Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Ven 29 Juil 2016, 13:05

Je pense pas que ça puisse être le cas de la fonction inférieure.
(Désolé, j'ai pas le temps de répondre à tous vos messages, je le ferai plus tard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aénor
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : France
Inscription : 14/02/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Ven 29 Juil 2016, 13:37

Demonex a écrit:
Je pense pas que ça puisse être le cas de la fonction inférieure.
Pourquoi?

Citation :
(Désolé, j'ai pas le temps de répondre à tous vos messages, je le ferai plus tard)
Compris. Wink

_______________________________________
"If you feel like you don't fit in this world, it is because you are here to help create a new one."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aénor
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : France
Inscription : 14/02/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Ven 29 Juil 2016, 14:51

Demonex a écrit:
Je pense pas que ça puisse être le cas de la fonction inférieure.
Notre fonction inférieure peut être très utile, efficace et également brillante; C’est ce que je voulais dire, si je me suis mal exprimé. Mais on ne s’exprime pas de la même façon et on ne tient pas les mêmes propos qu’on utilise Te Aux ou Te Inf par exemple.

_______________________________________
"If you feel like you don't fit in this world, it is because you are here to help create a new one."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Sam 30 Juil 2016, 04:02

"La pensée est fluide mais l’expression un peu fouillis, pas très carré, structuré… Bref une impression. Je la trouve chaleureuse aussi, pas courant avec Ni-Te-Fi."

Ça fait assez INFJ ou peut-être ENTP. Enfin bref, en tout cas ça fait N + Fe.
D'ailleurs, on trouve des INFJ non-empathiques, ne désirant pas particulièrement aider autrui (je doute qu'on trouve des Fe-dom comme ça, par contre).
Exemple : Chrollo Lucifer (hunter x hunter).
Je sais pas si on en trouve qui ne soient pas un minimum idéaliste, ceci dit...

"Le sentiment de révolte est le même, sa radicalité également."
Pour être franc, j'en sais rien mais j'ai tout de même l'impression que Fi-dom donne bien plus l'envie de se révolter que Fe-aux en raison de l'orientation des fonctions.

"Je crois que les INFJ sont plus susceptibles de se révolter activement et spontanément que les INFP."
Oui, c'est sûr qu'en tant que J, les INFJ ont moins de difficultés à passer à l'action que les INFP, surtout lorsqu'ils sont 1 (ce que les INFP ne peuvent être).

"Mais vous avez peut-être raison sur l’idée que certains INFJ puissent être plus ou moins « flegmatiques», tout dépend de l’énneatype sûrement…  Mais alors les INFP avec le même énneatype le sont encore plus à mon avis.   "
Oui, les INFJ 9 peuvent être très flegmatiques et à ce titre, ressembler à des P.

"Je parlais d’une colère saine, pas une qu’on a « à gérer ». On peut être très peu colérique par ailleurs.
Vous ne ressentez pas cela, vous ?"
De mon point de vu, aucune colère n'est saine. Smile Du coup, je fais de mon mieux pour la supprimer.

Enfin bref, j'ai l'impression que les INFJ pourraient avoir plus tendance à se révolter que les INFP (c'est même probable, en fait même si cette révolte n'est à mon sens pas aussi totale que celle des INFP car elle ne s'oppose pas à l'intégralité du monde) mais que les INFP auraient plus la volonté de se révolter que les INFJ, la procrastination et la crainte de se retrouver bloqués dans une révolte (désolé si je suis pas clair) ayant plus de chances de les empêcher de se révolter que les INFJ.

"Notre fonction inférieure peut être très utile, efficace et également brillante; C’est ce que je voulais dire, si je me suis mal exprimé. Mais on ne s’exprime pas de la même façon et on ne tient pas les mêmes propos qu’on utilise Te Aux ou Te Inf par exemple."
Très franchement, je suis pas sûr du tout que ça soit théoriquement possible...L'inférieure est tout de même l'inverse de la fonction qui régit la psychée des types. Razz
Après, peut-être que c'est possible mais à un âge très avancé alors (déjà qu'on commence à la maîtriser vers la cinquantaine...x) ) et du coup, si on part du principe que l'auteur du fil a du Te, ça écarte la possibilité qu'elle soit INFP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aénor
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : France
Inscription : 14/02/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Sam 30 Juil 2016, 10:43

Demonex a écrit:
Ça fait assez INFJ ou peut-être ENTP.
«Ça fait » n’est pas vraiment un argument.

