Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ISTP c'est [pas] cool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: ISTP c'est [pas] cool Dim 30 Nov 2014, 00:52

Salut le monde Moche saut

Hmm par quoi commencer Huh! j'ai l'impression que certains en savent déjà plus que moi sur moi même rien qu'en ayant lu les 4 premières lettres de mon post !

Je vais essayer de vous donner des données plus sur ma vie que sur ma personnalité, bien que parler de ça est plus compliqué pour moi que n'importe quel autre sujet scratch

Depuis que je me souviens, et j'ai une très mauvaise mémoire, j'ai toujours été un solitaire.
Mon père a quitté la maison aux alentours de mes 10 ans, pas de souvenirs avant ça mais par la suite je passais la majeur partie de mon temps seul à bidouiller mes pc, mes consoles, à démonter (éventuellement réparer) tout les appareils que je trouvais pour comprendre leur fonctionnement, leur logique. Un peu plus tard, j'ai continué de m'épanouir dans cette voie grâce à mon grand père qui habitait quelques maisons plus loin, me dirigeant de plus en plus vers la mécanique (lui ayant été chef de chantier) je passais beaucoup de temps avec lui.

Dans les études, je n'ai jamais fait aucun effort, le simple fait de devoir apprendre par coeur m'énervait mais je comprenais très vite donc j'ai avancé petit a petit, sans trop savoir vers quoi je me dirigeait, j'ai eu mon Bac S sans avoir révisé une seule fois.
Puis ensuite j'ai du choisir entre DUT informatique, électronique ou mécanique.. choix compliqué, sans penser à mon avenir (et aucunement envie de partir en prépa), j'ai pris mécanique car je n'aurais pas pu avoir par moi même l'accès à toutes les machines dont je me suis servi à l'IUT.. toujours sans aucun efforts, les quelques fois où j'essayais de m'y mettre, c'était plus fort que moi, impossible de lire plus d'une page de cours..

Je pense que cette facilité me porte vraiment préjudice aujourd'hui car j'ai énormément de mal a faire des efforts et à me concentrer dès que le sujet ne m’intéresse pas (je suis soit a fond dedans, soit a fond ailleurs ^^)

Lorsque j'ai une idée dans la tête, on peut me raconter quoi que ce soit, il n'y aura quasiment aucun moyen de me faire changer d'avis.. Parfois j'ai l'impression de ne même pas entendre réellement la personne et ses arguments. Je pense que le seul moyen serait en me donnant une info que j'aurais zappé, sinon en me montrant que je me trompe mais en restant humble.

Quelqu'un qui me donne des ordres seulement par convention, n'ayant aucune logique allant dans mon sens, descendra rapidement dans mon estime. De même qu'il m'arrive de faire l'impasse sur certaines règles lorsqu'elles sont contre productives et m’empêchent d'avancer mais toujours en ayant conscience de les transgresser (si on me le fait remarquer ça ne fera que m'énerver vu que j'aurais déjà pesé le pour et le contre).


Je n'aime pas me mettre en avant, j'ai dans l'espoir que les personnes qui m'entourent reconnaissent ma valeur par eux même. La plupart des projets que je réalise sont simplement une source d'amusement pour moi, je me dis que n'importe qui d'autre qui s'y serait un minimum intéressé aurait pu arriver au même résultats (bien que généralement les gens soient + ou - épatés, pour moi la destination est moins importante que le chemin et je passe rapidement à autre chose une fois le but atteint).

Je ne me suis jamais réellement intégré aux autres personnes, le peu d'amis que j'ai me ressemblent et comprennent mon humour très 2nd degré. Quand je suis avec des gens que je ne connais pas, j'ai malgré moi une carapace qui m’empêche d'être moi même, impossible de l'enlever tant que je n'ai pas réussi à placer un peu de ma confiance en eux. Toujours en train d'analyser la moindre parole ou geste de peur de me faire avoir. Au contraire, il y a des gens (mais très peu) qui m'inspirent confiance presque au premier regard car j'ai le sentiment qu'ils ne cachent rien et donc qu'ils n'ont aucune arrière pensée.

Je ressens ce détachement comme de la liberté, en général je ne demande pas grand chose aux gens, je préfère me débrouiller par moi même, pensant qu'ils ont déjà mieux a faire et que je ne ferais que les déranger.
Il me faut d'ailleurs beaucoup de liberté, je déteste prévoir longtemps à l'avance, de peur d'avoir mieux a faire et de devoir choisir entre 2 éventements (je déteste devoir trancher).

Malgré ce besoin de solitude, j'aimerai trouver une personne avec qui pouvoir partager mes découvertes pour être heureux. Je ne peux me contenter d'améliorer mon quotidien ou découvrir des choses et être le seul à en profiter.. (ça me fait penser à Into The Wild, j'adore ce film, la liberté de découvrir le monde par soi même mais avec comme conclusion « Happiness only real when shared »)


Bon j'arrête là il y en aurait certainement encore beaucoup a dire mais ça m'a déjà l'air d'être le fouillis !

Précision, il me semble être 5w4 en type d'Ennéagramme

Et merci a tous ceux qui apportent leur contribution à ce forum, je le trouve très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Dim 30 Nov 2014, 14:18

J'ai l'impression d'avoir été un peu rapide dans mes déductions, après avoir lu la description de certains autres types je me sens un peu perdu.
J'hésite beaucoup entre ISTP et ISFP mais aussi avec INTP et INFP. Il y a dans chacun énormément de points qui collent et quelques uns qui correspondent moins. En refaisant les tests sur différents sites je balance entre les 4.
Dans mes comportements je peux passer de l'un a l'autre en fonction des situations et de mon entourage.

Voici un de ces résultats, ça ne m'aide pas beaucoup.. Je me demande si le type 5 de l'ennéagramme n’impacterait pas la dedans ?



Comme le laisse sous entendre ces résultats, j'ai énormément de mal a trancher entre des décisions prises par la raisons ou par le coeur lorsque les 2 sont en contradiction. J'ai le sentiment de me battre intensément contre moi même et je suis incapable de choisir, encore plus lorsque cette décision impacterait sur d'autres personnes.

De même que je m'intéresse aux détails, à la précision, ce qui est concret mais j'aime aussi étudier les concepts, les théories et déteste la routine. Je reste dans l'instant présent mais c'est instant doit m'émerveiller par sa différence pour attirer mon attention.


De plus je doute un peu de l'exactitude de ce test car il me semble omettre certains paramètres, comme par exemple notre environnement. Dans mon cas je pense que si j'étais encadré par des personnes me ressemblant, ayant moins d'exigences, moins de jugement, moins d'égocentrisme, un peu plus de détachement, de compassion et d'humilité, je pourrais bien augmenter mes scores en E et en F et me sentir bien plus libre, comme c'est le cas avec de rares personnes.
Le dalai lama a dit: "La paix de l'esprit s'enracine dans l'affection et la compassion. Cela requiert un très haut degré de sensibilité et d'émotion."

