Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INFP ou INTJ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Endless
Aucun rang assigné


Type : INXX
Age : 27
Lieu : Paris, France
Inscription : 05/01/2019
Messages : 3

Message(#) Sujet: INFP ou INTJ... Sam 05 Jan 2019, 18:59

Bonjour !
Bien que je connaisse le MBTI depuis un moment, j'en viens à douter de mon type.
Cela devient une équation à résoudre.
J'aurais besoin d'avis extérieurs et objectifs.
Je suis conscient qu'il faut rester méfiant par rapport à l'humeur d'une période et le tempérament sur le long terme lui-même sujet à évolution, l'effet barnum, le faux-self, le côté caméléon, et la seule part visible des choses, ce qu'on dit et ce qu'on dit pas.

J'hésite l'entre l'INFP et l'INTJ, qui sont bien différents en profondeur, mais ont en commun Fi et Te dans un ordre éloigné.
Pour l'énéagramme, je pense éventuellement au 4, même si je n'ai pas approfondi la question.
J'ai bien étudié les fonctions et leur ordre, mais ça ne m'empêche pas de douter.

Pour ce qui m'oriente vers l'INFP :
Côté bohème, peu attentif, aime l'artistique, l'esthétique, l'harmonie, préfère l'abstrait aux réalités immédiates, cherche les idées derrière les faits, reste en retrait des éléments pour les observer et les comprendre, n'aime pas blesser, a de l'écoute. Procrastine.
Sensible ? Je le pensais, mais pas à tout à fait, j'ai aussi tendance à intérioriser, et peu exprimer. Le langage émotionnel n'est pas mon langage naturel. Peu expressif. Méditatif, introspectif.
Empathique ? Pas forcément émotionnellement, relie les idées, les faits, et en tire quoi dire, si cela arrive.

Pour ce qui m'oriente vers l'INTJ :
Individualiste, indépendant ou aspire à ce statut, sceptique, relativiste, préfère ce qui est concrètement réalisable à l'idéal lui-même (même si celui-ci motive la suite), aime étudier ce qui m'importe ou m'intéresse, remet les choses en contexte, n'aime pas se sentir inefficace, travaille de façon solitaire, a besoin de discussions stimulantes, contrariant, cynique quand ne fait pas attention, peu au fait des conventions ou des hiérarchies, n'aime pas ce qui n'a pas de sens, cherche à comprendre et analyser...

Rapport aux autres
J'aime étudier les autres quand ils m'intéressent (soit sans m'en apercevoir, soit plus consciemment si quelqu'un s'approche un peu). Je prends peu l'initiative, j'écoute, j'entends ce qui est dit et ce qui n'est pas dit, je tente de décrypter l'information et son expression, je vois parfois les schémas des uns, leurs contradictions s'il j'en aperçois, je ne commente pas toujours, mais je trouve parfois quoi dire si cela arrive, je peux parfois identifier ce que les autres n'arrivent pas à exprimer... Mais le fait de sur-analyser m'empêche justement de sociabiliser (parler de choses légères et joyeuses qui réunissent le grand nombre) en tous contexte. Je peux parfois collecter des informations, mais je ne bavarde pas vraiment.
à ma connaissance, je suis plus intéressé par les gens intensément introspectifs, qui ont une intériorité développée, un riche imaginaire, indépendants, qui oeuvrent à leurs projets intimement personnels, qui ont une vision et du recul sur les choses, beaucoup d'ironie.
Ayant fréquenté quelques INFP, je leur trouve un côté plus léger, décontracté, hypersensible, rêveur, fantaisiste, et des difficultés à dire les choses plus directement, ou même à parler de leurs besoins.
Je m'entends aussi très bien avec quelques INTX avec qui je partage plus la reconstruction mentale du monde, ou encore l'humour absurde, un peu féroce ou cynique.

Rapport à la morale
Je pense que chacun a sa propre morale, ses propres valeurs, et ses propres idées. Le reste est respect, convention, loi, etc, des règles plus pratiques.
Parler de morale entre gens de sensibilité différente me semble possible et même passionnant et enrichissant, mais je ne crois pas qu'on puisse en changer la vision de quelqu'un (je me refuse souvent à influencer, car je pense que chaque personne doit suivre ou trouver son propre mode, d'elle-même, par ses réflexions ou ses expériences (parfois foireuses qui amènent à de grandes remises en questions, même s'il vaut mieux éviter les erreurs trop néfastes, en restant prudent par exemple)...

Rapport au débat
Je ne vois pas les choses selon l'angle idéal ou moral. J'aime écouter des visions différentes ou opposées (souvent minoritaires), voir les possibilités, les faits et les idées, les causes et les conséquences, (je pense qu'il faut éviter de ne regarder que l'un ou l'autre), je trie, je filtre, je choisis le raisonnement qui me semble bon, ou alors j'en fabrique un moi-même... J'admets que tous les avis sont personnels, ou représentent une tendance ou un courant, on y adhère ou non. J'aime voir ce qui semble contradictoire mais s'explique par des points de vue reliant le particulier au général, par exemple...

