformulerai la question de départ en : Comment en avoir rien à foutre d'avoir l'air bizarre et arrêter de mettre sur un piédestal le regard des autres? pirat    

La réponse à celle-ci, qui passe par une remise en question de ses névroses et complexes, devrait faire permettre de sauter un paquet d'étapes inutiles selon moi pirat

Oui et dernier point, renvoyer une vanne ou se vexer sans honte ça me semble aussi plus sain que feindre l'autodérision m'enfin bon.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 815

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Sam 07 Mar 2015, 15:27

waouh vive la normalisation pour extravertis. Même si ça part probablement d'une bonne intention, il y a un truc un peu dérangeant globalement dans cet article quand-même, c'est que ça insinue finalement que c'est aux INFPs de s'adapter à d'autres types. Alors que dans ce cas, rien ne le justifiant vraiment sinon l'idée rabaissante que les INFPs sont " bizarre ", on pourrait tout autant être aussi exigeant avec d'autres types vis à vis des "bizarre". Ça fait un peu comme qui dirait "tyrannie de la majorité" extravertie et sensitive.^^
La seule chose pertinente peut-être, c'est de montrer que la personne ne peut être perçue comme elle se perçoit dans l'instant, elle n'est pas sondée en profondeur. Et que donc effectivement l'INFP doit pouvoir se distancer de l'idée qu'on le perçoit tel qu'il se perçoit. Mais il faudrait vraiment faire de l'éducation sur ces choses pour que les ES - dont la vision des choses est placée ici, à tort, en haut de la hiérarchie des priorités pour que les INFP s'y adaptent - comprennent qu'ils ne sont pas une norme qui appelle une adaptation exclusivement dans leur sens. L'harmonie et la concorde ne peut être atteinte que si les gens se comprennent mutuellement un minimum, pour en tirer des comportements mutuellement productifs, pas si les uns somment les autres de s'adapter à eux sans remettre en cause la perception superficielle qu'ils ont d'eux.
Spoiler:
 

@globo a écrit:
Se faire passer pour quelqu'un d'autre en espérant être assez rapidement rassuré par l'autre pour se dévoiler en toute "sécurité" ça ne fait que déplacer le problème dans le temps. Et c'est pour ça que je reformulerai la question de départ en : Comment en avoir rien à foutre d'avoir l'air bizarre et arrêter de mettre sur un piédestal le regard des autres?
ça c'est bien vrai; si on a un peu de prévoyance ... . En ce qui me concerne, dans mon expérience de IN, j'ai toujours eu tendance à jouer l'indifférence, jouer au résistant face aux sollicitations de "normalisation", bien que j'éprouvais quand-même le fait de ne pas être compris (par manque de communication justement). C'est d'ailleurs ce comportement un peu têtu qui me vaut par mon entourage des remarques du genre : "je crois que tu es beaucoup plus indépendant que tu ne le penses", en entendant ici "indépendant d'esprit"
Spoiler:
 
.
Pourtant ça ne m'a pas forcément plus réussi, puisque demeurait ce manque de communication, mais au moins je n'essayais pas de me perdre dans des comportements qui de toute façon ne m'épanouiraient pas d'avantage.
Mais je crois que j'arrive de mieux en mieux à insérer des "choses profondes" dans des discussions spontanées, afin de me mettre vraiment à contribution, ce qui demande de moins prendre en compte la capacité de réception d'autrui et mène toutefois à d'autres problématiques.




Citation :
Les INFPs sont introspectifs. Vous savez beaucoup de choses sur vous-même. Et, vous êtes probablement très conscient de vous-même lorsque vous êtes dans une situation sociale. Mais réalisez que vous êtes probablement beaucoup plus sensible à ce que vous faites que d'autres personnes autour de vous êtes.