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protonormal
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 30
Lieu : intuition
Emploi : pensée
Inscription : 27/08/2013
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Dim 30 Nov 2014, 23:34

Salut et bienvenue à toi !

En te lisant j'ai pensé que tu ne devrais pas exclure en effet l'hypothèse IFP. L'importance que tu attaches aux phénomènes dans ta compréhension de toi-même, que tu envisages même l'environnement comme une cause de ton fonctionnement laisse penser à du Te. De plus, tes aspirations sentimentales semblent particulièrement prégnantes pour un ISTP.

_______________________________________
"Tout ce qui est excessif est insignifiant." (Talleyrand)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 21
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 884

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Lun 01 Déc 2014, 00:27

Bienvenue à toi Raziel ! 

J'espère que tu trouveras sur notre forum de quoi étancher ta curiosité un otaku amoureux 

Raziel a écrit:
 En refaisant les tests sur différents sites je balance entre les 4. 
Dans mes comportements je peux passer de l'un a l'autre en fonction des situations et de mon entourage.

Attention à la différence entre comportements et logique interne ; car le MBTI est avant tout censé décrire des modes de fonctionnement cognitifs, à travers les fonctions jungiennes. C'est là le coeur du modèle : http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html

Mettons que deux personnes se retrouvent à adopter le même comportement dans une situation donnée : elles peuvent tout à fait aboutir à ce même comportement sur la base d'une tactique ou d'une réflexion interne différente. A l'inverse, deux personne ayant à la base le même système de pensée pourront aboutir à des comportements différents ou opposés, parce qu'ils n'auront pas vu la même chose au même moment, parce qu'un certain contexte les a fait s'adapter. 

Mon "feeling" me pousse à te voir IxTP, et 5w6 (je dit w6 pour le passage sur la "carapace" et la suspicion/confiance, le fait d'éviter à tout prix de se faire avoir). 

Pendant l'adolescence je ressentais aussi le besoin de démonter des appareils électroniques pour essayer de comprendre, sauf que je n'ai jamais rien compris Réflexion intense

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Lun 01 Déc 2014, 09:43

Bienvenue à toi.

Des anges, des titans, des déesses, le forum devient une vraie discothèque VID, bien fait, d'arriver plus tot et de m'accouder au bar Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
encoreunpseudo...
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 5w4 ou 4w5 selon l humeur
Age : 45
Lieu : paris
Emploi : mouais
Inscription : 21/11/2014
Messages : 8

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Lun 01 Déc 2014, 19:22

bonjour !
merci pour ta présentation !
moi je n y connais rien  Fou du roi mais dans ce que tu ecris je pencherais plus vers INxP
en fait INTP si tu es seul / INFP dans tes rapports avec les autres ? (bon ok ca ne t aide pas bcp Smile

tu dis "Je n'aime pas me mettre en avant, j'ai dans l'espoir que les personnes qui m'entourent reconnaissent ma valeur par eux même" alors d apres moi ça pourrait indiquer que tu fonctionnes plutot dans l intuition (et que tu imagines /esperes que les autres fonctionnent comme ca aussi du coup ?)

et tu ecris aussi "  Au contraire, il y a des gens (mais très peu) qui m'inspirent confiance presque au premier regard car j'ai le sentiment qu'ils ne cachent rien et donc qu'ils n'ont aucune arrière pensée. "  : moi j y vois là encore des liens avec le cote intuitif (mais je me plante peut etre completement Cyclope:


et puis tu as aussi ajouté "  j'ai énormément de mal a trancher entre des décisions prises par la raisons ou par le coeur lorsque les 2 sont en contradiction. J'ai le sentiment de me battre intensément contre moi même et je suis incapable de choisir, encore plus lorsque cette décision impacterait sur d'autres personnes. "  :
bon c est pour ca que je me disais que quand dans tes relations le F ressort !  quand tu es seul le T se pointe  ? ("pour comprendre leur fonctionnement, leur logique")
a 50/50 dans le resultat du test que tu as mis en image, comme tu le dis l environnement et l entourage jouent surement pour faire la balance vers l un ou vers l autre ?

j espere que tu vas trouver tres bientot tes reponses a tes questions et surtout a tes aspirations Smile


(et desolee pour les copié collé je ne maitrise pas les "citer" !   Hit

_______________________________________
Chorale           Bocal alien         Chorale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Lun 01 Déc 2014, 20:19

Merci de votre accueil !

J'ai passé du temps a lire et relire des fiches sur les 4 types possibles et je n'arrive absolument pas a trancher.
Je me suis même fait une petite liste récapitulative de ce qui m'attire vers tel ou tel type mais en vain car il y a souvent les mêmes caractéristiques qui reviennent dans chacun. ça en arrive a me stresser de ne pas pouvoir savoir ce que je suis xD
Il en est de même pour le Te ou Ti car j'ai l'impression de me servir des 2. Quels genre de détails pourrais je vous donner pour avoir une idée plus claire de la chose ?


Pendant la journée je me suis fait certaines remarques que j'ai noté pour vous en faire part. Attention a vous mon esprit est bien tordu ! (en général tout ce dont je pense, même si ça me parait important sur le coup, je l'oublie rapidement, mais certaines situations me font resurgir les conclusions auxquelles j'ai abouti)

-J'ai souvent des idées de projets, il m'arrive d'en démarrer certains mais n'ayant personne de mon entourage proche qui pourrait s'y intéresser, m'aider, ou simplement apprécier véritablement le résultat, j'ai du mal à les terminer simplement pour moi même. Certaines fois, rien que le fait d'avoir imaginé le résultat et toute la démarche à effectuer pour y arriver me font abandonner (un peu comme si je l'avais déjà réalisé).

-Lorsqu'une personne attend de moi une réponse rapide, il m'est impossible de réfléchir correctement. Je préfère donc analyser les différentes facettes d'un sujet en solitaire et une fois que j'en ai fait le tour, en discuter avec d'autres personnes pour avoir leurs avis. S'ils s'y connaissent bien dans le sujet et qu'ils ne sont pas arrivé à ma conclusion, il me faut décomposer leur raisonnement étape par étape pour voir d'où viennent les divergences et estimer le meilleur choix, car une fois ma logique établie, elle me parait irréfutable au vu du nombre des possibilité que j'aurais analysé. (en aucun cas dans le but de me sentir supérieur)
Si je ne maitrise pas un minimum un sujet, je reste en observateur, hésitant à faire des remarques car les autres y auraient déjà pensé avant moi.

