Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Bonjour à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Bonjour à tous Mar 22 Mar - 0:34

Bonjour, je suis nouveau sur le forum. Je me range dans la catégorie des INFJ...
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Mar 22 Mar - 17:30

Salut murrkatz. Smile

Je suis nouveau aussi. J'ai l'impression qu'il n'y a pas grand monde sur le forum, du moins en ce moment.
INFJ tu dis, un vrai de vrai ? Parce que c'est un type rarissime, et qui - en ce qui me concerne - semble compliqué à définir.
Je ne sais pas si tu es familier de la typologie, mais peut-être pourrais-tu m'aider à distinguer INFJ et INFP. C'est le sujet du post que j'ai lancé ICI

_______________________________________
"On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure." (Georges BERNANOS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Mar 22 Mar - 18:25

Oui, un vrai de vrai. Tes remarques au sujet de Jung sont intéressantes : je m'étais également reconnu dans le type "intuition introverti".
Etant donné que tu es très intuitif je pense que tu pourrais concentrer ton effort du côté de la sensation pour mieux cerner la différence entre les deux types qui t'intéressent.
Pendant longtemps j'ai eu le sentiment de me construire au-dessus du vide, de ne pas avoir de support pour mon esprit. J'étais porté quelque temps par une espèce d'enthousiasme (sur lequel mon esprit pouvait compter pour avancer), puis cela retombait, et il fallait que j'en attende un nouveau (c'est ce que j'appelle une "illusion")...
Ce mode s'explique par la faiblesse de la sensation... Mais l'"illusion" sur laquelle l'être peut ériger son identité peut cependant être plus stable : après tout, Alice Cooper fait partie de la catégorie INFJ, et je me sens bel et bien proche de lui... Ses interviews montrent clairement un individu qui met en avant une "construction" et non pas son être. C'est plus ou moins ce que j'essaie de faire au quotidien, sans y parvenir, afin de pouvoir communiquer ; la conséquence en est que je passe pour un être bizarre, sauf dans le cadre de mon métier où je peux m'appuyer sur des codes avec lesquels je suis à l'aise : je sais pertinemment ce que j'ai à dire - je dispose dans ces moments de souplesse, et puis même me permettre d'improviser dans la mesure où je circule à l'intérieur d'un domaine que j'ai longuement arpenté.
Nous avons donc une dominante intuitive et ne pouvons pas compter sur la sensation, ce qui nous oblige à construire une représentation abstraite de la réalité, et de nous-même : cette représentation peut être toutefois relativement concrète (je pense là encore à Alice Cooper), ou excessivement abstraite (je pense cette fois à Antonin Artaud). Dans tous les cas l'intuition nous pousse, ce qui est logique, à nous intéresser au mysticisme ou à la métaphysique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Mar 22 Mar - 18:28

Le journal de Kafka est un bon exemple des problèmes que l'on peut rencontrer avec ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Mar 22 Mar - 22:51

Pour ce qui est de l'aspect "directif", qui est apparemment l'un des traits du type, j'avoue que je suis très directif. J'ai le plus grand mal à ne pas prodiguer mes conseils - j'ai dû apprendre à devenir moins intrusif...
Ma compagne (fort heureusement patiente et qui me fait confiance) a dû supporter de me voir la disséquer des mois durant... Cela fait partie de ma nature et part effectivement d'une volonté altruiste (même si je ne peux pas nier que je prends plaisir à l'analyse).
Seul l'humain m'intéresse, et plus que l'humain, l'individu.
J'ai, en effet, besoin d'orienter les personnes, mieux, de peser sur leur destin. J'y suis quelquefois parvenu.
J'entends chanter les louanges des INFJ ; j'avoue que je n'en comprends pas la raison. Regardez donc la liste des célébrités dites INFJ !
J'apprécie Alice Cooper. Cela étant dit : ni son oeuvre ni ses opinions personnelles (conservatrices) ne vont dans le sens d'une peinture idéale d'un INFJ. Il y a donc INFJ et INFJ... Maurice Béjart me semble être une forme d'idéal du type, non ?
Je pense que l'idéalisme des INFJ est à tempérer : nous vivons d'ailleurs à une époque où l'idéalisme peut facilement se trouver refroidi, à juste raison... Idéaliste ne signifie pas nécessairement naïf.
J'ai été très idéaliste... entre mes 5 et 18 ans. Mes désillusions successives m'ont conduit, petit à petit, à reconsidérer mes ambitions.

Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Mer 23 Mar - 22:28

Artaud, grave INFJ. Plus "Ni" que lui, tu meurs !

J'ai quelques bonnes raisons de penser que Alejandro Jodorowski et Marylin Manson en sont aussi. Peut-être Bob Dylan quand j'y pense... Parmi les écrivains contemporains, j'mettrais bien une p'tite pièce sur Marc-Edouard Nabe.

J'aime beaucoup Camus et Kierkegaard, qui tout deux me semblent des INF ... (à moins que les INT puissent être profondément, intimement et durablement préoccupés par des questions d'ordre moral).

Par contre, je suis certain que ni Jung; ni Nietzsche, ni Schopenhauer n'étaient INFJ, comme j'ai pu le voir sur certaines listes inspirées des travaux de Keirsey.
Jung se décrivait comme un INT, avec l'intuition introvertie en dominante (donc INTJ en langage MBTI).

Concernant ce que tu dis de toi, je m'y retrouve beaucoup, nettement plus en tout cas que dans les témoignages typiques de INFP. Pareil en ce qui concerne les portraits ...




_______________________________________
"On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure." (Georges BERNANOS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Jeu 24 Mar - 7:35

Marilyn Manson : INFJ... Oui, en effet : dans la transgression ; bref, c'est le type INFJ, mais à l'envers. Je suppose qu'il a essayé d'imiter Alice, si ce n'est qu'Alice a su utiliser son ombre, tout en conservant son sens de l'humour, c'est-à-dire qu'il n'a jamais perdu de vue son sens moral. Cela étant, il n'a aucunement cherché à porter haut des valeurs morales, quelles qu'elles soient.
Artaud s'est perdu dans l'abstraction... Il était fasciné, comme tu le sais, par des artistes de type "guérisseur" : Nerval, Van G...
Jung n'est pas INFJ, je suis d'accord.
Pour les autres, je n'en sais rien. Je n'y ai pas réfléchi. Je ne connais pas vraiment le MBTI : les listes ont l'air de rassembler un peu tout et n'importe quoi, comme tu le laisses sous-entendre, à juste titre.
"Concernant ce que tu dis de toi, je m'y retrouve beaucoup, nettement plus en tout cas que dans les témoignages typiques de INFP. Pareil en ce qui concerne les portraits ..."
C'est que tu traverses une sorte de crise, en ce cas. J'ai lu ce que tu écrivais de ton projet de maison bio : cela m'évoque une nouvelle d'H. Hesse (INFJ) inspirée des idées de Tostoï...
J'ai moi-même eu la tentation de m'enfermer dans un monastère...
On a l'impression qu'il y a quelque chose dans notre civilisation qui essaie de tuer les valeurs dans l'oeuf. Ce "quelque chose" c'est un éventail brillant d'anti-valeurs. L'une des tentations que l'on peut éprouver alors c'est de vouloir fuir - selon le point de vue : cet écueil "matériel" ou cette "épreuve morale". Et de relire Dom Quichotte, à l'aise, au fond d'une grotte.
J'ai eu une crise par rapport au démon de l'orgueil, puis une autre par rapport à l'identité (je n'arrivais pas à comprendre ce que j'étais, qui j'étais, et la manière dont je fonctionnais), cela s'est ensuite compliqué dans l'abstraction. Ma dernière crise est une crise en relation avec l'action. J'en suis encore là.
Je suis à présent en train d'échaffauder des plans qui me permettraient de lier action et valeurs morales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Jeu 24 Mar - 7:50

Pour la désinvolture... Je ne suis pas quelqu'un de désinvolte. J'ai pu effectivement fermer les yeux, un temps, sur mes idées (par ignorance), il n'en demeure pas moins que ma conscience ne cessait de me tourmenter : c'est ainsi que mes rêves tournaient beaucoup autour de peurs.

