Le forum français du MBTI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 INFJ et travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aragatz
Aucun rang assigné
Aragatz

Type : INFJ
Age : 43
Lieu : Vendée
Emploi : Sans actuellement
Inscription : 29/01/2013
Messages : 18

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeVen 01 Fév 2013, 09:09

Je sais bien, je vais essayer d'en reparler à ma psychologue le 11 (car je suis suivie en CMP > pas beaucoup d'argent, je passe par un CMP car c'est gratuit, antécédents de dépression).
En fait, il est vrai qu'à une époque, je rêvais surtout de faire carrière à la télé, en tant que fervente fan, folle amoureuse même, du regretté animateur télé Patrick Roy, mais une autre raison, c'est que j'étais la tête de Turc de ma classe, voire de mon collège (certains profs compris !) alors que je n'avais rien fait pour ça, et je croyais aussi fermement que faire un métier artistique me permettrait enfin d'être reconnue et appréciée comme je ne l'étais jamais, une sorte de revanche.
Malgré tout, ma passion pour la musique est bien réelle, j'en ai toujours écouté depuis mon + jeune âge, la radio étant restée allumée en permanence à la maison, et je ne jurais que par la musique variété-pop-rock-dance des années 80-90...
Malgré tout, mes parents m'avaient fait faire du solfège et aussi du piano, alors que ça ne me bottait absolument pas (mais nous en avions un à la maison) et mon prof, un vieux garçon aigri, me détestait et m'a maintenue toute l'année scolaire à la 1ère page du cahier de partitions ! J'ai fini par arrêter à force de supplications et mes parents avaient fini par comprendre que mes ratages n'étaient pas des caprices mais une vraie mésentente avec ce prof... J'ai continué le solfège jusqu'en CM2 inclus et en gratouillant un peu de guitare, puis j'ai arrêté...
J'aurais par contre adoré faire de la batterie, mais mes parents étaient contre : cher à l'achat, bruyant, risque de devoir faire construire une autre pièce insonorisée, et "une petite fille bien élevée de bonne famille bourgeoise ne joue pas à ça !", et aussi du synthé...
Je suis consciente qu'être chanteuse, même ponctuellement (moi ce serait par choix, même si ça marchait bien, pour préserver ma vie de famille), n'est pas simple, qu'il y a des inconvénients, et que bien des préjugés restent dans les mentalités (dont celle de ma famille...)... Mais où est le mal de faire une fois dans ma vie l'expérience ?...

_______________________________________
Twisted Evil Avatar : Jean-Loup Chrétien, 1er Français dans l'espace Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeVen 01 Fév 2013, 11:12

@Aragatz a écrit:

J'aurais par contre adoré faire de la batterie, mais mes parents étaient contre : cher à l'achat, bruyant, risque de devoir faire construire une autre pièce insonorisée, et "une petite fille bien élevée de bonne famille bourgeoise ne joue pas à ça !", et aussi du synthé...
De ce que tu décris, tes parents ont l'air très ancrés dans les conventions sociales comme le tempérament gardien (SJ).

@Aragatz a écrit:

Je suis consciente qu'être chanteuse, même ponctuellement (moi ce serait par choix, même si ça marchait bien, pour préserver ma vie de famille), n'est pas simple, qu'il y a des inconvénients, et que bien des préjugés restent dans les mentalités (dont celle de ma famille...)... Mais où est le mal de faire une fois dans ma vie l'expérience ?...

Je suis d'accord avec toi. Si on n'essaie pas, on ne peut pas savoir si ça nous convient. Certaines personnes ont plus de mal que d'autres à accepter le changement, les gens qui ont la fonction Si dominante en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Aragatz
Aucun rang assigné
Aragatz

Type : INFJ
Age : 43
Lieu : Vendée
Emploi : Sans actuellement
Inscription : 29/01/2013
Messages : 18

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeVen 01 Fév 2013, 11:22

En fait, dans leur esprit, il faut être "normal", càd se marier, avoir des enfants, un travail tout simplement. Je ne dis pas le contraire, je suis même d'accord avec cela, (étant moi-même mariée, encore que je ne travaille pas et que nous n'arrivons pas à avoir denfants après 4 ans et 1/2 de mariage...), mais ça ne devrait pas empêcher de tenter une expérience hors du commun, quitte à n'avoir qu'un petit 1/4 d'heure de gloire...

_______________________________________
Twisted Evil Avatar : Jean-Loup Chrétien, 1er Français dans l'espace Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
OdonDeSaintAmand

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeVen 01 Fév 2013, 11:36

@Jicky a écrit:

Et pour les autres, donnez votre avis en étant un peu plus souple s'il vous plaît, mettez-vous à sa place.