-Lorsque quelqu'un me dit qu'il a fait quelque chose d'une certaine façon, si ce n'est pas pour moi la manière la plus logique, celle qui permet de faire efficacement, ou d'une utilisation normale (de la façon dont le sujet a été conçu pour être utilisé), je vais chercher a comprendre ce qui l'a amené à faire différemment, en réfléchissant puis en le questionnant si je ne trouve pas une bonne raison. Ceci même s'il n'y a finalement aucun intérêt à le savoir, simplement pour que mon esprit puisse passer à autre chose. (il n'y a pas toujours de logique et dans tel cas je trouve ça absurde)

-Lorsque j'obtiens un nouvel appareil, je fais le tour de toutes les fonctions disponibles et règle tout de la meilleur façon définie par les "experts" en me documentant et en analysant pourquoi ces réglages ont été définis de telle façon, puis petit a petit je les adaptes pour correspondre au mieux à mes préférences.
Si par malheur quelque chose fait qu'il y a une modification et que je la perçois, je vais me focaliser dessus et presque instinctivement je vais savoir ce qu'il faut que je change pour retourner à l'état précédent. Généralement je ne me souviendrais plus de la valeur de ce réglage et devrais le refaire en tâtonnant.

-Certaines musiques, en particulier celles des Pink Floyd, me font ressentir des émotions assez fortes lorsque je suis profondément concentré dessus, parfois je me sens projeté dans un autre monde. Il en est de même pour les films bien réalisés où je ressens l'émotion du personnage le temps d'une scène, puis elles disparaissent aussi rapidement qu'elles sont arrivées.

-Pour moi il est impossible de communiquer au plus précisément ce que je ressens. Lorsque je décide de partager ce genre de choses (ce qui est assez rare), je donne le plus de détails possibles, pas seulement avec des mots car il faudrait connaitre des dizaines de langues pour y arriver, mais aussi dans le regard, mon but étant d'amener la personne qui est en face à avoir exactement le même ressenti et atteindre pendant un court instant un sentiment de connexion profonde.
Le monde disparait, le temps s'arrête, seulement 2 âmes ressentant exactement la même chose au même moment et pouvant montrer l'une à l'autre qu'elles se comprennent au plus profond d'elles mêmes, comme si tous les principes, les concepts et jugements du conscient disparaissaient et laisser la porte ouverte à l'inconscient de l'autre.. Un bonheur inégalable par quelque joie que j'ai pu avoir autrement. C'est de cette façon que je le ressens, après je ne m'y connais absolument pas dans tout ça, je n'ai étudié que la mécanique donc c'est plus pour imager :/       (ça m'arrive depuis que j'ai commencé la méditation)


Bon après être parti très loin, j'en reviens à vos réponses ^^

Protonormal, il me semble normal de réagir en fonction de son environnement non ?

Titiwilly, intéressant et juste ce raisonnement sur le comportement mais ne serait il pas possible que des évènements déclenchent tel ou tel type de façon de penser ?
Que signifierait le x ? un peu des 2 en même temps ou l'un ou l'autre indépendamment ?

Voici le résultat de mon Enneagramme, dans les descriptions beaucoup de choses me vont en 4 et en 6..


Pour ce qui est des appareil, j'ai commencé très tôt, avant l'adolescence, mais au début quand je touchais quelque chose il ne marchait plus lol, ensuite quand je les démontais j'arrivais quelques fois à les remonter correctement, puis à les réparer et à les modifier mais encore aujourd'hui, je ne fais quasiment pas attention à la façon dont je ferrais pour les remonter une fois les pièces séparées Suspect

Henrimage, je n'ai pas bien compris le fond de ta pensée No

Edit: Merci encoreunpseudo, désolé de ne pas t'avoir répondu, j'ai pris beaucoup de temps a écrire ça, et là j'ai la dalle ^^

D'ailleurs il peut m'arriver d'"oublier" de manger ou ne pas être fatigué pendant le temps que je suis concentré sur quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Lun 01 Déc 2014, 20:46

Hestia(déesse), Hyperion(titan), Raziel (archange), pour les derniers pseudos que j ai vu.

Après pour ta présentation, tu parais etre precis et cohérent ( c est mon point de vue)

Je dirais donc Se, Ti.

Dans ton texte, il y a un passage qui me parle. C'est celui où tu projetes la fin de ton projet ( et le termine Dans ta tête avant qu il soit commencé). C est un peu mon cas, ma solution est d etre plus ancré dans le temps présent ( carpe diem) et découper le projet par étape. Je reformule : savourer chaque étape du projet, comme un petit projet à part entière.



Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Lun 01 Déc 2014, 21:22

Exemple d'un raisonnement:
En partant manger, j'ai pensé au fait que j'ai écrit "J'ai la dalle" trouvant ça en désaccord avec le reste par rapport au niveau de langage et que certains allaient le remarquer directement aussi.
ça a raisonné longtemps dans ma tête sans conduire nul part, d'un coup je me suis aperçu que pour les sujets de raisonnement j'utilisais un langage plus soutenu que lors des sujets moins profonds.
Du coup j'ai fait le lien avec ma vie et je remarque qu'il y a comme 2 caractères différents, celui d'un adulte (ou presque ^^) et celui d'un enfant.
Jusqu'à ce que j'entre dans la vie professionnelle l'enfant était prédominant et je m'émerveillais de tout sans trop me poser de questions.
Maintenant j'ai l'impression de devoir jongler entre les 2 comme s'il y avait 2 personnes qui prenaient le contrôle de mon corps alternativement ce qui me dérange énormément, l'une utilisant les sentiments et l'autre la raison. Pourrait il s'agir d'un trouble psychologique ? un mécanisme de défense ? un lien avec la sensibilité ?
Lorsque je suis parfaitement en confiance avec mon entourage il ne me semble pas ressentir ça..

Il m'arrive aussi souvent d'avoir profondément envie de dire certaines choses, que ce soit mauvaises mais aussi et beaucoup plus embêtant, de bonnes choses et je ne trouve pas le courage de le faire, alors ça tourne en rond dans ma tête jusqu’à disparaitre.. ça me pourri la vie

encoreunpseudo.. , je ne saurais quoi répondre étant donné le flou dans lequel je suis :/

Henrimage_97, c'est vrai que dans ces cas là je ne pense pas à tous les détails de la réalisation mais plutôt aux principes qui m’amèneront au résultat. Si j'arrive tout de même a me lancer dedans concrètement, il m'arrive de tomber sur des complications auxquelles je n'avais pas pensé et me font baisser les bras assez rapidement..
Lorsque je me projette je dois inconsciemment faire l'impasse sur les choses dont je n'ai pas assez de données et évite de les analyser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Lun 01 Déc 2014, 22:37

Raziel a écrit:

Maintenant j'ai l'impression de devoir jongler entre les 2 comme s'il y avait 2 personnes qui prenaient le contrôle de mon corps alternativement ce qui me dérange énormément, l'une utilisant les sentiments et l'autre la raison. Pourrait il s'agir d'un trouble psychologique ? un mécanisme de défense ? un lien avec la sensibilité ?
Te sens tu sain d'esprit, mis à part que ça te saoule ?

