Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-23%
Le deal à ne pas rater :
Montre GPS Garmin Fenix 5S Plus Silver avec bracelet noir
499 € 649.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Suicide et indicateur de souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 25
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1110

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Aoû 2019, 22:17

Il y a peut-être encore un cœur qui bat quelque part derrière le verni désabusé. Mais moi-même je n'en suis plus si sûr.

Et ce serait plus simple s'il ne nous était pas proposé que des relents d'égoïsme pervers, de perfidie et de parfaite absence de compassion à conquérir.

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 00:25

(On devrait renommer le post tiens, il commence à aller loin !)

J'ai de l'esprit mais clairement un manque de confiance et ce n'est pas le sport qui va m'aider puisque je suis passer par, attention hyperbole (quoique), une dizaine de sport diffèrents.
Je ne suis que rarement écouté pour mon esprit, jugé trop ennuyant ou trop gamin. Il faut dire que je ne suis pas le même en face et par écrit (sans vraiment savoir pourquoi, sans doute le regard des autres à un impact trop fort sur moi). Je travaille dessus en ce moment et je suis convaincu que cette année m'aidera à construire mon ambition et mon estime.
Et sinon, les hommes qui donnent des conseils, ceux que j'assimil(ai)ent au connard, souvent à raison parfois par simili de visions féminine, donnent le même conseil "Sois toi même". Conseil appuyé par les filles et qui n'a clairement aucun sens quand tu n'arrives pas à agir autrement et qui est souvent équivalent à "fais comme moi [un connard]" et donc le contraire de ce que je voulais.

Ne m'expliques pas que je me trompes sur tout mon raisonnement, je l'ai bien compris mais à l'époque, réaliser le vrai sens de tout ça était plus complexe qu'un casse tête chinois pour un jeune envieux et timide comme moi ^^

Ça sonne tellement simple dans les mots d'une fille mais dans la tête d'un garçon, ces mots sont sources de questionnements. Je ne dis pas qu'il faut nous plaindre pour ça, juste comprendre que ce n'est pas si simple.
J'ai déjà vu des filles rirent d'actions mignonnes et attentionnées d'un garçon sans doute amoureux d'une d'entre elles car elle ne comprenaient pas ce garçon.

Bref, la communication homme-femme souffre d'un profond manque de recul, de compassion et de compréhension. Si chacun pouvait ranger son égo (tiens le revoilà celui-la, coucou ennea) de côté plus souvent, on irait clairement vers un monde plus riche et plus beau.

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Guinea Pig
Disciple de Caligula
Guinea Pig

Type : ISfP
Age : 39
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1283

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 09:28

@Xayling a écrit:
"Sois toi-même."

C'est le conseil le plus vrai, le plus simple, le plus juste...


Et un connard c'est quoi  ? Un mec qui se tape des nanas et pas toi ? Non, je déconne.  Troll powa
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 25
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1110

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 10:43

En fait, cette assertion selon laquelle il faudrait "être un connard" pour "être soi-même", s'est tellement ancrée dans les représentations qu'un type qui n'est naturellement pas un "connard" machiste et irrespectueux sera obligé de faire des efforts dans l'autre sens pour se nier et le devenir, sous peine d'être considéré comme n'étant pas naturel.

Cette idée va de paire, en fait, avec une représentation commune et dominante du monde et de l'humanité. Dans cette représentation, l'humain est forcément mauvais, toxique, destructeur, égocentré et sans bienveillance. ( Surtout, cette représentation autorise les gens à l'être et à ne faire aucun effort allant dans un sens plus vertueux ou digne ).

Mais la vérité c'est que c'est ceux qui sont habités de cette croyance et qui la valident qui sont toxiques, car c'est la croyance qui créée la réalité correspondante.

D'où le fait qu'il faille effectivement bel et bien être un connard écervelé, superficiel, agressif, sexuel, et qui ne se préoccupe aucunement de soucis d'éthique, pour "se taper des nanas".

Et de fil en aiguille, le fait que les "nanas" en question se plaignent d'être avec des types qui les comprennent pas, qui les respectent pas et qui les aiment pas ; pour la seule raison que c'est ce qu'elles ont toujours demandé et voulue.