Ravi de te revoir Jicky Smile Tu m'as manqué.

Oui certes on lui a tous dit d'y aller et ce n'est peut-être pas très mesuré comme avis, mais compte tenu de l'importance que cela a dans sa vie et de l'accomplissement que cela pourrait lui apporter, je pense qu'il faut qu'elle essaye. Il semble aussi assez fortement que si elle ne l'a pas fait jusqu'à présent, ce ne sont pas pour de bonnes raisons (c'est très discutable bien entendu). Je ne dis pas qu'il faut a tout prix qu'elle en fasse sa carrière professionnelle, juste que d'une façon ou d'une autre, un rêve que l'on a depuis sa plus tendre enfance, il y a un jour où il faut s'y confronter. Quoi que cela puisse donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragatz
Aucun rang assigné
Aragatz

Type : INFJ
Age : 43
Lieu : Vendée
Emploi : Sans actuellement
Inscription : 29/01/2013
Messages : 18

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeVen 01 Fév 2013, 11:49

Le désir véritable (et risqué) de faire carrière, j'en ai bien pris conscience (surtout en voyant ce que sont devenus certains artistes ou en lisant leurs témoignages et biographies) et je préfère ne pas aller jusque-là.
Comme j'ai dit, quoi qu'il en soit, réussite ou échec, je reviendrai ensuite à ma vie habituelle et ordinaire. Je veux juste être grisée par ne fût-ce qu'une courte période de gloire.
Mais plutôt que d'essayer de continuer déséspérément en voyant que je n'intéresse plus et que je suis déjà obsolète, je m'arrêterai même si ça marche de façon énorme et fulgurante, quand il est temps...

_______________________________________
Twisted Evil Avatar : Jean-Loup Chrétien, 1er Français dans l'espace Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeVen 01 Fév 2013, 13:22

Tu verras cela le moment venu. Bon courage Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Moredbaz
Aucun rang assigné
Moredbaz

Type : INFJ / 1w2
Age : 40
Lieu : Corrèze
Emploi : Quete du Graal v2.0 bêta
Inscription : 04/03/2013
Messages : 17

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeMer 06 Mar 2013, 17:19

Bonjour,

Pour répondre au post originel de Benjino : OOooooh, comme je te comprends, un INFJ dans un milieu commercial de requins sans scrupules, moi j'aurai pas pu faire semblant bien longtemps, ou alors au détriment de ma santé et au risque de devenir ultra-violent verbalement et physiquement.

Tuxedo91>
Code:
Pour répondre au post de départ, je dirais que je me sens épanoui dans mon métier, que j'éxerce depuis un peu plus de 10 ans, après avoir cherché ma voie quelques années. Je me suis, peu à peu spécialisé dans un métier ou l'on trouve plus de NT que de NF, mais jusqu'a présent cela ne m'a pas gené outre mesure, et il semblerait que je sois arrivé a permuter INFJ et INTJ quand il le fallait, sans perdre mon naturel.
Mais je pense également que les métiers des ressources humaines, du conseil en relations humaines, ou de l'humanitaire m'auraient aussi convenu.

Je suis moi aussi INFJ à tendance INTJ, moi aussi dans l'informatique (BTS Tech support spé architecture réseaux), le problème c'est que soit, j'exerçais pour des patrons peu scrupuleux qui faisaient payer mes interventions 60€/h et s'en mettaient plein les poches, au détriment de leur clients et de ma paye.
Soit, je bossais quasi-gratuitement, pour le plaisir d'aider les autres à qui je laissais l'appréciation de ma rémunération, donc, presque jamais payé (sauf ceux qui me prenaient pour une buse, que j'ai bien enflés au final, fallait pas me prendre pour un con)

J'ai fait l'erreur (pour ma part) de privilégier mes goûts pour la science et la technique au détriment des domaines artistiques, sociaux et "humanitaires".
J'aurai pu me complaire dans l'Info, si j'étais tombé sur de "bons" patrons, ou embauché dans des fondations qui prônent le GNU/GPL (voir wiki). Mais je ne sais pas me vendre auprès de ces gens (même si j'ai fait de brèves tentatives).

J'envisage donc de passer le concours d'Infirmier IFSI, qui est encore et sera toujours un métier d'avenir, avec une rémunération plus que correcte, et exportable dans pas mal de pays. Je me sent déjà mieux, rien que de penser que je serai bien éloigné des requins du commercial et services Wink

Après, ce n'est que mon choix, et j'ai 31ans... Dur de se remettre en question et de se remettre à bucher...

