Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -8%
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
1099 €
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Le sexisme dans le jeu vidéo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
OdonDeSaintAmand
Traducteur
OdonDeSaintAmand

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 15:13

@globo a écrit:
Ça devrait l'être, ça ne l'est pas.

sous-entendrais-tu que les féministes discréditent la lutte contre le sexisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 15:26

Je me suis demandée si je devais réagir face à un troll ou m'égosiller, mais je vais choisir la seconde solution.

Guinea, que ce soit clair une bonne fois pour toutes, les féministes ne cherchent pas à te retirer tes jolis testicules, ni à toi ni aux autres. Tu es libre de penser et d'agir comme bon te semble dans les limites légales imposées. On ne cherche pas "qu'à" castrer le mâle. C'est peut-être dur pour toi de réfléchir sur ce qui ne va pas, mais il n'est pas question que la flemmardise de ta réflexion se répande ailleurs. Tu mélanges tout.

Les jeux vidéos ne sont pas faits pour les hommes. En revanche, ils sont créés et conçus majoritairement par des hommes, je pense que ce fait est difficilement niable. Ce n'est pas une critique, simplement un constat.

Citation :
On ne peut rien faire si la majorité des filles ne veulent pas jouer aux jeux vidéos

Les "filles" n'ont jamais dit qu'elles ne voulaient pas jouer aux jeux vidéos parce que c'était sexiste. Je te dirai volontiers encore une fois que tu mélanges tout même si je me répète, parce que c'est effectivement le cas.


Citation :
A quoi bon faire des jeux moins "machistes" si ça se vend pas et qu'il n'y a aucune demande de la part des meufs.

Pourquoi veux-tu absolument séparer la demande de jeux vidéos des hommes, celle des femmes ? Les hommes ne demandent pas que Call of Duty, et les femmes Animal Crossing...

Je viendrai plus tard réagir à ce que tu as dit globo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 15:46

@OdonDeSaintAmand a écrit:
sous-entendrais-tu que les féministes discréditent la lutte contre le sexisme ?

Bon je m'appelle pas globo mais je réponds quand-même.

Bien-sûr que c'est stérile et que ça ne sert qu'à diviser.

Les féministes Vs. Les geeks. Combat perdu d'avance.

Facile de s'en prendre aux geeks "sexistes", alors que le problème n'est pas là.


J'avais vu un super docu qui parlait du pourquoi que les hommes adoraient jouer + que les femmes. Et bien, c'tait juste une question biologique. Un truc qui se diffuse dans le cerveau. (C'est prouvé scientifiquement). Le fait de conquérir des territoires. Un peu comme les soldats ou guerriers dans la passé. Et ça, c'est plutôt masculin.
Le problème avec des personnes comme Jicky, c'est qu'elles sont de mauvaise foi.
Elle nie qu'il y a des différences entre les sexes.

Sinon j'aime bien la pavé de globo. Je me retrouve dans ce qu'il dit. Je suis aussi un joueur, mais je trouve qu'on peut très bien jouer à des jeux sans pourtant y voir une guerre des sexes.
Revenir en haut Aller en bas
globo
Pirat(e)
globo

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 34
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 15:57

Odon non, je dis que c’est sensiblement la même chose, en l'état, lorsque tu dénonces le sexisme, tu dénonces principalement la discrimination des femmes et des minorités sexuelles. Ce qui est sans doute dû au fait qu'elles en ressentent d'avantage les effets mais ce qui n’empêche pas d'appeler un chat un chat. L'article cité plus haut, tu remplaces le titre par "machisme chez les geeks" ça revient au même et c'est presque plus honnête vu le contenu. Alors oui, combattre les inégalités sans hiérarchiser c'est bien, ne pas se cantonner à sa propre communauté c'est bien mais en l'occurrence j'y vois juste une petite manip de com qui consiste à faire passer une lutte communautaire pour un combat universel mais sans le justifier véritablement.

Tu ne peux pas dire que le sexisme concerne tout le monde, ce n'est pas vrai tout simplement parce que les victimes sont toujours les mêmes et du coup le seul "espoir" dans la lutte c'est compter sur l'empathie des autres. Il y a peut être plus efficace que ça, le sexisme fait peut-être partie d'une logique plus globale dont nous sommes tous les victimes.

Quitte à globaliser, autant le faire jusqu'au bout et dépasser le thème du sexisme, viser la discrimination des minorités dans tout ce qu'elles représentent et chercher les causes qui la font perdurer. Soit on défend que les siens et on assume de n'être soutenu que par une minorité, soit on défend tout le monde et on fait le boulot jusqu'au bout. En disant ça, je répète que selon moi une critique fondée sur les pratiques commerciales viserait plus juste que la remise en question de la personnalité du joueur macho. Ça ça serait dénoncer un problème qui concerne tout le monde et qui serait plus fédérateur je pense.

J'ai tout autant de raisons de me sentir discriminé dans les jeux que les minorités "classiques" si je commence à me comparer à ce que je vois sur les écrans et pourtant je m'en fous. Donc la lutte du sexisme je ne la "comprends" pas, je ne me sens pas représenté dans cette lutte d'avantage que dans les jeux et si je devais réfléchir au truc en étant altruiste et bien j’étendrais mon empathie à tout le monde et je ne serais plus juste anti-sexiste. Oui, je fonctionne en tout ou rien pirat

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 16:49

@globo a écrit:
Je suis désolé, je n’arrive pas à m’émouvoir pour une communauté qui se sent exclue (oui, parce que faut pas se cacher derrière la dénonciation du sexisme unisexe, la lutte contre le sexisme c’est une succursale du féminisme et par extension un combat communautaire et non plus universel) mais qui au lieu d’embrasser la marginalité et aller vers la contre-culture, le détournement, la subversion, l’alternative, la moquerie du conformisme de la majorité, le boycott des produits, la création indépendante, l’autonomie… exige de rentrer, non, qu’on la rentre gentiment dans le moule…
Mais se mettre en marge c'est accepter de laisser le standard et la norme tels qu'ils sont. On peut parfaitement profiter des jeux vidéos on se sachant "en marge" mais ça ne doit pas justifier le fait qu'il y ait toute cette violence. A un moment, si tu veux que "le moule" change, il faut bien dire "je suis normal". Si tu t'enfermes dans une marginalité artificielle tu acceptes de jouer le jeu de cette norme et tu ne changes en rien, tu l'entretiens. Je n'ai pas envie de dire "je suis une exception parce que je suis une fille qui joue aux jeux vidéos" parce que je ne considère pas comme "normal" d'être une exception, et je trouve ça faux.

