Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 MBTI et "Action type"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Lun 24 Fév 2014, 20:02

.


Dernière édition par Fr le Mar 19 Aoû 2014, 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Lun 24 Fév 2014, 21:47

J’étais déjà tombé sur bon nombre des liens présentés ici, et je dois dire que cette approche kinesthésique de la personnalité suscite en moi un mélange de fascination et de perplexité.

Comme Jonéas, j’ai une expérience sportive suffisamment ancrée pour tirer des observations solides à ce sujet, tout du moins en ce qui concerne mes spécificités.

Tout d’abord, un point me parait particulièrement aberrant : l’interprétation systématique de la flexion de genou...
Toute personne qui a l’habitude de soulever des poids importants (déménageur, haltérophile, ect), ou toute personne âgée (aux guibolles affaiblies et au dos fragilisé), vous dira que pour se faire, il est infiniment plus commode, pratique et adapté de ménager sa colonne vertébrale en abaissant son centre de gravité, puis en poussant progressivement sur les cuisses et les fessiers, les genoux inclinés vers l’extérieur (soit une posture prétendument S).
J'ai un peu de mal à me le représenter en mouvement, mais le type de flexion supposé trahir une préférence pour N me semble relever d’avantage d’une attitude insoucieuse à l’égard de son propre corps, d’une faible conscience de ses sensations, et ne tenir la route que dans le cas d’une personne relativement jeune, souple, tonique et peu corpulente. Quand bien même son premier réflexe serait d’impulser son élan par le haut du corps en trouvant appui sur l’extérieur des talons (N), je doute qu'un tel individu puisse faire long feu dans un contexte où il serait contraint de répéter fréquemment des flexions de genou. M'est d'avis qu'il finirait rapidement par se bousiller le dos en s’obstinant dans ce sens. Ça n’est tout simplement pas un mouvement adapté à ce type d’effort, et il serait pour le moins surprenant de voir un sexagénaire ordinaire se lever d’une chaise verticalement, sans incliner son buste vers l’avant dans l’espace libéré entre ses cuisses, pour faire contrepoids et faciliter - dans un second temps - la poussée vers le haut.  

Ceci dit, il s’avère que, spontanément, j’ai toujours eu tendance à impulser mon élan par le haut, dans un soubresaut du buste anticipant sur la poussée au sol, mais justement, ça m’a souvent valu de me niquer le dos en situation d’effort intense (inutile de préciser l’importance fondamentale de la colonne vertébrale), et cette disposition première – consciemment pondérée par la suite - reflète surtout le fait que chez moi, la projection mentale précède de loin la sensation physique, notamment la conscience de mon ancrage au sol. Pour ainsi dire, c’est comme si mon esprit jetait négligemment mon corps dans l’action sous l’impulsion d’une illumination directrice, sans se soucier de son intégrité et de son feedback sensoriel, un peu à la manière d’un chef de guerre fantasque et passablement mégalo qui, sous prétexte d’une vision soudaine, précipiterait ses troupes dans une attaque aussi imprévisible qu’audacieuse.
Ici, l’a priori détonateur, c’est qu’ il incombe à la matière d’épouser les représentations de l’esprit, la mécanique du corps devant se plier aux matrices géométriques qui illuminent abstraitement la conscience. La rétroaction sensorielle n’est prise en compte que marginalement, et encore, trop souvent, cette pondération ne devient véritablement consciente qu’en situation d’entrave (douleur, blessure, rendement dangereusement en baisse, ect).    

Néanmoins, beaucoup de ESP témoignent, à leur façon, de cet assujettissement du corps à la conviction instinctive (synergie Se/Ni), tel que je le conçois dans mon propre cas. La sensation extravertie englobe l’environnement immédiat, objectivise les interactions sur le plan physique, cela au détriment de l’acuité intra-sensorielle (Si), la dimension subjective du stimulus étant préjugée négligeable, irréelle, trop désolidarisée du contexte pour être digne de fiabilité. On le voit bien au Rugby, quand un colosse au visage sanguinolent continu néanmoins de se ruer dans l’action comme un bélier sur une porte, de bombarder sa propre chaire à travers le canon directeur d’un flash de conscience...  
 