Cldt,

Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/349931311793178/
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 28
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeMer 06 Mar 2013, 17:58

Albatard a écrit:

J'envisage donc de passer le concours d'Infirmier IFSI, qui est encore et sera toujours un métier d'avenir, avec une rémunération plus que correcte, et exportable dans pas mal de pays. Je me sent déjà mieux, rien que de penser que je serai bien éloigné des requins du commercial et services Wink



Attention à ne pas trop idéaliser ce métier non plus car l'hôpital a beaucoup tendance à devenir une usine. L'aspect économique devient TRES important dans ce milieux et souvent le côté humain passe à peu près en dernier... En psychiatrie par exemple, les médecins et les infirmiers sont maintenant plutôt formés en psychologie cognitive et ce qu'on leur demande surtout de faire c'est de faire disparaître les symptômes, filer des médocs, et ouste le patient. Pour dire, à l'IFSI on a des cours d'économie sur l'hôpital et la santé publique..
L'aspect humain décline peu à peu dans ce milieux.

C'est un autre océan avec toujours des requins dedans, sachant que les soignants sont pas toujours de très bons soignants, y'a des choses plutôt choquantes parfois.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moredbaz
Aucun rang assigné
Moredbaz

Type : INFJ / 1w2
Age : 40
Lieu : Corrèze
Emploi : Quete du Graal v2.0 bêta
Inscription : 04/03/2013
Messages : 17

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeMer 06 Mar 2013, 18:04

Mu cephel>

J'en suis conscient, la rentabilité, les assurances maladie gros groupes pharmaceutiques etc etc... Font bien partie du buisness.

Mais, mon but étant d'aller au final dans des zones du monde "isolées" et peu "civilisées" exercer en libéral... j'ai bien enduré technico-commercial pendant des années, j'arriverai à faire "avec" pendant 3 ans Wink

Merci tout de même pour ta claire vision des choses.
Mon rêve n'est pas "brisé" Wink

Cldt,

Morgan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/349931311793178/
Mille&UneNuit
Aucun rang assigné
Mille&UneNuit

Type : INFJ 2w1-2w3-So/Sx
Age : 32
Lieu : France
Emploi : Infirmière
Inscription : 08/02/2013
Messages : 116

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeMer 06 Mar 2013, 19:30

Et moi j'aimerai te le briser. Mu Cephei a absolument raison.

D'ailleurs faire du libéral ne t'éloignera en rien des requins déguisés en saints, des "soignants" et "médecins" ou "psys" plus que douteux et étroits d'esprit. Considérant qu'exercer en libéral revient à créer une micro-entreprise dans le but de générer des revenus (et là il s'agit pour toi de faire fonctionner TOI-MEME le buisiness, je ne sais pas...entendons nous bien: je n'ai rien contre. C'est très bien, puisque nous restons dans le service à la personne. Mais il ne s'agit pas d'un choix plus éthique pour autant ou faisant preuve d'une plus grande liberté. Etre esclave de la paperasse, des budgets, du temps qui manque (d'autant plus en milieu "isolé") et d'activités qui doivent être rentables doit beaucoup parasiter le soin en lui même j'imagine. Very Happy

Après j'ai un petit peu rit (j'avoues Wink ) lorsque tu as écrit que les infirmiers avaient une paie plus que correcte...disons que cela dépend de là où tu travaillles...en tout cas si tu travailles dans le public, il faut aimer travailler pour la gloire plus que pour le salaire (maintenant je ne suis pas malheureuse et je me considère même chanceuse par rapport à beaucoup de personnes malgré tout).

D'ailleurs aujourd'hui le mot "patient" ne doit plus être utilisé. A présent nous devons employer le terme de CLIENT.

Mais sinon chacun peut-être le professionnel qu'il a décidé d'être et, s'il en a la volonté, tenter de ne pas sombrer dans certains travers. D'ailleurs ne pas être fermé au "soigner autrement" est nécessaire pour soigner véritablement. Faire taire des symptômes c'est facile, guérir c'est encore une autre histoire et un autre level.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moredbaz
Aucun rang assigné
Moredbaz

Type : INFJ / 1w2
Age : 40
Lieu : Corrèze
Emploi : Quete du Graal v2.0 bêta
Inscription : 04/03/2013
Messages : 17

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeJeu 07 Mar 2013, 05:30

Code:
Après j'ai un petit peu rit (j'avoues Wink ) lorsque tu as écrit que les infirmiers avaient une paie plus que correcte...disons que cela dépend de là où tu travaillles...en tout cas si tu travailles dans le public, il faut aimer travailler pour la gloire plus que pour le salaire (maintenant je ne suis pas malheureuse et je me considère même chanceuse par rapport à beaucoup de personnes malgré tout).