Rapport au bonheur ou à l'équilibre
Ne m'estimant pas accompli, j'ai besoin de me sentir motivé par l'effort. Ce qui me semble important, c'est d'avoir un but, avoir un plan à décomposer par étapes et à suivre. Être productif dans un travail qui a du sens, quelque chose qui va loin, même si cela avance lentement. Avoir le cerveau vif, avoir de l'introspection et comprendre des choses, avoir de la matière à analyser. Servir ? Non. Oeuvrer pour ce qui fait sens pour soi.
Je néglige souvent le présent et le quotidien, je pense plus souvent au futur.
Pour le rapport au travail, je ne me sens pas actif ou productif, car le cadre ne m'est pas favorable ou je n'ai pas encore trouvé le bon lieu ou le bon rythme à suivre, mais c'est un but à atteindre.
Beaucoup de raisonnements intérieurs, difficile parfois de tout dire à d'autres personnes. Trop long.

En gros, pour moi, je ne serais pas classiquement INFP parce que les grands idéaux ne me semblent pas applicables et les idéaux personnels se heurtant au monde trop brut, je les retravaille trop pour en faire des choses plus pratiques, et je ne serais pas classiquement INTJ parce que j'ai encore du mal à ordonner mes buts et trouver dans quel sens mettre de l'efforts et de l'énergie. Mais il y a des poissons étranges dans la nature...
INFP trop dans le Te, ou alors INTJ trop dans le Fi...
Mais je me trompe peut-être dans l'angle des choses.

Voilà ce que je peux dire.
Pour les tests sur internet, comme ils donnent plus la perception qu'on a de soi-même, et non pas ce qu'on est, je commence à m'en méfier et m'en distancier.
J'espère avoir vos analyses ou impressions, sur le plan général, sur les fonctions, les comportements, les boucles ou les grip. S'il y a de bons typeurs, de bons profilers parmi vous, ou si vous avez des questions pour mieux départager les deux pistes, merci d'avance de m'aider à y voir plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anabiel
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w4 (6)
Age : 18
Lieu : Fr
Emploi : étudiante
Inscription : 08/01/2019
Messages : 11

Message(#) Sujet: Re: INFP ou INTJ... Mar 15 Jan 2019, 13:07

Salut!

Ta description ressemble beaucoup à ma propre quête de mon type (sachant que j'ai hésité entre INTJ, INFJ, INFP et INTP) donc INxx
et ce que tu décris ressemble beaucoup à ce que je pourrais écrire aussi, sachant que je suis INTP

Essaie de faire d'autre tests (OCEAN, enneagramme) sachant que généralement les résultats de ces tests peuvent orienter vers les types du MBTI,
Essaie de lire des descriptions, le plus possible, sur pleins de sources différentes, pleins de tests différents aussi, cherche des listes de traits et coches ce qui va et ce qui ne va pas (tu peux faire des statistiques de ce qui correspond le plus avec ça)

Peut être que quelqu'un qui connaît mieux le MBTI que moi pourra aussi faire des hypothèses sur ce que tu dis? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Endless
Aucun rang assigné


Type : INXX
Age : 27
Lieu : Paris, France
Inscription : 05/01/2019
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: INFP ou INTJ... Jeu 17 Jan 2019, 00:40

Merci Anabiel pour ta réponse !
Comment as-tu tranché ou déduit que tu es plus INTP que les autres INXX ?

Je ne suis pas encore renseigné sur OCEAN.

Pour l'énéagramme, il semble que l'INTJ 4 (et même le 9) peuvent ressembler pas mal aux INFP.
Les énéagrammes déclinés au profil INTJ :
https://personalityhacker.com/the-enneagram-types-of-the-intj/
Et l'INTJ en boucle Ni-Fi manquera de Te par rapport à un INTJ "en bon état".

Pour les tests de distinction d'un type par rapport à l'autre, j'ai passé très récemment les suivants et eu pour résultats :

____
____

Mais ça reste des indicateurs relatifs.

Pour les déséquilibres naturels, on m'a rappelé que :
L'INFP les a entre le Fi et le Te, et
L'INTJ entre le Ni et le Se.

Pour le moment, je laisse un peu le temps voir si ces débuts de réponses me semblent satisfaisants ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INFP ou INTJ...

Revenir en haut Aller en bas
 

INFP ou INTJ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les surdoués qui réussissent vraiment? les vrais surdoués c'est elles ?
» INFJ ou INTJ ?
» INFP ou INFJ ???
» Infp Et parti politique
» infp et engagements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-