Quand vous comprenez que la personne à qui vous parlez n’est pas fixée sur chaque détail de votre comportement, vous pourrez vous détendre et profiter de leur compagnie. Lâchez les petites choses que vous sentez que vous faites mal. Je peux presque vous assurer que l'autre personne n'aura rien remarqué.
Est -il signifié ici qu'une particularité de l'INFP en société est de se soucier de l'image qu'il véhicule auprès des autres parce qu'il croirait en être très conscient et la ressentir fortement? (quand bien même ce serait plus une croyance)
J'aimerais bien que quelqu'un éclaircisse ce point là, parce que "l'image véhiculée" ça me fait parfois penser d'avantage au "sentiment extraverti" Fe qu'au "sentiment introverti" Fi. Quelle serait la différence de traitement de l'image vis à vis des autres entre les utilisateurs de Fe et les utilisateurs de Fi?


Citation :
Découvrez l'art du « small talk ».

Ceci est important. Généralement, les INFPs veulent parler de choses qu'ils estiment avoir de la profondeur et du sens parce que c’est très valorisant pour eux. Mais quand il s’agit de rencontrer de nouvelles personnes ou d'interagir avec des gens que vous ne connaissez pas bien, il est préférable de commencer par quelques banalités.

La clé ici est de comprendre que ce n’est pas le contenu de ce dont vous parlez qui compte. Ce qui compte c’est que vous parliez et de ce fait établissez une connexion avec l'autre. Alors parlez des choses les plus évidentes - la météo, un événement courant populaire, des conditions de circulation, où vous habitez, etc. Il y a beaucoup de choses à raconter quand vous pensez à ce que la plupart des gens ont en commun avec les autres.
ça me fait penser à "l'expression compulsive de soi" dans les situations sociales, dont j'ai parlé récemment à mon sujet et à propos de quoi je me demandais si c'était corrélable aux fonctions Si ou Fi;
que quand j'étais en discussion avec quelqu'un et que je ne savais pas de quoi parler parce que je ne me voyais pas parler tout de suite avec de total inconnus de choses profondes comme les INs en produisent; je me mettais alors à surabonder en détails de la vie quotidienne (celle de tout le monde ou la mienne, selon le cas), avec un rythme rapide et une application que même le spécialiste du "small talk" peinerait à égaler - pourtant j'ai horreur des "small talk" à longueur de journée, et ne suis définitivement pas spontanément disposé à en faire. D'ailleurs la plupart du temps je ne dis rien tout court, même lorsque ça me gêne.
La réflexion pour moi n'est pas ici d'essayer de savoir si je suis INFP, parce que ma dominante ne me revient toujours pas, mais plus de savoir si une fonction cognitive comme Si en tertiaire pourrait illustrer ce genre de comportement (auquel cas INTP ou INFP sont de bons candidats).


Citation :
Rire de soi.
ah il ne manquait plus que ça dit-donc, pour terminer de convaincre le pauvre IN-P qu'il est décidément bizarre.^^
Rigole de toi-même tu es tellement étrange? Rire, avoir de la dérision sur des circonstances oui, mais rire de soi comme les autres voudraient qu'on en rigole, je ne suis pas sûr que ça émancipe et aide la personne à s'émanciper.
Citation :
Quand vous pensez à toutes les choses qui vous rendent différent des autres (ou plutôt dont vous avez l’impression qu’elles vous rendent différent des autres) il peut être difficile de se lancer dans la conversation. Mais, si vous vous observez (chose dont vous êtes capable) et réussissez à percevoir l'humour dans la façon dont vous faites les choses, vous pourrez utiliser ces différences pour forger une relation avec quelqu'un d'autre.
voyez comment on tient à ce que vous vous conceviez comme quelqu'un de "bizarre" ...

Citation :
Par exemple, si les gens vous trouvent constamment à regarder à travers la fenêtre sans rien faire (vous et moi savez qu’en fait vous réfléchissez), faites une blague à propos de ça. Cela détendra l’atmosphère. Vous devez comprendre que pour beaucoup de gens cela apparaît comme une chose étrange à faire, bien que pour vous ça paraisse totalement normal!
encore une fois, par l'usage du terme "apparaît", la manière dont vous êtes perçus par les autres est décrite comme la bonne; et par le terme "paraisse", ce que vous faites réellement est attribué à une illusion, une apparence, qui appelle ainsi un changement et une normalisation. On atteint de summum de la dépersonnalisation du sujet!