Je ne peux que prendre en considération ton avis de "pro",

Mais... Connais-tu d'autres métiers dans le sanitaire et social qui sont moins "buisness" oriented ? Ou d'autres métiers plus "clean" tout court ? Métier veut bien dire travail et rémunération.
Dans ce cas la, toutes les branches sont pourries, je nagerai un temps et je coulerai.
Si je peux faire un taff, ne serai-ce qu'un peu plus reluisant que les autres, ça m'aiderai beaucoup.

Après, j'arrive très bien à faire des compromis (aider ceux qui me tiennent à coeur) pendant mon temps libre et ça m'aide à faire la "balance" intérieurement. Pour ça plus j'aurai de "savoir", mieux je pourrai équilibrer.

Si tu tiens à me "briser" cette solution, donnes moi au moins une piste pour en trouver une autre.
Ne t'inquiètes pas, je suis robuste. le "NF" que je suis à déjà enduré beaucoup, physiquement et mentalement. 15 ans que je marche sur le fil du rasoir, il va bien falloir que je tome d'un côté ou de l'autre, même si c'est peste ou choléra.

Je sais jouer avec les règles sans que personne n'y prenne gare Wink Souvent "illégal" mais toujours juste.

Tu veux m'aider à trouver une solution "moins pire" ?
Je n'accepte ou demande que très rarement de l'aide à quelqu'un et j'en chie...
Pour tes derniers mots, j'arrive déjà à "réparer" (suis branleur mais pas prétentieux) des personnes, mais on ne guérit jamais de cette longue agonie ponctuée de deuils qu'est la vie.
Ma seule autre solution est une autre partie de moi même, destructrice, qui veut prendre les armes et mourir par les armes (Imagé mais tristement vrai).
Et si Jung avait voulu faire du Bernays, devenir plombier ou se mettre une balle ?
(Je compare pas, j'en ai pas la prétention, mais c'est un exemple)

Alors ?

Je fais quoi ?

Morgan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/349931311793178/
Moredbaz
Aucun rang assigné
Moredbaz

Type : INFJ / 1w2
Age : 40
Lieu : Corrèze
Emploi : Quete du Graal v2.0 bêta
Inscription : 04/03/2013
Messages : 17

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeJeu 07 Mar 2013, 05:40

Sorry,

J'ai mal lu ton message, mais tout y est. (Enfin les parties qui m'intéressent). Pas dormi depuis hier 10h du mat, les yeux qui picotent sur mon 11 pouces Wink
Je n'ai lu que les parties négatives...
Je vais pas remballer mon précédent post, j'en fait don à la science silly
Je laisse donc les fantômes hors du placard, ça leur fait du bien de prendre l'air.

Morgan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/349931311793178/
Mille&UneNuit
Aucun rang assigné
Mille&UneNuit

Type : INFJ 2w1-2w3-So/Sx
Age : 32
Lieu : France
Emploi : Infirmière
Inscription : 08/02/2013
Messages : 116

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeJeu 07 Mar 2013, 11:16

Il n'y a pas de solution idéale (sauf dans notre imagination)...et je n'ai pas dit vouloir TE briser...mais briser un peu ta vision idéaliste du métier et des possibilités qu'il te donnera...

Evidement qu'en partie, le métier est là pour nous faire gagner de l'argent. Mais si on ne peut avoir ne serait-ce que la chance d'atteindre d'autres buts satisfaisants pour soi n'est-il pas mieux?

Et non je ne n'ai pas été QUE négative. Juste réaliste et même parfois positive.

Ma conclusion est donc: il faut dormir la nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moredbaz
Aucun rang assigné
Moredbaz

Type : INFJ / 1w2
Age : 40
Lieu : Corrèze
Emploi : Quete du Graal v2.0 bêta
Inscription : 04/03/2013
Messages : 17

INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitimeJeu 07 Mar 2013, 13:38

Code:
il faut dormir la nuit.

Oui m'dame, je m'y mets des la prochaine ! Mea culpa.
C'est mon prochain but satisfaisant : une bonne nuit de sommeil pour moi et ma fonction inférieure extravertie Smile

Morgan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/349931311793178/
Contenu sponsorisé




INFJ et travail - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: INFJ et travail INFJ et travail - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INFJ et travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-