Mais en fait elles sont attachées au statut de victime. Ce statut est plus important à leurs yeux que d'être aimées. Parce que c'est du statut "officiel" de victime, qu'elles tirent du pouvoir et de la légitimité, qu'elles utilisent ensuite pour briser, faire du mal et nuire ; elles ne veulent pas de quelqu'un qui ne fasse pas d'elles des "victimes".
Revenir en haut Aller en bas
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 31
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 126

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 11:58

Oula ces discussions sont d'un sombre !

Mieux vaut "être seul que mal accompagné"... peut-être que oui.

Pour être bien accompagné, il faut trouver la personne qui nous aime pour qui nous sommes. Inutile de répondre aux stéréotypes pour cela.

Une clé passe-partout peut effectivement ouvrir beaucoup de portes, mais elle n'épousera jamais parfaitement la serrure.

"Etre soi-même" est effectivement le seul conseil avisé qu'on puisse vraiment donner dans ce domaine. Et cela ne veut pas dire "fais comme moi". Cela ne veut pas dire non plus "n'essayes pas de chercher à améliorer tes points faibles", autrement dit, cela ne veut pas dire refuser de mûrir et de gagner en sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 31
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 126

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 12:02

Et je trouve le post de Luna avec la vidéo de Grégory Lemarchal très juste Smile
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 25
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1110

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 12:24

L'amour réciproque intense et accompli n'existe pas. L'horizon, c'est le mariage avec notre propre nature profonde libre et autonome.
C'est tout le sens de notre traversée de cette souffrance ; l'impossibilité de contacter vraiment l'autre, mais seulement une intensité qui se déploie dans les strates les plus superficielles de l'être, que nous confondons avec l'Amour et la joie ( calmes, tous deux ). Mais l'amour n'a rien à voir avec cette cela. L'expérience de l'amour va bien au-delà de cette passion ou de l'expérience de cette intensité superficielle, et qui ne dure qu'un temps, contrairement au vrai sentiment profond. Si nous nous entre-déchirons, c'est parce que nous ne savons pas aimer. On ne peut donner que ce que l'on porte en soi.

Notre sensibilité romantique, et notre attachement à ce ressenti, comme s'il présentait une possibilité de salut pour nous, est justement ce qui nous entrave. Pour alléger notre sort, il est nécessaire que nous envisagions une sortie de l'épreuve par un certain détachement du romantisme.

Ce qui nous fait le plus mal, c'est notre désir de ne pas lâcher l'affaire, de vouloir y croire, avec rage et ressentiment. C'est peut-être même à Dieu ou aux forces de la vie que nous en voulons le plus ; ils nous privent du cadeau. C'est ce qui nous blesse : qu'on nous parle de nous détacher alors que nous désirons continuer de reposer sur l'autre, ou sur l'intensité, ou sur un quelconque autre phénomène extérieur...

C'est ce deuil qui nous paraît impossible, et le rejet de ceux qui nous en parlent vient avec, comme si nous étions incompris. Alors il est peut-être préférable de prendre la responsabilité de ceci : nous voulons ne plus souffrir tout en voulant continuer à souffrir.

Alors, pleurons et crions autant que nécessaire, mais n'oublions pas que notre vie ne fait que commencer, et qu'elle a déjà fait de nous des êtres bien trop sophistiqués dans un monde peuplé d'hommes bien plus grossiers, et que tous les autres ont besoin de nous ( y compris, cher Xayling, la compagne qui viendra aussi, mais qui se présentera mieux à nous, je pense, une fois notre projet allégé de ses passions trop fortes et de ses illusions).

Je comprends ta souffrance, elle est aigue, insoutenable par moments. Elle nous parle à tous un jour ou l'autre de notre quête d'identité (qui suis-je sans un autre ?), c'est ça qui fait si mal (les autres n'y sont pour rien). J'ai perçu chez toi une sensibilité vive, qui va bien avec une intelligence très aiguisée. Ça m'a touché. Je m'y reconnais en miroir aussi. Je le répète : le sens est là, dans ta traversée, qui va faire quelque chose de toi, une ressource pour toutes les âmes qui connaissent la même souffrance.



J'ai fais un gros gargantuesque efforts pour mettre de côté mes propres identifications, afin de pouvoir écrire cela... J'espère que cela sera perçu...

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.