Avec mon cas, j'apporterais donc une nuance à l'usage de l'humour. Comme je l'ai dit: tourner les circonstances en dérision mais ne vous identifiez surtout pas à la manière dont vous êtes perçus (à moins qu'elle soit vraiment veridicte bien-sûr); de mon coté, j'ai toujours essayé d'afficher un sourire, de montrer que ce n'était pas important, qu'il n'y avait rien d' "anormal" et qu'on perdait son temps avec moi, bien qu'on m’ait souvent reproché d'apparaître trop sérieux sur ces choses là (puisque ça devait malgré tout m'affecter).

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 30
Lieu : Limousin
Emploi : Archéologue
Inscription : 04/03/2015
Messages : 76

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Sam 07 Mar 2015, 16:47

Hé bé, wow, les gars Smile

Sur ma première intervention, j'ai juste rebondi sur la traduction de l'article qui a été donnée, dans la direction de "qu'est-ce que ça me dit, en l'état".
Vous savez mieux prendre vos distances que moi par rapport à ce qui a été dit, et je trouve vos interventions très chouettes.

@Globo a écrit:
Les banalités d'usage exécutées comme une corvée ne vont rien apporter du tout, cette sorte de sur-rationnalisation des interactions, genre il y a un ordre précis, d'abord on parle de banalités etc. il n'y a rien de mieux pour se dégouter des autres.
Parfaitement d'accord, et d'expérience.
Je suis d'ailleurs assez incapable de partir sur du small-talk. J'aime bien quand quelqu'un me lance dessus, parce que j'aime bien discuter, cela dit.
Et oui, je me suis beaucoup dégoûté à essayer de me forcer d'en faire.

@Globo a écrit:
Comment en avoir rien à foutre d'avoir l'air bizarre et arrêter de mettre sur un piédestal le regard des autres?
A mon humble avis, tu donnes à la fois la question et la réponse dans la même phrase.
Ce qui est assez marrant, c'est que ces derniers jours, j'ai eu tendance à lire et à réfléchir sur ce sujet-là, et je tombe sur la même conclusion.
En somme, ce que je tends à me dire, c'est "bon, ok, un tel dit ça, mais ça correspond à sa logique, à sa manière de voir les choses, pas la mienne ; il y a des points de vue et des opinions que je ne suis pas fait pour accepter".
Bref, à chacun sa sensibilité, et il est dommage de lâcher la nôtre pour une autre qui ne nous convient pas.

Greenbat85 a écrit:
waouh vive la normalisation pour extravertis. Même si ça part probablement d'une bonne intention, il y a un truc un peu dérangeant globalement dans cet article quand-même, c'est que ça insinue finalement que c'est aux INFPs de s'adapter à d'autres types.[...]
D'accord avec toi. Quelques types ne figurent pas dans la "norme" actuelle. La faute à la norme, pas aux individus.
Quel genre d'INFP n'a pas vécu ces brimades du type, comme disait Green "wow, t'as fumé quoi ?", "t'es bizarre", "t'es complètement à côté de la plaque mon pauvre" (et j'ai connu pire).
J'ai pas de réponse toute faite à propos de comment prendre ce genre de choses (il n'y en a peut-être pas) ; personnellement, ça me vexe diantre-beaucoup et je tends à éviter de passer pour un olibrius. Aux yeux de ceux qui lancent ce genre de commentaires, en tout cas.

Ce qui fait de moi quelqu'un de diamétralement opposé à ceci :
Greenbat85 a écrit:
ça c'est bien vrai; si on a un peu de prévoyance ... . En ce qui me concerne, dans mon expérience de IN, j'ai toujours eu tendance à jouer l'indifférence, jouer au résistant face aux sollicitations de "normalisation", bien que j'éprouvais quand-même le fait de ne pas être compris (par manque de communication justement).
Peut-être que je vis beaucoup plus mal le fait de ne pas être compris ou accepté. Ce qui est humain, mais probablement jusqu'à un certain point...