Mes rêves me parlent ces temps-ci de la peur de l'échec. C'est normal : je ne suis arrivé à rien - sur un plan social. Or je n'ai pas envie d'échouer dans ma vie. Il faut que je fasse quelque chose de mon esprit qui apporte un peu de bien ici-bas. La route va être longue, très longue.
Cela ne signifie pas que je n'agis jamais. J'apporte de temps à autre ma goutte d'eau - c'est peu, très peu, mais c'est mieux que rien. Je ne suis pas lâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Jeu 24 Mar - 8:45

Le fait de vouloir vivre à la campagne, de construire une maison bio, d'être indépendant, ne peut pas être considéré comme une fuite, bien sûr... J'ai parlé un peu vite.
A propos, tu précises que tu es artiste : qu'est-ce que tu fais ?
J'ai écrit trois romans (une satire, deux romans fantastiques), je suis en train d'en terminer un quatrième. J'ignore comment trouver un éditeur. Cela m'angoisse terriblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Jeu 24 Mar - 14:33

... Qu'est ce que la vie si ce n'est une longue crise ?...

Bon, hier, deux amis (j'ai cette précieuse chance d'avoir des amis) ont cherché à me convaincre que j'étais INFJ. Ils ont insisté sur le fait que j'avais un style de communication bien plus directif que je ne me le figurais, et ont soutenu leur conviction en m'exposant une longue série d'exemples où, effectivement, mon attitude accusait une autorité et un intellectualisme difficilement compatible avec le profil d'un INFP, même névrotique. Tout leur semblait plus claire une fois cette distinction établie, notamment mes divergences avec les amis INFP que l'on a en commun, et la concordance entre ma personnalité et les portraits de INFJ qu'ils avaient put lire.
Cela ne fait que confirmer mon impression, sans pour autant répondre à mes questions.

Dans mon cas, cela pourrait presque se résumer en une question : Comment expliquer que l'auteur du site sur les 16 types de personnalités en arrive à ranger dans le même type (INFP) Lady Diana et Jim Morrison ?


Les "anti-valeurs" dont tu parles, je m'y heurt constamment. Jung parle de non-valeurs, en précisant qu'elles sont l'ombre des valeurs qui devraient être conscientes. L'exemple le plus notable est la substitution de la valeur conféré à l'archétype "Dieu", par des concepts politiques tels que la république. Un autre exemple de renversement des valeurs qui m'épouvante, c'est comment le cynisme athée, qui longtemps constitua l'Everest qu'une certaine forme très rare de lucidité se devait de gravir pour contempler en son sommet l'étendue de son désespoir (là je renvois à Nietzsche), est devenu aujourd'hui une valeur dominante, presque intrinsèque...

Non, je ne compte pas fuir, c'est tout le contraire. Fuir, c'est rester. Vivre, c'est vivre la vie d'un autre. Jusqu'à présent, je n'ai vécu que ma propre introspection. Ma vie pourrait tout aussi bien n'avoir été qu'un rêve, ou le souvenir d'une vie antérieure. Pour m'éveiller à la vie, il me reste une dimension à conquérir, celle de la sensation. Moi aussi, mes préoccupations les plus récentes renvoient à l'unification de l'action et de l'éthique.
J'envisage très prochainement de partir, et de marcher des mois durant le long des côtes, d'accéder au divin par mes propres moyens...

J'ai mis artiste à la case emploi, non pas que ce soit mon métier, mais parce que depuis toujours, c'est la seule fonction sociale au travers de laquelle les autres sont à même de m'appréhender. Sans cette précieuse indication, ou bien on ne me voit pas, ou bien mon attitude provoque les plus vives contestations, et j'ai vite fait d'être refoulé comme un parias. A l'évidence, il existe un instinct collectif qui répudie tout individu porteur d'un destin qu'il n'incarne pas ...
Je dessine et je crée des univers depuis l'enfance, avec un talent qui m'a valu de ne jamais avoir à décider moi-même de mon avenir. L'an passé, j'ai bien gagné quelques sous en faisant des illustrations, mais je suis bien trop en délicatesse avec l'époque et le système pour nourrir une quelconque ambition sociale. Autrement, je fais de la musique, et il est très probable que je finisse par écrire des livres.

Sans doute que ça ne transparait pas, mais je suis assez confiant ...