Mais ce que tu dis (par exemple, le boycott des produits) c'est mignon mais tu te doutes bien que si seule les femmes féministes geek le font ça n'ira pas bien loin et ça n'aura aucune conséquence. Le but de ce genre d'article, de traiter l'information telle qu'elle est, c'est de permettre aux gens de se sensibiliser à la cause. Tu dis "le probleme c'est pas les joueurs mais les producteurs". Mais seuls les joueurs peuvent agir sur ce qui est produit ! Seul le consommateur peut agir sur ce qui se créé. Et quand on sait qu'une grande majorité des joueurs revêt sans rechigner le rôle sexiste qu'on lui propose, forcément, ça donne envie de dire "ah bah si, le problème, c'est quand même un peu les joueurs aussi". Et en réalisant que les joueurs sont le problème on réalise qu'ils sont aussi victime d'un sexisme global qui encourage à nous battre les uns contre les autres et à nous croire différent pour la simple raison que nous n'avons pas le même sexe. Quand tu dis "Tu ne peux pas dire que le sexisme concerne tout le monde, ce n'est pas vrai tout simplement parce que les victimes sont toujours les mêmes et du coup le seul "espoir" dans la lutte c'est compter sur l'empathie des autres." tu es a côté de la plaque parce que le fait de s'enfermer dans un rôle de violence c'est AUSSI être victime de sexisme : ce n'est pas parce que tu "gagnes", que tu es "le plus fort", celui qui "insulte" et qui "sort les poings" que tu n'es pas victime de sexisme. Le simple fait que tu prennes un rôle ingrat (parce que bon, je vois pas trop ce qu'il y a de cool à être insultant et méprisant perso, c'est pas tellement dans mes aspirations...) parce que tu es un homme prouve que tu subis le sexisme de la même manière qu'une femme qui accepte d'être "soumise" parce qu'elle est une femme. Et on a le droit de compter sur l'intelligence humaine pour voir que le "salut" c'es pas dans la violence qu'il se trouve, c'est pas dans le fait de gagner le rapport de domination, mais c'est dans le fait d'être maître de soi (et ça passe, entre autre, par se détacher des rôles imposés).

Critiquer les démarches commerciales plutôt que les joueurs ce ne serait pas plus fédérateur, ce serait juste un peu plus "doux", un peu plus bisounours, ce serait éviter de dire "le problème vient de x ou y" mais de dire "le problème vient d'un machin pas tangible qu'on peut éventuellement plus ou moins contrôler mais sur lequel on a pas de prise réelle". Alors qu'on a quand même un minimum de prise réelle sur le comportement qu'on choisi d'adopter.

En gros ce que tu expliques c'est que tu es d'accord avec ce que disent les féministes mais pas d'accord avec la manière dont elles le disent parce que c'est trop agressif envers ceux qui sont victimes/coupable de machisme (je parle de victime du machisme dans le sens "victime d'être machiste parce que c'est ce qu'on t'impose"). Tu comprends bien que c'est juste une manière de dire "surtout, ne faites pas trop de mal à mon égo" et que par conséquent ce n'est pas vraiment extrêmement pertinent dans le débat ? :/

Après oui qu'il y ait d'autres formes de discriminations dans le jeu vidéo ok si tu veux mais... bordel, c'est vraiment un argument ? :/ C'est creux quoi.

Edit : je rajouterai même que c'est d'autant plus creux que le débat sur l'inégalité la plus visible permet d'élargir à la discussion sur les autre inégalités. Ce que tu fais en disant "oui mais y'a pas que ça" c'est intéressant parce que ça permet de réaliser ce qu'on aurait pu ne pas voir du premier abord mais c'est stupide dans la mesure ou c'est une entreprise de décrédibilisation qui a mon sens n'est pas justifiée, inutile et stérile. Qu'on parle du reste oui mais qu'on dise "parce que vous parlez pas du reste vous êtes nuls" c'est moyen quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
Speed Gavroche

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 31
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1574

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 19:58

J'ai lu ce fil en diagonale et je suis assez perplexe. Je ne vois pas trop quel est le problème du "sexisme" dans les JV, s'il existe. Après tout les créateurs de jeux vidéos font ce qu'ils veulent. Si ils veulent créer des jeux sexistes, et à fortiori si des gens veulent y jouer, de quel droit les empècherions nous? Chacun est libre après tout.

Si il y a une minorité de joueurs que ça dérange, peut-être qu'il se créera une niche spécialement pour eux, sinon tant pis. On va quand même pas tout changer uniquement pour leurs pleurnicheries et leurs petites insastisfactions.

Le fait que la majorité des créateurs et joueurs de JV soient des hommes ne me parait avoir aucune importance, et il serait d'ailleurs assez sexiste de penser le contraire. Smile

_______________________________________
Roosh V-La Théorie de l'Echelle-Catallaxia-Contrepoints-Le Québécois Libre-L'Histoire de votre Esclavage-Return of Kings-Wikifeet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 21:15

@Speed Gavroche a écrit:
J'ai lu ce fil en diagonale et je suis assez perplexe. Je ne vois pas trop quel est le problème du "sexisme" dans les JV, s'il existe. Après tout les créateurs de jeux vidéos font ce qu'ils veulent. Si ils veulent créer des jeux sexistes, et à fortiori si des gens veulent y jouer, de quel droit les empècherions nous? Chacun est libre après tout.

Si il y a une minorité de joueurs que ça dérange, peut-être qu'il se créera une niche spécialement pour eux, sinon tant pis. On va quand même pas tout changer uniquement pour leurs pleurnicheries et leurs petites insastisfactions.

Le fait que la majorité des créateurs et joueurs de JV soient des hommes ne me parait avoir aucune importance, et il serait d'ailleurs assez sexiste de penser le contraire. Smile

- ce que cet article vise a faire c'est tout d'abord de dire que le sexisme dans les jeux vidéos, ça existe. Justement pour éviter les gens qui disent "si ça existe" (mais bon on sait jamais avec ces menteuses de féministes hein Razz). La plupart des gens que je connais et qui ont un minimum de recul sur le milieu du jeux vidéo (milieu qu'ils connaissent hein, je parle pas de ceux qui ont jamais touché une manette), sont d'accord pour dire que ce constat est réel (et alarmant).
- on parle pas d'empêcher les gens mais d'essayer de faire avancer la réflexion en évoquant les problèmes. Si on est libre d'être sexiste on est aussi libre de parler du sexisme et de le dénoncer non ?
- "petites insatisfactions" et "pleurnicheuses". Je sais pas si tu réalises que cette manière d'amoindrir les insultes et les agressions faites aux femmes (je parle pas que des jeux vidéos, j'élargis à l'ensemble des luttes féministes) est justement sexiste. Pas parce que c'est une attaque envers les femmes mais parce que tu ne vois les revendications qu'à travers le prisme de "elles sont dites par des femmes donc elles sont forcément illégitimes, dramatisées, pas réfléchies".