Citation :
en tout cas ça fait N + Fe.
Sur quoi vous basez vous? Des citations?

Citation :
Exemple : Chrollo Lucifer (hunter x hunter).
Votre « exemple » est un personnage de fiction… Rolling Eyes (Que je ne connais pas par ailleurs)

Demonex a écrit:
Pour être franc, j'en sais rien mais j'ai tout de même l'impression que Fi-dom donne bien plus l'envie de se révolter que Fe-aux en raison de l'orientation des fonctions.
Fi-Ne et Ni-Fe, c’est kif-kif. Vous n’êtes pas Ni donc vous ne pouvez peut-être pas comprendre; Mais nous voyons systématiquement  « tout ce qui ne va pas » dans une situation, un fonctionnement ect… A côté Fi Dom c’est bien gentil. Et Fe Aux nous pousse à nous ouvrir au monde, aller vers les autres, à écouter beaucoup et à prendre d’autant plus conscience des problèmes. C’est ce qui nous différencie des INTJ par exemple...

Demonex a écrit:
(ce que les INFP ne peuvent être).
Vous pensez que certains types MBTI ne peuvent pas avoir certains énneatypes? Pourquoi? Je ne vois pas à priori…

Demonex a écrit:
Oui, les INFJ 9 peuvent être très flegmatiques et à ce titre, ressembler à des P.
Ils ne ressemblent pas à des P pour autant, et ils continuent à prendre soin des autres, plus individuellement que sous un angle sociétal ou communautaire à mon avis. INFJ 9 ça vous paraît crédible pour "Jade²"?

Demonex a écrit:
Du coup, je fais de mon mieux pour la supprimer.
Ah bon? C’est très étonnant, vous avez été traumatisé?

Demonex a écrit:
car elle ne s'oppose pas à l'intégralité du monde)
Je ne sais pas, je n’ai pas beaucoup d’exemple d’ INFP révoltés en tête… J’en connais quelques uns, mais je ne trouve pas qu’ils soient différents de moi, ils savent ce qu’on peut changer et ce qu’on ne peut pas et n’ont pas de trop grandes ambitions. Aussi, leurs sujets de préoccupation sont les mêmes que les miens, donc  révolte « totale », « intégrale » non je ne vois pas trop.

Demonex a écrit:
L'inférieure est tout de même l'inverse de la fonction qui régit la psychée des types.
Je les vois complémentaires, le yin et le yang… Je pense que c’est l’ensemble de nos fonctions qui « régissent notre psyché ».

Citation :
Très franchement, je suis pas sûr du tout que ça soit théoriquement possible...
Citation :
Après, peut-être que c'est possible mais à un âge très avancé alors (déjà qu'on commence à la maîtriser vers la cinquantaine...
Je n’ai pas le même point de vue ou bien on ne se comprend pas. Huh!
Je crois qu’on doit utiliser Ti ou Te pour faire des constructions mentales logiques, pour s’exprimer ect idem pour toutes les autres fonctions dans leurs domaines. Donc quand on utilise régulièrement une fonction, on la développe… Non?

_______________________________________
"If you feel like you don't fit in this world, it is because you are here to help create a new one."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Sam 30 Juil 2016, 12:36

Je suis plutôt en accord avec le point de vue d'Aénor qui semble avoir de nombreux points communs avec ma vision du modèle et des fonctions. J’émettrai néanmoins une réserve sur cet élément :

Aénor a écrit:

Fi-Ne et Ni-Fe, c’est kif-kif. Vous n’êtes pas Ni donc vous ne pouvez peut-être pas comprendre; Mais nous voyons systématiquement  « tout ce qui ne va pas » dans une situation, un fonctionnement ect… A côté Fi Dom c’est bien gentil. Et Fe Aux nous pousse à nous ouvrir au monde, aller vers les autres, à écouter beaucoup et à prendre d’autant plus conscience des problèmes. C’est ce qui nous différencie des INTJ par exemple...

