Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Fonctions secondaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le chat
Aucun rang assigné
Le chat

Type : 7, INTJ
Age : 39
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1309

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeJeu 12 Sep 2019, 01:07

Est ce quelqu'un voudrais m'expliquer a quelles conditions se manifestent les fonctions secondaires (je ne parles pas de la deuxieme fonction cad Te pour un INTJ ou Ti pour un ENTP mais bien des fonctions secondaires cad Ne Ti Fe Si pour un INTJ par ex)

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1106

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeJeu 12 Sep 2019, 09:08

Salut Le Chat ! Very Happy

D'après le MBTI classique, les fonctions secondaires 5 à 8 se manifestent principalement dans des situations oppressantes ou stressantes.

Elles sont en partie inconscientes pour l'utilisateur. Elles correspondent à la part immergée de l'iceberg.

*p'tite caresse au Chat*
Bisou Le Chat !

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
Le chat

Type : 7, INTJ
Age : 39
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1309

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeJeu 12 Sep 2019, 13:32

Merci flop...

Quand tu dis stressantes, comment expliques t'on cela?
Tu aurais un exemple (en vidéo par ex?)
Intuitivement on aurait put s'attendre a un repli sur la primaire et la secondaire, comment expliques t'on cela?

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 582

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeJeu 12 Sep 2019, 15:07

tu acceptes les réflexions et hypothèses basés sur du vécu ?

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
Le chat

Type : 7, INTJ
Age : 39
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1309

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeJeu 12 Sep 2019, 17:14

J'écoute tout.

Je hiérarchise ou non ensuite mais de base j'écoute tout oui

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 582

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeJeu 12 Sep 2019, 17:30

Pour moi, c'est la mise en stress de l'inférieure ou la prise de conscience, qui mal maitrisée chamboule les orientations des fonctions dominante, auxiliaire et tertaire.

C'est un moment un peu pénible qui demande une certaine quantité d'energie ... un peu comme ça :


Fonctions secondaires Regula10

Les oscilations sont des variations d'orientation, pas que ça change de I à E, c'est juste que l'habitude fait que le I avec moins réflexion est ressenti comme un E, et le E avec moins d'action est ressenti comme un I.

voilà, voilà, bon j'ai pas envie d'expliquer le pourquoi du comment, si ça te parle tant mieux, si ça te parle pas tant pis.

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 24
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1106

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeVen 13 Sep 2019, 11:55

@Le chat a écrit:
Merci flop...

Quand tu dis stressantes, comment expliques t'on cela?
Tu aurais un exemple (en vidéo par ex?)
Intuitivement on aurait put s'attendre a un repli sur la primaire et la secondaire, comment expliques t'on cela?

C'est exact. Dans une situation qui demande d'être gérée, ce sont les fonctions premières qui prennent le relais, puisqu'elles sont performantes et efficaces, la plupart du temps. Alors que dans une situation où l'on est mit en confiance et où le sentiment de la sécurité est présent, on s'aventure plus volontiers dans les fonctions dites inférieures.

Les situations où la «part immergée de l'iceberg» fait surface, ce serait plutôt dans des situations strictement ingérables et où les fonctions principales échouent. ( Ce qui pourrait être une définition efficace en terme de MBTI de l'expression «stress important» ).

Lorsque j'étais serveur en restauration, et que je devais m'occuper seul d'un carré de 70 couverts, j'etais sensible aux coups de feu et au rush du soir. Ce n'était pas Ni et Fe qui m'auraient permit de gérer une telle situation. Alors je me laissais fonctionner mécaniquement, presque «automatique». Je débranchais tout.
Ma premiere hypothèse, c'est que dans un tel état ou le champs de la conscience est considérablement réduit, «comprimé», les fonctions inconscientes peuvent prendre le relais ou en tout cas transparaître.
Il est possible que ce soit une des raisons pour lesquelles beaucoup d'individus se considèrent comme ne pas être la même personne au travail et au quotidien, comme s'ils devenaient un autre dès qu'ils franchissent le seuil d'entrée du lieu de travail ( alors qu'en réalité, c'est pas vrai ^_^ ). Parce que ça demande parfois de fonctionner «sur d'autres circuits».