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lito
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Fontenay sous bois (Val de Marne)
Emploi : Etudiant
Inscription : 24/02/2011
Messages : 44

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Jeu 24 Mar - 16:25

murrkatz a écrit:
Le fait de vouloir vivre à la campagne, de construire une maison bio, d'être indépendant, ne peut pas être considéré comme une fuite, bien sûr

tiens c'est un truc que je me suis souvent imaginé alors que je vis dans la banlieue parisienne tout ça, enfin peut etre normal en tant qu'INFP nah ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Jeu 24 Mar - 22:46

Vivre dans une banlieue parisienne... Pas étonnant que tu veuilles t'exiler à la campagne, Lito ! INFP ou INTP, ou que sais-je encore ! (lol).
Personnellement j'ai horreur de la ville. (lol)

Exil : "Comment expliquer que l'auteur du site sur les 16 types de personnalités en arrive à ranger dans le même type (INFP) Lady Diana et Jim Morrison ? "
Aucune idée ; il n'y a aucune argumentation...

Les anti-valeurs : j'ai beaucoup écrit là-dessus. C'est l'un de mes sujets de réflexion favori. On voit très bien où ces anti-valeurs nous mènent... Marilyn Manson les incarne toutes.

"Pour m'éveiller à la vie, il me reste une dimension à conquérir, celle de la sensation."
Si tu es IFNJ, ce n'est pas possible. Ou alors tu en viendras à dire, comme Artaud, que ce n'est que par la douleur que tu existes.

"J'envisage très prochainement de partir, et de marcher des mois durant le long des côtes, d'accéder au divin par mes propres moyens..." Beau projet. Mais dire que tu souhaites "accéder au divin par" tes "propres moyens" est dangereux. Artaud aspirait à l'absolu, cela l'a conduit à sa perte, car il ne mettait pas de bornes à son désir : il ne se méfiait pas assez du désir. Je préfère la métaphysique à la foi.

"il est très probable que je finisse par écrire des livres"
Si tu en éprouves la nécessité, je ne peux que t'encourager à te mettre au travail. Contrairement au type INFP, l'INFJ ne peut pas se reposer sur le "sentiment" pour donner une cohérence charnelle à ce sur quoi il travaille. Elaborer une technique est pour quelque chose de long : j'y travaille depuis 15 ans. 15 ans de labeur acharné. En revanche se fourvoyer (faire n'importe quoi) est ridiculement facile. J'ai appris depuis longtemps que j'étais mon meilleur ennemi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 0:57

Marilyn Manson est donc un bon exemple des travers du type IFNJ : l'ego, l'insensibilité, le vide, la fureur pour la fureur. L'autre travers le pus courant, c'est le sentimentalisme. Il existe, en effet, deux formes de pitié : l'une pousse l'être à l'action, l'autre le pousse à gémir.
Chaque type a bien entendu ses envers.
Je crois toutefois qu'avant de considérer une évolution particulière comme la conséquence d'"une faute morale" ou même d'une "erreur", il est nécessaire de se soucier de ce que le soi peut avoir à dire à chacun. Je prends là encore l'exemple d'Alice Cooper : ce qu'il fait a un caractère tellement évident ; il semble à un tel point s'être réalisé en tant qu'individu que je songe volontiers qu'il a accompli ce pour quoi il était fait - ombre ou pas. Il n'a rien d'un bouffon.
Il faut se méfier des sermons. Je pense que le devenir de l'être ne jaillit pas de la contrainte : il faut savoir se "poser" là où les conditions sont les meilleures pour notre éclosion, en acceptant ce que celle-ci a d'involontaire : il y a une part d'imprévu dans tout destin.
Si l'on veut donner à son esprit une forme précise, la construction ainsi revendiquée vide l'être de tout intérêt. C'est ainsi que Marilyn Manson n'est que sa propre caricature. Lui est bel et bien ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 2:36

Il n'est pas commode de donner un avis lorsque quelqu'un se heurte aux valeurs d'autrui - je suis passé par là : il est nécessaire de mettre de côté le moi (je fais continuellement en sorte de tenir mon moi à distance : rien de bon ne peut en sortir).
Je découvre mon véritable masque et mon véritable intellect quand je rejette le moi.
Je pratique désormais une forme d'abandon ; quand j'aborde une relation de communication, c'est dépouillé de tout : je ne suis plus qu'une caisse de résonances : se présente ce qui se présente : "émotion, idées, etc". Ce que je suis, dans un moment particulier, dépend donc de mon interlocuteur, ce qui ne m'empêche pas de conserver mes valeurs. Il en va de même de l'art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 7:55