Voir ce qui ne va pas dans une situation ou un fonctionnement et autant voir plus attribuable aux fonctions Ti et Fi. Voir ce qui ne va pas implique une analyse, voir une comparaison. Exactement ce que font les fonctions que je viens de citer. Ti compare à son schéma logique, son modèle de pensée, Fi compare à son schéma moral, son modèle de valeur.
N'oublions pas que Ni n'est pas une fonction d'analyse et de traitement mais de perception. On lui attribue beaucoup de chose et souvent on en oublie son essence. Cela ne m'étonnerait pas que cette capacité que peuvent ressentir les Ni-dom (d'après toi donc) vienne en réalité de la combinaison de Ni et de sa fonction auxiliaire et/ou tertiaire de traitement.

Car comme tu le dis si bien à la fin, et selon moi également : Nous utilisons toutes nos fonctions. Chacune a son rôle et une fonction ne saurait se soustraire à une autre. C'est la dynamique et la synergie des fonctions cognitives du MBTI.
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Sam 30 Juil 2016, 14:54

"«Ça fait » n’est pas vraiment un argument." + "Sur quoi vous basez vous? Des citations?"

"Je ne parviens pas réellement à trancher entre Ni et Ne. Spontanément, j'ai d'abord envisagé Ne, puisque j'ai plutôt l'impression de procéder par associations d'idées, de connexions, de rebondir constamment dans mon esprit dans tous les sens et partir dans des embranchements différents. Mais depuis le début, je ne peux pas m'empêcher de penser que tout cela me rappelle la fameuse pensée en arborescence. Or les personnes N en général semblent souvent recouper des caractéristiques de la douance similaires (aussi bien les Ne que les Ni), et j'avoue que je ne parviens pas à démêler la pelote de laine entre les deux. ><

En plus, j'ai aussi des idées qui viennent de je-ne-sais-où, mais pas nécessairement de l'extérieur, d'un élément qui m'y fasse penser ou du dehors. Il est possible que les connexions et les associations se fassent si rapidement que j'ai l'impression que le résultat ne provient pas initialement de quelque chose d'extérieur, qu'elles n'ont pas le temps de se développer dans la conscience… Mais il est aussi possible qu'elles proviennent de l'inconscient dans quelque chose de plus semblable à du Ni. Sauf que tout le monde n'a-t-il pas au contraire des images et des idées qui proviennent de son inconscient ? Ça paraît être un fonctionnement humain de base !"

Cette partie de son texte montre l'importance de son intuition et de manière plus globale, son texte est assez décousu et désorganisé, ce qui montre selon moi que sa fonction dominante est une fonction de perception intuitive (ou à la limite qu'elle a une très grosse auxiliaire).

"A côté de ça, je fais preuve de compassion, et je n’aime pas les injustices. Malgré tout, si je fais face à une terrible iniquité, je ne vais pas non plus monter sur mes grands chevaux et partir en croisade sur mon noble destrier pour défendre la veuve et l’orphelin, mais garder un certain flegme. Je prends en compte les sentiments des autres dans mes décisions, dans le sens où si l'un de mes actes risque de rendre un type handicapé, si ça va le rendre malheureux comme des pierres (ou que c’est lui qui risque de m’en jeter ensuite à la figure), j'évite.
Je n'ai pas trop de problème avec les sentiments des autres, mais cela se complique quand il s'agit des miens, pour lesquels je suis bien plus réservée, qui me sont bien plus difficiles à verbaliser. J'essaie aussi de ne jamais prendre une décision lorsque je suis sous le coup d'une émotion, car les conséquences sont très souvent néfastes (pour moi ou les autres)."

Ça, ça me fait penser à Fe (meilleure compréhension des sentiments des autres que des siens)

"j'aime comprendre comment fonctionne le monde, et voir l'engrenage qui se forme, disséquer les choses et découvrir les raisons sous-jacentes."
Ça me fait penser à Ti ou peut-être à Ni (tout dépend de ce qu'elle entend par "voir l'engrenage qui se forme", en fait.

"Votre « exemple » est un personnage de fiction… Rolling Eyes (Que je ne connais pas par ailleurs)"
Le fait que le personnage que j'ai choisi est fictif n'est pas important, il n'empêche qu'il incarne un genre d'INFJ tellement détaché de ses émotions et analytique qu'il ressemble à un INTP, au même titre que Spinoza et peut-être également de Jung.