Greenbat85 a écrit:
Avec mon cas, j'apporterais donc une nuance à l'usage de l'humour. Comme je l'ai dit: tourner les circonstances en dérision mais ne vous identifiez surtout pas à la manière dont vous êtes perçus (à moins qu'elle soit vraiment veridicte bien-sûr);
D'accord aussi Smile

Bon, vous m'excuserez de ne rien avoir à dire sur les fonctions cognitives, que je connais mal, et du côté personnel de mon post (puisque je ne saurais rien dire à propos de TOUS les INFP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Sam 07 Mar 2015, 20:44

Green a écrit:
L'article va un peu dans ce sens mais je trouve que c'est encore trop se conformer au cadre extérieur. Genre apprendre l'art du small talk, rire de ses côtés bizarres... C'est pas ça qui va te faire avancer, c'est le changement en toi, le fait de s'accepter soi et pas grâce au regard que porteront les autres.

J’espère que je suis clair.

Tu es clair.

Note que je ne faisais que répondre brièvement à un fil de discussion dont le but, dès le titre même, est de savoir ou comprendre "Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ?"

La question centrale ici n'est pas de savoir SI il est intéressant de maîtriser les mondanités (c'est intéressant - la question, posée telle quelle, l'induit), non : nous en sommes au stade suivant : partant du point de vue que c'est intéressant, comment faire ?

Si tu veux lancer un topic 'Le développement de l'instinct social a-t-il de l'intérêt ?', libre à toi.


Sinon, pour aborder ce sujet sous un angle plus personnel, je dirais que le principal pour être à l'aise en société et s'y faire une belle place est de : 1) le vouloir sincèrement, et 2) se considérer soi-même justement : valeur et potentiel.

Le reste, pour ce que j'en sais, vient naturellement...

D'ailleurs, les bouquins que j'ai renseignés plus haut aident respectivement le lecteur sur ces points 1 (Carnegie) et 2 (Robbins), dans les grandes lignes.

Peut-être est-il plus malin de commencer par celui de Robbins... ensuite, celui de Carnegie est vraiment un condensé de bon sens, toujours bon à rappeler.

Ceci dit, je m'en vais pratiquer. Adios !

_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w?
Stacking Sx/So/Sp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Aucun rang assigné


Type : INFP ?
Age : 37
Lieu : ...
Emploi : ...
Inscription : 28/06/2014
Messages : 53

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Jeu 12 Mar 2015, 10:21

Cette question je me l'a suis posée pendant très longtemps, enviant comme pas possible les extravertis et ce qu'on appelle les "hyper sociaux", et me trouvant en parallèle désespéramment asociale.

Je me forçais à appliquer tous les petits trucs que j'observais chez les autres, le fameux small talk, les détails de vie quotidienne et le récit d'anecdotes, parler en premier, mettre à l'aise même quand je ne l'étais pas, faire des blagues, avoir l'air cool et léger etc etc

Et je me faisais effectivement des relations, mais alors, qu'est-ce que je me faisais chier !

Je m'ennuyais à mourir, parce que je n'attirais que des personnes pratiquant tout ce qui est cité au-dessus, et comme je préférais effectivement parler de sujets plus profonds et établir des connexions authentiques, je finissais par déserter, ne plus répondre au téléphone, ne plus les voir, prendre le large. Ce qui ne manquait pas de me culpabiliser : mais c'est pas possible, t'es vraiment asociale !

Aujourd'hui, je m'en fiche d'être asociale, je m'ennuie avec la plupart des gens, c'est un constat, et ce n'est pas de ma faute, ni de la leur.

Je pratique toujours le small talk mais plus dans le même but, je le fais maintenant non pour lier des contacts mais pour qu'on me fiche la paix. Cette pratique m'évite aussi de partir dès le départ dans une image idéalisée de la personne (ne voir que ses qualités, voire, fantasmer ses qualités...) et de me faire de grosses désillusions par la suite. Maintenant je les laisse parler et s'exprimer, et ça finit ou non par accrocher, je ne force rien.