Ma seconde hypothèse, c'est qu'il y a stress et stress, et qu'il y a des situations graves, telles que le décès d'un proche, ou encore la perte d'un emploi ou autres, qui peuvent également faire émerger des fonctions habituellement inutilisées par l'individu. Des grands coups durs de la vie, qui nous façonnent et nous travaillent de l'intérieur. C'est là une sorte de pression qu'on ne peut décemment pas comparer à celle ressentie lorsqu'il s'agit par exemple, de rentrer dans une rame du métro parisien bondée de gens entassés les uns sur les autres, où il fait même peine à respirer.
La seule réponse possible à ce genre de situation, c'est l'acceptation, aussi douloureux que ça puisse être. Et qu'est-ce que l'acceptation, fondamentalement ?
C'est inviter des énergies qui sont d'habitude perçue comme hors de nous, à nous pénétrer et à nous inonder de l'intérieur. Et c'est bien pourquoi on ne peut être enseigné que dans l'acceptation d'ailleurs... Et je pense que dans ces énergies, il y a aussi les fonctions secondaires, celles qui sont inconscientes, et donc perçues comme étant en dehors de soi...

La troisième hypothèse, c'est qu'il y a une connexion possible entre les notions d'habitude et de stress profond.
En effet, si pour un individu, ce sont les deux fonctions principales qui permettent de gérer efficacement le plus large éventail de situations différentes, on peut aussi se dire que l'individu va aussi chercher à attirer dans son expérience les situations qui peuvent être gérées par ses fonctions supérieures, et va chercher à écarter celles qui ne le peuvent pas.
Donc, cela va produire des habitudes, une «zone de confort». C'est lorsque la personne sort de ses habitudes ou de sa «zone de confort» que le stress est le plus prégnant. Parce que l'individu sait que les difficultés se trouvent au-delà de la zone de confort, dans l'inconnu ou l'inhabituel, et que c'est là que les fonctions qu'il maîtrise le moins ont le plus de chances d'être sollicitées.


Ma quatrième et dernière hypothèse, c'est que les fonctions 5 à 8 sont quand-même observables dans le quotidien pour tous, même hors situations de stress. Et que c'est la raison pour laquelle DaveSuperPower précise bien que «tout le monde peut et sait tout faire».
Parce que dans notre quotidien, on n'est pas toujours en train de s'observer ou de «se contrôler». Et à la vérité, pas mal de nos gestes et de nos paroles au quotidien sont actés inconsciemment. Alors, nous faisons tout, en permanence...

Smile

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 471

Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitimeVen 27 Sep 2019, 21:38

Vraiment intéressant votre échange, je m'intéresse beaucoup à la secondaire en ce moment et comment l'activer pourrait aider à sortir de boucles dom-ter. J'avoue que empiriquement j'ai l'impression également qu'il y a du bon dans la théorie que sous stress extrême on peut effectivement basculer dans un shadow mode.
Pour se typer au fait:
 

Mon impression reste qu'on privilégie 4 fonctions et que c'est ça aussi qui donne une couleur à notre personnalité. Parfois je me dis que si on était tous assez souples avec du 45% Fe par exemple 55% Fi la vie serait peut-être un peu monotone. On se ressemblerait tous beaucoup (je ne sais pas ou serait-ce le contraire? On s'entendrait plutôt tous assez bien et les choses tourneraient bien, des changements viendraient mais plutôt équilibrés comme l'ensemble de nos personnalités?)