"Fi-Ne et Ni-Fe, c’est kif-kif. Vous n’êtes pas Ni donc vous ne pouvez peut-être pas comprendre; Mais nous voyons systématiquement  « tout ce qui ne va pas » dans une situation, un fonctionnement ect… A côté Fi Dom c’est bien gentil. Et Fe Aux nous pousse à nous ouvrir au monde, aller vers les autres, à écouter beaucoup et à prendre d’autant plus conscience des problèmes. C’est ce qui nous différencie des INTJ par exemple..."

A bien y réfléchir, le fait que Ni soit orienté vers une direction pourrait plus amener les INFP à se révolter que le relativisme Ne donc je retire ce que j'ai dit.

"Ah bon? C’est très étonnant, vous avez été traumatisé?"
Pas du tout.
C'est quelque chose de fréquent chez les gens ayant été traumatisés ?
Je me suis détaché de l'ensemble de mes émotions parce qu'elles me faisaient souffrir et que je les trouve assez dérangeantes.
Sinon, pour la colère en particulier, j'ai une mère très colérique et j'ai trouvé ça très désagréable et ennuyeux donc peut-être que ça m'a poussé à la percevoir comme quelque chose de nécessairement néfaste et que j'ai voulu éviter de faire chier les gens avec ma colère.

"Je les vois complémentaires, le yin et le yang… Je pense que c’est l’ensemble de nos fonctions qui « régissent notre psyché »."
C'est une vision intéressante mais il faut bien comprendre que la fonction inférieure, c'est le point au milieu du yang et non le ying. ^^

"Je n’ai pas le même point de vue ou bien on ne se comprend pas. Huh!
Je crois qu’on doit utiliser Ti ou Te pour faire des constructions mentales logiques, pour s’exprimer ect idem pour toutes les autres fonctions dans leurs domaines. Donc quand on utilise régulièrement une fonction, on la développe… Non?"
Je pense pas qu'il soit nécessaire d'utiliser une fonction T pour s'exprimer.
Pour les constructions mentales logiques, oui, c'est le cas mais je pense pas que beaucoup de F-dom bâtissent leur vision du monde à l'aide de constructions logiques, même lorsqu'ils sont en âge en développer leur inférieure.
Certains peuvent donner l'impression que c'est le cas mais je pense que c'est une illusion.

"Vous pensez que certains types MBTI ne peuvent pas avoir certains énneatypes? Pourquoi? Je ne vois pas à priori…"
A cause de la synergie des fonctions et des préférences.
Par exemple, il est diifficile d'imaginer un ESFJ (tourné vers les émotions des autres et ayant donc besoin de beaucoup de contacts humains, donc) avoir suffisamment besoin d'isolement et de détachement émotionnel pour être 5.
Empiriquement, ça se vérifie.
Ce qui est étonnant (d'un point de vu théorique), c'est qu'apparemment il existerait de rares INFP 5 (exemple : Lovecraft...Quoi qu'il pourrait aussi être T) alors qu'au niveau des fonctions, c'est presque aussi absurde qu'un ESFJ 5 et il semblerait qu'il y ait aussi des INTP 4 (alors que le Fe-inf s'oppose au fonctionnement du 4).
Mais bon, en tout cas certains types MBTI sont incompatibles avec certains ennéagrammes, ça se vérifie empiriquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aénor
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : France
Inscription : 14/02/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Dim 31 Juil 2016, 15:50

Naö a écrit:
N'oublions pas que Ni n'est pas une fonction d'analyse et de traitement mais de perception.
Citation :
Cela ne m'étonnerait pas que cette capacité que peuvent ressentir les Ni-dom (d'après toi donc) vienne en réalité de la combinaison de Ni et de sa fonction auxiliaire et/ou tertiaire de traitement.

Si Ni agit en combinaison avec Ti comment vous expliquez ces "certitudes", cette conviction "de savoir quelque chose" qu’évoquait aussi une autre INFJ(CamilleG) plus haut, sans savoir pourquoi, sans connaître le raisonnement qui nous y mène?
J’ai un cousin ISTP, et il n’a jamais ce genre de chose (il peut répondre immédiatement à « mais pourquoi tu penses ça » alors que je reste souvent figée); Ça ne semble pas être une caractéristique propre à Ti.