Et pour les remarques du style : t'es bizarre, t'as fumé, t'es étrange ou tu vis sur quelle planète bah je m'en fous, car en toute honnêteté moi aussi je les trouve bizarres et je me demande bien sur quelle planète ils vivent.

Ce genre d'article est curieux, il part sans doute d'une bonne intention mais pourquoi donc faudrait-il que nous adoptions tous le même comportement et les mêmes pratiques en public ? Est-ce qu'on gagnerait réellement quelque chose à gommer, cacher, moduler nos différences et nos caractères ?

J'ai tendance aussi à penser que ça ne résout rien, puisque la personne pensera après l'avoir lu qu'elle a un problème au niveau social alors que celui-ci se situe au niveau de l'acceptation de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dream
Aucun rang assigné


Type : ISFP
Age : 24
Lieu : secret
Emploi : pareil
Inscription : 11/03/2015
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Jeu 12 Mar 2015, 16:32

Merci ophelia. Le truc c'est qu'il faut une maturité pour penser comme ça que nous les Fi on a pas forcément. Et puis y a la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 815

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Jeu 12 Mar 2015, 20:12

@Dream a écrit:

Merci ophelia. Le truc c'est qu'il faut une maturité pour penser comme ça que nous les Fi on a pas forcément. Et puis y a la solitude.
Ouip, de plus je trouve assez hallucinant de tout reléguer à une question de "volonté", toujours cette concentration et cet isolement d'une entité abstraite vis à vis d'un monde dont on sait pourtant bien qu'il existe, alors qu'on adopte, de plus, des arguments issu d'un modèle qui nous montre justement que l'inconscient constitue une part importante de notre propre vie. Et qu'il s'agit donc de se découvrir pour agir libre.
Peut-être est-ce un résidu de ce préjugé chrétien comme quoi le libre-arbitre tombe du ciel et permet de condamner tout le monde avant même de les connaître ou qu'ils se connaissent eux-même! Un total paradoxe finissant en tendance schizophrène pour une culture qui est censée éprouver la valeur inhérente de chaque personne et tirer les gens vers le haut ...

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BriandLR
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5
Age : 22
Lieu : Rohan
Emploi : Rohirrim
Inscription : 13/03/2015
Messages : 111

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Ven 13 Mar 2015, 09:41

green a écrit:
Pendant un moment (entre 16 et 17 ans) ça m’obsédait beaucoup cette quête d'incarnation de figure de réussite sociale :

- avoir un large cercle social
- être populaire
- être "outgoing"
- se faire des amis facilement
- paraître charismatique
- faire mouiller de la chatte

Bref ce genre de connerie.

Je rejoins totalement cette vision des choses, mais aujourd'hui, je me suis détaché de tout ça : je ne suis vraiment bien qu'avec mon petit cercle d'amis, et ça me suffit amplement...
Cependant, quand je rencontre de nouvelles personnes, j'ai encore tendance à suive leur conversation sans trop m'imposer, et je ne cherche plus vraiment à impliquer mon point de vue, j'écoute donc plutôt que de répondre. ça a un certain intérêt, mais rien ne vaut les vrais amis qui nous comprennent et savent comment on fonctionne !! Smile

Sinon, par rapport au fait de rire de soi, j'ai beaucoup de mal si l'ironie vient de quelqu'un d'autre, car je suis facilement blessé, mais je fait facilement un peu d'autodérision si je sens que ça peut remettre l'autre à l'aise ou que ça peut relancer la conversation...

_______________________________________
Les peuples passent, les trônes s'écroulent, l'Eglise demeure. Napoléon Ier

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années, on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal. Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l'âme. Général Mac Arthur

Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. Maréchal Foch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lxndr_aeae
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : France métropolitaine
Emploi : Etudiant
Inscription : 17/10/2014
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Sam 14 Mar 2015, 23:05

Green a écrit:


Pendant un moment (entre 16 et 17 ans) ça m’obsédait beaucoup cette quête d'incarnation de figure de réussite sociale :

- avoir un large cercle social
- être populaire
- être "outgoing"
- se faire des amis facilement
- paraître charismatique
- faire mouiller de la chatte

Tous ces "réussites sociales" tu les as acquises en étant toi-même ou en t'efforçant de coller à un personnage ?