Pour les deux autres questions, les réponses m'interessent.

Ton comportement est il différent ?

Raziel a écrit:

c'est vrai que dans ces cas là je ne pense pas à tous les détails de la réalisation mais plutôt aux principes qui m’amèneront au résultat. Si j'arrive tout de même a me lancer dedans concrètement, il m'arrive de tomber sur des complications auxquelles je n'avais pas pensé et me font baisser les bras assez rapidement..
Lorsque je me projette je dois inconsciemment faire l'impasse sur les choses dont je n'ai pas assez de données et évite de les analyser.

Fais tu une différence entre tes projets personnels et ceux des autres ?


Pour ma part ce ne sont pas les complications, mais la vacuité de Mes projets  ou le temps qui m'arrete ou impose une pause, ... souvent.

Dans mon métier, j'ai souvent été confronté à ces complications, sur le coups, ce n'est jamais agréable, il suffit de faire face, et d'etre clair avec ce que tu as déjà fait. Le mieux étant de demander de l'aide, mais là ça dépasse mes compétences.

Pour faire face j'utilise souvent cette règle : "fais comme tu peux", jusqu'ici, s'est toujours passé, et j'ai une bonne réputation auprès de mon client.

Pour mes projets perso, c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 00:27

Henrimage_97 a écrit:
Te sens tu sain d'esprit

Personnellement, je pense que oui Evil tongue lol

Au risque de ne pas plaire a tout le monde, je pense aussi qu'il n'y a pas beaucoup de gens sains sur belle Terre..
Peut être du fait d'une trop grande sensibilité, je n'ai pas tellement foi en l'humanité, la plupart des gens courent après des objectifs inutiles en pensant qu'une fois atteints ils seront heureux.

Depuis tout jeune on nous apprend a nous servir de notre mental en faisant l'impasse sur nos émotions, la compétition et la réussite ne laisse pas de place à la compassion, tous désirent être supérieurs aux autres et ne sont jamais rassasiés de leurs possessions. Finalement cela ne leur apporte que confort et sentiment de sécurité, non du bonheur.
Tout va trop vite, et les gens ne sont toujours pas satisfait, ils voudraient appuyer sur la touche [>>] pour encore accélérer, ils ne prennent plus le temps d'analyser leurs sentiments et leurs comportements. Les distractions ne sont là que pour nous empêcher de penser à ce qui ne va pas, et sans trouver les réelles causes de nos mal êtres, comment faire évoluer ce monde ?
Que va nous apporter la technologie à part du confort ? De la joie passagère ? Nous détruisons la nature pour augmenter notre sentiment de puissance. Je suis le premier à aimer la technologie mais nous allons droit dans le mur ! J'ai reçu un "science et vie" la semaine dernière, "200 objets intelligents du XXIe siècle".. Il n'y a rien la dedans qui va nous apporter réellement quoi que ce soit ; que des gadgets, entre l'imprimante la plus petite du monde, les lunettes connectées, le sèche linge qui communique avec le lave linge (non mais serieux  Shocked ), les drones, la moto à une roue... Tout ça est amusant certes mais quel intérêt ??
Le seul produit que j'ai trouvé intelligent c'est un siphon qui s'ouvre pas le dessus et qui évite de s'en foutre partout quand on fait tomber qq chose dans l'évier !
Quand je pense à toutes ces personnes qui sont payer à développer ça alors qu'ils pourraient se pencher sur des sujets beaucoup plus bénéfiques pour le reste du monde ça me fait mal au coeur !

Au travail, les gens ne sont pas capable de se montrer eux même, à croire que d'enfiler un costume vous fait vous sentir meilleur.. Peut être que certains sont pareil chez eux mais si c'est le cas, que de tristesse.. Comment vivre sans avoir gardé une part de son âme d'enfant ??

Les quelques personnes qui restent eux même j'arrive à les détecter rapidement, le contact passe très vite alors que pour les autres je vois très bien qu'il y a une part d'hypocrisie derrière ce qu'ils disent, leurs visages ne sont jamais vraiment heureux, ils n'arrivent pas à sourire pleinement..

Je me demande si les plus heureux sur cette Terre ne sont pas animaux.. Lorsque je vois mon chat qui a le regard dans le vide et qui ne se pose aucune question, qui accepte juste l'instant qui se présente à lui sans aucun jugement et aucun des concepts dont on nous bourre la tête. Et puis tout d'un coup se met à courir parce qu'il a vu un papillon et que ça l'amuse.. Que d'innocence.

Chacun veut prendre la plus grosse part du gâteau alors que d'autres doivent se contenter des miettes.. Pourquoi plutôt que d'essayer d'amasser, ceux qui en ont déjà largement suffisamment ne prennent pas plaisir à donner ? Bien sur ils ont travaillé dur, je le reconnais mais svp restez humbles ! Que vont-ils faire de tout ça ? Dépenser dans des conneries plus grosses que celles des autres pour leurs faire oublier qu'au fond d'eux même ils ne sont pas heureux ?

Lorsque l'on prend le temps de se poser, et de vraiment s'ouvrir à ses sensations à cet instant qui ne se représentera jamais exactement de la même façon qu'il ne l'est maintenant, on se rend compte qu'on n'a pas besoin de bien plus (le + serait de pouvoir le partager), rien que le fait de ressentir cet instant nous fait nous sentir vivant, et bien plus vivant que lors d'une réflexion aussi profonde soit elle, car on se sent connecté au reste du monde et de l'humanité.

Nous passons énormément de temps à travailler pour satisfaire des envies passagères alors que nous pourrions avoir le nécessaire sans quasiment rien faire, en se partageant certaines taches

Bien sur, tout cela est une vision idéaliste de la vie mais qu'est ce qui nous empercherait, au jour d'aujourd'hui, avec toute la technologie que nous avons a notre disposition, de vivre de cette façon, a part nous même ?

Voila donc, je fais peut être partie de ces fous mais j'aspire à sortir de cet HP et à libérer mes copains fous qui ne se rendent pas compte de leur folie et qu'elle peut être soignée.

"Le problème ne vient pas du fait que les êtres humains sont les pions des forces de leur inconscient, mais plutôt qu’ils n’ont aucune conscience des objectifs et des valeurs qu’ils se sont fixés eux-mêmes ou qu’ils ont acceptés."