Pensez vous que ce soit en quelque sorte la symbiose d’une fonction intuitive et d’une fonction pensée qui produise ce genre de phénomène? Vous avez cela aussi?
J’ai des amis ENTP et je n’ai pas cette impression, ils fournissent des réponses claires et rapides comme mon cousin.

C’est un peu confus pour moi cette histoire. Neutre

_______________________________________
"If you feel like you don't fit in this world, it is because you are here to help create a new one."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aénor
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 25
Lieu : France
Inscription : 14/02/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Dim 31 Juil 2016, 16:49

Demonex a écrit:
Cette partie de son texte montre l'importance de son intuition et de manière plus globale, son texte est assez décousu et désorganisé, ce qui montre selon moi que sa fonction dominante est une fonction de perception intuitive (ou à la limite qu'elle a une très grosse auxiliaire).
Donc Fi-Ne ou Ne-Fi possible. Et je ne trouve pas grande différence de style avec certaines INFP du forum.

Demonex a écrit:
Ça, ça me fait penser à Fe (meilleure compréhension des sentiments des autres que des siens)
Elle ne dit pas qu’elle ne les comprend pas, mais qu’elle est plus réservée, qu’elle a plus de mal à les verbaliser ce qui m’a fait écrire cela précédemment: « Les Fe Dom et Aux extériorisent et verbalisent leurs émotions, ce sont les Fi Dom et Aux qui ne le font pas ou beaucoup moins…».
Aussi je connais des types Fi Dom et Aux qui n’ont aucun « problème » avec les sentiments des autres (mon père ESFP,  amies ISFP et INFP etc.), en fait je crois qu’ils en sont en quelque sorte «  préservés », ils vivent un peu dans une bulle par rapport aux Fe… Ils ne sont pas aussi « violemment touchés » si vous voyez ce que je veux dire, leur empathie est différente.

Demonex a écrit:
Le fait que le personnage que j'ai choisi est fictif n'est pas important
Mais si ça importe, l’intérêt d’un exemple est de montrer l’existence d’un phénomène, or là il s’agit d’une personne inventé qui n’est pas réelle.

Citation :
un genre d'INFJ tellement détaché de ses émotions et analytique qu'il ressemble à un INTP
Il y a toujours des exceptions, des inhibés émotionnels ou souffrants de troubles psychologiques mixtes… Il est normal votre bonhomme (santé mental, vécu etc.)? Qu’est-ce qu’il fait dans la vie?

Citation :
Spinoza et peut-être également de Jung.
Je ne connais pas leur comportement dans la vie, par contre leurs écrits ils sont très loin de ce que pourrait écrire un INTP.

Demonex a écrit:
C'est quelque chose de fréquent chez les gens ayant été traumatisés ?
J’imagine que c’est possible, si la colère(la votre ou celle des autres) a provoqué de la souffrance ou de la violence.

Citation :
Sinon, pour la colère en particulier, j'ai une mère très colérique et j'ai trouvé ça très désagréable et ennuyeux donc peut-être que ça m'a poussé à la percevoir comme quelque chose de nécessairement néfaste et que j'ai voulu éviter de faire chier les gens avec ma colère.
Oui c’est ce dont je parlais notamment quand j’évoquais un « traumatisme », ça peut être léger mais suffisant pour entraîner un changement d’attitude voir de personnalité. Je ne serais plus la même si je ne ressentais plus du tout un type d’émotion…

Citation :
Je me suis détaché de l'ensemble de mes émotions parce qu'elles me faisaient souffrir et que je les trouve assez dérangeantes.
Shocked ! C’est toujours d’actualité?

Demonex a écrit:
Je pense pas qu'il soit nécessaire d'utiliser une fonction T pour s'exprimer.
Je ne sais pas, mon cousin ISTP et moi avons une manière très similaire de nous exprimer depuis toujours, j’ai pensé que c’était peut-être à cause de Ti...

Citation :
je pense pas que beaucoup de F-dom bâtissent leur vision du monde à l'aide de constructions logiques
Peut-être pas leur « vision du monde » mais ils en besoin évidemment, ne serait-ce que pour faire des études. Par exemple j’ai une amie INFP, elle a lu "Le Capital" de Marx et tout d’un coup elle est devenue une communiste pure et dure, elle a bien dû comprendre un peu ce qu’elle lisait et y réfléchir, non?