En tout cas, Exil, il y a un bon test pour savoir si tu n'es pas INFP : essaie d'écrire un court poème en essayant d'exprimer des sentiments. Si tu constates que tu n'as rien à exprimer, c'est que tu n'es pas INFP. Les INFP ont une richesse de sentiments extraordinaire.
Dommage que Mopsos ne soit pas dans les parages, il maîtrise parfaitement le sujet, ce qui n'est pas mon cas. Je ne connais, quant à moi, le MBTI que depuis quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 12:55

La nuit fût blanche Murrkats ?... Ou bien es-tu somnambule Smile

murrkatz a écrit:
En tout cas, Exil, il y a un bon test pour savoir si tu n'es pas INFP : essaie d'écrire un court poème en essayant d'exprimer des sentiments. Si tu constates que tu n'as rien à exprimer, c'est que tu n'es pas INFP. Les INFP ont une richesse de sentiments extraordinaire.


Ça me parait être une bonne indication en effet.
J'apprécie beaucoup la poésie sentimentale, mais en ce qui me concerne, je suis plus enclin à écrire des poèmes symbolistes, hallucinés, visionnaires, oniriques, mystiques ... Les seuls sentiments que j'arrive à exprimer sans réticences sont l'angoisse et l'amour infini.
Artistiquement, je m'appuie surtout sur ma vision intérieure, qu'il s'agisse de composer de la musique, d'écrire ou de dessiner. Celle-ci est peuplé d'archétypes, et confère à mes travaux un aspect semblable à ce que Jung d'écrit au sujet de l'artiste "intuitif introverti" :
"... son art annonce des choses extraordinaires, étrangères au monde, aux multiples teintes chatoyantes, belles et grotesques, sublimes et ridicules à la fois."

L'an passé, une copine m'a trainé dans une bibliothèque pour me faire découvrir Rainer Maria Rilke. Ce qu'elle avait lu de ce poète lui faisait irrésistiblement penser à moi, et il est vrai que j'ai moi-même été saisi. Or, bien que je ne connaisse pas sa biographie, de ce que j'ai pu en lire, il est très probable que Rilke ait été un INFJ, tout comme William Blake.
Plus jeune, je lisais beaucoup Rimbaud, Verlaine, Laforgue, Fernando Pessoa, et René Char.







Dernière édition par Exil le Dim 27 Mar - 3:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 13:41

Dans un précédant message, j'avais évoqué l'écrivain pamphlétaire Marc-Edouard Nabe. Je ne sais pas si tu connais, mais son cas pourrait fournir de quoi s'interroger sur les subtilités et les divergences psychologiques entre NFP et NFJ, voir entre NF et NT. Je l'ai découvert il n'y a pas très longtemps, et je dois dire que j'apprécie beaucoup le personnage. Il se définit non pas comme un homme de lettre, mais comme un artiste qui écrit, comme un kamikaze, comme un rebelle mystique. Son truc, c'est de crever l'abcès en libérant des vérités obscènes, de se brancher sur l'absolu, et de tuer l'ennemi sans coup férir. Quel ennemi ? tout ce qui fait obstacle à l'art véritable, au sens profond, et à l'exaltation de la vie. Autant dire qu'il y a beaucoup à faire à notre époque, et cet immense labeur ne pouvait bien sûr s'accomplir de cette façon sans attirer les pires suspicions : fascisme, antisémitisme, extrémisme ...

Si tu as le temps, voici quelques prestations télévisuelles révélatrices de son tempérament, et de son propos.

en 1999
en 1985 son fameux passage à "apostrophe", ou comment saborder sa carrière dès sa première télé ! Lol

Le dernier lien donne sur un site où il y a presque tout sur lui.
En dépit de sa volubilité et de sa fougue, je dirais que c'est un introverti. Son extraversion est clairement excessive, exactement comme on peut l'attendre d'un introverti border-line, délibérément hors de lui. D'ailleurs, n'écrit-il pas dans un de ses premiers livres : "J'ai enfin réussi à perdre mon sang froid en toute occasion."