Si qui que ce soit arriverait a me convaincre du contraire je ne pourrais que l'en remercier
PEACE  love


Henrimage_97 a écrit:
Fais tu une différence entre tes projets personnels et ceux des autres ?
Pour mes projets je n'attache pas beaucoup d'importance à obtenir des résultats, quand j'y arrive je suis plutôt fier mais sans plus, et je les oublie. Si je ne les termines pas je les laisse dans un coin au cas ou dans l'avenir je veuille y revenir. En fait j'ai besoin de pas mal d'espace chez moi, avoir la possibilité de m'étaler un peu partout et de faire plusieurs choses 'en même temps', de pouvoir en abandonner une lorsqu'elle me saoule, passer à une autre et pouvoir y revenir plus tard, j'adore ça ^^

Pour ceux des autres, c'est quasiment la même chose, mis a part le fait que je suis généralement obligé d'obtenir des résultats. Si le projet est sans intérêt (je n'appelle pas ça un projet, plutôt un travail) je vais énormément me bloquer et surement arriver au bout dans un sale état lol (comme dans mon poste actuel..)
S'il a un intérêt mais que je sature, il vaut mieux que j'y revienne plus tard pour redémarrer avec de nouvelles idées Smile

Henrimage_97 a écrit:
le temps qui m'arrete ou impose une pause
Lorsque je suis vraiment captivé dans ce que je fais, j'ai aussi du mal à m’arrêter, par exemple pour aller manger le midi, lorsque par exemple le matin je me suis mis sur de la programmation, je ne vais pas pouvoir penser à autre chose pendant le repas, et même si j'entends les gens parler autour de moi, je ne réfléchis pas à ce qu'ils disent, mais certaines paroles que j'entends peuvent me faire apparaître des idées. Sensations ? Intuition ?

Chez moi je peux me coucher à pas d'heure pour pouvoir terminer quelque chose qui me captive, si je me couche avant j'aurais du mal a dormir car j'aurais plein d'idées qui me viendront, et le pire étant que le lendemain je ne m'en souviendrais pas.

Henrimage_97 a écrit:
Se Ti
Dans cet ordre ou Ti Se ?


Tout ce blabla me surprend de moi même, j'espère que je n'ai rien oublié ^^

Personne d'autre n'a d'avis sur mon cas pour remplir le vide laissé entre ces 2 pauvres lettres ? I _ _ P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 09:38

Raziel a écrit:

j'entends les gens parler autour de moi, je ne réfléchis pas à ce qu'ils disent, mais certaines paroles que j'entends peuvent me faire apparaître des idées. Sensations ? Intuition ?
J'aurai dis intuition. Les idées étant par définition des contenus abstraits.

Raziel a écrit:

Dans cet ordre ou Ti Se ?
Dans ton texte, ça parait Se-Dom, tu parais très ancré dans le présent.
Je dirais Se-Ti-Fe-Ni.

Précision : ce n'est que du ressenti, personnellement, je me suis servis de l'onglet modèle de ce site 16 types.

Principalement les onglets les 8 fonctions, dynamique et un petit peu tempéraments.

Raziel a écrit:

Au risque de ne pas plaire a tout le monde, je pense aussi qu'il n'y a pas beaucoup de gens sains sur belle Terre..
Peut être du fait d'une trop grande sensibilité, je n'ai pas tellement foi en l'humanité, la plupart des gens courent après des objectifs inutiles en pensant qu'une fois atteints ils seront heureux.

C'est marrant, jusqu'à très récemment j'étais ancré dans l'avenir, j'avais (et j'ai toujours Smile foi en l'avenir l'humanité. J'ai appris à m'ancrer également dans le présent par une phrase "la vie est belle, elle et magique".

C'est marrant, parce que je me retrouve dans ton texte, à la différence que je suis convaincu que tout le monde va se réveiller.

Ca me rappelle une petite anecdote (ce week-end) :

La situation se passe en voiture, et la sonde de température indique 37 degré (je vous passe les blagues sur l'emplacement de la dite sonde Very Happy).
Ma femme : C'est chiant cette sonde qui fonctionne pas.
Moi : Pourquoi ?
Ma femme : S'il gèle je ne pourrais savoir si la température est en dessous de zéro.
Moi : S'il gèle tu le verra bien dehors, à quoi ça te sert de savoir qu'il fait 5 ou -8 degré.
Ma femme (en souriant) : Tu me fatigues, tu comprends vraiment rien.
J'avoue, j'ai esquissé un sourire.

Raziel a écrit:

Chez moi je peux me coucher à pas d'heure pour pouvoir terminer quelque chose qui me captive, si je me couche avant j'aurais du mal a dormir car j'aurais plein d'idées qui me viendront, et le pire étant que le lendemain je ne m'en souviendrais pas.
Parfois ça m’énerve, parfois c'est salutaire.
Ca m’énerve, quand je me suis auto convaincu que l'idée est généralissime.
C'est salutaire, car souvent c'est de la merde, et il me suffit d'écouter le présent pour retrouver la même idée, mais améliorée.
Ca m'arrive d’être déçu, car je ne retrouve pas l'idée, et là, je me dis que ce n'étais pas si important puisque je l'ai oublié Smile


Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 20:12

Citation :
Se-Ti-Fe-Ni

ESTP ? Le E est à l'opposé de tout ce que je suis dans la vie quotidienne Shocked
Je n'ai jamais autant écrit que sur ce forum.. Que ce soit sur n'importe quel sujet. En plus ça me prend un temps fou à chaque post, je suis obligé de relire 10 fois chaque phrases pour qu'elle soit comme je le veux, même si l'ensemble ne me parait pas cohérent..

Citation :
j'ai toujours Smile foi en l'avenir l'humanité. J'ai appris à m'ancrer également dans le présent par une phrase "la vie est belle, elle et magique".

La vie est effectivement belle et magique, plus particulièrement la nature. J'ai aussi espoir que les gens se rendent compte rapidement que quelque chose ne tourne pas rond ici bas. Dans le cas contraire, j'ai peur de ce que sera notre futur car il faudrait que tout le monde se réveille en même temps, plus particulièrement ceux qui s'attachent à leurs réussite personnelle et ceux qui contrôlent ce monde.

Citation :
S'il gèle tu le verra bien dehors, à quoi ça te sert de savoir qu'il fait 5 ou -8 degré.
Certains, je ne parle pas de ton cas spécifiquement, ne font que suivre ce que d'autres leurs imposent. Ne prennent pas le temps de réfléchir par eux même, ou ne font pas attention à ce qu'il se passe tant qu'on ne leur mets pas sous les yeux.

Citation :
Ca m'arrive d’être déçu, car je ne retrouve pas l'idée
ça m'arrive souvent, alors que sur le moment j'ai l'impression que cette idée est extraordinaire ^^ c'est vrai qu'elles peuvent revenir en me remettant à ce que je faisais. mais parfois ces idées n'ont aucun rapport avec des projets et là avant de les retrouver scratch il faudrait déjà avoir une idée du sujet sur quoi portaient ces idées lol

Mis a part ça, il y a des événements qui parfois me font remonter des souvenirs ou des pensées que j'avais pu avoir dans le passé.
Par exemple l'autre jour j'ai pensé appeler ma soeur "Petite soeur", chose que je n'ai jamais fait et ça m'a immédiatement fait pensé à une phrase d'une chanson qu'il y a dans le dessin animé Bernard et Bianca ("Courage petite soeur...") que je n'ai pas vu depuis une éternité, sans savoir réellement d’où venait cette chanson.

