Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Au secours - Vivre avec un profil d'INTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MichelMichel
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 39
Lieu : France
Emploi : Architecte
Inscription : 06/07/2012
Messages : 2

Message(#) Sujet: Au secours - Vivre avec un profil d'INTP Jeu 06 Déc 2012, 12:02

Bonjour,

Je me suis découvert INTP il y a un peu plus d'un an. Comme pour beaucoup d'INTP (d'après ce que je lis sur les forums), ce fut un immense soulagement. Non, je ne suis pas juste un grand distrait bordélique et inadapté, je suis juste différent, avec un système de pensée et d'agir particulier, qui explique des milliers et des milliers de choses de toute ma vie passée.

Comme je suis nouveau par ici, je me présente très brièvement :
Homme, 34 ans, architecte, designer, marié.

J'ai intitulé cet article "Au secours" parce que c'est extrêmement difficile pour moi de vivre avec ce profil d'INTP, et j'en appelle à vos témoignages ou à vos conseils.

Depuis toujours je voue une haine immense aux formulaires, aux procédures, aux façades sociales, aux sourires bidons. Comme je suis bien élevé, je n'ai jamais su joindre le geste à la pensée, et je suis incapable de communiquer mes désaccords, d'envoyer les gens promener, de pousser la gueulante nécessaire pour se faire respecter.

Et comme je déteste interagir avec des gens, surtout dans des relations de business, je suis incapable de jouer le jeu social nécessaire à l'aboutissement de mes projets. Ce qui pose de graves problèmes quand on est architecte et designer. Je dessine des projets qui me prennent des siècles et des siècles à concevoir pour qu'ils soient bien foutus, et quand il s'agit de les vendre c'est la grosse catastrophe.

Je passe par des phases très courtes et très rares de grande sur-estime, et des phases très très longues de sous-estime extrêmement sévère. Au moment où j'écris ces lignes, c'est la méga-déprime.

> Comment faites-vous pour passer du monde théorique/intellectuel au monde de l'exécution/réalisation ? Comment faites-vous pour être des personnes affirmées devant des gens "normaux" qui comprennent surtout le business et le jeu social ?
> Bref, comment arrivez-vous à être des gens heureux dans le monde d'aujourd'hui ?

Un grand merci pour vos réponses, je ne vais pas bien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Au secours - Vivre avec un profil d'INTP Jeu 06 Déc 2012, 12:10

hello

faut faire attention à pas tout caser sous la catégorisation profil machin, profil bidule.

tu dis que t'as des phases sur-estime et de méga-déprime.
c'est qqchose de récurrent ces humeurs cycliques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Au secours - Vivre avec un profil d'INTP Jeu 06 Déc 2012, 14:23

Bonjour MichelMichel!


Compte-tenu de ton âge et de ta situation, je me sens un peu jeunot pour te répondre, mais j'aime bien cette idée de comparer nos "façons de vivre d'INTP".

Déjà, pour répondre à tes questions :

Citation :
> Comment faites-vous pour passer du monde théorique/intellectuel au monde de l'exécution/réalisation ? Comment faites-vous pour être des personnes affirmées devant des gens "normaux" qui comprennent surtout le business et le jeu social ?

Sachant que le monde théorique représente un bon 80% de mon activité personnelle, je dirais que c'est surtout la recherche d'interactions/reconnaissance sociale qui me pousse à la réalisation (le minimum syndical), couplée au besoin d'un salaire décent.

Comme je le disais dans mon sujet sur l'amour, si je n'avais plus l'envie d'être aimé/reconnu, je risquerais fortement de basculer dans le "tout théorique", qui m'a l'air bien dur à gérer...

En d'autres termes, c'est plutôt par la force des choses que je finis par agir. La peur d'être pauvre, esseulé, en mauvaise santé... c'est un bon moteur je trouve. Pas très poétique... silent


Ensuite, ma façon d'être affirmé devant les gens "normaux", c'est de ne parler que lorsque je suis sûr de mon coup. Du moins, ça a été ma stratégie pendant longtemps, mais j'essaye de me laisser un peu plus de mou niveau conversation, tant pis si je dis quelques âneries... Smile

Globalement, je suis très souvent seul, pour éviter la souffrance et la frustration. Ça me demande encore pas mal d'efforts pour converser tranquillement avec le premier venu, efforts qui passent trop souvent inaperçus, et donc mal récompensés... Alors j'y vais mollo dans mes rapports aux autres... c'est ce qui marche encore le mieux pour l'instant.


Citation :
> Bref, comment arrivez-vous à être des gens heureux dans le monde d'aujourd'hui ?

Mais qui a dit que les autres étaient heureux?? lol

Pardon, mais c'est plus fort que moi... Le mot "heureux" me pose problème.

Je pense que nous autres INTP, nous aimons tellement les mots et la "pureté" à laquelle nous les raccrochons, que nous idéalisons beaucoup de choses...

