Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Fi + soucis du sentiment des autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Innerarity
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 19
Lieu : In my inner world.
Emploi : Lycée.
Inscription : 18/10/2014
Messages : 15

Message(#) Sujet: Fi + soucis du sentiment des autres Sam 18 Oct 2014, 23:04

Bonjour Smile

Je n'ai pas l'habitude de parler du MBTI en français, mais voilà, ici je me lance, pour parler de ce que j'ai lu sur des sites anglophones.
Voilà, j'ai souvent lu sur divers forums que les Fi étaient des égoïstes, des égocentriques - tandis que les Fe étaient plus soucieux des sentiments des autres (que ce soit pour le MBTI, ou l'ennéagramme).

Chers INFPs, je ne me trompe pas, nous sommes bien des Fi. Pourtant (et j'ose espérer qu'il en est de même pour vous), j'adore littéralement offrir aux gens, les aider, leur bonheur fait le mien, s'ils sont tristes alors je serai triste également : il faut que je fasse en sorte qu'ils soient heureux.

Je me demandais si tout ça n'était pas finalement une question d'empathie.

On me l'a beaucoup dit, je suis bien empathique (il y en a même une qui m'a proposé d'aller me faire soigner ... ?). Est-ce qu'au fond, je satisferais les autres non pas seulement pour les satisfaire pour également pour me satisfaire indirectement ? Soulagerais-je ma propre peine en soulageant celle des autres ?

Au fond, c'est quoi l'altruisme ? C'est vraiment possible d'offrir de manière totalement désintéressée ?

Je vous remercie pour votre lecture, j'espère que vous répondrez, INFP ou non, car cela m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Sam 18 Oct 2014, 23:15

Qu'est que tu mets (toi, hein Smile, pas wikipédia) derrière le mot empathie ?


Que ressens tu lorsque tu aides quelqu'un, et qu'il te remercie ?

Réponds d'abord à la question avant de regarder la suite Smile

Tu peux regarder l'énnéagramme, un des types devrait te faire tilt.
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2443

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Sam 18 Oct 2014, 23:27

Je crois que le Fi peut être tout autant sinon plus empathique que le Fe, mais qu'il l'est de manière très différente.

Le Fe le sera en quelque sorte par principe. Ce qu'il vise, c'est le bien de la collectivité, un environnement harmonieux. Il sera empathique parce que c'est une façon de mieux faire tourner la machine, en quelque sorte ! C'est pour lui quelque chose de mécanique, naturel.

Le Fi peut être empathique, mais de façon plus focalisée, sélective, en rapport avec ses valeurs. Comme tu le soulignes, il a tendance à être égoïste et égocentrique, et il est moins chaleureux que le Fe mais il sera empathique de façon plus sincère, parce qu'il partage réellement les émotions de l'autre.

C'est deux façons en quelque sorte inversées de fonctionner. Je pense qu'elles ont toutes deux leur validité, et leur façon d'être intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innerarity
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 19
Lieu : In my inner world.
Emploi : Lycée.
Inscription : 18/10/2014
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Sam 18 Oct 2014, 23:48

@Image : Je te remercie, je n'ai pas besoin de Wiki' pour savoir ce qu'est l'empathie Smile
Il me semble que c'est la capacité à ressentir le sentiment qu'éprouve l'autre (à quelques choses près).
Quand j'aide quelqu'un, je me sens heureuse de faire son bonheur, je suis soucieuse que tout va vraiment bien ("Ca va ? T'es sûr que c'est bon ? Je peux faire autre chose ?"). Mon coeur s'emplit vraiment de bonheur en voyant la personne heureuse en face de moi. Et lorsqu'on me remercie, ça dépend des gens, ça peut aller de "Ah, bah euh, d'accord. Enfin, merci je suppose", jusqu'à "Merci t'es adorable, t'es la plus gentille du monde !". Et dans ce cas bah je me sens toujours gênée, ce n'est pas ce qui me plaît le plus les remerciements : j'aime bien voir l'autre heureux, mais bon, qu'on me fasse des compliments, c'était pas le but et en général j'ignore les remerciements même si les compliments me font quand même plaisir.

Je connais déjà l'ennéagramme. Me parlerais-tu du 2 par hasard ?

@Apocalypse : Je te remercie vraiment pour ton message. Je n'ai pas grand chose à répondre, à part que finalement tu as fait de très bonnes définitions.
Je me reconnais dans le Fi, et quand je pense à une amie très proche qui est une Fe, la différence me paraît évidente.
En tout cas je suis bien contente d'être une Fi.

_______________________________________
Spoiler:
 

Dire à quelqu'un de ne pas être triste parce qu'il ya pire que lui, c'est comme lui dire de ne pas être heureux parce qu'il y a mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Dim 19 Oct 2014, 09:33

petite remarque : le but était de savoir quelle définition, signification, tu mettais derrière empathie.