Bref... Quand je fais une flexion de genoux, ces derniers pivotent vers l’extérieur, ce qui est tout à fait naturel, plus encore lorsqu’on est fatigué ou qu’il nous faut soulever un poids additionnel. En revanche, à moins de crouler de fatigue, je suis prompt à me lever d’un bond de ma chaise, sous l’impulsion d’une brusque extension dorsale accompagné d’un mouvement d’épaules, la poussée au sol intervenant d’avantage pour équilibrer et finaliser le mouvement que pour sous tendre l’élévation. Ceci dit, je sais d’avance qu’il n’en sera plus de même passé un certain âge, car la réalisation efficiente de cette extension suppose un mélange de tonicité et d’élasticité, ainsi qu’un ratio "poids de corps / puissance des jambes" adapté.

Le second exercice proposé me parait nettement plus révélateur de l’antagonisme qui est ici ciblé.  
Je me sens beaucoup plus ferme sur mes appuis lorsqu’on pousse mon genoux vers l’entre jambe (ancrage N), que lorsqu’on le tire vers l’extérieur (ancrage S).
En revanche, quand je me marche, j’ai l’impression de m’appesantir d’avantage sur les talons (S) que sur l’avant du pied (N), tout en étant très distinctement enclin à avorter la poussée arrière pour envoyer mon talon s’ancrer au sol loin devant mon centre de gravité (mes foulées sont démesurément allongés). J’interprète cette tendance comme étant révélatrice d’une anticipation constante, d’une projection virtualiste au détriment de l’appesantissement de la conscience dans le présent.
Pour ce qui est de l’allure générale, je tend effectivement à incliner ma ligne d’épaule vers l’avant, ce qui, là encore, illustre la prévalence des projections mentales, avec le corps derrière, à la traîne..  

Sinon, j’ai regardé plusieurs de mes pompes, et les talons sont systématiquement rognés sur la partie extérieure, tandis qu’ils demeurent presque intacts sur le versant intérieur, ce qui corrobore parfaitement les résultats déjà mentionnés au niveau de la fixation du genoux (donc clairement N).  

Concernant le champs visuel, tout ce que je puis dire, c’est qu’au foot, je me sens beaucoup plus à l’aise sur l’aile droite du terrain, ou au centre, que sur l’aile gauche. Quand l’action se déroule à ma droite, c’est comme si une paroi invisible me désolidarisait de l’événement, exerçant une poussé centrifuge qui inhibe toute tentative d’obliquer décisivement dans cette direction. Je perçois distinctement le jeu, mais de façon complètement détachée, sans me sentir englober dans l’action. Du coup, je vais être enclin à corriger cette gène en pivotant d’avantage vers ma droite et en me déplaçant à pas-chassés (j’ajouterais que je suis légèrement myope de l’œil droit, ce qui n’est pas sans incidence).
A l’inverse, j’ai une lecture nettement plus dynamique, englobante et intuitive de ce qui se passe sur ma gauche. Un rapide coup d’œil me suffit pour visualiser l’ensemble des lignes de forces et anticiper le cours de l’action, ce qui désinhibe largement ma capacité à interagir efficacement. Après, faut dire que je suis un pur droitier, incapable de shooter du gauche, donc pour faire une passe vers la droite... à moins de réussir un extérieur du pied bien lifté...

Je n’ai pas trouvé les infos permettant d’interpréter cette préférence sur l’axe S/N...

Faut dire que j’ai survolé les documents.. Mais l’illustration ci-dessous a particulièrement retenue mon attention, car c’est exactement ainsi que j’aurais déduis et extrapolé l’ordre de préférence pour chaque catégorie, sans m’appuyer sur des données empiriques.

SF = corporalité > dextérité > rythme > concept
NT = concept > rythme > dextérité > corporalité
ST = dextérité > corporalité > concept > rythme
NF = rythme > concept > corpolarité > dextérité  

Le tempérament SF est le plus ancré dans la dimension mammalienne de l’espèce, le plus relié au cerveau émotionnel et au grégarisme qu’il sous tend en combinaison avec la sensation. Une expression telle que « chaleur humaine » s’y rattache, et il apparaît logique que ce tempérament primitif privilégie un investissement massif du corps. Le tronc est principale source de chaleur, réceptacle du cœur, des entrailles, et c’est contre lui que les membres invitent à se blottir lors d’une étreinte réconfortante.  
A l’inverse, le tempérament NT est le plus déconnecté des soubassements mammaliens, le plus affectivement indépendant, probablement le moins tactile, et le plus égotiquement investi dans l’avant-garde cognitive (néo-cortex). Là où les SF incarnent l’intelligence lyrique du corps, son sens intrinsèque de la danse et de la sensualité, les NT incarnent la soumission des affects aux dictas désincarnés de l’intellect stratégique, dans une optique qui, sans pondération, conduit tout droit à la cybernétique, au trans-humanisme, ect.  
Pour résumer le rapport SF/NT, je citerai Michael Jackson « pour bien danser, il ne faut surtout pas penser ».