Voilà, c'est drôle les réactions que ça suscite ce genre d'article. Il s'agit juste de faire un constat sur l'état des choses, à l'heure actuelle. Je ne vois pas en quoi "ne pas en parler" serait plus utile que de le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 21:26

Je crains moi que ces jeux vidéos influencent négativement la représentation de la femme chez les plus jeunes qui sont en pleine construction de leur identité.

Sinon c'est surtout un défouloir, surement pour des hommes frustrés trop souvent rejetés par les femmes, ce qui fait qu'ils les méprisent tout autant qu'ils les désirent, ils en viennent peut être à mépriser le charme qu'elles exercent sur eux, comme ils ne peuvent les avoir. Ils ont la haine de leurs désirs et de ces femmes inaccessibles.

Après il y a aussi ceux qui craignent la femme par exemple, la rendent niaise et naive afin de la manipulé facilement, dans le cas contraire ne se sentent pas à la hauteur.

Enfin dans tous les cas, ces hommes souffrent de quelque chose, naturellement l'homme ne peut pas mépriser la femme, la nature a fait en sorte que ces deux là s'aiment.
Revenir en haut Aller en bas
cckc
Aucun rang assigné
cckc

Type : INTP
Age : 43
Lieu : Nantes
Emploi : zxcvbmn
Inscription : 23/02/2013
Messages : 33

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 22:09

Guineapig a écrit:
J'y vois aucun sexisme. Seulement du commerce.
Spoiler:
 
En effet. Et ça c'était du commerce. Pas du racisme.

Guineapig a écrit:
Le truc c'est que le sexisme est très minime dans le jeu vidéo. Et puis le joueur c'est faire la part des choses. C'est p't'être ça qui est énervant pour les geeks. Ces attaques féministes qui cherchent qu'à castrer le mâle.
Ca doit être ça Wink

Guineapig a écrit:
J'avais vu un super docu qui parlait du pourquoi que les hommes adoraient jouer + que les femmes. Et bien, c'tait juste une question biologique. Un truc qui se diffuse dans le cerveau. (C'est prouvé scientifiquement).
Il est aussi prouvé scientifiquement que c'est une question culturelle.

SpeedGavroche a écrit:
Je ne vois pas trop quel est le problème du "sexisme" dans les JV, s'il existe. Après tout les créateurs de jeux vidéos font ce qu'ils veulent. Si ils veulent créer des jeux sexistes, et à fortiori si des gens veulent y jouer, de quel droit les empècherions nous? Chacun est libre après tout.
Je ne vois pas trop quel était le problème de la Tchétchénie, s'il a existé. Après tout, les autorités Russes font ce qu'ils veulent. S'ils voulaient opprimer une autre population, et si la population Russe soutenait son gouvernement, de quel droit les aurions-nous empêchés ? Chacun est libre après tout.

@globo a écrit:
Tu ne peux pas dire que le sexisme concerne tout le monde, ce n'est pas vrai tout simplement parce que les victimes sont toujours les mêmes et du coup le seul "espoir" dans la lutte c'est compter sur l'empathie des autres.
Vivre dans un monde où des communautés se méprisent entre-elles, se moquent violemment des autres, même quand on fait partie de la communauté dominante, ça te fait envie ? C'est constructif ?
Fermer les yeux au comportement de ses pairs ne fait pas de quelqu'un un neutre, mais un complice.


Je pense que le sexisme dans les JV est essentiellement une question de maturité. Même au sein d'un même jeu (par exemple le mmo le plus connu), dont le contenu n'est pas sexiste en lui-même, on trouve des communautés (des guildes) très sexistes et d'autres beaucoup moins. Peut-être les joueurs les plus matures ont-ils plus conscience que le respect mutuel est infiniment plus agréable pour tout le monde que des blagues grasses jetées à la gorge d'une partie des gens, ou alors que certaines paroles ne sont pas "politiquement correctes" et ils se réfrènent. Le sexisme qui en ressort est à peu près celui qui transparaît dans la société de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 22:19

Je le répète, pourquoi votre argument est toujours le même ? "Il y a du sexisme chez les geeks, mais il y en a aussi ailleurs".

Je ne vois pas ce que ça justifie, ni ce que ça vient faire là. A ce moment-là, j'affirme qu'il y a du sexisme (au hasard) en politique, on me répondrait "il y en a aussi ailleurs, dans le secteur des jeux vidéos notamment". On tourne simplement en rond.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 22:40

Sexisme ou pas. Ça va pas m’empêcher de jouer. J'y prends du plaisir.
Et puis, j'ai du mal à voir la mal partout comme certains, ici.
Perso, je suis ni sexiste ni macho. J'suis même assez féminin et sensible. Mais j'aime bien jouer le rôle d'un macho et que toutes les femmes soient à mes pieds. Virtuellement parlant. Dans la vie, c'est tout le contraire.

Ouais, c'est trop irresponsable comme attitude mais ranafout'.
Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 D2264beb54d245a55b5bd66d87335d09
Revenir en haut Aller en bas
globo
Pirat(e)
globo

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 34
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 23:26

Devotchka je me force un peu à te répondre parce que t'es mignonne aussi mais ton manque de courtoisie est assez déplaisant. Je pourrais aussi dire que ta logorrhée est bourrée d’inepties, que ton discours n'est qu'un procès d'intention et faire le psy de comptoir en interprétant tes mots à ma sauce. Là je le fais mais de manière aimable encore.