Citation :
Certains peuvent donner l'impression que c'est le cas mais je pense que c'est une illusion.
Regardez la définition des fonctions, comment peut-on vivre sans l’ensemble de nos fonctions? C’est insensé pour moi.

Demonex a écrit:
A cause de la synergie des fonctions et des préférences.
D’accord il y a des associations rares mais tout est possible, à priori.

Citation :
Par exemple, il est diifficile d'imaginer un ESFJ (tourné vers les émotions des autres et ayant donc besoin de beaucoup de contacts humains, donc) avoir suffisamment besoin d'isolement et de détachement émotionnel pour être 5.
Il ne ressemblerait forcément pas à d’autres 5 ayant un autre MBTI. L’isolement il est mental pas physique. Les portraits des énneatypes c’est très généraliste (tout comme ceux des types MBTI d’ailleurs) ce qui compte vraiment c’est les concepts de base et là je ne vois pas d’incompatibilité. Je ne crois pas qu'il doive y avoir nécessairement une harmonie entre les deux. Personnellement, j’ai rencontré des gens à la personnalité si étrange que je peux «tout imaginer».

Aénor a écrit:
INFJ 9 ça vous paraît crédible pour "Jade²"?
Vous n’avez pas répondu, volontaire ou un oubli?

_______________________________________
"If you feel like you don't fit in this world, it is because you are here to help create a new one."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Dim 31 Juil 2016, 17:30

Aénor a écrit:
Si Ni agit en combinaison avec Ti comment vous expliquez ces "certitudes", cette conviction "de savoir quelque chose" qu’évoquait aussi une autre INFJ(CamilleG) plus haut, sans savoir pourquoi, sans connaître le raisonnement qui nous y mène?

Pourquoi l'un empêcherait l'autre ? Je n'ai pas comprit ton problème.

Aénor a écrit:
J’ai un cousin ISTP, et il n’a jamais ce genre de chose (il peut répondre immédiatement à « mais pourquoi tu penses ça » alors que je reste souvent figée)

Et bien ? C'est normal, il tire ses informations d'observations factuelles et utilise son raionnement conscientisé Ti-esque pour en sortir un schéma explicatif. C'est normal qu'il ait plus de facilité qu'un Ni-dom, qui lui va tirer ses informations d'une intuition qui a été généré par l'inconscient. Ce qu'il y a derrière lui est difficilement accessible.

Aénor a écrit:
C’est un peu confus pour moi cette histoire. Neutre

Je vois ça Neutre

Ce que je remettais en question c'est ta phrase qui dit "Vous n’êtes pas Ni donc vous ne pouvez peut-être pas comprendre; Mais nous voyons systématiquement « tout ce qui ne va pas » dans une situation".
Je vais me répéter, mais c'est exactement ce qu'il en est avec Ti et Fi. le premier parce qu'il compare tout à son schéma logique propre, le second parce qu'il compare tout à sons système interne aussi. Ti et Fi c'est comme un test interne.
Ti voit également tout ce qui ne va pas, qui n'est pas cohérent, ça le rend pointilleux.
Fi voit également tout ce qui ne va pas, ce qui n'a pas de sens, il le sent au feeling.

Je pense que Ni et Fi peuvent se confondre la dessus. Pour les 2 c'est très profond et ancré.
Je peux aller plus loin, et dire que cela existe aussi chez les Si. Ils voient ce qui ne va pas, ou plutôt, ce qui ne va plus, en comparant ce qui est à ce qui était.

Finalement, n'est ce pas le propre des fonctions introvertis de comparer intérieurement pour en ressortir une conclusion dont il est difficile d'en percevoir la source ?
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude Lun 01 Aoû 2016, 01:15

"Mais si ça importe, l’intérêt d’un exemple est de montrer l’existence d’un phénomène, or là il s’agit d’une personne inventé qui n’est pas réelle."

Elle est construite de manière à fonctionner comme une personne réelle et je trouve que c'est suffisant.