A mi chemin entre les deux, les ST incarnent "l’Homme-outils", l’opérateur habile, la conjonction entre "immersion sensorielle" et "structuration intellectuelle". A ce stade, l’intellect s’incarne dans la préhensilité complexe des mains, leur dextérité se perfectionnant mutuellement. D’après Keirsey, cette habileté technique dans la coordination « oeil/extrémités du corps » vaut principalement pour les STP..
A l’autre versant, le tempérament NF incarne la possibilité d’une symbiose entre les facultés abstractives du néo-cortex et notre généalogie mammalienne, entre l’avant-garde spirituelle et l’arrière garde instinctive, dans une double optique visant à parfaire l'espèce humaine sans pour autant sacrifier à ses racines terrestres, à sa chaleur mammalienne, à son intégrité morale (vaste pari...).

Sinon, je me reconnais complétement dans ce qui est dit des NF. Pour moi, tout est affaire de rythme, de vibe, de musicalité, et sur le plan sportif, on m'a souvent signifié que j'étais très... virevoltant.

_______________________________________
"On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure." (Georges BERNANOS)


Dernière édition par Exil le Ven 06 Juin 2014, 13:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Lun 24 Fév 2014, 22:23

Friedrich a écrit:
Suite du HS : je serais bien curieux de connaître le pourcentage de personnes sur ce forum qui ont passé le MBTI avec un psychologue.

je fais parti de ce pourcentage mystérieux (sans doute très faible), puisqu'il y quatre ans, j'ai passé un test "dernière génération", réputé comme étant l'un des plus pertinent et complet relativement au cadre d'interprétation Jungien ( principalement axé sur la dynamique du processus d'individuation). L'entretient durait trois heures, et le test composé de trois parties, chacune portant sur une tranche d'âge de notre existence : moins de 15 ans, 15 à 25, plus de 25...  

J'ai obtenu respectivement : IxFP - INFP - xSFP, avec une "préférence" écrasante pour le S dans la dernière partie.
Pour autant, l'expert m'a très clairement diagnostiqué INFP, en précisant que j'étais trop jeune pour que les résultats de la troisième séquence soient significatifs, et que de toute évidence, j'avais un "Ne" carabiné.

Alors un test officiel, c'est vrai que ça a un fort pouvoir de suggestion sur les esprits dociles et embrouillés, mais en ce qui me concerne, le problème c'est qu'en quatre ans, j'ai pas réussi à convaincre qui que ce soit du fait que j'étais INFP ! (ici comme ailleurs)

Bon, c'est normal vu que je n'en suis pas, puisque selon Jung, mon cas relève sans trop d’ambiguïté du type "intuition introvertie".  

Il suffit juste d'admettre qu'il y a au moins deux écoles MBTI, et de renoncer à cette présupposition qui voudrait qu'elles soient parfaitement compatibles.

_______________________________________
"On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure." (Georges BERNANOS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khendrin
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5 - Neutre Strict
Age : 31
Lieu : Sud-Est
Emploi : Assistant de Gestion / Chercheur de voie professionnel
Inscription : 08/05/2012
Messages : 786

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Mar 25 Fév 2014, 09:22

Friedrich a écrit:
Suite du HS : je serais bien curieux de connaître le pourcentage de personnes sur ce forum qui ont passé le MBTI avec un psychologue.

J'en fait parti donc, et c'est très intéressant car pour la première fois j'ai été typé INTJ.

Pour un historique un peu plus complet voir ici

_______________________________________
Khendrin - INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Mar 04 Nov 2014, 14:34

Avec les moyens du bord, j'ai fait des tests S/N et P/J, et je me retrouve sur l'axe I--J! C.a.d pas du tout le NP que l'on perçoit dans ma présentation sur ce forum.