A part INFJ, je ne vois pas quel pourrait-être son type ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna lovegood
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 38
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 16:52

murrkatz a écrit:
En tout cas, Exil, il y a un bon test pour savoir si tu n'es pas INFP : essaie d'écrire un court poème en essayant d'exprimer des sentiments. Si tu constates que tu n'as rien à exprimer, c'est que tu n'es pas INFP. Les INFP ont une richesse de sentiments extraordinaire.

Ben, ça alors... J'échoue lamentablement au test du poème alors que je suis certaine d'être INFP (avec de légères tendances S et J, mais quand même!).

La poésie, je n'ai rien contre mais je n'en lis pas et je n'en écris pas. Si je voulais exprimer mes sentiments, j'utiliserais autre chose que de la poésie (j'écris des tas d'histoires, d'ailleurs, mais c'est de la prose). On pourrait peut-être étendre le test à autre chose que de la poésie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 17:42

luna lovegood a écrit:
murrkatz a écrit:
En tout cas, Exil, il y a un bon test pour savoir si tu n'es pas INFP : essaie d'écrire un court poème en essayant d'exprimer des sentiments. Si tu constates que tu n'as rien à exprimer, c'est que tu n'es pas INFP. Les INFP ont une richesse de sentiments extraordinaire.

Ben, ça alors... J'échoue lamentablement au test du poème alors que je suis certaine d'être INFP (avec de légères tendances S et J, mais quand même!).

La poésie, je n'ai rien contre mais je n'en lis pas et je n'en écris pas. Si je voulais exprimer mes sentiments, j'utiliserais autre chose que de la poésie (j'écris des tas d'histoires, d'ailleurs, mais c'est de la prose). On pourrait peut-être étendre le test à autre chose que de la poésie?

La poésie s'écrit aussi en prose.
C'est néanmoins un bon exemple, car la poésie, c'est quand même typiquement un truc de INF (avec quelques rares INT submergés par leur inconscient, ou quelques ENF modérément extravertis).

Ce que tu dis sur tes légères tendances S et J confirme tout à fait ma vision des INFP typiques, au détriment de mon appartenance à ce type. Il me semble qu'intérieurement, les IFP sont moins flexibles qu'ils n'y paraissent (jugement introverti en dominante), et l'âge venant, plus ou moins équilibré entre N et S.
Tel n'est pas mon cas...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 19:16

Exil "La nuit fût blanche Murrkats ?... Ou bien es-tu somnambule ."
Lol - j'ai quitté la France il y a trois ans. Je ne vis pas dans le même hémisphère.

Exil :"Les seuls sentiments que j'arrive à exprimer sans réticences sont l'angoisse et l'amour infini."
Et bien tu es IFNJ. Te voilà fixé.
Je ne dirais pas pour autant que ces sentiments sont la règle dans ce type.
Le MBTI ne prend pas en compte toute la variété des structures du cerveau...

Exil : "Artistiquement, je m'appuie surtout sur ma vision intérieure, qu'il s'agisse de composer de la musique, d'écrire ou de dessiner. Celle-ci est peuplé d'archétypes, et confère à mes travaux un aspect semblable à ce que Jung d'écrit au sujet de l'artiste "intuitif introverti" :
"... son art annonce des choses extraordinaires, étrangères au monde, aux multiples teintes chatoyantes, belles et grotesques, sublimes et ridicules à la fois."

Peux-tu nous montrer un exemple de ce que tu écris ?

Rilke est INFJ, je suis d'accord, Laforgue aussi. Pessoa et René Char sont de la même structure.
Blake, Verlaine, ou Rimbaud, ont des personnalités trop éloignées de la mienne pour que je puisse me prononcer. Leur structure est rare.

"Marc-Edouard Nabe" : Non, je ne le connais pas. Je suivrai tes liens.

"J'ai enfin réussi à perdre mon sang froid en toute occasion." : Elle est bien bonne...