Dernière édition par Flop le Lun 12 Aoû 2019, 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Aucun rang assigné
Flop

Type : INFJ-A 5w4 (Sx/Sp ?)
Age : 25
Lieu : Paris - Sorbonne
Emploi : Etudiant Philo
Inscription : 14/08/2018
Messages : 1110

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 12:56

@homo sapiens a écrit:
"Etre soi-même" est effectivement le seul conseil avisé qu'on puisse vraiment donner dans ce domaine.

Je l'entends, et je pense que Xayling l'entend aussi, et que ce qu'il souhaitait exprimer, c'est qu'il n'a justement pas fait autre chose qu'appliquer à la lettre ce précepte. En cela, le conseil paraît obsolète ; il entérine le sentiment d'être incompris.

Pour lui le conseil sonne comme quelque chose qui exprime le contraire de ce qu'il exprime ; qu'il lui faut apprendre à se nier, afin de se conformer aux stéréotypes, pour "être vu".

C'est toute la perversité contenue dans ce conseil. Nous sommes bien évidemment nous-mêmes, nous avons appliqués à la lettre le précepte de l'authenticité. Nous nous sommes donnés sans retenue, pour finalement ne recevoir que des crachats lancés avec mépris et condescendance dans nos cœurs ouverts ; tout cela pour au final nous entendre dire qu'il nous faut "être nous-mêmes", ce qui sous-entends que là, tout de suite, nous ne le sommes pas, ce qui sous-sous-entend qu'en étant nous-même, "nous ne sommes pas comme il faut", et qu'il faut donc au final être autre chose que soi-même.

Pour ma part, je me suis sacrifié toute ma vie. Je n'ai fais qu'incarner la bienveillance et la volonté d'être là pour mon prochain, mais je n'ai jamais reçu la pareille de quiconque. Les filles que j'ai aimé m'ont toutes tournées le dos. Je n'ai jamais reçu le moindre compliment, la moindre reconnaissance, mais pas non plus la moindre marque d'estime, le moindre geste de tendresse ou d'affection. Je n'ai jamais blessé quiconque, je n'ai jamais pu être brutal, violent, je n'ai jamais su me conformer à un stéréotype. Je suis incapable de blesser qui que ce soit, volontairement du moins. Pourtant, je n'ai plus qu'un champs de ruine à la place du cœur, une blessure qui, peut-être ne guérira jamais. Je n'ai jamais eu qu'un sentiment somme-toute très doux et innocent à l'égard de l'autre, j'ai toujours été prêt à chérir de tout mon cœur, de tout mon être, de toute mon âme, avec toute la profondeur dont je suis capable, celle qui m'aurait simplement tendu la main, celle qui aurait simplement été là. Mais non. L'univers en a décidé autrement pour moi, et je n'ai jamais reçu la pareille. Je n'ai jamais eu d'exigences en terme de "réussite sociale" non plus par exemple, ou de quelconque exigence particulière d'ailleurs. Je n'ai jamais demandé qu'à aimer, voilà tout. Et ces mots : "sois toi-même" ( moi qui n'ait jamais su faire autrement ), résonnent en moi comme une punition : "tu n'es pas comme il faut", "tu n'es pas assez bien"... c'est là leur sens profond. Mais la vérité, la terrifiante et abjecte vérité, la réalité concrète, c'est que Xayling à raison, et que "sois-toi-même" est une horrible ruse pour camoufler et légitimer la médiocrité, que cela ne veut pas dire autre chose que ce qui a été souligné, et que j'ai perdu ma vie en "étant moi-même".