J'ai effectivement les talons de les chaussures qui sont
Citation :
systématiquement rognés sur la partie extérieure, tandis qu’ils demeurent presque intacts sur le versant intérieur, ce qui corrobore parfaitement les résultats déjà mentionnés au niveau de la fixation du genoux (donc clairement N).
. S'ajoute à cela ma tendance assez systématique à marcher avec la tête vers le bas (mais ça c'est parce que je réfléchis ... très souvent; je fais d'avantage gaffe à tenir mon regard vers une direction lointaine depuis quelques temps/mois). En me levant, j'ai l'air de faire jouer le balancement de ma tête tout autant, les pieds ne servant que de point d'appui.
Puis vient le test de l'oeil moteur/directeur, sensé nous donner notre préférence sur l'axe P/J. Incontestablement, c'est mon oeil droit qui fixe le mieux mes cibles. L'oeil gauche est toujours quelque part au mauvais endroit. Je serais donc plus "Jugement" que "Perception"! C'est cette dernière révélation qui m'a fait me ré-intéresser aux profils IN-J, que j'avais un peu délaissé depuis que pas mal de monde sur le forum m'assuraient que je présentais de nombreux traits de NP dans mes interventions.

Pour l'instant selon Action Type je serais donc un IN-J !
Spoiler:
 
. Mon interprétation pour l'instant serait que pendant ma période d’œdème dans mon enfance j'ai développé du fait d'une surprotection (compréhensible) de la part de mes parents (ma mère notamment) une attitude hésitante "d'attente précautionneuse", ce qui est plus P. Mon lien avec ma mère aura encouragé ma fonction "F", probablement Fi, mais la sienne est Fe. Tandis qu'elle s'attache à appliquer impartialement ce qu'elle pense le mieux pour chacun (Fe), je me place souvent en deçà pour mieux intégrer les choix et les potentiels des individualités (Fi) dans l'organisation de l'environnement (Te). Pourtant je dois lutter contre moi même pour ne pas être trop déçu que l'on ne suive pas mes propres programmes (Te).
De ma psychologie profonde, et malgré mon attitude d'attente, j'ai encore du mal à faire plusieurs choses en même temps aujourd'hui et m'avère irrité que l'on insiste pour m'en proposer lorsque je souhaite approfondir moi même mes préoccupations présentes (ce qui est du "J");
Ceci entre en contradiction avec le profil perception que l'on m'a attribué en majorité sur ce forum, et avec les tests très subjectifs du MBTI où j'y ai vu (après tout) à peu près la même chose que ceux qui m'ont typé INFP, mais pas avec les résultats des tests généralement ambigus sur la question de l'axe P/J (surtout le Socionique où j'avais obtenu pour la première fois INTP si je ne me trompe pas, alors qu'il semblerait justement que pour beaucoup de monde les résultats des tests socionique sont inversés sur l'axe P/J lorsqu'on passe au MBTI; ce qui me donnerait donc INTJ en MBTI); et ce n'est pas non plus contradictoire avec la caractérologie où j'obtenais un profil de non-actif/actif modéré. Pas non plus avec la probable explication que je trouverais au fait d'être hésitant dans mes choix dans le monde extérieur, si j'avais des visions du futur toujours assez in-sécurisantes, étant donné mon manque de confiance en moi actuel, qui me ferait me retrancher sur des comportements généralement attribués aux Ps (retarder au maximum des décisions), quelque chose vis à vis de quoi un(e) membre du forum se sens familier si je ne me trompe pas (Tia?). Enfin de manière générale et complètement irrationnelle (il en faut bien une petite touche histoire de prendre de la distance) je sens une cohérence avec le fait d'avoir un signe Lion ascendant Lion, fut-il du troisième décan (je ne pense pas toutefois que ce dernier point dépasse l'intérêt que peut apporter celui d'un très bel effet de synchronicité).
Reste à trancher entre F ou T, mais je n'ai pas compris en quoi consistait les tests à cet effet sur la motricité de la vision (haute fréquence = T, basse fréquence = F); qu'est-ce que cela signifie empiriquement? Comment le voit on? quelqu'un pourrait m'éclairer?