J'ai pas mal lu sur le stress humain et comment on peut le mesurer scientifiquement (aussi pour apprendre à reconnaître mes états anxieux et apprendre à les apaiser), j'ai pas mal étudié aussi la notion de seuil de tolérance. Ce qui m'aide aussi c'est de souvent penser à la Nature (aux arbres, aux plantes, aux animaux) comme repère (référentiel assez immuable et universel): il y a objectivement des états de développement pour un arbre qui sont sains et d'autres pas vraiment. Pareil pour un animal, des indicateurs objectifs de stress physique mesurables, de taux de reproduction , etc. Pour l'être humain aussi on peut mesurer les taux d'hormones du stress et notamment adrénaline et cortisol, certains seuils sont objectivement ok pour fonctionner sainement et au-delà on s'intoxique soi-même. J'ai essayé de voir chez moi depuis quelques temps les symptômes du bon et du mauvais stress:

* tensions musculaires
* degré de fatigue (en évitant prise de nourriture qui masque l'état comme café, thé, sucre etc.)
* besoin de dormir (avec effets de somnolence si épuisée), etc.

J'ai essayé sur 2 ans environ de voir ce qui pouvait causer mes états de fatigue ou aussi affecter un état de bien être. J'ai réalisé que les pensées négatives par exemple me causaient des fatigues quelques heures plus tard; J'ai réalisé que j'avais des fringales de sucre et de gras objectivement démesurées par rapport à l'effort physique que je produisais (j'en ai déduis que j'avais énormément stressé et que c'(était le stress qui me causait un besoin des produits gras et sucrés parce que naturellement ce ne sont aps des produits que je valide - ne correspondent pas à mes valeurs)
J'ai essayé de comprendre aussi pourquoi un peu de sport m'apaisait (endorphines etc.)

Bref, tout cela pour dire que je vois chez moi toute une échelle de niveaux de stress, certains niveaux sont à mon sens toxique (rentrer du travail et somnoler par exemple. Aussi j'ai étudié mon humeur, fait la différence chez moi entre un peu agacée et profondément irritée sans raison apparente, le premier me semblant sain et l'autre un indicateur de plus de stress trop lourd pour mes épaules d'humain) Là où d'autres indicateurs sont pour moi acceptables (fatigue et récupération en une bonne heure de détente).

Mon parti pris est que je souhaite faire des efforts quotidiens mais pas être stressée (au sens de sursollicitée physiquement et nerveusement). Je cherche cet équilibre aussi bien dans une structure de travail qui me le permettrait avec par exemple un travail égal sur une même période de temps mais plus également réparti, des plages de montée en tension progressives entre le lever et l'arrivée au travail puis de décompression progressive entre sortie du travail et rentrer à la maison (comme une vague), horaires plus en phase avec le lever naturel du soleil et puis dans des relationnels aussi au quotidien avec des personnes plutôt équilibrées (assez prévisibles donc assez rassurantes, assez calmes, assez claires, assez simples et constantes objectivement je pense et dans mon ressenti surtout)

Enfin pour revenir au sujet principal de la fonction secondaire, comme je le décris juste ci-dessus c'est beaucoup Se (ma secondaire a priori) qui m'aide à m'équilibrer (pour cela: ressentir mes tensions musculaires, ma respiration, observer aussi les signes de fatigue sur mon visage ou au contraire de détente, utiliser des moyens Se de reconnexion: sport, hydratation, etc.)

(A noter: j'ai l'impression qu'en cas d'énorme stress mon inférieure, Te a priori, prend le relais et me rend outrancièrement martelante et systématisante, je ne saurais dire si je me comporte alors comme un ersatz d'ENTJ. Enfin, je pense absolument qu'une reconnexion à la secondaire en cas de gros stress pourrait être un bon moyen pour beaucoup d'aller mieux en cas d'extrême perte de contrôle: elle demande de l'énergie mais moins qu'une tertiaire et produit un effet certain de réancrage, un bon prix pour un bon résultat, peut court-circuiter une boucle dom-ter. Elle a pour moi tous les avantages en cas de gros mal être)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fonctions secondaires Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonctions secondaires Fonctions secondaires Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Fonctions secondaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sevrage de mon AD et effets secondaires
» effets secondaires Prise d'imovane 7.5 mg depuis 2 mois
» Chakras secondaires des pieds (pour connexion à Gaïa)
» Baclofène - effets secondaires
» EFFETS SECONDAIRES ? MODIODAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-