On est tous des exceptions, les femmes, les hommes, les obèses, les maigres, les roux, les blonds, les aptes, les handicapés, les blancs, les noirs... si on commence à se mettre dans l'optique de ne froisser personne et permettre à tous de s'identifier, on n'en finit pas et on aboutit à des personnages sans formes, sans visages, sans voix, sans rien. L'exception c'est la norme en réalité. Lorsqu'on crée des personnages, on est obligé de faire des choix et des concessions. Pourquoi c'est souvent les mêmes choix que l'on retrouve? Parce que les jeux sont faits souvent par les hommes et pour les hommes? Peut-être. Est ce que de la même manière on peut pointer une surreprésentation de juifs dans les médias et qui du coup influenceraient le domaine dans leur sens? Ça te parait tout autant probable? Ceci dit, c'est vrai qu'en politique notamment celui qui gagne ce n’est pas le meilleur mais c'est celui qui est soutenu par le plus grand nombre et les autres doivent accepter en essayant de convaincre leurs copains pour la prochaine fois. Du coup le mot sensibilisation prend tout son sens mais tu vas sensibiliser qui? Rien que là tu refuses de voir le pas que je fais dans ton sens. Tu ne vois pas que tu dénonces un pattern qui se répète encore et encore que moi j'essaie de généraliser et que toi tu t’accapares pour défendre ton égo.

En parlant de ça, perso le mien n’est pas spécialement touché, je ne me sens pas visé par l'article et je suis assez d'accord sur le constat en fin de compte c'est juste que je fais des attributions différentes. Toi tu te dis que je me défends en tant qu'Homme, j'suis pas un Homme, j'suis un mec lambda qui ne se sent pas concerné et qui essaie d'expliquer pourquoi et si je ne suis pas "avec", je ne suis pas nécessairement "contre". Ça aurait été intéressant de ne pas voir les joueurs comme les agresseurs mais comme des victimes qui ne sont pas conscientes mais bon, c'est pas grave. Ah et d’ailleurs non, ce n’est pas la demande qui crée l'offre de manière unilatérale, il s'agit d’une influence mutuelle.

Bon, je reprends, je n'ai pas bien compris tout le passage sur la violence, je ne sais pas si tu fais référence à la virulence des critiques que s’est prise l'auteur ou à la violence dans les jeux, c'est pas très clair. Mais bon, la sensibilisation ça passe par l'ajustement à ton auditoire, tu ne peux pas imposer une souffrance liée à l'image de soi à quelqu'un d'autre, tu ne peux pas faire ressentir à un homme les douleurs de l'accouchement par exemple. En revanche tu peux trouver des analogies ou mettre en évidence des mécanismes similaires. Là cet article prêche aux convaincus.

Je réponds vite fait à ckcc
Citation :

Vivre dans un monde où des communautés se méprisent entre-elles, se moquent violemment des autres, même quand on fait partie de la communauté dominante, ça te fait envie ? C'est constructif ?
Fermer les yeux au comportement de ses pairs ne fait pas de quelqu'un un neutre, mais un complice.

Tes questions là, tu les poses sérieusement après avoir lu autour de ce passage? Non parce que moi je dis justement qu'on encourage à travers la lutte contre le sexisme subventionnée les instincts communautaires, les réactions à l'article c'était la réponse d'une communauté, violente et grossière parce que massifiée et pointée du doigt comme un grand ensemble homogène. Les Hommes comme-ci les Hommes comme-ça, les développeurs, les éditeurs, les joueurs, on s'en fout, les Hommes, point. Et ben c'est dommage.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 23:39

Globo, je veux pas parler au nom de Devotchka mais le "t'es mignonne" on s'en passerait bien. Pour toi, si le sexisme n'existait pas nous n'aurions pas de "formes, de visage" et j'en passe ? Est-ce que tu trouves ça logique ? Est-ce que tu as compris (parce que j'ai l'impression que de façon générale il y a ici un gros problème de compréhension ou de négation, je ne saurai pas clairement l'identifier) qu'il n'y a pas négation du genre de l'individu mais un refus de voir cet individu être déconsidéré à cause de son genre ? Et le sexisme n'est pas une cause dont le féminisme s'est accaparé puisqu'il touche autant les hommes que les femmes.

Pour cette histoire d'ego, si tu n'étais pas touché tu n'aurais pas réagi aussi sèchement. Ce n'est même pas une question d'ego en fait, je ne vois pas ce qu'il vient faire là. C'est une question de discrimination, et il est effrayant de voir à quel point une violence passive est ainsi banalisée et justifiée.

Je ris de lire "les joueurs, des victimes". Quel amalgame... Dans l'article, il est bien spécifié qu'il s'agit d'une frange minoritaire des participants à la culture geek. Personne n'a montré tous les joueurs du doigt, seulement les comportements hallucinants de certains joueurs et de l'industrie du jeu vidéo elle-même. Quand je vois une femme se fait tripotée par un type de son équipe à un tournoi de Tekken, je trouve ça encore plus choquant de prétendre que les joueurs sont des victimes.

Revenir en haut Aller en bas
globo
Pirat(e)
globo

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 34
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013, 23:40

@Devotchka a écrit:
Mais ce que tu dis (par exemple, le boycott des produits) c'est mignon mais tu te doutes bien que bla bla

Oui le reste n'est que le reflet de ce que j'ai vu dans le message de D., je réagis, je réponds.

Sur le reste je répondrai peut-être demain ou tout à l’heure soit dit en passant.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
axolotl
Aucun rang assigné
axolotl

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 36
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Mar 2013, 08:24

j'ai lu les échanges, très intéressants et certains points sur lesquels j'aurai pu avoir quelque chose a dire ont déja été évoqués. mais il y a un truc qui me fait vraiment tiquer (euphémisme) donc je pose quand même la question :

globo, j'ai peut être mal compris ton message mais tu considère que la lutte contre le sexisme(=le féminisme) est "un combat de minorité comme il y en a tant d'autres" ?
je pose réellement la question, je pense avoir mal compris. tu parles uniquement du milieu des jeux vidéo ?
Si oui, je dois dire que pour moi on ne peut pas "tolérer" un truc aussi grave que le sexisme, ou le racisme, ou autre, dans un milieu particulier tout en le condamnant en général... au nom de quoi ?

es-tu au courant du nombre de femmes sur terre ? es-tu au courant que le sexisme affecte aussi les hommes ?
ce n'est pas un combat de minorités. ce n'est pas parce que le milieu des jeux vidéo est un milieu majoritairement masculin qu'il doit y avoir une "dérogation" et une zone de non-droit...

_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
globo

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 34
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Mar 2013, 23:19

Je reprends, en fait c'est assez simple, pour résumer moi le sexisme je le vois seulement si je fais l'effort, spontanément ça me passe au-dessus de la tête, je ne dis pas qu'il n'est pas là, je dis que ça ne me saute pas aux yeux et après coup, ça ne me révolte pas. Là je parle surtout du contenu, le comportements des mecs sur les salons ou autres ça je comprends totalement qui ce soit dur à avaler (no joke no joke, no shoot no shoot) Pourquoi? Je ne sais pas, en rationalisant mon ressenti premier je dis que ça vient du fait que je n'y vois qu'une conséquence d'un processus plus global. Voilà mon argument.