Enfin, comme Action Type et MBTI ne peuvent pas avoir raison tous les deux, sauf si l'un prend en compte certaines subtilités du développement du type, je me pose inévitablement la question suivante:
Un usage inhabituel des fonctions (par exemple un fort Te dans un profil INFP) pourrait il apparaître empiriquement dans la motricité du corps, de façon à ce que l'on ait l'impression de voir un I--J là où il n'y a qu'un I--P qui sur-exploite sa fonction inférieure? Autrement dit, si on est d'un type, la motricité du corps rendra t-elle compte indubitablement de cette personnalité profonde ou bien peut elle faire apparaître les variétés d'usage des fonctions au point de nous faire nous méprendre dans l'identification du type?

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert


Dernière édition par Greenbat85 le Mar 04 Nov 2014, 16:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1169

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Mar 04 Nov 2014, 14:44

Je suis allé bosser avec des psychomot' sur certains points du machin...Le moins qu'on puisse dire c'est que ca semble un peu léger par rapport à ce qu'ils m'ont montré...

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Mar 04 Nov 2014, 17:47

... ? ...

par exemple, pour la différence T/F selon la motricité de la "vision" Haute fréquence ou basse fréquence, j'ai compris qu'il y avait un lien entre ces deux façons de concevoir une image:
-Vision haute fréquence: T est structurel, ciblé, plus sur la décomposition des traits, donc plus "perçant"
-Vision basse fréquence: F est plus atmosphérique, plus large, moins sur les détails, donc plus "flou"

mais en terme de vision ça ne veut rien dire; il n 'y a que les myopes ou les mal voyants qui voient flou! Du coup je ne sais pas ce qu'il faut regarder, en quoi consiste ce test, pour savoir si on penche vers T ou F, comme ce n'est expliqué nul part.
Tout au plus, semble t-il nécessaire de faire le test avec une autre personne qui nous fera passer un test occulaire (faire suivre du regard une cible mouvante devant soi), mais je ne sais vraiment pas ce que cette personne doit observer comme critère révélateur.


_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Mer 05 Nov 2014, 21:26

Greenbat a écrit:
-Vision haute fréquence: T est structurel, ciblé, plus sur la décomposition des traits, donc plus "perçant"
-Vision basse fréquence: F est plus atmosphérique, plus large, moins sur les détails, donc plus "flou"
il me semble que ça correspond à la dichotomie vision S (détails) et N (floue).
il y a un topic ou Exil et Sherk en parlaient bien.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 06 Nov 2014, 14:33

@Lauterwasser a écrit:
Greenbat a écrit:
-Vision haute fréquence: T est structurel, ciblé, plus sur la décomposition des traits, donc plus "perçant"
-Vision basse fréquence: F est plus atmosphérique, plus large, moins sur les détails, donc plus "flou"

il me semble que ça correspond à la dichotomie vision S (détails) et N (floue).
il y a un topic ou Exil et Sherk en parlaient bien.
Tout à fait, j'ai hésité à en parler dans mon post précédent, mais je trouve que ça embrouille encore plus les choses, à moins qu'il y ait un lien entre iNtuition et sentiments (Feelings), tout comme entre Sensation en pensée (Thought), mais je ne crois pas.
IL n'y a pas d'autres critères proposés pour distinguer empiriquement si on est T ou F? D'autres tests, etc ...

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 20 Nov 2014, 16:26

Pour moi ça marche pas mal (peut-être par hasard) le coup de la flexion. J'ai bien fléchi vers l'intérieur et je suis bien N. Je trouve ça absolument génial comme test. Simple et efficace.

Il y a aussi (quoique ça vaut ce que ça vaut) CognitiveTypes visual reading, des vidéos sur Youtube (je retrouve plus leur site :/) qui proposent de "lire" les fonctions sur les gens.

Autrement dit, le body/eyes/attitudes langage serait très corrélé au MBTI d'après eux.

Je me souviens notamment du regard de Ni, qui a tendance à voir à travers les choses. Un truc aussi par rapport au Si lock-on, un regard qui ne te lâche plus quand ils sont intéressés par ce qu'ils disent. Ou encore le P-lead vs le J-lead. Le premier donne priorité au mouvement de tête, le deuxième aux mouvements des yeux. Ce qui a peut-être un rapport avec le stéréotype de Ni qui regarde partout ou je sais pas quoi.