Je l'avoue volontiers : je suis aujourd'hui en colère. Et c'est assez récent ( il y a eu un élément déclencheur ). Mais, je me trouve extrêmement modéré dans ma colère, par rapport à toutes les horreurs que j'ai encaissé dans mon parcours. Et ce, probablement, simplement pour avoir eu le cœur sur la main, toute ma vie, pour n'avoir pas su faire autrement. L'impression d'être éjecté aussi, d'être mis sur le banc, de côté, d'être privé d'expérience, quelques soient les efforts, pendant que le reste de l'humanité s'amuse et profite de la vie, est insupportable. Il va de soi que tu ne pourras jamais comprendre un tel sentiment, que tu ne pourras jamais vivre une telle chose, que tu n'arriveras jamais ne serait-ce qu'à imaginer ce que cela peut faire - ce qui accentue la sensation d'être incompris, mis de côté. Une fois qu'on est tombé dans cette solitude, on n'en sors jamais. C'est comme d'avoir un poignard fiché dans le coeur. A chaque minute, à chaque seconde, et à chaque fois que je respire, je le sens, j'en ai la sensation physique. Je le ressens le matin lorsque je me lève, jusqu'au soir. Je n'ai jamais une seconde de répit, même quand je ris avec mes amis, même quand je discute, même quand j'ai l'air bien, même quand je marche, même quand j'essaye d'asphyxier la sensation en agissant, en agissant, encore et encore, c'est là, ça ne pars jamais.

Et en fait, malgré le fait que je sois encore jeune, j'ai presque envie de dire que je me sens tellement détruis que j'arrive presque au terme de mon existence. Parce que moi, j'ai beaucoup donné, j'ai passé ma vie à écouter, mais par contre je n'ai jamais rien reçu dans ma vie, et j'arrive au bout de mes ressources.

_______________________________________
—"Il n'y a plus aujourd'hui de philosophes mais seulement des professeurs de philosophie et déjà, il est admirable d'enseigner ce qui autrefois était admirable à vivre."
-Henry David Thoreau
—Le Concept étend tyranniquement sa face sur les étendues de la Conscience ; au-dehors la vie s'écoule.
—« C’est par le chemin que tu ne connais pas que tu vas au but que tu ne connais pas. »
—Ne plus asphyxier la Vie sous la culture.


Dernière édition par Flop le Lun 12 Aoû 2019, 15:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 14:28

Cette émotion bien particulière dont tu parles Flop a attisé plusieurs fois une colère sourde en moi. De mon premier grand amour à une déception relativement récente, beaucoup de filles m'ont mis en colère de par leur mutisme ou leur hypocrisie par rapport à mes sentiments. La première me demandait d'arrêter toutes les actions qui lui plaisaient. La dernière m'a mentie en espérant ne pas me blesser et que je comprenne "de moi-même" pour n'en citer que 2.
La vérité, c'est que la plupart des filles sont aussi paumées que nous, elles ont les plus bonnes volontés du monde mais ne savent pas comment les exprimer et pense faire bien. T'es-tu déjà retrouvé dans la gêne provoquée par une fille qui précédemment te plaisait mais qui par après ne te fait plus d'effet et à qui tu dois annoncé cela? De mon côté, en me retrouvant de l'autre côté de la barrière, j'ai senti que cette émotion pouvait provoquer une peur intense et sourde en nous, celle de blesser un être qu'on apprécie (ou du moins appréciait).
Je déteste cette sensation et c'est une des raisons pour laquelle je veux être certain de vraiment apprécier une fille avant de me mettre en couple avec elle parce qu'envisager cette douleur pour elle m'est insupportable. Mon couple doit être un CDI dans ma tête, pas un CDD pour illustrer.
Du coup, j'ai appris à pardonner à ces filles qui ne savent pas comment aborder la situation, parce qu'elle n'est vraiment pas simple à gérer. Mais j'essaie tant bien que mal que ces filles ne refassent plus l'erreur qu'elles ont fait avec moi car elles ne pensent pas forcément à la douleur que ça peut provoquer chez les hommes et tous les hommes n'ont pas encore acquis le recul que j'ai et pourrait s'en prendre à elle.
Par exemple, j'ai demandé à la dernière en date de ne pas utiliser l'excuse "je n'ai pas le temps de me mettre en couple" car elle est fausse et permet au garçon de garder espoir.
Nous somme tous des enfants, apprendre à pardonner est extrêmement dur mais c'est le premier pas vers un monde plus juste, je pense Smile

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 586

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 15:14

commences par ne pas demander à l'autre ce que tu veux qu'il soit, fais des demandes pour toi, pour ton bien etre.

sois toi-meme, laisse l'autre etre ce qu'il a envie d'etre.

Si tu aimes moins l'autre, bah remercie le pour ce petit bout de chemin ensemble et pardonne lui de ne pas continuer sur ton chemin.