Je me reconnais complétement dans ce que tu expliques quand tu utilises le 'je'.

Qu'est qui te géne dans le remerciement ?

Oui c'est bien le type 2 dont je parlais.
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Dim 19 Oct 2014, 09:45

le type 2 s'occupe des autres d'une façon systématique et potentiellement maladive.

il peut aussi bien être Fe que .... Fi :
comme dit Apo, Fe est tourné vers les autres, alors que Fi est tourné vers l'autre, au cas par cas, quand cela répond à son Fi, comme tu dis, il y à feed-back, ton cœur est rempli de bonheur à faire ça :
Citation :
Quand j'aide quelqu'un, je me sens heureuse de faire son bonheur, je suis soucieuse que tout va vraiment bien ("Ca va ? T'es sûr que c'est bon ? Je peux faire autre chose ?"). Mon coeur s'emplit vraiment de bonheur en voyant la personne heureuse en face de moi. Et lorsqu'on me remercie, ça dépend des gens, ça peut aller de "Ah, bah euh, d'accord. Enfin, merci je suppose", jusqu'à "Merci t'es adorable, t'es la plus gentille du monde !". Et dans ce cas bah je me sens toujours gênée, ce n'est pas ce qui me plaît le plus les remerciements : j'aime bien voir l'autre heureux, mais bon, qu'on me fasse des compliments, c'était pas le but et en général j'ignore les remerciements même si les compliments me font quand même plaisir.

pour Fe, c'est normal.
bien sur ça le touche et ça le rends heureux de s'occuper d'autres, mais est moins gênée d'être remerciée à la suite, car cet enchainement est "l'attitude normale".


_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innerarity
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 19
Lieu : In my inner world.
Emploi : Lycée.
Inscription : 18/10/2014
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Dim 19 Oct 2014, 11:40

@Image : Excuse-moi dans ce cas, je pensais que tu sous-entendais que je ne savais pas ce que ça voulait dire, ou quelque chose du genre. Merci Embarassed
Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à penser comme ça.

Ce qui me gêne, je ne sais pas, peut-être que je suis touchée alors que je n'étais pas en "attente" de compliments ni de grands remerciements. Je crois que c'est ça. Un simple "merci" me suffit, et voir celui d'en face heureux ça me rend bien.

@Lauterwasser : Merci pour ton message. Je suis en train de penser au fait que les 2, il me semble, donnent et offrent pour être aimés en retour, et bien que leurs services soient désintéressés, ils attendent finalement quand même quelque chose derrière.
J'avais lu un livre sur l'Ennéagramme qui expliquait que le 2 avait le centre émotionnel tourné vers l'extérieur, à l'inverse du 4 qui a un centre émotionnel tourné vers l'intérieur.
Ca m'a poussé à penser que 2 = Fe et 4 = Fi.

_______________________________________
Spoiler:
 

Dire à quelqu'un de ne pas être triste parce qu'il ya pire que lui, c'est comme lui dire de ne pas être heureux parce qu'il y a mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 21
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 789

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Dim 19 Oct 2014, 11:55

C'est pas quelque chose de systématique mais en effet ces fonctions s'y prêtent. C'est pas si rare de voir des ISFP 2 par exemple, et il me semble connaitre une ISFJ 4. Il y a aussi plusieurs INFJ 4 ici.

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
avatar

Type : *_*
Age : 94
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Dim 19 Oct 2014, 19:42

Citation :
J'avais lu un livre sur l'Ennéagramme qui expliquait que le 2 avait le centre émotionnel tourné vers l'extérieur, à l'inverse du 4 qui a un centre émotionnel tourné vers l'intérieur.
Ca m'a poussé à penser que 2 = Fe et 4 = Fi.
Intéressant, moi je reliais ( généralement ) le 2 au Exxx et le 4 aux Ixxx. Mais ton lien est cohérent. Après on ne peut pas en faire une généralité. Il y a pas mal d'INFJ qui sont 4 par exemple. Mais c'est fort possible que ce soit souvent le cas.


Dernière édition par Spirit le Lun 27 Oct 2014, 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Dim 26 Oct 2014, 22:43

Bonjour et bienvenue parmi nous, Innerarity !

Intéressante, ta question...
Perso, je suis INFJ, j'ai donc Fe en tant que fonction secondaire, mais j'ai plusieurs très bons amis INFP, donc j'ai ma petite idée sur ta question.

D'abord, je n'associerai pas nécessairement égoïsme ou souci de l'autre avec une fonction. Ce qui se produit, je pense, avec Fi, c'est que cette fonction rend difficile la lecture des sentiments de la personne, au contraire de Fe qui les fait apparaître très facilement sur notre visage ou dans notre comportement. Du coup, les Fi apparaissent parfois comme "froids" alors qu'ils sont très concernés par une situation, tandis que les Fe vont avoir l'air très impliqués sans forcément l'être autant, au fond.