Ou le haussement d'épaules du Te pour insister sur ce qu'ils disent. Comme pour se mettre en avant en même temps. Il y a aussi le "warming smile" de Fe, qui rassure la personne, une sorte de miroir émotionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 20 Nov 2014, 16:30

En fait, je crois que j'ai retrouvé leur site, mais il a beaucoup changé depuis la dernière fois :

CognitiveTypes
Revenir en haut Aller en bas
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 798

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 20 Nov 2014, 17:47

Bah ouais ils ont gardé que le forum. ^^
Mais effectivement je pense que Cognitive Type est une très bonne approche, ou en tout cas qui apparaît prometteuse. Les questions que je me pose là dessus, quand-même, c'est:

-Les expressions faciales sont elles le plus souvent l'expression de la personnalité profonde ou bien peuvent elles aussi être la manifestation détaillée des développements intermédiaires des types: du genre un INFJ par exemple (puisque tu es de ce type) qui aurait une fonction auxiliaire moins bien développée qu'il le pourrait et qui du coup apparaîtrait moins chaleureux, moins interpersonnel dans sa discussion? En gros est-ce que ces étapes de développement apparaîtraient dans les expressions faciales au risque de nous faire nous tromper dans le typage?

-Les expressions faciales peuvent elles rendre compte d'avantage de comportements sociaux, culturels, du moins acquises par apprentissage dans un environnement particulier, et du coup cacher le type MBTI?

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Mar 14 Juil 2015, 12:06

Très intéressant tout ça! What a Face

Bien que la perspective de se typer selon sa démarche corporelle me laisse légèrement sceptique.
Je dois me laisser le temps de tout bien disséquer, et de me mettre à être plus attentive aux mouvements de mon corps (le moins que l'on puisse dire est que je ne fais pas attention à mon corps, en plus d'être réticente à tout ce qui pourrait ressembler à du sport   Evil or Very Mad  ).

Une chose dont je suis sûre cependant, c'est que j'ai typiquement une marche par le haut laughing
18 ans que l'on me reproche de marcher penchée (et "rentrée") !! Je comprends mieux pourquoi x'D
Le problème c'est qu'avant de connaitre l'action type, la différence entre les deux marches relevait davantage pour moi de l'assurance de chaque individu... Cette théorie sous entendrait-elle que les S ont davantage tendance à avoir plus d'assurance.
Fin, à la réflexion, il s'agit davantage d'être "retiré" dans son univers de pensées vs. être présent dans le monde, être dans l'ici et maintenant (être tête en l'air vs. avoir les pieds sur terre).

@axolotl a écrit:
@ Lunaire : Je serais bien incapable de m'observer ainsi ! j'ai une très mauvaise conscience de mon corps personellement... à part savoir que je marche hyper inclinée vers l'avant, on m'en a souvent fait la réfléction en me disant que c'etait pas élégant, mais la première fois qu'on me l'a dit (un de mes ex il y a 10 ans) je ne l'avais jamais remarqué et ca m'a destabilisée et blessée... depuis j'essaye toujours de marcher plus droit mais je n'ai jamais vraiment réussi a changer ca si je veux marcher assez vite.

Oui ben c'est exactement ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Inscription : 24/08/2015
Messages : 215

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Lun 24 Aoû 2015, 17:09

Up.

Nouveau sur le forum, ma présentation est ici.

J'ai participé il y a quelques semaines à un atelier informatif autour d'Action|Type, dans lequel les coachs qui utilisent cette méthode pour comprendre les atouts en termes de motricité de sportifs, ou plus simplement estimer le profil MBTI de quelqu'un, présentaient une quinzaine de tests physiques autour des concepts déjà présentés dans ce fil.

Comme tout novice, j'étais a priori perplexe face aux résultats des tests les uns avec les autres - plusieurs tests permettant d'arriver au même résultat, il fallait déjà que ces tests soient cohérents entre eux - et face à l'annonce de la corrélation entre les résultats des tests physiques et un profil MBTI.

Prenons par exemple un test physique. Première étape : le sujet se tient debout et un acolyte se tient debout face à lui. L'acolyte place les deux mains (bras tendus) sur l'avant des épaules du sujet et le sujet va essayer de marcher devant lui malgré l'entrave. Seconde étape : le sujet se tient debout et un acolyte se tient debout, en descendant son centre de gravité, face à lui. L'acolyte place les deux mains (bras tendus) sur l'avant des hanches du sujet et le sujet va essayer de marcher devant lui malgré l'entrave.