Et s'il n'y a personne sur ton chemin, remercie qui tu veux pour ce moment de bien etre avec toi-meme (bon OK c'est pas tous les jours la joie, mais au moins dans ces moments là tu ne peux etre que toi puisqu'il n'y a personne)

Si les couples te donne envie, et font naitre en toi de la jalousie, reprends ce post au début.


_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 15:40

Vagroas, j'ai cru que ce post s'adressait aux hommes qui semblent se plaindre dans ce post et puis j'ai saisi le vrai sens de la 2e phrase

Là, j'ai compris que ça s'applique à tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2208

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 15:53

N'importe quoi, vous êtes en mode victimaires et pas objectifs.
@Flop, normal que tu ai du mal à t'amuser comme les autres, tu es INxJ et tu n'es pas un mouton. Ceux qui s'amusent réellement dans ces soirées que tu considères superficielles, ce sont les E et particulièrement les SP (ou ENFP). La plupart des autres, d'après moi et de ce que j'observe, s'obligent à y aller pour s'intégrer et faire comme les autres. C'est très visible avec les jeux d'alcool, qui sont pourrit, mais comme c'est à la mode et que tout le monde le fait, les autres moutons vont suivre.
Au lieu de pleurnicher sur ce que tu n'es pas (oui les ESFP ont l'avantage de pouvoir s'amuser en toute occasion et s'intégrer très facilement, ça fait parti de leur point fort), soi fière de ce que tu es et de ton authenticité.
Peut-être que tu te retrouves plus seul car peu de monde te ressemble, mais qu'importe au moins tu sera en accord avec toi-même.

Sinon, au-lieu de te plaindre, change, adapte-toi et essaye de faire comme les autres, tu y prendra peut-être goût. Se plaindre et pleurer ne servent à rien....
Sinon assume qui tu es.

En ce qui concerne ce qui a été dit sur les femmes, c'est complètement faux. Et si vous mettiez de côté votre mauvaise foi (je ne désigne pas uniquement toi), vous le reconnaîtriez.
Pour les sites de rencontres, les gens consomment comme si ils étaient au supermarchés. Ils ne prennent pas le temps de connaître réellement la personne ou de lui donner une chance, et ils se dirigent vers les plus beaux emballages.

Sinon je vous donnerais comme conseil, d'apprendre à être heureux seul. Soyez indépendants, c'est le vrai secret du bonheur. Si vous attendez trop des autres, vous serez toujours déçus.


Revenir en haut Aller en bas
homo sapiens
Aucun rang assigné
homo sapiens

Type : team ISTJ cool ... or maybe ISFJ ...
Age : 31
Lieu : Quelque part dans le Monde de Sophie, à moins que ce ne soit en haut d'un acacia, ou bien dans un intron
Emploi : à revoir
Inscription : 20/04/2019
Messages : 126

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 19:18

@Flop a écrit:
résonnent en moi comme une punition : "tu n'es pas comme il faut", "tu n'es pas assez bien"... c'est là leur sens profond

Surtout pas ! Mais je comprends ce que tu veux dire. Alors je développe :

« sois toi-même » c’est plutôt le témoignage de quelqu’un de humble, qui a vu à quel point les relations amoureuses sont complexes, imparfaites, énergivores, mais nous font grandir. Il n’y a pas de jugement de valeur ici : )

Et, être soi-même c’est encore le meilleur moyen d’identifier ses propres faiblesses, ses bâtons dans les roues ^^ (par exemple l’over-contrôle ou au contraire la dispersion totale). C’est toujours être soi que de chercher à apprivoiser ces bâtons : )
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 22:10

Les jeunes filles ne sont pas plus complètes que nous Luna et nous ne rejetons la faute sur personne nous ne recherchons qu'un peu de compassion, chose qui est offerte aux femmes et difficilement accessibles aux hommes, ton dernier message en est la preuve.
Je ne repproche pas du tout aux femmes mon célibat et mon malheur, je ne leur repproche que leur manque de maturité (même si je n'aime pas ce mot). De même que je ne mets pas toutes les filles dans le même panier, je ne vise que celle qui sont fausses avec elle-meme et par la suite, avec nous.
Ose me dire que cette fille qui m'a dit "je n'ai pas le temps de me mettre en couple" plutôt que de me dire "non" avait raison de le faire.
Nous devons tous évolués, TOUS. Donc nous repprocher de demander un peu de compassion me semble fort hypocrite.