C'est l'apparence qui diffère. Le fait d'éprouver de l'empathie, c'est plus une question de caractère, etc...

@Innerarity a écrit:
Est-ce qu'au fond, je satisferais les autres non pas seulement pour les satisfaire pour également pour me satisfaire indirectement ? Soulagerais-je ma propre peine en soulageant celle des autres ?

Au fond, c'est quoi l'altruisme ? C'est vraiment possible d'offrir de manière totalement désintéressée ?
Personnellement, je ne crois pas dans le désintéressement total, mais ça n'est que mon opinion. Je suis une personne qui est beaucoup dans l'empathie aussi, ne serait-ce que parce que Fe a pour effet de me faire "ressentir" les émotions autour de moi, ce que j'aimerai parfois pouvoir éviter, si j'avais le choix. Peu de choses me font me sentir aussi bien que d'avoir fait plaisir ou aidé : il y a donc une forme de récompense derrière cette façon d'agir. Comme toi cependant, je ne suis pas toujours à l'aise si les remerciements sont trop appuyés, savoir ce que j'ai fait me suffit. Ce n'est pas un intérêt matériel, extérieur, mais un apaisement intérieur, une raison d'être, que je recherche.
Je sais que pour certaines personnes, dire qu'on peut être empathique sans être totalement désintéressé peut paraître choquant, mais ça me paraît simplement humain : ce sont nos désirs qui nous poussent à vivre, à nous nourrir, à nous reproduire... si c'est un désir aussi qui nous pousse à faire le bien autour de nous, je ne vois pas en quoi il serait plus condamnable qu'un désir de destruction.
Ce sont des questions complexes en tout cas... j'aime beaucoup auto-analyser mes motivations aussi, mais avec le temps, je m'aperçois que souvent, (bien) agir est le principal...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 888

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Dim 26 Oct 2014, 23:53

La question de l'altruisme qui serait désintéressé ou non je me la pose souvent. Je suis assez d'accord avec Tia et Apo.
Il est clair que l'auto-satisfaction est importante dans l'entraide, d'ailleurs le fait de chercher à s'accomplir via une action philanthropique peut être assez Fi, et ça n'est pas égoïste de se sentir heureux d'agir pour les autres. Cela dit, je me méfie du besoin de reconnaissance que certains peuvent cultiver dans leurs actions "d'altruisme", ou une certaine vanité en ce gargarisant de ce qu'ils font pour les autres ou en l'affichant (ça existe, j'ai déjà rencontre un mec comme ça...). Dans ce cas on n'est plus dans l'altruisme mais une forme de superficialité sous le couvert de l'entraide. L'altruisme ne doit pas impliquer la négation de son propre intérêt (ou de son accomplissement, je pense que c'est le mot qui convient le mieux), mais il se doit de rester dans un carcan de modestie et d'humilité afin de se placer sur le territoire de l'altruisme. Au fond, c'est considérer de manière inconditionnelle que les autres ont la même importance que soi-même, c'est surement ça le vrai altruisme, parler de désintéressement n'a pas tellement de sens, puisque négliger son égo ne rend pas l'action saine et efficace. Ou alors on est hypocrite et malhonnête si on se dit jamais concerné par l'entraide que l'on procure aux autres.

Sinon, très schématiquement par concept je dirais que :
L'empathie = Fi
La compassion = Fe

Pourquoi ? La compassion comprend surtout l'idée de reconnaitre et de remédier à la souffrance de l'autre comme une espèce de conduite automatique ou de réflexe, l'empathie implique surtout de se mettre à la place de l'autre et de ressentir avec justesse ce que la personne en face vit à un instant donné, comme une appropriation de la personne, venir en aide peut être secondaire (mais il peut être un moteur de cette action).
Bon évidement, un Fi peut être compatissant et Fe empathique...mais je pense qu'il y a quand même des prédispositions.

_______________________________________
?!


Dernière édition par Ekr3visse le Jeu 30 Oct 2014, 01:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Lun 27 Oct 2014, 00:56

http://coaching-liempathie-harmony.jimdo.com/compassion-sympathie/

il faut voir aussi avec la terminologie :
l'empathie est la compréhension de l'autre en grec, la compassion est le fait de "souffrir avec pour consoler" en latin.

je me situe plutôt du coté de l'empathie, on me verra probablement jamais pleurer avec un patient, par contre la considération, l’accueil, le non jugement et la réflexion oui.

attention les Fe à le pas vous laisser parasiter par les émotions négatives des autres...., vous n'êtes pas obligés de souffrir à la place de votre patient pour le soigner.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awander
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 24
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 638

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Mer 05 Nov 2014, 02:40

Intéressant ce topic.