Si vous réalisez ce test, vous constaterez, tant pour le sujet, que pour l'acolyte, que pour ceux qui regardent ce test, que l'une des deux phases du test n'arrêtera pas la marche du sujet, tandis que l'autre l'entravera nettement - ou si le sujet réussit quand même à avancer, il y mettra une énergie beaucoup plus importante là où il a réussi à marcher avec facilité dans l'autre cas.

C'est ce qui m'a bluffé dans les tests physiques d'Action|Type. Chacun voudra participer à tous les tests, comme sujet, comme acolyte, comme observateur : les résultats sont perceptibles par tous. Vous pouvez même vous amuser à "tricher" en tant qu'acolyte, par exemple en mettant davantage d'entrave là où le sujet avait réussi à vous faire reculer en marchant. Les résultats ne changent pas, vous sentez qu'il y a un cas facile et un cas difficile, quoi que vous fassiez.

Encore plus bluffant : pour certains tests, votre résultat est net, vous y arrivez d'un côté et vous n'y arrivez pas de l'autre. Puis vous refaites le test après avoir subi un stress (une simple mini-chiquenaude sur votre tempe, près de votre oeil, qui ne fait pas mal mais qui vous fait cligner, suffit à déclencher cet état pour un court moment) : les résultats s'inversent - vous y arrivez là où vous n'y arriviez pas, et vous n'y arrivez plus là où vous y arriviez! Remarque : je n'ai pas testé l'effet stress sur tous les tests - sur un ou deux seulement, et ces tests traitaient de la classification I/E.

De quoi ai-je pris conscience avec ces tests, moi qui ne connaissais alors pas mon propre profil MBTI? J'ai pris conscience de ce qui, dans ma nature, me permet d'être optimal, je sais ce qui m'est le plus facile, là où je dépense le moins d'énergie, là où j'ai la meilleure efficacité dans ma manière d'être et d'agir. Avoir tel ou tel profil MBTI ne vous interdit pas d'avoir d'autres comportements bien sûr, mais vous y consacrerez davantage d'énergie. J'ai également constaté, a posteriori, que j'avais eu dans ma vie des périodes où le stress était prédominant, et où je devenais mon profil MBTI opposé, et où je dépensais énormément d'énergie, ce qui poursuivait le stress... un cercle vicieux. Connaître son propre cercle vertueux est, me semble-t-il, une étape enrichissante pour mieux se connaître.

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr/fr/faq
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Lun 24 Aoû 2015, 17:26

C'est intéressant, mais quel cas de figure donne introverti, et quel cas de figure donne extraverti, s'il te plait?

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Inscription : 24/08/2015
Messages : 215

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Lun 24 Aoû 2015, 17:37

@Sylphira a écrit:
C'est intéressant, mais quel cas de figure donne introverti, et quel cas de figure donne extraverti, s'il te plait?
*** Message édité en 2017, j'avais dit des âneries avant d'avoir été formé à la méthode ***

Voici un exemple de test pour N/S.

Le sujet se tient debout, coude fléchi devant soi, la main en l'air. L'acolyte va se placer en face de lui, de façon à établir le contact phase un : entre les deux paumes des mains (edit : une main chacun); puis après phase deux : entre les deux revers des mains (edit : une main chacun). Le sujet ferme les yeux. L'acolyte va alors déplacer sa main, à son choix dans les trois directions (haut/bas, près/loin, rompre le contact/pousser vers la main). Le sujet a pour mission de maintenir le contact entre les deux mains, sans appuyer, sans s'éloigner, aussi fluidement que possible.

Normalement, le résultat sera flagrant de facilité d'un côté et vous serez à la rue de l'autre (vous perdez le contact et vous ne le retrouverez probablement pas).

Vous y arrivez avec la paume de la main, mais pas de l'autre côté :
Spoiler:
 

Vous y arrivez avec le revers de la main, mais pas de l'autre côté :
Spoiler:
 

Le coup de la chiquenaude que j'ai décrit dans mon post au-dessus fonctionne avec ce test. C'est bluffant de voir l'inversion j'y arrive/je n'y arrive pas aussi nette sur ce simple test. Faire le coup de la chiquenaude avant que le sujet ne ferme les yeux, ça le stresse pour les quinze secondes maximum que dure ce test - et il n'y a rien de particulier à faire pour que le sujet revienne dans un état normal après.