Maintenant, si tu le permets, j'aimerais clore ce débat qui n'en est pas un car tu n'es pas, et ce n'est pas ta faute, plus objective que nous. Personne ne peut l'être car personne n'est homme et femme. Ni un trans, Ni in homme, ni une femme, ni qui que ce soit sur cette terre peut se dire objectif sur la question.
Je l'ai exprimé 3 fois sur ce post mais si nous étions plus ouvert et compatissant, nous aurions moins de problèmes.

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2208

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 22:50

@Xayling a écrit:
Les jeunes filles ne sont pas plus complètes que nous Luna et nous ne rejetons la faute sur personne nous ne recherchons qu'un peu de compassion, chose qui est offerte aux femmes et difficilement accessibles aux hommes, ton dernier message en est la preuve.
Je ne repproche pas du tout aux femmes mon célibat et mon malheur, je ne leur repproche que leur manque de maturité (même si je n'aime pas ce mot). De même que je ne mets pas toutes les filles dans le même panier, je ne vise que celle qui sont fausses avec elle-meme et par la suite, avec nous.
Ose me dire que cette fille qui m'a dit "je n'ai pas le temps de me mettre en couple" plutôt que de me dire "non" avait raison de le faire.
Nous devons tous évolués, TOUS. Donc nous repprocher de demander un peu de compassion me semble fort hypocrite.

Maintenant, si tu le permets, j'aimerais clore ce débat qui n'en est pas un car tu n'es pas, et ce n'est pas ta faute, plus objective que nous. Personne ne peut l'être car personne n'est homme et femme. Ni un trans, Ni in homme, ni une femme, ni qui que ce soit sur cette terre peut se dire objectif sur la question.
Je l'ai exprimé 3 fois sur ce post mais si nous étions plus ouvert et compatissant, nous aurions moins de problèmes.

Où ai-je dit que nous étions plus complètes ? Sinon, je manque autant de compassion à vôtre égard que pour les femmes qui se plaignent comme vous. Tu supposes.

Avant j'avais de la compassion pour les personnes comme vous, mais je me suis vite rendue compte qu'à part vous plaindre, vous n'évoluez pas beaucoup, et normal puisque vous ne vous remettez pas vraiment en question et rejetez la faute sur les autres. Je cite "Les femmes aiment les bad boy et les écervelés", et autres conneries.

Donc très bien, continuez de penser ainsi, mais ne vous étonnez pas de vous retrouver seuls à la fin de votre vie ! Moi je m'en carre. J'ai assez donné dans le passé.
J'ai été franche, ensuite si vous restez persuadé d'avoir raison et d'être incompris... C'est votre problème.
Vous avez qu'à devenir homo.
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019, 23:48

Mais qui parle de rejeter la faute?
Tu comprends de travers ce que je dis je pense, chère Luna.
J'admets qu'on doit tous évolués et tu me traites de plaintifs. Je te dis que je ne rejette aucune faute et tu me repproches de le faire.
Parlons nous réellement la même langue?

Comme je l'ai dit, je veux clore ce débat qui n'en est pas un.

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 586

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019, 08:12

Citation :

qui a vu à quel point les relations amoureuses sont complexes, imparfaites, énergivores, mais nous font grandir.
pas tout à fait ... En fait une relation amoureuse, ce n'est pas si compliqué, le plus difficile étant de comprendre ce que c'est que d'aimer, et d'etre aimé





L'autre n'est que le miroir de ce que l'on veut voir de soi, et souvent on n'aime pas trop la totalité de ce que l'on est, là est le manque de perfection, et en effet énergivore.

S'aimer soi-meme est quelque-chose qui demande pour certain tout une vie.