A part ça, je ne me souviens de quasiment rien de ma vie.. (enfin plus exactement je n'arrive pas à m'en rappeler lorsque je le voudrais) J'ai très peu de souvenirs précis des événements ou des images que je vois. Je ne serais pas capable de décrire physiquement les personnes de mon entourage, même très proches. Peut être un peu plus pour leurs façon d'être. Je ne pourrais pas non plus me remémorer une conversation, même récente.

Du coup j'ai très peu de sujet de conversation. En écoutant les gens parler je peux avoir des idées et les développer mais en général rien ne me vient par moi même en dehors des sujets du moment qui me passionnent et auxquels j'essaye de comprendre le sens.
ça ne veut pas dire que je ne connais rien car lorsqu'on me lance sur un sujet que j'ai étudié, je peux en sortir beaucoup dessus. J'ai simplement besoin d'une stimulation extérieur pour lancer la machine.
Je me demande si ça peut venir du fait que je trouve la plupart des conversations complétement stériles et sans intérêt.
Que peut on en conclure ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 20:46

Raziel a écrit:

ESTP ? Le E est à l'opposé de tout ce que je suis dans la vie quotidienne
fail Sad
et
Ti-Se-Ni-Fe (en partant toujours du postulat que je trouve tes posts solides, bien ancré dans le present)

Raziel a écrit:

Que peut on en conclure ??
je ne sais pas. ... Carpe Diem.

euh, sinon pareil pour decrire quelqu'un, j'en suis incapable. j'arrive pas à me voir moi-meme dans ma tete, et mes reves, ben quasiment rien le matin.

Et pour les souvenirs, dès fois c'est chiant, t'as l'impression de ne pas exister. J'envie les gens qui peuvent se servir de leur passé comme d'une force. A priori, pour toi, c'est comme moi, tu es obligé de puiser ton inspiration soit dans le present, soit dans le futur.


Depuis que j'applique cette phrase "Carpe Diem", ma vie devient beaucoup plus drole, la vacuité des propos ( comme la scène dans la voiture) me fait maintenant mourrir de rire, souvent interieurement, mais de plus en plus à l'éxterieur (j'éclate de rire au moins une fois par jour, bon souvent, tout seul, mais c'est énorme comment je me sens bien).

Depuis quelque temps, je revis certain souvenir, et j'en arrive à une conclusion "ma vie est un sketch", je me dis meme que Dieu à un humour de merde, mais je souris quand meme. Very Happy  car certain passage de ma vie ressemble à ça :



d'autres plus à la saison 5 de kameloot, mais dans l'ensemble, c'est assez marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 21:18

Citation :
fail Sad
Mdr je n'en sais rien moi même, ce n'est qu'une remarque. Je n'ai pas encore bien saisit la signification de ces sigles et l'importance de leur ordre

Citation :
t'as l'impression de ne pas exister.
Je dirais plutôt de ne pas avoir existé avant maintenant..
D'un coté je trouve ça hyper triste quand j'y pense mais de l'autre ça peut être une force..
Par exemple quand on me demande quelque chose je réponds souvent "je sais pas" bien que je l'aurais surement entendu. Les anniversaire je ne m'en souviens pas, les gens je les oublie. Lorsque mes animaux meurent, il me reste quelques habitudes que j'avais mais je n'y pense même pas. Par contre si j'y pense je suis triste de ne plus les avoir.
Du coup ça peut être une force car on se base sur ses ressentis du moment et ses instincts (euh c'est pas contradictoire ça ?) mais aussi la raison, on évite l'invasion des émotions pour prendre des décisions peut être plus juste ? Et puis on ne ressasse très longtemps les mauvaises sensations, moi quand je suis dans un environnement qui me stress (mon taff pour le moment), dès que j'en sors ça va tout de suite mieux ! Par contre le matin quand je me réveille je suis déjà stressé d'y penser lol

J'ai quand même beaucoup de mal a éviter de penser au futur (proche parce que mon avenir j'en ai aucune vision a long terme), j'ai l'impression de tout calculer à l'avance, mais jamais dans un but de nuire aux autres, seulement pour faire les bons choix et être sûr de ne pas me tromper. ça m’amène souvent à au final ne rien faire ^^

Moi j'arrive a rire vraiment avec les personnes qui ne se prennent pas au sérieux, on se chambre tout le temps et on se moque de nous même mais tout en sachant que l'autre ne dit pas ça pour te blesser ! En fait tout ce qui est ridicule me fait rire mais je n'en pense pas de mal. Exactement comme ta video mdr plus c'est con, plus ça me fait rire. En ce moment je regarde souvent TPMP, leur manque de sérieux me fait beaucoup rire.

Tu sais de quel type tu es toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
avatar

Type : *_*
Age : 94
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 21:26

Benvenuto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 22:01

a priori INFJ.

Les fonctions me correspondent très bien ( c est très confortable une fois que tu as identifié les fonctions utilisées, et surtout l'ordre)

Ceci est ma façon de voir les choses, en aucune manière c est une loi :
La fonction dominante est activée entre 1 et 2 ans.
La fonction auxiliaire est activée entre 2 et 10 ans
La fonction tertiaire est activée dans l ado.
Pour l inférieur, il est nécessaire d avoir une stabilité entre les 3 premières fonctions.

Pour chaque activation, il y a un événement exterieur stimulant.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 22:35

Confortable dans quel sens? Parce qu'effectivement une fois les fonctions identifiées c'est plus simple pour trouver le type lol

Y aurait il d'autres genre de test pour savoir lesquelles nous correspondent le plus ? Je n'arrive pas à définir quelles sont celles qui régissent mon comportement, en lisant les descriptions je trouve que je me retrouve un peu dans chacune.

Est il possible d'être à la croisée de plusieurs types ? Que veut dire le x dans IxTP que Titiwilly m'avait proposé ?

Henrimage, tu as l'air de me ressembler, qu'est ce qui te fait penser que je serais ISTP plutôt qu'INFJ, où se situent les différences ?

Franchement y'a des questions ou je ne peux choisir sincèrement
ex:Le monde serait meilleur si les gens:
- Se servaient de leur tête.
- Étaient mieux intentionnés
Pour moi il faudrait les 2..

de même : Mon attention se concentre naturellement sur:
-La réalité telle qu'elle se présente autour de moi. Les choses abstraites ne m'intéressent pas particulièrement.
-Mes pensées sont ailleurs. Ce qui se passe autour de moi ne m'intéresse pas particulièrement.
> Souvent mes pensées sont ailleurs mais dès qu'il se passe quoi que ce soit autour de moi, je le remarque immédiatement..