J'ai zappé les images postées par ckcc la dernière fois et je réponds oui, c'est avant tout du commerce, le racisme est là mais ce n’est pas la motivation première, c'est une conséquence. Le but n'est pas d'être raciste ou sexiste, le but c'est de vendre un produit à une population cible, forcément que ceux qui ne sont pas ciblés se sentent lésés. On critique le racisme, il s'estompe, on se met alors à remarquer le sexisme, il s'estompera aussi, puis viendra autre chose sans doute.

Je n'ai pas de solution miracle, je n'encourage pas l’immobilisme, je suis juste pas certain que les revendications aboutissent à un réel progrès, j'ai peur que l'on continuera à vendre de la merde avec des slogans bidons, du cul, du choquant, du saignant en faisant gaffe de ne pas froisser quelques groupes de populations qui pourraient nuire à la marque. Je suis persuadé que l'on verra bientôt des babes "LGBT-friendly" ou juste des ex-stripteasers histoire de commencer en douceur, sur les salons de jeux, ça sera ça la réponse des commerciaux. Et vous allez voir qu'il y en a qui seront contents, qui diront que c'est un progrès, on aura des reportages avec des écervelés heureuses ou heureux de se retrouver poser à côté d'un Duke Nukem à moitié à poils sensé faire en sorte que tout le monde en ait pour son argent.

Ouais c'est pas vraiment que j'en ai rien à foutre, c'est surtout que je suis pessimiste. Par contre je pense que la réalité c'est le meilleur préventeur. Normalement le mec qui a les mains baladeuses avec sa collègue de tournoi il doit se prendre une tarte dans la gueule, il recommencera pas. A force de se faire battre en jeux par des nanas les mecs arrêteront de les dénigrer. A force de ne pas vendre les jeux en maximisant les profits les développeurs commenceront à se poser des questions. Le sexiste, le raciste, le violent, autre antisocial, c'est un type qui survit mal dans le monde réel à moins de trainer en groupe et éviter le contact des gens "normaux". Il se fait humilier par la fille avec plus d'esprit, par le noir plus intelligent, par le calme plus costaud. Je ne suis pas "inquiet" pour les victimes du sexisme plus que ça parce que je vois le monde comme ça.

Pour revenir sur les jeux et en finir, ce qui m'emmerde moi dans l'histoire ce n'est pas le manque d'équilibre ou de considération dans le contenu proposé, ce sont les dinosaures de la pub et de la com qui utilisent les mêmes procédés depuis des décennies et incluant de temps en temps les populations autrement exclues parce que ça gueule. Je mets l'accent sur le processus commercial parce que c'est un pattern qui se reproduit systématiquement, aujourd'hui nous parlons de sexisme mais dans 50 ans ils feront encore la même chose avec d'autres "minorités" (au sens acheteurs potentiels peu présents sur le marché) en mettant en avant du cul, du choquant, du voyeurisme, des conflits divers, religieux, ethniques etc. Regardez le succès des FPS orientés vers le dézingage de basanés qui sont sortis récemment. Regardez ce que l'on propose à la télé ou dans la musique où le talent de comédien ou de musicien devient limite accessoire. Il est plus facile de vendre un truc bien emballé que réfléchir au contenu. Tout ça c'est le même procédé et ça pour le coup nous en sommes tous victimes. Jicky tu le dis toi-même que les comportements dénoncés viennent d'une minorité mais par contre les politiques commerciales ça ce n'est pas le fruit de gens en sous-nombre, ce n'est pas une "anomalie". D'autant plus que ceux dont on exploite les pulsions sont pour moi moins fautifs que ceux qui les instrumentalisent encore une fois. Je ne sais pas, j'aurais du mal à vouloir imposer aux gens tel ou tel style de jeu parce que meilleur pour leur éveil ou que sais-je, pour leur bien quoi, pour les éduquer soi-disant mais par contre je me dirais que varier les styles, innover, chambouler les codes établis, chercher de nouveaux concepts ça ça pourrait être intéressant. Sortir en fait de la logique marchande à tout prix et encourager le fait de créer pour créer, quitte à vouloir un monde meilleur, autant vouloir... le meilleur... ouais non je ne serais pas publicitaire moi, j'imagine que c'est un talent aussi pirat

Bref, je rajoute quand même que non le sexisme ne touche pas autant les hommes à mon avis, dans tous les sens du terme, la plupart s'en foutent, même quand il y aurait matière à, ça ne les dérange pas, parce qu'ils sont choyés par ailleurs. Tu parles du sexisme à un mec lambda, il ne te rira pas forcément au visage mais il s'en foutera au fond, ce n’est pas son problème. C'est pour ça que j'essaie d'élargir le truc, voir ce qui va de paire avec le sexisme et qui toucherait ceux qui n'y sont pas sensibles, dont moi. Vous votre "chance", qui finalement vous dessert parce que c'est pénible, c'est que vous n’êtes pas sensibles aux mêmes trucs que les joueurs "classiques" donc vous avez un autre rapport avec les jeux. C'est à dire que le milieu du JV c'était pendant longtemps un truc de mecs, du coup changer les codes maintenant ça parait impensable, ça prendra du temps et je pense qu'au final les meilleurs alliés dans ce combat restent encore les joueurs, la vaste majorité, qui se retrouveront sur des points essentiels de ce qu'ils cherchent dans les jeux, quelque soit leur genre.

Je crois avoir fait le tour de ce que je voulais dire pour le moment.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 44
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Mar 2013, 02:15

@globo a écrit:
Devotchka je me force un peu à te répondre parce que t'es mignonne aussi mais ton manque de courtoisie est assez déplaisant.
Sexiste!!!! T'es supposé la traiter comme n'importe quel autre mec, que tu la trouves intéressante ou pas.

J'trouve ridicule de parler de sexisme dans les jeux vidéos. Oui, dans un sens il y en a, mais c'est de la FICTION. Est-ce que la population est schizo au point de ne réellement pas être capable de faire la différence? Tout en fiction est exagéré, faux. C'est fait pour attirer. C'est pas des documentaires. Tout le monde préfère regarder des choses belles. Que ce soit des objets inanimé ou animé. (la beauté est très subjective, mais pour vendre, ils doivent suivre les penchants du publique cible.

L'éducation est qqch d'humain à humain. Si certain en pense autrement (enfants ou adultes), c'est par rapport à la différence fiction/réalité qu'il faut les éduquer, justement.