Dernière édition par Taamer le Sam 21 Jan 2017, 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr/fr/faq
nirvanouille
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 39
Lieu : PARIS
Emploi : Indépendant
Inscription : 14/10/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Mer 14 Oct 2015, 22:59

Bonjour à tous,

Attention aux transmissions de testings par forum pour déterminer le profil d'une personne.
Les tests demandent énormément de pratique et ne peuvent être utilisés de manière simple tel quel.
Les résultats s'en trouveront forcément biaisés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 15 Oct 2015, 09:30

Bonjour et bienvenue ^^ N'hésite pas à aller poster un petit truc dans le forum de présentation Wink

Quand tu parles de pratique, tu fais référence à quoi? A l'expérience j'imagine, mais avoir l'expérience dans quel domaine? Comment, d'après toi, il faudrait les utiliser pour avoir des résultats fiables? *curieuse*

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1815

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 15 Oct 2015, 13:35

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 09 Nov 2015, 02:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 15 Oct 2015, 15:38

Merci Dorloth, c'était pertinent, même nous - le forum en général en fait - avions déjà évoqué ces points de pression dans la véracité de ces résultats. C'est pas plus mal de l'avoir consigné par écrit sur ce topic. Je suis assez d'accord, et personnellement, je vais même plus loin dans le doute que j'émets vis à vis des auto-tests.  Mais peut-être que Nirvanouille avait un autre point de vue, j'avais la sensation qu'il avait autre chose en tête, ou une idée des bonnes pratiques à avoir pour faire passer le test dans des conditions optimum.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nirvanouille
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 39
Lieu : PARIS
Emploi : Indépendant
Inscription : 14/10/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Jeu 15 Oct 2015, 22:59

Bonjour,

Oui tout à fait Sylphira...
Dorloth a une réflexion plus sur le côté cognitif (pas étonnant pour un INTJ Very Happy )
Je parlais de mon côté plus de la pratique du testing.
Cela fait 3 ans que je suis formé à Action Types et le testing est vraiment à pratiquer régulièrement. J'ai eu beaucoup de surprises voir de doutes au début de ma pratique. Le "taux d'échec" s'amenuise petit à petit mais il faut beaucoup de pratique.
Donc je mettais juste en garde sur les conseils de testing sur forum. Ca n'aura qu'un effet négative et non constructif à mon sens.

Personnellement j'utilise un protocole très précis. Les consignes sont également très importantes.
Je suis également certifié MBTI et FMS et je joins plusieurs connaissance pour viabiliser mon résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Ven 16 Oct 2015, 14:45

Justement, c'est ce protocole qui m'intéresserait.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nirvanouille
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 39
Lieu : PARIS
Emploi : Indépendant
Inscription : 14/10/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Ven 16 Oct 2015, 16:22

L'enseignement Action Types et du testing ne peut se faire que par les fondateurs : Ralph HIPPOLYTE (en France) ou Bertrand THERAULAZ (en Suisse).
En fonction de votre lieu géographique je peux vous envoyer en message privé les coordonnées de l'un d'eux.

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1789

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Ven 16 Oct 2015, 16:36

Oui pourquoi pas, mais comme vous avez posté un message, est-ce que vous auriez un petit quelque chose à nous faire partager pour passer les tests dans des conditions plus optimales? Le genre de pensées à évacuer par exemple, sans rentrer dans la théories telles quelles? Cmme le soulignait Dorloth, nous avons tous conscience que les tests sont à prendre avec des pincettes mais est-ce qu'on aurait une manière de les rendre plus efficaces sans forcément passer par les arcanes d'AT ?

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nirvanouille
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 39
Lieu : PARIS
Emploi : Indépendant
Inscription : 14/10/2015
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type" Ven 16 Oct 2015, 16:44

Je comprends mais de mon côté j'ai signé une charte me permettant d'utiliser AT dans mon coaching mais pas de l'enseigner. Ce que je trouve logique quand je vois la complexité et la finesse du testing.

Votre demande est d'être testé ou d'apprendre à tester ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: MBTI et "Action type"

Revenir en haut Aller en bas
 

MBTI et "Action type"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» MBTI et "Action type"
» Type MBTI et dépression : la falsification de personnalité
» Un de plus...
» Les Tests MBTI
» Changer de Type MBTI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-