Luna Lovegood, c'est le fait que tu puisses exprimer une palette de sentiments variés (quel que soit le medium) qui va montrer que tu es INFP. Quelqu'un qui se cantonne au sentimentalisme n'est pas INFP. Rilke est sentimental et abstrait. Lautréamont est poète mais il n'est pas INFP : ce n'est pas un poète lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 21:09

murrkatz a écrit:

Exil : "Comment expliquer que l'auteur du site sur les 16 types de personnalités en arrive à ranger dans le même type (INFP) Lady Diana et Jim Morrison ? "
Aucune idée ; il n'y a aucune argumentation...

Manifestement, le contraste entre ces deux là n'a pas suffit à rendre évidente l'incohérence que je voulais signifier. Peut-être serait-ce plus claire avec le couple "Blanche neige" / "Kurt Kobain" ? Smile

Personnellement, j'ai été fan de Nirvana et des Doors dans mon adolescence, et les leaders de ces deux groupes ont grandement participé - en cet âge bouleversant - à la reconnaissance de ma sensibilité, et à l'affirmation de mon individualité.
Néanmoins, aussi romantiques et sensibles que ces deux là aient put être, il faut avouer qu'il est difficile de voir leurs gueules de drogués trôner au coté du visage de Lady di et de Blanche neige dans un trombinoscope dédié aux INFP, sans éprouver un léger malaise, tant intellectuel qu'esthétique.
Je n'ai rien contre les deux ladies incriminées - j'apprécie immensément la grâce et la douceur qu'elles incarnent - mais le regroupement qui consiste à les associer dans un même type à ces deux romantiques pouilleux (quatre si on ajoute Johnny Depp et Jimi Hendrix), c'est quand même un peu brutal.
Concernant Jim Morrison, je connais très bien sa biographie. L'histoire et les chroniques rocks se sont fait l'écho du mythe, c'est à dire d'un Dionysos furieux, d'un super rebelle, d'un sex symbole ect... mais c'est un peu vite oublier l'individu authentique qu'il était, son amour véritable de la poésie, ainsi que le message d'amour et d'espérance qu'il tenait à laisser dans le sillage de sa tragédie.
Quant-à son type, Les témoignages de ses proches concordent sur le fait que (en dehors de ses accès d'ivresse et de révolte) c'était un véritable gentleman, très érudit, calme, doux, bienveillant, drôle, excessivement mature et intelligent. Sa biographie nous informe qu'il était une enfant bizarre, espiègle, très sensible et farouche. Adolescent, il s'est ouvert au monde par les voies de l'intuition et s'est imposé comme un personnage excentrique, rebelle, théâtrale, téméraire, détraqué, en décalage complet avec sa famille et les normes sociales. Les plus avisés auront sans doute remarqué qu'il se comportait comme une véritable plaie vivante, un écorché vif en mal d'amour, de reconnaissance et de compréhension. A 16 ans, il s'est pris d'obsession pour Nietzsche, et passait le plus claire de son temps à lire. Lycéen surdoué, il sidérait profs et camarades de classe par son érudition et son indépendance d'esprit. Au sortir du Lycée, il se voyait devenir écrivain, dramaturge, sociologue, cinéaste...
Je ne vais pas faire toute sa biographie, mais il aurait en effet très probablement obtenu INFP s'il avait passé un test MBTI (à jeun). Pourtant, il me parait évident que c'est l'intuition qui domine dans son cas, et que F et T se pondère l'un et l'autre, avec une dominante sentimentale. L'hypothèse ENFP ou ENTP n'est pas impossible, même si j'en doute fort, vu l'excès dont il témoignait dans le sens de l'extraversion, et le confort que semblait lui procurer le retour à l'introversion. Par ailleurs, beaucoup de ces traits font penser au INTP, mais je me figure mal un INTP capable d'un tel lyrisme.

Les questions typologiques que pose son cas sont à rapprocher du mien.
J'ai le même problème avec le personnage de Calvin ("Calvin & Hobbes"), personnage dont je me suis toujours senti très proche, et qui donne lieu à un débat insurmontable si on s'en tient aux seuls critères MBTI. En effet, dans la plupart des cas, sur la base semble t-il d'une interprétation subjective, Calvin est catalogué INFP. Cette impression est largement confirmé par le fait que son créateur soit INFP, et que cette série semble surtout plaire aux NF. Pour autant, beaucoup de NT spécialistes du sujet le range parmi les ENTP, sur la base cette fois d'une interprétation objective, mais tout en reconnaissant en ce qui les concerne une identification moindre avec le personnage.
Donc quelle approche prévaut dans ce cas : Je me reconnais pleinement dans ce personnage, donc il est du même type que moi. Ou bien, analyse faite, ce personnage atteste du même processus cognitif que moi, mais je suis indifférent au charme de la série ...