Jouez à ce qui vous intéresse et crissez-nous patience avec ce qui ne vous plait pas. Je n'aime pas les jeux de sports donc j'vais militer pour qu'ils les changent ou, mieux encore, qu'ils n'en produisent plus? Ridicule. je n'y joue pas pis c'est tout. Nan, j'vais militer pour dire que la compétition dans les jeux rend les gents plus aggressif et qu'ils acceptent moins la différence (mon équipe est tellement mieux que la tienne) et après ça j'vais abolir tout les sports d'équipe pour ensuite m'attaquer aux sports individuels car ils promouvoient l'indivualité, l'égocentrisme et le narcissisme... n'importe quoi!

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
axolotl
Aucun rang assigné
axolotl

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 36
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Mar 2013, 13:28

je n'ai pas super envie de m'embarquer dans le débat de manière aprofondie, d'autant plus que même si je joue pas mal, je ne me sens pas faire partie de cette communauté. je joue chez moi, seule, ou avec mes potes, donc bon.

mais je voulais quand même te répondre en quelques lignes globo, sur le sexisme en général plus que dans ce milieu en particulier :

Citation :
Je reprends, en fait c'est assez simple, pour résumer moi le sexisme je le vois seulement si je fais l'effort, spontanément ça me passe au-dessus de la tête,
encore une fois, je ne sais pas si tu parle en général ou dans le milieu des JV en particulier.
mais peu importe : t'es tu demandé si par hasard c'etait parce qu'a titre personnel tu en es moins victime ?
normal qu'un blanc remarque moins le racisme. le racisme, ca peut etre, quand on est "typé", de voir les gens dans le bus systématiquement serrer leur sac contre eux. le sexisme, ca peut etre de sentir que tu es systématiquement moins pris au sérieux dans un milieu donné, à cause de ton sexe. même si bien sur, il est toujours possible de "prouver" par la suite que tu mérites le respect. mais c'est injuste et anormal d'avoir à prouver quoi que ce soit à cause de son sexe.

le sexisme, c'est un problème immense et très vaste qui "polue" des tas de domaines, ca va de la rémunération des hommes comparés à celles des femmes, à la vision de la sexualité masculine par rapport à la sexualité féminine, à des concepts comme la notion de "friend zone", aux victimes de viol à qui on dit que quand même, habillées comme ca à3h du mat', c'etait un peu chercher la merde ; à l'atribution quasi systématique de la garde des enfants à la mère (et là, c'est du sexisme à l'encontre des hommes, comme tu vois, ca existe), c'est demander à une femme politique des info sur son régime ou son look (comme ca arrive sans arrêt à Hillary Clinton), ce qu'on ne ferait pas pour un homme, etc etc etc.
il suffit de se poser la question et d'ouvrir son regard pour le voir.

après oui, les femmes en "souffrent" plus que les hommes, ou en tout cas d'une manière plus visible.
mais dire à un mec qu'il joue/tire comme une fille, lui dire que pleurer c'est pour les fiottes, que si il a un physique comme ci ou comme ca ca fait effeminé, que si il a envie d'etre coiffeur ou danseur classique c'est bizarre, c'est du sexisme... ca répand l'idée que "un homme c'est ca, une femme c'est ca" et que tout ce qui sort du cadre est mauvais.
si ca t'es déja arrivé, tu as déja été victime de sexisme. sinon, eh bien tu correspond peut être à la vision que se fait la societé de ce qu'est un "mec", et j'espère que tu ne t'es jamais brimé/autosencuré pour ça comme le font beaucoup.
(après, être victime de sexisme ne veut pas dire en souffrir, moi quand ca m'arrivais je m'en foutais à titre personnel ; moins maintenant, car ce que je subit révèle un truc vraiment nuisible, qui en affecte négativement d'autres bien plus que moi.)

une victime du sexisme ce n'est pas seulement une nana qui subit les mains balladeuses de son collègue de tournois comme tu dis... c'est bien plus vaste que ca malheureusement. (ça, c'est plutot une agression sexuelle...)

je ne comprend pas trop ton argument genre "si on règle un problème qu'on trouve choquant, on en remarque un autre, c'est sans fin de toute facon". là aussi, peut être que tu parlais uniquement de marketing, et de l'existence de ces problèmes dans un média, plutot que "en général dans la societé".
bon, même si c'est le cas, je ne vois pas en quoi ca justifie qu'on n'y touche pas si c'est un problème.

je pense que c'est une erreur de penser que le sexisme dans les JV n'est un problème que pour les gameuses à qui ces jeux pourraient déplaire. c'est un problème, point. pareil qu'a la tv, ou autre. d'ailleurs, le JV en tant que petit milieu ca n'existe plus tellement, tout le monde joue maintenant, non ?

@Eldroth a écrit:
Sexiste!!!! T'es supposé la traiter comme n'importe quel autre mec,
plutot "comme n'importe quelle autre personne"...

_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
globo

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 34
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Mar 2013, 14:51

Arrêtez de me rebalancer mon post à Devothcka, lisez le sien d'abord, c'est la pré-quelle.

Citation :
encore une fois, je ne sais pas si tu parle en général ou dans le milieu des JV en particulier.
mais peu importe : t'es tu demandé si par hasard c'etait parce qu'a titre personnel tu en es moins victime ?

Dans le JV en l'occurrence même si ça peut être le cas pour d'autres domaines. Évidemment que les inégalités de salaire et le harcèlement qui n'ont pas besoin d'être "interprétés" pour être perçus comme insultants je le vois parfaitement. Et je dis effectivement que j'en suis moins victime comme la plupart des hommes DANS le JV.

Citation :
il suffit de se poser la question et d'ouvrir son regard pour le voir

Oui, quand on cherche on trouve c'est sûr, mais rien n'y oblige pirat

Citation :
dire à un mec qu'il joue/tire comme une fille, lui dire que pleurer c'est pour les fiottes, que si il a un physique comme ci ou comme ca ca fait effeminé, que si il a envie d'etre coiffeur ou danseur classique c'est bizarre, c'est du sexisme... ca répand l'idée que "un homme c'est ca, une femme c'est ca" et que tout ce qui sort du cadre est mauvais

Et alors? Un homme c'est souvent ça et une femme souvent ça, c'est un constat, après à chacun de savoir se détacher des normes sociales. On n'a pas besoin d'avoir systématiquement de la complaisance et l'aval de la société vis à vis de tout ce que l'on entreprend.