Notre époque à un avantage : les théories psychos arrivent à presque maturation, il y a le MBTI, l'ennéagramme, la spirale dynamique, les chakras, l'hermétisme, les sondage de Marie-Claire, ... Bref plein, plein de choses qui permettent de se définir soi, le plus compliqué étant d'accepter ce que l'on découvre ... sur soi, et aussi sur l'autre, donc soi  ... ce que l'on aime, ce que l'on aime moins,  ce qui de la colère, de la peur, de la tristesse ... de la joie

et donc a écrit:

Et, être soi-même c’est encore le meilleur moyen d’identifier ses propres faiblesses, ses bâtons dans les roues ^^ (par exemple l’over-contrôle ou au contraire la dispersion totale). C’est toujours être soi que de chercher à apprivoiser ces bâtons : )
Ces batons que l'on se mets soi-meme dans les roues, tout simplement en acceptant des choses qui ne font pas partie de soi.

Donc avant d'etre soi-meme, il y a la phase "s'accepter soi" tel que l'on est et arriver à se moquer de soi.

Autre : Encore parti dans un truc mystique
Moi : pas du tout Very Happy
Autre : pfff quelle mauvaise foi
Moi : pas du tout laughing

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019, 14:38

Aaah Vagroas ! La sagesse de l'INFJ couplé à l'impartialité du 9, c'est agréable ^^

Tu m'as fait penser à quelque chose avec ce dernier message :
Si quand on est petit, on passe son temps à envier les autres qui ont ce qu'on veut (ou semble vouloir) ou si on se fait moquer, battre, insulter, ... Il est d'autant plus difficile de s'accepter non? Que ce soit pour une fille ou un garçon.
Du coup, il ne sert effectivement pas à grand chose de se plaindre indéfiniment mais la compassion n'aide-t-elle donc pas à dépasser plus rapidement ce genre de maux?

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Guinea Pig
Disciple de Caligula
Guinea Pig

Type : ISfP
Age : 39
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1283

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019, 14:47

Non, aucune compassion possible !

Deviens masochiste ou homo comme Luna le dit. Hitler Débat clos.


Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 586

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019, 16:03

Citation :

La sagesse de l'INFJ couplé à l'impartialité du 9
c'est gentil, mais non, je te parle à travers 43 ans de vécu, INFJ et 9 ce sont justes des approximations de comment je fonctionne. Un INFJ peut etre tout sauf sage (en mode faux gourou par exemple), un 9 peut etre d'une mauvaise foi au delà de ce que tu peux imaginer (justifier une action par un assemblage fictif tout à fait crédible)

Citation :

Si quand on est petit, on passe son temps à envier les autres qui ont ce qu'on veut (ou semble vouloir)
Ca c'est le regard de l'adulte qui essaye de comprendre l'enfant que tu as été.

Citation :

si on se fait moquer, battre, insulter, ... Il est d'autant plus difficile de s'accepter non?

Ca aussi Wink

La non-acceptation commence à l'adolescence, avant ce sont juste des choix, avec l'age certains choix s'accompagnent souvent d'incompréhension, il devient donc de moins en moins évident de comprendre et d'accepter ces choix, pourtant structurant.

Plus tu attends, plus c'est difficile

Citation :

Du coup, il ne sert effectivement pas à grand chose de se plaindre indéfiniment mais la compassion n'aide-t-elle donc pas à dépasser plus rapidement ce genre de maux?
je comprends ... mais plutot que d'attendre de la compassion d'autrui, est compassion pour ce que tu es, comprends comment tu t'es construit.


_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019, 20:29

@Henri_Vargroas a écrit:

plutot que d'attendre de la compassion d'autrui, est compassion pour ce que tu es, comprends comment tu t'es construit.

J'entends bien, c'est bien pour cette raison que je parlais d'évolution mais j'ai l'impression que cette partie était volontairement écourter pour ne se concentrer que sur l'étalage des faits parlant de douleurs.
J'ai eu l'impression de comprendre que pour certains, il faut que personne ne soit compatissant et que tout le monde apprenne automatiquement de ses erreurs, ce qui me semble très égocentrique et ... Profondément triste.

J'ai une connaissance 4w3 So/Sx ESFP qui s'est effondrée en larmes quand elle a appris que son job d'été lui filait entre les doigts. J'avais envie de lui foutre 2 claques et de lui dire "mais relève toi bordel! Ça ne représente absolument rien!" Mais je comprenais sa douleur et lui ai exprimé que ça irait mieux et qu'il y avait des solutions à son problème. C'est quand même plus efficace, non?

Plaindre sans but ne sert à rien, c'est vrai Luna.
Donner des solutions sans compatir ne fonctionne pas.
Compatir, puis aider.