Green a écrit:

L'article va un peu dans ce sens mais je trouve que c'est encore trop se conformer au cadre extérieur. Genre apprendre l'art du small talk, rire de ses côtés bizarres... C'est pas ça qui va te faire avancer, c'est le changement en toi, le fait de s'accepter soi et pas grâce au regard que porteront les autres.


Tu as l'aire d'opposer être soi-même et se conformer au cadre extérieur. Le cadre extérieur ne t'impose pas des valeurs ou une façon de pensée, il te demande juste de respecter certaines règles (serrer la main, dire bonjour, etc..). Libre à toi d'être toi même à côté de ça.

@Ophélia a écrit:

Ce genre d'article est curieux, il part sans doute d'une bonne intention mais pourquoi donc faudrait-il que nous adoptions tous le même comportement et les mêmes pratiques en public ?

Parce qu'il y a certains contextes où c'est mieux. Je pense notamment au travail : lorsque deux personnes de cultures différentes sont amenées à collaborer c'est utile de respecter les même codes pour mieux se comprendre.

@BriandLR a écrit:

ça a un certain intérêt, mais rien ne vaut les vrais amis qui nous comprennent et savent comment on fonctionne !! Smile

Totalement d'accord  Very Happy





Dernière édition par lxndr_aeae le Jeu 18 Juin 2015, 07:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BriandLR
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5
Age : 22
Lieu : Rohan
Emploi : Rohirrim
Inscription : 13/03/2015
Messages : 111

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Lun 16 Mar 2015, 09:39

lndr_aeae a écrit:
@Green a écrit:


Pendant un moment (entre 16 et 17 ans) ça m’obsédait beaucoup cette quête d'incarnation de figure de réussite sociale :

- avoir un large cercle social
- être populaire
- être "outgoing"
- se faire des amis facilement
- paraître charismatique
- faire mouiller de la chatte

Tous ces "réussites sociales" tu les as acquises en étant toi-même ou en t'efforçant de coller à un personnage ?

Ayant vécu la même situation, j'ai essayé de me trouver une personnalité plus ouverte et plus cool qu'avant, et du coup ça me rendait invivable tellement je manquais de naturel, même pour mes anciens amis qui disaient "ne plus me retrouver du tout"...
Enfin j'étais pas moi même quoi XD

_______________________________________
Les peuples passent, les trônes s'écroulent, l'Eglise demeure. Napoléon Ier

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années, on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal. Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l'âme. Général Mac Arthur

Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. Maréchal Foch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 21
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Lun 16 Mar 2015, 12:11

Je les ai pas pas acquises j'en ai juste plus rien a foutre. Sinon je vois pas comment t'expliquer autrement ce que j'ai écrit désolé.

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dream
Aucun rang assigné


Type : ISFP
Age : 24
Lieu : secret
Emploi : pareil
Inscription : 11/03/2015
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Lun 16 Mar 2015, 15:19

Euh d'ou la timidité ou être introverti c'est bizarre..
.....

je t'ai lu greenbat je suis d'accord avec ce que tu dis en tout cas le début
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1846

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Lun 16 Mar 2015, 16:50

Citation :
je t'ai lu greenbat je suis d'accord avec ce que tu dis en tout cas le début
Ca, ca veut dire que tu n'as pas tout lu Very Happy

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dream
Aucun rang assigné


Type : ISFP
Age : 24
Lieu : secret
Emploi : pareil
Inscription : 11/03/2015
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ? Lun 16 Mar 2015, 16:59

J'avais lu que ophelie en fait
et la j'ai regardé le sujet et tout
et... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment avoir l'air moins bizarre dans des situations sociales et se valoriser ?
» Aide - Français - Comment avoir les meilleurs notes?
» comment avoir une note correcte à l'épreuve Etude de cas
» Comment avoir une intimité avec Notre-Seigneur Jésus-Christ
» comment avoir assez de protéines dans une salade composée?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-