Dernière édition par Raziel le Mar 02 Déc 2014, 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Mar 02 Déc 2014, 23:28

Lorsque j'ai commencé à travailler, j'ai remarqué que j'avais énormement de chance, c'est à dire que j'ai fait de la maintenance informatqiue, et ma foi, chaque fois que je choisissais une piste pour un correctif, s'était souvent la solution.

Un jour, à un entretien d'embauche, j'ai expliqué que j'avais beaucoup de chance pour trouver des solutions. Il m'a fait passé un test, et là il m'a dit que ce que je faisais s'était de l'analyse rapide. Bon très bien.

Ensuite, j'ai passé un autre test où j'ai été indentifié comme rationnel INTJ, je crois.

Il y a 2 ans, j'ai fait une formation où j'ai appris une chose : exprimer mon ressenti, ça m'a liberé, j'ai commencé à etre moi-meme.

Je constate que je fais tout au feeling, et le pire dans tout ça c'est que ça donne une illusion d'assurance (que je n'ai pas du tout, en fait).

Bref en lisant les différentes fonctions cognitives je lis :
Ni- découvre constamment de nouvelles possibilités dans son monde intérieur. Elle se fie aux flashs de son inconscient, qui sont difficiles à expliquer aux autres. Elle prévoit les implications et probablement les effets sans données externes ; conçoit de nouvelles façons de voir les choses ; entrevoit les transformations ; obtient une image de sens profond ou de symboles extensifs ; réalise « ce qui sera ».

Fe - cherche l'harmonie avec et entre les personnes du monde extérieur. Les valeurs relationnelles et culturelles sont importantes. Il communique ; tient compte des autres ; organise les groupes pour satisfaire leurs besoins et respecter leurs valeurs et sentiments ; maintient l'organisation ou les valeurs de groupe ; essaye de satisfaire les autres ; définit si quelque chose est approprié ou acceptable pour les autres ;

Ni-Fe (INFJ) ou Fe-Ni (ENFJ)

Meme si je la ramène souvent sur ce forum, dans la vie de tous les jours je suis très économe de mes interventions, je me reconnait donc plus dans l'introverti que l'extraverti.

donc INFJ

et voici ma
presentation

bon ça pique un peu, j'ai fait un peu de  chemin

Depuis que j'ai identifié les fonctions cognitives et surtout que je les ai acceptée comme étant moi, ben, j'apprends à m'utiliser (un peu bizarre comme terme, mais juste)

En esperant que ça t'aide, bon courage pour ton voyage, l'effort consenti vaut le résultat, meme inabouti.

Du coups mon pseudo colle assez bien avec ce que je suis un illusioniste, j'arrive pas à trancher entre garcimore et houdini silly
Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Jeu 04 Déc 2014, 01:03

Grazie Spirit !

Henrimage, le fait que tu sois passé par plusieurs types me fais croire que je puisse être un ISTP en phase de reconversion vers INFP.
J'ai refait les tests qui m'ont fait tombé la dessus (à quelques % près) et en y réfléchissant je pense que jusqu'il y a quelques années j'étais beaucoup plus porté sur le fonctionnement des choses physiques (appareils, machines..) que sur celui du monde en général. Le profil me correspond beaucoup tout comme l'autre et j'ai l'impression que plus le temps passe, plus je m'en rapproche, mais j'ai aussi du mal a laisser de coté mes anciennes préférences..

Trouvez vous cela cohérent avec ma façon de penser ?

Ah et désolé je n'ai pas eu le temps de lire tes présentations, mais je le ferais dès que possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Jeu 04 Déc 2014, 11:16

Raziel a écrit:

Henrimage, le fait que tu sois passé par plusieurs types me fais croire que je puisse être un ISTP en phase de reconversion vers INFP.
Ce n'est pas tout à fait ça.

Ce qu'il s'est passé, c'est que j'ai laissé les gens me mettre dans leurs cases pendant très longtemps.
Depuis Juillet, je pioche dans les différentes typologies (mbti, énnéagramme, caractérologie), des mots que j'identifie comme étant moi.

Ils se trouve que la plupart des mots proviennent du profil INFJ, ce qui ne veut pas dire que je suis INFJ, cela veut juste dire que le profil INFJ correspond en majeur partie à la façon dont je fonctionne, aussi bien la majorité des gens me considèrent comme ISFJ, INTJ (ah I..J semble etre une constante) Very Happy, mais je m'en balance.


Raziel a écrit:

J'ai refait les tests qui m'ont fait tombé la dessus (à quelques % près) et en y réfléchissant je pense que jusqu'il y a quelques années j'étais beaucoup plus porté sur le fonctionnement des choses physiques (appareils, machines..) que sur celui du monde en général. Le profil me correspond beaucoup tout comme l'autre et j'ai l'impression que plus le temps passe, plus je m'en rapproche, mais j'ai aussi du mal a laisser de coté mes anciennes préférences..

Trouvez vous cela cohérent avec ma façon de penser ?
Te trouves tu cohérent ? Very Happy

Ca me fait rire, car je m'aperçois que j'attends toujours d'avoir un feedback pour avoir une réponse, alors que ce qui est important c'est la question ... toutes les réponses sont en nous, sincèrement merci.

Raziel a écrit:

Ah et désolé je n'ai pas eu le temps de lire tes présentations, mais je le ferais dès que possible !
Je constate, que je suis affamé de la curiosité des autres, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Jeu 04 Déc 2014, 21:12

Ce sont des personnes différentes qui te considèrent chacunes d'un type différent ou les même personnes peuvent te considérer de plusieurs types de temps à autre ? Histoire de savoir si ton comportement dépend des gens avec lesquels tu es..

Je ne sais pas si c'est coherent le fait d'être en train de passer de l'un à l'autre ou si je suis plutôt l'un ou l'autre en fonction des moments (je ne me sens pas dans ma meilleur forme en ce moment) mais en tout cas j'ai lu la description complète du profil INFP sur 16 types et enormement de choses me correspondent, ce qui m'embête cest qu'il ny a pas le descriptif du ISTP pour comparer.

Citation :
Ca me fait rire, car je m'aperçois que j'attends toujours d'avoir un feedback pour avoir une réponse, alors que ce qui est important c'est la question ... toutes les réponses sont en nous, sincèrement merci.
Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ce petit passage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Jeu 04 Déc 2014, 21:47

Raziel a écrit:
ce qui m'embête cest qu'il ny a pas le descriptif du ISTP pour comparer.


Si Smile ! Tiens :

https://mbti.forumactif.fr/t2276-traduction-d-articles-detaillant-davantage-l-istp
Revenir en haut Aller en bas
Raziel
Aucun rang assigné
avatar

Type : IstP 5w4&6
Age : 26
Lieu : Dark Side of The Moon
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 29/11/2014
Messages : 17

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Jeu 11 Déc 2014, 18:44

Merci Reznor pour ce lien, je suis passé à coté sans voir le post !