Citation :
si ca t'es déja arrivé, tu as déja été victime de sexisme

Quand bien même, je considère que j'ai surtout été victime de l'importance que je peux accorder à l'opinion des autres.

Le vrai argument pour moi ne concernerait non pas les adultes mais les enfants qui eux absorbent véritablement sans aucun moyen de discerner ce qu'on leur propose comme valeurs. Là effectivement je suis d'accord pour dire qu'il faut faire attention à la manière dont on les influence dans leur constitution. Mais personnellement je ne me sens pas les épaules assez larges pour aller démonter des logiques civilisationnelles au nom des frustrations individuelles que moi-même je ne ressens pas et que je me sens capable d'expliquer à mes enfants sans l'aide de personne.

Citation :
je ne comprend pas trop ton argument genre "si on règle un problème qu'on trouve choquant, on en remarque un autre, c'est sans fin de toute facon"

Normal, c'est pas mon argument pirat Non en fait je disais ça pour insister sur le fait que c'est le dispositif qu'il faut remettre en question selon moi. C'est comme une plaie ouverte qu'on laisse ouverte, il y a constamment des saloperies et des infections qu'on désinfecte mais qu'on ne soigne jamais. Autrement dit, la manière dont on conçoit le marketing favorise et cultive même les inégalités de toutes sortes. Donc ça ça vaut ce que ça vaut, ça ne couvre pas l'ensemble du problème, ce n'est pas une lutte plus "opérationnelle" qu'une autre mais d'un point de vue purement analytique ça me semble pertinent.

Citation :
je pense que c'est une erreur de penser que le sexisme dans les JV n'est un problème que pour les gameuses à qui ces jeux pourraient déplaire. c'est un problème, point. pareil qu'a la tv, ou autre. d'ailleurs, le JV en tant que petit milieu ca n'existe plus tellement, tout le monde joue maintenant, non ?

Si c'était un problème pour tout le monde il n'existerait pas, ou alors il faudrait remettre le sexisme dans son contexte et dénoncer le fait que le JV stagne, régresse même sur certains aspects autres que techniques et finalement ne fait que devenir ce qu’est devenu le cinéma il y a une trentaine d'année, une industrie du spectacle totalement en phase avec les standards sociaux dominants. Là il y aurait moyen de fédérer je pense. Et non tout le monde ne joue pas, c'est comme si tu disais que tout le monde est cinéphile, non beaucoup regardent des films mais pas les mêmes, (encore que, mais ça je l'ai déjà fait remarquer dans la phrase précédente) et pas de la même manière. Non seulement le milieu existe, la frange "élitiste" s'est même renforcée selon moi, il y a eu pas mal d'exemples dans l'article cité plus haut illustrant la manière de décrédibiliser les "faux gamers", c'est pas un processus exclusivement sexiste hein. Mais en plus tu as des communautés en interne qui s'opposent, les pro-PC, les pro-Sony, les pro-machin, les pro-WRPG, les pro-JRPG, les pro-FIFA, les pro-PES, les pro FPS comme-ci, FPS comme ça... bref, difficile de parler de problèmes qui "concerne tout le monde" sauf si effectivement tout le monde se sent concerné.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
axolotl
Aucun rang assigné
axolotl

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 36
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Mar 2013, 17:06

hm, je comprend mieux ton point de vue même si je ne suis pas d'accord avec tout.
je répondrais sur quelques points :

Citation :
Oui, quand on cherche on trouve c'est sûr, mais rien n'y oblige pirat
mais heu... à ce moment là rien n'oblige à rien dans ce domaine...
pour moi c'est une évidence de réfléchir aux choses, c'est comme ça qu'on avance en tant que societé humaine... le progrès social, tout ça...
et bien évidement quand on en aura fini avec le sexisme, on remarquera autre chose qui existe déja maintenant, mais qui ne choque encore personne... et alors ?


Citation :
On n'a pas besoin d'avoir systématiquement de la complaisance et l'aval de la société vis à vis de tout ce que l'on entreprend.
Citation :
(...)je considère que j'ai surtout été victime de l'importance que je peux accorder à l'opinion des autres.
oui c'est sur. personellement j'en suis convaincue et c'est ce que j'aplique joyeusement au quotidien. je rapelle que je disais ça :
@axolotl a écrit:
(après, être victime de sexisme ne veut pas dire en souffrir, moi quand ca m'arrivais je m'en foutais à titre personnel ; moins maintenant, car ce que je subit révèle un truc vraiment nuisible, qui en affecte négativement d'autres bien plus que moi.)
je ne m'indigne pas seulement pour moi, je dirais même au contraire, moi je crois que je m'en sort pas trop mal. je m'indigne pour ceux qui sont moins aptes à se défendre, pour les enfants à naitre, et de toute façon on ne peut pas considérer un problème sociétal comme un problème individuel... ca n'a aucun sens de lutter chacun dans son coin comme si ca ne regardait que nous à l'échelle de notre petite vie, contre un truc moisis qui affecte tout le monde de la même manière. (je dis ca, mais je ne fais partie d'aucune assos ni quoi que ce soit, mais juste, je ne considère pas que les problèmes auquels j'ai du faire face soient normaux et que "le principal c'est que je puisse gérer et aller de l'avant".)

Citation :
Le vrai argument pour moi ne concernerait non pas les adultes mais les enfants qui eux absorbent véritablement sans aucun moyen de discerner ce qu'on leur propose comme valeurs. Là effectivement je suis d'accord pour dire qu'il faut faire attention à la manière dont on les influence dans leur constitution. Mais personnellement je ne me sens pas les épaules assez larges pour aller démonter des logiques civilisationnelles au nom des frustrations individuelles que moi-même je ne ressens pas et que je me sens capable d'expliquer à mes enfants sans l'aide de personne.
je suis bien d'accord et c'est de ca que je parlais quand je parlais de "tirer comme une fille", ou "les garçons ça pleure pas", ou de choisir telle ou telle carrière professionelle. mais c'est vrai que j'ai employé le terme "un mec" donc oui, c'etait pas forcément evident que je parlais d'un enfant... lol.
cependant, si tu crois que tu es seul à éduquer et influencer tes enfants, tu es vraiment naïf.

Citation :
Si c'était un problème pour tout le monde il n'existerait pas
tout ce que je dis, c'est que "le sexisme dans les jeux vidéo" est un problème parce que "le sexisme" est un problème. bien évidement que c'est contre le sexisme que je lutte avant tout, le sexisme dans les jeux vidéo ce n'est qu'une des ramifications de ce problème. c'est pas une raison pour rien faire, si ?