Pour ce qui est du sujet, moi ça dépend.

Les petits services ça me dérange pas, j'aime bien aider, comme ça, tant que c'est pas fréquent. Par contre, bien que je sois quelqu'un de gentil et qui fait assez attention aux autres, je ne suis pas particulièrement généreux avec les gens et petit j'étais pas du genre à prêter ses affaires m'voyez. Je peut paraître avare mais je demandes peu aussi, sauf parfois si je me sens assez en confiance.

Dans les petits services, j'inclus: laisser la place à une personne âgé dans les transports en commun (bon...c'est aussi un devoir civique), aider une personne à porter un truc lourd, indiquer une rue... C'est des trucs que je peux faire spontanément. J'entend "merci", "c'est sympa", "merci c'est gentil", puis voila, j'attend pas une médaille et je suis pas particulièrement plus heureux qu'avant. Je crois que c'est mon type 9, j'ai pas vraiment de réactions, ça dépend plus des réactions des personnes que j'ai pu aider en faite: voir une personne vraiment enthousiaste d'avoir eu de l'aide, alors que toi t'a l'impression de ne pas avoir fait grand chose, j'avoue ça fait plaisir. Smile

Je sais pas vous mais moi j'aimes bien aussi l'absurdité des situations (Ne je suppose) parfois parce que ça me bien rire,  par exemple quand y'a des touristes Anglais qui te demandent de leur indiquer une rue alors que tu maîtrise que moyennement la langue avec un accent vraiment pas terrible ou alors quand c'est l'inverse et c'est eux qui essayent de parler français avec l'accent bien British. Mais le plus drôle souvent c'est mes réactions, parce que quand on m'interpelle je suis souvent perdu dans les pensées, dans mes rêveries, alors j'ai du mal à atterrir sur Terre, je fais les yeux ronds, je fais répéter. Ça peut les faire sourire. Heureusement que j'ai de l'autodérision.  Lol

Sinon le côté aide des Fi, c'est sur, contrairement aux Fe, c'est au cas par cas, on s'adapte mieux aux gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innerarity
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 19
Lieu : In my inner world.
Emploi : Lycée.
Inscription : 18/10/2014
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres Mar 11 Nov 2014, 14:35

J'aimerais ajouter que depuis le temps que j'ai créé le topic, je me suis un tout petit peu renseignée sur les différences Fi/Fe. Il semblerait que cela fonctionne ainsi :

Fe = Fait attention à ce que les autres ressentent
Fi = Fait attention à ce que les autres lui font ressentir
Mais c'est difficile à distinguer car le résultat est souvent le même.


@Lauterwasser et @Ekrevisse : Merci pour vos messages.
Petite parenthèse, je pensais que compassion venait du grec (il me semblait que passion venait de "pathos"). Est-ce qu'il y a de grosses similarités entre le grec et le latin ? Mais bref, ce n'est qu'un détail.

Je me demandais juste, l'empathie ne pourrait-elle pas entraîner le souffrance avec l'autre (compassion) ? Surtout si on est "conduit" par le Fi (IXFP). Où s'agirait-il uniquement d'une compréhension "distante" (je comprends mais je ne souffre pas avec toi). Quand une amie se met à pleurer, je me mets à pleurer aussi, et on m'a toujours dit qu'il s'agissait d'empathie (peut-être que c'est une erreur de vocabulaire ?).
L'empathie et la compassion sont-elles "contradictoires" ?

EDIT: D'autant plus que même si la racine de ce mot signifie telle ou telle chose, les mots changent de sens au fil du temps et désormais - apparemment - l'empathie est définie comme étant la "capacité de s'identifier à autrui par l'émotivité"  scratch En cas d'émotions négatives (souffrance), cela pourrait être pratiquement synonyme de la compassion.
Mais la compassion est le "sentiment qui porte à plaindre autrui et à partager sa douleur". Il y a quelques nuances. Finalement j'ai tout de même l'impression que ça revient un peu au même principe, non ?


Je vous remercie tous pour l'intérêt que vous montrez et pour vos messages Smile .

_______________________________________
Spoiler:
 

Dire à quelqu'un de ne pas être triste parce qu'il ya pire que lui, c'est comme lui dire de ne pas être heureux parce qu'il y a mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Fi + soucis du sentiment des autres

Revenir en haut Aller en bas
 

Fi + soucis du sentiment des autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fi + soucis du sentiment des autres
» Le sentiment de vide affectif
» Contrairement à ce que tu crois, ton bonheur ne dépend pas de l'attitude des autres.
» Se libérer du regard des autres
» Fatima un ovni pas comme les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-