Mon idée du "bonheur", ou d'être "heureux", c'est que ça ne dure pas continuellement. Comme la déprime. Ou comme les bonbons, si l'on veut que ça reste délicieusement génial, il ne faut pas en abuser, et savoir se priver un peu entre chaque prise.

En d'autres termes, je pense que le bonheur est relatif à une situation donnée. Ce ne serait pas un état stable, mais plutôt la jouissance d'un changement que l'on attendait depuis un moment. Jouissance qui retombe inéluctablement par la force de la vie, et de la routine qui s'y rattache comme une moule à son rocher.

Finalement, je passe beaucoup de temps à regarder le temps passer. Je suis d'une nature assez contemplative, et j'ai remarqué que c'est la façon de vivre à laquelle je suis le plus adapté. Pouvoir réfléchir sans trop de responsabilité...

Je garde le bonheur pour "plus tard", car je me dis qu'un jour peut-être, je me rendrai compte que cette petite vie de solitude et de cogitations a été l'une des plus belles périodes de ma vie.



Mon avis sur ta situation, c'est que tu subis trop le côté "business" de ton travail, et que c'est sur ce point précis qu'il faut trouver une solution. Je ne sais pas, te trouver une sorte d'agent? Quelqu'un de confiance qui serait plus vendeur que toi?

Ou alors, te former toi-même à devenir un peu plus vendeur? à trouver les bonnes formules? la bonne façon de penser pour être efficace?

Comme ton travail de dessinateur/architecte a l'air de te convenir, ce serait dommage de laisser traîner ce genre de soucis...

En espérant que mon témoignage te serve à quelque chose,

Courage MichelMichel!!
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: Au secours - Vivre avec un profil d'INTP Jeu 06 Déc 2012, 14:31


Bienvenu MichelMichel.

Je ne peux malheureusement pas te donner la recette du bonheur, je cherche toujours ^^.

Par contre pour ton boulot, la "solution" me parait assez évidente : chacun son boulot.
tu excelles dans la construction de ton projet : c'est normal tu es INTP.
tu n'arrives pas à les vendre, à communiquer à quel point ils sont bien : ...c'est normal tu es INTP!!!

Il n'y a pas de recette miracle pour te transformer en businessman, il faut absolument que tu passes par l'étape qu'indique kirikou : tu trouves un/une commercial qui va vendre/négocier/présenter ton projet. C'est un autre métier! Je te conseil de rejoindre un cabinet d'architecte, ils ont forcément ce genre de compétence en rayon. Si tu tiens absolument a rester indépendant, alors il te faut t'associer à quelqu'un.

Bon courage,
Odon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Au secours - Vivre avec un profil d'INTP Jeu 06 Déc 2012, 17:53

MichelMichel a écrit:


Comme je suis bien élevé, je n'ai jamais su joindre le geste à la pensée, et je suis incapable de communiquer mes désaccords, d'envoyer les gens promener, de pousser la gueulante nécessaire pour se faire respecter.

Je passe par des phases très courtes et très rares de grande sur-estime, et des phases très très longues de sous-estime extrêmement sévère. Au moment où j'écris ces lignes, c'est la méga-déprime.


Bienvenu !

Je ne pourrais pas vraiment répondre à tes interrogations, à part je pense que ton manque de capacité à mettre en valeur ton travail, doit surement provenir de ton éducation ! On'a surement dû t'apprendre à être humble. Tu dois éprouvé de la honte à te mettre en avant devant ton interlocuteur, et même si tu n'en as pas forcément toujours conscience, ton inconscient lui a bien intégré ces valeurs. Il doit surement inhiber tes capacités à te vendre, ce qui serait contraire à ton éthique. Peut être devrait tu chercher de ce côté là, à te réconcilier avec toi même, avec ta morale ?
Souvent lorsqu'on l'on comprend d'où provient notre blocage, il part de lui même, ou du moins facilement. (en espérant t'avoir mis sur la bonne piste !)

Après comme tu es INTP, il peut il y avoir bien d'autres explications, comme votre manque de contacte avec le réel (ce dont tu pense qu'il ai question d'ailleurs), mais là je ne pourrais pas te répondre !
Revenir en haut Aller en bas
MichelMichel
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 39
Lieu : France
Emploi : Architecte
Inscription : 06/07/2012
Messages : 2

Message(#) Sujet: Re: Au secours - Vivre avec un profil d'INTP Sam 08 Déc 2012, 18:48

Merci à tous pour vos commentaires. Je reviens prochainement par ici pour en reparler plus longuement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Au secours - Vivre avec un profil d'INTP

Revenir en haut Aller en bas
 

Au secours - Vivre avec un profil d'INTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au secours - Vivre avec un profil d'INTP
» Vivre avec un Cobra
» dure de vivre avec l'agoraphobie !
» J'ai 21 ans et je n'arrive plus à vivre avec la maladie de ma mère, besoins d'aide...
» Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-