Plus ça va, plus j'ai l'impression de m'embrouiller entre les différents types.. J'en lis un, je trouve que beaucoup de choses me correspondent, je crois être sur la bonne voie, et quand j'en lis un autre, c'est la même chose donc je me re-perds.. Il y a pas mal de points qui reviennent d'un type a l'autre.

A force de passer de la description d'un type a l'autre je me retrouve encore perdu. Après, peut être que je me trompe sur certains points en m'auto-analysant, et je ne suis pas sur d'être dans la bonne periode pour le faire correctement.

Voici pour moi les points correspondant le plus en ISTP:
- ils sont comme « en sommeil », préservant leur énergie pour le moment où se présentera à eux un projet ou une aventure méritant qu’ils y donnent de leur temps
- parce qu’ils ont besoin d’énormément de flexibilité pour être aussi spontanés qu’ils aimeraient l’être, ils peuvent devenir alors aussi inflexibles que le pire des J lorsque quelqu’un semble menacer leur mode de vie
- la communication est généralement un problème-clé, étant donné qu’ils s’expriment majoritairement de manière non-verbale. Lorsqu’ils choisissent d’ouvrir la bouche, ils se révèlent les maîtres de la réplique unique et cinglante, se montrant capables de faire de l’humour dans les situations les plus tendues.
- allant du spectateur silencieux à l’un des participants les plus actifs voire carrément endosser subitement le rôle du leader d’une révolution, pour finalement revenir au statut d’introverti invisible et désintéressé des événements qui l’entourent.
- ont peu d’intérêt pour accompagner un projet jusqu’à son terme. Indépendant et impénétrable, l’ISTP sera très difficile à percer pour qui veut le connaître réellement : il ne choisit de révéler que ce qu’il veut. (Le problème c'est que je n'arrive pas a me révéler à moi même ce que je veux)
- Il a d’incroyables pouvoirs d’observation (bien souvent sous-estimés) et un grand talent pour l’analyse logique froide et neutre, tout comme pour faire fonctionner les choses autour de lui.
- L’ISTP n’aime pas les théories et les complexifications inutiles, leur préférant les faits et autres bases de données qui l’aidera à terminer le travail et ce, en moins de temps possible et avec le minimum d’effort.
- c’est comme si une personne qui semblait jusque-là ne faire qu’écouter quelqu’un d’autre, décidait subitement de ne plus écouter personne. c'est ce qui m'arrive généralement lorsque j'ai précisément compris le sujet et que la façon de faire ne me semble pas assez efficace ou logique
- Les ISTP ne sont pas très loquaces, mais lorsque la discussion touche à un sujet qui les intéresse, ils pourront se révéler véhéments (francs et sans détour) envers leurs interlocuteurs.
- Il aime et a besoin de passer du temps seul, dans le but de trier, étudier et classer tout ce qu’il a dans la tête.
- Apprentissage par l’expérience (empirisme) : curieux, se sent presque « forcé » de comprendre comment les choses fonctionnent
- Doté d’une grande ouverture d’esprit, acceptant et respectant les autres, l’ISTP a une bonne capacité d’écoute. Les autres le trouvent intéressant, voire « fascinant ». ça m'arrive seulement quand je suis a fond dans un sujet..
- il lui faut du temps pour montrer son enthousiasme et son excitation. ça me pose beaucoup de problèmes dans le monde professionnel car les gens ne me sentent pas du tout motivé
- Les ISTP ne trouvent d’intérêt à la théorie que lorsqu’ils y voient une application pratique et la possibilité de réaliser des actions concrètes rapidement. Ils n’aiment pas les tâches banales, répétitives et routinières
- Lorsqu’ils abordent un problème, leur concentration est alors intense et approfondie. Mais, pour les ISTP, lorsque quelque chose est terminé, ils considèrent que ça l’est pour de bon, et ils se retireront alors de nouveau, patientant pour la prochaine « session » où ils libéreront de nouveau une énorme quantité d’énergie.

Points négatifs :
- L’ISTP s’encroûte et ne fait que des choses qu’il connaît déjà et où il se sent à l’aise.
- Il peut verser dans une paranoïa visant les systèmes et les institutions sociales, comme si ces derniers allaient le manipuler pour mieux le contrôler. (Malheureusement ?) de plus en plus vrai..
- Il se sent extrêmement vulnérable lorsqu’il doit parler de lui-même de cette manière, et peut en rejeter entièrement l’idée.
- Ont des difficultés à différencier les opinions/décisions faites sur la base des émotions et celles opérées sur des jugements de valeur. ce qui peut les amener à ignorer voire déprécier leurs sentiments.
- Pour réduire ce stress, il rentre chez lui, ou cherche à faire autre chose. Il n’aime pas les travaux de groupe (les autres « l’interrompent » dans son processus mental) : une réflexion commune de ce genre ne sera utile pour lui que si elle a pour but de faire la démonstration d’une nouvelle technique pour lui permettre d’atteindre ses buts.
- L’obsession de l’ISTP se résume en une question « Comment ce truc marche? ».
- Les ISTP ont besoin d’espace, ce qui peut paraître difficile à accepter pour les autres : souvent, on les voit comme insensibles, ce qui est pourtant loin d’être le cas.

Par contre ce point ne me correspond pas du tout :
- A généralement confiance en lui, aventureux, ne craignant pas grand-chose, tenace et résistant


Là je ne suis pas forcément convaincu de l’intérêt de me trouver un type de MBTI et de me mettre encore dans une case. Je trouve plus utile de lire les différents profils pour pouvoir me rendre compte plus facilement et mettre des mots sur ma façon d'être.

Au final une question me vient.. A quoi bon réfléchir a tout ça, ne serait-il pas plus simple de seulement lâcher prise et de juste laisser les choses venir telles qu'elles se présentent ? A la longue ça me fatigue d'essayer de tout comprendre, tout est déjà en nous, il suffit de réussir à nous reconnecter avec notre âme et les réponses les plus justes viendront d'elles mêmes sans avoir besoin de chercher à l’extérieur.
Les solutions provenant de notre coeur ne peuvent être mauvaises, contrairement à celles issues de notre mental dans lequel l'égo a une place beaucoup trop importante.
C'est triste que l'Homme soit le plus grand prédateur pour l'Homme, nous pourrions tous vivre en paix, extérieure comme intérieure..
Smiley sauteur amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awander
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 24
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 638

Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool Sam 13 Déc 2014, 03:23

Bienvenue Raziel !

_______________________________________
"Croire en soi, qu'importe ce que pensent les autres, croire en ses rêves et se bouger pour eux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: ISTP c'est [pas] cool

Revenir en haut Aller en bas
 

ISTP c'est [pas] cool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ISTP c'est [pas] cool
» Allez les ISTP !!! Venez aussi !
» petite fille bien cool
» Cool je ne suis pas fou!
» INTP ou ISTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-