_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
globo

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 34
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Mar 2013, 10:52

Citation :
mais heu... à ce moment là rien n'oblige à rien dans ce domaine...

Ce que je voulais dire c'est qu'il ne faut pas négliger l'importance de la perception subjective, le sexisme n'existe que dans l'oeil de celui qui le voit. T'auras beau démontrer par a+b que quand on réfléchit logiquement ceci et cela va pas mais ça n'en fait pas un problème pour chaque individu, soit on le voit spontanément soit non, il n'y a pas de conversion massive possible sur ces sujets là je pense.

Citation :
si tu crois que tu es seul à éduquer et influencer tes enfants, tu es vraiment naïf

Je t'emmerde.

pirat

C'est l'autre extrême ça et moi je pense que c'est quand même plus facile de chercher à contrôler sa propre zone d'influence que d'essayer de normaliser, dans tous les sens du terme, ce qui vient de l'extérieur. Et puis quand bien même, aucun adulte n'est encore persuadé qu'il peut avoir des super pouvoirs ou que le père noël existe (désolé du spoil pour les égarés) parce que la réalité est venue démontrer le contraire, de la même manière, les figures ou idées encourageant le sexisme selon moi ne pourront jamais structurer l'esprit irrémédiablement. Mais bon, pourquoi pas essayer de contrôler un peu ce qu'on leur donne, au nom de la lutte anti-sexisme ou au nom de la création artistique qui fait autre chose que recycler les mêmes codes encore et encore.

Après, pour le concret, l’immédiat, les débordements individuels ça existe à tous les niveaux, agression sexiste ou agression tout court on y est tous confrontés. Les comportements de groupe pareil, les joueuses sont dénigrées tout autant que les jeunes joueurs, les vieux, bref tous ceux qui ne font pas partie de la masse des habitués, c'est du sexisme dans l'expression mais dans les motivations profondes c'est beaucoup plus basique que ça, c'est le dénigrement des membres d'un groupe autre que le sien. Dans les deux cas, "demander" le respect ça ne servira à rien, "Soyez gentil avec la petite nouvelle de la classe" ça n'a jamais marché tu vois, c'est limite pire, pour preuve les moqueries subies par l'auteur de l'article. En fin de compte ce qui fonctionne, compte tenu de la nature humaine que tu ne changeras pas, c'est la résistance individuelle face à une attaque sexiste et la constitution d'un groupe solide qui par son comportement réduit à néant les arguments sexistes. Par exemple, et je continue sur les femmes parce que victimes principales, personne ne se moque des sportives de haut niveau seulement parce qu'elles sont performantes, pas parce que les gens sont "sympas" ou "respectueux", ils n'ont pas besoin de faire cet "effort", la réalité leur éclate tellement à la tronche qu'il ne viendrait à l'esprit de personne de les dénigrer. Et bien le jour ou les nanas ne se laisseront plus agresser par le geste ou la parole en face de joueurs et où globalement elles seront aussi présentes et performantes dans le JV, dans les coulisses ou tenant les manettes, au moins cet aspect là du sexisme n'existera plus, que l'on ai revu le contenu proposé ou non.

Citation :
c'est pas une raison pour rien faire, si ?

Non pirat Mais bon, je reste persuadé qu'entre sensibiliser et rien faire il n'y a qu'un pas, j'ai même le sentiment qu'entre sensibiliser et provoquer il n'y a qu'un pas aussi. Il n'y a que par son propre comportement que l'on influence celui des autres, les mots et l'espoir d'avoir du respect naturel et spontané en face c'est mince je pense. Je vois bien une dynamique perverse de déclarations officielles et des campagnes de sensibilisation style" Le sexisme c'est pas bien", avoir comme réponse "Vous nous faites chier avec vos histoires, on va vous en donner du sexisme", la situation empire, "Le sexisme c’est encore moins bien qu'avant puisqu'il a augmenté" et on repart dans le cercle vicieux. Tu regardes le rapport lutte contre l'antisémitisme et antisémitisme réel, et bien on dirait que les deux sont corrélés positivement. C'est pour ça que je parlais au début de lutte qui prend des airs communautaires et qui risque d'être contre-productive, entre une minorité (les victimes de sexisme sont minoritaires de fait, quoi qu'on en dise, avant qu'un homme le perçoive pour lui, s'indigne, publiquement et agisse...) qui se défend au quotidien et qui gagne le respect par son comportement et une minorité qui exige le respect par le biais de représentants officiels, la première fait un sprint et la seconde va courir longtemps je pense.

Par contre je ne dis pas que la sensibilisation ne sert à rien et qu'il ne faut rien dire du tout mais qu'il ne faut pas se reposer trop sur ça et ne pas s’étonner des réactions hostiles. Dans le monde tel qu'il est fait, dans un monde d'hommes, avec un petit "h", se plaindre c'est faire preuve de faiblesse et finalement donner le bâton pour se faire battre, au mieux on a de la pitié, au pire de l'hostilité mais jamais de respect véritablement.

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMar 02 Avr 2013, 11:08

Conclusion :

Les victimes des jeux vidéo se sont les hommes et pas les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMar 02 Avr 2013, 11:30

Les pauvres. Plaignons-les.
Revenir en haut Aller en bas
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 28
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Nov 2014, 21:40

Le débat sur le sexisme dans les jeux vidéos fait rage:
http://fr.canoe.ca/techno/jeuxvideo/actualites/archives/2014/11/20141110-101643.html

Guerre des tranchées autour du sexisme dans les jeux vidéo:
http://www.sudouest.fr/2014/11/08/guerre-des-tranchees-autour-du-sexisme-dans-les-jeux-video-1730484-6046.php

Sexiste, l’économie du jeu vidéo ?:
http://www.franceinter.fr/depeche-sexiste-l-economie-du-jeu-video
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globo
Pirat(e)
globo

Type : ENFP 7w6 - 4w5 - 9w8 So/Sx
Age : 34
Lieu : France
Emploi : Technicien de placement.
Inscription : 09/12/2012
Messages : 485

Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2014, 15:49



Un nouveau sujet aurait peut-être été plus approprié pirat

_______________________________________
"Quoi ?! J'suis avare du cul moi ??! I'm super carefull, okay ?!" - Genghis Khunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Le sexisme dans le jeu vidéo. Le sexisme dans le jeu vidéo. - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sexisme dans le jeu vidéo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le coin débats :: Autres discussions, hors sujets, etc. :: Culture-