Dernière édition par Exil le Sam 26 Mar - 1:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 21:15

Peut-être est-il judicieux de faire une corrélation entre le modèle "MBTI" et le modèle "éneagramme", et de se rendre compte que la plupart des 16 types peuvent se décliner en plusieurs sous-types, parfois bien différents.

Les statistiques montrent que le type INFP correspond majoritairement au type 9, et que le type INFJ correspond dans la plupart des cas au type 4. La théorie veut qu'à ce chiffre s'ajoute en complément l'un des deux types qui lui sont accolé. Dans mon cas, j'obtiens 4w5, comme presque tout les INFJ, et comme une proportion non négligeable de INFP particulièrement intuitif. Conformément aux stats, la plupart obtiennent 9w1, et d'autres encore, 4w3, cette dernière configuration semblant indiquer une proximité avec le type ISFP.

Voilà donc 3 variantes de INFP, ce qui fait déjà beaucoup et complique bien les choses :

INFP - 9w1 : En quête d'harmonie, de paix et de plénitude. C'est le type du guérisseur. Aime l'ésotérisme; est enclin à faire du yoga... Concorde parfaitement avec le profil INFP. Plus doux, plus sociable et plus sentimental que la version qui suit.
INFP - 4w5 : Il y a de forte chance pour que ce soit un artiste ou un écrivain. Profondément intuitif, mystique, et individualiste, il ne fait rien comme personne et semble venir d'une autre planète. Affinité avec la philosophie... Concorde avec le profil INFJ, INFP, et certains ENFP à la limite de l'introversion. Plus intuitif, plus rebelle et plus cérébral que la version précédente.
INFP - 4w3 : Très probablement artiste dans l'âme également. C'est un gentleman, un dandy, un séducteur sensible. Il a besoin de reconnaissance sociale et de raffinement... Concorde avec le profil ISFP, INFP, et ENFP. Plus en phase avec les réalités matérielles que les deux versions précédentes.



Dernière édition par Exil le Sam 26 Mar - 1:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 21:38


Exil "Manifestement, le contraste entre ces deux là n'a pas suffit à rendre évidente l'incohérence que je voulais signifier. Peut-être serait-ce plus claire avec le couple "Blanche neige" / "Kurt Kobain" ?"

LOL Je me demande bien pourquoi. Ma compagne est INFP. Elle ressemble à un ange, mais je ne doute pas que Kurt Kobain soit INFP nlui aussi. Du reste ma compagne et Kurt Kobain font partie de la même structure, je veux dire de la même famille.
Je mettrais dans cette même structure : Catherine Deneuve, David Bowie, Rimbaud, Shelley, Charlotte Rampling, Rita Hawyorth.
Bon, Kurt Kobain est l'ange déchu de la bande, mais il en faut.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 21:42

Exil : "Peut-être est-il judicieux de faire une corrélation entre le modèle "MBTI" et le modèle "éneagramme", et de se rendre compte que la plupart des 16 types peuvent se décliner en plusieurs sous-types, parfois bien différents."

Je vais prendre le temps (bientôt) de regarder tout ça de près. Je ne peux pas suivre. Je le répète : je ne connais pas le MBTI, encore moins le modèle "éneagramme".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
murrkatz
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 44
Lieu : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Emploi : !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Inscription : 24/03/2011
Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous Ven 25 Mar - 21:45

En tout cas, même si je déteste Nirvana, j'ai énormément de sympathie pour Kurt Kobain. Il me touche profondément.
Je ne pense pas grand-chose de Jim en tant qu'écrivain : mais je l'apprécie beaucoup aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Bonjour à tous

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonjour à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bonjour à tous
» Bonjour à tous! Merveilleux site, le meilleur sur le web!
» bonjour à tous
» Bonjour à tous
» Bonjour à tous et a toutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-