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2208

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeVen 16 Aoû 2019, 13:56

@Xayling a écrit:

Plaindre sans but ne sert à rien, c'est vrai Luna.
Donner des solutions sans compatir ne fonctionne pas.
Compatir, puis aider.

Compatir et ensuite aider, je suis d'accord mais avec des personnes qui veulent avancer.
Vous, on'a beau vous dire que ce que vous croyez est faux, vous vous justifiez en permanence et adoptez une position de victime.
Donc très bien, puisqu'il ne semble pas y avoir de remise en question de votre côté, et que vous avez apparemment raison, je ne peux rien pour vous, excepté avoir du mépris.

Je m'excuse si je me suis importé, mais vous me rappelez des personnes que j'ai voulu aidé dans le passé, et excepté m'avoir fait perdre mon temps et pompé mon énergie, rien de bon n'en est sorti.
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 474

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Aoû 2019, 11:36

(Juste en passant par le topic et lisant le ping pong, je prends un peu de recul et je me dis que "parfois les gens ont juste besoin de parler d'une souffrance/difficulté. Juste voilà c'est tout le verbaliser et le poser à un Autre et c'est tout. Leur besoin sous-jacent étant de "recevoir l'ECOUTE de l'autre" et rien de plus; Pas de conseils, pas de solutions, juste de l'écoute (réception). Rien de plus, rien de moins)
Revenir en haut Aller en bas
Xayling
Aucun rang assigné
Xayling

Type : 4w3-9w1-6w5 ISFP So/Sx
Age : 21
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 03/12/2018
Messages : 552

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Aoû 2019, 15:52

@Luna a écrit:
@Xayling a écrit:

Plaindre sans but ne sert à rien, c'est vrai Luna.
Donner des solutions sans compatir ne fonctionne pas.
Compatir, puis aider.

Compatir et ensuite aider, je suis d'accord mais avec des personnes qui veulent avancer.
Vous, on'a beau vous dire que ce que vous croyez est faux, vous vous justifiez en permanence et adoptez une position de victime.
Donc très bien, puisqu'il ne semble pas y avoir de remise en question de votre côté, et que vous avez apparemment raison, je ne peux rien pour vous, excepté avoir du mépris.

Je m'excuse si je me suis importé, mais vous me rappelez des personnes que j'ai voulu aidé dans le passé, et excepté m'avoir fait perdre mon temps et pompé mon énergie, rien de bon n'en est sorti.

1) merci de nous associer à des personnes de ton passé, c'est gentil pour nous. Amalgame, tout ça tout ça, ...

2)Et bien moi, cette dépense d'énergie et de temps que tu sembles considéré comme inutile, moi je la considérés comme importante. J'ai passé beaucoup de temps à tenter d'expliquer des principes à des mecs et à des filles dans l'espoir qu'ils puissent avancer et évoluer, parce que je considère que mon bien être ne dépend pas que de mon état d'esprit mais aussi de ceux qui m'entourent. J'aime faire avancer ceux qui sont autour de moi car j'ai la sensation que j'aide le genre humain et pas juste ma petite personne.

Tu as tes principes et tes limites, si tu les as atteintes, je ne te blamerai pas mais ne vient pas nous traiter de geignard si tu écoutes que la moitié de ce qu'on raconte.
15 fois je te parle d'évolution et tu nous rabaisses en nous traitant de pleunichard.
Maintenant arrête de débattre avec nous, tu n'es clairement pas DU TOUT objective. Merci.

Et Leenox, je suis clairement d'accord avec ton raisonnement, parfois une oreille attentive suffit

_______________________________________
In science, if you look far and long enough, you could find an answer
In philosophy, you'll just keep looking endless

Searcher of the Truth

une compassion 9 avec un esprit 5 dans un cœur 4
Revenir en haut Aller en bas
Leenox
Aucun rang assigné
Leenox

Type : N/A
Age : 31
Lieu : N/A
Inscription : 16/04/2019
Messages : 474

Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Aoû 2019, 20:46

Wink Prends bien soin de toi, Xayling
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Suicide et indicateur de souffrance Suicide et indicateur de souffrance - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Suicide et indicateur de souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le coin débats :: Autres discussions, hors sujets, etc. :: Politique & Société-