"Elle ne dit pas qu’elle ne les comprend pas, mais qu’elle est plus réservée, qu’elle a plus de mal à les verbaliser ce qui m’a fait écrire cela précédemment: « Les Fe Dom et Aux extériorisent et verbalisent leurs émotions, ce sont les Fi Dom et Aux qui ne le font pas ou beaucoup moins…».
Aussi je connais des types Fi Dom et Aux qui n’ont aucun « problème » avec les sentiments des autres (mon père ESFP,  amies ISFP et INFP etc.), en fait je crois qu’ils en sont en quelque sorte «  préservés », ils vivent un peu dans une bulle par rapport aux Fe… Ils ne sont pas aussi « violemment touchés » si vous voyez ce que je veux dire, leur empathie est différente."

Au temps pour moi alors.
Je pensais qu'elle avait du mal à les verbaliser parce qu'elle s'y intéressait peu mais au final son message fait plus Fi qu'autre chose.

"Shocked ! C’est toujours d’actualité ?"
Oui. Smile

"Je ne sais pas, mon cousin ISTP et moi avons une manière très similaire de nous exprimer depuis toujours, j’ai pensé que c’était peut-être à cause de Ti..."
Certes mais ça pourrait être dû à autre chose comme votre éducation...De toute façon, ça ne prouve pas qu'il est nécessaire d'utiliser une fonction T pour s'exprimer mais ça pourrait indiquer que les fonctions utilisées ont une influence sur la façon de s'exprimer, ce qui est très probable.

"Peut-être pas leur « vision du monde » mais ils en besoin évidemment, ne serait-ce que pour faire des études. Par exemple j’ai une amie INFP, elle a lu "Le Capital" de Marx et tout d’un coup elle est devenue une communiste pure et dure, elle a bien dû comprendre un peu ce qu’elle lisait et y réfléchir, non?"

Ben oui mais pour qu'il y ait eu un changement si radical, il est probable qu'elle ait utilisé Ne pour accumuler des informations sur le fonctionnement du communisme puis qu'elle ait utilisé Fi pour déterminer que ça correspondait à sa vision du monde ou que ça l'a fait changer d'avis sur la façon dont elle voit le monde. ^^
Rien n'indique qu'elle ait utilisé sa fonction inférieure, en fait.

"Regardez la définition des fonctions, comment peut-on vivre sans l’ensemble de nos fonctions? C’est insensé pour moi."
Je pense que l'on vit avec l'ensemble des fonctions mais certaines mettent beaucoup de temps pour être assez développées pour cesser d'être une gène.

"INFJ 9 ça vous paraît crédible pour "Jade²"?"
Ah oui pardon, j'ai oublié de répondre à cette question. x)
Franchement, j'ai aucune idée de son ennéatype...Je trouve que c'est beaucoup plus longtemps et fastidieux de typer avec l'ennéagramme qu'avec le MBTI, d'ailleurs.

"Il y a toujours des exceptions, des inhibés émotionnels ou souffrants de troubles psychologiques mixtes… Il est normal votre bonhomme (santé mental, vécu etc.)? Qu’est-ce qu’il fait dans la vie?"
Il est très mystérieux donc difficile de savoir s'il est sain mentalement ou non.
Il dirige un groupe de bandits. Razz

"Il ne ressemblerait forcément pas à d’autres 5 ayant un autre MBTI. L’isolement il est mental pas physique. Les portraits des énneatypes c’est très généraliste (tout comme ceux des types MBTI d’ailleurs) ce qui compte vraiment c’est les concepts de base et là je ne vois pas d’incompatibilité. Je ne crois pas qu'il doive y avoir nécessairement une harmonie entre les deux. Personnellement, j’ai rencontré des gens à la personnalité si étrange que je peux «tout imaginer»."
Oui enfin même si l'isolement mental pousse à l'isolement physique et j'ai du mal à imaginer un Fe-dom parvenant à se détacher suffisamment de ses émotions pour parvenir à s'isoler mentalement de son environnement. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude

Revenir en haut Aller en bas
 

Déblatérations typiales d'une naufragée du MBTI échouée sur les rives de l'incertitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Opérations?
» Les naufragés de l'aventure de Guillaume Lesquin
» Notation opérations et problème
» la clinique de lyon et les opérations de fentes labiales
» Comment réduire l'effet des accélérations ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-